Rechercher dans ce blog

mercredi 3 mars 2021

Comité olympique capverdien, Comité olympique cap-verdien, Comité olympique chilien, Comité olympique chinois, Comité olympique chypriote,

Comité olympique capverdien: Trouve plus

Comité olympique cap-verdien: Le Comité olympique cap-verdien (en portugais : Comité Olímpico Cabo-verdiano), est le représentant du Cap-Vert au Comité international olympique (CIO). Il appartient à l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique et son président est Serge Santos. Le comité est fondé en 1989 et est reconnu par le Comité international olympique en 1993. Trouve plus

Comité olympique chilien: Trouve plus

Comité olympique chinois: Le Comité olympique chinois est une association à but non lucratif représentant les athlètes chinois auprès du Comité international olympique (CIO). Ce comité national olympique aurait été fondé en 1910 mais sa création remonte à 1952, sur la base d'une fédération panathlétique chinoise, en vue de participer aux Jeux d'Helsinki, mais il n'a été reconnu par le CIO qu'en 1954, puis en 1979, lors de la déclaration de Nagoya qui fait entrer à nouveau la République populaire de Chine dans le mouvement olympique. Son nom en chinois simplifié est 中国奥林匹克委员会, en chinois traditionnel 中國奧林匹克委員會; en pinyin "Zhōngguó Àolínpǐkè Wěiyuánhuì"; Wade-Giles Chung-Kuo Ao-Lin-P'i-K'o Wei-Yüan-Hui. Trouve plus

Comité olympique chypriote: Le Comité olympique chypriote (en grec moderne, Κυπριακή Ολυμπιακή Επιτροπή, KOE) est l'organisation sportive de Chypre fondée en 1974 pour servir de comité national olympique, reconnu par le CIO en 1979. Trouve plus

Comité olympique colombien: Le Comité olympique colombien (COC) est l'organe représentant les sportifs colombiens auprès du Comité international olympique (CIO) et fédérant les différentes associations sportives du pays . Créé en 1936, il est officiellement reconnu par le CIO en 1948. Trouve plus

Comité olympique congolais: Le Comité olympique congolais (COC) est le comité national olympique de la République démocratique du Congo. Il a été créé en 1963 et est reconnu par le Comité international olympique depuis 1968. Trouve plus

Comité olympique coréen: Comité olympique coréen peut désigner : le Comité national olympique nord-coréen ; le Comité national olympique sud-coréen. Trouve plus

Comité olympique costaricien: Trouve plus

Comité olympique croate: Le Comité olympique croate est le représentant de la Croatie au Comité international olympique (CIO) ainsi que le fédérateur des fédérations sportives croates. Il appartient aux Comités olympiques européens et est localisé à Zagreb. Le comité est fondé en 1991 et reconnu par le Comité international olympique en 1993. Trouve plus

Comité olympique cubain: Le Comité olympique cubain (en espagnol, Comité Olímpico Cubano) est le comité national olympique de Cuba, fondé en 1937. Le Comité international olympique l'a reconnu en 1955. Trouve plus

Comité olympique d'Andorre: Le Comité olympique andorran (COA) (en catalan : Comité Olímpic Andorrà) est le comité national olympique de l'Andorre. Il représente le pays au Comité international olympique (CIO) et fédère les fédérations sportives andorranes. Il fait partie des Comités olympiques européens. Le comité est fondé en 1971 et reconnu par le Comité international olympique en 1975. Trouve plus

Comité olympique danois: Trouve plus

Comité olympique d'Arabie saoudite: Le Comité olympique d'Arabie saoudite est le comité national olympique d'Arabie saoudite fondé en 1964 et reconnu depuis 1965 par le Comité international olympique. Portail de l'Arabie saoudite Portail des Jeux olympiques Trouve plus

Comité olympique d'Arménie: Trouve plus

Comité olympique de Bahreïn: Le Comité olympique de Bahreïn (en arabe : البحرين اللجنة الاولمبية) est le comité national olympique de Bahreïn fondé en 1978 et reconnu par le Comité international olympique en 1979. Le président du Comité est Nasser ben Hamed al-Khalifa. Trouve plus

Comité olympique de Bosnie-Herzégovine: Trouve plus

Comité olympique de Finlande: Le Comité olympique de Finlande (finnois : Suomen Olympiakomitea) est une association à but non lucratif représentant les athlètes finlandais auprès du Comité international olympique (CIO). Le comité, dont le siège est situé à Helsinki, a été créé en 1907 pendant la période où la Finlande était un Grand-duché russe. Son siège est au Radiokatu 20 à Helsinki. Trouve plus

