Rechercher dans ce blog

mardi 2 mars 2021

Combinaison (natation), Combinaison (reggae), Combinaison à manches longues, Combinaison ailée, Combinaison anti-g,

Combinaison (natation): Trouve plus

Combinaison (reggae): Une combination (du mot anglais signifiant combinaison) désigne en reggae un duo en studio entre un chanteur et un deejay. Les combinations sont apparues à la fin des années 1980 où elles ont été particulièrement en vogue (duos Cocoa Tea/Shabba Ranks, Beres Hammond/Buju Banton, Marcia Griffiths/Cutty Ranks). Elles reposent sur la complémentarité et le contraste entre la voix douce et posée du chanteur et celle plus rauque et agressive du deejay. L'apparition des combinations a été rendue possible par l'égalité de statut entre chanteur et deejay depuis 1980 et la période rub a dub. Avant cela, le chanteur était prioritaire sur le deejay, c'est-à-dire qu'un deejay ne pouvait se poser sur un riddim qu'après qu'un chanteur avait déjà fait un morceau dessus et les duos chanteur/deejay étaient alors inenvisageables. Les combinations ne sont pas toujours de véritables duos de studio : il arrive que la partie du deejay soit rajoutée après et sur un morceau déjà existant. Néanmoins, il est fait en sorte que ce duo "décalé" paraisse être un véritable duo de studio (cohérence des rajouts du deejay vis-à-vis du texte originel). Il existe alors deux versions du morceau : le morceau chanté originel et le morceau en combinations qui est parfois rebaptisé (exemple du "Tempted To Touch" de Beres Hammond qui sert de base au "Love Mi Haffee Get" de Beres Hammond et Cutty Ranks). Si les combinations ne sont généralement réalisées que de manière occasionnelle, le deejay et le chanteur menant une carrière solo chacun de leur côté, quelques duos se sont cependant spécialisés exclusivement là-dedans comme Chaka Demus & Pliers ("Murder She Wrote", 1993) ou Tanto & Devonte ("Everybody Fall In Love", 1998). Tout morceau de reggae antérieur à 1986/1987 présentant les voix d'un chanteur et d'un deejay ne sont pas (sauf rares exceptions, par exemple : Long Time Me Nah Rub You Ina Dance de Linval Thompson et Trinity) considérées comme de véritables combinaisons. Il s'agit généralement de versions deejay basées sur un morceau dubbé initialement chanté et dont subsistent encore quelques « lambeaux » de la voix du chanteur. Mais, d'une part, aucun duo en studio entre le chanteur et le deejay ne s'est produit, d'autre part, la partie vocale du chanteur n'est pas laissée en intégralité, seules quelques bribes surviennent de manière aléatoire. Portail du reggae Portail de la musique Trouve plus

Combinaison à manches longues: Trouve plus

Combinaison ailée: Trouve plus

Combinaison anti-g: Une combinaison anti-g est un vêtement spécial utilisé principalement par les pilotes de chasse et les astronautes, destiné à empêcher l'apparition du phénomène appelé voile noir, constaté dès la Première Guerre mondiale au cours des combats aériens. Les puissances et manœuvrabilités des aéronefs augmentant rapidement, il devint vite indispensable de protéger les pilotes pour leur permettre d'effectuer des manœuvres aériennes induisant des facteurs de charge très élevés. La combinaison anti-g permet aux pilotes de chasse de résister jusqu'à 9g (positif c'est-à-dire renvoyer le sang dans le cerveau) afin d'empêcher la perte de connaissance. Trouve plus

Combinaison avec répétition: En combinatoire — domaine mathématique des dénombrements — une combinaison avec répétition est une combinaison où donc l'ordre des éléments n'importe pas et où, contrairement à une combinaison classique, chaque élément de la combinaison peut apparaître plusieurs fois. Par exemple, lorsque dix dés à six faces (numérotées de 1 à 6) sont jetés, le résultat fourni par ces dix dés, si l'ordre dans lequel sont jetés les dés n'est pas pris en compte, (par exemple un 2, trois 4, deux 5 et quatre 6, sans retenir à quel dé précisément correspond chaque face) est une combinaison des différentes faces apparaissant sur chaque dé, et où chaque face peut apparaître plusieurs fois. Trouve plus

Combinaison convexe: En géométrie affine, une combinaison convexe de certains points est un barycentre de ces points avec des coefficients tous positifs. L'ensemble des combinaisons convexes de ces points est donc leur enveloppe convexe. Trouve plus

Combinaison de moto: Une combinaison de moto est un vêtement en une pièce ou séparable blouson/pantalon qui est portée par les pilotes de motos. Trouve plus

Combinaison de natation: Une combinaison de natation est un vêtement souple composé de matériaux synthétiques couvrant d'un seul tenant le haut et/ou le bas du corps d'un nageur. Elle diffère d'une part de la combinaison de plongée en ce sens qu'elle vise avant tout à augmenter l'hydrodynamisme du porteur ; d'autre part, contrairement aux maillots de bain conçus d'après des exigences esthétiques, les combinaisons sont avant tout imaginées afin d'aider le nageur lors des compétitions. Une combinaison réduit les frottements et la traînée dans l'eau, améliore l'efficacité des mouvements des bras et des jambes. Dans cette recherche de l'efficacité, les ingénieurs s'attachent à reproduire les caractéristiques de la peau de certains animaux aquatiques, le requin en particulier. Introduites à grande échelle au tournant des années 2000, les combinaisons deviennent de plus en plus influentes jusqu'à susciter d'importants débats à partir de 2008 à la suite de l'amélioration de nombreux records. Aussi l'usage de cet équipement en compétition est-il en cours de réglementation tandis qu'émergent des enjeux financiers. Trouve plus

