Rechercher dans ce blog

mercredi 3 mars 2021

Common law marriage, Common lisp, Common Lisp FullScreen Window Manager, Common Lisp Interface Manager, Common lisp object system,

Common law marriage: Trouve plus

Common lisp: Trouve plus

Common Lisp FullScreen Window Manager: Common Lisp FullScreen Window Manager (abrégé CLFSWM) est un gestionnaire de fenêtres pour X Window System écrit entièrement en Common Lisp qui a pour but de se faire oublier en présentant les fenêtres d'applications en plein écran sans décoration ni fioriture. Il est basé sur (en) tinywm et stumpwm. C'est un logiciel libre distribué selon les termes de la licence publique générale GNU. CLFSWM est extrêmement dynamique : par défaut il n'y a qu'un cadre. Les autres cadres sont ajoutés au fur et à mesure suivant les besoins. Un cadre peut contenir des fenêtres ou d'autres cadres. Une fenêtre peut être présente dans plusieurs cadres. Ce qui permet différentes vue des mêmes fenêtres. CLFSWM n'est pas à proprement parler un gestionnaire de fenêtres par pavage puisque les fenêtres sont la plupart du temps maximisées mais la possibilité de les mettre en pavage (tiler) est présente. De plus, une fenêtre peut être flottante ou prise en charge par son cadre (maximisée, pavée...). Trouve plus

Common Lisp Interface Manager: Common Lisp Interface Manager (CLIM) est une interface de programmation en Common Lisp pour la création d'interfaces utilisateurs. Les spécifications proviennent des interfaces de programmation qu'utilisaient les machines Lisp de Symbolics. McCLIM est l'implémentation libre de CLIM. Trouve plus

Common lisp object system: Trouve plus

Common LIST: Trouve plus

Common Locale Data Repository: Le Common Locale Data Repository (CLDR, que l'on peut traduire par « Répertoire de données de paramètres régionaux classiques ») est un projet du Consortium Unicode pour fournir des paramètres régionaux (en anglais locales) au format XML pour une utilisation dans les applications informatiques. CLDR contient des informations spécifiques aux paramètres régionaux que les systèmes d'exploitation fournissent classiquement aux applications. CLDR est écrit en LDML (Locale Data Markup Language). Ces informations sont actuellement utilisées dans International Components for Unicode, Mac OS X de Apple, OpenOffice.org et le système d'exploitation AIX d'IBM, entre autres applications et systèmes d'exploitation. Parmi les types de données que CLDR inclut, on trouve : des traductions pour les noms de langues ; des traductions pour les noms de territoires et de pays ; des traductions pour les noms de monnaies, y compris les modifications singulier/pluriel ; des traductions pour les jours de la semaine, les mois, dans des formes complètes et abrégées ; des traductions pour les fuseaux horaires et des exemples de villes (ou similaire) pour les fuseaux horaires ; des traductions pour les périodes du calendrier ; des motifs pour formater/reconnaître des dates ou des heures ; des ensembles spécifiques de caractères utilisés pour écrire la langue ; des motifs pour formater/reconnaître des nombres ; des règles sur l'ordre de classement des mots dans la langue (en anglais collation) ; des règles pour formater les nombres dans les systèmes numériques traditionnels (comme les chiffres romains, les chiffres arméniens…) ; des règles pour écrire les nombres en toutes lettres ; des règles pour la translittération entre systèmes d'écriture. Une grande partie de cela est basé sur la romanisation BGN/PCGN.Il englobe à peu près ISO 15897 (en), les locales POSIX. Les informations de locales POSIX peuvent être obtenues à partir de CLDR en utilisant quelques-uns des outils de conversion CLDR. CLDR est maintenu par le comité technique CLDR qui comprend des organisations comme IBM, Apple, Sun Microsystems et quelques organisations gouvernementales. Le comité est présidé en 2018 par Mark Davis (Google) et John Emmons (IBM). Trouve plus

Common Market for Eastern and Southern Africa: Trouve plus

Common Object File Format: COFF (Common Object File Format, format de fichier objet commun) est un format pour les fichiers exécutables, objets et bibliothèques introduit dans Unix System V pour remplacer le format a.out. Il a lui-même été remplacé sur la plupart des systèmes par l'ELF, à l'exception principalement du compilateur DJGPP pour ses fichiers objets et de Microsoft Windows dont le format PE est une version modifiée. Portail de l'informatique Trouve plus