Comité olympique de Gibraltar: Le Comité olympique de Gibraltar (GOC) (en anglais : Gibraltar Olympic Committee) est une association « ayant pour but de promouvoir le développement et la protection du Mouvement olympique et du sport en général à Gibraltar, et d'organiser la préparation et la sélection des athlètes afin d'assurer la représentation de Gibraltar aux Jeux olympiques ». Gibraltar est actuellement reconnu par 18 fédérations internationales sportive. Les athlètes de Gibraltar demeurent libres de participer aux Jeux olympiques au sein de la sélection britannique via la British Olympic Association. Une délégation autonome est toutefois présente aux jeux olympiques spéciaux depuis 2007 et aux Jeux du Commonwealth. Trouve plus

Comité olympique de Grenade: Trouve plus

Comité olympique de Guinée-Bissau: Trouve plus

Comité olympique de Hong Kong, Chine: Trouve plus

Comité olympique de la Dominique: Le Comité olympique de la Dominique (en anglais, Dominica Olympic Committee) est le comité national olympique de la Dominique, fondé en 1987 à Roseau. Il a été reconnu par le Comité international olympique en 1993. Portail des Jeux olympiques Portail de la Dominique Trouve plus

Comité olympique de la Grenade: Le Comité olympique de la Grenade (en anglais, The Grenada Olympic Committee) est le comité national olympique de la Grenade, fondé en 1984 à St. George's. Portail des Jeux olympiques Portail de la Grenade Trouve plus

Comité olympique de la Guinée-Bissau: Le Comité olympique de la Guinée-Bissau (en portugais, Comité Olímpico da Guiné-Bissau) est le comité national olympique de la Guinée-Bissau, fondé en 1992 à Bissau. Il est reconnu par le CIO depuis 1995. Portail des Jeux olympiques Portail de la Guinée-Bissau Trouve plus

Comité olympique de la Macédoine du Nord: Le Comité olympique macédonien (en macédonien : Македонски олимписки комитет) est le comité national olympique de la République de Macédoine, devenue Macédoine du Nord en février 2019. En raison du statut disputé, il était parfois désigné Comité olympique de l'ancienne république yougoslave de Macédoine par le CIO notamment. Il a été fondé en 1992 et reconnu par le CIO en 1993. Trouve plus

Comité olympique de la Tanzanie: Le Comité national olympique tanzanien (en anglais, Tanzania Olympic Committee) est le comité national olympique de la Tanzanie, fondé en 1968. Il a aussi existé un comité olympique du Tanganyika qui a envoyé trois athlètes aux Jeux de 1964 à Tokyo. Portail des Jeux olympiques Portail de la Tanzanie Trouve plus

Comité olympique de l'Ouganda: Le Comité olympique ougandais (en anglais, Uganda Olympic Committee) est le comité national olympique de l'Ouganda fondé en 1950 et reconnu par le CIO en 1956. Trouve plus

Comité olympique de Maurice: Le Comité olympique de Maurice (en anglais, Mauritius Olympic Committee, MOC) est le comité national olympique de Maurice, fondé en 1971 et reconnu par le. CIO l'année suivante. Portail des Jeux olympiques Portail de Maurice Trouve plus

Comité olympique de Nauru: Le Comité olympique de Nauru, en anglais Nauru Olympic Committee, NOC, est le Comité national olympique de Nauru. Il a été fondé en 1991 et a été reconnu par le Comité international olympique (CIO) en 1994. Le comité fut présidé par Vinson Detenamo de sa fondation jusqu'en janvier 2009, date à laquelle Marcus Stephen (par ailleurs Président de la République) lui succéda. Trouve plus

Comité olympique de Nouvelle-Zélande: Le Comité national olympique de Nouvelle-Zélande ou Comité national olympique néo-zélandais (anglais : New Zealand Olympic Committee), est le comité national olympique officiel de la Nouvelle-Zélande. De code CIO NZL, il est créé en 1911 mais il fallut attendre 1919 pour qu'il soit reconnu. Son président est actuellement Mike Stanley et sa secrétaire générale Kereyn Smith. Son siège est situé à Auckland. Trouve plus

