Rechercher dans ce blog

samedi 6 mars 2021

Compagnie de Virginie, Compagnie de volontaires de Libourne, Compagnie d'electricite de Chugoku, Compagnie d'electricite de Chūgoku, Compagnie d'électricité de Chūgoku,

Compagnie de Virginie: Trouve plus

Compagnie de volontaires de Libourne: Trouve plus

Compagnie d'electricite de Chugoku: Trouve plus

Compagnie d'electricite de Chūgoku: Trouve plus

Compagnie d'électricité de Chūgoku: La Compagnie d'électricité de Chūgoku (中国電力株式会社, Chūgoku denryoku kabushiki-gaisha), en anglais Chugoku Electric Power Co. ou CEPCO est la compagnie d'électricité de la région de Chūgoku. Trouve plus

Compagnie d'electricite de Hokkaido: Trouve plus

Compagnie d'électricité de Hokkaido: La Compagnie d'électricité de Hokkaido (北海道電力株式会社 "Hokkaidō Denryoku Kabushiki-gaisha"), Hokuden en abrégé, est la compagnie électrique de l'ile d'Hokkaidō, au Japon. L'entreprise est également connue sous les noms de Hokuden, Dōden, et HEPCO. Cette compagnie exploite la Centrale nucléaire de Tomari. Elle est cotée à la bourse de Tokyo. Trouve plus

Compagnie d'électricité de Kansai: Trouve plus

Compagnie d'electricite de Kyushu: Trouve plus

Compagnie d'Electricité de Kyushu: Trouve plus

Compagnie d'électricité de Kyushu: La compagnie d'Electricité de Kyūshū (九州電力株式会社 "Kyūshū denryoku kabushiki-gaisha"), appelée aussi Kyuden, est basée dans l'île de Kyūshū la troisième plus grande et la plus méridionale des quatre îles principales du Japon. Trouve plus

Compagnie d'électricité de Tokyo: Trouve plus

Compagnie d'electricite Hokuriku: Trouve plus

Compagnie d'électricité Hokuriku: La compagnie d'électricité de Hokuriku (北陸電力株式会社 "Hokuriku denryoku kabushiki-gaisha") est aussi nommée Rikuden. Les bureaux de la direction sont situés à Toyama dans la préfecture de Toyama. Trouve plus

Compagnie d'électricité Kansai: Trouve plus

Compagnie Delmas-Vieljeux: Trouve plus

Compagnie départemental du Haut-Rhin pour la recherche de houille: Trouve plus

Compagnie départementale d'intervention: Une Compagnie Départementale d'Intervention (CDI), une Compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI), ou Section Départementale d'Intervention/Section d'Intervention (SDI ou SI), sont des services spécialisés départementaux de police, et font partie de la Police nationale française précisément de la Direction centrale de la sécurité publique. Pour Paris, il existe les compagnies d'intervention (CI) faisant partie de la Direction de l'Ordre Public et de la Circulation (DOPC). Ils font entre autres des missions de service général, police secours, soutien, sécurisation lors des visites officielles, prévention et répression routière, contrôles maintien de l'ordre, interpellation ou perquisition domiciliaire en soutien des OPJ et intervention lors des tueries de masses. Trouve plus

Compagnie départementale du Haut-Rhin pour la recherche de houille: La Compagnie départementale du Haut-Rhin pour la recherche de nouvelles mines de houille est une société minière anonyme qui a réalisé de nombreuses recherches entre 1822 et 1832 dans le bassin houiller stéphanien sous-vosgien, plus précisément dans le sud du Haut-Rhin dont une partie deviendra le Territoire de Belfort ainsi que dans le bassin houiller de la vallée de Villé, dans l'espoir de trouver une continuité au gisement de houille exploité dans les mines de Ronchamp depuis le milieu du XVIIIe siècle. Les travaux sont souvent abandonnés avant d'atteindre le terrain houiller et offrent des résultats négatifs ou peu convaincants. Néanmoins, cette campagne de recherche permet de mieux connaître le sous-sol du département et de conclure que les sources d'énergie doivent y être importées. Trouve plus

Compagnie des 21: Trouve plus

Compagnie des Aciéries de la Marine: Trouve plus

Compagnie des aciéries et forges de la Loire: Trouve plus

Compagnie des agents de change: La compagnie des agents de change regroupe les agents de change, dirigée par un syndic. D'abord présente dans plusieurs villes de France, cette profession aussi ancienne que l'histoire boursière se regroupe ensuite au niveau national. Elle devient en 1988 la Société des bourses françaises (SBF), depuis fusionnée dans Euronext puis NYSE Euronext. Trouve plus

