Rechercher dans ce blog

mercredi 10 mars 2021

Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques, Conférence de Goma, Conférence de Hombourg, Conférence de Hombourg (13 février 1918), Conférence de Johannesbourg,

Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques: La Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques est une conférence internationale organisée par les Nations unies qui se déroulera du 1er au 12 novembre 2021 à Glasgow, en Écosse. Elle est la 26e Conférence des parties (d'où son acronyme : COP26), qui réunit les pays signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). L'organisateur est le Royaume-Uni, en partenariat avec l'Italie. Trouve plus

Conférence de Goma: La Conférence de Goma (nom complet : Conférence sur la Paix, la Sécurité et le Développement du Nord et du Sud Kivu ) est une conférence tenue à partir du 6 janvier 2008 dans ville congolaise de Goma. Elle vise à trouver une issue pacifique à la guerre du Kivu et se tient dans les locaux de l'Université libre des Pays des Grands Lacs (ULPGL). La conférence est présidée par Appolinaire Malu Malu. Sont notamment présent Denis Kalume Numbi, Ministre d'État chargé des Affaires intérieures, ainsi que William Lacy Swing, représentant du secrétaire général des Nations unies en RDC. Le CNDP de Laurent Nkunda a envoyé onze délégués (deux militaires et neuf civils), conduits par Réné Abandi, par ailleurs porte-parole du mouvement. Divers groupes de participants font part de leur mécontentement quant à leur représentativité, notamment la société civile par son représentant le professeur Kibiswe, ainsi que les groupes Maï Maï. Trouve plus

Conférence de Hombourg: La conférence de Hombourg peut faire référence à : La conférence du 11 septembre 1917 ; la conférence du 13 février 1918. La conférence du 22 février 1918. la conférence du 17 mars 1918 Trouve plus

Conférence de Hombourg (13 février 1918): La conférence de Hombourg du 13 février 1918 est un conseil de la couronne impériale allemande convoqué à l'initiative de l'empereur Guillaume II. Réunissant des civils et des militaires, cette rencontre doit permettre de définir la politique du Reich impérial en Russie alors que la suspension d'armes entre le gouvernement russe issu de la Révolution d'Octobre et les puissances centrales, conclue le 15 décembre 1917, est sur le point d'expirer. Trouve plus

Conférence de Johannesbourg: Trouve plus

Conférence de Katowice: Trouve plus

Conférence de Katowice de 2018 sur les changements climatiques: La Conférence de Katowice de 2018 sur le climat est une conférence sur le réchauffement climatique qui a lieu à Katowice du 2 au 15 décembre 2018. Elle est la 24e des conférences annuelles (COP24) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Elle est présidée par Michał Kurtyka, secrétaire d'État au ministère de l'Énergie polonais (pl). D'après des associations environnementales la conférence se dirigerait vers un échec, les États-Unis et l'Arabie saoudite étant opposés à un accord et les États européens étant peu impliqués. La COP24 aura été marquée surtout par l'intervention de Greta Thunberg, adolescente de 15 ans, qui a fait un discours visant la responsabilité des adultes. Trouve plus

Conférence de Katowice de 2018 sur les changements climatiques (COP24): Trouve plus

Conférence de Kiental: La Conférence de Kiental (ou Kienthal) est une réunion socialiste contre la guerre qui s'est tenue en Suisse du 24 au 30 avril 1916, dans le village de Kiental (dans l'Oberland bernois). Cette conférence aux idées internationalistes fait suite à celle de Zimmerwald, qui s'était déroulée l'année précédente, également dans le canton de Berne. Trouve plus

