Rechercher dans ce blog

jeudi 11 mars 2021

Conseil des Seize, Conseil des soixante, Conseil des soldats de Beverlo, Conseil des soldats de Beverloo, Conseil des soldats de Bruxelles,

Conseil des Seize: Les Seize, également appelé conseil des Seize et faction des Seize, est le nom que portait un conseil formé de bourgeois ligueurs de Paris appartenant à la Ligue, lorsque celle-ci contrôlait la capitale, et qui exerça une influence toute puissante jusqu'en 1591. Trouve plus

Conseil des soixante: Trouve plus

Conseil des soldats de Beverlo: Trouve plus

Conseil des soldats de Beverloo: Trouve plus

Conseil des soldats de Bruxelles: Trouve plus

Conseil des sorciers: Trouve plus

Conseil des superviseurs de San Francisco: Le Conseil des superviseurs de San Francisco (en anglais : San Francisco Board of Supervisors) est l'organe législatif du gouvernement de la ville et du comté de San Francisco en Californie. Trouve plus

Conseil des syndicats de Nouvelle Zelande: Trouve plus

Conseil des syndicats de nouvelle zélande: Trouve plus

Conseil des syndicats de Nouvelle-Zélande: Le New Zealand Council of Trade Unions (NZCTU - Conseil des syndicats de Nouvelle-Zélande) est la principale confédération syndicale de Nouvelle-Zélande. Elle fut fondée en 1987 et elle est liée au Parti travailliste néo-zélandais. Il est affilié à la Confédération syndicale internationale. Trouve plus

Conseil des syndicats de services publics: Le Conseil des Syndicats de Services Publics (COSSEP) est un syndicat de fonctionnaires en République démocratique du Congo. Portail de la république démocratique du Congo Portail du syndicalisme Trouve plus

Conseil des Teslin Tlingit: Le Conseil des Teslin Tlingit (en anglais : Teslin Tlingit Council (TTC)) est une bande des Premières Nations du Yukon central, au Canada. Elle est implantée à Teslin, le long de la route de l'Alaska et du Lac Teslin. La langue originellement parlée par les Teslin Tlingit, ou Deisleen Ḵwáan (″Big Sinew Tribe″) est le tlingit. Avec les Tliglits de la rivière Taku (en), ou « Áa Tlein Ḵwáan » (″Big Lake Tribe″), situés autour du Lac Atlin de la Première Nation Tlingit de la rivière Taku (en), en Colombie-Britannique, ils font partie des Tlingit des terres. Le Conseil teslin tlingit fut une des premières des quatre Premières Nations du Yukon à signer l'accord des revendications territoriales (en) en 1992. Trouve plus

Conseil des travailleurs: Trouve plus

Conseil des travaux: Le Conseil des travaux était une branche du Ministère français de la Marine chargée d'étudier les projets de construction des navires ou d'infrastructures liés à la Marine française. Trouve plus

Conseil des Treize: Trouve plus

Conseil des Trois: Le Conseil des Trois (en polonais Rada Trzech) est l'organe collégial non constitutionnel qui s'est formé, au sein de l'émigration politique polonaise, en 1954, à Londres, lorsque le Président de la République en exil August Zaleski s'est refusé à céder sa fonction à l'issue de son mandat de 7 ans (1947-1954). Trouve plus

Conseil des trois feux: Trouve plus

Conseil des troubles: Le Conseil des troubles, est le nom d'un tribunal d'exception mis en place par le duc d'Albe au début de son gouvernement des Pays-Bas, en 1567, pour réprimer les émeutes iconoclastes survenues l'année précédente en Flandre et en Hollande, et de façon générale les troubles religieux. À cause des nombreuses condamnations prononcées dans les premiers mois de son existence, les Brabançons le surnommèrent Conseil de Sang. Il resta en fonction près de dix ans. Trouve plus

Conseil des vallées Snowy: Le conseil des vallées Snowy (en anglais : Snowy Valleys Council) est une zone d'administration locale située dans l'État de Nouvelle-Galles du Sud en Australie. Trouve plus