Common object request broker architecture: Trouve plus

Common One: Common One est le douzième album du chanteur nord-irlandais Van Morrison. Il est publié en août 1980 par Mercury Records. Il est enregistré lors d'une seule session de neuf jours, du 11 au 19 février 1980 au Studio Super Bear à proximité de Nice dans le sud de la France. Comon One ne fut pas très bien considéré par les critiques lors de sa sortie. La réédition remastérisée de 2008 contient des versions alternatives de Haunts of Ancient Peace et de When Heart is Open. Van Morrison cite régulièrement cet album comme un de ses albums favoris Trouve plus

Common Open Policy Service: Le protocole de communication Common Open Policy Service (COPS) permet de définir les politiques de gestion des ressources. Ces ressources sont gérées selon le modèle de services intégrés Intserv en vue d'offrir de la qualité de service. COPS est décrit dans la RFC 2748 de l'IETF. COPS fonctionne en mode client-serveur. Il est utilisé entre des entités de la gestion par politique, les PEP (Policy Enforcement Points), qui sont les clients, et le PDP (Policy Decision Point), qui est le serveur. Il permet de définir des politiques qui seront appliqués par des protocoles de signalisation de qualité de service comme Resource Reservation Protocol (RSVP). Les politiques de gestion des ressources sont stockées sur le PDP, et appliquées par les PEP. Portail des télécommunications Trouve plus

Common People: Common People (en français : « les gens ordinaires ») est une chanson du groupe de pop anglais Pulp, écrite par Jarvis Cocker. Sorti en 1995, ce fut le titre le plus diffusé à la radio en Angleterre cet été-là. Le single atteignit la 2e place des ventes, ce qui reste la meilleure performance du groupe à ce jour. Cette chanson figure sur l'album Different Class (1995) et sur la compilation Hits (2002). Les paroles sont de Jarvis Cocker, chanteur charismatique du groupe, et la musique est signée Pulp. William Shatner en a fait une reprise sur son album Has been, sorti en 2004. Le 30 mars 2011, le groupe My Chemical Romance en fait une reprise lors d'un live à la radio BBC Radio 1. La chanson a été clasée 14e meilleure chanson britannique de tous les temps par XFM en 2010. Trouve plus

Common Pleas: Trouve plus

Common Procurement Vocabulary: Trouve plus

Common Public Licence: Trouve plus

Common Public License: La Common Public License (CPL) est une licence Open Source d'IBM. Elle autorise la modification du code source et garantit le respect des brevets logiciels. Pour cette raison, la CPL n'est pas compatible avec la Licence publique générale GNU (GPL). Cette licence a été choisie pour le projet Microsoft à passer en open source : WiX Portail du droit Portail de l'informatique Trouve plus

Common Public Radio Interface: La norme CPRI (Common Public Radio Interface) définit une interface entre le Radio Equipment Control (REC) et les Radio Equipment (RE). Les liaisons CPRI sont utilisées pour transporter des données entre les stations de base et les antennes. L'objectif de la CPRI est de permettre le remplacement d'une connexion par câble cuivre ou coaxial entre un émetteur-récepteur radio (antennes utilisée par exemple pour la communication par téléphones mobiles et généralement située sur une tour ou un pylône) et une station de base (généralement située au sol à proximité), afin que la connexion puisse être établie vers un endroit distant et plus pratique.. Cette connexion (souvent appelée réseau Fronthaul) peut être une fibre optique allant vers un site où plusieurs stations de base distantes (Node B ou eNode B) peuvent être desservies. Les extrémités de la fibre sont connectées à des transceivers (généralement de type SFP). Les entreprises qui travaillent à la définition de la spécification sont notamment Ericsson AB, Huawei Technologies Co. Ltd, NEC Corporation et Nokia. Trouve plus

Common rail: Trouve plus

Common Reaction: Common Reaction est le premier album studio, sorti aux États-Unis le 19 août 2008, du duo de musique electropop californien Uh Huh Her, composé de Camila Grey, au chant, et Leisha Hailey, à la guitare et aux claviers. Trouve plus

