Rechercher dans ce blog

jeudi 11 mars 2021

Conscienciosité, Conscient, Consciente, Consciousness Explained, Conscription,

Conscienciosité: La conscienciosité ou conscience est un trait de personnalité mis en évidence au travers du modèle des Big Five ainsi que du modèle HEXACO. C'est un trait qui consiste à être approfondi, prudent et vigilant et qui implique un désir de bien faire une tâche. Les personnes consciencieuses sont généralement efficaces et organisées par opposition à d'autres qui privilégieraient le travail vite fait et désorganisé. Les individus consciencieux présentent une tendance à l'auto-discipline (en), agissent loyalement, et visent la réalisation d'un objectif ; ils sont prévoyants plus que spontanés ce qui les place généralement comme des personnes de confiance dans la délégation de tâches. Ils se manifestent par des comportements caractéristiques comme étant soignés et systématiques; comprenant également des éléments tels que la prudence, la rigueur, et la délibération (la tendance à réfléchir avant d'agir). Le NEO PI-R met en évidence six sous-échelles à la conscienciosité : Le sentiment de compétence, l'ordre, le sens du devoir, la recherche de réussite, l'autodiscipline et la délibération. Les individus consciencieux sont généralement travailleurs et fiables. Ils sont également sujet à une certaine forme de conformisme. Poussés à l'extrême, ces individus peuvent être perçus comme des « bourreaux de travail », perfectionnistes, avec des comportements parfois compulsifs. Les gens qui obtiennent de faibles résultats sur l'échelle de la conscienciosité ont tendance à être décontractés, moins orientés vers des buts précis, et moins attirés par le succès ; ils sont aussi plus susceptibles d'adopter un comportement antisocial et criminel. Trouve plus

Conscient: Trouve plus

Consciente: Trouve plus

Consciousness Explained: Trouve plus

Conscription: La conscription ou service militaire obligatoire est la réquisition par un État d'une partie de sa population afin de servir ses forces armées. Elle se distingue en cela d'un enrôlement volontaire. Faisant suite aux armées professionnelles de l'Ancien Régime ou de mercenaires utilisées jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, la conscription moderne est principalement développée et créée par la Révolution française, avec la fameuse levée en masse de l'an II (22 septembre 1793 au 21 septembre 1794), organisée ensuite par la loi Jourdan, puis abolie par la Charte constitutionnelle du 4 juin 1814, mais avec une formulation ambiguë (article 12 : « La conscription est abolie. Le mode de recrutement de l'armée de terre et de mer est déterminé par une loi ») Au début du XXIe siècle, la plupart des États occidentaux ont mis fin à la conscription. Parmi eux la Norvège, la Suisse, la Finlande, Monaco et l'Autriche ont conservé ce système, la France l'ayant suspendu en 1997. La Suède l'a réintroduite en 2016. Trouve plus

Conscription (France): Trouve plus

Conscription aux États-Unis: La conscription ou service militaire obligatoire aux États-Unis a été utilisée à plusieurs reprises, en général en temps de guerre, mais aussi dans des périodes de conflits non-déclarés, comme pendant la Guerre froide. Les États-Unis ont abandonné la conscription, en 1973, pour une armée de métier, composée uniquement de volontaires. Cependant, le Selective Service System (en) reste en fonction et les hommes âgés de 18 à 25 ans sont tenus d'y être enregistrés, dans le cas où la conscription devrait être réactivée. Dans les conditions actuelles, un retour de la conscription est jugé peu probable par la plupart des experts politiques et militaires. Pendant la guerre de sécession, les deux gouvernements finissent par recourir à la conscription. Celle-ci augmente d'autant plus le ressentiment populaire que le système des quotas par localité permet aux riches d'acheter des remplaçants. En juillet 1863, la ville de New York connait des émeutes très dures provoquées par l'instauration de la conscription. Environ 3 000 personnes sont tuées. Historiquement, les États-Unis ne connaissent qu'un type de milices volontaires. En 1917, l'adoption du Selective Service Act quelques semaines après l'entrée en guerre contre l'Empire allemand permet de mettre en place la conscription. D'avril 1917 à novembre 1918, le pays est capable d'organiser la mobilisation de 4 millions de soldats. Trouve plus

Conscription dans l'Empire ottoman: Cet article définit la conscription dans l'Empire ottoman de 1839 à 1918. Trouve plus

Conscription en Australie: La conscription, c'est-à-dire le service militaire obligatoire, a eu une histoire mouvementée en Australie dès les premières années de l'existence de cette nation. Actuellement, l'Australie n'a pas de conscription. Trouve plus

