Rechercher dans ce blog

mardi 9 mars 2021

Concert du nouvel an 2011 à Vienne, Concert du nouvel an 2012 à Vienne, Concert du nouvel an 2013 à Vienne, Concert du nouvel an 2014 à Vienne, Concert du nouvel an 2015 à Vienne,

Concert du nouvel an 2011 à Vienne: Le concert du nouvel an 2011 de l'orchestre philharmonique de Vienne, qui a eu lieu le 1er janvier 2011, est le 71e concert du nouvel an qui s'est tenu au Musikverein, à Vienne, en Autriche. Il est dirigé par le chef d'orchestre autrichien Franz Welser-Möst. Trouve plus

Concert du nouvel an 2012 à Vienne: Le concert du nouvel an 2012 de l'orchestre philharmonique de Vienne, qui a eu lieu le 1er janvier 2012, est le 72e concert du nouvel an qui s'est tenu au Musikverein, à Vienne, en Autriche. Il est dirigé par le chef d'orchestre letton Mariss Jansons. Trouve plus

Concert du nouvel an 2013 à Vienne: Le concert du nouvel an 2013 de l'orchestre philharmonique de Vienne, qui a eu lieu le 1er janvier 2013, est le 73e concert du nouvel an qui s'est tenu au Musikverein, à Vienne, en Autriche. Il est dirigé par le chef d'orchestre autrichien Franz Welser-Möst. Trouve plus

Concert du nouvel an 2014 à Vienne: Le concert du nouvel an 2014 de l'orchestre philharmonique de Vienne, qui a eu lieu le 1er janvier 2014, est le 74e concert du nouvel an qui s'est tenu au Musikverein, à Vienne, en Autriche. Il est dirigé par le chef d'orchestre Daniel Barenboim. Trouve plus

Concert du nouvel an 2015 à Vienne: Le concert du nouvel an 2015 de l'orchestre philharmonique de Vienne, qui a eu lieu le 1er janvier 2015, est le 75e concert du nouvel an qui s'est tenu au Musikverein, à Vienne, en Autriche. Il est dirigé par le chef d'orchestre indien Zubin Mehta. Trouve plus

Concert du nouvel an 2016 à Vienne: Le concert du nouvel an 2016 de l'orchestre philharmonique de Vienne, qui a eu lieu le 1er janvier 2016, est le 76e concert du nouvel an qui s'est tenu au Musikverein, à Vienne, en Autriche. Il est dirigé par le chef d'orchestre letton Mariss Jansons. C'est la première fois que des œuvres de Robert Stolz et d'Émile Waldteufel sont interprétées lors d'un concert du nouvel an au Musikverein. Trouve plus

Concert du nouvel an 2017 à Vienne: Le Concert du nouvel an 2017 à Vienne (Neujahrskonzert der Wiener Philharmoniker 2017), qui a eu lieu le 1er janvier 2017, est le 77e Concert du nouvel an qui s'est tenu au Musikverein, à Vienne, en Autriche. Le chef d'orchestre est le Vénézuélien Gustavo Dudamel qui, à trente-cinq ans, est le plus jeune chef à avoir dirigé l'Orchestre philharmonique de Vienne pour le concert du nouvel an à cette date,,. Trouve plus

Concert du nouvel an 2018 à Vienne: Le concert du nouvel an 2018 de l'orchestre philharmonique de Vienne, qui a eu lieu le 1er janvier 2018, est le 78e concert du nouvel an qui s'est tenu au Musikverein, à Vienne, en Autriche. Il est dirigé par le chef d'orchestre italien Riccardo Muti, et ce pour la cinquième fois après les concerts du nouvel an des années 1993, 1997, 2000 et 2004. Trouve plus

Concert du nouvel an 2019 à Vienne: Le concert du nouvel an 2019 de l'orchestre philharmonique de Vienne, qui a eu lieu le 1er janvier 2019, est le 79e concert du nouvel an qui s'est tenu au Musikverein, à Vienne, en Autriche. Il est dirigé par le chef allemand Christian Thielemann. Trouve plus

Concert du nouvel an 2020 à Vienne: Le concert du nouvel an 2020 de l'orchestre philharmonique de Vienne, qui a eu lieu le 1er janvier 2020, est le 80e concert du nouvel an qui s'est tenu au Musikverein, à Vienne, en Autriche. Il est dirigé par le chef letton Andris Nelsons. Trouve plus

Concert du nouvel an 2021 à Vienne: Le concert du nouvel an 2021 de l'orchestre philharmonique de Vienne, qui a eu lieu le 1er janvier 2021, est le 81e concert du nouvel an, qui s'est tenu au Musikverein, à Vienne, en Autriche. Il est dirigé par le chef italien Riccardo Muti. Le concert se déroule devant une salle du Musikverein vide de tout public du fait de la crise sanitaire. Grâce à une application conçue par le diffuseur autrichien de l'événement, les applaudissements de quelques milliers de téléspectateurs à travers le monde sont diffusés en direct à la fin des principales parties. Trouve plus

Concert du Nouvel An a Vienne: Trouve plus

Concert du nouvel an à vienne: Trouve plus

Concert européen: Le Concert européen, également connu sous le nom de système du Congrès de Vienne, est l'équilibre des puissances faisant suite, depuis 1815, aux décisions et rencontres des grandes puissances européennes lors du congrès de Vienne. Il est initialement le fait de la Quadruple-Alliance de 1815 (l'empire d'Autriche, le royaume de Prusse, l'empire de Russie et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande) dirigée contre la France avant que le Royaume de France ne rejoigne la Sainte-Alliance en 1818. La diplomatie de cette pentarchie permet au continent européen de se transformer profondément (fort développement économique issu de la révolution industrielle) dans une paix relative qui perdure depuis la fin des guerres napoléoniennes jusqu'au déclenchement de la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Concert exceptionnel aux Francofolies de la Rochelle: Trouve plus