Conseil des ventes: Trouve plus

Conseil des ventes volontaires de meubles aux encheres publiques: Trouve plus

Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques: Le Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques (Conseil des ventes volontaires ou CVV) est une autorité de régulation indépendante française instituée par la loi no 2000-642 du 10 juillet 2000 portant réglementation des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques. C'est un établissement d'utilité publique dotée de la personnalité morale. Son activité est financée par les cotisations que lui versent les sociétés de ventes et les experts déclarés auprès de lui. Trouve plus

Conseil des XIII: Le Conseil des Treize était l'un des trois conseils qui gouvernaient l'ancienne République de Strasbourg. Trouve plus

Conseil des XV: Le Conseil des Quinze (Fünfzehnerwörth) était l'un des trois conseils qui gouvernaient l'ancienne République de Strasbourg. Trouve plus

Conseil des XXI: Le Conseil des Vingt et un était l'un des trois conseils qui gouvernaient la ville de Strasbourg entre les XIIIe et XVIIe siècles. Trouve plus

Conseil d'Etablissement: Trouve plus

Conseil d'établissement: Cette dénomination est utilisée dans des domaines fort différents. Trouve plus

Conseil d'Etat: Trouve plus

Conseil d'état: Trouve plus

Conseil d'État (Adyguée): Le Conseil d'État (en russe : Государственный совет) est le parlement monocaméral de la république d'Adyguée, sujet de la fédération de Russie. Trouve plus

Conseil d'État (Algérie): Le Conseil d'État est, en Algérie, une institution publique chargée de deux missions principales : il est le conseiller du Gouvernement et la plus haute des juridictions de l'ordre administratif. Le système juridictionnel Algerien connaît en effet la dualité des ordres de juridiction (ordre judiciaire et ordre administratif). Le juge suprême dans l'ordre judiciaire est la Cour suprême. Dans son rôle de conseiller, la constitution oblige le Gouvernement à le consulter sur un certain nombre d'actes, notamment les projets de lois. Dans son rôle juridictionnel, il est le juge suprême pour les recours dirigés contre les décisions prises par une autorité publique. Il siège à Alger Trouve plus

Conseil d'État (Allemagne de l'Est): Trouve plus

Conseil d'État (Angleterre): Le Conseil d'État (en anglais : Council of State) était le nom du cabinet assumant collectivement, et en liaison avec le Parlement, le pouvoir exécutif au sein du Commonwealth d'Angleterre, après la destitution et l'exécution de Charles Ier d'Angleterre. La monarchie anglaise étant abolie, le Conseil d'État fut créé par le Parlement croupion les 14 et 15 février 1649, et chargé de diriger la politique intérieure et étrangère du Commonwealth. Le Conseil d'État comptait 41 membres, élus chaque année par le Parlement. La première réunion eut lieu le 17 février, présidée par Oliver Cromwell. John Bradshaw, président du tribunal au procès de Charles Ier, fut élu président du Conseil. Lors de la première session du Conseil d'État, seuls 14 des 41 membres élus se présentèrent. Dans les faits, le Conseil était dominé par le poids de l'armée, qui exerçait la réalité du pouvoir, et par l'influence de Cromwell. Le 30 avril 1653, dix jours après avoir dissout le Parlement, Cromwell annonça la fin du Conseil d'État, assumant ouvertement le pouvoir de manière personnelle sous la forme du Protectorat, créé en décembre de la même année. Le 25 mai 1659, après la démission de Richard Cromwell qui avait succédé à son père l'année précédente, le Conseil d'État assuma à nouveau la direction du Commonwealth, alors que le régime s'enfonçait dans la confusion. La Restauration anglaise, l'année suivante, mit un terme définitif à l'existence du Conseil, qui fut dissous le 28 mai 1660. Portail de l'histoire Portail de l'Angleterre Portail de l'Écosse Trouve plus

Conseil d'Etat (Belgique): Trouve plus

Conseil d'État (Belgique): Le Conseil d'État de Belgique est une juridiction administrative créée par une loi du 23 décembre 1946, et installée le 9 octobre 1948, dont les fonctions sont d'une part de traiter des recours contre les actes administratifs émanant des autorités administratives, et d'autre part d'exercer une mission consultative pour des gouvernements belges (fédéral, régionaux et communautaires) dans les matières législatives et réglementaires. Ces missions sont exercées respectivement par la section du contentieux administratif et par la section de législation. Le Conseil d'État est installé dans l'ancien palais du marquis Charles Vander Noot d'Assche, (square Frère-Orban) à Bruxelles, œuvre de l'architecte Alphonse Balat (1856-1858). Trouve plus