Conscription en Iran: Selon la Constitution de la République Islamique d'Iran, tous les hommes âgés de plus de 18 ans doivent aller pour le service militaire ou la conscription (persan: سربازی lire "Sarbazi"). La longueur de la Conscription n'a pas un temps fixe, La loi prévoit une variation de la durée du service en fonction des besoins militaires du pays, la durée minimale étant pourtant fixée a 18 mois et la durée maximale a 24 mois Trouve plus

Conscrit: Un conscrit est un jeune homme (ou une jeune femme dans certains pays) appelé sous les drapeaux pour effectuer son service national. Trouve plus

Conscrit (homonymie): Trouve plus

Conscrit 1127: Conscrit 1127 est une série de bande dessinée franco-belge créée en 1959 par Eddy Ryssack et Yvan Delporte dans le no 1127 du journal Spirou. Trouve plus

Conscrits: Trouve plus

Conscrits de chassenard: Trouve plus

Consdorf: Consdorf (en luxembourgeois : Konsdref ) est une localité luxembourgeoise et le chef-lieu de la commune portant le même nom située dans le canton d'Echternach. Trouve plus

Conseco Field House: Trouve plus

Conseco Fieldhouse: Trouve plus

Consecration: Trouve plus

Consécration: Une consécration consiste à rendre sacré, c'est-à-dire faire passer du domaine profane au domaine sacré (appartenant à Dieu) une personne, un objet ou un lieu. Un rite religieux est nécessaire à toute consécration. Trouve plus

Consécration à Jésus par Marie: Consécration à Jésus par Marie est une prière catholique, où le croyant se donne à Jésus par la Vierge Marie. Elle a été rédigée par le Saint catholique Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716). Trouve plus

Consécration de saint Laurent comme diacre par Sixte II: La Consécration de saint Laurent comme diacre par Sixte II est une fresque de la chapelle Nicoline, décorée dans le palais apostolique du Vatican par Fra Angelico et des aides (y compris Benozzo Gozzoli) entre 1447 et 1448 environ. La fresque occupe l'emplacement entre deux fenêtres du registre central du mur de gauche et constitue le premier épisode des Histoires de saint Laurent. Trouve plus

Consécration de saint Louis de Gonzague comme patron de la jeunesse: La Consécration de Saint Louis Gonzague comme patron de la jeunesse (vers 1763) est une huile sur toile de 127 × 88 cm attribuée à Francisco de Goya et laissée en dépôt au musée de Saragosse par la ville de Jaraba (Saragosse). Le tableau résulte d'une commande pour l'église des Jésuites de Santa María del Pilar de Calatayud, aujourd'hui San Juan el Real. Après l'expulsion des jésuites de l'Espagne en 1767, le tableau serait allé au sanctuaire de la Vierge de Jaraba où il fut retrouvé en 1985. La peinture représente la consécration de Louis de Gonzague comme patron de la jeunesse, et fait l'éloge de l'ordre des Jésuites. La toile figure le pape Benoît XIII, qui enseigne aux jeunes italiens à prendre le saint italien comme exemple, tel que l'indiquent les mots latins du phylactère qui sort de la bouche du souverain pontife : « Inspice, FAC ET secundum EXEMPLAR » «Regardez, et suivre son exemple». Au fond des historiens se souviennent de la translation de ses restes à l'église de Saint Ignace où ils sont enterrés. Désigné par le doigt du pape, Saint Louis apparaît dans la gloire avec une robe de jésuite, des anges et portant un bouquet de lys qui font allusion à sa pureté. Au fond on lit: « S ALOYSIUS GONZA. JA SS. P. Benoît BONUS Exempla. » l'image est divisée en un plan supérieur et inférieur représentant le divin et l'humain. Probablement influencé par l'enseignement de Joseph Luzán, et en ligne avec l'école rococo italien, c'est une œuvre de jeunesse de Francisco de Goya, où l'on voit dans le manque de compétences dans le dessin de certains personnages, le soin porté à la toile et la conception baroque. Les personnages du bas de la toile présentent également des postures étranges. Malgré cela, le tableau annonce la puissance expressive du maître aragonais, par l'utilisation d'une touche légère et une liberté exceptionnelle dans le traitement de la couleur. Trouve plus

