Rechercher dans ce blog

samedi 6 mars 2021

Compound Document Format, Compound TCP, Compounds, Compra, Comprador,

Compound Document Format: Compound Document Format (CDF) est un format de donnée développé par le W3C qui contient de multiples formats comme le SVG, XHTML, SMIL, XForms. L'OpenDocument Foundation qui défendait initialement l'OpenDocument s'est rallié à ce format en décembre 2007, ce qui marque probablement la fin de cet organisme. Trouve plus

Compound TCP: Compound TCP (CTCP) est un algorithme créé par Microsoft qui a été introduit dans la pile TCP des systèmes Windows Vista et Windows Server 2008. Il est conçu pour ajuster de manière agressive la fenêtre de congestion de l'expéditeur afin d'optimiser TCP pour les connexions ayant des latences importantes, tout en essayant de préserver l'équité (contrairement à HSTCP). Il est aussi disponible pour Linux, ainsi que pour Windows XP et Windows Server 2003 via un correctif. Trouve plus

Compounds: Trouve plus

Compra: La compra (achat, en portugais) est un mouvement stratégique de capoeira qui s'utilise pour prendre la place d'un des deux joueurs dans la roda, afin de jouer avec l'autre. Cette action s'appelle "acheter le jeu" (comprar o jogo). Elle consiste à placer la main entre eux deux, en se tournant vers la personne avec laquelle on désire jouer. Il y a différentes règles de sécurité à respecter, si on souhaite le faire correctement: Attendre le refrain pour ne pas ignorer le message que le chanteur passe dans le couplet, dans le cas où il y a un couplet (les chansons sans couplets sont appelées des "corridos"). Se signaler au pied des instruments avant d'entrer dans le jeu. Celui qui joue au berimbau pourra éventuellement refuser la compra, s'il estime que ce n'est pas (encore) le moment d'interrompre le dialogue entre les deux joueurs. Attendre que le dialogue ou l'échange de coups entre les deux capoeiristes soit moins important. Arriver par le côté pour être vu des deux partenaires. Cela peut éviter des accidents. Acheter le jeu à bonne distance pour être vu sans être exposé aux coups de pied, tout en se protégeant le visage de l'autre main. Trouve plus

Comprador: Le mot comprador (en portugais : [ˌkõpɾaˈdoɻ ], litt. « acheteur ») désignait à l'époque coloniale un autochtone, fondé de pouvoir d'une firme étrangère, qui servait d'intermédiaire dans des opérations financières et marchandes entre les Européens et les autochtones en Asie du Sud-Est, notamment à partir des comptoirs portugais comme Macao et Guangzhou (Canton) en Chine. Trouve plus

Compregnac: Trouve plus

Comprégnac: Comprégnac est une commune française, située dans le département de l'Aveyron, en région Occitanie. Trouve plus

Compréhensible: Trouve plus

Comprehension: Trouve plus

Compréhension: La compréhension (également appelée noûs) est un processus psychologique lié à un objet physique ou abstrait tel que la personne, la situation ou le message selon lequel une personne est capable de réfléchir et d'utiliser des concepts pour traiter cet objet de manière appropriée. La compréhension est la relation entre celui qui connaît et l'objet de la compréhension. Elle implique des capacités et des dispositions par rapport à un objet de connaissance suffisant afin de produire un comportement intelligent. Une compréhension constitue la limite d'une conceptualisation. Comprendre quelque chose signifie l'avoir conceptualisée dans une certaine mesure. Réfléchir demande généralement une capacité cognitive et intellectuelle, au-delà du fait qu'elle soit accessible par tout être «bien constitué ». Une réflexion poussée, qui nécessite une culture et une information, permet d'aboutir à des résultats sensés et cohérents. Certains troubles de l'attention peuvent altérer la concentration et la réflexion profonde. Certaines personnes utilisent leur réflexion pour aboutir à des raisonnements jugés stupides, leur réflexion est considérée comme superficielle et inutile. Trouve plus

Comprehension de liste: Trouve plus

Compréhension de liste: Trouve plus

Compréhension du langage naturel: La compréhension du langage naturel (NLU en anglais) ou l'interprétation en langage naturel (NLI) est une sous-rubrique du traitement de la langue naturelle en intelligence artificielle qui traite de la compréhension en lecture automatique. La compréhension du langage naturel est considérée comme un problème difficile en IA. Il existe un intérêt commercial considérable dans ce domaine en raison de son application à la collecte de nouvelles, à la catégorisation des textes, à l'activation vocale, à l'archivage et à l'analyse de contenu à grande échelle. Trouve plus