Conférence de Kreuznach: La Conférence de Kreuznach désigne plusieurs conférences qui se sont tenues au cours de l'année 1917 à Bad Kreuznach, alors siège de l'OHL. La conférence du 23 avril 1917, la première conférence de Kreuznach, réunit principalement des responsables politiques et militaires du Reich afin de définir les buts de guerre du Reich, alors puissance occupante d'une partie importante de l'Europe. La conférence des 17 et 18 mai 1917 est une rencontre entre l'empereur allemand, Guillaume II, et l'empereur d'Autriche, roi de Hongrie Charles, la première après l'intronisation du monarque austro-hongrois le 22 novembre 1916. Cette conférence a pour objectif de fixer un cadre commun dans la politique de la Quadruplice. La conférence du 9 août 1917, destinée à définir la politique allemande face à la double monarchie après la publication de la note pontificale du 1er août. La conférence du 7 octobre 1917. La conférence du 19 décembre 1917. Trouve plus

Conférence de Kreuznach (17-18 mai 1917): La conférence de Kreuznach des 17 et 18 mai 1917 est une rencontre entre les dirigeants politiques et militaires des puissances centrales au cours du printemps de l'année 1917 à Bad Kreuznach, ville de Rhénanie prussienne, siège du commandement suprême de l'armée allemande (l'OHL). Elle est préparée avec le plus grand soin, à la fois par le gouvernement allemand, lors du conseil de la couronne allemande du 23 avril, et par les Austro-hongrois, lors de conseils de la couronne austro-hongroise ou lors de rencontres moins formelles entre représentants des gouvernements autrichiens, hongrois et des ministères communs. La rencontre est censée permettre aux monarques et aux diplomates allemands et austro-hongrois d'entériner un partage des conquêtes en Russie et dans les Balkans. Cependant, le ministre des affaires étrangères austro-hongrois, Ottokar Czernin, a préparé dans les jours précédant la conférence, un memorandum sur l'état de décrépitude de la double monarchie au terme de trois années de conflit. Ce rapport est destiné à fournir aux négociateurs austro-hongrois un moyen de pression sur le Deuxième Reich. Dans le même temps, le Reich affiche sa volonté de poursuivre le conflit jusqu'à la victoire des puissances centrales, repoussant sans ménagement les demandes de paix de la double monarchie épuisée. Trouve plus

Conférence de Kreuznach (19 décembre 1917): la Conférence de Kreuznach du 19 décembre 1917 est une conférence gouvernementale allemande, réunie sous la présidence de l'empereur Guillaume II au siège de l'Oberste Heeresleitung, le commandement suprême de l'armée impériale allemande. Trouve plus

Conférence de Kreuznach (23 avril 1917): La conférence de Kreuznach du 23 avril 1917 est une rencontre gouvernementale allemande au siège du commandement suprême de l'armée allemande (l'OHL). Cette réunion est destinée à préparer avec le plus grand soin la première rencontre officielle entre l'empereur allemand Guillaume II et l'empereur-roi Charles Ier, le nouveau monarque austro-hongrois, partisan alors résolu du retrait de la double monarchie de la Première Guerre mondiale. C'est également la première des conférences gouvernementales allemandes à siéger après la révolution de Février. Les responsables du Reich participant à cet échange, aiguillonnés par leur analyse du processus révolutionnaire en cours en Russie, intègrent pour la première fois dans leurs échanges formels et informels le paramètre de la lassitude des populations civiles du Reich et de ses alliés, engagés dans un conflit qui se prolonge. Trouve plus

Conférence de Kreuznach (7 octobre 1917): La conférence de Kreuznach du 7 octobre 1917 est une réunion du gouvernement et de militaires allemands sous la présidence de l'empereur Guillaume II à Bad Kreuznach, alors siège de l'Oberste Heeresleitung, le commandement suprême de l'armée impériale allemande. Cette rencontre est destinée à établir de nouveaux buts de guerre pour le Reich impérial alors que la Première Guerre mondiale entre dans sa quatrième année. Au cours de cette conférence, le gouvernement allemand prépare également les négociations qui doivent avoir lieu avec l'Autriche-Hongrie à Vienne le 22 octobre suivant, en élaborant une liste d'exigences que les négociateurs allemands comptent présenter à la double monarchie épuisée par le conflit. Trouve plus