Consécration des espèces: Trouve plus

Consécration du Sang: Trouve plus

Consécration épiscopale: Trouve plus

Consécration épiscopale dans le rite romain de l'Église catholique: La consécration épiscopale de rite romain de l'Église catholique est l'ordination d'un évêque pendant une cérémonie solennelle et complexe, réalisée au cours d'une messe pontificale (avant l'introduction de la concélébration chaque évêque célébrait simultanément une messe différente sur un autel différent), pendant laquelle habituellement participent trois évêques consécrateurs consacrent un nouvel évêque. Du point de vue de la validité, la présence d'un seul évêque consécrateur suffit, mais la cérémonie (et la tradition) exigent la présence de trois évêques consécrateurs. La consécration épiscopale est toujours effectuée directement par le pape ou avec son autorisation explicite, mais peut être valide (même si elle n'est pas légale) même si elle est contraire à cette disposition, à condition que le consécrateur soit un évêque. L'évêque consécrateur qui ordonne (consacre) un évêque sans mandat pontifical encourt l'excommunication Latae sententiae (en) prévue par le Code de droit canonique (can. 1382). La consécration épiscopale, si elle est conférée par un évêque valablement ordonné, est à son tour valable à toutes fins utiles, même si l'ordinand (consacrand) n'est pas prêtre : une personne non-prêtre qui a reçu les ordres sacrés lors de la consécration épiscopale devient un évêque non-prêtre.[pas clair]Cette règle est adoptée par de nombreuses Églises catholiques, contrairement à l'Église catholique latine où, en vertu du Code de droit canonique (can. 378), le candidat à l'épiscopat doit être presbytre depuis au moins cinq ans. La cérémonie rituelle se déroule de la manière suivante: une fois la proclamation de l'Évangile terminée, la présentation de l'ordinand (consécrand) commence par la lecture du mandat apostolique et le chant du Veni Creator Spiritus. Après les questions posées à l'ordinand (consécrand), ce dernier se prosterne à terre en invoquant la protection des saints par le chant des litanies. Un par un, en silence, les deux évêques co-consécrateurs posent la main (it) sur la tête de l'ordinand (consécrand). Après le rite de l'imposition des mains, deux presbytres (prêtres) ouvrent l'Évangile au dessus de la tête de l'ordonnée (consacrée), tandis que l'évêque consécrateur qui préside, prononce la prière d'ordination (consécration). L'évêque consécrateur qui préside, procède ensuite à l'onction avec le chrême sur la tête de l'élu et impose la mitre, donne l'anneau pastoral et épiscopal. Une fois que ces rites sont terminés, si, au cours de la cérémonie, le nouvel évêque prend possession du diocèse où la consécration est célébrée, il s'assoit à la cathèdre et préside la messe. Sinon, il s'assied à côté de l'évêque consécrateur (après s'être assis également sur la cathèdre). Après la communion, précédé des deux co-consécrateurs, l'ordonné (consacré) descend dans l'assemblée pour la bénir, tandis que l'hymne du Te Deum est chanté. Trouve plus

Consed: Consed est un programme consacré à la visualisation, l'édition et de finition d'assemblages de séquences d'ADN. Conçu à l'origine pour les assemblages de séquences produits par Phrap, les versions les plus récentes peuvent aussi prendre en charge d'autres programmes d'assemblage tel que Newbler. Trouve plus

Consegudes: Trouve plus

Conségudes: Conségudes est une commune française située dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Conségudois. Trouve plus

Conseil: Trouve plus

Conseil (consultant): Trouve plus

Conseil (entreprise): Trouve plus

Conseil (Iliade): Dans l'Iliade, le Conseil est le nom donné à la réunion des chefs principaux achéens (rois compris) uniquement ; on y délibère sur la conduite à tenir. Lorsqu'Ajax dispute à Ulysse les armes d'Achille, c'est le Conseil qui décide d'en accorder la propriété à Ulysse. Le tour de parole est désigné par un sceptre : c'est un bout de bois décoré de clous en or, passé de chef en chef par le héraut pour qu'il s'exprime au nom de son peuple. Celui de l'Iliade est fabriqué par Héphaïstos, offert à Zeus, qui l'offre à Hermès, qui en fait cadeau à Atrée, qui le donne à son frère Thyeste avant de mourir, et il est enfin donné à Agamemnon, qui l'emporte avec lui à Troie. Le sceptre lors des rassemblements, selon Louis Gernet, est non seulement une marque de force religieuse, mais également un siège de force religieuse . Dans l'Iliade, le Conseil a lieu quatre fois : Une première fois au chant I, convoqué par Agamemnon, lorsqu'il faut décider d'une solution pour arrêter la peste qui ravage le camp des Grecs depuis dix jours. Il est alors décidé de sacrifier à Apollon après l'offense fait à son prêtre Chrysès. Une deuxième fois au chant II, convoqué par Agamemnon, pour faire part aux troupes du rêve qu'il a fait. Une troisième fois au tout début du chant X, convoqué par Agamemnon, avant la Dolonie, partie du chant où Ulysse et Diomède surprennent Dolon, espion au service des Troyens. Une quatrième fois au tout début du chant XIV, convoqué par Nestor, au sujet des décisions d'Agamemnon de quitter Troie. Une cinquième fois au chant XIX, convoqué par Achille, qui reprend le combat. Trouve plus