Concert exceptionnel aux Francofolies de La Rochelle (CD & DVD): Trouve plus

Concert for bangladesh: Trouve plus

Concert for George: Le Concert for George est un concert organisé le 29 novembre 2002 au Royal Albert Hall de Londres en hommage au musicien George Harrison, ancien membre des Beatles mort un an plus tôt. Préparé à l'initiative de sa veuve Olivia et de son fils Dhani, il a été conçu par Eric Clapton et Jeff Lynne. Nombre d'amis du guitariste y participent, comme Prince, Paul McCartney, Ringo Starr, Ravi Shankar, Billy Preston, Tom Petty et les Monthy Python. Les bénéfices du concert sont reversés à la Material World Charitable Foundation, une association caritative fondée par Harrison. Un album et un DVD en sont ensuite issus. Trouve plus

Concert for George (film): Concert for George est un film documentaire britannique réalisé par David Leland et sorti en 2003. Trouve plus

Concert hard rock (Code Quantum): Trouve plus

Concert hommage des 70 ans de Nelson Mandela: Le Concert hommage des 70 ans de Nelson Mandela (Nelson Mandela 70th Birthday Tribute) qui eut lieu le 11 juin 1988 au stade de Wembley à Londres fut un méga-concert de musique pop rock d'une durée de 11 heures, organisé pour demander la libération de Nelson Mandela et a été rediffusé dans 67 pays, devant une audience de 600 millions de personnes. Il a été aussi appelé Freedomfest, Free Nelson Mandela Concert et Mandela Day. Dire Straits, Sting, George Michael, Eurythmics, ou encore Eric Clapton en furent les têtes d'affiches, sans oublier les Simple Minds, qui ont à cette occasion interprété pour la première fois sur scène un titre spécialement écrit pour cet événement, intitulé Mandela Day. Le concert a été interdit par le gouvernement de l'apartheid en Afrique du Sud. Aux États-Unis les chaînes de télévision du réseau Fox Broadcasting Company ont lourdement censuré les aspects politiques du concert,,. Ce concert qui expose au niveau mondial la captivité de Mandela et l'oppression de l'apartheid, force selon l'ANC le régime sud-africain à libérer Mandela plus tôt que prévu. Trouve plus

Concert in the Garden: Concert in the Garden, sorti en 2004, est le quatrième album réalisé en studio de la compositrice–chef d'orchestre américaine Maria Schneider. Ce disque marque un tournant dans l'histoire de la production musicale : réalisé sous le label ArtistShare, il est le premier album dans l'histoire des Grammy Awards à être couronné d'un Grammy sans être disponible chez les disquaires mais seulement accessible depuis le site mariaschneider.com. Trouve plus

Concert Mayol: Le Concert Mayol est un cabaret parisien, aujourd'hui disparu, qui était situé 10, rue de l'Échiquier dans le 10e arrondissement. Trouve plus

Concert national: Trouve plus

Concert Noble: Le Concert Noble est un bâtiment élégant et raffiné, d'architecture éclectique situé à Bruxelles en Belgique, qui a été érigé en 1873 par l'architecte Henri Beyaert, à la demande du roi Léopold II. C'est un espace fastueux conçu pour accueillir des événements sociaux et culturels tels que des bals, des concerts, des défilés de mode, des séminaires, des congrès internationaux, etc. Trouve plus

Concert One Love Manchester: Trouve plus

Concert Pacra: Pacra est une ancienne une salle de spectacle et de bal située au 10 du boulevard Beaumarchais à Paris. Ouverte en 1855 comme bal de quartier, la salle s'appelle le Grand Concert de l'Époque en 1875. Aristide Bruant en prend la direction en 1899. En 1905, Bruant vend la salle qui est agrandie et transformée en théâtre. Trois ans plus tard, Ernest Pacra (1852-1925) achète l'établissement et en fait un café-concert qu'il baptise Chansonia. En 1925, sa veuve rebaptise le lieu Concert Pacra. En 1962, le directeur de Bobino, Pierre Guérin, succède à la famille Pacra et renomme la salle à son tour : elle devient le Théâtre du Marais puis, sous la direction de Gilbert Sommier, le Music-hall du Marais.Des difficultés financières acculent les propriétaires de la salle à détruire l'immeuble pour y construire des habitations en 1972. Au cours de sa longue histoire, Pacra a accueilli de nombreux chansonniers : Aristide Bruant bien sûr, André Dassary, Charles Aznavour, Georges Brassens, Barbara, Anny Flore, Patachou, Léo Marjane, Michel Rivgauche, Georges Ulmer, Jean Dréjac, etc. Le Concert Pacra apparaît dans film Les Bonnes Femmes de Claude Chabrol, sorti en 1960. Ginette (Stéphane Audran), vendeuse dans un magasin d'appareils électroménagers situé au 72, boulevard Beaumarchais (sur le même trottoir) chante le soir dans cet établissement en cachette de ses collègues. L'un des derniers concerts : Déjà début 1968, le Théâtre du Marais alias Concert Pacra annonçait sa fermeture proche. L'un des spectacles mémorables fut en mai 1968, en pleine période de manifestations et de grèves. Un collectif fait de plusieurs associations de jeunes décida d'y organiser un festival folk international sous l'égide du Comité français pour la campagne mondiale contre la faim. Le but devait être de verser le bénéfice à la fourniture en eau potable d'un village en Inde proche de Puna. Les associations impliquées dans cette opération solidaire étaient les jeunesses paroissiales protestantes de l'Oratoire du Louvre et du Foyer de l'âme, le Ti ar youankiz (Maison des jeunes et de la culture bretonne) et la jeunesse catholique de la paroisse des Blancs Manteaux. La préparation de ce spectacle fut épique en période de grandes perturbations de Paris. On assista à une vraie bataille des afficheurs dans les rues de Paris avec les jeunes bretons qui recouvraient inlassablement des affiches annonçant le concert sur les affiches politiques. Clara Candiani, speakerine et directrice de l'émission "Les Français donnent aux Français" en profita pour confirmer le déroulement de ce concert, alors que presque tous les spectacles de Paris étaient annulés à tour de rôle. A l'écoute de ce message, le chanteur québécois Florent Veilleux, qui était au programme, fait le voyage depuis Genève pour participer. Tous les artistes décident de se produire bénévolement. Autre anecdote: Le groupe argentin "Les Guaranis" (tête d'affiche) annonce qu'ils auront assez d'essence (les stations services sont à sec) pour venir participer mais ne sont pas sûrs de pouvoir rentrer chez eux. Dans le quartier (Boulevard Beaumarchais, Boulevard Voltaire, Place de la bastille) l'ambiance est à la révolution. Des arbres sont coupés pour dresser des barricades, mais rien n'empêche les artistes et les spectateurs. A l'affiche du festival, on peut citer : Les Guaranis, Alan Stivell, Colette Magny, le groupe Trianglophone,Steve Waring, John Wright, Catherine Perrier, Florent Veilleux, Roger Mason, les Frères et les sœurs, Lionel Rocheman, etc. Le spectacle est un triomphe. chaque artiste est bissé voire trissé. En fait, comme le métro est en grève, il n'y a pas d'heure limite pour attraper le dernier métro et le spectacle se termine aux alentours de deux heures du matin. (témoignage, Gérard Blanc de l'ex groupe Trianglophone et co-organisateur). Liste des salles de spectacles parisiennes disparues Portail des arts du spectacle Portail de Paris Trouve plus