Conférence de Kreuznach (9 août 1917): La conférence de Kreuznach du 9 août 1917 est une conférence gouvernementale allemande destinée à élaborer la réponse du gouvernement du Reich aux propositions faites à Vienne le 1er août 1917 par le ministre austro-hongrois des affaires étrangères Ottokar Czernin en vue de négocier une sortie honorable du conflit. Cette conférence constitue également la première rencontre officielle entre Georg Michaelis, le nouveau chancelier impérial, d'une part, et les deux principaux animateurs du haut-commandement allemand, Erich Ludendorff et Paul von Hindenburg. Lors de cette rencontre, les militaires, s'appuyant sur le procès-verbal de la conférence du 23 avril 1917, tentent d'imposer aux membres du gouvernement civil les buts de guerre qu'ils assignent au conflit. Trouve plus

Conférence de l'Atlantique: Trouve plus

Conférence de l'Est de la LNH: Trouve plus

Conférence de l'Union africaine: Trouve plus

Conférence de la grande Asie orientale: La conférence de la grande Asie orientale (大東亜会議, Dai Tōa Kaigi), ou conférence de Tokyo, est un sommet international qui se tint à Tokyo du 5 au 6 novembre 1943 et pendant lequel l'Empire du Japon accueillit les représentants des États membres de la sphère de coprospérité de la grande Asie orientale ainsi que celui de l'Inde libre. La conférence aborda plusieurs questions diverses mais était prévu dès le départ à être un spectacle de propagande pour illustrer les engagements de l'Empire du Japon dans l'idéal pan-asiatique et pour souligner son rôle de "libérateur" de l'Asie du colonialisme occidental. Trouve plus

Conférence de la Guadeloupe: La conférence de la Guadeloupe, aussi appelée réunion de la Guadeloupe ou sommet de la Guadeloupe, est une réunion informelle des quatre dirigeants des quatre puissances occidentales : États-Unis, Royaume-Uni, France et Allemagne de l'Ouest, qui s'est tenue du 4 au 7 janvier 1979 en Guadeloupe. Les discussions portèrent sur divers problèmes mondiaux, notamment le Moyen-Orient et la crise politique iranienne (qui déboucha un mois plus tard sur la révolution islamique en Iran). Elle fut organisée conjointement par le président français, Valéry Giscard d'Estaing, accueillant le président américain, Jimmy Carter, le chancelier ouest-allemand, Helmut Schmidt, et le Premier ministre britannique, James Callaghan,. Trouve plus

Conference de La Havane: Trouve plus

Conférence de la havane: Trouve plus

Conférence de La Haye: Trouve plus

Conference de la Haye de Droit International Prive: Trouve plus

Conférence de la haye de droit international privé: Trouve plus

Conférence de la paix: Trouve plus

Conférence de la paix de Paris: La conférence de la paix de Paris de 1919 est une conférence internationale, organisée par les vainqueurs de la Première Guerre mondiale afin de négocier les traités de paix entre les Alliés et les vaincus. La conférence débute le 18 janvier 1919 et se termine en août 1919, après six mois de discussions et 1 646 séances tenues par 52 commissions techniques avec entre-temps quelques interruptions. Elle prépare le traité de Versailles qui sera signé en juin 1919. Elle consacre la disparition de trois empires, l'Empire allemand, l'Empire austro-hongrois et l'Empire ottoman, et la création de nouveaux États en Europe : renaissance de la Pologne, création de la Tchécoslovaquie et de la Yougoslavie. Les colonies allemandes sont partagées entre le Royaume-Uni, la France, la Belgique, l'Afrique du Sud, les États-Unis et le Japon, tandis que le Proche-Orient, anciennement possession turque, est divisé en mandats attribués par la Société des Nations à la France et à l'Angleterre. Des réparations de guerre sont exigées de l'Allemagne, qui voit son territoire à l'est amputé, entre autres, du couloir de Dantzig, administré par la Pologne, comme d'une partie de la Haute-Silésie, tandis que le Reichsland Elsass-Lothringen redevient français, que le nord du Schleswig redevient danois et que la région d'Eupen et de Malmédy est donnée à la Belgique. Trouve plus