Conseil (Jules Verne): Conseil est un personnage fictif, un des protagonistes du roman Vingt Mille Lieues sous les mers de Jules Verne. Trouve plus

Conseil à la sécurité nationale: Trouve plus

Conseil Abdellah Ibrahim: Trouve plus

Conseil académique: Université en France#Conseil académique Conseil académique de l'Éducation nationale Conseil académique de la vie lycéenne Trouve plus

Conseil academique de la vie lyceenne: Trouve plus

Conseil académique de la vie lycéenne: Le conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) est une instance de la démocratie lycéenne institué dans chacune des académies de France. Présidé par le recteur d'académie, il est constitué de représentants élus des lycéens et de personnes désignées par le recteur. Il examine les questions touchant à la vie lycéenne dans l'académie. Trouve plus

Conseil académique de l'éducation nationale: Trouve plus

Conseil administratif (Canton de Genève): Trouve plus

Conseil administratif de Geneve: Trouve plus

Conseil administratif de genève: Trouve plus

Conseil administratif de la ville de Genève: Trouve plus

Conseil administratif du Culte protestant et évangélique: Le Conseil administratif du Culte protestant et évangélique (CACPE) est une union évangélique nationale en Belgique. Il est composé du Synode Fédéral des Eglises protestantes et évangéliques de Belgique et l'Église protestante unie de Belgique. Il est le représentant auprès des autorités civiles. Son siège se situe à Bruxelles. Trouve plus

Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur: Trouve plus

Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur: Le Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur (CAMES) est une institution africaine créée en 1968. Trouve plus

Conseil allemand des experts économiques: Le Conseil allemand des experts économiques (Der Sachverständigenrat zur Begutachtung der gesamtwirtschaftlichen Entwicklung) est un groupe d'économistes créé en 1963 dans le but de conseiller, sur les questions économiques, le Gouvernement fédéral et le Parlement allemands. Chaque année, le Conseil prépare un rapport annuel publié aux alentours du 15 novembre. Le Gouvernement publie ensuite ses observations et commentaires huit semaines au plus tard après la publication dudit rapport. Dans les médias allemands, le Conseil allemand des experts économiques est souvent dénommé comme regroupant les Cinq Sages de l'économie. Le Conseil a réalisé certaines années un rapport à la demande du Chancelier. En 2010, il a rédigé avec le Conseil d'analyse économique un rapport pour proposer des indicateurs de bien-être. Le Conseil allemand des experts économiques est composé de cinq membres proposés par le Gouvernement fédéral et nommés par le président de l'Allemagne. Actuellement, les cinq membres du Conseil sont : Lars Feld : membre depuis mars 2011; président du Conseil depuis mars 2020 Veronika Grimm : membre depuis avril 2020 Monika Schnitzer : membre depuis avril 2020 Achim Truger : membre depuis mars 2019 Volker Wieland : membre depuis mars 2013 Trouve plus

Conseil américain de la recherche: Trouve plus

Conseil américain du plastique: Le Conseil américain des plastiques (American Plastics Council ou APC) était un groupe de lobbying industriel et politique nord américain (trade association) représentant l'industrie du plastique, créée pour la défense des intérêts de l'industrie des plastiques aux États-Unis. Ce conseil s'est dissout et ses membres sont désormais représentés par l'American Chemistry Council et/ou l'association de lobbyng : Plastics Industry Association. Trouve plus

