Rechercher dans ce blog

samedi 6 mars 2021

Communications en Polynesie francaise, Communications en polynésie française, Communications en roumanie, Communications en Tunisie, Communications et Progiciels d'aide à la gestion,

Communications en Polynesie francaise: Trouve plus

Communications en polynésie française: Trouve plus

Communications en roumanie: Trouve plus

Communications en Tunisie: Trouve plus

Communications et Progiciels d'aide à la gestion: Communications et Progiciels d'aide à la gestion (CPAGE) est un groupement d'intérêt public français, basé à Dijon. Son objet est l'édition de logiciels de gestion dédiés pour les hôpitaux publics, utilisés également par des maisons de retraite. Trouve plus

Communications in Algebra: Communications in Algebra est une revue mathématique mensuelle évaluée par des pairs couvrant les domaines divers de l'algèbre. Trouve plus

Communications in Contemporary Mathematics: Communications in Contemporary Mathematics est une revue scientifique publiée par les éditions World Scientific depuis 1999. Trouve plus

Communications in Mathematical Physics: Communications in Mathematical Physics est une revue scientifique à évaluation par les pairs publiée par Springer Science+Business Media. Elle est, avec le Journal of Mathematical Physics, la principale revue dans son domaine. Trouve plus

Communications interprocessus: Trouve plus

Communications inter-processus: Trouve plus

Communications interurbaines: Trouve plus

Communications locales: Trouve plus

Communications médiatisées: Trouve plus

Communications mobiles: Trouve plus

Communications of the ACM: Communications of the ACM (CACM) est la principale revue mensuelle de l'Association for Computing Machinery (ACM). Créé en 1957, CACM est envoyé à tous les membres de l'ACM, environ 80 000 actuellement. Les articles sont écrits pour des lecteurs ayant des connaissances dans tous les domaines de l'informatique et des systèmes d'information. L'accent est mis sur les applications concrètes des découvertes sur les technologies de l'information et sur les problèmes de gestion des systèmes d'information. L'ACM publie aussi de nombreuses autres revues plus théoriques. CACM est à la frontière d'un magazine de vulgarisation scientifique, d'un magazine professionnel, et d'une revue scientifique. Le contenu est ainsi soumis au processus d'évaluation par les pairs comme dans une revue scientifique (et est pris en compte dans de nombreux comités d'évaluations des résultats de recherche universitaire), mais ressemble plus a des synthèses de travaux déjà publiés. Les contenus publiés doivent être accessibles à une large audience. CACM est catégorisé comme un magazine par son éditeur . Trouve plus

Communications on Pure and Applied Mathematics: Communications on Pure and Applied Mathematics est une revue scientifique mensuelle à comité de lecture publiée par John Wiley & Sons pour le compte du Courant Institute of Mathematical Sciences. Elle couvre le domaine des mathématiques pures et appliquées qui est celui de l'Institut Courant. Fondée en 1948 sous le titre Communications on Applied Mathematics, il est rebaptisé l'année suivante. Le Journal Citation Reports lui attribue un facteur d'impact de 3.617 en 2015. Trouve plus

Communications optiques en espace libre: Dans le domaine des télécommunications, les communications optiques en espace libre (en anglais Free Space Optics ou FSO) constituent une technologie optique de communications qui fait appel à la propagation de la lumière (spectre visible ou infrarouge) en espace libre, afin de transmettre des données entre deux points distants. Cette technologie présente un intérêt lorsqu'une connexion physique par le biais de câble ou de fibre optique est inadaptée, en particulier pour des raisons de coûts. « Espace libre » désigne tout médium spatial d'acheminement du signal : air, espace inter-sidéral, vide, etc., ceci par opposition à un médium de transport matériel, tels la fibre optique ou les lignes de transmission filaires ou coaxiales. Trouve plus