Concert parisien: Trouve plus

Concert pour la tolerance: Trouve plus

Concert pour la tolérance: Les concerts pour la tolérance sont des concerts organisés par des chaînes de télévisions et des promoteurs de régions touristiques pour faire passer un « message de respect de l'autre et des différences, pour la paix, la tolérance, la fraternité, le dialogue entre les cultures et pour la lutte contre toute forme de discrimination » à travers une grande fête musicale réunissant des artistes de tous horizons et de toutes sensibilités. Deux concerts se sont déroulés dans des centres touristiques du Maghreb. Une action similaire de M6 Music Live en décembre 2003 a été à l'origine de la formule. Trouve plus

Concert pour le Bangladesh: Trouve plus

Concert pour petit orchestre: Le Concert pour petit orchestre opus 34 est une suite orchestrale d'Albert Roussel. Composée en 1926-27, il fut créé le 5 mai 1927 aux Concerts Straram par Walter Straram le dédicataire. Trouve plus

Concert pour piano, violon et quatuor à cordes: Le Concert pour piano, violon, et quatuor à cordes en ré majeur opus 21 est une composition de musique de chambre d'Ernest Chausson. Composé entre 1889 et 1891 et dédié à Eugène Ysaÿe, il est créé le 4 mars 1892 à Bruxelles. Les interprètes étaient : Auguste Pierret (piano), Eugène Ysaÿe (violon) et le quatuor Crickboom, Biermaez, Van Hout et Joseph Jacob. L'accueil fut excellent puisqu'à la création le critique Pierre Lalo écrivit : « c'est l'une des œuvres les plus considérables de ces dernières années dans le domaine de la musique de chambre ». Trouve plus

Concert privé: Concert privé est un album live de Jean-Louis Aubert en solo sorti en 1998. Trouve plus

Concert public olympia / concert acoustique m6: Trouve plus

Concert radio france: Trouve plus

Concert radiofrance: Trouve plus

Concert Radio-France: Trouve plus

Concert rustique: Concert rustique (The Barnyard Concert), sorti le 3 mars 1930, est un court métrage de Mickey Mouse. Comme indiqué dans le titre, il s'agit d'un concert réalisé à la ferme. Le concert comporte huit morceaux joués par les animaux de la ferme sous la direction de Mickey. Trouve plus

Concert Smile Jamaica: Le Smile Jamaica concert est un concert historique organisé le 5 décembre 1976, au National Heroes Park de Kingston en Jamaïque, auquel participèrent Bob Marley & the Wailers. Deux jours auparavant, le chanteur avait été la cible de tirs à sa maison de Hope Road. Touché, il avait survécu à ses blessures. Malgré cela, Marley avait souhaité faire ce concert : alors qu'il avait envisagé de ne présenter qu'un titre, il assura un spectacle d'une heure trente devant 80 000 spectateurs. Tous les Wailers étaient présents, à l'exception du bassiste Aston "Familyman" Barrett qui fut remplacé par Cat Coore du groupe Third World. Quelques semaines après le concert, Bob Marley quitta son île natale pour Londres où il resta 14 mois. Il ne revint en Jamaïque que pour le One Love Peace Concert, en 1978. Trouve plus

Concert SOS Racisme (1985): Le 15 juin 1985 s'est tenu, à l'initiative de SOS Racisme,, un grand concert Place de la Concorde à Paris , qualifié de « festival musical multiracial ». La manifestation est parfois appelée Fête des potes ou Concert des potes. Trouve plus