Conseil antifasciste de libération de la Yougoslavie: Trouve plus

Conseil antifasciste de libération nationale de la Yougoslavie: Trouve plus

Conseil anti-fasciste de libération nationale de la Yougoslavie: Trouve plus

Conseil antifasciste de libération nationale de Yougoslavie: Le Conseil antifasciste de libération nationale de Yougoslavie, plus connu sous son sigle yougoslave AVNOJ, (du serbo-croate : Antifašističko Vijeće Narodnog Oslobođenja Jugoslavije, AVNOJ) est l'organisation qui regroupait tous les conseils nationaux de libération de la Résistance yougoslave combattant l'Occupation durant la Seconde Guerre mondiale et qui est finalement devenu l'organe provisoire de délibération pendant la guerre. Créé le 26 novembre 1942, dans la « République de Bihać », pour administrer les territoires sous le contrôle des Partisans yougoslaves, ce conseil est resté sous l'influence politique de ces derniers. Le 29 novembre 1943, l'AVNOJ proclame un gouvernement provisoire, le Comité national de libération de la Yougoslavie, qui se proclame gouvernement légitime du pays. L'assemblée annonce en outre son intention de reconstruire la Yougoslavie avec un nouveau régime politique sur des bases « démocratiques » et « fédérales ». La monarchie yougoslave n'est pas officiellement abolie, mais « suspendue ». Après la victoire des forces de Tito sur le sol yougoslave, l'AVNOJ devient en août 1945 l'Assemblée populaire provisoire (Privremena Narodna Skupstina), qui fait office d'assemblée constituante. Cette assemblée s'autodissout après l'abolition officielle de la monarchie et l'adoption de la constitution de la République fédérative populaire de Yougoslavie, pour laisser la place au parlement fédéral du régime communiste. Trouve plus

Conseil arctique: Trouve plus

Conseil assurance courtage: Trouve plus

Conseil atikamekw de Manawan: Trouve plus

Conseil aulique: Le terme Conseil aulique (en allemand : Reichshofrat, « conseil de la cour impériale ») désignait dans le Saint-Empire romain germanique l'une des deux instances judiciaires suprêmes, à côté de la Chambre impériale (Reichskammergericht). Certains territoires relèvent de la juridiction commune des deux instances mais certains cas ne peuvent être traités que par le Conseil aulique qui jugeait en dernier ressort toutes les causes de l'investiture des fiefs immédiat aux princes, les domaines de l'Italie impériale inclus, et les droits régaliens de l'empereur romain germanique. Il s'agissait d'un conseil particulier siégeant à Vienne auprès de l'empereur et roi des Romains qui était chargé de le conseiller et d'exercer en son nom les droits impériaux. Il se compose à l'origine de douze à dix-huit membres nommés par l'empereur pour atteindre le nombre de vingt-quatre en 1657 puis de trente en 1711. Trouve plus

Conseil australien des syndicats: L'Australian Council of Trade Unions (ACTU - Conseil australien des syndicats) est l'organisation syndicale australienne la plus importante. Elle fut fondée en 1927. Elle est affiliée à la Confédération syndicale internationale. Trouve plus

Conseil Blanc: Le Conseil Blanc est un groupe de personnages présent dans le légendaire de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien, cité dans Le Seigneur des anneaux. Composé de magiciens (Saruman le Blanc, Gandalf le Gris, peut-être Radagast le Brun et les Ithryn Luin, les deux Mages Bleus, bien qu'ils soient partis dans les terres de l'Est et du Sud) et d'Elfes (Círdan des Havres Gris, Elrond de Fendeval, Galadriel et Celeborn de la Lothlórien), il se réunit pour faire face à la menace grandissante que représentait Dol Guldur. Il comptait peut-être d'autres membres comme les rois et seigneurs Elfes, Nains et Hommes des peuples libres la Terre du Milieu. Trouve plus

Conseil britannico-irlandais: Le Conseil britannico-irlandais (en anglais : British–Irish Council, soit BIC) est une organisation internationale créée par l'accord de Belfast en 1998. Parmi ses membres, elle compte des représentants : de deux États souverains : l'Irlande et le Royaume-Uni ; de trois administrations autonomes : l'Irlande du Nord, l'Écosse et le Pays de Galles de trois dépendances de la Couronne : Guernesey, l'île de Man et Jersey.Le Conseil fut officiellement créé le 2 décembre 1999. Trouve plus

Conseil budgétaire: Un conseil budgétaire est un organisme gouvernemental qui évalue publiquement et de façon indépendante les politiques, plans et résultats budgétaires du gouvernement en fonction d'objectifs macroéconomiques liés à la viabilité à long terme des finances publiques, à la stabilité macroéconomique à court et moyen terme et à d'autres objectifs officiels. Les conseils budgétaires visent à atténuer le problème du biais de déficit, qui est une tendance des gouvernements à avoir un déficit public trop élevé. Le biais déficitaire résulte du court terme, des pressions électorales, d'un problème commun aux organismes gouvernementaux et de l'asymétrie de l'information., Trouve plus