Communications sans fil: Trouve plus

Communications Security Establishment: Trouve plus

Communications Security Establishment Canada: Trouve plus

Communications sous-marines: Trouve plus

Communications Technology Satellite: Trouve plus

Communications unifiees: Trouve plus

Communications unifiées: Dans l'industrie des télécommunications et de la bureautique, on désigne par Communications unifiées un ensemble de nouveaux services destinés aux professionnels en entreprise permettant d'intégrer (« unifier ») étroitement : Les moyens de communications interpersonnels en temps réel, comme la téléphonie fixe et mobile, la visiophonie, les ponts de conférence audio / vidéo… Les outils de travail collaboratif (comme la messagerie instantanée, la présence, les systèmes de conférences par le web, de partage et de gestion de documents…). L'environnement informatique, notamment les outils de bureautique, comme le client de messagerie électronique, l'agenda, le traitement de texte ou le logiciel de visionnage de présentations.Les utilisateurs peuvent ainsi accéder aux outils de communications tout en continuant à employer en parallèle les outils informatiques qui leur sont nécessaires pour leur travail au quotidien. Trouve plus

Communicore: Trouve plus

Communio: Communio est une revue internationale catholique issue du concile Vatican II et fondée à l'initiative du théologien bâlois Hans Urs von Balthasar au début des années 1970. Elle se situe dans la lignée de la Nouvelle Théologie. Trouve plus

Communio (homonymie): Communio (en français communion), du latin cum, « avec », et unio, « union », désigne l'union d'intention d'individus ou d'entités distinctes, et peut avoir les significations suivantes : Communio pro indiviso (en) : terme désignant la copropriété dite libre en droit romain. Communio Sanctorum : la communion des saints. Communio : terme utilisé dans le Nouveau Testament pour désigner à la fois la communauté des croyants (en grec : ecclésia) et l'incorporation du Corps du Christ par la sancta communio (en grec : koinonia). Communio : magazine fondé en 1972 par, entre autres, Joseph Ratzinger, Henri de Lubac et Hans Urs von Balthasar. Communio-théologie (de): exercice fondamental de la foi chrétienne. Trouve plus

Communion: Dans le christianisme, la communion est le don de pain et de vin sanctifiés au cours d'un office religieux. Le fidèle reçoit une hostie de la part du prêtre (chez les catholiques), un morceau de pain et du vin de la part de l'officiant (chez les protestants), ou bien du pain et du vin de la part du prêtre (chez les orthodoxes). La communion, ou eucharistie, commémore le dernier repas de Jésus-Christ avec ses disciples (la Cène), la veille de sa Passion. L'office pendant lequel a lieu cette célébration se nomme messe chez les catholiques et les anglicans, voire chez certains luthériens, Divine Liturgie chez les orthodoxes et culte chez la grande majorité des protestants. Le caractère mémoriel de l'eucharistie (« Faites cela en mémoire de moi », 1 Co 11:24) est consensuel dans le christianisme. Sa signification varie toutefois selon les Églises. Les catholiques et les orthodoxes croient en la transsubstantiation et en la présence réelle de Jésus-Christ, les luthériens en la consubstantiation, les réformés en la présence spirituelle, tandis que d'autres protestants, notamment les évangéliques, tiennent la communion pour un acte purement symbolique destiné à renforcer la foi des participants. Trouve plus

Communion (album de Septic Flesh): Communion est le septième album studio du groupe de death metal grec Septic Flesh, paru en mars 2008. Il s'agit du premier album enregistré après la reformation du groupe, qui s'était séparé en 2003. Trouve plus

Communion (album de Years & Years): Trouve plus

Communion (album de Years and Years): Communion est le premier album studio du groupe de musique Years & Years sorti en juillet 2015. Trouve plus

Communion (album): Trouve plus

Communion (chant): La communion désigne une prière grégorienne chantée pendant la procession de communion. Elle dépend du propre du jour. Généralement, il s'agit d'un verset de psaume ou d'évangile, la plupart du temps choisi à cause d'une allusion eucharistique (ex Jn 6,57, Ps 103, 13-15, Sagesse 16, 20, etc.). Portail du catholicisme Trouve plus

Communion (film): Communion est un film américain réalisé par Philippe Mora, sorti en 1989. Trouve plus

Communion (homonymie): La communion (du latin communio, de cum, « avec », et unio, « union ») désigne l'union d'intention d'individus ou d'entités distinctes. Trouve plus

Communion (label): Communion est un label fondé à Londres en 2006 par Ben Lovett (Mumford and Sons), Kevin Jones (Bear's Den) et Ian Grimble (producteur / technicien de The Manics, The Fall et Travis). Cette organisation musicale est une plate-forme indépendante pour l'insertion des jeunes artistes dans l'industrie musicale à Londres. Trouve plus