Comité olympique de Palestine: Le Comité olympique de Palestine (en arabe : اللجنة الأولمبية الفلسطينية) (POC) est le comité représentant la Palestine auprès du Comité international olympique (CIO) ainsi que le fédérateur des fédérations sportives palestiniennes. Il est présidé depuis 2016 par le controversé homme militaire et politique Jibril Rajoub qui dirige aussi la Fédération palestinienne de football, et Conseil suprême pour la jeunesse et les sports. Créé en 1934, le Comité olympique de Palestine a interrompu son activité à cause des différents événements politiques qui ont agité la scène palestinienne. Créé à nouveau en 1986, il est officiellement reconnu par le CIO en 1995 qui lui permet de défiler sous la bannière du CIO en 1996 aux jeux olympiques d'Atlanta. Ce n'est qu'en 2012 que le Comité olympique de Palestine peut défiler sous sa propre bannière aux jeux olympiques de Londres. La Charte olympique palestinienne est établie au Château de Vidy à Lausanne en Suisse, en 2016. Le Comité olympique palestinien est un membre fondateur de l'Union arabe pour les Jeux Olympiques et le Comité a participé à tous les sessions et les événements arabes sportifs. Trouve plus

Comité olympique de Panama: Trouve plus

Comité olympique de Papouasie-Nouvelle-Guinée: Le Comité olympique de Papouasie-Nouvelle-Guinée (en anglais : Papua New Guinea Olympic Committee ou PNGOC) est l'organisation sportive qui sert de comité national olympique à la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Fondé le 2 août 1961 avant même l'indépendance du pays en 1975, le Comité olympique de Papouasie-Nouvelle-Guinée est reconnu par le Comité international olympique en 1974 et envoie pour la première fois une délégation olympique aux Jeux olympiques d'été de 1976 à Montréal. Trouve plus

Comité olympique de Polynésie française: Le Comité olympique de Polynésie française est le comité national olympique de la Polynésie française, pays d'outre-mer français. Il est présidé par Tauhiti Nena. Créé le 3 janvier 1973 comme une association de la loi du 1er juillet 1901, en tant que « Comité territorial des sports » (CTS) puis de « Comité territorial olympique et sportif » (CTOS), il est devenu le COPF par décision du 2 septembre 2000. Son siège est à Pirae et ses statuts, à la suite d'une délibération de l'Assemblée de la Polynésie française en date du 14 octobre 1999, sont décidés par le Conseil des ministres polynésien. La délibération no 99-176 de l'Assemblée de Polynésie française (APF), relative à l'organisation et à la promotion des activités physiques et sportives en française, en date du 14 octobre 1999, prise en vertu de la loi organique française no 96312 du 12 avril 1996 portant statut d'autonomie de la Polynésie française, a été ultérieurement modifiée par l'APF : au lieu de « comité olympique et sportif de Polynésie française », lire « comité olympique de Polynésie française » et « Le comité olympique de Polynésie française adopte des statuts conformes à des statuts types définis par arrêté en conseil des ministres. Les statuts du comité sont approuvés par arrêté en conseil des ministres ». Son objet social est de regrouper toutes les fédérations sportives de Polynésie française en coordonnant leurs efforts et de représenter le sport polynésien auprès des organes officiels comme le Conseil des Jeux du Pacifique, la Communauté du Pacifique, à l'exclusion des fédérations internationales et organisations qui en dépendent directement. Il assure la liaison avec le Comité national olympique et sportif français. Le COPF n'est pas membre du Comité international olympique (CIO) mais participe effectivement aux compétitions internationales (championnats du monde), à la seule exception des Jeux olympiques, avec son propre drapeau et son hymne. Portail du sport Portail de la Polynésie française Trouve plus

Comité olympique de Porto Rico: Le Comité olympique de Porto Rico ((es) Comité Olímpico de Puerto Rico (COPUR)) est le Comité national olympique pour Porto Rico. Il supervise les jeux olympiques de Porto Rico, et sélectionne l'équipe olympique qui représente l'île. Elle a été fondée en 1948 par Julio Enrique Monagas. Trouve plus

Comité olympique de Saint-Christophe-et-Niévès: Le Comité olympique de Saint-Christophe-et-Niévès (en anglais, St. Kitts and Nevis Olympic Committee, SKNOC) est le comité national olympique de Saint-Christophe-et-Niévès, fondé en 1986 à Basseterre. Trouve plus

Comité olympique de Sainte-Lucie: Le Comité olympique de Sainte-Lucie (en anglais, St. Lucia Olympic Committee) est le comité national olympique de Sainte-Lucie, fondé en 1987 à Castries. Il a été reconnu par le Comité international olympique en 1993. Portail des Jeux olympiques Portail de Sainte-Lucie Trouve plus