Conseil canadien de la magistrature: En droit canadien, le Conseil canadien de la magistrature est l'organisme qui examine les plaintes déontologiques contre les juges. Il publie un guide déontologique intitulé Principes de déontologie judiciaire. Il a pour mission de « maintenir et d'accroître la qualité des services judiciaires des cours supérieures au Canada » Trouve plus

Conseil canadien des arts: Trouve plus

Conseil canadien des Églises: Le Conseil canadien des Églises (en anglais : Canadian Council of Churches) est un organisme œcuménique au Canada qui rassemble une vingtaine d'Églises de traditions anglicane, orthodoxe orientale, orthodoxe, protestante et catholique. Ensemble, ces dénominations représentent 85 % des Chrétiens du Canada, faisant de l'organisation le plus grand organisme œcuménique au Canada. Trouve plus

Conseil canadien des ingénieurs: Trouve plus

Conseil canadien des ingénieurs professionnels: Trouve plus

Conseil canadien des normes: Le Conseil canadien des normes (Standards Council of Canada) (CCN) est une société de la Couronne dont le siège se trouve à Ottawa (Ontario), et il s'agit du comité canadien membre de l'Organisation internationale de normalisation. Trouve plus

Conseil canadien des normes de la radiodiffusion: Trouve plus

Conseil canadien des normes de la radiotélévision: Le Conseil canadien des normes de radiotélévision (CCNR) est une organisation non-gouvernementale canadienne créée en 1990 par l'Association canadienne des radiodiffuseurs (en). Le conseil réunit environ 730 stations de radio et de télévision privées à travers le pays. Permettant une certaine forme d'autorégulation par l'industrie, il est un intermédiaire du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Trouve plus

Conseil canadien des relations industrielles: Le Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) est un organisme gouvernemental canadien veillant à interpréter et administrer le code du travail canadien entre les syndicats et employeurs d'organismes de juridiction fédérale. Par extension, le CCRI se prononce dans les dossiers de relations industrielles touchant les organismes qui sont sous l'autorité du parlement du Canada. Les organismes sous juridiction du CCRI emploient environ 800 000 personnes. Trouve plus

Conseil canadien pour l'Afrique: Le Conseil Canadien pour l'Afrique (CCAfrique) a été créé le 27 mai 2002 à Montréal, au Québec, avec le but de devenir le chef de file des entreprises du secteur privé canadien engagées dans le développement économique d'une Afrique moderne et concurrentielle sur le marché global. CCAfrique a été constituée à la suite du Sommet du G8 de Kananaskis, où un des objectifs principaux était de construire un plan d'action pour l'Afrique. Formé un an après le Nouveau Partenariat pour le Développement de l'Afrique (NEPAD), CCAfrique partage l'objectif du NEPAD de permettre la renaissance du continent africain. CCAfrique croit que la création d'un environnement favorable au développement des affaires est un aspect critique des défis africains. Les entreprises peuvent contribuer au bien collectif tout en générant un rendement financier acceptable pour les actionnaires et les parties prenantes. CCAfrique se penche sur la création de valeur sociale, la transparence au Canada et à l'étranger, les droits de la personne, l'intendance environnementale, la santé et la sécurité des partenaires et des communautés locales, et le soutien des communautés d'employés et des parties prenantes qui sont affectées par la prévalence du VIH/SIDA. Trouve plus

Conseil Canadien pour l'Afrique (CCAfrique): Trouve plus

Conseil central: Le conseil central est, avec les fédérations et les syndicats affiliés, l'une des trois instances de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), une centrale syndicale québécoise. Il existe 13 conseils centraux au Québec. Trouve plus

Conseil central de l'Abitibi–Témiscamingue–Nord-du-Québec: Le Conseil central de l'Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec est l'un des treize Conseils centraux affiliés à la Confédération des syndicats nationaux (CSN). Il est le chaînon régional regroupant les syndicats affiliés à la CSN dans les régions administratives de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec (MRC Jamésie). Trouve plus

