Rechercher dans ce blog

dimanche 7 mars 2021

Computer program to calculate emissions from road transport, Computer Quarterback, Computer science, Computer Science Corporation, Computer Science Games,

Computer program to calculate emissions from road transport: Trouve plus

Computer Quarterback: Computer Quaterback est un jeu vidéo de simulation de football américain créé par Dan Bunten et publié par Strategic Simulations en septembre 1980 sur Apple II puis porté sur Atari 8-bit et Commodore 64. Trouve plus

Computer science: Trouve plus

Computer Science Corporation: Trouve plus

Computer Science Games: Trouve plus

Computer Science Logic: La conférence Computer Science Logic (en abrégé CSL) est la conférence annuelle de l'Association européennes pour la logique en informatique (en anglais European Association for Computer Science Logic, abrégée en EACSL). CSL se veut une conférence interdisciplinaire de recherche fondamentale et appliquée en logique mathématique et informatique. En 2017 a lieu la 26e de ces conférences,. La première conférence a eu lieu en 1992 à San Miniato. Trouve plus

Computer Sciences Corporation: Computer Sciences Corporation (CSC, NYSE : CSC) est une société de services en ingénierie informatique américaine. L'entreprise a fusionné avec Hewlett Packard Enterprise (HPE) Entreprise Services, pour devenir un des leaders du secteur. La nouvelle entité, se nomme DXC Technology. Trouve plus

Computer security incident response team: Trouve plus

Computer Software Rating Regulation: Le Computer Software Rating Regulation (chinois : 電腦軟體分級辦法 ; pinyin : Diànnǎo ruǎntǐ fēnjí bànfǎ ; litt. « Classification de logiciels ») est un système d'évaluation taïwanais des jeux vidéo sur console (excepté sur borne d'arcade) et ordinateur. Trouve plus

Computer Space: Computer Space est un jeu vidéo d'arcade de combat spatial, développé par Syzygy Engineering et distribué à partir de novembre 1971 par Nutting Associates. Créé par Nolan Bushnell et Ted Dabney, il s'agit du second jeu vidéo d'arcade après Galaxy Game et du premier jeu vidéo commercialisé en série. Computer Space s'inspire de Spacewar!, jeu vidéo pour ordinateur PDP-1 développé au MIT en 1962. Le joueur contrôle une fusée dans l'espace et combat des soucoupes volantes qui lui tirent également dessus. L'objectif est de détruire plus de soucoupes que le nombre de touches reçues de ces ennemis, dans une période de temps donnée. Le jeu est proposé dans une borne d'arcade aux allures futuristes, de différentes couleurs. Le jeu a été conçu par Bushnell et Dabney pour être une reproduction de Spacewar! sous la forme d'une machine avec monnayeur. Le projet initial est d'utiliser des mini-ordinateurs intégrés à la borne pour faire tourner le jeu, mais le coût est trop important. Les deux associés décident alors de créer leur propre matériel, spécifiquement prévu pour faire tourner Computer Space. Une fois la preuve de concept finalisée, ils entrent en contact avec Nutting Associates en août 1971 pour commercialiser la borne. Après des essais locaux encourageants, bien que certains distributeurs restent mitigés, Nutting commande une production initiale 1 500 bornes. Avec l'ensemble de la production vendue, le jeu est un succès selon Syzygy, conforté dans sa vision du futur du jeu vidéo. Nutting estime cependant que le jeu a moins bien performé que leurs espérances. Rapidement après son succès, le jeu est cloné : le jeu Star Trek sort à la fin de l'année 1972 et Nutting sort une version multijoueur de Computer Space l'année suivante, sans impliquer Syzygy dans le développement. De leur côté, Bushnell et Dabney fondent Atari, sur les bases de Syzygy, qui est déjà un nom déposé à l'époque par une autre entreprise. Ils continuent leur lancée dans le marché de l'arcade avec notamment Pong en 1972. Trouve plus

Computer Supported Collaborative Learning: Trouve plus

Computer Supported Cooperative Work: Trouve plus

Computer Supported Telecommunications Applications: Computer Supported Telecommunications Applications (CSTA) est un protocole de communication de niveau applicatif (niveau 7) entre des équipements informatique et de téléphonie (PABX). Ce protocole est défini par l'ECMA. Trouve plus