Concert spirituel: Un concert spirituel est un concert qui répond à l'une au moins des deux caractéristiques suivantes : avoir un programme constitué (en partie ou en totalité) de musique sacrée ; avoir lieu à un moment important de l'année liturgique.Un précédent, probablement sous l'influence de Monteverdi, se retrouve déjà dans le monde protestant (Dresde) : Kleine geistliche Konzerte (Petits concerts spirituels), 1636 (SWV 282 à 305) et 1639 (SWV 306 à 337) L'expression de « concert spirituel » est sans doute due à l'organiste Pierre Chabanceau de La Barre vers 1650 : C'est sans doute en référence à ces concerts qu'Anne Danican Philidor baptise Concert Spirituel sa nouvelle organisation de concerts, fondée en 1725. Le programme de ce Concert Spirituel est largement composé de musique sacrée, et les concerts ne peuvent avoir lieu que les jours de fêtes religieuses ou lors de périodes de « pénitence ». Le succès du Concert Spirituel parisien fait tellement d'émules que l'expression devient commune, les caractéristiques des concerts spirituels étant peu ou prou les mêmes d'un endroit à l'autre. Des concerts sont donc organisés, au cours du siècle, dans différentes villes de France, comme Bordeaux, Grenoble ou Rouen, mais aussi dans d'autres pays, comme à Vienne (Autriche). À Paris, la Révolution française, proclamant la liberté des théâtres et par contrecoup des concerts, on voyait jusqu'à plusieurs « concerts spirituels » le même jour : À partir de 1801, l'Opéra de Paris donne à nouveau un programme de musique sacrée au moment de Pâques. Les « concerts spirituels » reviennent à Noël 1806. Dans les décennies suivantes, des concerts spirituels ont lieu à Paris pendant la Semaine sainte et, certaines années, à l'Ascension, la Pentecôte, la Toussaint et Noël. Toutefois, le programme n'était pas toujours constitué de musique sacrée ; dans certains concerts « spirituels », on n'en comptait aucun. Ces concerts étaient organisés tantôt par l'Opéra de Paris, tantôt par le Théâtre italien de Paris, parfois par les deux théâtres conjointement. L'école de chant d'Alexandre-Étienne Choron organise à son tour des « exercices ou concerts spirituels », avec surtout de la musique sacrée. La Société des concerts du Conservatoire reprend ensuite la tradition des concerts spirituels. Depuis le milieu du XIXe siècle et jusqu'à nos jours, l'expression de « concert spirituel » n'est plus employé que pour désigner un concert de musique sacrée, indépendamment de l'époque où il est donné. Trouve plus

Concert spirituel (ensemble musical): Trouve plus

Concert spirituel (homonymie): En musique classique, l'expression concert spirituel peut prendre des sens différents, avec des liens de parenté entre les uns et les autres. Un concert spirituel désigne tout d'abord un type particulier de concert, consacré à la musique religieuse; Le Concert Spirituel désigne ensuite une organisation de concerts active à Paris de 1725 à 1790 ; Le Concert Spirituel désigne enfin un ensemble musical contemporain, interprétant de la musique baroque.Noter que dans le premier cas, les mots prennent une minuscule, et dans les deux autres, une majuscule. Portail de la musique classique Trouve plus

Concert spirituel (type de concert): Trouve plus

Concert sur le rocher: Le Concert sur le rocher (コンサート・オン・ザ・ロック, Consāto on za rokku) était un festival international de rock qui avait lieu à Nakatsu, préfecture d'Ōita, Japon. Il avait été créé en 2004 et était aidé par l'UNICEF. Le Concert sur le rocher était un événement de deux jours qui présentait une partie de la meilleure musique japonaise du moment. J-pop, rock, salsa, cumbia, reggae, punk, dance, nu jazz, et folk traditionnelle. Les artistes venaient de Ōita à Orlando, de Buzen à Birmingham. L'édition 2005 s'est tenue les 14 et 15 mai. En raison des plaintes de bruit au cours des dernières années, les organisateurs ont pris la décision d'annuler l'événement. Trouve plus

Concert Under The Sea: The Documentary Film: Concert Under The Sea: The Documentary Film est un documentaire retraçant les concerts les plus profonds au monde donnés par Katie Melua le 1er octobre 2006 sur une plate forme gazière en Mer du Nord à 303 mètres en dessous du niveau de la mer. Cet événement célèbre le 10e anniversaire de la construction de la plus grande structure humaine au monde exploitée par la compagnie gazière Statoil. Le concert a été proposé par Jan Hauge, un des deux directeurs de la plate forme et musicien à ses heures perdues, qui pour l'occasion est au piano sur My Aphrodisiac Is You. Compte tenu du lieu, le public était restreint à 19 personnes plus 22 techniciens. Derrière Katie, le groupe était réduit à trois personnes : Henry Spinetti - batterie Jim Watson - piano Tim Harries - guitare basseUn quatuor à cordes, installé 300 mètres plus haut en plein air, joue sur plusieurs titres (Piece By Piece, The Closest Thing To Crazy). Le documentaire a été diffusé dans un premier temps par la chaîne norvégienne NRK1 dans une version légèrement différente. L'introduction de Shy Boy est amputée sur la version DVD alors qu'elle est bien présente dans la version télévisée. Les onze premiers chapitres sont consacrés à la partie documentaire proprement dite, et trente minutes du concert à partir du chapitre douze. Trouve plus

Concert virtuel: Un concert virtuel est une représentation musicale, d'un ou plusieurs musiciens — chanteurs ou instrumentistes — le plus souvent représentés au travers d'avatars projetés dans un espace scénique virtuel en 3D. Depuis le début des années 2000, plusieurs concert virtuels se sont déroulés dans des mondes virtuels. La 1re représentation virtuelle fut celle de Duran Duran dans Second Life en 2006. La meme année, Phil Collins chanta In The Air Tonight dans Grand Theft Auto: Vice City Stories. Le 2 février 2019, le producteur de musique Marshmello se produisit dans le jeu Fortnite Battle Royale. Il sera suivit par Travis Scott qui y effectua une tournée du 23 au 25 avril 2020 avec des chansons de son album Astroworld et la présentation du nouveau titre "THE SCOTTS" qu'il a développé avec l'artiste Kid Cudi. Trouve plus

Concert: The Cure Live: Concert: The Cure Live est le premier album live du groupe britannique The Cure sorti le 16 octobre 1984. Il comprend dix titres enregistrés en mai 1984 à Londres et à Oxford. La version cassette comporte en face B dix morceaux rares, en version demo ou enregistrés en concert entre 1977 et 1984, avec une qualité sonore très moyenne. La face B est intitulée Curiosity (Killing the Cat) - Cure Anomalies 1977-1984,. Trouve plus