Communion anglicane: Trouve plus

Communion anglicane traditionnelle: La Communion anglicane traditionnelle (en anglais Traditional Anglican Communion, généralement abrégé TAC) est une fédération internationale d'églises anglicanes qui se situent en rupture de la Communion anglicane pour des raisons d'ordre doctrinal. Trouve plus

Communion biblique des campus: Trouve plus

Communion carliste: La Communion carliste (en espagnol : comunión carlista), plus connue sous le nom de carloctavisme (carloctavismo) voire octavisme ou carlo-octavisme (octavismo ou carlo-octavismo), est une branche dissidente du carlisme, un mouvement monarchiste espagnol conservateur. Né dans les années 1930, le carloctavisme connaît un certain développement à la fin des années 1940 et au tout début des années 1950. Le carloctavisme doit sa naissance à la disparition, sans descendance masculine, du dernier prétendant carliste « historique » Alphonse-Charles (1849-1936). Avant sa mort, ce dernier a pris soin de désigner, non pour lui succéder mais pour assumer la régence de la Communion traditionaliste, son neveu Xavier de Bourbon-Parme. Cependant, une partie des carlistes préfère à ce dernier un autre neveu d'Alphonse-Charles, le prince Charles de Habsbourg, surnommé par ses partisans « Charles VIII » (Carlos octavo). Bien reçu par le général Francisco Franco, qui l'autorise à résider en Espagne à partir de 1943, le prince bénéficie d'une certaine popularité. Mais après sa mort, en 1953, le carloctavisme ne cesse de décliner, même s'il conserve encore aujourd'hui des partisans. Trouve plus

Communion d' Églises protestantes en Europe: Trouve plus

Communion d'Églises protestantes en Europe: Trouve plus

Communion de Porvoo: La Communion de Porvoo est la communauté formée par un accord entre treize Églises protestantes historiques d'Europe. L'accord qui établit la pleine communion entre les Églises a été négocié en 1994 dans la ville de Porvoo en Finlande. Les Églises concernées sont les Églises anglicanes des Îles Britanniques, les Églises nationales luthériennes des pays nordiques et les Églises luthériennes des pays baltes. Des négociations postérieures ont amené l'adhésion de deux Églises épiscopaliennes (anglicanes) de la péninsule Ibérique. Les Églises luthériennes de l'Europe centrale et occidentale n'y participent pas parce que leur manque la continuité historique de l'épiscopat. Ces communautés ecclésiales ont majoritairement décidé d'approuver l'ordination de femmes, quoique la question des femmes évêques fasse débat au sein de la communion anglicane, en particulier dans les rapports entre l'Église d'Angleterre et l'Église du Nigeria. Églises signataires de la Communion de Porvoo : l'Église d'Angleterre (anglicane) l'Église d'Irlande (anglicane) l'Église épiscopalienne écossaise (anglicane) l'Église au Pays de Galles (anglicane) l'Église d'Islande (luthérienne) l'Église de Norvège (luthérienne) l'Église de Suède (luthérienne) l'Église évangélique-luthérienne de Finlande l'Église évangélique-luthérienne estonienne l'Église évangélique-luthérienne de Lituanie l'Église catholique apostolique évangélique lusitanienne du Portugal (anglicane) l'Église épiscopalienne réformée espagnole (anglicane) l'Église du Danemark (luthérienne) depuis octobre 2010Église observatrice : l'Église évangélique-luthérienne de Lettonie Trouve plus

Communion de saint Jérôme (Le Dominiquin): La Communion de saint Jérôme est une œuvre du Dominiquin, peinte en 1614 et conservée à la Pinacothèque du Vatican. Le tableau, manifestement inspiré du thème semblable traité par Agostino Carracci, illustre un épisode de la vie de saint Jérôme où, sentant sa fin venir, il reçoit la dernière communion. Soutenu affectueusement par ses disciples, le saint regarde l'hostie, placée au centre de la composition, que lui tend le prêtre. Les visages et les expressions sont rendues avec soin et réalisme. Le lion de Jérôme, un des attributs du saint à qui il aurait retiré une épine de la patte, repose à ses pieds. Derrière, une arcade laisse voir un paysage, illustration du lien entre l'homme et la nature. Au-dessus, des putti observent la scène et symbolisent sans doute la dévotion dont l'ermite faisait l'objet. Trouve plus