Conférence de la paix de Paris (1919): Trouve plus

Conférence de la rivière Potenji: La conférence de la rivière Potenji, également appelée conférence du Natal, est une réunion qui s'est tenue les 28 et 29 janvier 1943 entre le président du Brésil, Getúlio Vargas et le président des États-Unis, Franklin Delano Roosevelt. De retour de la conférence de Casablanca, le président américain se rendit au Brésil et inspecta certaines des installations militaires qui envoyaient des avions et du matériel sur les fronts d'Afrique et d'Asie. La visite porta également sur le soutien et le rôle d'alors du Brésil dans la Seconde Guerre mondiale. Cette conférence entre les présidents des deux pays se déroula à bord de l'USS Humboldt dans le port de la rivière Potenji à Natal, dans le Rio Grande do Norte, et définit les accords ayant conduit à la création de la Force expéditionnaire brésilienne. Trouve plus

Conférence de la Table Ronde de La Haye: Une Conférence de la Table Ronde s'est tenue à La Haye aux Pays-Bas de 23 août au 2 novembre 1949 entre des représentants du Royaume des Pays-Bas, de la République d'Indonésie et de la BFO ("Assemblée Consultative Fédérale" représentant divers États que les Hollandais avaient créés dans l'archipel). La conférence se conclut par le transfert par les Pays-Bas de la souveraineté sur le territoire des anciennes Indes néerlandaises à la République des États-Unis d'Indonésie, à l'exclusion de la Nouvelle-Guinée occidentale, dont il est convenu que la question sera discutée ultérieurement. Trouve plus

Conference de la Turnhalle: Trouve plus

Conférence de la turnhalle: Trouve plus

Conférence de Lambeth: La conférence de Lambeth est une rencontre synodale tenue tous les dix ans qui réunit l'ensemble des évêques de la communion anglicane, rassemblés autour de l'archevêque de Cantorbéry. L'idée de tenir une conférence à Lambeth a été formulée pour la première fois par l'évêque du Vermont John Henry Hopkins en 1865, en s'inspirant des suggestions de ses confrères évêques de l'Église anglicane du Canada. La première assemblée fut tenue au Lambeth Palace le 24 septembre 1867 et dura quatre jours ; en général des délibérations sont tenues, des questions sociales font l'objet de débats et discussions, des résolutions sont adoptées et une encyclique est parfois promulguée à la suite des réunions. De 1867 à aujourd'hui, les présidents des assemblées ont été Charles Thomas Longley, Archibald Campbell Tait, Edward White Benson, Frederick Temple, Randall Davidson, Michael Ramsey, Donald Coggan, Robert Runcie, George Carey et Rowan Williams. La conférence de 2008, tenue dans la faculté de l'université du Kent à Cantorbéry, rassemblait seulement les trois quarts des évêques anglicans en raison de désaccords persistants au sujet de l'homosexualité et l'ordination de femmes évêques. Des commentateurs parlent d'un possible schisme, un problème qui remonte à l'ordination de l'évêque homosexuel Gene Robinson en 2003. La conférence de Lambeth prévue en 2020 à l'Université du Kent, est reportée à l'été 2021, pour cause pandémie de coronavirus. Trouve plus

Conference de l'Atlantique: Trouve plus

Conférence de l'atlantique: Trouve plus

Conference de Lausanne: Trouve plus

Conférence de lausanne: Trouve plus

Conférence de Lausanne (1922): La Conférence de Lausanne, dite aussi Conférence de Lausanne sur les affaires du Proche-Orient (1922 / 1923) est une conférence tenue à Lausanne, en Suisse. Son but était la négociation d'un traité pour remplacer le traité de Sèvres, qui, sous le nouveau gouvernement de Mustafa Kemal Atatürk, n'était plus reconnu par la Turquie. Elle a abouti au traité de Lausanne. Trouve plus