Concerta: Trouve plus

Concertación de Partidos por la Democracia: Trouve plus

Concertation: La concertation est l'action de débattre, dans le cadre d'un dialogue engagé entre tous les acteurs concernés, qui échangent leurs arguments, afin de prendre en compte les divers points de vue exprimés et de faire ainsi émerger l'intérêt général, en amont de la mise en forme d'une proposition, avant de s'accorder en vue d'un projet commun. La concertation se distingue de la négociation en ce qu'elle n'aboutit pas nécessairement à une décision, mais qu'elle vise à la préparer. C'est le cas par exemple lorsqu'une collectivité territoriale engage un processus de concertation avec la population locale dans la perspective d'un aménagement : la décision finale appartient aux élus qui seuls en détiennent formellement le pouvoir, mais qui devront intégrer les résultats de la concertation. La concertation se distingue de la consultation, laquelle se résume à une demande d'avis, en général sur un projet prédéfini, avis qui ne lie d'ailleurs pas le destinataire de la consultation. La véritable concertation exige l'ouverture à toutes les personnes intéressées, dès la conception du projet, et suppose la confrontation entre les parties, l'échange d'arguments, l'explicitation des points de vue de chacun. La concertation se distingue de la médiation en ce qu'elle ne fait pas intervenir un tiers pour faciliter la recherche d'un accord entre les parties. Les échanges sont animés par l'une des parties prenantes ou, dans certains cas, par un facilitateur lié à l'une d'entre elles. Trouve plus

Concertation des forums jeunesse régionaux: Trouve plus

Concertation des partis pour la democratie: Trouve plus

Concertation des partis pour la démocratie: La Concertation des partis pour la démocratie (Concertación de Partidos por la Democracia, ou simplement Concertación en espagnol) était une coalition de partis politiques chiliens du centre et de la gauche. La Concertation des partis pour la démocratie est née sous le nom de Concertación de Partidos por el No (Concertation des partis pour le non) à l'occasion du référendum de 1988 portant sur le maintien au pouvoir du général Augusto Pinochet, la victoire du non avec 56 % permettant la fin de la dictature militaire et le retour de la démocratie. La Concertation a remporté toutes les élections législatives et présidentielles depuis le retour des élections libres en 1989, jusqu'à 2009-2010. Son symbole, l'arc-en-ciel, symbolise la diversité des projets et intérêts qui composent la coalition. Les quatre présidents qu'a connu le Chili de 1990 à 2010 sont tous issus de la Concertación : Patricio Aylwin (PDC), de 1990 à 1994 Eduardo Frei Ruiz-Tagle (PDC), de 1994 à 2000 Ricardo Lagos (PPD-PS), de 2000 à 2006 Michelle Bachelet (PS), de 2006 à 2010. Trouve plus

Concertation publique: La concertation publique est une démarche visant à associer la population à une prise de décision publique. Cette procédure de plus en plus utilisée s'inscrit dans une tradition démocratique. L'agora athénienne, la révolution communale à l'époque médiévale permet à la bourgeoisie naissante d'être associée à des prises de décision (fiscalité, travaux locaux, etc.) puis les cahiers de doléances au XVIIIe siècle illustrent cette démarche. Ces dernières années, la concertation publique s'est renforcée car, tout à la fois, elle légitime l'action publique, elle illustre la transparence de l'action des décideurs et maîtrise les oppositions frontales tout en adaptant le projet aux attentes des populations concernées. Trouve plus

Concertato: Le concertato (ou encore stile concertato) est une forme musicale apparue au tout début de l'époque baroque. Elle est caractérisée par le fait que plusieurs groupes vocaux ou instrumentaux se partagent une mélodie, généralement en alternance, et toujours accompagnée d'une basse continue. Le terme vient de l'italien concerto, qui signifie « jouer ensemble ». On emploie aussi ce terme pour décrire une œuvre musicale, dont la structure rappelle le concertato des premiers compositeurs baroques, on parle alors de « stile concertato ». Le concertato s'est développé à Venise à la fin du XVIe, et est généralement associé à Giovanni Gabrieli et à la basilique Saint-Marc. En effet, c'est dans ce lieu que le chant antiphonique (ou encore la « polychoralité », en italien cori spezzatti qui signifie « chœurs brisés ») se développa dès la fin de la Renaissance (via l'école vénitienne), en raison de la particularité architecturale de la basilique, présentant un grand nombre de petits balcons et surtout deux galeries se faisant face de part et d'autre de la nef centrale et qui obligeaient les chœurs à se séparer en plusieurs groupes. C'est de cette contrainte, qui complexifiait, par exemple, l'exécution d'unissons parfaits, qu'est issu le concertato, puisque les compositeurs, tels Gabrieli, ont commencé à chercher une nouvelle manière d'occuper l'espace sonore de manière équitable, tout en distribuant les voix à plusieurs groupes (avec ou sans l'orgue). Les innovations des auteurs étant très régulièrement présentées au public, le concertato devint rapidement populaire dans tout le Nord de l'Italie, puis en Allemagne, dans toute l'Italie, et s'étendit bientôt à toute l'Europe de l'Ouest. Il est à l'origine de la plupart des nouvelles formes musicales qui lui succédèrent, tels le concerto, la symphonie, ou encore le motet baroque et la cantate. Trouve plus

Concertgebouw: Le Koninklijk Concertgebouw (traduisible en français par « Bâtiment royal de concert ») est une salle de concert néerlandaise située à Amsterdam, dans le quartier d'Oud-Zuid. Elle sert notamment de résidence à l'Orchestre royal du Concertgebouw. Grâce à sa superbe acoustique, elle est considérée comme l'une des meilleures du monde pour la musique symphonique, aux côtés du Musikverein de Vienne et du Symphony Hall de Boston. Près de huit cent concerts s'y tiennent par an, pour un total de huit cent cinquante mille personnes accueillies, ce qui en fait l'une des salles de concert les plus fréquentées du monde. Trouve plus