Communion d'Églises protestantes en Europe: La Communion d'Églises protestantes en Europe est la plus importante organisation d'Églises protestantes en Europe, rassemblant des églises luthériennes et réformées européennes dans le cadre de la Concorde de Leuenberg. Trouve plus

Communion des Apôtres (Signorelli): La Communion des Apôtres est une peinture de l'artiste italien de la renaissance Luca Signorelli, qu'il réalise aux environs de 1512. Elle est actuellement conservée au Musée diocésain de Cortone, en Toscane. Trouve plus

Communion des Eglises de l'espace francophone: Trouve plus

Communion des églises de l'espace francophone: Trouve plus

Communion des Églises de l'espace francophone: Trouve plus

Communion des Églises protestantes en Europe: Trouve plus

Communion des malades: Trouve plus

Communion des saints: La communion des saints désigne dans le catholicisme l'union de l'ensemble des fidèles vivants ici-bas et des fidèles ressuscités auprès de Dieu, par leur appartenance au Christ, dans une sorte de solidarité à travers l'espace et le temps. Pour l'Église catholique, le Christ est la seule pierre sur laquelle repose la foi ; ainsi, Dieu étant Trinitaire, Il invite les Croyants à s'aider les uns les autres pour croître dans leur foi, leur espérance et leur charité et, en cela, obtenir, entre autres bénédictions de Dieu, des récompenses telles que des grâces spirituelles, corporelles et matérielles, des dons du Saint-Esprit, etc. La croyance à la communion des saints est un des articles de foi du Symbole des Apôtres. Trouve plus

Communion et liberation: Trouve plus

Communion et libération: Trouve plus

Communion évangélique de baptistes indépendants: La Communion évangélique de baptistes indépendants (CEBI) est une association d'églises Baptistes indépendantes en France. Elle regroupe des églises et associations Baptistes qui ne dépendent d'aucune organisation ou institution. Elle se rattache à la branche indépendante du baptisme français. Trouve plus

Communion mondiale d'Églises réformées: La Communion mondiale d'Églises réformées (en anglais World Communion of Reformed Churches) est un organisme œcuménique international regroupant et coordonnant la majorité des Églises réformées du monde. La dénomination réformée est la première dénomination protestante par le nombre d'adeptes, avec plus de 80 millions de fidèles provenant de 108 pays. Son président est le Sud-Africain Jerry Pillay, aussi modérateur de la Uniting Presbyterian Church in Southern Africa. La CMER a ses bureaux à Hanovre, en Allemagne. Trouve plus

Communion Notre-Dame de l'Alliance: La Communion Notre-Dame de l'Alliance accueille et accompagne les époux séparés ou divorcés désireux de continuer, malgré l'échec apparent de leur couple, à vivre de la grâce du sacrement de mariage. Trouve plus

Communion orthodoxe: Trouve plus

Communion orthodoxe orientale: Trouve plus

Communion protestante luthero-reformee: Trouve plus

Communion protestante luthéro-réformée: La Communion protestante luthéro-réformée, ainsi dénommée en 2007, auparavant Conseil permanent luthéro-réformé, est l'organe de liaison et de collaboration des quatre Églises luthériennes et réformées de France qui sont membres du Conseil œcuménique des Églises. Elles avaient travaillé à un projet d'union qui n'a pas abouti en 1969 (l'Esquisse pour une Église évangélique unie). Ces Églises ont maintenu et développé depuis des liens forts. Des processus d'union ont repris entre elles, aboutissant en 2006 à la création de l'U.E.P.A.L. (Union des Églises protestantes d'Alsace et de Lorraine), unissant l'Église protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine et l'Église protestante réformée d'Alsace et de Lorraine, et en 2013 à la fondation de l'Église protestante unie de France, entre l'Église évangélique luthérienne de France et l'Église réformée de France. Ceci sans compter les collaborations entre Églises de même dénomination : l' Alliance nationale des Églises luthériennes de France, et l' Association pour la communion avec l'É.R.A.L. liée à l'É.R.F. Le président actuel de la C.P.L.R. est le pasteur Jean-Charles Tenreiro, Trouve plus

