Rechercher dans ce blog

mardi 9 mars 2021

Concerto da chiesa, Concerto d'Aranjuez, Concerto d'Aranjuez (Joaquín Rodrigo), Concerto d'Aranjuez (Rodrigo), Concerto de Aranjuez,

Concerto da chiesa: Trouve plus

Concerto d'Aranjuez: Le Concerto d'Aranjuez (Concierto de Aranjuez en espagnol) pour guitare et orchestre en ré majeur est une œuvre du compositeur espagnol Joaquín Rodrigo composée en 1939, lors de la dernière année de son séjour à Paris. Trouve plus

Concerto d'Aranjuez (Joaquín Rodrigo): Trouve plus

Concerto d'Aranjuez (Rodrigo): Trouve plus

Concerto de Aranjuez: Trouve plus

Concerto de chambre: Concerto de chambre (Barati) (voir Discographie d'Eugene Ormandy) Concerto de chambre (Ligeti) Trouve plus

Concerto de chambre (Ligeti): Le Concerto de chambre pour ensemble instrumental est une œuvre pour vents, piano, clavecin et cordes de György Ligeti. Composé en 1969 et 1970, il est créé par son dédicataire Friedrich Cerha et son ensemble « die Reihe » le 1er octobre 1970. Le compositeur définit ainsi sa musique : « une combinaison d'intervalles clairement audible s'efface peu à peu, et à partir de ce brouillage, une combinaison d'intervalles se cristallise ». Trouve plus

Concerto de Varsovie: Le Concerto de Varsovie (Warsaw Concerto) est une courte œuvre pour piano et orchestre de Richard Addinsell, écrite pour le film britannique de 1941 Dangerous Moonlight (en) de Brian Desmond Hurst, traitant de la lutte des Polonais contre l'invasion nazie en 1939. Son exécution dure normalement un peu moins de dix minutes. Le concerto est un exemple de musique à programme, représentant à la fois la lutte pour la liberté de Varsovie et la romance des principaux personnages du film. Il est devenu très populaire en Grande-Bretagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Le concerto est écrit à l'imitation du style de Serge Rachmaninoff. Il a lancé la mode des concertos de piano courts dans le style romantique, notamment pour les musiques de films. Trouve plus

Concerto delle dame: Trouve plus

Concerto delle donne: Le concerto delle donne ou concerto delle dame est un groupe de cantatrices professionnelles dans la cour du duc Alfonso II à Ferrare, en Italie, à la fin de la Renaissance. Cet ensemble est créé par Alfonso II en 1580, à l'arrivée de sa troisième épouse, Margherita Gonzaga. Trois chanteuses, Laura Peverara, Livia d'Arco et Anna Guarini, la fille du poète Giovanni Battista Guarini, dames de petite noblesse, appartenaient à l'entourage de la duchesse Margherita. La beauté de leurs voix et leur virtuosité devint un véritable phénomène social, politique et culturel. Elles furent l'objet d'abondants témoignages dans les chroniques de l'époque. Leur style très orné, plein de fioritures, a inspiré de nombreux compositeurs. Le concerto delle donne a révolutionné le rôle des femmes dans la musique professionnelle et a contribué à la renommée de la cour de Ferrare comme centre musical. La renommée du groupe se répandit dans l'Italie et inspira des imitations dans les cours des Médicis et des Orsini, ce qui constitue un des plus importants événements de la musique italienne profane du XVIe siècle ; les innovations musicales induites ont eu une grande importance dans le développement du madrigal. Trouve plus

Concerto des vaines paroles: Le Concerto des vaines paroles pour voix, piano et orchestre, est une œuvre de Germaine Tailleferre sur un texte de Jean Tardieu, composée en 1956. Trouve plus

Concerto d'été: Le Concerto d'été (ou Concierto de estio) est un concerto pour violon et orchestre écrit par Joaquín Rodrigo en 1943. L'œuvre comporte trois mouvements et son exécution demande environ 20 minutes. Le second mouvement reprend sous une forme modifiée le thème de la Folia. Prélude (Allagro molto leggiero) Sicilienne (Andantino) Rondino (Allegro ma non troppo) Portail de la musique classique Trouve plus

Concerto d'ete (Rodrigo): Trouve plus

Concerto d'été (rodrigo): Trouve plus

Concerto d'Italie: Concerto d'Italie est le second album de Herbert Pagani. C'est, en partie, l'adaptation en français de L'Amicizia. On y entend des ambiances, son réveil, le téléphone, la foule dans la rue, le train, les bruits de la ville, les chœurs de la chapelle Sixtine... La pochette intérieur comporte un des dessins de Pagani "Italia" très inspiré de Maurits Cornelis Escher. Trouve plus