Conseil d'Etat (Chili): Trouve plus

Conseil d'État (Chili): Le Conseil d'État est un ancien organisme politique du Chili. Il a été créé à trois reprises : par la constitution de 1823 (es) (abrogée en 1824), par la constitution de 1833 (es) (en vigueur jusqu'en 1925) et en 1976, durant la dictature militaire d'Augusto Pinochet, pour rédiger la constitution de 1980. Il a disparu avec la dictature le 11 mars 1990. Trouve plus

Conseil d'État (Chine): Trouve plus

Conseil d'État (Colombie): Le Conseil d'État de Colombie (espagnol : Consejo de Estado) est l'institution judiciaire qui fait office de tribunal suprême en ce qui concerne les contentieux administratifs. Elle siège au Palais de justice de Colombie, sur la Plaza de Bolívar, à Bogota. Trouve plus

Conseil d'Etat (Cote d'Ivoire): Trouve plus

Conseil d'état (Côte d'Ivoire): Trouve plus

Conseil d'État (Crimée): Le Conseil d'État de la République de Crimée (en ukrainien Державна рада Республіки Крим, Derjavna rada Respoubliky Krym ; en russe Государственный Совет Республики Крым, Gossoudarstvenny Soviet Respoubliki Krym ; en tatar de Crimée Qırım Cumuhurietiniñ Şurası et Къырым Джумхуриетининъ Девлет Шурасы) est une assemblée élue de la République de Crimée. Elle se compose de 75 membres. Elle a été créée le 17 mars 2014. La durée de chaque législature est de cinq ans. Elle succède à la Rada selon le droit russe. Trouve plus

Conseil d'État (Cuba): Le Conseil d'Etat (espagnol : Consejo de Estado) de Cuba est un organisme de la République de Cuba composé de 31 membres élus par l'Assemblée nationale du pouvoir populaire. Il a le pouvoir d'exercer le pouvoir législatif entre les sessions de l'Assemblée nationale du pouvoir populaire, sous réserve de son approbation, et de convoquer l'Assemblée nationale du pouvoir populaire entre ses sessions programmées deux fois par an. Jusqu'en 2019, le Conseil d'État se compose d'un président, d'un secrétaire, d'un premier vice-président, de cinq vice-présidents et de 27 autres membres. Jusqu'en 2019, le président, le secrétaire, le premier vice-président et les cinq vice-présidents pouvaient également être membres du Conseil des ministres. Depuis 2019, le président du Conseil d'État est le président de l'Assemblée nationale. Par ailleurs, le Conseil compte désormais 21 membres. Le président du Conseil d'État a été, jusqu'en 2019, également chef de l'État et chef de gouvernement. Après l'adoption de la Constitution cubaine de 2019, des nouveaux postes distincts de président de la République et de Premier ministre ont été créés. Le titulaire actuel du poste est Miguel Díaz-Canel. Trouve plus

Conseil d'État (Empire russe): Trouve plus

Conseil d'État (Espagne): Le Conseil d'État est, selon l'article 107 de la Constitution espagnole actuelle, « l'organe consultatif suprême du gouvernement » de l'Espagne. Trouve plus

Conseil d'État (Finlande): En Finlande, le Conseil d'État (en finnois : valtioneuvosto et en suédois : statsrådet) est l'instance qui dirige le Gouvernement. Trouve plus

Conseil d'Etat (France): Trouve plus

Conseil d'État (France): Le Conseil d'État est une institution publique française créée en 1799 par Napoléon Bonaparte, dans le cadre de la Constitution du 22 frimaire an VIII (Consulat), sur l'héritage d'anciennes institutions ayant porté ce nom sous l'Ancien Régime. Il siège au Palais-Royal à Paris depuis 1875. Dans les institutions de la Cinquième République, son premier rôle est celui de conseiller le gouvernement. À cette fin, le Conseil d'État doit être consulté par le gouvernement pour un certain nombre d'actes, notamment les projets de loi. Son second rôle est celui de la plus haute des juridictions de l'ordre administratif (pour plus d'informations voir : dualité des ordres de juridiction : ordre administratif, ordre judiciaire). Le Conseil d'État est néanmoins soumis aux décisions du Tribunal des conflits qui tranche les conflits de compétence entre les ordres de juridiction. La présidence du Conseil d'État est assurée par son vice-président. Son assemblée générale peut être présidée par le Premier ministre ou bien le ministre de la Justice, ce qui n'a lieu que de manière exceptionnelle. Comme premier fonctionnaire de l'État, le vice-président présente au président de la République les vœux de l'ensemble des corps constitués, parlant au nom des trois fonctions publiques (de l'État, territoriale et hospitalière), de la magistrature, des autres agents publics et des services publics. Trouve plus