Conférence de Lausanne (1932): La Conférence de Lausanne s'est tenue entre le 16 juin et le 9 juillet 1932 à Lausanne. Elle réunit des représentants de France, du Royaume-Uni, d'Italie, et d'Allemagne pour régler le problème des réparations de guerre dues par l'Allemagne à la suite de la Première Guerre mondiale par le Traité de Versailles. L'Allemagne étant dans l'incapacité de payer les 132 milliards de Reichsmarks dus, soit l'équivalent de 42 000 tonnes d'or, la conférence prononce un moratoire de trois ans. Le montant suivant est fixé à 5 milliards de marks (en sus des 20 milliards de marks-or déjà effectués). Lors de la conférence de Lausanne, on prévoit pour toutes les réparations un forfait général de trois milliards de marks à verser à la Banque des règlements internationaux. À la fin de 1932, le règlement des dettes consécutives à la guerre de 1914-1918 semble terminé. À partir de janvier 1933, on ne parle plus des réparations dues au titre de la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Conférence de Lausanne (1949): La Conférence de Lausanne s'est déroulé du 27 avril au 12 septembre 1949 à Lausanne, en Suisse, à l'instigation de la Commission de Conciliation pour la Palestine (CCP). Trouve plus

Conférence de l'enseignement supérieur de l'agglomération de rouen: Trouve plus

Conférence de l'épiscopat français: Trouve plus

Conference de l'Est (LNH): Trouve plus

Conférence de l'est (lnh): Trouve plus

Conférence de l'Est de la LNH: Trouve plus

Conférence de l'est de la NHL: Trouve plus

Conférence de l'Est de LNH: Trouve plus

Conférence de Lima: Trouve plus

Conférence de Lima de 2014 sur les changements climatiques: La Conférence de Lima a eu lieu du 1er au 14 décembre 2014 à Lima au Pérou. Elle est à la fois la 20e conférence des parties (en anglais : Conference of the parties, d'où le nom COP20) à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et la 10e conférence des parties siégeant en tant que réunion des parties au protocole de Kyoto (CMP-10). 195 pays ont participé à cette conférence, présidée par le ministre péruvien de l'environnement de l'époque, Manuel Pulgar Vidal. Trouve plus

Conference de Lisbonne: Trouve plus

Conférence de lisbonne: Trouve plus

Conférence de Lisbonne (1952): La conférence de Lisbonne du 20 au 26 février 1952 est la 9e session du Conseil de l'Atlantique Nord réunie à Lisbonne pour arrêter le programme de réarmement de l'OTAN. Elle décide du réajustement des objectifs militaires de l'OTAN ; elle approuve le projet de Communauté européenne de défense (CED) et décide d'installer à Paris le siège de l'OTAN. Les États-Unis octroient à la France une aide financière pour faire face à l'accroissement du coût de la guerre d'Indochine. Trouve plus

Conférence de Lisbonne (1996): La Conférence de Lisbonne est la deuxième conférence européenne sur les villes européennes durables organisée du 6 au 8 octobre 1996 à Lisbonne (Portugal) sous l'égide de l'OCDE. Trouve plus

Conférence de Locarno: Trouve plus

Conférence de Londres: Trouve plus

Conference de Londres (1866): Trouve plus

Conférence de londres (1866): Trouve plus

Conference de Londres (1947): Trouve plus

Conférence de londres (1947): Trouve plus

Conference de Londres (1948): Trouve plus

Conférence de londres (1948): Trouve plus

Conférence de Londres de 1867: la conférence de Londres de 1867 est une conférence diplomatique entre les six grandes puissances européennes (France, Grande-Bretagne, Prusse, Autriche, Russie et nouvellement l'Italie) qui s'est tenue à Londres entre le 7 et le 11 mai 1867. Le but de cette conférence diplomatique est régler l'ordre politique de l'Europe du Nord après l'éclatement de la Confédération allemande en 1866. Elle aboutit au second traité de Londres. Trouve plus

Conference de l'Ouest (LNH): Trouve plus

Conférence de l'ouest (lnh): Trouve plus

Conférence de l'Ouest de la LNH: Trouve plus

Conférence de l'Ouest de LNH: Trouve plus

Conférence de Lu Shan: La conférence de Lu Shan (en chinois, 庐|山|会|议), officiellement la « 8e session plénière du 8e Comité central du Parti communiste chinois », est une discussion informelle sur le Grand Bond en avant qui s'est tenue du 2 juillet au 16 août 1959 dans un lieu de séjour sur le mont Lu dans le district de Lu Shan de la province de Jiangxi, dans le Sud-Est de la Chine. En répondant aux critiques formulées sur le déroulement du Grand Bond en avant, Mao Zedong est parvenu à accroître son pouvoir. Trouve plus