Comprehensive Anti-Apartheid Act: Trouve plus

Comprehensive Economic and Trade Agreement: Trouve plus

Comprehensive Environmental Response, Compensation, and Liability Act: Trouve plus

Comprehensive Everglades Restoration Plan: Le Comprehensive Everglades Restoration Plan (CERP) est le plan adopté par le Congrès américain pour la restauration de l'écosystème des Everglades dans le sud de la Floride. Lorsque initialement autorisé par le Congrès américain en 2000, on a estimé que le CERP coûterait un total de 8,2 milliards de dollars et durerait environ 30 ans. Des estimations plus récentes (2014) indiquent que le plan prendrait environ 50 ans pour être mis en œuvre, et coûterait environ 1,63 milliard de dollars de plus que prévu initialement, en plus des ajustements supplémentaires pour cause d'inflation. Trouve plus

Comprehensive Knowledge Archive Network: CKAN, acronyme de Comprehensive Knowledge Archive Network, est une application web permettant le stockage et la distribution de données telles que des tableurs ou le contenu de bases de données. CKAN est supporté par l'OKFN. L'application est inspirée des systèmes de gestion de paquets communs aux systèmes d'exploitation ouvert tel que les distributions GNU/Linux et vise à être le «apt-get de Debian des données». Le système est utilisé à la fois comme une plateforme publique sur thedatahub.org et sur divers catalogues de données gouvernementales, tels que le britannique data.gov.uk et le Dutch National Data Register. La Bibliothèque nationale allemande de médecine (de) a également enregistré des jeux de données CKAN pour plus de 650 000 articles de 800 revues scientifiques en médecine et sciences de la vie. CKAN jouit d'une reconnaissance importante dans le mouvement des données ouvertes tel que l'illustre son utilisation par le portail de gouvernance ouverte des institutions européennes en cours de développement, comme annoncé par Neelie Kroes, et par la version 2 de la plateforme ouverte des données publiques françaises [1] . Trouve plus

Comprehensive perl archive network: Trouve plus

Comprehensive pneumology center: Le Compehensive Pneumonology Center (CPC) est un Centre de Recherche Pulmonaire Translationnel situé à Munich, en Allemagne. Trouve plus

Comprehensive R Archive Network: Le CRAN (pour Comprehensive R Archive Network) est un site web où l'on peut trouver et télécharger du matériel concernant le logiciel de statistiques R : code, documentation et bibliothèques. En plus du site web du R Project, le CRAN dispose de nombreux miroirs à travers le monde. Trouve plus

Comprehensive TeX Archive Network: CTAN est un acronyme pour « Comprehensive TeX Archive Network » (en français, « réseau complet d'archives TeX »). On peut y trouver et télécharger du matériel concernant TeX comme des logiciels ou des polices de caractères. Des dépôts pour d'autres projets, tels que MiKTeX, une distribution de TeX, sont des miroirs régulièrement mis à jour de CTAN. Le réseau CTAN a également servi de modèle pour d'autres projets communautaires. Trouve plus

Compreignac: Compreignac (Comprenhac en occitan, prononcé Coumprégnio) est une commune française située dans le département de la Haute-Vienne en région Nouvelle-Aquitaine. Ses habitants sont appelés les Compreignacois. En minéralogie une pierre se nomme la compreignacite en hommage à son lieu de découverte dans une mine à Margnac, un village de la commune de Compreignac. Trouve plus

Comprendre: Trouve plus

Comprendre (europe 1): Trouve plus

Comprendre (Europe1): Trouve plus

Comprendre l'empire: Trouve plus

Comprendre les règles tacites des relations sociales: Comprendre les règles tacites des relations sociales, sous-titré décoder les mystères de la vie en société à travers l'autisme est un essai de Temple Grandin et Sean Barron, originellement paru en anglais américain en 2005, sous le titre de The Unwritten Rules of Social Relationships: Decoding Social Mysteries Through the Unique Perspectives of Autism. Il a été traduit dans de nombreuses langues, dont le français en 2014, aux éditions de Boeck. L'ouvrage a été élu second meilleur livre de l'année en catégorie non-fiction par the ForeWord Magazine. Trouve plus