Comité olympique de Saint-Vincent-et-les Grenadines: Trouve plus

Comité olympique de Sao Tomé-et-Principe: Le Comité olympique de Sao Tomé-et-Principe (en portugais, Comité Olímpico de São Tomé e Príncipe, COSTP) est le comité national olympique de Sao Tomé-et-Principe, fondé en 1979. Il n'est reconnu par le Comité international olympique qu'en 1993. En 2018, son président est João Manuel da Costa Alegre Afonso et son secrétaire général Antonio Menezes da Trindade. Il est nommé conseiller spécial pour le sport auprès du Premier ministre Jorge Bom Jesus en 2020. Trouve plus

Comité olympique de Serbie: Le Comité olympique de Serbie (en serbe : Олимпијски комитет Србије / Olimpijski komitet Srbije) est le comité national olympique de la Serbie. Il représente le pays au Comité international olympique (CIO) et fédère les fédérations sportives serbes. Il fait partie des Comités olympiques européens. Trouve plus

Comité olympique de Taipei chinois: Le Comité olympique de Taipei chinois (en anglais Chinese Taipei Olympic Committee, en chinois traditionnel : 中華奧林匹克委員會 ; pinyin : Zhōnghuá Táiběi àolínpǐkè wěiyuánhuì) est le comité national olympique de Taïwan dont le siège est à Taipei. C'est une organisation non-gouvernementale qui sélectionne les équipes taïwanaises pour les compétitions organisées par le Comité international olympique. En raison d'une relation extrêmement complexe avec la République populaire de Chine sur le statut de Taïwan, l'équipe évolue sous le nom de Taipei chinois plutôt que sous les noms de Taïwan ou République de Chine. Le comité est fondé en 1960 et reconnu par le CIO la même année. Trouve plus

Comité olympique de Trinité-et-Tobago: Le Comité olympique de Trinité-et-Tobago (en anglais, Trinidad and Tobago Olympic Committee, TTO) est le Comité national olympique de Trinité-et-Tobago fondé à Port-d'Espagne en 1946. Trouve plus

Comité olympique des Antilles néerlandaises: Le Comité olympique des Antilles néerlandaises (en néerlandais, Nederlands Antilliaans Olympisch Comité, NAOC ; en papiamento, Comité Olímpico di Antia Hulandes) a été le comité national olympique des Antilles néerlandaises, de sa fondation en mars 1931 à Curaçao jusqu'à sa dissolution en 2011. Ce CNO a été représenté auprès du CIO de 1950 à 2011. Le CIO refusa qu'il demeure actif après la fin des Antilles néerlandaises en 2010, alors même qu'il avait reconnu un CNO à Aruba lorsque cette dernière avait fait sécession en 1986, en reconnaissant le Comité olympique arubais. Lors des Jeux panaméricains de 2011 et des Jeux olympiques de 2012, les athlètes des ex-Antilles néerlandaises ont pu s'inscrire séparément des Pays-Bas, sans drapeau national. Depuis 2012, ces athlètes doivent désormais opter pour les Pays-Bas ou Aruba, sauf pour les sports où Curaçao est reconnu comme fédération à part (cas de la FIFA depuis 2010). Il a fait partie de l'Organisation sportive panaméricaine jusqu'en 2011. Portail des Jeux olympiques Trouve plus

Comité olympique des Bahamas: Le Comité olympique des Bahamas (en anglais, Bahamas Olympic Committee) est le comité national olympique des Bahamas, fondé en 1952, reconnu la même année par le Comité international olympique. Son ancien nom est Association olympique des Bahamas. Son président est Wellington Miller. Portail des Jeux olympiques Portail des Bahamas Trouve plus

Comité olympique des Bermudes: Trouve plus

Comité olympique des États-Unis: Le Comité olympique et paralympique des États-Unis (en anglais United States Olympic & Paralympic Committee - USOPC) est une association à but non lucratif représentant les États-Unis au Comité international olympique (CIO). Son siège est à Colorado Springs dans le Colorado. L'USOPC s'appelait initialement American Olympic Association, puis United States Olympic Association et plus tard United States Olympic Committee. Tout le pays n'est pas représenté car presque tous les territoires non incorporés sauf les îles Mariannes du Nord sont dotés de leur propre CNO île de Guam : Comité national olympique de Guam Samoa américaines : Comité national olympique des Samoa américaines Porto Rico : Comité olympique de Porto Rico Îles Vierges des États-Unis : Comité olympique des îles Vierges Trouve plus