Concertgebouw (Amsterdam): Trouve plus

Concertgebouw (Bruges): Le Concertgebouw (« bâtiment de concert ») de Bruges, est un centre international de musique et des arts scéniques situé à Bruges. Il abrite régulièrement des grands festivals, comme le MAfestival de Bruges en août, la Bach Academy en janvier, et un festival de danse en décembre. Le bâtiment, situé sur la place 't Zand, a été construit en 2002, avec le support de la province de Flandre-Occidentale, alors que Bruges était la capitale européenne de la culture, mais il y avait dès 1990 des projets pour un tel bâtiment. Il mesure environ 120 mètres de long, 50 m de large et 35 m de haut. Outre une grande salle de 1 290 places sur trois niveaux, le bâtiment offre une salle pour musique de chambre qui peut accueillir 320 auditeurs. Au rez-de-chaussée, se trouve une salle de café-concert et le septième et dernier étage de la Tour de Lanterne' est un espace d'exposition consacré à l'art contemporain. On y bénéficie de plus d'une belle vue sur la ville. Trouve plus

Concertgebouw d'Amsterdam: Trouve plus

Concertgebouw d'Amsterdam: Trouve plus

Concertgebouw Orchestra: Trouve plus

Concerti a due cori HWV 332-334: Les trois Concerti a due cori (HWV 332, 333 et 334) sont des œuvres orchestrales de Georg Friedrich Haendel. Due cori (en français : « Deux chœurs ») signifie en fait que deux ensembles distincts d'instruments à vent composés chacun d'un basson, deux hautbois et, pour le concerto HWV 333, deux cors, concertent avec l'ensemble des cordes et la basse continue. Ces œuvres ont été composées pour être exécutées en intermède de certains oratorios en anglais à l'exemple des concertos pour orgue. Leur composition remonte environ aux années 1747/1748. HWV 332 (Si bémol Majeur) en 7 mouvements tous empruntés (sauf l'ouverture) à des œuvres antérieures HWV 333 (Fa Majeur) 6 mouvements dont 4 sont des emprunts HWV 334 (Fa Majeur) 6 mouvements, tous originaux ; il fut composé pour les exécutions de l'oratorio Judas Maccabæus.Les deux autres sont peut-être liés respectivement aux oratorios Joshua et Alexander Balus. Trouve plus

Concerti grossi: Trouve plus

Concerti grossi (Corelli): Les Concerti grossi, op. 6 sont une série de douze concerti grossi écrits par Arcangelo Corelli (1653-1713) et publiés de manière posthume en 1714 chez Estienne Roger à Amsterdam avec une dédicace au prince-électeur palatin Johann Wilhelm. Il s'agit de sa dernière œuvre publiée. Trouve plus

Concerti grossi (Scarlatti): Les six Concerti grossi (Sei Concerti in sette parti ; R.533) du compositeur italien Alessandro Scarlatti, sont des œuvres pour orchestre de chambre, publiées de manière posthume à Londres, en 1740. Trouve plus

Concerti grossi Opus 6 (Haendel): Les Concerti grossi, Op. 6, ou Douze Grands Concertos, HWV 319-330, sont douze concerti grossi de Georg Friedrich Haendel pour un concertino trio pour deux violons et violoncelle et un ripieno en quatre parties, orchestre à cordes et clavecin, basse continue. Publiés d'abord par abonnement à Londres par John Walsh en 1739, puis en recueil en 1740, dans la deuxième édition de 1741 ils ont été désignés comme Opus 6 de Haendel. Contrairement aux « concertos grossos » de l'Opus 3 qui n'en portent que le nom et qui ont été rassemblés à la hâte en un recueil un peu hétéroclite par John Walsh sans véritable implication du compositeur, les pièces de l'Opus 6 forment un ensemble plus homogène et ont été composées en l'espace d'un mois. Haendel les a composés pour être joués en interlude lors des interprétations d'oratorios ou d'odes. En ce qui concerne leur forme, il adopte celle de la sonata da chiesa ou de la sonata da camera dans la tradition de Corelli plutôt que celle, en trois mouvements, pratiquée par Vivaldi et, à la suite de ce dernier, par Jean-Sébastien Bach. Malgré le respect d'un certain cadre conventionnel, Haendel a rassemblé dans ce recueil une grande variété de styles compositionnels : sonate en trio, aria d'opéra, ouverture à la française, sinfonie à l'italienne, fugue, air varié ou non et danses de la suite classique. Il s'agit en grande partie de matériel musical original constituant un des meilleurs (et derniers) exemples de concertos grossos du baroque. Trouve plus

Concertina: Le concertina est un instrument de musique à vent et à anches libres, comme l'accordéon. Il a été inventé en 1829 par Sir Charles Wheatstone, qui en a breveté une version améliorée en 1844. Le concertina a des boutons disposés aux deux bouts du soufflet et se distingue de l'accordéon par la direction de pression des boutons : identique à celle du soufflet pour le concertina, perpendiculaire pour l'accordéon. Le terme « concertina » désigne une famille d'instruments construits selon différents modèles, se différenciant par les tons et les gammes disponibles, la disposition des boutons, la taille, la forme, la tenue de l'instrument et surtout la sonorité : les instruments dits « bi-sonore » produisent une note différente selon qu'on pousse ou que l'on tire ; les instruments « mono-sonore » produisent la même note au poussé et au tiré ; les instruments à « action-simple » produisent du son seulement dans une direction du soufflet (habituellement seulement des instruments de basse) ; les instruments à « action-double » produisent des sons au poussé et au tiré du soufflet.Un joueur habitué à l'un des systèmes sera probablement désorienté sur un autre système. Bien que relativement ancien et répandu, le concertina est sujet à des expériences modernes (telles les gammes chromatiques offrant plus de douze écarts par octave, ou encore des instruments dont la hauteur peut être modifiée par le musicien). Les systèmes présentés sont les plus fréquents mais leurs types ne sont ni exhaustifs ni définitifs. Trouve plus

Concertino: Un concertino est une œuvre musicale plus brève que le concerto. C'est aussi un groupe d'instruments dialoguant avec l'orchestre (ripieno) dans le concerto grosso. Le terme vient de l'italien concertino (XIXe siècle), diminutif de concerto. Trouve plus