Computer telephony integration: Trouve plus

Computer Tennis: Trouve plus

Computer to film: Le computer-to-film (CTF, ordinateur vers film) ou flashage de film est un procédé d'impression dans lequel un périphérique informatique insole des films destinés à la fabrication des plaques offset (formes imprimantes pour les presses offset), à partir d'un fichier numérique envoyé d'un poste de travail. Ce périphérique est appelé computer-to-film, comme le procédé lui-même, ou flasheuse de film. Le flashage est ainsi une étape intermédiaire entre la PAO et l'impression finale. Trouve plus

Computer to plate: Le computer-to-plate (CTP, GPT, ordinateur vers plaque) ou flashage de plaque est un procédé d'impression dans lequel un périphérique informatique insole ou grave des plaques offset (formes imprimantes destinées aux presses offset), à partir d'un fichier informatique envoyé d'un ordinateur. Ce périphérique est appelé computer-to-plate, comme le procédé lui-même, ou flasheuse de plaque. Le flashage est ainsi une étape intermédiaire entre la PAO et l'impression finale. À partir d'un fichier postscript généré par un logiciel de PAO, un poste intermédiaire — appelé RIP (rastering image processor) — qui peut être matériel ou plus souvent logiciel, va interpréter le fichier afin d'en faire une image matricielle de chacune des quatre couleurs composant une impression quadrichromique (ou plus si l'on adjoint des couleurs d'accompagnement ou lors d'une impression hexachromique) et qui sera alors tramée. La matrice sera généralement de 2 540 dpi et chaque point sera alors noir ou blanc. Ces minuscules points vont former la trame qui composera les nuances de chaque couleur allant de 0 % à 100 % de la teinte. Cette image dite rastérisée (anglicisme) sera alors envoyée à l'unité d'écriture qu'est le CTP. Là, un système mono ou multilasers va alors insoler ou graver la plaque. Après traitement chimique permettant de révéler et fixer l'image et une cuisson éventuelle de la plaque, celle-ci sera calée en machine (la presse offset) afin de procéder à l'impression du document. Le CTP est une nouvelle étape dans l'informatisation de l'imprimerie qui a succédé au CTF (computer-to-film). Il existe plusieurs procédés CTP, tant par le système de report que par les traitements postinsolation : Le plus ancien, l'insolation au laser violet où une couche photosensible est impressionnée. L'image est ensuite révélée et fixée chimiquement. Le traitement se fait en chambre noire ou sous lumière inactinique. Le plus récent, la gravure thermique au laser infrarouge où la surface réagit à la chaleur du laser qui peut aller, pour les procédés sans traitement, jusqu'à l'ablation de la surface. Ce dernier système, encore onéreux et peu répandu, a l'avantage d'être écologique puisqu'il n'y a plus de traitement chimique donc plus de rejets de produits toxiques.Ces plaques sont généralement composées d'une base en aluminium, allant de 0,15 mm à 0,5 mm d'épaisseur, et de différentes couches hydrophiles et hydrophobes. Certaines plaques cependant sont en papier ou en polyester. Il existe plusieurs procédés correspondant à l'appellation CTP : le computer-to-plate, décrit ci-dessus ; le computer-to-press (ou DI, direct imaging), un procédé identique de gravure des plaques, à la différence que celles-ci sont directement gravées sur les cylindres porte-plaque au sein des presses offset ; le computer-to-print, l'ensemble des impressions numériques (jet d'encre, Xerox laser, Xeikon, etc.). Trouve plus

Computer TV Game: La Computer TV Game est le cinquième modèle Color TV Game de Nintendo. Elle sort au début de l'année 1980 au prix de 48 000 ¥. Elle dispose de deux panneaux de quatre boutons chacun, ainsi qu'un panneau central avec quelques boutons pour le réglages des options, et propose un portage du jeu d'arcade Computer Othello, en mode solo contre l'ordinateur ou en mode multijoueur. Cependant, sortis en même temps, les Game and Watch de Nintendo ont du succès à l'époque, et la Computer TV Game, basée sur une architecture vieille et coûteuse, est vite délaissée par le constructeur japonais. La console passa donc inaperçue lors de sa sortie. Le retard technologique de la console est également important. Elle ne peut pas afficher de ronds à l'écran et ses pions d'Othello sont donc en forme de croix et de carrés, l'adaptateur secteur pèse à lui seul deux kilogrammes et le processeur est si peu performant que n'importe quel joueur pouvait battre l'ordinateur en difficulté élevée. La Computer TV Game est la dernière machine de la série des Color TV Game, et la dernière console de salon sans cartouches de Nintendo. Trouve plus