Comprensorio: Trouve plus

Compress: Le logiciel compress est un utilitaire de compression de données sans perte, disponible sur les systèmes UNIX et GNU/Linux. Il est basé sur l'algorithme Lempel-Ziv-Welch. Les noms des fichiers générés par cet utilitaire se terminent souvent par ".Z" (en majuscule). Ce format, associé avec tar, fut un standard dont l'extension est ".tar.Z" sous un système UNIX ou ".TAZ" sous DOS. L'algorithme de compression implémenté dans le logiciel compress était couvert par un brevet d'Unisys. Richard Stallman souhaitait prémunir la communauté du logiciel libre des risques inhérents à la brevetabilité du logiciel, et le remplacement de cet utilitaire par une solution non brevetée devint en 1992 l'une des tâches prioritaires du projet GNU. Quelques distributions décidèrent de ne plus le livrer de base. L'algorithme de compression proposé par Jean-Loup Gailly fut finalement retenu, ce qui permit la réalisation de Gzip. L'algorithme du logiciel compress fut l'un des plus efficaces sur le plan du temps d'exécution et du taux de compression pour la quantité de code nécessaire à son implémentation. Il a été supplanté en ce qui concerne le taux de compression. Trouve plus

Compresse: Une compresse (du Latin compressa désignant une chose pliée et serrée) est une pièce de gaze, repliée plusieurs fois sur elle-même, en carré le plus souvent, servant de petit matériel médical. Elle est le plus souvent en gaze hydrophile tissée, parfois en coton non tissé. La compresse sert à : nettoyer et à badigeonner une plaie avec du sérum physiologique ou un antiseptique, à recouvrir et protéger une plaie et réaliser ainsi un pansement, absorber du sang et assécher une plaie.On distingue : les compresses stériles, utilisées en chirurgie au bloc opératoire ou lors de gestes nécessitant une grande asepsie, les compresses non stériles, utilisées pour nettoyer une simple plaie par exemple.Pour le grand public, les compresses, disponibles en pharmacie, existent en dimensions variées. Les plus utilisées sont celles mesurant 10 cm par 10 cm et vendues en paquet. Il existe des types de compresses adaptés à chaque usage : hémostatique ; désinfectante ; cicatrisante. Portail de la médecine Trouve plus

Compressé: Trouve plus

Compressed air foam: Trouve plus

Compressed Air Foam System: Trouve plus

Compressed Hare: Trouve plus

Compressed natural gas: Trouve plus

Compressed Sensing: Trouve plus

Compresser: Trouve plus

Compresseur: Le nom commun compresseur peut se référer à : Trouve plus

Compresseur (audio): Un compresseur est un appareil de traitement du son destiné à réduire la dynamique du signal. C'est un effet audio qui réduit le niveau des parties du signal qui dépassent durablement un seuil déterminé par l'utilisateur. Les compresseurs se présentent sous forme matérielle comme une unité rackable, une pédale d'effet, un module intégré à une console de mixage analogique, ou sous forme logicielle comme plug-in audio de station audio-numérique. Trouve plus

Compresseur (comics): Trouve plus

Compresseur (effet): Trouve plus

Compresseur (Marvel Comics): Trouve plus

Compresseur à piston: Trouve plus

Compresseur à pistons: Trouve plus

Compresseur alternatif: Un compresseur alternatif (en anglais : reciprocating compressor) ou compresseur à pistons est un compresseur mécanique qui sert à fournir des gaz à haute pression. Pour y parvenir, il a recours à des pistons entraînés par un vilebrequin,. Trouve plus

Compresseur axial: Le compresseur axial est un mécanisme de compression dont le flux gazeux, de plus en plus comprimé, qui suit l'axe de rotation, et dont le fluide de sortie a un mouvement radial. Le compresseur axial génère un flux continu de gaz comprimé et fournit un rendement élevé pour une masse volumique donnée et une section donnée du compresseur[réf. nécessaire]. Il est nécessaire d'avoir plusieurs étages de pales pour obtenir des pressions élevées et des taux de compression équivalents à ceux d'un compresseur centrifuge. Trouve plus