Conférence de l'UEFA pour les sélectionneurs des équipes nationales européennes: La conférence de l'UEFA pour les sélectionneurs des équipes nationales européennes est une conférence organisée par l'UEFA dans un pays de l'union et regroupant pendant trois jours les sélectionneurs de toutes les associations européennes de football avec leur direction technique nationale respective. Trouve plus

Conference de l'Union africaine: Trouve plus

Conférence de l'union africaine: Trouve plus

Conférence de Lushan: Trouve plus

Conférence de Madrid: La Conférence de Madrid peut faire référence à : Conférence de Madrid de 1880 ; Conférence de Madrid de 1932 pour la répartition des émetteurs européens de radiodiffusion, leurs longueurs d'onde, et leurs puissances ; Conférence de Madrid de 1991 ; la conférence de 2009 lors de laquelle a été produite la résolution de Madrid sur le droit à la protection de la vie privée et des données personnelles. Trouve plus

Conférence de Madrid de 1880: La conférence de Madrid de 1880 donna lieu à des accords signés par le Maroc, sous le règne de Moulay Hassan, et les pays européens, pour renforcer les avantages liés à l'évolution de ces derniers sur le sol marocain et donner un caractère juridique et réglementaire à cette progression. Seize séances se sont déroulées entre le 19 mai et le 3 juillet 1880 en présence de plénipotentiaires représentant l'Allemagne, l'Autriche-Hongrie, la Belgique, l'Espagne, les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne (et le Danemark), l'Italie, le Maroc, les Pays-Bas, le Portugal, la Suède (et la Norvège). Une convention a été adoptée le dernier jour, 3 juillet 1880. En vertu de ces accords, les pays européens gagnèrent la liberté de posséder des terres et des biens dans l'ensemble du territoire du Maroc. Dans le cadre de la convoitise progressive des puissances européennes sur le Maroc, la conférence de Madrid marqua l'origine de l'internationalisation de l'affaire marocaine. Trouve plus

Conference de Madrid de 1991: Trouve plus

Conférence de madrid de 1991: Trouve plus

Conférence de Madrid de 2019 sur les changements climatiques: La Conférence de Madrid de 2019 sur les changements climatiques est une conférence internationale organisée par les Nations unies qui se déroule du 2 au 14 décembre 2019 à Madrid, en Espagne. Présidée par le gouvernement chilien, elle est la 25e Conférence des parties (d'où son acronyme : COP25), qui réunit les pays signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Son slogan est « Time for Action ». Trouve plus

Conférence de Malino: La conférence de Malino est une conférence qui s'est tenue en juillet 1946 dans la station de montagne de Malino dans le sud de Sulawesi. Organisée par les Néerlandais, son objectif était la création d'une entité fédérale qui serait constituée de différents États et territoires qu'ils comptaient créer dans l'archipel indonésien. Trouve plus

Conférence de Malte: La conférence de Malte a eu lieu du 30 janvier au 2 février 1945 entre le président des États-Unis, Franklin D. Roosevelt, et le Premier ministre du Royaume-Uni, Winston Churchill, sur l'île de Malte. Le but de la conférence était de préparer la conférence de Yalta qui devait se tenir à la suite avec le président du Conseil des commissaires du Peuple, Joseph Staline. Elle réunissait les chefs d'état-major pour planifier la campagne finale contre les troupes allemandes et japonaises. Les deux dirigeants sont convenus aussi de limiter la progression de l'Armée rouge en Europe centrale. Trouve plus