Common Reporting Standard: Trouve plus

Common Sense: Common Sense est le titre original du pamphlet Le Sens commun (1776) de Thomas Paine Common Sense est le premier nom de scène utilisé par le rappeur et acteur américain Common Common Sense, album du rappeur anglais J Hus Trouve plus

Common Sense Media: Common Sense Media (CSM) est une organisation américaine à but non lucratif, localisée à San Francisco, spécialisée dans l'étude des médias et technologies familiales et des enfants,. Fondée par Jim Steyer en 2003, Common Sense Media étudie et accueille les ouvrages, films, séries télévisées, jeux vidéo, applications, musiques, et sites Internet, et les évalue selon leur contenu (niveaux de violence, de références sexuelles, du langage, et plus pour les parents qui veulent se faire une idée de ce qu'utilisent leurs enfants. Des dons bancaires de la part des fondations et des particuliers aident à financer Common Sense Media. En 2013, l'organisation dessert près d'une centaine de millions de foyers américains. En plus de ses services en anglais, le site est également disponible en espagnol. Trouve plus

Common System Interface: Trouve plus

Common Technical Document: Le Common Technical Document (CTD) est un format de dossier servant à la soumission des demandes d'autorisation de mise sur le marché (AMM) d'un médicament par exemple. Comme son nom l'indique ("document technique commun"), le CTD a pour principal intérêt d'être commun à la plupart des autorités de santé dans le monde (en tout cas les plus importantes : Europe, USA et Japon) pour la soumission d'un dossier de demande d'AMM. Le CTD a été mis au point par l'Agence européenne du médicament EMA, son équivalent américain la FDA (Food and Drug Administration) et japonais (le ministère de la santé, du travail et du bien-être). Il est géré par l'ICH : International Conference of Harmonization, qui harmonise certaines parties de la réglementation des médicaments. Aujourd'hui le format CTD a remplacé l'ancien format NTA en Europe et est obligatoirement utilisé pour une nouvelle demande d'AMM dans un pays européen. Il existe aujourd'hui l'eCTD. Trouve plus

Common Threads: Stories from the Quilt: Common Threads: Stories from the Quilt est un film documentaire américain réalisé par Rob Epstein et Jeffrey Friedman, et sorti en 1989. Il a remporté l'Oscar du meilleur film documentaire en 1990. Trouve plus

Common Travel Area: Trouve plus

Common Type System: Common Type System (CTS) est un terme de Microsoft utilisé pour décrire le traitement des types de données dans le framework .NET. Portail de Microsoft Portail de l'informatique Trouve plus

Common Unix Printing System: Common Unix Printing System (CUPS) est un système modulaire d'impression numérique pour les systèmes d'exploitation Unix et assimilés. Tout ordinateur qui utilise CUPS peut se comporter comme un serveur d'impression ; il peut accepter des documents envoyés par d'autres machines (ordinateurs clients), les traiter, et les envoyer à l'imprimante qui convient. Trouve plus

Common Voice: Common Voice est un projet communautaire de Mozilla visant à produire une base de données libre pour la reconnaissance automatique de la parole (en anglais Speech-to-text, STT). Il est soutenu par des volontaires qui enregistrent des phrases avec un microphone et vérifient les enregistrements d'autres utilisateurs. En juin 2020, plus de 50 langues sont représentées sur la plateforme de recueil des échantillons de voix. Le projet utilise Amazon Web Services et Google Fonts. Trouve plus

Common vulnerabilities and exposures: Trouve plus

Common Vulnerability Scoring System: Dans le domaine de la sécurité informatique, Common Vulnerability Scoring System (CVSS) est un système d'évaluation standardisé de la criticité des vulnérabilités selon des critères objectifs et mesurables. Cette évaluation est constituée de 3 mesures appelées métriques : la métrique de base, la métrique temporelle et la métrique environnementale. Trouve plus