Concerto du fleuve Jaune: Concerto du fleuve jaune est un roman de Chow Ching Lie publié en 1979 chez Robert Laffont. C'est la suite du récit Le Palanquin des larmes, et il est utile pour comprendre Dans la main de Bouddha. Trouve plus

Concerto Empereur: Trouve plus

Concerto en fa (Gershwin): Trouve plus

Concerto en fa de gershwin: Trouve plus

Concerto en fa pour piano et orchestre (Gershwin): Trouve plus

Concerto en ré: Concerto pour violon en ré majeur op. 61 de Beethoven Concerto pour clavier en ré majeur de Haydn Concerto n°3 en ré majeur pour piano de Mozart Concerto en ré de Stravinsky Trouve plus

Concerto en ré (Stravinski): Trouve plus

Concerto en ré (Stravinsky): Trouve plus

Concerto en ré de Stravinsky: Le Concerto en ré est un concerto pour orchestre à cordes en ré majeur d'Igor Stravinsky. Composé en 1946, il est créé le 27 janvier 1947 par l'Orchestre de chambre de Bâle sous la direction de Paul Sacher. Trouve plus

Concerto en ré majeur pour la main gauche: Trouve plus

Concerto en ré majeur pour la main gauche (Ravel): Trouve plus

Concerto en ré mineur pour 2 pianos et orchestre: Trouve plus

Concerto en ré mineur pour deux pianos et orchestre: Le Concerto en ré mineur pour deux pianos et orchestre, FP 61, est une œuvre concertante de Francis Poulenc pour deux pianos et orchestre. Considérée comme une des dernières de sa première période, « c'est une œuvre gaie et directe, » que Poulenc compose selon la mode de l'époque : « […] aux environs de 1930, c'était l'époque des retours à quelque chose. Retour à Bach chez Hindemith, à Tchaïkovski chez Stravinsky ». Selon Philippe Cassard, il emprunte non seulement à l'histoire de la musique occidentale (Saint-Saëns dans la toccata du début, des quasi contrepoints à la Bach, Rachmaninov dans l'écriture pianistique, trois citations de Mozart, une de Ravel, ci et là des tournures qui viennent de Stravinsky, Prokofiev ou Chopin), mais aussi la musique orientale de gamelan qu'il venait de découvrir. L'œuvre est écrite pour le pianiste Jacques Février, ami d'enfance de Poulenc avec qui il la crée le 5 septembre 1932 à La Fenice. Selon le compositeur insatisfait, l'« exécution trop virtuose, chiqué par certains côtés, avait étrangement masqué toute la poésie de l'œuvre » dont il estime certains passages comme faisant partie de « [ses] meilleures réussites ». Pour certains, ce concerto, qui n'atteint toutefois pas la maturité musicale à laquelle Poulenc prétend alors, est un « pur divertissement ». Dans un entretien avec Stéphane Audel, Poulenc dira même : « Il est indiscutable, par exemple, que mon Concerto pour orgue et orchestre […] est d'une beaucoup plus grande densité musicale » Trouve plus

Concerto en sol (Ravel): Trouve plus

Concerto en sol de ravel: Trouve plus

Concerto en sol majeur (Maurice Ravel): Trouve plus

Concerto en Sol majeur pour piano: Trouve plus

Concerto festival: Le Concerto Festival d'Abidjan, appelé précédemment Concerto pour l'indépendance, est né en 1993, de la volonté du maire Ernest N'koumo Mobio, alors maire de la Ville d'Abidjan (maire de 1985 à 2002), de redonner à la Fête Nationale de Côte d'Ivoire sa ferveur d'antan. Trouve plus

Concerto for Free Bass Accordion: Trouve plus

Concerto for Group and Orchestra: Le Concerto for Group and Orchestra, composé par Jon Lord, est un concerto interprété par le groupe de hard rock Deep Purple. Concerto for Group and Orchestra est aussi un album de ce même groupe, enregistré lors d'un concert au Royal Albert Hall avec le Royal Philharmonic Orchestra en 1969 conduit par Sir Malcom Arnold. Un DVD du concert est sorti en 2003. En 2012, Jon Lord réenregistre son concerto dans une version studio, avec des invités tels que Joe Bonamassa ou Bruce Dickinson. Trouve plus