Compagnie des alpes: Trouve plus

Compagnie des Alpes - Division Parcs de Loisirs: Trouve plus

Compagnie des Ardennes: Trouve plus

Compagnie des arts de Paris: Trouve plus

Compagnie des ateliers et forges de la Loire: Trouve plus

Compagnie des autobus de Monaco: La Compagnie des autobus de Monaco, également connue sous le sigle CAM, est un réseau de transports en communs desservant la ville de Monaco. La Compagnie exploite 6 lignes de bus régulières, un service nocturne, le service Bateau-Bus et plusieurs renforts scolaires. Trouve plus

Compagnie des aventuriers d'Afrique: La Compagnie des aventuriers d'Afrique ((en) Company of Royal Adventurers Trading to Africa), appelée aussi Compagnie d'Afrique ou encore Compagnie des aventuriers royaux d'Afrique, est une compagnie anglaise qui avait pour vocation de créer des comptoirs pour le commerce des épices et des produits tropicaux sur la côte de Guinée. Son domaine s'étendait en fait du Cap Blanc jusqu'au Cap de Bonne-Espérance. Trouve plus

Compagnie des ballets de Monte-Carlo: Trouve plus

Compagnie des bateaux Aix-les-Bains Riviera des Alpes: La Compagnie des bateaux du lac du Bourget et du Haut-Rhône est une compagnie de navigation fondée sous le nom de Gwel à Aix-les-Bains en 1977 comme société de location de bateaux. En 1981, elle devient une compagnie de croisière en acquérant le navire L'Étoile du Lac. Elle devient la Compagnie des Bateaux du lac du Bourget et du Haut-Rhône à la suite de sa fusion avec la compagnie Tourisme Participation en 2010. Elle exploite actuellement six bateaux et une boutique sur le Lac du Bourget. En 2017, elle change de nom et devient la Compagnie des Bateaux Aix-les-Bains Riviera des Alpes. Trouve plus

Compagnie des Bateaux du lac du Bourget et du Haut-Rhône: Trouve plus

Compagnie des bateaux du lac Léman: La Compagnie des bateaux du Lac Léman est une compagnie de navigation fondée à Thonon-les-Bains en 2012. Elle exploite actuellement un bateau sur le Lac Léman. Trouve plus

Compagnie des Batobus: Trouve plus

Compagnie des bauxites de Guinée: La Compagnie des bauxites de Guinée (CBG) est une entreprise guinéenne du secteur minier. Depuis 1963, elle exploite l'important gisement de bauxite de Sangarédi, dans la région de Boké, en Guinée. La Guinée est le 5e producteur mondial de bauxite, mais le pays possède les plus grandes réserves du minerai, dont les estimations s'élèvent à 25 milliards de tonnes, soit la moitié des réserves mondiales. Trouve plus

Compagnie des bauxites de Kindia: La Compagnie des bauxites de Kindia (CBK) est une entreprise guinéenne du secteur minier. Depuis 2001, elle exploite l'important gisement de bauxite de Kindia, dans la région de Kindia, en Guinée. La Guinée est le 5e producteur mondial de bauxite, mais le pays possède les plus grandes réserves du minerai, dont les estimations s'élèvent à 25 milliards de tonnes, soit la moitié des réserves mondiales. , Trouve plus