Common Warehouse Metamodel: Le Common Warehouse Metamodel ou CWM est une spécification de l'OMG qui décrit un langage d'échange de métadonnées à travers un entrepôt de données, un système décisionnel, un système d'ingénierie des connaissances (Gestion des connaissances), ou des technologies de portail. Cette spécification s'appuie sur les mêmes fondements (Core) que les spécifications du métamodèle UML, définies par le standard Meta-Object Facility. Trouve plus

Common Weakness Enumeration: Common Weakness Enumeration ou CWE est une liste des vulnérabilités que l'on peut rencontrer dans les logiciels. Cette liste est maintenue par l'organisme MITRE, le projet étant soutenu par la National Cyber Security Division et le Département de la Sécurité intérieure des États-Unis. Trouve plus

Common wealth: Trouve plus

Commondel: Trouve plus

Commoners Crown: Commoners Crown est le septième album studio du groupe de folk rock britannique Steeleye Span. Il est sorti en janvier 1975 sur le label Chrysalis Records. Trouve plus

Commones: Trouve plus

Commoni: Les Commoni étaient, d'après d'anciens historiens, une peuplade ligures qui aurait habité entre les villes actuelles de Marseille et Fréjus. Les historiens actuels considèrent que les différentes thèses exprimées précédemment les concernant ne sont pas crédibles. Ils penchent maintenant pour le nom d'une ville ou le nom d'une ethnie générique. Trouve plus

Commonitorium: Le Commonitorium (ou Aide-mémoire) fut écrit en latin par Saint Vincent de Lérins sous le surnom de Peregrinus, peut-être trois années avant le Concile d'Éphèse (431). Vincent était moine à l'île de Lérins. Vincent en définit ainsi l'objectif : « Ici commence le traité de Pérégrinus pour l'antiquité et l'universalité de la foi catholique (au sens étymologique d'universelle, c'est-à-dire originelle) contre les nouveautés profanes de toutes les hérésies. »Vincent propose trois critères : l'universalité, l'antiquité et l'unanimité pour discerner le vrai du faux, uniquement quand on a un "doute" sur la foi, précise-t-il : « Quod ubique, quod semper, quod ab omnibus » « Tenir pour vérité de foi ce qui a été cru partout, toujours et par tous. »Vincent ajoute qu'il existe un progrès dans les sciences théologiques, mais toujours : « selon leur nature particulière, c'est-à-dire dans le même dogme, dans le même sens, et dans la même pensée. »Ceci peut se résumer par l'expression suivante : « l'évolution homogène du dogme ». Ce document apparaît, de plus, comme un témoignage intéressant de l'érudition des prélats du Ve siècle, et de l'histoire de l'Église. Trouve plus

CommonJS: CommonJS est un projet de développement d'une API pour écrire des programmes JavaScript s'exécutant ailleurs que dans un navigateur Web, et portables sur les différents interpréteurs et environnements d'exécution implémentant CommonJS. Par exemple, les implémentations de JavaScript habituellement en œuvre dans les navigateurs Web (SpiderMonkey, JScript, etc.) n'ont pas de méthode standardisée d'accès au système de fichiers. Trouve plus

Common-law marriage: Trouve plus

Commonplace: Commonplace (titré commonplace) est le sixième album original d'Every Little Thing. Trouve plus

Common-rail: Trouve plus

Commons: Commons peut désigner : Trouve plus

Commons-based peer production: Trouve plus

CommonTime: Common Time ltd est un éditeur britannique de logiciels de synchronisation entre des PDA sous Windows Mobile, Symbian, Android, Palm webOS et iOS et la messagerie d'entreprise IBM Lotus Domino. Trouve plus

Commonweal: Commonweal est un journal catholique édité et géré par des membres du laïcat dans la ville de New York. Fondé en 1924 par Micheal Williams et les associés Calvert, il est le plus ancien journal d'opinion d'inspiration catholique aux États-Unis. La publication se décrit comme Une revue de la religion, de la politique et de la culture et agit à titre d'entreprise sans but lucratif, dirigée par un conseil de neuf directeurs à l'édition. Elle publie des éditoriaux, des rubriques, des essais et des poèmes, ainsi que des revues de livres et de films. Plusieurs dossiers socio-culturels sont traités sans liens immédiats avec l'Église. La revue a en outre abordé les bombardements d'Hiroshima et Nagasaki, les tactiques employées par le sénateur Joseph McCarthy, l'opposition à la guerre du Viêt Nam et l'encyclique Humanae Vitae de Paul VI. Elle aborde souvent ces thèmes dans un point de vue libéral, voire dissident face au magistère. Commonweal est distribué à 20 000 exemplaires. Trouve plus