Communion sanglante: Communion sanglante ou Alice, douce Alice ou Tendre Alice (Alice, Sweet Alice) est un film d'horreur américain réalisé par Alfred Sole et sorti en 1976. En France, le film a été diffusé dans Les Accords du Diable le 24 avril 1989 sur La Cinq Trouve plus

Communion solennelle: La communion solennelle ou profession de foi ou grande communion est une cérémonie catholique qui s'adresse aux jeunes d'environ douze ans. La cérémonie peut se décomposer en une communion et un renouvellement des promesses de baptême appelé « profession de foi ». Trouve plus

Communion sous les deux espèces: Trouve plus

Communion traditionaliste: Trouve plus

Communione e Liberazione: Trouve plus

Communique: Trouve plus

Communiqué: Le mot communiqué peut désigner : un communiqué de presseLe nom Communiqué peut désigner : Communiqué, le deuxième album du groupe de rock anglais Dire Straits, sorti en 1979 Trouve plus

Communique (album): Trouve plus

Communiqué (album): Communiqué est le deuxième album du groupe de rock anglais Dire Straits, sorti en 1979. Trouve plus

Communiqué commun du gouvernement du Japon et du gouvernement de la république populaire de Chine: Le communiqué commun du gouvernement du Japon et du gouvernement de la république populaire de Chine est signé à Pékin le 29 septembre 1972. Il consacre l'établissement de relations diplomatiques entre le Japon et la république populaire de Chine et entraîne la rupture des relations officielles entre le Japon et la république de Chine (Taipei/Taiwan). Plus précisément, le traité met un terme aux « relations anormales entre le Japon et la Chine », reconnaît la république populaire de Chine comme « seul gouvernement de la Chine » et renonce à toute réclamation pour indemnité de guerre relative à la Seconde Guerre mondiale. Il maintient fermement sa position vis-à-vis de l'article 8 de la déclaration de Potsdam. Trouve plus

Communiqué de l'évangéliste: Trouve plus

Communique de presse: Trouve plus

Communiqué de presse: Un communiqué de presse (CP ou CDP) est un document court, envoyé aux journalistes dans le but de les informer d'un événement comme la création d'une société ou le lancement d'un nouveau produit. Il ne doit pas être confondu avec le dossier de presse, destiné à présenter aux journalistes l'entreprise dans son ensemble. Trouve plus