Concerto for Myself: Concerto for Myself (sous-titré Sonata concertante for Piano and Orchestra, en français Concerto pour moi-même, Sonate concertante pour piano et orchestre) est une œuvre pour piano et orchestre de Friedrich Gulda. L'exécution de ses 3 mouvements dure environ 40 minutes. L'œuvre est jouée en public pour la première fois par Friedrich Gulda au piano et en chef d'orchestre, le 9 mars 1988. Trouve plus

Concerto funèbre pour violon: Le « Concerto funebre » (titre en italien dans sa version finale de 1959) pour violon et orchestre à cordes est un concerto du compositeur allemand Karl Amadeus Hartmann. Composé en 1939 sous le titre original Musik der Trauer (Musique de deuil), il fut créé à Saint-Gall, (Suisse) le 29 février 1940 par Karl Neracher et l'Orchestre de chambre de Saint-Gall dirigé par Ernst Klug. L'ouvrage a été révisé en 1959. Il aurait été inspiré par l'invasion de la Tchécoslovaquie par les nazis, témoignant ainsi de son opposition au régime en place, dans son pays. La partition a été dédicacée à son fils Richard P. Hartmann, alors âgé de quatre ans. La version (légèrement) révisée par Hartmann a été jouée pour la première fois à Brunswick le 12 novembre 1959, sous la direction de Heinz Zeebe. Le soliste était Wolfgang Schneiderhan, un de ceux qui ont soutenu l'œuvre avec le plus de conviction. Le premier enregistrement a été fait par le violoniste suisse Ulrich Lehmann avec l'Orchestre de chambre de Zurich dirigé par Edmond de Stoutz (Amadeo label). D'autres solistes ont mis ce concerto à leur répertoire et l'ont enregistré, parmi lesquels André Gertler, Michael Erxleben, Isabelle Faust, Ida Haendel, Alina Ibragimova, Suyoen Kim, Susanne Lautenbacher, Gordan Nikolić, Theo Olof, Nilla Pierrou, Benjamin Schmid, Vladimir Spivakov et Thomas Zehetmair. Il s'agit probablement de l'une des œuvres les plus jouées du compositeur. Trouve plus

Concerto grosso: Pendant la période baroque, un concerto grosso est une forme musicale concertante pour ensemble instrumental important, relevant de la tradition italienne. Il s'agit d'une forme dans laquelle l'orchestre dialogue avec un groupe de solistes, préfigurant ce qui deviendra le concerto qui lui ne fait appel qu'à un soliste. Trouve plus

Concerto grosso (homonymie): Un concerto grosso est une forme musicale concertante relevant de la tradition italienne. Trouve plus

Concerto grosso no 1: Trouve plus

Concerto grosso nº 1 (Bloch): Trouve plus

Concerto grosso no 1 de Bloch: Le Concerto grosso no 1 est un concerto grosso pour cordes et piano obligato d'Ernest Bloch. Il a été composé en 1925 à Santa Fé (Cleveland) pour les étudiants de l'Institut musical de Cleveland qui en ont reçu la dédicace. Trouve plus

Concerto grosso no 1 de Schnittke: Le Concerto Grosso no 1 est le premier des six concerti grossi du compositeur russe Alfred Schnittke, écrit en 1977 à l'âge de 44 ans. Il est écrit pour deux violons, clavecin, piano préparé et 21 cordes. Il a été créé le 21 mars 1977 par Gidon Kremer et Tatjana Grindenko aux violons, Yuri Smirnov au clavecin et l'Orchestre de chambre de Leningrad dirigés par Eri Klas. C'est une des œuvres les plus représentatives du polystylisme de Schnittke, qui l'a définie comme un jeu entre trois univers, le Baroque, le Moderne et le banal, fusionnant leurs techniques et esthétiques dans une structure cohérente. Trouve plus

Concerto Grosso nº 1 de Schnittke: Trouve plus

Concerto grosso opus 3 no 1 (Haendel): Le Concerto grosso opus 3 no 1 en si bémol majeur HWV 312 est un concerto grosso de Georg Friedrich Haendel. Il est admis que ce concerto n'est pas une composition originale mais un montage de pièces déjà écrites par Haendel. Trouve plus

Concerto grosso opus 3 nº 1 (Haendel): Trouve plus

Concerto grosso opus 3 no 2 (Haendel): Le Concerto grosso en si bémol majeur, opus 3 no 2, HWV 313, est une pièce symphonique de Georg Friedrich Haendel. Il semble admis que ce concerto ne soit pas une composition originale mais un montage de pièces déjà écrites par Haendel[réf. nécessaire]. Trouve plus