Commonwealth: Le Commonwealth ou Commonwealth of Nations (littéralement, la « Communauté des Nations ») est une organisation intergouvernementale composée de 54 États membres qui sont presque tous d'anciens territoires de l'Empire britannique. Le Commonwealth a émergé au milieu du XXe siècle pendant le processus de décolonisation. Il est formellement constitué par la Déclaration de Londres de 1949 qui fait des États membres des partenaires « libres et égaux ». Le symbole de cette libre association est la reine Élisabeth II qui est chef du Commonwealth. La reine est également le chef d'État monarchique des 16 royaumes du Commonwealth. Les autres États membres sont 32 républiques et cinq monarchies dont le monarque est différent. Les États membres n'ont aucune obligation les uns envers les autres. Ils sont réunis par la langue, l'histoire, la culture et des valeurs décrites dans la Charte du Commonwealth telles que la démocratie, les droits humains et l'État de droit. Les États du Commonwealth couvrent 29 958 050 km2 de territoire sur les cinq continents habités. Sa population est estimée à 2 558 903 391 habitants. Trouve plus

Commonwealth (Etats-Unis): Trouve plus

Commonwealth (États-Unis): Commonwealth (/ˈkɑmənˌwɛlθ/) est le nom officiel porté par quatre des cinquante États formant les États-Unis : le Commonwealth du Kentucky ; le Commonwealth du Massachusetts ; le Commonwealth de Pennsylvanie ; le Commonwealth de Virginie.Cette ancienne appellation anglaise signifiant la « richesse commune », insiste sur le fait que le type de gouvernement de ces États est « fondé sur le consentement de l'ensemble du peuple », c'est-à-dire un gouvernement de type « républicain », en opposition avec le statut de colonie royale. Cette dénomination n'a en réalité aucun impact constitutionnel sur ces entités territoriales (les unes n'étant pas plus républicaines que les autres). Dans le langage courant, la plupart des Américains ne font d'ailleurs pas la différence entre les notions de « Commonwealth » et d'« État ». Trouve plus

Commonwealth (homonymie): Commonwealth (littéralement : « richesse commune ») est, en anglais, un nom commun qui désigne une communauté politique fondée sur l'idée de « bien commun », un État où le pouvoir est aux mains du peuple (possiblement une république, mais pas nécessairement) et par extension, divers types de regroupements non politiques. Plusieurs entités politiques ont ainsi utilisé ce terme dans leur nom officiel depuis la fin du XVIIe siècle, que ce soit au niveau infra-national (Commonwealth américains), national (Commonwealth d'Angleterre, Commonwealth d'Australie) ou supra-national (Commonwealth des Nations). En français, le terme est généralement utilisé comme nom propre pour désigner le Commonwealth des Nations, une organisation internationale regroupant des États issus de l'Empire colonial britannique créée en 1949 à partir d'idées popularisées dans les décennies antérieures. Trouve plus

Commonwealth (territoire insulaire des États-Unis): Un Commonwealth, ou État libre associé, est un territoire non incorporé des États-Unis d'Amérique qui, bien que rattaché aux États-Unis, possède un statut d'État souverain. Aujourd'hui, deux territoires insulaires portent cette désignation, les Îles Mariannes du Nord et Porto Rico. Cependant, seules les Îles Mariannes du Nord ont l'autorité pour mener leur propre politique étrangère. Trouve plus

Commonwealth Aircraft Corporation: Commonwealth Aircraft Corporation ou CAC était un constructeur aéronautique australien, qui fut créé en 1936 pour permettre à l'Australie, de produire des avions militaires et des moteurs. La firme se spécialisa dans la production sous licence d'avions étrangers, mais pendant quelque temps pendant et après la Seconde Guerre mondiale, créa aussi des modèles originaux, comme le CA-15 Kangaroo, ou le Boomerang. En 1985, Commonwealth Aircraft Corporation devient une filiale de Hawker de Havilland, et fut renommée Hawker de Havilland Victoria Limited, en 1986. Finalement en 2000, elle fut achetée par Boeing. Trouve plus