Combinaison de phazon: Trouve plus

Combinaison de plongee: Trouve plus

Combinaison de plongée: La combinaison de plongée est un vêtement isothermique porté par les adeptes de plongée sous-marine, les pratiquants du snorkeling, les chasseurs sous-marins et les apnéistes pour se protéger du froid. En plongée sous-marine, les pertes caloriques sont importantes en raison des échanges thermiques entre l'eau et la peau des nageurs. Il est donc nécessaire de se protéger, de manière plus ou moins complète, en fonction de la température de l'eau, de la profondeur et de la durée de la plongée. Trouve plus

Combinaison de protéines: La combinaison de protéines est la théorie selon laquelle les végétariens, et particulièrement les végétaliens, doivent manger des aliments complémentaires, comme des pois et du riz, ensemble au cours du même repas, afin que des aliments végétaux au profil incomplet en acides aminés essentiels puissent se combiner pour former une protéine complète, fournissant tous les apports nécessaires pour la croissance et le maintien de l'organisme. La théorie a été discréditée par les organisations majeures de santé. Les études sur les acides aminés essentiels dans les protéines des plantes ont démontré que les végétariens et végétaliens n'ont en réalité pas besoin de complément en protéines à chaque repas pour atteindre le niveau désiré d'acides aminés essentiels si leur alimentation est variée et suffisamment calorique. L'Académie de Nutrition et de Diététique et Diététistes du Canada défendent notamment cette position. Trouve plus

Combinaison de ski: Une combinaison de ski est un vêtement conçu pour la pratique du ski. Elle peut être réalisée en une seule pièce, type combinaison-pantalon (en), ou deux pièces, type salopette et blouson polaire (anorak, parka). Une combinaison de ski est fabriquée de telle sorte qu'elle protège des intempéries : vent, pluie, neige, grâce notamment à des doublures non amovibles en nylon, soie, coton ou en taffetas. Selon son utilisation, elle diffère dans sa conception. Pour le ski de vitesse, elle sera mince et moulante afin de favoriser l'aérodynamisme. Au fil des années, les matériaux entrant dans la fabrication des combinaisons ont évolué vers davantage de confort et de résistance. Ces équipements restent toutefois onéreux et nécessitent un investissement. Certaines marques proposent toutefois des ensembles à prix raisonnable, qui pourront durer plusieurs années, et utilisables quelle que soit la discipline pratiquée. Pour se protéger du froid et des intempéries, les skieurs et plus généralement les montagnards ont adopté le principe des trois couches. La première, à même la peau, constituée parfois de laine de mérinos, est anti-bactérienne. La deuxième, plus épaisse sera constituée de laine de mérinos, en polyester ou en duvet, polaire, etc. Enfin, la troisième et dernière couche, imperméable, équipée d'une cagoule, de multiples poches, etc. Trouve plus

Combinaison de survie: La combinaison d'immersion ou combinaison de survie est un engin de sauvetage individuel permettant de se préserver de l'hypothermie tout en procurant une flottabilité sur le dos. Depuis juillet 2006, tous les navires de charge doivent avoir à leur bord au moins une combinaison de survie pour chaque membre d'équipage. Elle doit satisfaire aux prescriptions de la règlementation SOLAS dans son chapitre III. Plus précisément, les combinaisons d'immersion doivent satisfaire aux exigences de l'article 2.3 du Life-Saving Appliances Code (LSA),La combinaison est présentée dans un conteneur ou un sac, elle est étanche à l'eau, dotée de bonnes propriétés d'isolation thermique (baisse de la température corporelle inférieure à 2 °C lors d'une immersion de 6h dans une eau à 0 °C), fabriquée généralement en néoprène (d'autres matières sont également utilisées) et s'enfile par-dessus les vêtements (à l'exception des chaussures sauf pour certains modèles spéciaux). Elle est munie de bandes rétro-réfléchissantes, d'une lampe de signalisation, d'un poumon de flottabilité parfois gonflable (automatiquement ou à la bouche), d'une poche de liquide colorant, d'un sifflet et d'une ligne de vie (cordage). Cependant la combinaison d'immersion n'est pas systématiquement conçue pour que le naufragé puisse être directement treuillé ou hélitreuillé et il faut alors enfiler un harnais adéquat. Il doit être possible de l'enfiler en moins de deux minutes. Le port de certaines combinaisons de survie dispense de l'utilisation d'un gilet de sauvetage ou d'une brassière de sauvetage car les combinaisons peuvent d'elles-mêmes assurer la flottabilité du naufragé et son retournement sur le dos en moins de 5 secondes. En France, la législation va au-delà de la convention SOLAS puisque les combinaisons d'immersion doivent assurer le rôle de gilet de sauvetage intégré. Il est donc inutile, voire dangereux, d'en capeler un en sus. Trouve plus