Comité olympique des îles Caïmanes: Trouve plus

Comité olympique des îles Caïmans: Le Comité national olympique des îles Caïmans (en anglais, Cayman Islands Olympic Committee) est le comité national olympique des îles Caïmans, fondé en 1973, reconnu en 1976 par le CIO. Portail des Jeux olympiques Portail des îles Caïmans Trouve plus

Comité olympique des îles Vierges: Le Comité olympique des Îles Vierges des États-Unis (en anglais : Virgin Islands Olympic Committee) est le comité national olympique des Îles Vierges des États-Unis. Il représente le pays au Comité international olympique (CIO) et fédère les fédérations sportives de ce pays. Il fait partie des comités olympiques panaméricains. Le comité est fondé en 1967 et reconnu par le Comité international olympique la même année. Trouve plus

Comité olympique des îles Vierges britanniques: Le comité olympique des îles Vierges britanniques (en anglais : British Virgin Islands Olympic Committee) est le comité national olympique des îles Vierges britanniques. Il représente le pays au Comité international olympique (CIO) et fédère les fédérations sportives de ce pays. Il fait partie des comités olympiques panaméricains. Le comité est fondé en 1980 et reconnu par le Comité international olympique en 1982. Trouve plus

Comité olympique des Îles Vierges des États-Unis: Trouve plus

Comité olympique des Maldives: Le Comité olympique des Maldives (en anglais, Maldives Olympic Committee, MOC) est le comité national olympique des Maldives fondé en 1985 et reconnu la même année par le Comité international olympique. Il est présidé par Ibrahim Ismail Ali. Son code CIO est MDV. Trouve plus

Comité olympique des Philippines: Le Comité olympique des Philippines est le comité national olympique des Philippines fondé en 1911, sous l'occupation américaine. Portail des Philippines Portail des Jeux olympiques Trouve plus

Comité olympique d'Indonésie: Le Comité olympique d'Indonésie (en bahasa indonesia, Komite Olimpiade Indonesia, KOI) est devenu en 2005 le comité national olympique de l'Indonésie, séparé du Comité national des sports d'Indonésie (KONI) chargé de l'organisation sportive en Indonésie. Sa présidente est Rita Subowo. En 1962, après le refus indonésien d'inviter la République de Chine et Israël aux Jeux asiatiques, le CIO suspend le comité olympique d'Indonésie, ce qui constitue une première : cette exclusion donnera naissance aux GANEFO. Trouve plus

Comité olympique d'Irlande: Le Comité olympique d'Irlande ou OCI (en anglais Olympic Council of Ireland et en irlandais Comhairle Oilimpeach na hÉireann) est le Comité national olympique d'Irlande. Trouve plus

Comité olympique d'Israël: Le Comité olympique d'Israël (en hébreu : הוועד האולימפי בישראל) est le comité national olympique d'Israël qui siège à Tel Aviv. Bien qu'il revendique avoir été fondé en 1933 comme Comité olympique d'Eretz Israël pendant le mandat britannique, il n'était à l'époque qu'une émanation du Maccabi et ne comprenait ni l'Hapoel ni les organisations non-juives. Eretz Israël fut néanmoins invité à participer aux Jeux olympiques de Berlin en 1935 mais déclina l'invitation de l'Allemagne nazie. Il demanda à participer aux Jeux de 1948, peu après l'indépendance d'Israël mais ne fut pas invité et dû attendre les Jeux olympiques de 1952 à Helsinki pour sa première participation, après avoir été réorganisé pour inclure non seulement le Maccabi et l'Hapoel, les deux majeures organisations sportives du pays qui se partagèrent la direction, avec deux co-présidents. Ce n'est qu'en 1967 que la présidence fut unifiée. Trouve plus

Comité olympique d'Oman: Le Comité olympique d'Oman est le comité national olympique d'Oman fondé en 1982. Portail des Jeux olympiques Portail d'Oman Trouve plus

Comité olympique dominicain: Le Comité olympique dominicain (en espagnol : Comité Olímpico Dominicano, COLIMDO) est le comité national olympique de la République dominicaine fondé en 1946. Portail des Jeux olympiques Portail de la République dominicaine Trouve plus