Compagnie des Bronzes: Trouve plus

Compagnie des Bronzes de Bruxelles: Trouve plus

Compagnie des Canonniers: Trouve plus

Compagnie des Canonniers de Lille: La Compagnie des Canonniers de Lille est une société de recherche de houille créée en 1833, pendant la fièvre des recherches de charbon, qui a exécuté plusieurs sondages puis ouvert une fosse à Marchiennes, dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. Son nom fait référence au bataillon des canonniers sédentaires de Lille, célèbre à l'époque pour la part qu'il a prise dans la défense de la ville lors du siège de 1792. Les premiers sondages sont effectués à Wattignies et Loos, sans succès, puisqu'en dehors du bassin minier. La Compagnie entreprend un autre sondage à Flers, qui est abandonné à la suite d'un éboulement. Pourtant, s'il avait été prolongé de quelques mètres encore, la Compagnie aurait découvert le bassin minier du Pas-de-Calais bien avant la Compagnie des mines de l'Escarpelle qui l'a découvert en 1846. La compagnie s'établit ensuite à Marchiennes, là où en 1752 la Compagnie Wuillaume-Turner avait tenté sans succès d'établir une fosse. Plusieurs sondages sont effectués à Marchiennes, puis une fosse, à partir de 1838, d'où plus de 4 000 tonnes d'un charbon de mauvaise qualité ont été extraites. Des sondages ont été faits à Villers-Pol et Jenlain, eux aussi sans succès puisque situés en dehors du bassin minier. En 1850, la Compagnie est liquidée, faute d'avoir pu obtenir une concession, et le puits est serrementé. Trouve plus

Compagnie des Carabiniers du Prince: L'argument Site Web (valeur https://carabiniers.gouv.mc) n'existe pas dans le modèle appelé La Compagnie des Carabiniers du Prince compte 119 officiers et hommes aux ordres du commandant Gilles Convertini, constitue l'unité militaire de la force publique monégasque placée sous le commandement du colonel Tony Varo[Quand ?], commandant supérieur de la force publique. Bien que la défense de la principauté de Monaco soit placée sous le protectorat de la France, une unité de protection du prince de Monaco veille à la sécurité du prince souverain et de sa famille. Trouve plus

Compagnie des Cent Associés: Trouve plus

Compagnie des cent-associés: Trouve plus

Compagnie des Cent-Associés de la Nouvelle-France: Trouve plus

Compagnie des charbonnages de Réty, Ferques et Hardinghen: La Compagnie des charbonnages de Réty, Ferques et Hardinghen est une compagnie minière qui a exploité la houille dans le Boulonnais dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. Créée en 1871, elle reprend l'exploitation des fosses la Renaissance, la Providence et les Plaines, sur la concession auparavant exploitée par la Société de Fiennes, mais la société est fortement endettée et la production reste faible. Trouve plus

Compagnie des Charbonnages de Vendin-lez-Béthune: La Compagnie des Charbonnages de Vendin-lez-Béthune est une compagnie minière qui a exploité la houille à Vendin-lès-Béthune dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. Elle est créée le 1er février 1912 et exploite la concession de Vendin, auparavant exploitée par la Compagnie des mines de Vendin jusqu'à l'inondation de ses deux fosses en 1900. La compagnie creuse deux puits sur le territoire de Vendin-lès-Béthune, la fosse commence à produire en 1913. Durant la Première Guerre mondiale, la compagnie participe à l'effort de guerre et avec l'aide des mineurs des concessions envahies, elle décuple sa production. Les chevalements sont bombardés en 1918, puis les travaux souterrains sont inondés car la centrale de Chocques a été bombardée. Le gisement épuisé, la compagnie abandonne la fosse en 1930 pour tenter d'exploiter le bassin du Boulonnais, où elle rachète la Société de Ferques et d'Hardinghen. Elle reprend l'exploitation de la fosse d'Élinghen et y monte le chevalement métallique provenant de sa fosse de Vendin. La société est dissoute en 1932. La fosse, abandonnée, est reprise et dénoyée en 1942 par la Compagnie Nationale des Carburants. Nationalisée en 1946 et intégrée au Groupe d'Auchel, la fosse recommence à produire en 1948, mais ferme définitivement en novembre 1949. Trouve plus

Compagnie des Charentes: Trouve plus

Compagnie des chargeurs réunis: Trouve plus

Compagnie des chasseurs de Bordeaux: Trouve plus

Compagnie des chasseurs du Louvre: Trouve plus

Compagnie des chasseurs du Midi formée à Paris: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer à voie étroite du Midi: La Compagnie des chemins de fer à voie étroite du Midi (CFVEM), est une société liée au groupe Empain. En 1898 elle devient Compagnie du chemin de fer de Pau-Oloron-Mauléon et du tramway de Bayonne à Biarritz (POM). Elle exploite le Tramway Bayonne-Lycée–Biarritz, dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer à voie étroite et tramways à vapeur du Tarn: La Compagnie des chemins de fer à voie étroite et tramways à vapeur du Tarn (TVT) est une ancienne entreprise ferroviaire du département du Tarn qui exploite un réseau de chemin de fer secondaire à voie étroite (60 cm) de 1895 à 1937. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer algériens: La Compagnie des chemins de fer algériens est une société anonyme française créée en 1860 pour construire et gérer les trois premières lignes de chemin de fer de l'Algérie, alors colonie française. Seul la ligne d'Alger à Blida est opérationnelle avant sa reprise, en 1863, par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM). Trouve plus