Combinaison d'immersion: Trouve plus

Combinaison étanche: Trouve plus

Combinaison gagnante: Trouve plus

Combinaison Gemini: La combinaison Gemini est une combinaison spatiale développée pour la National Aeronautics and Space Administration (NASA) utilisée par les astronautes américains dans le cadre des missions du programme Gemini, que ce soit lors des vols spatiaux, lors des phases de décollage et d'amerrissage et lors des sorties extravéhiculaires. Cette combinaison est basée sur la combinaison pressurisée haute altitude du projet North American X-15. Au cours du programme Gemini, plusieurs variantes sont produites : G3C : pour Gemini 3, Gemini 6 (Schirra) et Gemini 8 (Armstrong) ; G4C : pour Gemini 4 à Gemini 6 et Gemini 8 à Gemini 12 ; G5C : pour Gemini 7 ; A1C : pour Apollo 1. Suite à l'incendie qui coûte la vie à trois astronautes, la mission devient la première mission du programme Apollo. Une autre combinaison sera développée pour la suite du programme : la combinaison spatiale A7L.Toutes les combinaisons spatiales Gemini sont développées et fabriquées par l'entreprise David Clark Company à Worcester dans le Massachusetts. Trouve plus

Combinaison génétique: Trouve plus

Combinaison Hazmat: Une combinaison Hazmat est une combinaison qui protège celui qui la porte des matières dangereuses. HAZMAT est l'abréviation pour hazardous materials (produits dangereux), même si le terme Dangerous goods est plus couramment utilisé. Ces combinaisons sont portées avec d'autres couches protectrices en dessous, on pose de l'adhésif sur les ouvertures et des appareils de suivi médical et de communication à l'intérieur. Les combinaisons subissent une procédure de décontamination avant que celui qui la porte ne l'enlève. Trouve plus

Combinaison humide: Trouve plus

Combinaison hypothermique: Trouve plus

Combinaison isotherme: Trouve plus

Combinaison isothermique: Trouve plus

Combinaison lineaire: Trouve plus

Combinaison linéaire: En mathématiques, une combinaison linéaire est une expression construite à partir d'un ensemble de termes en multipliant chaque terme par une constante et en ajoutant le résultat. Par exemple, une combinaison linéaire de x et y serait une expression de la forme ax + by, où a et b sont des constantes. Le concept de combinaison linéaire est central en algèbre linéaire et dans des domaines connexes des mathématiques. La majeure partie de cet article traite des combinaisons linéaires dans le contexte d'espace vectoriel sur un corps commutatif, et indique quelques généralisations à la fin de l'article. Trouve plus

Combinaison linéaire d'orbitales atomiques: Trouve plus

Combinaison lineaire d'orbitales atomiques: Trouve plus

Combinaison linéaire d'orbitales atomiques: En chimie quantique, une combinaison linéaire d'orbitales atomiques (CLOA) représente la superposition d'orbitales atomiques et permet de calculer les orbitales moléculaires. En effet, dans une molécule le nuage d'électrons est modifié et dépend des atomes participant aux liaisons chimiques : la CLOA permet d'approximer cette nouvelle fonction d'onde en se basant sur celles de chaque élément pris individuellement. Cette méthode a été introduite en 1929 par John Lennard-Jones pour décrire les liaisons des molécules diatomiques de la première ligne du tableau périodique des éléments, mais elle a été utilisée auparavant par Linus Pauling pour H2+. Elle est aussi utilisée en physique du solide pour établir la structure de bande d'un matériau. Trouve plus

Combinaison longue: Trouve plus

Combinaison NBC: Trouve plus

Combinaison NRBC: Trouve plus

Combinaison pressurisée: Une combinaison pressurisée (en anglais : pressure suit) est une combinaison sous pression utilisée par les pilotes d'avions en haute altitude. En effet, ceux-ci vont si haut dans l'atmosphère que même respirer dans un masque de l'oxygène pur à cette pression environnante ne fournirait pas assez d'oxygène pour leurs corps (hypoxie) ; les combinaisons sont donc mise sous pression. La combinaison pressurisée utilisée par les spationautes est, elle, appelée « combinaison spatiale ». Elle est conçue pour fonctionner dans le vide. Trouve plus

Combinaison robotique: Trouve plus

Combinaison spatiale: Une combinaison spatiale est un équipement utilisé pour assurer la survie d'une personne dans le milieu spatial. L'environnement spatial est caractérisé principalement par un vide presque total et de grandes variations de température. La combinaison spatiale est portée par les astronautes lors des sorties dans l'espace ou à la surface d'autres corps célestes (Lune) mais également à l'intérieur de véhicules spatiaux pour faire face à une dépressurisation accidentelle. Pour permettre la survie, une combinaison spatiale doit fournir de l'oxygène, évacuer le dioxyde de carbone et la vapeur d'eau expirés, et assurer une protection thermique tout en autorisant une mobilité maximale. Généralement à ces fonctions s'ajoutent un système de communications, une protection au moins partielle contre les rayons cosmiques et les micrométéorites et la possibilité pour son occupant d'absorber des liquides. Des progrès importants ont été réalisés depuis la réalisation de la première combinaison spatiale SK-1 portée par Youri Gagarine : les combinaisons spatiales modernes comme l'EMU de la NASA ou la combinaison russe Orlan permettent à leurs occupants de travailler à l'assemblage de la Station spatiale internationale dans le cadre de sorties dépassant 8 heures. Au cours du programme Apollo les astronautes américains ont réalisé des excursions sur le sol lunaire d'une durée équivalente avec leur combinaison spatiale A7L. Les combinaisons spatiales modernes combinent des parties rigides (torse, casque) avec des parties souples. Ces dernières sont constituées de plusieurs couches ayant chacun un rôle dédié : support d'un circuit refroidissement à eau, enceinte étanche, isolation thermique. Les recherches sur les combinaisons spatiales se poursuivent pour améliorer la mobilité du porteur limitée par la combinaison pressurisée malgré la présence de soufflets, réduire l'encombrement et relever le défi des futures missions d'exploration des planètes. Trouve plus