Compresseur centrifuge: Le terme « compresseur centrifuge » (aussi appelé « compresseur radial ») désigne un type de turbomachines à circulation radiale et à absorption de travail qui comprend des ventilateurs (soufflantes et extracteurs), et des compresseurs. Les pompes centrifuges, qui sont aussi des turbomachines, désignent des machines circulant des liquides, fluides généralement incompressibles, et ne sont donc pas des compresseurs (qui eux compriment des gaz compressibles avec changement de volume du gaz). Les pompes centrifuges utilisent, comme les compresseurs centrifuges, des roues à circulation radiale et ont donc mécaniquement une certaine ressemblance avec les compresseurs centrifuges. Les premières machines de ce type étaient composées de ventilateurs et de soufflantes. Trouve plus

Compresseur d'air: Trouve plus

Compresseur d'air hydraulique: Trouve plus

Compresseur de sons: Trouve plus

Compresseur G: Le Compresseur G, G-Lader ou compresseur à spirales est un compresseur de type rouleau utilisé dans divers modèles de voitures particulières Volkswagen. Son but est d'augmenter la puissance motrice produite par un moteur à combustion interne avec une cylindrée donnée. La majoration seule de l'injection de carburant produit un mélange air-carburant trop riche, qu'il faut compenser par une plus grande quantité d'air d'admission ajouté en même temps au mélange. Cet ajout d'air au mélange peut être réalisé avec un turbocompresseur entraîné par l'échappement ou un compresseur volumétrique entraîné par le vilebrequin. Le compresseur G est entraîné par vilebrequin et n'a pas le "lag" généralement associé aux moteurs turbocompressés. Trouve plus

Compresseur ionique: Un compresseur ionique ou compresseur a liquides ioniques est une sorte de compresseur utilisé principalement pour l'hydrogène. Il s'agit d'une variante de compresseur alternatif équipé d'une membrane plutôt qu'un piston. Il est basé sur l'insolubilité de certains gaz dans les liquides ioniques. Les compresseurs alternatifs a membrane sont plus fiables que ceux à piston car étant constitués d'un nombre de pièces moindre (8 contre 500). Le gaz est injecté dans le liquide compressé, puis le gaz est récupéré. Le liquide est détendu puis réinjecté dans le circuit. Ce système est plus efficace que la compression de l'hydrogène lui-même (gain de 20% en efficacité énergétique[réf. nécessaire]). Ce mécanisme ne doit pas être confondu avec la pompe à ions, qui est une notion de biologie. Trouve plus

Compresseur mecanique: Trouve plus

Compresseur mécanique: Un compresseur mécanique est un organe mécanique destiné à augmenter la pression d'un gaz, et donc son énergie. Il existe également des compresseurs sans aucun organe mécanique, ce sont les thermocompresseurs, plus communément appelés éjecteurs. Pour exercer la même fonction sur un liquide, quasi incompressible, on utilise une pompe. Trouve plus

Compresseur Roots: Trouve plus

Compresseur scroll: Trouve plus

Compresseur volumétrique: Trouve plus

Compresseurs axiaux: Trouve plus

Compresseurs mécaniques: Trouve plus

Compressibilite: Trouve plus

Compressibilité: La compressibilité est une caractéristique d'un corps quantifiant sa variation relative de volume sous l'effet d'une pression appliquée. La compressibilité est une grandeur intensive homogène avec l'inverse d'une pression, elle s'exprime en Pa−1 (Pa étant le pascal). Cette définition doit être complétée car sous l'effet d'une compression les corps ont tendance à s'échauffer. On définit donc une compressibilité isotherme, pour un corps restant à température constante, et une compressibilité isentropique (ou adiabatique), pour un corps restant à entropie constante. Les deux coefficients ainsi définis sont reliés aux capacités thermiques du corps par la relation de Reech. Le deuxième principe de la thermodynamique induit que la compressibilité d'un corps stable ne peut être que positive : le volume d'un corps doit diminuer lorsque l'on augmente la pression. Une compressibilité négative ou nulle est difficilement observable car le corps est instable, toutefois la thermodynamique ne l'interdit pas et des cas ont été observés expérimentalement. La compressibilité des gaz est très élevée, elle est faible pour les liquides et très faible pour les solides usuels. Trouve plus