Conseil d'Etat (Fribourg): Trouve plus

Conseil d'État (Fribourg): Le Conseil d'État est le gouvernement du canton de Fribourg en Suisse. Il est composé de 7 départements dirigés par les conseillers d'État élus au suffrage universel pour cinq ans depuis 1921. De 1848 à 1921, il l'étaient par le Grand Conseil. On compte jusqu'ici 57 PDC (ou conservateurs), 26 PRD (ou PLR), 8 PS, 3 UDC (PAI), une verte et 1 indépendant, soit 96 personnes au total. Il y a eu cinq femmes. Trouve plus

Conseil d'État (Genève): Le Conseil d'État est le gouvernement du canton suisse de Genève. Trouve plus

Conseil d'État (Ghana): Le Conseil d'État du Ghana est le Conseil d'État et la juridiction suprême de l'ordre juridictionnel administratif de la République du Ghana. il est composé de citoyens éminents, à l'instar du Conseil des Anciens dans le système politique traditionnel, qui conseille le Président sur les problèmes nationaux. Le Conseil d'État a été créé par les articles 89 à 92 de la Constitution du Ghana de 1992: « Il y aura un Conseil d'État pour conseiller le Président dans l'exercice de ses fonctions ». Trouve plus

Conseil d'État (Grèce): Le Conseil d'État hellénique (en grec moderne : Συμβούλιο της Επικρατείας / Symvoúlio tis Epikrateías) est la cour suprême grecque pour les questions d'ordre contentieux et administratif. Créé en 1911, le Conseil d'État a été réuni pour la première fois en 1929. Son siège se situe à Athènes, dans l'Arsakeïon (Αρσάκειον). Trouve plus

Conseil d'État (Inde): Le Conseil d'État était la chambre haute de la législature du Raj britannique de 1920 à 1947. Le Conseil d'État est créé par le Government of India Act de 1919 en même temps que l'Assemblée législative en remplacement des pouvoirs législatifs du Conseil du gouverneur général. Les deux chambres sont remplacées par les Assemblées constituantes de l'Inde et du Pakistan au moment de l'indépendance en 1947. Trouve plus

Conseil d'État (Irlande): Le Conseil d'état d'Irlande (en irlandais Chomhairle Stáit, en anglais Council of State) est une institution publique instituée par la Constitution de l'Irlande pour conseiller le Président d'Irlande dans l'exercice d'un certain nombre de ses pouvoirs discrétionnaires. Le Conseil d'état a aussi compétence pour exercer les attributions du Président quand celles-ci ne peuvent être exercées ni par le Président lui-même, ni par la Commission présidentielle. Gemma Hussey, membre du Conseil de 1989 à 1990, le décrit comme « une institution largement symbolique ». Le Conseil d'état a été assimilé à un Conseil privé (Privy Council),, bien que Jim Duffy le considère « plus apparent que réel » du fait qu'il n'a ni pouvoir législatif, ni attribution judiciaire. Trouve plus

Conseil d'État (Libye): Trouve plus

Conseil d'État (Lucerne): Le Conseil d'État du canton de Lucerne, en allemand : der Regierungsrat des Kantons Luzern, est l'organe exécutif du canton de Lucerne. Trouve plus

Conseil d'Etat (Luxembourg): Trouve plus

Conseil d'État (Luxembourg): Au Luxembourg, le Conseil d'État forme une institution indépendante qui a pour mission de conseiller le gouvernement et la Chambre des députés. Trouve plus