Combinaison spatiale A7L: La combinaison spatiale A7L est une combinaison spatiale développée pour la NASA utilisée à la fin des années 1960 et au début des années 1970 dans le cadre des missions lunaires du programme Apollo et des séjours à bord de la station spatiale Skylab. Ce sont les combinaisons spatiales les plus complexes à avoir été utilisées jusqu'à présent. Construites sur mesure par les entreprises américaines International Latex Corporation Dover (ILC Dover) et Hamilton Sundstrand et utilisées entre 1968 et 1975, elles pèsent 72 kg mais l'attraction lunaire étant six fois moins forte que la gravité terrestre, les astronautes ont l'impression de porter à peine 12 kg. L'autonomie maximale pour les astronautes est de 6 h 30 (moins 2 h de marge de sécurité, permettant des sorties extravéhiculaires nominales de 4 h 30), correspondant aux réserves d'oxygène, d'énergie électrique et d'eau pour le refroidissement. Limite de températures opérationnelle entre −179 °C et 149 °C. Pression opérationnelle de 0,26 atmosphère. Trouve plus

Combinaison spatiale de Neil Armstrong pour Apollo 11: La combinaison spatiale de Neil Armstrong pour Apollo 11 est la combinaison spatiale A7L utilisée par l'astronaute Neil Armstrong lors d'Apollo 11, une mission du programme spatial américain Apollo au cours de laquelle, pour la première fois, des hommes — dont Armstrong le premier — se sont posés sur la Lune en 1969. Trouve plus

Combinaisons de natation: Trouve plus

Combinaisons spatiales: Trouve plus

Combinat: Un combinat (allemand : Kombinat ; russe : Комбинат) désignait, dans le bloc soviétique, un groupe d'entreprises d'un même domaine de production coopérant pour obtenir de meilleurs rendements. Les combinats sont apparus après la Seconde Guerre mondiale. En Allemagne de l'Est, les combinats étaient des regroupements de sociétés ayant le statut « d'entreprise populaire » (allemand : VEB, pour Volkseigener Betrieb : « qui appartient au peuple ») ; d'autres regroupements d'entreprises ont existé dans ce pays : les Sowjetische Aktiengesellschaft (SAG ; groupes de droit soviétique créés en 1946 pour servir de réparations de guerre, disparus en 1953), et les Vereinigung Volkseigener Betriebe (VVB), ou « Union d'entreprises populaires » (premiers groupements de VEB, créés en 1948, puis intégrés aux combinats en 1979). Comme les konzerns d'Allemagne de l'Ouest, les combinats pouvaient être à intégration verticale ou horizontale, et fonctionnaient selon des principes socialistes. Par ailleurs, au-delà de la production à proprement parler, la mutualisation au sein du combinat pouvait se porter sur les secteurs de la vie du personnel, très importants dans les entreprises socialistes : écoles, équipes sportives, foyers ou centres de vacances. Trouve plus

Combinat chimique de Sibérie: Le Combinat chimique de Sibérie (en russe : Сибирский химический комбинат, Sibirski khimitcheski kombinat), en abrégé Sibkhim, mis en service en 1953, est une usine russe située à Seversk (anciennement dénommée Tomsk-7) à une dizaine de kilomètres au nord de la ville de Tomsk, comprenant plusieurs réacteurs nucléaires et des installations de séparation isotopique, d'enrichissement et de retraitement de l'uranium et du plutonium et le stockage de centaines de milliers de tonnes de déchets nucléaires. Les armes nucléaires sont produites et stockées sur place. L'usine de Seversk possède la particularité de pouvoir réenrichir l'uranium de retraitement. En octobre 2009, le documentaire Déchets, le cauchemar du nucléaire diffusé sur la chaîne franco-allemande Arte révèle qu'EDF a expédié depuis les années 1990 des centaines de tonnes d'uranium de retraitement dans le complexe nucléaire de Tomsk 7 à Seversk, dans le but de le retraiter, l'enrichir puis le réexpédier en France. Le lendemain, il apparait que l'entreprise Urenco a elle aussi expédié environ 27,300 tonnes d'uranium de son usine allemande de Gronau jusqu'à Seversk entre 1996 et 2008. En 2012, Rosatom débloque un budget de 7,5 milliards de roubles pour mettre en place une nouvelle usine de conversion, dont l'exploitation est prévue en 2016. La nouvelle usine est conçue pour avoir une capacité de 20 000 tonnes d'uranium par an à partir de 2020, y compris 2 000 tonnes d'uranium de retraitement. Les enquêtes publiques sur le projet ont lieu en 2014. En 2015, l'Association nucléaire mondiale annonce que la capacité est abaissée à 12 500 tonnes d'uranium par an. En mai 2017, Rosatom prévoyait de fabriquer du combustible à base de nitrure d'uranium et de plutonium au Combinat Chimique de Sibérie. En utilisant les matériaux récupérés par retraitement du combustible usé, l'installation pourrait selon Rosatom fabriquer du combustible nucléaire pour le réacteur Brest-300. Trouve plus