Concertino de Janacek: Trouve plus

Concertino de Janáček: Le concertino pour piano, deux violons, alto, clarinette, cor et basson est une œuvre de Leoš Janáček écrite pour ensemble de chambre en 1925. Il s'agit d'une œuvre de la maturité du compositeur. Ce dernier a écrit plusieurs œuvres pour ensemble de chambre avec vents durant la même période, Mládí (Jeunesse), une suite pour sextuor (1924) ainsi qu'un capriccio pour la main gauche et ensemble à vent (1926). Il se compose de quatre mouvements et son exécution demande environ un quart d'heure. Moderato Più mosso Con moto AllegroLe concertino décrit un ensemble de scènes pastorales. Le premier mouvement représente un hérisson tentant de rejoindre son terrier. Le second peint la fuite d'un écureuil rattrapé par le musicien. Le troisième imite le chant des oiseaux nocturnes. Le dernier mouvement combine les thèmes des trois premiers. Trouve plus

Concertino pour cor et orchestre de Weber: Le Concertino pour cor et orchestre en mi mineur, J188 (Op. 45), a été composé en 1806 et modifié en 1815 par Carl Maria von Weber. C'est une œuvre extrêmement exigeante, qu'elle soit jouée sur un cor naturel pour lequel elle a été écrite, ou sur un cor moderne. Le soliste est accompagné par un petit orchestre. Elle demande, entre autres choses, que l'instrumentiste produise des accords de quatre notes, une technique dite multiphonique. L'œuvre est régulièrement enregistrée et jouée. Elle figure au répertoire des cornistes les plus connus tels que Hermann Baumann, Barry Tuckwell et David Pyatt (en). Elle a été originellement écrite pour le cor naturel, et elle est encore jouée sur cet instrument, par exemple, par Anthony Halstead (en) avec le Hanover Band. Trouve plus

Concertino pour flûte et orchestre en ré majeur: Le Concertino pour flûte et orchestre en ré majeur, Op. 107, est un morceau composé en 1902 par Cécile Chaminade comme pièce de concours pour flûte pour les étudiants du Conservatoire de Paris. La pièce est très connue et reste un standard populaire du répertoire pour flûte. Par exemple il a été classé numéro 85 dans le Classic 100 Music of France (ABC) en 2012. L'œuvre a été décrite comme « mélodique et attrayante. » Elle est dédicacée au professeur et flûtiste Paul Taffanel Trouve plus

Concertino pour flûte, piano et orchestre à cordes: Germaine Tailleferre compose un Concertino pour flûte, piano et orchestre de chambre en 1952. Trouve plus

Concertino pour harpe et orchestre: Le concertino pour harpe et orchestre est une œuvre de Germaine Tailleferre composée en 1927. Il est formé de manière assez classique, sur le modèle des concertos de Mozart. C'est l'un des concertos pour harpe du XXe siècle les plus appréciés des harpistes (Nicanor Zabaleta entre autres l'a enregistré pour le label Deutsche Grammophon). Tailleferre a également composé une sonate pour harpe souvent jouée et enregistrée. Trouve plus

Concertino pour harpe et orchestre de Germaine Tailleferre: Trouve plus

Concertino pour trompette, orchestre à cordes et piano: Le Concertino pour trompette, orchestre à cordes et piano d'André Jolivet a été composé en 1948. Ce concertino a été composé sur commande de Claude Delvincourt pour le concours d'entrée au CNSMDP en trompette de l'année 1948. Il est encore aujourd'hui très souvent utilisé comme morceau de concours. Trouve plus

Concertino pour violoncelle: Concertino pour violoncelle d'Albert Roussel Concertino pour violoncelle de Sergueï Prokofiev Trouve plus

Concertino pour violoncelle (Roussel): Trouve plus

Concertino pour violoncelle de Prokofiev: Le Concertino pour violoncelle de Prokofiev opus 132 en sol mineur est un concerto pour violoncelle et orchestre de Serge Prokofiev. Prokofiev laissa la partition inachevée dans sa forme originelle pour violoncelle et piano. Mstislav Rostropovich acheva l'œuvre et la créa le 29 décembre 1956 à Moscou. La partition fut orchestrée par Dimitri Kabalevski et fut créé le 18 mars 1960 à Moscou. Trouve plus

Concertino pour violoncelle de Roussel: Le Concertino pour violoncelle et orchestre opus 57 est un concertino d'Albert Roussel. Composé en 1936, il fut créé le 6 février 1937 aux concerts Poulet-Siohan à Paris. Trouve plus

Concertiste: Trouve plus

Concert-Mayol: Trouve plus

Concerto: Le concerto (pluriel : concertos ou concerti), mot français d'origine italienne, est une forme musicale, composée généralement de trois mouvements (un rapide, un lent, un rapide), où un ou plusieurs solistes dialoguent avec un orchestre. D'origine italienne, il se développa pendant la période baroque et fut une des formes musicales les plus prisées pendant les périodes classiques et romantiques. Trouve plus

Concerto (Barraqué): Concerto pour six formations instrumentales et deux instruments (vibraphone et clarinette) est une œuvre composée par Jean Barraqué en 1968. Trouve plus

Concerto a cinque: Trouve plus

Concerto à la mémoire d'un ange: Trouve plus

Concerto a la memoire d'un Ange: Trouve plus

Concerto à la mémoire d'un ange: Le Concerto à la mémoire d'un ange est un concerto pour violon composé par Alban Berg en 1935. Il a été créé à Barcelone de façon posthume le 19 avril 1936, avec Louis Krasner en soliste et Hermann Scherchen à la direction d'orchestre. Trouve plus

Concerto à la mémoire d'un ange (nouvelles): Concerto à la mémoire d'un ange est un recueil de nouvelles de l'écrivain français Éric-Emmanuel Schmitt, paru en 2010 aux éditions Albin Michel. Ce recueil reçoit le 4 mai 2010 le prix Goncourt de la nouvelle. Trouve plus