Computer Usage Company: Computer Usage Company (1955–1986), parfois nommée Computer Usage Corporation et connue sous le sigle CUC, fut la première compagnie indépendante à commercialiser des logiciels informatiques. Trouve plus

Computer vision: Trouve plus

Computer Wheelchair Interface: La Computer Wheelchair Interface (CWI) est une interface permettant le pilotage d'un fauteuil roulant électrique par un système de pointage. L'interface a été créé par la Fondation suisse pour les téléthèses (FST). Elle a été développée pour déplacer un fauteuil roulant par les yeux. Elle permet aussi le pilotage du fauteuil roulant par une souris, un boule de commande, un headmouse, un integramouse, un écran tactile, un système oculaire ou même par Internet. Trouve plus

Computer World: Computer World est le titre international de l'album Computerwelt du groupe allemand Kraftwerk, sorti en mai 1981. Il contient notamment les titres Computer World et Numbers, et est considéré comme une œuvre fondatrice, de par son influence, du style techno. Conceptuellement, il s'agit du 5e album du Catalogue officiel de Kraftwerk. Dans sa première édition de 1981, Computer World est sorti en 4 versions : allemande, anglaise, française et japonaise. La musique reste la même, mais la langue des paroles change. Le titre des différentes versions d'une même chanson est traduit dans la langue correspondante, seulement si les paroles sont elles aussi traduites. Dans les versions française et japonaise, seule Pocket Calculator est traduite : elle devient Dentaku (ou "電卓") en japonais, et Mini calculateur en français. Par la suite, seules les versions allemande, anglaise et japonaise ont été rééditées en CD. Cependant, la version japonaise voit une légère modification de son contenu, puisque Pocket Calculator est en anglais en piste n°2, tandis que Dentaku devient la 8e piste, et est considérée comme étant une chanson "bonus". Trouve plus

Computer-aided design: Trouve plus

Computer-aided engineering: Trouve plus

Computer-aided manufacturing: Trouve plus

Computer-aided software engineering: En informatique, CASE (pour computer-aided software engineering, en français génie logiciel assisté par ordinateur) désigne les environnements de développement graphiques qui facilitent la création rapide de logiciels. Ces environnements de développement sont notamment très utilisés dans le cas d'un cycle de développement de type RAD (Rapid Application Development). Trouve plus

ComputerAndVideoGames.com: Trouve plus

Computer-assisted instruction: Trouve plus

Computer-Assisted Passenger Prescreening System: Le Computer-Assisted Passenger Prescreening System (littéralement: système de présélection des passagers assisté par ordinateur) ou CAPPS est un système antiterroriste en place dans le transport aérien américain. La Transportation Security Administration maintient une liste de surveillance « d'individus connus pour présenter, ou suspectés de présenter un risque de piraterie aérienne ou de terrorisme ou une menace pour la compagnie aérienne ou la sécurité des passagers » (individuals known to pose, or suspected of posing, a risk of air piracy or terrorism or a threat to airline or passenger safety). La liste est utilisée pour identifier préventivement des terroristes tentant d'acheter des billets d'avions ou de voyager à bord d'aéronefs aux États-Unis et pour atténuer les menaces possibles. Trouve plus