Combinat Espoir: Combinat Espoir (Комбинат « Надежда », Kombinat « Nadejda ») est un film russe de Natalia Mechtchaninova sorti en Russie en 2014. Trouve plus

Combinat métallurgique de Magnitogorsk: Le Combinat métallurgique de Magnitogorsk (en russe : Магнитогорский металлургический комбинат, Magnitogorski metallourguitcheski kombinat) ou MMK, est une entreprise sidérurgique russe qui fait partie de l'indice RTS. Trouve plus

Combinat métallurgique de Novolipetsk: Le Combinat métallurgique de Novolipetsk (en russe : Новолипецкий металлургический комбинат, Novolipetski metallourguitcheski kombinat) ou NLMK (en russe : НЛМК) est une entreprise sidérurgique russe qui fait partie de l'indice RTS. Trouve plus

Combinat Métallurgique d'Orsk-Khalilovo: Trouve plus

Combinat minier et chimique de Zapadnyi: Trouve plus

Combinat minier et métallurgique de Navoï: Le Combinat minier et métallurgique de Navoï (CMMN) est une entreprise minière ouzbek productrice d'uranium et d'or. Cette société est détenue par l'état de l'Ouzbékistan. Les gisements les plus importants de cette société sont situés dans le désert du Kyzylkoum. L'origine de cette société remonte en 1958 lorsqu'une mine d'uranium est ouverte à Outchkoudouk dans la province de Navoï. Dès lors, la République socialiste soviétique d'Ouzbékistan fournit l'uranium du complexe militaro-industriel de l'Union soviétique, avec une production annuelle qui atteint 3 800 tonnes d'uranium au milieu des années 1980. Le 1er novembre 2006 est créée une entreprise ouzbéko-russe pour l'exploitation et la commercialisation de l'uranium ouzbek, entre du côté de l'Ouzbékistan, le Combinat minier et métallurgique de Navoï et le Comité d'État à la géologie et aux ressources minières et d'autre part deux entreprises russes, Techsnabexport et Rusburmach. En 2008, la compagnie sud-coréenne Korea Electric Power Corporation (Kepco) signe un contrat de fourniture de 2 600 tonnes d'uranium jusqu'en 2015. En 2011, la société réalise un chiffre d'affaires de 3,5 milliards de dollars. En 2012, elle emploie 65 000 personnes. En 2013, 1 663 tonnes d'uranium sont livrés à la Chine, pour laquelle l'Ouzbékistan est le second fournisseur d'uranium après le Kazakhstan. En 2014, le CMMN a signé un contrat de livraison en Inde de 2 000 tonnes de concentrés d'uranium par an jusqu'en 2018. Trouve plus

Combinated General Catalogue of Variable Stars: Trouve plus

Combinateur: Le combinateur est un mécanisme propre à l'orgue, permettant de préparer une ou plusieurs séries de registrations que l'on appelle des combinaisons ou des préparations. Très utile sur de grands instruments où des assistants auraient trop de choses à faire en même temps. Un dispositif équivalent a existé sur les clavecins anglais de la fin du XVIIIe siècle sous le nom de « machine stop ». Trouve plus

Combinateur (orgue): Trouve plus

Combinateur de faisceaux astronomiques multiples: Trouve plus

Combinateur Y: Trouve plus

Combinatie: Trouve plus

Combinatio nova: Combinatio nova, abrégé en comb. nov. (parfois n. comb.), est une locution latine signifiant « combinaison nouvelle ». Elle est utilisée en science de la nature lorsqu'un nouveau nom binomial est créé sur la base d'un nom pré-existant. Il existe trois situations : un taxon est transféré dans un genre différent, un taxon infraspécifique est transféré dans une espèce différente, le rang d'un taxon est modifié. Trouve plus

Combination: Combination est un shōjo manga de Leeza Sei. Démarré en 1991, il a été compilé et édité en 6 volumes par la Kōbunsha. Le dernier tome est sorti en 2004. En France, les 5 premiers volumes ont été édités par Génération comics en 2002 ; le sixième et dernier tome n'est jamais sorti. La publication française reste inachevée. Trouve plus

Combination Act: Le Combination Act de 1799, intitulé An Act to prevent Unlawful Combinations of Workmen (short title 39 Geo. III, c. 81), interdit les syndicats et les revendications collectives des travailleurs britanniques. Le dispositif fut complété en 1800 (39 & 40 Geo III c. 106). Après leur abrogation en 1824, le Combination Act de 1825 fut adopté. Ces lois sont collectivement connues comme les Combination Laws. Les lois de 1799 et 1800 furent l'œuvre du gouvernement de William Pitt le Jeune comme une réponse à l'activisme jacobin et à la crainte de voir les travailleurs faire grève au cours de la guerre et forcer ainsi le gouvernement à répondre positivement à leurs revendications. Edward P. Thompson estime que « les Combination Acts furent adoptés par un Parlement d'antijacobins et de propriétaires terriens dont le souci majeur était d'ajouter à la législation existante des lois d'intimidation contre les réformateurs politiques ». Ces dispositions législatives conduisirent les organisations syndicales à rester clandestines. L'intense action de lobbying du radical Francis Place joua un rôle important dans leur abrogation en 1824. Elle fut immédiatement suivie d'« une vague de création de syndicats légaux et de grèves » qui conduisit le gouvernement à vouloir rétablir les dispositions répressives des Combination Acts. Devant le risque d'insurrection, il se contenta de faire voter un texte en 1825 qui transformait « presque toute forme de persuasion ou d'intimidation des non-syndiqués » en délit mais préservait la dépénalisation du syndicalisme et de la grève. Trouve plus