Concerto grosso opus 3 nº 2 (Haendel): Trouve plus

Concerto grosso opus 3 no 3 (Haendel): Le Concerto grosso opus 3 no 3 en sol majeur HWV 314 est un concerto grosso de Georg Friedrich Haendel. Comme les autres numéros de l'opus, il est admis que ce concerto n'est pas une composition originale mais un montage de pièces déjà écrites par Haendel. Trouve plus

Concerto grosso opus 3 nº 3 (Haendel): Trouve plus

Concerto grosso opus 3 no 4 (Haendel): Le Concerto grosso opus 3 no 4 en fa majeur HWV 315 est un concerto grosso de Georg Friedrich Haendel. Il est admis que ce concerto n'est pas une composition originale mais un montage de pièces déjà écrites par Haendel. Trouve plus

Concerto grosso opus 3 nº 4 (Haendel): Trouve plus

Concerto grosso, opus 3 nº 2 (Haendel): Trouve plus

Concerto héroïque: Le Concerto héroïque (ou Concierto heroico) est un concerto pour piano et orchestre écrit par Joaquín Rodrigo entre 1935 et 1942. Il s'agit d'une commande du pianiste Leopoldo Querol. Il en donne la première exécution le 3 avril 1943 au théâtre São Carlos de Lisbonne avec l'orchestre national d'Espagne sous la direction d'Ernesto Halffter. Son écriture se fait en deux temps : Rodrigo écrit d'abord en 1935 les deux premiers mouvements, délaisse la partition et ne la termine qu'en 1942. Le côté héroïque est donné par le rythme martial du premier mouvement avec de nombreux appels de fanfare. Ce caractère presque militaire, associé à l'époque (le franquisme), a fait étiqueté hâtivement le musicien comme pro-Franco, même s'il a nié le fait par la suite. L'œuvre comporte quatre mouvements et son exécution demande environ 30 minutes. Allegro con brio Scherzo (Allegro molto ritmico) Largo Allegro maestosoLe pianiste Joaquín Achúcarro obtient l'accord du compositeur pour réviser le concerto en vue d'un enregistrement pour Sony Classical. Publiée en 1995, la révision diminue l'importance du piano en élaguant deux cadences virtuoses. Trouve plus

Concerto héroïque (Rodrigo): Trouve plus

Concerto heroique de Rodrigo: Trouve plus

Concerto héroïque de rodrigo: Trouve plus

Concerto in: Trouve plus

B Goode: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Concerto in modo misolidio: Le Concerto in modo misolidio P 145 (concerto dans le mode mixolydien) pour piano et orchestre d'Ottorino Respighi a été composé en 1925. Il en existe une réduction pour deux pianos (P 145a). Trouve plus

Concerto Italiano: Le Concerto Italiano est un ensemble vocal et instrumental italien fondé en 1984 et spécialisé dans l'exécution de madrigaux de la fin de la Renaissance et de musique baroque sur instruments anciens. Trouve plus

Concerto italien: Le Concerto italien est le nom communément donné à une œuvre en fa majeur pour clavecin solo de Johann Sebastian Bach dont le titre original est Concerto nach Italienischem Gusto (« Concerto dans le goût italien ») ; le catalogue des compositions de Bach par Wolfgang Schmieder l'identifie sous le numéro BWV 971. Il constitue avec l'Ouverture française la seconde partie de la Clavier-Übung publiée en 1735 par Christoph Weigel, graveur et éditeur à Nuremberg : ces deux volets symbolisent les deux grandes traditions (l'italienne et la française) qui se confrontent dans l'Europe musicale au cours du XVIIIe siècle, qui influencent de façon comparable la musique allemande et que François Couperin a tenté de combiner dans Les Goûts réunis. Le genre du concerto italien tel qu'il a été fixé principalement par Antonio Vivaldi repose sur l'opposition entre l'orchestre et l'instrument soliste, très souvent le violon, dans une composition comprenant trois parties (typiquement allegro - adagio - allegro). Bach imite cet effet en utilisant les ressources du clavecin qui permettent de restituer un tutti et un solo par le choix judicieux de la registration et, idéalement, de l'accouplement des deux claviers ; le Concerto italien est en effet l'une des œuvres de Bach qui nécessite le plus la présence de deux claviers. Bach avait déjà abordé cette problématique une vingtaine d'années auparavant en transcrivant pour le clavecin seul 16 concertos d'après différents maîtres. Ici, la composition est originale ; elle comporte, selon le schéma habituel trois mouvements : deux mouvements vifs en fa majeur en style de ritornello encadrant un mouvement lent très lyrique et ornementé dans le ton relatif mineur de ré. Mouvements : sans indication de tempo (i.e. Allegro) Andante Allegro vivaceLe Concerto italien est une des pièces pour clavier les plus connues de Bach et a donné lieu à un nombre important d'enregistrements, tant au piano qu'au clavecin. Trouve plus