Conseil d'Etat (Neuchatel): Trouve plus

Conseil d'État (Neuchâtel): Le Conseil d'État est aujourd'hui le gouvernement du canton de Neuchâtel en Suisse. Il est composé de cinq départements dirigés par les conseillers d'États élus au suffrage universel pour quatre ans. Lorsque Neuchâtel était encore une principauté, jusqu'en 1848, le Conseil d'État était la plus haute instance politique à Neuchâtel, chargée d'exécuter les ordres du prince, sous la présidence du gouverneur. Trouve plus

Conseil d'État (Nidwald): Le Conseil d'État du canton de Nidwald, en allemand : der Regierungsrat des Kantons Nidwald, est l'organe exécutif du canton de Nidwald. Trouve plus

Conseil d'État (Oman): Le Conseil d'État (en arabe : ﻣﺠﻠﺲ ﺍﻟشورَى romanisé : Majlis al-Dawla) est la chambre haute du Conseil d'Oman, instauré par la loi fondamentale, promulguée le 6 novembre 1996. Trouve plus

Conseil d'État (Pays-Bas): Le Conseil d'État (Raad van State en néerlandais, RvS) est le principal organe consultatif du gouvernement des Pays-Bas ainsi que le tribunal suprême administratif néerlandais, la Cour suprême des Pays-Bas étant compétente en matière civile, pénale et fiscale. Fondé en 1531, il est de ce fait l'un des plus anciens organes gouvernementaux au monde. Son président, au statut honoraire, est le roi des Pays-Bas, tandis que son vice-président, responsable du fonctionnement de l'institution, est une personnalité nommée par le gouvernement. Thom de Graaf, ancien vice-Premier ministre des Pays-Bas (2003-2005), exerce la fonction depuis 2018. Le Conseil est créé par l'empereur Charles Quint. Sa compétence s'étend, à l'origine, à l'ensemble des grands Pays-Bas englobant la Hollande, la Zélande, le Brabant et toute la Belgique plus une partie du nord de la France ainsi que la Franche-Comté (comté de Bourgogne). Cette aire géographique et politique constitue le cercle impérial de Bourgogne, créé en 1512. Pendant la guerre de Quatre-Vingts Ans qui oppose l'Espagne aux révoltés des Pays-Bas, l'institution se scinde de fait entre Pays-Bas du sud Belgica Regia et Pays-Bas du nord Belgica Foederata. Ces deux conseils disparaissent pendant la République batave. Une institution similaire est créée sur le modèle du Conseil d'État français par Louis Bonaparte, roi de Hollande de 1806 à 1810. Par la suite, après la restauration consécutive à la chute de l'empire français, le roi Guillaume Ier restaure le Conseil d'État. Trouve plus

Conseil d'Etat (Portugal): Trouve plus

Conseil d'État (Portugal): Le Conseil d'État (en portugais : Conselho de Estado) est une institution consultative placée auprès du président de la République portugaise depuis 1983. Trouve plus

Conseil d'État (RDA): Trouve plus

Conseil d'État (République démocratique allemande): Le Conseil d'État de la République démocratique allemande (Staatsrat der Deutschen Demokratischen Republik) est un organisme étatique créé en RDA en 1960 pour assumer collectivement la direction du pays. Trouve plus

Conseil d'État (royaume du Congrès): Le Conseil d'État (en polonais: Rada Stanu) du Royaume du Congrès était une institution importante de la Pologne du XIXe siècle. Au cours du XIXe siècle, il y eut en fait trois conseils d'État dans le Royaume de Pologne. Trouve plus

Conseil d'État (Russie impériale): Trouve plus

Conseil d'Etat (Senegal): Trouve plus

Conseil d'État (Sénégal): Le Conseil d'État était une institution publique du système judiciaire sénégalais, présentant des similitudes avec le Conseil d'État français. C'était le conseiller privilégié du Gouvernement relativement aux projets de loi, projets de décrets et propositions de loi, mais aussi le recours du citoyen face à l'administration. Son dernier Président était Mohamed Sonko. En août 2008 elle fusionne avec la Cour de cassation pour former à nouveau la Cour suprême, supprimée en 1992. Trouve plus

Conseil d'Etat (Suisse): Trouve plus

Conseil d'État (Suisse): Trouve plus

Conseil d'état (Tunisie): Trouve plus

Conseil d'État (Turquie): Le Conseil d'État (Danıştay) est la juridiction suprême de l'ordre juridictionnel administratif de la république de Turquie. Son pendant judiciaire est la Haute Cour d'Appel (Yargıtay). Trouve plus