Conseil central de l'économie: Le Conseil central de l'économie (CCE) est un établissement belge public, institué par la Loi du 20 septembre 1948 portant organisation de l'économieSa mission consiste à adresser, à un ministre ou aux Chambres législatives, soit d'initiative, soit à la demande de ces autorités et sous forme de rapports exprimant les différents points de vue exposés en son sein, tous avis ou propositions concernant les problèmes relatifs à l'économie nationale. Le Conseil central de l'économie est composé d'un président et de membres effectifs dont le nombre ne peut excéder 56. Les membres sont nommés en nombre égal parmi les candidats présentés par: Les organisations représentatives de l'industrie, l'agriculture, le commerce et l'artisanat et le secteur non marchand, dont un certain nombre représentent les petites entreprises ainsi que les entreprises familiales; Les organisations représentatives des travailleurs, dont un certain nombre représentant les coopératives de consommation. Trouve plus

Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches: Le Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches est un conseil central de la Confédération des syndicats nationaux (CSN). Son siège social est situé au 155, boulevard Charest Est, à Québec. Le Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches célébrait son centième anniversaire en 2018, ce qui en fait la plus vielle organisation syndicale des régions de Québec et Chaudière-Appalaches. Trouve plus

Conseil central des ex-musulmans: Le Conseil central des ex-musulmans (Zentralrat der Ex-muslime) est une association allemande de personnes qui ont été musulmanes ou qui sont nées dans un pays islamique. Elle a été fondée le 21 janvier 2007 et compte plus de 100 membres en Allemagne. Depuis sa fondation, le Conseil central des ex-musulmans a ouvert des bureaux en Belgique, en France, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Norvège, en Jordanie, en Suisse, en Autriche, au Sri Lanka, au Maroc, en Turquie, en Nouvelle-Zélande, à Singapour et aux États-Unis, aux Maldives et en Irlande. Trouve plus

Conseil central des juifs d'Allemagne: Trouve plus

Conseil central des Juifs en Allemagne: Le Conseil central des Juifs en Allemagne (Zentralrat der Juden in Deutschland, ZDJ) est la plus grande organisation fédérant les communautés et associations régionales juives en Allemagne. Il a été fondé le 19 juillet 1950 à Francfort-sur-le-Main et a son siège à Berlin depuis 1999. Vingt-trois associations régionales et 108 communautés, regroupant 105 000 membres, en font partie. Le président du Conseil central des Juifs en Allemagne est, depuis novembre 2014, le médecin bavarois Josef Schuster. Le Conseil central des Juifs en Allemagne est affilié au Congrès juif mondial. Trouve plus

Conseil central des musulmans d'Allemagne: Trouve plus

Conseil central des musulmans d'allemagne: Trouve plus

Conseil central du Bas-Saint-Laurent: Le Conseil central du Bas-saint-Laurent est l'un des treize conseils centraux de la Confédération des syndicats nationaux(CSN). Le dernier congrès du Conseil central du Bas-Saint-Laurent s'est tenu en mai 2013 à Rivière-du-Loup sous le thème "POUR". Le Conseil central est un porte-parole privilégié dans la région du Bas-Saint-Laurent. La CSN régionale intervient régulièrement dans les débats qui touchent ses membres, mais plus largement sur les conditions de vie des Bas-Laurentiens en général. De façon plus précise, son rôle consiste à : promouvoir par tous les moyens possibles la solidarité de tous les syndiqué-es affiliés à la CSN, dans les limites du territoire du Bas-Saint-Laurent, et des travailleuses et travailleurs en général ; s'occuper d'expansion syndicale dans les limites de son territoire ; s'occuper de la formation et de l'action politique de ses membres ; agir comme représentant de ses membres auprès de la CSN ; agir comme représentant de ses membres auprès des municipalités, des commissions scolaires et des autres organismes publics. Trouve plus

Conseil central du Montréal métropolitain: Le Conseil central du Montréal métropolitain est une organisation regroupant les syndicats affiliés à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) sur l'île de Montréal, à Laval et au Nunavik. C'est l'un des 13 conseils centraux de la CSN appelé à intervenir sur des enjeux régionaux. Fondé le 20 février 1920 du regroupement de syndicats de Montréal, le Conseil central des syndicats nationaux de Montréal (CCSNM) s'associe en 1921 à la Confédération des travailleurs catholiques du Canada (CTCC), ancêtre de la CSN. Trouve plus

Conseil central laique: Trouve plus

Conseil central laïque: Le Conseil central laïque (Centrale Vrijzinnige Raad) aussi appelé Conseil central des communautés philosophiques non confessionnelles (Centrale Vrijzinnige Raad der niet-confessionele levensbeschouwelijke Gemeenschappen) (C.C.L./C.V.R.) est une association sans but lucratif (ASBL) créé en 1972 dont l'objectif est de représenter la laïcité organisée vis-à-vis des pouvoirs publics ainsi que des institutions officielles. Le comité de coordination composé de 10 membres : cinq représentants du Centre d'Action Laïque (C.A.L.), francophones et cinq représentants de l'Unie Vrijzinnige Verenigingen (U.V.V.), ou « deMens.nu » néerlandophone,. Trouve plus