Compressibilite isentropique: Trouve plus

Compressibilité isentropique: Trouve plus

Compressibilite isotherme: Trouve plus

Compressibilité isotherme: Trouve plus

Compression: Le mot compression est employé dans différents domaines : en informatique, la compression de données est un processus qui permet de diminuer la taille des fichiers ; certaines applications sont plus approfondies : la compression d'image ; la compression vidéo ; la compression de données audio ; la compression de mémoire virtuelle ; la compression de disque dur ; en thermodynamique, une compression est une diminution du volume d'un gaz par augmentation de sa pression ou diminution de sa température, tandis qu'une compression adiabatique est une réduction du volume d'un corps sans échange de chaleur ; en science des matériaux, la compression est une contrainte mécanique équivalente à l'action d'une force qui exerce une pression à chaque extrémité d'un corps solide (en construction : un poteau ou une poutre rectiligne) ; en musique, la compression dynamique est un procédé qui manipule la portée dynamique d'un signal sonore ; en sculpture, les Compressions sont une suite d'œuvres réalisées par César Baldaccini, dit César ; en secourisme, une compression est un geste des premiers secours ; il en existe plusieurs : la compression abdominale, avec la méthode de Heimlich, la compression thoracique, avec la méthode de Mofenson, les points de compression, permettant d'arrêter une hémorragie ; en pharmacie galénique, la compression est une opération permettant d'obtenir un comprimé ; à la télévision, Compressions est le titre du 3e épisode de la série X-Files ; du sculpteur César, les compressions dirigées sont des objets comprimés avec une presse hydraulique ; la compression temporelle de la parole est une technique utilisée pour accélérer la restitution d'un enregistrement oral. Trouve plus

Compression (physique): En mécanique, la compression est l'application de forces équilibrées vers l'intérieur (« pousser ») à différents points sur un matériau ou une structure, c'est-à-dire des forces sans somme nette ou couple dirigé de manière à réduire sa taille dans une ou plusieurs directions. C'est le contraire de la tension, ou traction, qui est l'application de forces équilibrées vers l'extérieur (« tirant ») ; et des forces de cisaillement, dirigées de manière à déplacer les couches du matériau parallèlement l'une à l'autre. La résistance à la compression des matériaux et des structures est une considération d'ingénierie importante. Trouve plus

Compression (thermodynamique): La compression est le contraire de la détente. Un gaz diminue son volume par abaissement de température et/ou augmentation de pression. Trouve plus

Compression « Ricard »: Compression « Ricard » est une sculpture réalisée par César en 1962. Il s'agit d'une automobile compactée par une presse américaine. Elle est conservée au musée national d'Art moderne, à Paris. Trouve plus

Compression adiabatique: Trouve plus

Compression audio: Trouve plus

Compression audio destructrice: Trouve plus

Compression avec perte: Trouve plus

Compression avec pertes: Trouve plus

Compression compacte: En informatique, la compression compacte désigne une méthode de compression de données de plusieurs fichiers, où tous les fichiers sont concaténés et traités comme un seul bloc de données. On obtient alors une archive compacte (solid archive). La technique est utilisée nativement dans les formats 7z et RAR, et indirectement dans les formats dérivés de tar, comme les .tar.gz et .tar.bz2. En revanche, le format ZIP n'est pas "compact" car il stocke séparément chaque fichier compressé. Trouve plus

Compression d'impulsion: Trouve plus

Compression de courbe: La compression de courbe (curve-fitting compaction)est une méthode de compression de données utilisée pour le stockage ou la transmission de données. Elle est réalisée en substituant à la courbe une expression analytique (ajustement de courbe). Les paramètres de l'expression analytique sont alors utilisés pour représenter la courbe. La décompression est la fonction inverse qui permet de reconstruire la courbe à partir des paramètres. La compression de courbe peut se faire vers plusieurs objectifs : remplacement de la courbe par un ensemble de segments de droites représentés chacun par un point, une pente et une longueur ; utilisation d'une expression mathématique, comme une fonction polynomiale. La courbe est représentée par les coefficients du polynôme. Trouve plus