Comité olympique dominicais: Trouve plus

Comité olympique du Bahreïn: Trouve plus

Comité olympique du Bhoutan: Le Comité olympique du Bhoutan (en anglais, Bhutan Olympic Committee) est le comité national olympique du Bhoutan fondé en 1983. Le Comité international olympique le reconnaît la même année. Portail du sport Portail du Bhoutan Trouve plus

Comité olympique du Brésil: Le Comité olympique du Brésil ou COB (en portugais, Comitê Olímpico do Brasil ou COB) est le comité national olympique du Brésil, fondé le 8 juin 1914 à Rio de Janeiro. Il est reconnu par le Comité international olympique depuis 1935, la Première Guerre mondiale ayant interrompu ses activités. Trouve plus

Comité olympique du Chili: Le Comité olympique du Chili (en espagnol, Comité Olímpico de Chile) est le comité national olympique du Chili fondé en 1934 à Santiago. Trouve plus

Comité olympique du Costa Rica: Le Comité olympique du Costa Riva (en espagnol : Comité Olímpico de Costa Rica), est le comité olympique officiel du Costa Rica. De code CIO CRC, il a été créé en 1953 et reconnu l'année suivante. Son président est actuellement Henry Nùñez et sa secrétaire général Silvia Gonzàlez. Son siège est situé à l'adresse suivante: P.O. Box 81, 2200, Coronado, 1000 San José. Trouve plus

Comité olympique du Ghana: Le Comité olympique ghanéen, (en anglais : Ghana olympic committee), est le représentant du Ghana au Comité international olympique (CIO) ainsi que le fédérateur des fédérations sportives du Ghana. Il appartient à l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique et son président est Francis Dodoo. Le comité est fondé en 1952 et reconnu par le Comité international olympique la même année. En 2011, le GOC est suspendu par le CIO en raison d'interférences politiques mais il peut néanmoins envoyer une délégation aux jeux de 2012. Trouve plus

Comité olympique du Guyana: Le Comité olympique du Guyana (en anglais, Guyana Olympic Association) est le comité national olympique du Guyana fondé en 1935. Portail du Guyana Portail des Jeux olympiques Trouve plus

Comité olympique du Kosovo: Le Comité olympique du Kosovo est le comité national olympique représentant le Kosovo. Officiellement créé en 1992, il a été reconnu par le Comité international olympique le 9 décembre 2014, lors de sa 127e session. Il a dès lors rejoint les Comités olympiques européens et devient son 50e membre. Faisant partie du mouvement olympique, le Kosovo a pour la première fois pris part à une compétition issue du mouvement olympiques lors des Jeux européens de 2015 à Bakou durant lesquels le pays obtient sa première médaille internationale, avec le bronze de Nora Gjakova en judo féminin. Il participe la même année au Festival olympique de la jeunesse européenne 2015 à Tbilissi. Le Kosovo participe pour la première fois aux Jeux olympiques lors des Jeux d'été 2016 à Rio de Janeiro, durant lesquels le pays obtient sa première médaille d'or olympique avec Majlinda Kelmendi en en judo féminin. Trouve plus

Comité olympique du Koweït: Le Comité olympique du Koweït (arabe : اللجنة الأولمبية الكويتية est le comité national olympique du Koweït. Fondé en 1957, il a été reconnu par le CIO en 1966. Il a été suspendu en 2010 pour non-respect des règles d'indépendance et une levée de l'interdiction en 2012. Il est de nouveau suspendu le 27 octobre 2015 pour des raisons similaires ayant pour conséquence l'annulation de sa participation en tant que nation aux JO de Rio en 2016; toutefois, les athlètes koweïtiens ont pu y participé au sein de la délégation des athlètes olympiques indépendants avec deux médailles. La suspension est levée en juillet 2019. Trouve plus

Comité olympique du Liechtenstein: Le Comité olympique du Liechtenstein est le représentant du Liechtenstein au Comité international olympique (CIO) ainsi que le fédérateur des fédérations sportives liechtensteinoises. Il appartient aux Comités olympiques européens et est localisé à Vaduz. Le comité est fondé en 1935 et reconnu par le Comité international olympique la même année. Trouve plus

Comité olympique du Népal: Le Comité olympique du Népal est le comité national olympique du Népal fondé en 1962. Portail des Jeux olympiques Portail du Népal Trouve plus

Comité olympique du Nigeria: Le Comité olympique nigérian (en anglais, Nigeria Olympic Committee) est le comité national olympique du Nigeria fondé en 1951 à Lagos. Portail des Jeux olympiques Portail du Nigeria Trouve plus