Commonwealth anglais: Trouve plus

Commonwealth Arena and Sir Chris Hoy Velodrome: Le Commonwealth Arena and Sir Chris Hoy Velodrome, également appelé Emirates Arena, est une aréna et un vélodrome situé dans le quartier de Dalmarnock (en) à Glasgow en Écosse. Construit pour les Jeux du Commonwealth de 2014, il en a accueilli les compétitions de badminton et de cyclisme sur piste. Sportscotland (en) et Scottish Cycling (en) y ont leur siège. Trouve plus

Commonwealth Bank: Commonwealth Bank est une banque australienne. La Commonwealth Bank est l'une des « quatre grandes » banques australiennes, avec la National Australia Bank (NAB), l'Australia and New Zealand Banking Group et Westpac. Trouve plus

Commonwealth Bank Classic: La Commonwealth Bank Classic, également appelée Commonwealth Bank Cycle Classic ou Race Bank, est une course cycliste sur route par étapes masculine, disputée en Australie de 1982 à 2000. Elle était organisée par Phill Bates, président de la Commission piste australienne et membre du comité directeur de Cycling Australia, membre de la commission piste de l'UCI, et sa société, Phill Bates Sports Promotions, qui a également organisé, entre autres, le Tour de Snowy, des épreuves de coupe du monde sur route féminine à Canberra. Elle se composait d'une quinzaine d'étapes. C'était une occasion pour les jeunes coureurs australiens de courir et d'apprendre aux côtés de coureurs internationaux. Parmi eux, Jan Ullrich, alors récent champion du monde amateur et futur vainqueur du Tour de France, s'est imposé en 1993. Trouve plus

Commonwealth Bank of Australia: Trouve plus

Commonwealth Bank Series: Trouve plus

Commonwealth Bay: Trouve plus

Commonwealth britannique: Trouve plus

Commonwealth CA-12: Le Commonwealth CA-12 est un avion de chasse australien. Il fut le seul avion de conception entièrement australienne à combattre au cours de la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Commonwealth Cup: La Commonwealth Cup est une course hippique de plat se déroulant au mois de juin sur l'hippodrome d'Ascot en Angleterre, durant le meeting royal. C'est une course de groupe I réservée aux chevaux de 3 ans, qui se court sur environ 1 200 mètres (6 furlongs). Créée en 2015, elle complète le programme des sprinters, n'étant ouverte qu'aux seuls 3 ans tandis que les Diamond Jubilee Stakes deviennent une épreuve réservée aux chevaux d'âge,. Sa dotation s'élève à £ 400 000. Trouve plus

Commonwealth d'Angleterre: Trouve plus

Commonwealth d'Australie: Trouve plus

Commonwealth d'Angleterre: Le Commonwealth d'Angleterre (en anglais : Commonwealth of England) est un régime instauré en Angleterre après l'exécution de Charles Ier. Ce terme peut difficilement se traduire par république au sens français du terme ; il s'agit plus largement d'une communauté humaine fondée sur l'idée de bien commun et de prospérité mutuelle. Le Commonwealth désigne aussi la période de 1649 à 1660 lorsque l'Angleterre et le pays de Galles, plus tard avec l'Irlande et l'Écosse, ont été gouvernés en tant que quasi-république après la fin de la deuxième guerre civile anglaise et le procès et l'exécution de Charles Ier. L'existence de ce régime a été déclarée par « L'acte déclarant l'Angleterre comme un Commonwealth », adopté par le Parlement croupion le 19 mai 1649. Au début du Commonwealth, le pouvoir était principalement dévolu au Parlement et à un Conseil d'État. Pendant cette période, les combats se sont poursuivis, en particulier en Irlande et en Écosse, entre les forces parlementaires et leurs opposants, dans le cadre de ce que l'on appelle aujourd'hui la troisième guerre civile anglaise. En 1653, après la dissolution forcée du Parlement croupion, le Conseil de l'Armée adopta l'« Instrument of Government » qui fit d'Oliver Cromwell le Lord Protector d'un "Commonwealth d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande", inaugurant la période maintenant connue sous le nom de Protectorate. Après la mort de Cromwell, et après une brève période de règne sous la direction de son fils Richard Cromwell, le Parlement-protectorat fut dissous en 1659 et le Parlement croupion rappela le début d'un processus qui conduisit à la restauration de la monarchie en 1660. Le terme Commonwealth est parfois utilisé pour l'ensemble de la période de 1649 à 1660 — une période appelée Interregnum par les monarchistes — bien que pour d'autres historiens, l'utilisation du terme est limitée aux années précédant la prise de pouvoir officielle de Cromwell en 1653. Trouve plus