Computer-assisted telephone interview: Trouve plus

Computer-assisted translation: Trouve plus

Computer-Assisted Web Interviewing: Trouve plus

Computer-Controlled Acoustic Instruments Pt. 2: Trouve plus

Computer-generated imagery: Trouve plus

Computer-integrated manufacturing: Trouve plus

Computerra: Computerra (russe : Компьютерра) était un périodique hebdomadaire russe portant sur l'informatique. La première édition est publiée le 21 décembre 1992 par C&C Computer Publishing Limited. Une version en ligne existe, qui apportait des compléments à la version papier avant de devenir l'unique format du magazine. En effet, en raison de problèmes financiers et de manque de matériel publicitaire, le numéro 811-812 du 15 décembre 2009 est annoncé comme le dernier numéro publié en version papier. Le fondateur du périodique est Dmitriy Mendrelyuk. Son siège social est à Moscou. Le public cible de Computerra inclut la classe ouvrière masculine de 25 à 34 ans impliquée dans l'informatique, dont le statut social est élevé, et le revenu moyen ou élevé. Computerra diffère de du reste de la presse informatique en ce que le magazine ne traite pas seulement de matériel informatique ou de logiciels, mais aussi de considérations philosophiques sur la vie. Le site Alexa.com classe Computerra.ru 36,816e à compter de janvier 2016. Trouve plus

Computers and Typesetting: Computers and Typesetting est une série de livres de 5 volumes, écrits par Donald Knuth, et publiés en 1986. Ces livres décrivent les logiciels de composition TeX et Metafont. Le projet «computers and typesetting» de Knuth est le résultat de sa frustration devant le manque de logiciels de qualité pour la mise en page de documents mathématiques, et de documents techniques. Ce projet a abouti à la création de TeX pour la mise en page, de Metafont pour la création de polices, et de la famille de polices Computer Modern, utilisées par défaut par TeX. Dans cette série de 5 livres, Knuth ne se contente pas de décrire les langages TeX et Metafont (volumes A and C), mais il décrit et documente aussi le code source (écrit en langage WEB) des interpréteurs TeX et Metafont (volumes B and D), et enfin le code source des polices Computer Modern fonts utilisées par TeX (volume E). Cet ensemble de livres constitue un tour de force en matière de programmation lettrée. Les livres sont adorés par les mathématiciens et les utilisateurs de TeX. Ils sont sans doute moins connus des informaticiens et des programmeurs, le projet TeX n'ayant été qu'une diversion de 8 ans à l'écriture des volumes de The Art of Computer Programming. Les livres eux-mêmes furent mis en page avec les polices Computer Modern Roman en utilisant TeX; ainsi, comme le dit Knuth, ils « appartiennent à la catégorie des livres en plusieurs volumes qui décrivent avec précision leur propre apparence ». Trouve plus

Computerspielemuseum Berlin: Le musée des jeux vidéo sur ordinateur de Berlin (en allemand : Computerspielemuseum Berlin) est un musée consacré aux jeux vidéo, fondé en 1997 et situé à Berlin, Allemagne. Trouve plus

Computer-to-plate: Trouve plus

Computervision: Computervision inc. (CV) est un éditeur de logiciels américain et un constructeur d'ordinateurs, racheté en 1998 par Parametric Technology Corporation. Computervision a été une des sociétés fondatrices de l'industrie de CAO/CFAO en 1969 en fournissant des produits clé en main. Son logiciel CADDS continue d'exister sous la version 5 (distribuée par PTC) et reste une référence dans la CFAO ((en)CAD/CAM). Trouve plus

Computerworld: Computerworld est un magazine informatique à destination des directeurs informatiques. Il est publié dans de nombreux pays sous ce titre ou des titres similaires. Son éditeur IDG publie aussi PC World et d'autres magazines. Trouve plus

Computex: COMPUTEX Taipei ou Taipei International Information Technology Show (chinois traditionnel : 台北國際電腦展), est un salon informatique et high-tech qui se tient chaque année au Taipei World Trade Center (en) de Taipei à Taiwan. C'est l'un des plus grands salons d'ordinateurs et de nouvelles technologies au monde (deuxième plus important après le CeBIT d'Hanovre en Allemagne). Les organisateurs du Computex sont le Taiwan External Trade Development Council (en) (TAITRA) et la Taipei Computer Association (TCA), financés par le gouvernement taiwanais. Le premier Computex s'est tenu en 1981 pour permettre à l'industrie high tech taiwanaise émergente de présenter leurs produits. Le Computex s'est ensuite rapidement développé dans les années 1990 à la mesure de l'explosion des nouvelles technologies à Taiwan. Trouve plus

Computing: Computing, parfois appelé Computing (Vienna/New York) est une revue scientifique à comité de lecture mensuelle qui couvre tous les domaines de l'informatique ; elle est publiée par Springer. Trouve plus