Compagnie des chemins de fer algériens de l'État: La Compagnie des chemins de fer algériens de l'État (CFAE) est une compagnie française créée en 1908 en Algérie pour exploiter un réseau de lignes de chemin de fer à voie métrique dans la région de Constantine, Oran et Bône. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer andalous: La Compagnie des chemins de fer andalous (Compañía de los Ferrocarriles Andaluces) est une ancienne compagnie ferroviaire. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer Bône-Guelma: La Compagnie des chemins de fer Bône-Guelma et prolongements est une société anonyme française créée en 1875 pour construire et gérer des lignes de chemin de fer en Algérie et en Tunisie. Au début des années 1900, l'évolution de la gestion des chemins de fer par l'administration française en Tunisie et en Algérie impose une modification du fonctionnement de la société. En 1923, elle devient la Compagnie fermière des chemins de fer tunisiens. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de Bordeaux à Cette: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de Dieppe et de Fécamp: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de Fampoux à Hazebrouck: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de grande banlieue: La Compagnie des chemins de fer de grande banlieue (CGB) est une ancienne compagnie de chemin de fer française qui assura l'exploitation d'un réseau de chemins secondaires à voie normale concédé par le département de Seine-et-Oise au début du XXe siècle. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de jonction du Rhône à la Loire: La Compagnie des chemins de fer de jonction du Rhône à la Loire est une compagnie de chemins de fer française créée en 1853 et dont l'existence n'a duré que trois mois. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de l'Est: Trouve plus

Compagnie des Chemins de Fer de l'Etat autrichien: Trouve plus

Compagnie des Chemins de Fer de l'État autrichien: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de l'Ouest: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de la Flandre-Occidentale: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de la Limagne: La Compagnie des chemins de fer de la Limagne (CFL), est créée en 1903 pour exploiter deux lignes de chemins de fer entre Riom et Volvic et entre Gerzat et Maringues dans le département du Puy-de-Dôme. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de la Vendée: La Compagnie des chemins de fer de la Vendée, ou Compagnie des chemins de fer de Vendée, est une société anonyme française créée en 1863 et absorbée par l'administration des chemins de fer de l'État en 1878. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de l'est: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de l'Etat: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de l'État: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de l'Etat autrichien: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de l'État autrichien: La Compagnie des chemins de fer de l'État autrichien, en allemand k.k. Staatsbahnen (kkStB), en hongrois Császári és Királyi Osztrák Államvasutak (Chemins de fer d'État impériaux et royaux), fut chargée de la construction d'un réseau ferroviaire à partir de 1855 dans l'Empire austro-hongrois. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de Lille à Bethune: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de l'ouest: Trouve plus

Compagnie des Chemins de fer de Milly à Formerie: Trouve plus

Compagnie des Chemins de fer de Milly à Formerie et de Noyon à Guiscard et à Lassigny: La Compagnie des Chemins de fer de Milly à Formerie et de Noyon à Guiscard et à Lassigny (MF - NGL) est créée en 1891 pour exploiter des lignes de chemin de fer secondaire à voie métrique du réseau des chemins de fer départementaux de l'Oise entre ces villes du département de l'Oise,. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de Nancy à Vézelise: La Compagnie des chemins de fer de Nancy à Vézelise est une compagnie ferroviaire de la deuxième moitié du XIXe siècle, rétrocessionnaire de la ligne d'intérêt local de Nancy à Vézelise, concédée en 1868 à MM. Welche, Lenglet et Hatzfeld. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de Normandie: La Compagnie du chemin de fer de Normandie, (CFN), exploite un réseau de 2 lignes dans le département de Seine-Inférieure à partir de 1912. Elle a été créée par M. Émile Laborie, sa fondation approuvée le 3 mai 1914. Elle disparait le 21 juillet 1925 suite à l'affermage du réseau à la Société générale des chemins de fer économiques. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée: La Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, communément désignée sous le nom de Paris-Lyon-Méditerranée ou son sigle PLM, est l'une des plus importantes compagnies ferroviaires privées françaises entre sa création en 1857 et sa nationalisation en 1938, lors de la création de la SNCF. Desservant le sud-est de la France, et notamment la Côte d'Azur, la Provence, les Cévennes, et les Alpes, le PLM était la compagnie par excellence des départs en villégiature. La gare parisienne du PLM était la gare de Lyon. Outre les lignes ferroviaires, la compagnie proposait également de nombreuses lignes desservies par des autocars et possédait des hôtels en lien avec ceux-ci. L'une de ces lignes était la route des Grandes Alpes, itinéraire touristique réalisable en plusieurs étapes promu par le Touring-Club de France et la compagnie du PLM. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de Picardie et des Flandres: La Compagnie des chemins de fer de Picardie et Flandres était une société anonyme de chemin de fer dépendant du groupe Philippart, créée en 1868 pour concurrencer la Compagnie des chemins de fer du Nord. En 1885, elle est absorbée par la Compagnie du Nord. Trouve plus