Compression de débit audio: Trouve plus

Compression de disque: Trouve plus

Compression de donnees: Trouve plus

Compression de données: La compression de données ou codage de source est l'opération informatique consistant à transformer une suite de bits A en une suite de bits B plus courte pouvant restituer les mêmes informations, ou des informations voisines, en utilisant un algorithme de décompression. C'est une opération de codage qui raccourcit la taille (de transmission, de stockage) des données au prix d'un travail de compression. Celle-ci est l'opération inverse de la décompression. Un algorithme de compression sans perte restitue après décompression une suite de bits strictement identique à l'originale. Les algorithmes de compression sans perte sont utilisés pour les archives, les fichiers exécutables ou les textes. Pour la compression de données sans pertes, on distingue principalement le codage entropique et le codage algorithmique. Le codage entropique est fondé sur des a priori quant à la source. On doit, par exemple, pour le codage de Huffman, transmettre une table de probabilités des symboles de la source. D'autres exemples sont les codages par dictionnaire comme LZ77, LZ78 et LZW. Le codage algorithmique, lui, ne nécessite de transmettre d'autres informations que le résultat du codage (et la méthode de compression utilisée). Avec un algorithme de compression avec perte, la suite de bits obtenue après décompression est plus ou moins voisine de l'original selon la qualité désirée. Les algorithmes de compression avec perte sont utiles pour les images, le son et la vidéo. Les formats de données tels que Zip, RAR, gzip, ADPCM, MP3 et JPEG utilisent des algorithmes de compression de données. Gagner 5 % en efficacité de compression par rapport aux grands algorithmes courants peut typiquement multiplier par 100 le temps nécessaire à la compression. La théorie de la compression de données utilise des concepts issus de la théorie de l'information : celle d'entropie au sens de Shannon. Trouve plus

Compression de données audio: La compression audio est une forme de compression de données qui a pour but de réduire la taille d'un flux audio numérique en vue d'une transmission (contraintes de largeur de bande et de débit) ou d'un stockage (contrainte d'espace de stockage). On distingue la compression sans perte, qui permet de reconstituer exactement les données d'origine, de la compression en général, « avec pertes », qui abandonne des données jugées non nécessaires à l'écoute, au profit de la diminution du débit ou de la taille des fichiers. Trouve plus

Compression de données avec pertes: Trouve plus

Compression de données sans perte: Trouve plus

Compression de données sans pertes: Trouve plus

Compression de données universelle: Un compresseur sans perte universel ne peut pas exister. Plus précisément, pour tout compresseur sans perte, on est certain que : il est impossible de compresser strictement tous les mots ; s'il existe un mot qui est strictement compressé alors il existe un autre mot dont la version compressée est strictement plus grande que le mot lui-même ; pour n'importe quel mot de départ auquel on applique de manière répétée le compresseur, on est nécessairement dans l'un des cas de figure suivants : soit une suite de mots se répète infiniment, soit les mots successifs obtenus atteignent des tailles arbitrairement grandes.Ces propriétés sont démontrées ci-après. Cependant, elles n'enlèvent rien à l'intérêt des compresseurs sans perte. En effet, dans la pratique, les mots, messages ou fichiers que l'on souhaite compresser ne sont pas quelconques et choisis aléatoirement parmi tous les mots, messages ou fichiers possibles. Les compresseurs se servent de leurs particularités. Des compresseurs seront alors très bons avec certains types de données, et très mauvais avec d'autres. Ainsi pour ces types de compresseurs spécialisés, l'information fournie par le contexte est utilisée pour la compression (voir théorie de l'information). Trouve plus

Compression de données vidéo: Trouve plus

Compression de flux: Trouve plus

Compression de flux magnétique: Trouve plus

Compression de la morbidite: Trouve plus

Compression de la morbidité: La compression de la morbidité est une évolution démographique qui se caractérise par une survenue de plus en plus tardive des incapacités et de la dépendance chez les personnes âgées à mesure qu'augmente l'espérance de vie dans les sociétés occidentales. Aujourd'hui reconnue par un certain nombre de spécialistes, l'existence de cette évolution a pu faire l'objet de débats par le passé. Elle implique une augmentation de l'espérance de vie sans incapacités au fil des générations. Portail de la société Portail de la démographie Trouve plus