Combination Building: Trouve plus

Combinations: Trouve plus

Combinatoire: En mathématiques, la combinatoire, appelée aussi analyse combinatoire, étudie les configurations de collections finies d'objets ou les combinaisons d'ensembles finis, et les dénombrements. Trouve plus

Combinatoire (homonymie): En mathématiques, la combinatoire étudie les configurations de collections finies d'objets. En logique, la logique combinatoire est une formalisation du concept de fonction. En électronique, les fonctions logiques sont aussi appelées fonctions logiques combinatoires En recherche opérationnelle, le fait qu'un petit changement du nombre de données à considérer dans un problème par ailleurs trivial peut suffire à rendre sa solution très difficile est appelé explosion combinatoire. En Apprentissage de la lecture, la combinatoire désigne le double système complexe de combinaisons entre les lettres pour former des syllabes et des mots à l'écrit et entre les lettres, les syllabes et les mots écrits ainsi obtenus et leur traduction orale. Trouve plus

Combinatoire algébrique: En mathématiques, la combinatoire algébrique est une discipline qui traite de l'étude des structures algébriques par des techniques algorithmiques et combinatoires, comme notamment illustré par les travaux de Marcel-Paul Schützenberger, Alain Lascoux, Dominique Foata, Richard Peter Stanley… Trouve plus

Combinatoire analytique: En mathématiques, et plus précisément en combinatoire, la combinatoire analytique (en anglais : analytic combinatorics) est un ensemble de techniques décrivant des problèmes combinatoires dans le langage des séries génératrices, et s'appuyant en particulier sur l'analyse complexe pour obtenir des résultats asymptotiques sur les objets combinatoires initiaux. Les résultats de combinatoire analytique permettent notamment une analyse fine de la complexité de certains algorithmes. Trouve plus

Combinatoire des mots: La combinatoire des mots est une branche des mathématiques et de l'informatique théorique qui applique l'analyse combinatoire aux mots finis ou infinis. Cette branche s'est développée à partir de plusieurs branches des mathématiques : la théorie des nombres, la théorie des groupes, les probabilités et bien sûr la combinatoire. Elle a des liens avec divers thèmes informatiques, comme l'algorithmique du texte, la recherche de motifs et la compression de textes. Trouve plus

Combinatoire extrémale: La combinatoire extrémale est un domaine de la combinatoire, qui est elle-même une partie des mathématiques. La combinatoire extrémale étudie de quelle taille une collection d'objets finis (nombres, graphes, vecteurs, ensembles, etc.) peut être, si elle doit répondre à certaines restrictions. Trouve plus

Combinatoire géométrique: La combinatoire géométrique est une branche des mathématiques, en particulier de la combinatoire. Un certain nombre de sous-domaines lui sont associés, tels que la combinatoire polyédrique (l'étude des faces des polyèdres convexes ), la géométrie convexe (l'étude des ensembles convexes, en particulier la combinatoire de leurs intersections), et la géométrie discrète, qui à son tour a de nombreuses applications à la géométrie computationnelle. D'autres domaines importants incluent la géométrie métrique des polyèdres, comme le théorème de Cauchy sur la rigidité des polytopes convexes. L'étude des polytopes réguliers, des solides d'Archimède et des nombres de baisers fait également partie de la combinatoire géométrique. Des polytopes spéciaux sont également envisagés, comme le permutoèdre, l' associaèdre et le polytope de Birkhoff . Trouve plus

Combinatoire probabiliste: Trouve plus

Combinatoire semantique: Trouve plus

Combinatoire sémantique: La combinatoire sémantique est la recherche du sens total d'un énoncé par « calcul » à partir de ses unités constituantes. Trouve plus

Combinatorial Chemistry & High Throughput Screening: Trouve plus

Combinatorica: Combinatorica est une revue mathématique qui publie des articles en of combinatoire et en informatique théorique. Trouve plus

Combinatorics, Probability and Computing: Combinatorics, Probability and Computing est une revue scientifique revue par les pairs en mathématiques, publiée par Cambridge University Press. Son rédacteur en chef est Béla Bollobás (DPMMS (en) et Université de Memphis). Le journal couvre les champs de la combinatoire, la théorie des probabilités et l'informatique théorique. Actuellement, il publie six numéros par an. Comme avec d'autres revues du même éditeur, il suit une politique hybride green/gold libre accès, dans laquelle les auteurs peuvent placer des copies de leurs articles en dépôt institutionnel après six mois de période d'embargo, ou payer des frais pour un accès libre afin de rende leurs articles libres lisibles sur le site du journal. Le journal a été créé par Bollobás en 1992. Le lauréat de la médaille Fields Timothy Gowers l'a qualifié de "favori personnel" parmi les revues de combinatoire et écrit qu'il "maintient un niveau élevé". Trouve plus

Combine: La ville de Combine est située dans les comtés de Dallas et Kaufman, dans l'État du Texas, aux États-Unis. Sa population s'élevait à 1 942 habitants lors du recensement de 2010, estimée à 2 226 habitants en 2018. Trouve plus