Computing machinery and intelligence: Trouve plus

Computing Tabulating Recording Company: Trouve plus

Computing-Tabulating-Recording: Trouve plus

Computronium: Le Computronium est un matériau hypothétique proposé par Norman Margolus et Tommaso Toffoli de l'Institut de Technologie du Massachusetts. Le computronium désigne la substance la plus élémentaire possible pouvant traiter de l'information et pouvant ainsi être utilisée comme matière programmable. Le computronium est un substrat pour une modélisation informatique permettant de simuler pratiquement n'importe quel objet réel. Le computronium peut également désigner l'arrangement de la matière la plus optimale possible pour utiliser cette matière en dispositif de calcul. Trouve plus

Computus: Trouve plus

Compuware: Compuware Corporation est une société éditrice de logiciels informatique américaine fondée en 1973 et basée à Détroit dans le Michigan. Elle emploie 4 500 personnes dans 60 pays en mars 2012. Trouve plus

Compuware Ambassadors de Détroit: Les Compuware Ambassadors de Détroit sont une équipe junior de hockey sur glace de la Ligue de hockey de l'Ontario. L'équipe est basée à Détroit dans le Michigan aux États-Unis. Trouve plus

Compuware Arena: Trouve plus

Compuware Sports Arena: Trouve plus

CompuWorks: CompuWorks est une entreprise qui exerçait son activité dans le domaine du développement et de l'édition de logiciels bureautique et de gestions. C'est une filiale du groupe The WizardWorks Group comprenant égament WizardWorks Software et MacSoft Games. Trouve plus

Compy: Trouve plus

Comrade: Comrade est un cheval de course, gagnant de la première édition du Prix de l'Arc de Triomphe en 1920. Comrade est le titre alternatif du film Double Agent, sorti en 2003. Comrade est une barge à voile britannique de 1932, classé National Historic Fleet. Trouve plus

Comrade (barge): Le Comrade est une ancienne barge à voile britannique de 1923, de type Humber Keel (en), ayant servi comme caboteur fluvial jusqu'en 1975. Il est désormais basé à South Ferriby dans l'estuaire du Humber opérant pour la Humber Keel and Sloop Preservation Society possédant aussi l'Amy Howson. Ce bâtiment est inscrit au registre du National Historic Ships depuis 1993 et il est aussi l'un des nombreux bateaux de la National Historic Fleet. Trouve plus

Comrade (cheval): Comrade (1917-1928) est un cheval de course, pur-sang anglais, gagnant de la première édition du Prix de l'Arc de Triomphe en 1920. Il gagna également la même année le Grand Prix de Paris. Trouve plus

Comrade Kim Goes Flying: Comrade Kim Goes Flying est un film belgo- britannico - nord-coréen réalisé par le Britannique Nicholas Bonner, la belge Anja Daelemans et le Nord-coréen Gwang Hun Kim, sorti en 2012. Trouve plus

Comrade X: Trouve plus

Comrade, Lost in the Snow: Trouve plus

Comrades: Comrades est un film britannique réalisé par Bill Douglas (1934-1991), sorti en 1986. Trouve plus

Comrades Marathon: Le Comrades Marathon (Marathon des camarades) est un ultra-marathon d'environ 89 kilomètres (56 miles), qui se court chaque année dans la province du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud, entre les villes de Durban et Pietermaritzburg. C'est la plus ancienne course d'ultra-marathon du monde.[réf. nécessaire] Trouve plus

Comrades, Almost a Love Story: Comrades, Almost a Love Story (甜蜜蜜, Tiánmì mì) est un film hong-kongais réalisé par Peter Chan, sorti le 2 novembre 1996. Trouve plus

Comrat: Comrat est une ville de Moldavie, la capitale de la Gagaouzie, région autonome du sud du pays. Elle est également le chef-lieu de l'un des trois district (dolay) qui composent cette région. Elle compte environ 25 000 habitants. Trouve plus

COMREFAS: Trouve plus

COMRENS: Trouve plus

COMRENSFC: Trouve plus

Comrie: Comrie est une ville du Perth and Kinross en Écosse, au Royaume-Uni. Trouve plus