Comité olympique du Panama: Le Comité olympique du Panama (en espagnol, Comité Olímpico de Panamá) est le comité national olympique de Panama. Fondé en 1934, il a été reconnu par le Comité international olympique en 1947. Portail des Jeux olympiques Portail du Panama Trouve plus

Comité olympique du Portugal: Le Comité olympique du Portugal (en portugais, Comité Olímpico de Portugal, prononcé [kumiˈtɛ oˈlĩpiku dɨ puɾtuˈɡaɫ], acronyme, COP) est l'organisation sportive du Portugal qui sert de comité national olympique, fondé en 1909 afin de permettre la participation du Portugal aux Jeux de la Ve olympiade à Stockholm. C'est le 13e pays à rejoindre le mouvement olympique. Trouve plus

Comité olympique du Qatar: Le Comité olympique du Qatar est l'organisme sportif du Qatar qui sert de comité national olympique depuis sa fondation en 1979. Il a été reconnu par le CIO en 1980. Son président est Tamim bin Hamad. Trouve plus

Comité olympique du Salvador: Le Comité olympique du Salvador (en espagnol, Comité Olímpico de El Salvador) est le comité national olympique du Salvador fondé en 1949. Trouve plus

Comité olympique du Soudan: Le Comité olympique du Soudan (en anglais, Sudan Olympic Committee) est le comité national olympique du Soudan, fondé en 1956 à Khartoum. Il a été reconnu par le CIO en 1959. Portail des Jeux olympiques Portail du Soudan Trouve plus

Comité olympique du Suriname: Le Comité olympique du Suriname (en néerlandais, Surinaams Olympisch Comité, en anglais, Suriname Olympic Committee, code CIO SUR) est le comité national olympique du Suriname, fondé en 1959 et reconnu la même année par le Comité international olympique. Portail du sport Portail du Suriname Trouve plus

Comité olympique du Viêt Nam: Le Comité olympique du Viêt Nam (en vietnamien, Ủy ban Olympic Việt Nam) est le comité national olympique du Viêt Nam fondé en 1976. Portail des Jeux olympiques Portail du Viêt Nam Trouve plus

Comité olympique du Yémen: Le Comité olympique du Yémen (en arabe, للجنة الأولمبية اليمنية) est le comité national olympique du Yémen fondé en 1971 et reconnu par le CIO en 1981. Portail du Yémen Portail des Jeux olympiques Trouve plus

Comité olympique du Zimbabwe: Le Comité olympique du Zimbabwe (en anglais, Zimbabwe Olympic Committee) est le comité national olympique du Zimbabwe, fondé en 1934 comme celui de la Rhodésie du Sud et reconnu par le CIO en 1980. Portail des Jeux olympiques Portail du Zimbabwe Trouve plus

Comité olympique égyptien: Le Comité olympique égyptien est le représentant de l'Égypte au Comité international olympique (CIO). Il appartient à l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique et son président est Khaled Zein Eldin. Le comité est fondé au sein du Khédivat d'Égypte en 1910 et est reconnu par le Comité international olympique la même année. De 1958 à 1971, ce CNO est celui de la République arabe unie, mais la Syrie en fait sécession en 1961 et il n'est pas clair si des athlètes syriens ont fait partie de la délégation aux Jeux de Rome en 1960 (un athlète de Damas était inscrit mais n'a pas participé aux épreuves). Trouve plus

Comité olympique équatorien: Le Comité olympique équatorien (en espagnol, Comité Olímpico Ecuatoriano, COEC) est le comité national olympique de l'Équateur, fondé en 1948 à Guayaquil et reconnu par le Comité international olympique en 1959. Portail des Jeux olympiques Portail de l'Équateur Trouve plus

Comité olympique espagnol: Le Comité olympique espagnol (en espagnol Comité Olímpico Español) (COE) est l'institution qui coordonne les activités olympiques en Espagne. Bien qu'officiellement, on considère que le COE a été fondé en 1912 et refondé en 1924, il a été démontré que sa fondation date de la fin de 1905 et que son premier président fut le Marquis de Cabriñana del Monte. Trouve plus