Communiquée: Trouve plus

Communiquer: Trouve plus

Communiqués de presse: Trouve plus

Communism: Trouve plus

Communisme: Le communisme (du latin communis – commun, universel) est initialement un ensemble de doctrines politiques, issues du socialisme et, pour la plupart, du marxisme, s'opposant au capitalisme et visant à l'instauration d'une société sans classes sociales, sans salariat et une mise en place d'une totale socialisation économique et démocratique des moyens de production. Plus largement, ce terme est associé au mouvement communiste international né après la Première Guerre mondiale, fruit d'une scission de la IIe Internationale provoquée par les bolcheviks. Il renvoie également, dans le contexte de la guerre froide, à une alliance géopolitique (Bloc communiste) dominée par l'Union soviétique, ainsi qu'à une forme de régime politique, dictatorial ou totalitaire, caractérisé par la position exclusive du Parti communiste, la surveillance et la pression constante des polices politiques sur toutes les structures institutionnelles, sociales et économiques ainsi que sur les simples citoyens ainsi que par une économie planifiée instituée par la collectivisation. Dans son sens d'origine, le communisme est une forme d'organisation sociale sans classes, sans État et sans monnaie, où les biens matériels seraient partagés. Au XIXe siècle, le mot « communisme » entre dans le vocabulaire du socialisme. Il se rattache en particulier à l'œuvre de Karl Marx et Friedrich Engels — qui le reprennent à leur compte en 1848 dans le Manifeste du parti communiste — et, plus largement, à l'école de pensée marxiste, qui prône la fin du capitalisme via la collectivisation des moyens de production. En 1917, les bolcheviks, dirigés par Lénine, prennent le pouvoir en Russie lors de la Révolution d'Octobre. Cet évènement change radicalement le sens du mot communisme : il désigne désormais un mouvement politique international, né d'une scission du socialisme, et qui se reconnaît dans le courant révolutionnaire incarné par les bolcheviks comme dans l'interprétation du marxisme par Lénine. Le communisme se présente désormais comme la véritable expression politique du mouvement ouvrier, au détriment de la social-démocratie dont il est issu. Selon cette acception, le communisme constitue l'un des phénomènes les plus importants du XXe siècle, qui a pu être qualifié de « siècle du communisme » tant cette idéologie y a tenu un rôle moteur. Lénine et ses partisans créent en 1919 l'Internationale communiste (dite Troisième Internationale, ou Komintern) afin de regrouper à l'échelle internationale les partisans de la Russie soviétique. L'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), fondée en 1922 pour fédérer les territoires de l'ex-Empire russe, dirige via le Komintern les activités des partis communistes du monde entier : elle domine ainsi la mouvance communiste, malgré l'existence de courants dissidents. Après la mort de Lénine, Joseph Staline s'impose comme le maître absolu de l'URSS. En 1941, durant la Seconde Guerre mondiale, l'URSS est attaquée par l'Allemagne nazie, avec laquelle elle avait conclu un pacte deux ans plus tôt. Les troupes soviétiques jouent alors un rôle déterminant dans la défaite du nazisme. Après-guerre, l'URSS accède au rang de superpuissance : elle occupe militairement l'essentiel de l'Europe de l'Est, dont les pays deviennent des États communistes, formant le bloc de l'Est. La Chine bascule également dans le camp communiste en 1949. Le Rideau de fer qui sépare l'Europe et la progression spectaculaire du communisme amènent le monde à se diviser en « blocs » rivaux : la guerre froide oppose ainsi durant plusieurs décennies les pays communistes au « monde libre », au sein duquel les États-Unis constituent la superpuissance rivale de l'URSS. La Chine de Mao occupe quant à elle une place à part après la rupture sino-soviétique. À l'apogée de l'influence du communisme dans le monde, un quart de l'humanité vit dans des pays communistes. Dans les années 1980, l'URSS tente de remédier à ses difficultés économiques et politiques en lançant un mouvement de réformes, la perestroïka : mais ce processus aboutit à l'effondrement général des régimes communistes européens entre 1989 et 1991. Par la suite, bien qu'en net déclin, le communisme ne disparaît pas : si des partis anciennement communistes ont adopté d'autres identités, d'autres ont conservé leur nom et sont associés au pouvoir dans certains pays. À Cuba, au Viêt Nam, au Laos et en Corée du Nord, des pays communistes existent encore, sans se conformer à un mode de gouvernement unique. La république populaire de Chine, pays le plus peuplé de la planète, est toujours dirigée par un Parti communiste ; convertie à l'économie de marché, elle est aujourd'hui l'une des principales puissances mondiales. En tant que dictatures à parti unique, les régimes se réclamant du communisme se sont tous rendus coupables de violations des droits de l'homme ; certains, comme l'URSS sous Staline et la Chine sous Mao, ont commis des crimes de masse, le nombre de leurs victimes s'élevant à plusieurs millions de morts. Le bilan historique du communisme, qui englobe un ensemble de réalités très différentes les unes des autres, demeure cependant, du fait même de sa complexité, contrasté et polémique. Le communisme a fait l'objet de diverses approches historiographiques concurrentes, longtemps handicapées par la difficulté d'accès aux documents et par les contextes politiques nationaux et internationaux. La fin de la guerre froide et l'ouverture des archives du bloc de l'Est ont depuis bouleversé le champ des études sur le communisme, sans mettre fin à toutes les controverses autour du sujet. Trouve plus