Conseil d'Etat (Valais): Trouve plus

Conseil d'État (Valais): Le Conseil d'État est le gouvernement du canton du Valais en Suisse. Il est composé de 5 membres, appelés conseillers d'État et élus au suffrage universel et au scrutin majoritaire pour une période de quatre ans. Chaque conseiller(-ère) d'État dirige un département durant ces quatre ans. Trouve plus

Conseil d'Etat (Vaud): Trouve plus

Conseil d'État (Vaud): Le Conseil d'État du canton de Vaud est le gouvernement du canton de Vaud en Suisse. Le Conseil d'État est composé de sept conseillers, chacun à la tête d'un département. Le Conseil d'État est élu au suffrage universel à deux tours pour une période de cinq ans. Le Conseil d'État élit son président pour la durée de la législature. Nuria Gorrite (PS) occupe ce poste pour la législature 2017-2022. Trouve plus

Conseil d'État (Zoug): Le Conseil d'État du canton de Zoug, en allemand : der Regierungsrat des Kantons Zug, est l'organe exécutif du canton de Zoug. Trouve plus

Conseil d'État (Zurich): Le Conseil d'État du canton de Zurich (en allemand : Regierungsrat des Kantons Zürich est l'organe exécutif du canton de Zurich. Trouve plus

Conseil d'État de Finlande: Trouve plus

Conseil d'État de France: Trouve plus

Conseil d'État de Géorgie: Trouve plus

Conseil d'Etat de la Republique populaire de Chine: Trouve plus

Conseil d'état de la république populaire de chine: Trouve plus

Conseil d'État de l'Empire russe: Trouve plus

Conseil d'État des Affaires générales: Le conseil d'État des Affaires générales (国務院) est la branche administrative exécutive de facto du gouvernement du Mandchoukouo, territoire contrôlé par l'empire du Japon. Trouve plus

Conseil d'État du canton de Vaud: Trouve plus

Conseil d'État du canton du Tessin: Le Conseil d'État du canton du Tessin (en italien : Consiglio di Stato), est le gouvernement du canton du Tessin, en Suisse. Créé en 1803, il est aujourd'hui formé de cinq membres élus tous les quatre ans au scrutin proportionnel à un tour. La dernière élection a eu lieu le 7 avril 2019, pour la législature courant jusqu'en 2023. Trouve plus

Conseil d'État du Canton du Valais: Trouve plus

Conseil d'État du Portugal: Trouve plus

Conseil d'État du Tessin: Trouve plus

Conseil d'État du Valais: Trouve plus

Conseil d'État français: Trouve plus

Conseil d'Etat pour la paix et le développement: Trouve plus

Conseil d'État pour la paix et le développement: Le Conseil d'État pour la paix et le développement, avant 1997 Conseil d'État pour la restauration de la loi et de l'ordre, est le nom adopté par la dictature militaire birmane pour désigner l'organe dirigeant de la Birmanie après le coup d'État du 18 septembre 1988 (démission du général Ne Win, suspension de la Constitution de 1974 et répression des manifestations pro-démocratiques). Le président du Conseil d'État pour la paix et le développement a été le chef de l'État birman jusqu'au 4 février 2011, date de l'élection par le Parlement d'un nouveau président de la République en la personne du Premier ministre Thein Sein[réf. non conforme]. Présidents ou Secrétaires généraux : Général Saw Maung (18 septembre 1988 – 23 avril 1992) Général Than Shwe (23 avril 1992 - 4 février 2011) Général Thein Sein (4 février 2011 - 30 mars 2011)En 2011, il comptait 14 membres, tous militaires de haut rang. Le Conseil d'État pour la paix et le développement a été officiellement dissous le 30 mars 2011, jour de l'investiture de Thein Sein comme président de la République. Des observateurs occidentaux ont dénoncé à cette occasion une « mascarade » destinée à légitimer le pouvoir des militaires birmans en leur donnant l'apparence d'un transfert d'autorité à un pouvoir civil. Trouve plus

Conseil d'État pour la restauration de la Loi et de l'Ordre: Trouve plus

Conseil d'État turc: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...