Concerto Italien (Bach): Trouve plus

Concerto koln: Trouve plus

Concerto Köln: Le Concerto Köln est l'un des principaux orchestres de chambre allemands de la fin du XXe siècle et du début du XXIe siècle. Trouve plus

Concerto madrigal: Le Concerto madrigal (ou Concierto madrigal) est un concerto pour deux guitares et orchestre écrit par Joaquín Rodrigo en 1967. Rodrigo a écrit 5 concertos pour guitare dont son célèbre concerto d'Aranjuez. Le concerto madrigal est la dernière œuvre pour cette formation, postérieure de plus de 35 ans par rapport à sa partition maîtresse. Il s'agit d'une commande des deux guitaristes Alexandre Lagoya et Ida Presti, faite au compositeur en 1960. La création eut lieu à Los Angeles en 1970 par Angel et Pepe Romero sous la direction de Rafael Frühbeck de Burgos Sa forme est plus celle d'une suite que d'un concerto. L'œuvre comporte dix mouvements et son exécution demande un peu plus de 30 minutes. Il est inspiré de plusieurs pièces anciennes dont un madrigal de la renaissance (Felices ojos mios) composé par Jacques Arcadelt, une chanson du XVe siècle (IV), quelques danses. Elle se termine par une référence à son concerto d'Aranjuez, bouclant ainsi plusieurs siècles de musique espagnole. Fanfare (Allegro marziale) Madrigal (Andante nostalgico) Entrada (Allegro vivace) "Pastorcico, tú que vienes, pastorcico tú que vas" (Allegro vivace) Girardilla (Presto) Pastoral (Allegretto) Fandango (Molto ritmico) Arietta (Andante nostalgico) Zapateado (Allegro vivace) Caccia a la española Trouve plus

Concerto madrigal (rodrigo): Trouve plus

Concerto mécanique pour la folie ou la folle mécamorphose: Concerto mécanique pour la folie ou la folle mécamorphose est un court métrage français réalisé par Éric Duvivier en 1963 avec la collaboration artistique de l'artiste Erró. Trouve plus

Concerto Melante: Le Concerto Melante est un ensemble de musique baroque allemand sur instruments d'époque, basé à Berlin, qui tire son nom de Georg Philipp Telemann qui créa le pseudonyme à consonance italienne Melante comme anagramme de son propre nom,. Trouve plus

Concerto Moon: Concerto Moon est un groupe de power metal et metal néo-classique japonais, originaire de Tokyo. Trouve plus

Concerto n° 1 pour violon (Paganini): Trouve plus

Concerto n° 2 pour violon (Béla Bartók): Trouve plus

Concerto n° 2 pour violon (Mendelssohn): Trouve plus

Concerto n° 2 pour violon et orchestre (Mendelssohn): Trouve plus

Concerto n° 3 pour piano (Béla Bartók): Trouve plus

Concerto n° 6 en fa majeur: Trouve plus

Concerto n°1 pour violon (Paganini): Trouve plus

Concerto n°2 pour violon et orchestre (Mendelssohn): Trouve plus

Concerto n°2 pour violon et orchestre (Paganini): Trouve plus

Concerto n°2 pour violon et orchestre en mi mineur: Trouve plus

Concerto no 1 en ré majeur pour alto de Stamitz: Trouve plus

Concerto nº 1 en si bémol majeur (Haendel): Trouve plus

Concerto nº 1 pour violon (Paganini): Trouve plus

Concerto nº 2 pour piano (Henze): Trouve plus

Concerto nº 2 pour trompette (Jolivet): Trouve plus

Concerto no 2 pour trompette de Jolivet: Le Concerto no 2 pour trompette, instruments à vent, piano et percussion est un concerto d'André Jolivet. Composé en 1954, il fut créé à Vichy le 5 septembre 1956 avec le trompettiste Raymond Tournesac sous la direction de Louis de Froment. Trouve plus