Communisme (homonymie): Le substantif Communisme et l'adjectif communiste désignent plusieurs phénomènes, et leur sens varie en fonction du contexte de leur emploi. Les différents sens du mot communisme peuvent également être désignés par divers synonymes et des notions associées. Le mot communisme ou l'adjectif communiste peuvent désigner : un ensemble de mouvements politiques historiques qui, dans leur propre perspective, affirment vouloir instaurer une société égalitaire où, au terme d'une évolution sociale progressive, l'État ne serait plus nécessaire ; un ensemble de tendances communistes de gauche ou d'extrême gauche, se distinguant par l'idéologie et/ou la pratique politique et parfois opposées les unes aux autres : un courant d'inspiration marxiste issu du socialisme, représenté par le léninisme, puis le marxisme-léninisme, le stalinisme, le trotskisme, le maoïsme, le titisme, le juche ou le bordiguisme ; un courant marxiste mais opposé au léninisme : la gauche communiste, le luxemburgisme, le communisme de conseils ; un courant anarchiste, l'anarcho-communisme ; des partis politiques se réclamant du mouvement politique communiste, dont certains proclamaient leur solidarité avec les régimes communistes au pouvoir, tandis que d'autres critiquaient ces régimes, mais qui avaient en commun de s'opposer ou de combattre le capitalisme ; voir également histoire du communisme ; un membre de l'un de ces partis, ou un sympathisant de l'une des tendances communistes ; un système économique inspiré des conceptions marxistes de l'économie et fondé sur le collectivisme, où les moyens de production seraient mis en commun, où la propriété privée de ceux-ci ne serait plus nécessaire pour assurer la satisfaction des besoins des habitants, et où la planification remplace le marché ; des régimes politiques, généralement coercitifs et dictatoriaux, se réclamant du mouvement politique communiste au sens léniniste du terme ; une partie de ces régimes se sont désignés du nom de démocraties populaires ; le terme d'État ouvrier, censé correspondre à la phase de la dictature du prolétariat, est parfois utilisé par les partisans de ces régimes, qui emploient également d'autres expressions comme « socialisme réel » ou « socialisme réellement existant » ; Communisme est une revue historique française, consacrée à l'étude du communisme.Notions associées et synonymes : le marxisme est la famille de pensée dont se revendiquent les communistes dans leur majorité : par raccourci et amalgame, le terme marxisme ou l'adjectif marxiste sont parfois utilisés pour désigner le communisme ou les communistes : le terme marxisme-léninisme désigne la synthèse du marxisme et du léninisme revendiquée comme base idéologique à partir de l'époque stalinienne ; les régimes communistes prétendaient appliquer, sous la dénomination de « socialisme réel », des formes de socialisme : ce sont les politiques de l'URSS, des pays du bloc de l'Est et des autres régimes affiliés à cette idéologie. Sur le plan idéologique, ce type de régime politique dictatorial revendiqué comme « socialiste », s'auto-définissait comme "socialisme scientifique" d'inspiration marxiste ; par amalgame et dans un contexte polémique, avec une connotation péjorative, les mouvements socialistes ou social-démocrates accusés par les partisans du libéralisme économique de mener au totalitarisme et assimilés aux dictatures d'inspiration marxiste, fréquemment désignées sous le nom de « communisme » ; la dictature du prolétariat ; le centralisme démocratique ; des œuvres d'art, des compositions musicales ou des décorations réalisées selon les directives d'un régime communiste (style du « réalisme socialiste soviétique », comme dans le métro de Moscou). Trouve plus

Communisme (mouvement historique et politique): Trouve plus

Communisme (mouvement politique): Trouve plus

Communisme (mouvements historiques et politiques): Trouve plus

Communisme (revue): Communisme est une revue historique fondée en 1982 par Annie Kriegel et Stéphane Courtois. Elle s'est donné pour objectif d'analyser scientifiquement l'histoire du communisme. Trouve plus

Communisme (théorie économique et sociale): Trouve plus

Communisme (théorie économique): Trouve plus

Communisme américain: Trouve plus

Communisme anarchiste: Trouve plus

Communisme au Québec: Le communisme au Québec est un mouvement basé sur l'idée socio-politique du rejet de l'ordre social, politique et économique capitaliste libéral établi pour la notion du commun ; ultimement la mise en commun des moyens de production et d'échange et la suppression des classes sociales, de l'État et de la propriété privée sur le territoire québécois et ailleurs. Né d'un schisme du mouvement travailliste, le mouvement communiste au Québec est dans son histoire, pour son caractère et sa nature subversive et sédicieuse, fortement réprimé et marginalisé par les gouvernements du Québec et du Canada (voir Article 98 du code criminel du Canada, Loi du Cadenas et Loi des mesures de guerre), les médias de masse, l'Église et les syndicats catholiques. Le communisme est illégal au Canada de 1931 à 1936, 1940 à 1942 et, au Québec, de 1937 à 1957. Un seul représentant communiste, Fred Rose, fut élu au Parlement du Canada dans la province. Parmi les regroupements et organisations se réclamant du communisme au Québec, les principales toujours actives sont : Trouve plus