Conseil chrétien de Chine: Le Conseil chrétien de Chine (CCC ; chinois : 中国基督教协会 ; pinyin : Zhōngguó Jīdūjiào Xiéhuì) a été fondé en 1980 pour être l'organisation faîtière de toutes les églises protestantes de la République populaire de Chine avec comme président l'évêque K. H. Ting (en). Le CCC forme depuis lors avec le Mouvement patriotique des trois autonomies une organisation connue sous le nom de lianghui (两会), ou "deux organisations". Avec ses 26 millions de membres, c'est l'une des plus grandes organisations protestantes au monde. Le CCC ne réunit toutefois que les églises protestantes officielles. La majorité des protestants chinois relèvent de multiples églises dissidentes, parfois désignées sous le nom d' églises de maison même si elles peuvent parfois être importantes, qui représentent au total de l'ordre de 35 millions de chrétiens. Trouve plus

Conseil circumpolaire inuit: Le Conseil circumpolaire inuit ou CCI (anglais : Inuit Circumpolar Council) est une organisation non gouvernementale internationale représentant les Inuits proprement dits et les Yupiks. Depuis la première rencontre qui a eu lieu en juin 1977, une assemblée générale se tient tous les quatre ans. La CCI est une des six communautés autochtones ayant le statut de participant permanent au Conseil de l'Arctique. Trouve plus

Conseil colonial: Le terme conseil colonial désigne d'anciennes assemblées relatives aux colonies mises en place à diverses époques par la France, la Belgique, le Royaume-Uni (Colonial Council) et l'Allemagne (Kolonialrat). Il y avait par exemple des conseils coloniaux en Caroline du Sud, sur l'Île Bourbon, au Sénégal, en Indes françaises, en Guadeloupe et en Cochinchine. Trouve plus

Conseil colonial (France): Les conseils coloniaux, renommés plus tard en conseils généraux, étaient des assemblées créées par la loi du 24 avril 1833, sous la monarchie de Juillet dans les quatre « vieilles » colonies (Martinique, Guadeloupe, Réunion et plus tard Guyane) ainsi que dans d'autres colonies. Ces colonies sont ainsi dotées chacune d'un conseil colonial, composé de membres élus ou nommés selon les époques. Leurs pouvoirs évolueront avec le temps jusqu'à leur disparition ou leur transformation en conseil général. Trouve plus

Conseil comarqual: Un Conseil comarqual (en espagnol : Consejo comarcal, en catalan : Consell comarcal) est un organe administratif de niveau comarqual créé dans certaines communautés autonomes en Espagne. Il constitue un organe politique de représentation d'une comarque et est doté de plusieurs compétences en fonction des législations des communautés autonomes concernées. Trouve plus

Conseil commun de la fonction publique: En France, le conseil commun de la fonction publique est une instance consultative de concertation entre les représentants des fonctionnaires et agents publics non titulaires d'une part et les employeurs publics d'autre part. Il est consulté pour examiner toute question d'ordre général commune à "au moins 2" versants de la fonction publique. (Formulation issue du décret n°2016-1320) Trouve plus

Conseil communal: Le conseil communal fait partie des organes d'une commune. Il peut être, suivant les pays : législatif, voir Conseil municipal Conseil communal (Belgique) exécutif, Conseil communal (Luxembourg) Conseil communal (Monaco) exécutif ou législatif Conseil communal (Suisse) Trouve plus

Conseil communal (Autriche): Trouve plus

Conseil communal (belgique): Trouve plus

Conseil communal (Luxembourg): Le conseil communal est l'assemblée délibérante d'une commune au Luxembourg. Il comprend plusieurs membres qui portent le titre de « conseillers communaux ». Le collège des bourgmestre et échevins se compose d'un bourgmestre et de plusieurs échevins. La formation, les attributions et les devoirs du conseil communal sont régis par la loi communale du 13 décembre 1988. Trouve plus

Conseil communal (Maroc): Trouve plus

Conseil communal (Monaco): La principauté de Monaco est constitué d'une commune unique, les limites de la ville et de l'État étant confondues. Le Conseil communal est composé d'un Maire et de 14 conseillers communaux, dont le mandat dure quatre années. Trouve plus

Conseil communal (Norvège): Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...