COMS: COMS (acronyme de l'anglais : Communication, Ocean and Meteorological Satellite) ou GEO-KOMPSAT-1 (acronyme de l'anglais : Geostationary - Korea Multi-Purpose Satellite-1), appelé également Cheollian-1 (en coréen vision à grande distance) est le premier satellite géostationnaire sud-coréen. Ce satellite météorologique a été mis sur orbite en 2010. D'une masse de 2,46 tonnes, il dispose d'instruments complémentaires fournissant des images dans plusieurs canaux en lumière visible, infrarouge pour des applications météorologiques et pour l'observation des océans. Trouve plus

Comsat: Trouve plus

Comsat NG: Trouve plus

Comsat-NG 1: Trouve plus

Comsat-NG 2: Trouve plus

ComScore: ComScore est une entreprise américaine d'analyse publicitaire basée à Reston en Virginie. Trouve plus

COMSOCAN: Trouve plus

Comsol: Trouve plus

COMSOL Multiphysics: COMSOL Multiphysics est un logiciel de simulation numérique basé sur la méthode des éléments finis. Ce logiciel permet de simuler de nombreuses physiques et applications en ingénierie, et tout particulièrement les phénomènes couplés ou simulation multi-physiques. Trouve plus

Comstar: Comstar est une famille de quatre satellites de télécommunications américains circulant en orbite géostationnaire développés par COMSAT pour répondre aux besoins des télécommunications téléphoniques domestiques longue distance des États-Unis, une activité en forte croissance à l'époque. Les quatre satellites sont lancés entre 1976 et 1981. Trouve plus

Comstar 1A: Trouve plus

Comstar 1B: Trouve plus

Comstar 1C: Trouve plus

Comstar 1D: Trouve plus

Comstock: Le nom de Comstock est porté par plusieurs personnalités (par ordre alphabétique) : Andrew Comstock (1794-1864), médecin et professeur d'élocution américain ; Anna Botsford Comstock (1854-1930), entomologiste, illustratrice et pédagogue américaine ; Cyrus Ballou Comstock (1831-1910), général de l'Union lors de la guerre de Sécession ; John Henry Comstock (1849-1931), entomologiste américain ; John Lee Comstock (1789-1858), chirurgien, éditeur et pédagogue américain. Trouve plus

Comstock Act: Le Comstock Act ou Loi Comstock est une loi fédérale, adoptée par le Sénat des États-Unis le 3 mars 1873. Elle réprime « le commerce et la circulation de la littérature obscène et des articles d'usage immoral ». La loi rend illégale l'utilisation du service postal des États-Unis pour expédier des articles et matériel érotiques, contraceptifs, produits abortifs et toute information concernant ces éléments,. Ceci empêche certains journaux, notamment anarchistes, de servir leurs abonnés. Là où le gouvernement fédéral a une compétence directe, comme à Washington DC, la loi a également érigé en délit, passible d'une amende et d'emprisonnement, la vente, le don ou la possession d'une publication « obscène ». La moitié des États américains adoptent des lois anti-obscénité similaires interdisant la possession et la vente de matériel obscène, y compris les contraceptifs. La loi tire son nom de son principal initiateur, Anthony Comstock, impliqué personnellement dans l'élaboration du texte. Comstock reçoit mandat d'agent spécial pour les services postaux des États-Unis qui lui permet de se déplacer armé et d'ouvrir à bord des trains tous les courriers pour en vérifier le contenu. Trouve plus

Comstock laws: Adoptée en 1873 par le Congrès aux États-Unis, la loi fédérale Comstock visait à la "Suppression du Commerce et de la Diffusion de Littérature Obscène ou d'Objet à Usage Immoral". Par extension, les lois Comstock désignent l'ensemble des lois dérivées de celle-ci et adoptées par 24 États américains. Trouve plus