Commonwealth d'Australie: Trouve plus

Commonwealth Day: Trouve plus

Commonwealth de Dominique: Trouve plus

Commonwealth de l'Angleterre: Trouve plus

Commonwealth de la Dominique: Trouve plus

Commonwealth de l'angleterre: Trouve plus

Commonwealth de Massachusetts: Trouve plus

Commonwealth de Nouvelle-Zélande: Trouve plus

Commonwealth de Pennsylvanie: Trouve plus

Commonwealth de Virginie: Trouve plus

Commonwealth des Bahamas: Trouve plus

Commonwealth des nations: Trouve plus

Commonwealth des philippines: Trouve plus

Commonwealth du Canada: Trouve plus

Commonwealth du Kentucky: Trouve plus

Commonwealth du Liberia: Trouve plus

Commonwealth du Massachusetts: Trouve plus

Commonwealth Edison: La Commonwealth Edison (connue sous le nom de son logo ComEd) est le plus grand fournisseur en électricité de l'Illinois desservant ainsi Chicago et l'entierté du nord de l'État. Elle a été créée en 1907 à la suite de la reprise des compagnies existantes à Chicago et son unification sous un actionnariat enmmené par Samuel Insull. Portail des entreprises Portail de l'énergie Portail de Chicago Trouve plus

Commonwealth games: Trouve plus

Commonwealth Games Association of Gibraltar: Trouve plus

Commonwealth Games Association of the Isle of Man: Trouve plus

Commonwealth Games Australia: Trouve plus

Commonwealth Games Canada: Trouve plus

Commonwealth Games Scotland: Trouve plus

Commonwealth Games Wales: Trouve plus

Commonwealth Human Rights Initiative: Le Commonwealth Human Rights Initiative (CHRI) est une ONG indépendante, non partisane et à but non lucratif qui pousse pour la réalisation des droits humains dans les pays du Commonwealth. Les objectifs du CHRI comportent la promotion de l'adhésion à la Déclaration Harare, à la Charte universelle des droits humains, aux autres conventions reconnues internationalement, ainsi que de plaider pour les instruments domestiques qui protègent les droits humains dans les pays du Commonwealth. L'organisation se spécialise dans des problèmes reliés à l'impunité et à la transparence gouvernementale, se concentrant majoritairement sur l'accès à la justice et le droit à l'information. Le CHRI surveille aussi le progrès des droits civils et politiques dans ces mêmes pays. En 2017, l'ONG comprend plus de 50 employés et stagiaires . Son siège social est à New Delhi, en Inde, et l'organisation possède aussi des bureaux à Londres et à Accra. Trouve plus

Commonwealth Liberal Party: Trouve plus

Commonwealth of Australia: Trouve plus

Commonwealth of Australia Gazette: La Commonwealth of Australia Gazette est la publication officielle dans laquelle le gouvernement australien publie ses textes légistatifs et réglementaires. Depuis juillet 2002, le service chargé de sa publication est l'Office of Legislative Drafting, qui dépend de l'Attorney-General's Department. Son siège est situé à Canberra. La publication comprend deux séries : les Government Notices Gazettes, publiées chaque mercredi sauf pendant les fêtes de fin d'année, et les Special Notices Gazettes, publiées en cas d'urgence. La périodicité de ces dernières est irrégulière. Trouve plus

Commonwealth of Dominica: Trouve plus

Commonwealth of Independent States: Trouve plus

Commonwealth of nations: Trouve plus

Commonwealth of the Northern Mariana Islands: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...