Concerto nº 2 pour violon (Paganini): Trouve plus

Concerto pastoral: Le Concerto pastoral (ou Concierto Pastoral) est un concerto pour flûte et orchestre écrit par Joaquín Rodrigo en 1978. Il s'agit d'une commande du flûtiste James Galway. Ce dernier rencontre pour la première fois le compositeur en 1974 pour lui demander l'autorisation de faire une transcription pour flûte de sa Fantaisie pour un gentilhomme. C'est une œuvre de maturité, écrite près de 40 ans après son célèbre Concerto d'Aranjuez et particulièrement virtuose pour le soliste, faisant la part belle aux vents dans l'orchestre. La première eut lieu le 17 octobre 1978 à Londres, par le Philharmonia Orchestra sous la direction d'Eduardo Mata avec le dédicataire comme soliste. L'œuvre comporte trois mouvements et son exécution demande environ un peu plus de 20 minutes. Le second mouvement, de par son caractère bucolique, a donné son titre au concerto pastoral : Allegro Adagio Rondo (allegro) Trouve plus

Concerto pastoral (rodrigo): Trouve plus

Concerto pathétique de Liszt: Le Concerto pathétique, S258, est une œuvre musicale pour deux pianos (sans orchestre) de Franz Liszt, écrite en 1865. Trouve plus

Concerto piccolo sur B-A-C-H: Concerto piccolo sur B-A-C-H est un concerto pour trompette solo, cordes, clavecin et piano, écrit par Arvo Pärt, compositeur estonien associé au mouvement de musique minimaliste. Trouve plus

Concerto pour 2 violons: Trouve plus

Concerto pour 2 violons en ré mineur: Trouve plus

Concerto pour 2 violons en ré mineur (Bach): Trouve plus

Concerto pour 2 violons en ré mineur de Bach: Le Concerto pour 2 violons en ré mineur (BWV 1043), aussi connu sous le nom de Double concerto pour violon, est une œuvre de Jean-Sébastien Bach et un des meilleurs exemples des œuvres de la fin de la période baroque. Il l'a composé entre 1717 et 1723 alors qu'il est maître de chapelle à Köthen (Anhalt). En 1739, à Leipzig, le compositeur en fait un arrangement pour deux clavecins transposé en ut mineur (BWV 1062). En plus des deux solistes, le concerto est écrit pour cordes et basse continue. Le concerto est caractérisé par l'expressive relation entre les deux violons tout au long de l'œuvre, principalement dans le Largo ma non tanto, où l'orchestre à corde se limite à jouer des accords. Ce concerto imite la structure de la fugue et utilise le contrepoint. Le concerto est composé des trois mouvements habituels pour un concerto : Vivace ; Largo ma non tanto ; Allegro. Trouve plus

Concerto pour 2 violons en sol mineur de Vivaldi: Le Concerto pour 2 violons en sol mineur (RV 517) d'Antonio Vivaldi (1678-1741) est un concerto pour violon baroque en 3 mouvements, du XVIIIe siècle, pour deux violons, instruments à cordes, et basse continue. Trouve plus

Concerto pour 7 instruments à vent, timbales, batterie et orchestre à cordes: Le Concerto pour 7 instruments à vent, timbales, batterie et orchestre à cordes est un concerto de Frank Martin composé en 1949. En trois parties selon la forme classique, l'ouvrage, par la vivacité des premier et troisième mouvements, encadre un instant médian que le compositeur nous décrit lui-même ainsi: "Le second mouvement repose tout entier sur un battement régulier à deux temps qui sert d'accompagnement à des éléments mélodiques tantôt sereins et tantôt sombres ou violents. Une phrase lyrique exposée d'abord par le basson dans son extrême aigu est reprise à la fin par le trombone dans une conclusion d'une noble douceur." Trouve plus

Concerto pour accordéon (John Serry): Le Concerto pour accordéon (Concerto for Free Bass Accordion) de John Serry est une composition musicale pour accordéon à touches piano (concerto pour accordéon à basses chromatiques) solo écrite en 1964 (révisée en 1966). Il s'agit d'une composition très élaborée qui embrasse à la fois la musique classique et le jazz symphonique. Elle est écrite dans la forme d'un concerto traditionnel, mais sans le soutien d'un ensemble instrumental (ex. : les symphonies pour orgue seul). Une transcription pour piano seul a été réalisée en 1995 (révisée en 2002). Trouve plus

Concerto pour accordeon-piano: Trouve plus

Concerto pour alto: Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...