Compagnie des Chemins de Fer de Pont-de-la-Deûle à Pont-à-Marcq: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de Rouen à Dieppe et à Fécamp: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer de Vendée: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer départementaux: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer départementaux de l'Aisne: La Compagnie des chemins de fer départementaux de l'Aisne (CDA) est une société anonyme, filiale de la Compagnie du chemin de fer de Saint-Quentin à Guise, fondée en 1905 pour assurer la création et l'exploitation de lignes de chemin de fer d'intérêt local dans le département de l'Aisne. Elle disparait par fusion avec sa société mère le 26 août 1922. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer départementaux de l'Aube: La compagnie des chemins de fer départementaux de l'Aube (CDA) fut le nom d'une compagnie concessionnaire et exploitante de réseaux de chemins de fer d'intérêt local à voie métrique dans le nord-est de la France. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer départementaux des Bouches du Rhône: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer départementaux des Bouches-du-Rhône: La Compagnie des chemins de fer départementaux des Bouches-du-Rhône est une compagnie créée en 1906 dans le but d'exploiter un réseau de chemin de fer d'intérêt local dans les Bouches-du-Rhône. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer des Ardennes: La Compagnie des chemins de fer des Ardennes, anciennement dénommée Compagnie du chemin de fer des Ardennes et de l'Oise, est une société anonyme qui constitua un réseau de voies ferrées sur le territoire français entre 1855 et 1863. Elle disparaît le 1er janvier 1864, date officielle de sa fusion avec la Compagnie des chemins de fer de l'Est. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer des bassins houillers du Hainaut: La Compagnie des chemins de fer des bassins houillers du Hainaut est une société anonyme belge créée en 1866 pour établir, exploiter ou faire exploiter des chemins de fer en Belgique et leurs prolongements dans les pays limitrophes. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer des Charentes: La Compagnie des chemins de fer des Charentes, dite aussi Compagnie des Charentes ou des deux Charentes, est une société anonyme française créée en 1863, à la suite d'une concession de quatre lignes de chemin de fer attribuées en 1862. Elle est rachetée par l'Administration des chemins de fer de l'État en 1878. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer des Côtes-du-Nord: La Compagnie des chemins de fer des Côtes-du-Nord est fondée le 15 novembre 1904, pour construire et exploiter le premier réseau de chemin de fer à voie métrique du département des Côtes-du-Nord. Cette compagnie est une filiale de la Compagnie centrale des chemins de fer et tramways. Elle disparait le 1er février 1920, lorsque le département des Côtes-du-Nord reprend l'exploitation du réseau en régie. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer des Deux-Charentes: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer des Flandres: Trouve plus

Compagnie des chemins de fer des Plateaux de Herve: La Compagnie des chemins de fer des Plateaux de Herve, est une société anonyme créée en 1869. Son réseau est repris par les Chemins de fer de l'État belge en 1897. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer des Pyrénées-Orientales: La Compagnie des chemins de fer des Pyrénées-Orientales (CFPO) était une compagnie d'intérêt local qui a exploité un réseau ferré situé intégralement dans le département des Pyrénées-Orientales. C'était une filiale de la Compagnie des chemins de fer du Midi. Les premières lignes furent mises en service en 1910, et le dernier tronçon en exploitation n'a fermé qu'en 1988. Trouve plus

Compagnie des chemins de fer des Vosges: La compagnie des chemins de fer des Vosges est une compagnie ferroviaire de la deuxième moitié du XIXe siècle, concessionnaire de plusieurs lignes d'intérêt local dans le département des Vosges. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...