Concerto Adélaïde: Le Concerto Adélaïde est le nom d'un concerto pour violon en ré majeur attribué à Wolfgang Amadeus Mozart. Il a reçu d'abord le numéro K. Anh. 294a dans la troisième édition du catalogue Kochel des œuvres de Mozart. Inconnu jusqu'au XXe siècle, ce concerto a été reconnu plus tard comme un faux composé par Marius Casadesus. Il a reçu alors un nouveau numéro dans la sixième édition du catalogue Kochel, K. Anh.C 14.05, dans l'annexe C prévue pour recenser les œuvres attribuées à un moment à Mozart ou qui sont d'attribution douteuse. D'abord publié en 1933 dans une version pour violon et piano, le concerto selon les dire de Casadesus, a été arrangé à partir d'une partition manuscrite de Mozart composée lorsqu'il avait dix ans. La première page portait une dédicace à Madame Adélaïde de France, fille aînée du roi Louis XV. Ce prétendu manuscrit n'a jamais pu être consulté par les musicologues tels Alfred Einstein ou Friedrich Blume. Casadesus a décrit le document, selon Blume, comme « un manuscrit autographe avec deux portées. La portée supérieure contenait la partie solo de violon et la portée inférieure contenait la basse. Pied-de-nez supplémentaire pour ceux qui ont été dupés par cette imposture, Casadesus a déclaré que « la portée supérieure est écrite en ré, et l'inférieure en mi »! Étant donné que le violon n'est pas un instrument transpositeur, il n'y avait aucune raison technique évidente pour que la portée supérieur soit écrite dans une clé différente de la portée inférieure, surtout pour ce qui ressemble plus à une partition brève qu'à d'une partition complète. Malgré l'absence de preuves, Blume a bien accepté l'attribution du concerto, alors qu'Einstein de son côté est resté sceptique. Ce dernier le considérait comme une mystification de Fritz Kreisler, le célèbre violoniste, qui avait écrit plusieurs morceaux dans le style de compositeurs célèbres tels que Gaetano Pugnani, Giuseppe Tartini, et Antonio Vivaldi, morceaux qu'il avait fait passer pour des compositions de ces maîtres anciens. De nombreuses autres personnes ont exprimé des doutes semblables, mais c'est seulement en 1977 à cause d'un conflit de droit d'auteur que Casadesus a admis sa qualité d'auteur de cette prétendue œuvre de « Mozart ». Le « Concerto Adélaïde » est parfois à tort attribué à Henri Casadesus, frère de Marius, peut-être raison des nombreuses autres fausses pièces de musique que lui et d'autres membres de la famille Casadesus ont composées sous les noms de Johann Christian Bach, George Frideric Handel, et d'autres compositeurs. Trouve plus

Concerto andalou: Le Concerto andalou (Concierto Andaluz) est un concerto pour quatre guitares et orchestre écrit par Joaquín Rodrigo en 1967. Il s'agit d'une commande de la famille Romero, formant un quatuor, le membre le plus connu étant Pepe Romero. Rodrigo a composé cinq concertos pour guitare, son premier, le concerto d'Aranjuez (1939), étant le plus connu. Le concerto andalou en est le troisième, écrit peu avant le concerto madrigal. La création a eu lieu en novembre 1967 avec l'orchestre de San Antonio (Texas) sous la direction de Victor Alessandro et les Romero (Celedonio, Celin, Pepe et Angel) en solistes. La musique est inspirée par des danses andalouses populaires. L'œuvre comprend trois mouvements et sa durée d'exécution est d'environ vingt-cinq minutes. Tiempo de Bolero (allegro vivace) Adagio – Allegro – Adagio Allegretto – Allegro - Allegretto Portail de la musique classique Trouve plus

Concerto andalou (rodrigo): Trouve plus

Concerto brandebourgeois: Trouve plus

Concerto d'Aranjuez: Trouve plus

Concerto d'été (Rodrigo): Trouve plus

Concerto d'Italie: Trouve plus

Concerto da camera: Trouve plus

Concerto da camera (Honegger): Le Concerto da camera (H 196) est un concerto en trois mouvements pour flûte, cor anglais et orchestre à cordes, écrit par Arthur Honegger en 1948. Tandis qu'Honegger est en tournée aux États-unis, la mécène américaine Elizabeth Sprague Coolidge lui commande en juillet 1947 une pièce de musique de chambre qui permette de faire entendre en soliste le cor anglais de Louis Speyer, membre de l'Orchestre Symphonique de Boston à qui l'oeuvre sera d'ailleurs dédiée. Honnegger accepte la commande en août 1947 et retient la forme du concerto de chambre (concerto da camera), mais une angine de poitrine qui tourne à la thrombose coronaire l'oblige à annuler sa tournée et revenir en Europe pour se soigner. La composition du concerto aura lieu en définitive en 1948 : Honegger achève le premier mouvement (Allegretto amabile) en août, le deuxième mouvement (Andante) en septembre et la finale (Vivace) le 28 octobre. La première partie du concerto est basée sur des thèmes très simples, à caractère populaire, qui se détachent sur l'arrière-plan harmonique des cordes. L'Andante contient un thème mélodique, qui passe du solennel au brillant, dans une atmosphère de calme mélancolie. Le finale est traité en scherzo. D'une durée d'environ 17 minutes, le Concerto da camera a été décrit comme propre à "briser les liens de la tonalité, mais sans offenser l'oreille de l'auditeur" ou encore "gracieuse pour l'interprète et agréable pour l'auditeur". On peut voir le deuxième mouvement comme une prière d'action de grâce empreinte du calme et de la gratitude de celui qui a récemment survécu à une grave maladie. L'œuvre a été créée à Zürich le 6 mai 1949 par André Jaunet à la flûte et Marcel Saillet sur cor anglais, accompagnés par le Collegium Musicum de Zürich et dirigés par le compositeur. La première audition aux États-Unis a été assurée en avril 1950 à Minneapolis par Henry Denecke avec le Northwest Sinfonietta chamber orchestra. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...