Combiné: Combiné peut désigner : combiné nordique, un sport qui combine le saut à ski et le ski de fond ; combiné de ski alpin, une épreuve réunissant successivement descente et slalom ; combiné de ski alpin aux Jeux olympiques ; combiné téléphonique, une partie d'un téléphone ; transport combiné, un transport de marchandise utilisant successivement deux ou plusieurs modes de transport. Trouve plus

Combiné (ski alpin) aux Jeux olympiques: Trouve plus

Combiné (téléphonie): En téléphonie, un combiné (aussi appelé combiné téléphonique ; en anglais, handset) est un composant d'un téléphone que l'utilisateur tient dans la main lors d'un appel téléphonique. Le combiné est composé de deux parties : une partie microphone qui se place devant la bouche et une partie haut-parleur qui se place à proximité de l'oreille. Le combiné a été inventé dès les premières années de la téléphonie, mais son omniprésence est relativement récente. Dans les premiers temps de la téléphonie, l'interlocuteur parlait devant une plaque de bois solidaire du boîtier du téléphone ou dans un petit entonnoir, en portant à son oreille l'écouteur relié au boîtier par un fil. Jusqu'à l'arrivée du téléphone sans fil, le combiné était généralement raccordé au boîtier téléphonique par un fil souple torsadé. Avec l'évolution de l'électronique HF et des techniques numériques, les téléphones sont désormais sans fil le plus souvent. Un (ou plusieurs) combiné de taille réduite communique par une liaison radio sur une porteuse UHF ou VHF avec une station de base reliée à la ligne téléphonique. Cette liaison peut être numérique, par exemple pour les postes DECT. Le combiné d'un téléphone sans fil contient un émetteur-récepteur radio qui transmet la communication via la station de base qui est rattachée à une ligne téléphonique se terminant dans l'habitation de l'abonné. Le téléphone mobile ne nécessite pas de station de base et communique directement avec un site cellulaire dans des bandes de fréquences spécialement désignées. Les combinés peuvent être dotés d'écrans texte affichant diverses informations. Les combinés n'utilisent plus nécessairement le réseau téléphonique commuté (RTC) et peuvent se connecter sur les réseaux IPv4 et IPv6. Trouve plus

Combiné alpin: Le combiné est une discipline de ski alpin. Elle combine une épreuve de descente et une épreuve de slalom. Elles ne sont pas disputées le même jour. Le gagnant est le skieur avec le temps total le plus rapide. (Jusque dans les années 1990, un système de points compliqué[Lequel ?] était utilisé pour déterminer le classement dans l'événement combiné. ) Une version modifiée, le super combiné, est une course de vitesse (descente ou super-G ) et une seule course de slalom, les deux parties étant programmées le même jour. Portail du ski alpin Trouve plus

Combiné de ski alpin: Trouve plus

Combiné de ski alpin aux Deaflympics: Trouve plus

Combiné de ski alpin aux Jeux olympiques: Le combiné a été disputé à dix reprises aux Jeux olympiques, pour la première fois lors des Jeux olympiques de 1936 à Garmisch-Partenkirchen en Allemagne. Trouve plus

Combine nordique: Trouve plus

Combiné nordique: Le combiné nordique est un sport qui combine deux types de pratique de ski nordique : le saut à ski et le ski de fond. Créé en Norvège à la fin du XIXe siècle, le combiné nordique est au programme olympique depuis la première édition et il dispose de championnats du monde depuis 1925. Historiquement, l'épreuve de ski de fond était disputée plusieurs jours avant le saut. À partir des années 1950, l'ordre change puis la compétition a lieu sur une même journée. Les principales compétitions sont organisées par la Fédération internationale de ski. Il s'agit des championnats du monde, de la coupe du monde ainsi que le Grand prix d'été de combiné nordique. À son origine, la discipline était considérée comme la « discipline reine » du ski nordique. Elle se pratique également en été. Trouve plus

Combiné nordique à l'Universiade de 2011: Trouve plus

Combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 1962: L'épreuve de combiné nordique à l'Universiade d'hiver 1962 s'est déroulé en mars 1962. L'épreuve est remportée par Vjatscheslav Drjagin. Trouve plus

Combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 1964: L'épreuve de combiné nordique à l'Universiade d'hiver 1964 s'est déroulé en février 1964. L'épreuve est remportée par Vjatscheslav Drjagin. Trouve plus

Combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 2001: Les épreuves de combiné nordique à l'Universiade d'hiver 2001 se sont déroulés du 11 février 2001 au 14 février 2001 à Zakopane. Trouve plus

Combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 2009: Les épreuves de combiné nordique à l'Universiade d'hiver 2009 se déroulent du 20 février 2009 au 24 février 2009. Trois épreuves masculines figurent au programme de cette compétition. Elles sont remportées par l'Allemand Steffen Tepel, le Japonais Koichiro Sato et le relais japonais. Le Japon est la nation la plus médaillée avec quatre médailles, deux en or et deux en argent. Trouve plus

Combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 2011: Les épreuves de combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 2011 se déroulent du 28 janvier au 1er février 2011 au tremplin de Kiremitliktepe, près de la ville d'Erzurum en Turquie. Trois épreuves masculines figurent au programme de cette compétition, soit les mêmes que lors de la précédente édition des Universiades à Harbin. L'épreuve individuelle sur le tremplin normal est remportée par le Suisse Tommy Schmid qui était troisième après le saut. Le Japonais Aguri Shimizu remporte le départ en ligne grâce à son concours de saut où il réalisa les deux sauts les plus longs du concours. La Russie remporte au sprint le relais devant la Pologne et la seconde équipe russe. La Russie est la nation la plus médaillée avec trois médailles, une en or et deux de bronze. Trouve plus

Combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 2011/Bon article: Trouve plus

Combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 2013: Les épreuves de combiné nordique à l'Universiade d'hiver 2013 se déroulent du 13 décembre 2013 au 18 décembre 2013 à Predazzo sur le tremplin Giuseppe dal Ben pour le saut à ski et à Tesero pour le ski de fond. Trois épreuves masculines figurent au programme de cette compétition, le tremplin normal, le départ en ligne et le relais. Ce sont les mêmes que lors de la précédente édition des Universiades à Erzurum. Elles sont remportées par le Polonais Adam Cieślar, le Japonais Aguri Shimizu et le relais polonais. La Pologne est la nation la plus médaillée avec quatre médailles, deux en or, une en argent et une en bronze. Adam Cieślar et Aguri Shimizu ont remporté trois médailles, une dans chaque épreuve. Trouve plus

Combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 2015: Les épreuves de combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 2015 se déroulent à Štrbské Pleso (Slovaquie) du 25 janvier 2015 au 1er février 2015. Trois épreuves masculines figurent au programme de cette compétition, soit les mêmes que lors de la précédente édition des Universiades dans la Province autonome de Trente en Italie. Elles sont remportées par le Polonais Adam Cieślar et le relais allemand. La Pologne est la nation la plus médaillée avec quatre médailles, deux en or et deux en bronze. David Welde a remporté trois médailles, une dans chaque épreuve. Trouve plus

Combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 2017: Les épreuves de combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 2017 se déroulent à Almaty (Kazakhstan) du 29 janvier 2017 au 5 février 2017. Trois épreuves masculines figurent au programme de cette compétition, soit les mêmes que lors de la précédente édition des Universiades à Štrbské Pleso en Slovaquie. Trouve plus

Combiné nordique au Festival olympique d'hiver 2009 de la jeunesse européenne: Les épreuves de combiné nordique au Festival olympique d'hiver 2009 de la jeunesse européenne se sont déroulées en février 2009 à Szczyrk, en Pologne. L'épreuve de sprint est remportée par l'Allemand Manuel Faißt devant le Polonais Pawel Słowiok. L'Allemand Tobias Simon est troisième. Deux jours plus tard, le Gundersen voit Pawel Słowiok devancer l'Autrichien Mario Seidl. Le Polonais Adam Cieślar arrive troisième. Le relais est la dernière course. Il est remporté l'équipe d'Allemagne qui devance celle de Pologne ; l'équipe de Slovénie complète le podium. Trouve plus

Combiné nordique au Festival olympique d'hiver 2011 de la jeunesse européenne: Les épreuves de combiné nordique au Festival olympique d'hiver 2011 de la jeunesse européenne se sont déroulées en février 2011 en République tchèque. L'épreuve individuelle est remportée par l'Allemand David Welde devant le Finlandais Jani Peltola et le Norvégien Mads Kristoffer Waaler. Dans la course par équipes, le relais autrichien composé de Paul Gerstgraser et Philipp Orter devance l'Allemagne et la Finlande. Trouve plus

Combiné nordique au Festival olympique d'hiver 2015 de la jeunesse européenne: Les épreuves de combiné nordique au Festival olympique d'hiver 2015 de la jeunesse européenne se sont déroulées en janvier 2015 en Autriche. L'épreuve de 10 km est remporté par l'Allemand Willi Hengelhaupt devant le Finlandais Severi Taipale et l'Autrichien Samuel Mraz (de). Deux jours plus tard, le relais autrichien bat l'Allemagne grâce à une remontée lors de la course de ski de fond. La dernière course, le 5 km est remporté par Willi Hengelhaupt qui avait dominé le concours de saut et qui a fait la course en tête lors de la course de ski de fond. Il s'est imposé devant Samuel Mraz et Théo Rochat. Trouve plus

Combiné nordique au Festival olympique d'hiver de la jeunesse européenne: Le combiné nordique fait son apparition au Festival olympique de la jeunesse européenne en 2003 à Bled avec une épreuve individuelle masculine. Le combiné nordique est une discipline jusqu'à présent exclusivement masculine. Trouve plus

Combiné nordique au jeux de ski de Suède: Trouve plus

Combiné nordique aux championnats du monde de ski nordique 1925: L'épreuve du combiné nordique des championnats du monde de ski nordique 1925 s'est déroulée à Janské Lázně (Tchécoslovaquie) les 14 février 1925 et 19 février 1925. Trouve plus

Combiné nordique aux championnats du monde de ski nordique 1926: L'épreuve du combiné nordique des championnats du monde de ski nordique 1926 s'est déroulée à Lahti (Finlande) le 6 février 1926. Trouve plus

Combiné nordique aux championnats du monde de ski nordique 1927: L'épreuve du combiné nordique des championnats du monde de ski nordique 1927 s'est déroulée à Cortina d'Ampezzo (Italie) le 2 février 1927. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...