Comstock Lode: Découvert au printemps 1859, dans le Nevada (alors Territoire de l'Utah), en pleine montagne entre 1800 et 2000 m d'altitude sur la pente Est du Mont Davidson dans le Virginia Range, le Comstock Lode a été le plus important gisement d'argent-métal (lode) de l'histoire des États-Unis. Sa découverte, rendue publique vers 1859, déclencha une « ruée vers l'argent » à peine 11 ans après la ruée vers l'or en Californie de 1848. Au cours de son exploitation principale, dans les quinze années qui suivirent, le Comstock Lode révéla une exceptionnelle richesse en argent et en or. Certains filons découverts (Ophir Mine, Big Bonanza, par ex.) mesuraient plusieurs dizaines de mètres d'épaisseur (à comparer aux quelques mètres des mines habituelles) sur des centaines de mètres de profondeur. Ces importants volumes récupérables suscitèrent une exploitation proprement industrielle du filon, le besoin de financements très importants et la constitution progressive de nombreuses compagnies minières par actions, cotées à la bourse de San Francisco. De fabuleuses fortunes furent faites, et il en résulta l'émergence de plusieurs millionnaires : en 1877, à son pic d'activité, le gisement produisit pour plus de 270 millions de $ d'aujourd'hui d'or et 400 millions d'argent. Le commerce des actions des différentes compagnies minières exploitant le filon favorisa le développement de la Bourse de San Francisco. Les sommes investies étant énormes, de nombreux scandales de manipulation des cours eurent lieu. Par ailleurs, la jeune Bank of California fit de fabuleux profits avec le Comstock Lode, en finançant les opérations minières et par le rachat de compagnies minières en faillite. En 1880, le gisement avait produit 7 millions de tonnes de minerai d'or et d'argent, permettant à la ville minière de Virginia City, fondée sur place dans la foulée, d'atteindre une population de 30 000 habitants. Les mines, cotées à la Bourse de San Francisco étaient creusées jusqu'à une profondeur de 900 mètres. D'autres villes minières, parfois éphémères, comme Gold Hill et Silver City (Nevada), furent hâtivement construites dans les environs. L'afflux soudain d'une grande quantité d'argent-métal bouleversa le marché américain et mondial. En conjonction avec la décision du gouvernement américain d'arrêter de frapper de la monnaie en argent entre 1873 et 1878, et la découverte d'autres mines d'argent aux USA, la valeur de l'argent-métal se retrouva, en 1893, diminuée de moitié par rapport à l'or. L'exploitation du Comstock Lode culmina en 1877, avant de décliner lentement jusqu'à un relatif arrêt dans les années 1920 avec l'ennoiement de la plupart des galeries. Depuis, des remises en exploitation sporadiques ont été menées, et elle est encore faiblement exploitée aujourd'hui. Trouve plus

Comstock-Needham: Trouve plus

COMT: Trouve plus

Comtal: Trouve plus

Comtat: Comtat est un mot occitan et catalan qui signifie comté, et qui désigne : le Comtat, une comarque espagnole de la province d'Alicante, communauté valencienne, Espagne. le comtat d'Avignon et, le Comtat Venaissin, une partie du département de Vaucluse. Trouve plus

Comtat (Espagne): Trouve plus

Comtat (province d'Alicante): El Comtat est une comarque de la province d'Alicante, dans la Communauté valencienne, en Espagne. Son chef-lieu est Cocentaina. Trouve plus

Comtat venaissin: Trouve plus

Comtat-Venaissin: Trouve plus

Comtat-Vénessin: Trouve plus

Comte: Comte (du latin comes, comitis « compagnon, personne de la suite », puis plus tard « compagnon de l'empereur, délégué de l'empereur ») est un titre de noblesse dont l'origine remonte aux premiers empereurs romains. Il s'agit du plus ancien titre de haute noblesse conféré en Europe et toujours l'un des plus élevés de la hiérarchie nobiliaire européenne. En France, sous l'Ancien Régime, la dignité des titres dépendait de leur ancienneté, tous titres confondus (sauf celui de duc traditionnellement conféré aux anciennes familles souveraines qui conservaient donc une préséance) tandis que leur hiérarchie dépendait des hommages. Pourtant, le XIXe siècle inventa une hiérarchie nobiliaire divergente, la dignité de comte y est conçue comme précédée de celles de duc et de marquis et suivie par celles de vicomte, vidame et de baron. Ces représentations hiérarchiques diffèrent non seulement dans le temps, mais également d'un pays à l'autre. Par exemple, la noblesse autrichienne considère le titre de Graf / comte comme le second rang le plus élevé de sa hiérarchie nobiliaire, suivant immédiatement celui de Fürst / prince, tous deux constituant la Haute Noblesse de l'Empire (Hoher Adel). Trouve plus

Comté: Comté peut être un nom commun ou un nom propre désignant : Trouve plus

Comte (Chine): Trouve plus

Comté (Chine): Trouve plus

Comte (domaine): Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...