Compression de Markov dynamique: Trouve plus

Compression de mémoire virtuelle: La compression de mémoire virtuelle (en anglais, virtual memory compression, RAM compression ou memory compression) est une technique de gestion de mémoire virtuelle qui utilise la compression de données pour réduire la taille ou le nombre de requêtes de pagination vers et depuis le stockage auxiliaire. Dans un système de compression de mémoire virtuelle, les pages sont compressées et stockées dans la mémoire physique, généralement une mémoire RAM, ou envoyées compressées vers un stockage auxiliaire, tel qu'un disque dur ou un disque SSD. Dans les deux cas, la plage de mémoire virtuelle dont le contenu a été compressé est inaccessible, de sorte que les tentatives d'accès aux pages compressées déclenchent des erreurs de page et inversent le processus de compression (récupération des informations et décompression). L'empreinte des données paginées est réduite par le processus de compression et la mémoire RAM libérée est renvoyée dans le pool de mémoire physique disponible. Dans le cas où les pages compressées sont conservées dans la mémoire RAM, les pages compressées utilisent évidemment moins d'espace que les pages originales. Dans le cas où les pages compressées sont conservées dans un stockage auxiliaire, la mémoire RAM est complètement libérée et les opérations d'écriture et de lecture sur la mémoire auxiliaire sont plus rapides que si les pages n'avaient pas été compressées,. Dans certaines implémentations, incluant zswap (en), zRam et Helix de Hurricane Software Company (en), l'ensemble du processus est implémenté au moyen de logiciel. Dans d'autres systèmes, tels que MXT d'IBM, le processus se fait dans un processeur dédié qui gère les transferts entre un cache local et la mémoire RAM. Trouve plus

Compression de sons: Trouve plus

Compression d'image: La compression d'image est une application de la compression de données sur des images numériques. Cette compression a pour utilité de réduire la redondance des données d'une image afin de pouvoir l'emmagasiner sans occuper beaucoup d'espace ou la transmettre rapidement. La compression d'image peut être effectuée avec perte de données ou sans perte. La compression sans perte est souvent préférée là où la netteté des traits est primordiale : schémas, dessins techniques, icônes, bandes dessinées. La compression avec perte, plus radicale, est utile pour les transmissions à bas débit, mais dégrade la qualité de l'image restituée. Les méthodes de compression sans perte sont également préférées là où la précision est vitale : balayages médicaux ou numérisations d'images pour archivage. Les méthodes avec perte restent acceptables pour des photos dans les applications où une perte mineure de fidélité (parfois imperceptible) est tolérée pour réduire les coûts de stockage ou d'envoi. Pourquoi peut-on compresser ? Parce qu'une image où chaque point serait parfaitement indépendant des autres n'aurait pour nous pas d'intérêt : une image ne nous est utile que si elle contient des corrélations, qui dès lors qu'elles existent peuvent permettre les compressions en question. Les méthodes les plus importantes de compression d'image sans perte sont : la méthode du codage des répétitions, utilisée sur les premiers scanners et télécopieurs ; le codage entropique ; les algorithmes à dictionnaire adaptable tels que LZW, davantage adaptés à l'information de type texte.Les méthodes les plus importantes de compression avec perte sont : la réduction de l'espace des couleurs aux couleurs les plus fréquentes dans une image. Les couleurs choisies sont indiquées dans la palette de couleur dans l'en-tête de l'image compressée. Chaque pixel indique juste une référence sur une couleur dans la palette de couleurs.Cette méthode peut être combinée avec le dithering pour brouiller les frontières de couleur. le sous-échantillonnage de la chrominance. Cette méthode profite du fait que l'œil perçoit la luminosité plus vigoureusement que la couleur, en laissant tomber au moins la moitié des informations de chrominance dans l'image. le codage par transformation. C'est généralement la méthode la plus utilisée. La transformée en cosinus discrète et la transformation par ondelettes sont les transformations les plus populaires. Le codage par transformation comprend l'application de la transformation à l'image, suivie d'une quantification et d'un codage entropique.la compression fractale. Trouve plus

Compression d'images: Trouve plus

Compression d'impulsion: La compression d'impulsion (en anglais, pulse compression) est une technique de traitement du signal utilisée principalement dans le domaine du radar, du sonar et en échographie afin d'augmenter la résolution en distance de la mesure ainsi que le rapport signal sur bruit, par modulation du signal émis. Dans la suite de notre développement, l'application sera le radar mais le lecteur pourra aisément généraliser aux autres applications, la théorie restant la même. Trouve plus

Compression dynamique: Trouve plus

Compression et detente adiabatique: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...