Communisme belge: Trouve plus

Communisme canadien: Trouve plus

Communisme chinois: Trouve plus

Communisme chretien: Trouve plus

Communisme chrétien: Les chrétiens communistes sont des personnes associant foi dans le christianisme et adhésion aux principes du communisme, entendu dans son sens premier de partage des biens matériels. Ils peuvent trouver dans le Nouveau Testament de quoi nourrir leur interprétation, selon laquelle Jésus-Christ aurait tenu, sur le plan matériel, un discours communiste. Leur position est très différente de celle de certains marxistes, qui sont opposés à toute forme de religion, et elle est également refusée par la majorité des chrétiens qui sont opposés au communisme. Néanmoins, on constate des ouvertures réciproques depuis quelques décennies[évasif]. Trouve plus

Communisme de conseil: Trouve plus

Communisme de conseils: Le communisme de conseils ou conseillisme est un courant marxiste anti-léniniste, pour qui les conseils ouvriers doivent s'organiser en pouvoir insurrectionnel et diriger la société : le terme marque l'opposition au « communisme de parti » et aux conceptions de Lénine pour qui seul le parti devait diriger la révolution et la société. Ce courant est parfois désigné par l'appellation « communisme de gauche ». Ses références sont le luxemburgisme allemand, les conseils ouvriers, de paysans ou de commune pratiqués en Russie en 1905 et en 1917, lors de la révolution allemande en 1918-1919, ou l'expérience des conseils ouvriers de Turin en 1919, puis les conseils en Hongrie en 1956, etc. Pour les conseillistes, les conseils ouvriers doivent être les seules structures organisant la société socialiste : les conseils ouvriers sont une forme de démocratie directe. Le communisme de conseils se réclame d'une continuité du mouvement ouvrier. Outre la référence aux conseils ouvriers, les conseillistes se distinguent souvent par le rejet des syndicats, considérés comme des structures simplement réformistes, mais aussi par le refus de participer aux élections ou de soutenir les luttes de « libération nationale ». Le communisme de conseils refuse parfois l'antifascisme en tant qu'alliance avec la bourgeoisie. Pour certains, l'antifascisme, en abandonnant la lutte de classe, ne fait que faire le jeu du fascisme : seules la lutte de classe et la lutte contre le capitalisme peuvent permettre de combattre efficacement le fascisme. La démocratie bourgeoise est à cet égard considérée comme une forme spécifique du capitalisme pouvant se faire fascisme pour remettre en marche le processus capitaliste. Quant à l'URSS et aux différents pays dits « communistes », tous ces régimes sont pour les communistes de conseils des capitalismes d'État, voire des « fascismes rouges ». Les conseillistes considèrent parfois la Révolution d'Octobre comme une « révolution bourgeoise » ou simplement un coup d'État. Le communisme de conseils s'oppose aux concepts léninistes tels que le parti révolutionnaire s'affirmant d'avant-garde et le « centralisme démocratique », accusé d'être un centralisme bureaucratique. Les partisans du concept se réclament du mouvement ouvrier et de son histoire, et se caractérisent par un rejet du parlementarisme et du nationalisme. Ils affirment que les conseils ouvriers surgissant dans les usines constituent une forme politique « naturelle » de démocratie à la base. Trouve plus

Communisme de guerre: Le communisme de guerre (russe : Военный коммунизм) est une expression forgée a posteriori pour désigner les mesures adoptées par les bolcheviks de 1918 à 1921, durant la guerre civile russe. Le communisme de guerre a été mis en vigueur par le Conseil économique suprême (Vesenkha), et a été remplacé le 21 mars 1921 par la « Nouvelle politique économique » (NEP), qui a duré jusqu'en 1928. Trouve plus

Communisme et nazisme: Trouve plus

Communisme expérimental: Trouve plus

Communisme français: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...