Comité olympique estonien: Le Comité olympique estonien (en estonien : Eesti Olümpiakomitee) est le comité national olympique de l'Estonie. Il représente le pays au Comité international olympique (CIO) et fédère les fédérations sportives estoniennes. Il fait partie des Comités olympiques européens. Le comité est fondé en 1923 et reconnu par le CIO en 1924. À la suite de l'invasion du pays par l'Union soviétique en 1940, les athlètes estoniens concourent sous la bannière soviétique jusqu'en 1991 où le pays retrouve son indépendance. Le comité est de nouveau reconnu par le CIO le 11 novembre 1991. Trouve plus

Comité olympique et interfédéral belge: Le Comité olympique et interfédéral belge (COIB) est le représentant belge du Comité international olympique (CIO) ainsi que le fédérateur des fédérations sportives belges. Trouve plus

Comité olympique et sportif algérien: Trouve plus

Comité olympique et sportif de Macao, Chine: Le Comité olympique et sportif de Macao, Chine (en anglais : Sports and Olympic Committee of Macau, China - en portugais : Comité Olímpico e Desportivo de Macau, China - en chinois : 中國澳門體育暨奧林匹克委員會) (code CIO MAC) est le comité national olympique de Macao fondé en 1987 alors que c'était une concession portugaise. Le comité olympique et sportif de Macao, Chine a été reconnu par le Conseil olympique d'Asie en décembre 1989, mais n'est toujours pas reconnu officiellement par le CIO. Trouve plus

Comité olympique et sportif des îles Comores: Le Comité olympique et sportif des îles Comores (COSIC) est le représentant national du Comité international olympique (CIO) ainsi que le fédérateur des fédérations sportives comoriennes. La mission du COSIC est notamment d'engager et de diriger les délégations sportives comoriennes dans les différentes éditions des Jeux olympiques. Le COSIC est considéré par décret no 79-041 du 4 juillet 1979 comme d'« utilité publique ». Le comité est reconnu par le Comité international olympique depuis 1993. Trouve plus

Comité olympique et sportif luxembourgeois: Le Comité olympique et sportif luxembourgeois est le représentant du Luxembourg au Comité international olympique (CIO) ainsi que le fédérateur des fédérations sportives luxembourgeoises. Il appartient aux Comités olympiques européens et est localisé à Strassen. Le comité est fondé en 1912 et reconnu par le Comité international olympique la même année. Trouve plus

Comité olympique et sportif national du Niger: Le Comité olympique et sportif national du Niger (COSNI) est le comité national olympique du Niger fondé en 1964 à Niamey. Portail des Jeux olympiques Portail du Niger Trouve plus

Comité olympique et sportif roumain: Le Comité olympique et sportif roumain (en roumain : Comitetul Olimpic si Sportiv Roman) est le comité national olympique de la Roumanie. Il représente le pays au Comité international olympique (CIO) et fédère les fédérations sportives roumaine. Il fait partie des Comités olympiques européens. Le comité est fondé en 1914 et reconnu par le Comité international olympique la même année. Trouve plus

Comité olympique et sportif slovaque: Trouve plus

Comité olympique et sportif tchadien: Le Comité olympique et sportif tchadien (COST) est le comité national olympique du Tchad, fondé en 1963 à N'Djaména. Trouve plus

Comité Olympique Ethiopien: Trouve plus

Comité olympique éthiopien: Le Comité olympique éthiopien, (en anglais : Ethiopian olympic committee), est le représentant de l'Éthiopie au Comité international olympique (CIO) ainsi que le fédérateur des fédérations sportives éthiopiennes. Il appartient à l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique et son président est Berhane Kidanemariam. Le comité est fondé en 1948 et reconnu par le Comité international olympique en 1954. Trouve plus

Comité olympique finlandais: Trouve plus

Comité olympique français: Le comité olympique français (COF) gère le mouvement olympique de 1894 à 1972. Pendant les premières Olympiades, un nouveau comité mené par Pierre de Coubertin voit le jour à l'approche de chaque Jeux et disparait après la clôture. C'est à partir de 1913 qu'il connaît une certaine stabilité avec Justinien Clary à la présidence. Armand Massard lui succède en 1933 et Jean de Beaumont clôt la liste des présidences du comité olympique français qui fusionne en 1972 avec le Comité national des sports (CNS) pour fonder le Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Trouve plus

Comité olympique gabonais: Le Comité Olympique Gabonais, est le représentant du Gabon au Comité international olympique (CIO). Il appartient à l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique et son président est Léon Louis Folquet. Le comité est fondé en 1965 et est reconnu par le Comité international olympique en 1968. Trouve plus

Comité olympique ghanéen: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...