Conférence de Marrakech: Trouve plus

Conférence de Marrakech de 2001 sur le climat: Trouve plus

Conférence de Marrakech de 2001 sur les changements climatiques: La Conférence de Marrakech de 2001 sur les changements climatiques a eu lieu du 29 octobre au 10 novembre 2001 à Marrakech au Maroc. C'est la 7e conférence conférence des parties (COP7) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Trouve plus

Conférence de Marrakech de 2016 sur les changements climatiques: La Conférence de Marrakech a eu lieu du 7 au 18 novembre 2016 à Bab Ighli à Marrakech, au Maroc. Elle est à la fois la 22e conférence des parties (d'où le nom COP22) à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), la 12e conférence des parties siégeant en tant que réunion des parties au protocole de Kyoto (CMP12) et la 1re conférence des parties à l'Accord de Paris (CMA1). 197 pays y ont participé Trouve plus

Conference de Messine: Trouve plus

Conférence de messine: Trouve plus

Conférence de méthode: La conférence de méthode est une forme d'enseignement qui permet l'apprentissage de la méthodologie des instituts d'études politiques ainsi que l'acquisition de connaissances. Une conférence de méthode n'est pas nécessairement donnée en parallèle à un cours magistral. Des conférences de méthode se donnent généralement avec un groupe d'étudiants en effectif réduit, environ une vingtaine. Elles sont dispensées par des maîtres de conférences qui sont aussi les interlocuteurs privilégiés des étudiants pour le cours en général. L'évaluation du travail est de type contrôle continu, et résulte en une note de conférence. La conférence de méthode est emblématique de la pédagogie des instituts d'études politiques français. Le format fut créé par l'École libre des sciences politiques à la fin du XIXe siècle, et est à l'origine des travaux dirigés (TD) en vigueur dans la plupart des universités en France. Trouve plus

Conférence de Mons (11 novembre 1917): La Conférence de Mons du 11 novembre 1917 est une réunion stratégique tenue au Quartier Général du Prince Rupprecht de Bavière, alors installé à Mons. Trouve plus

Conférence de Montego Bay: Trouve plus

Conférence de Montréal sur Haïti: La Conférence de Montréal sur Haïti, est une conférence internationale de représentants ministériels de différents pays donateurs de Haïti qui s'est tenue à Montréal (Canada) le lundi 25 janvier 2010. Trouve plus

Conference de Moscou: Trouve plus

Conférence de moscou: Trouve plus

Conference de Moscou (1941): Trouve plus

Conférence de moscou (1941): Trouve plus

Conference de Moscou (1942): Trouve plus

Conférence de moscou (1942): Trouve plus

Conference de Moscou (1943): Trouve plus

Conférence de moscou (1943): Trouve plus

Conférence de Moscou (1944): La conférence interalliée de la Seconde Guerre mondiale qui s'est déroulée du 9 au 19 octobre 1944 est la quatrième à s'être tenue à Moscou. Comme toutes ces conférences, elle porte un nom de code, en l'occurrence « Tolstoï ». Certaines sources britanniques l'identifient comme la deuxième conférence de Moscou puisque c'est la deuxième fois que Churchill et Staline se rencontrèrent à Moscou après leur conférence de 1942. Trouve plus

Conférence de Moscou (1945): La conférence de Moscou de décembre 1945, également connue sous le nom de conférence des ministres des Affaires étrangères de Moscou, est un sommet des puissances alliées qui réunit Viatcheslav Molotov (pour l'Union soviétique), James F. Byrnes (pour les États-Unis) et Ernest Bevin (pour le Royaume-Uni). Elle aboutit à une déclaration datée du 27 décembre 1945 qui traite à la fois des relations entre les Alliés et les satellites de l'Axe (Roumanie, Bulgarie, Italie, Hongrie et Finlande) et la situation en Asie orientale. Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de Moscou Trouve plus

Conférence de Moscou (homonymie): La Première Conférence de Moscou, en 1941 La Seconde Conférence de Moscou, en 1942 La Troisième Conférence de Moscou, en 1943 La Quatrieme Conférence de Moscou, en 1944 La Conférence des ministres des Affaires étrangères, en 1945 La Conférence de Moscou de 1947 Trouve plus

Conférence de Munich: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...