Rechercher dans ce blog

lundi 1 mars 2021

Colonisation étrangère, Colonisation européenne de l'Afrique, Colonisation européenne de l'Amérique, Colonisation europeenne des Ameriques, Colonisation européenne des amériques,

Colonisation étrangère: Trouve plus

Colonisation européenne de l'Afrique: Trouve plus

Colonisation européenne de l'Amérique: Trouve plus

Colonisation europeenne des Ameriques: Trouve plus

Colonisation européenne des amériques: Trouve plus

Colonisation française: Trouve plus

Colonisation française au Maroc: Trouve plus

Colonisation française de l'Algérie: Trouve plus

Colonisation française de l'Amérique: Trouve plus

Colonisation française de l'Indochine: Trouve plus

Colonisation française de Malte: Trouve plus

Colonisation francaise des Ameriques: Trouve plus

Colonisation française des amériques: Trouve plus

Colonisation française du Texas: La colonisation française du Texas trouve son origine avec le Fort Saint-Louis, situé près de l'actuelle census-designated place d'Inez dans le comté de Jackson. Créé en 1685 près de la baie de Matagorda par l'explorateur René-Robert Cavelier de La Salle, ce dernier avait dû changer ses plans visant à fonder une colonie à l'embouchure du fleuve Mississippi, à cause de cartes inexactes et d'erreurs de navigation. Ainsi, le débarquement se réalise à près de 640 kilomètres plus à l'ouest, au large de la côte de l'actuel Texas. La colonie a survécu jusqu'en 1688. Trouve plus

Colonisation française en Algérie: Trouve plus

Colonisation galloise des Ameriques: Trouve plus

Colonisation galloise des amériques: Trouve plus

Colonisation galloise du Chubut: Les Gallois du Chubut sont une minorité présente en Argentine. Ils descendent de l'immigration au XIXe siècle, en Patagonie, de Gallois du Pays de Galles opposés à la domination britannique. En gallois, cet établissement s'appelle Y Wladfa. Trouve plus

Colonisation germanique de l'Europe orientale: La colonisation germanique de l'Europe orientale (Ostsiedlung), est l'expansion migratoire vers l'est de l'Europe centrale, des populations de langue allemande, survenue au cours du Moyen Âge. La zone territoriale touchée s'étend à peu près de la Slovénie, Styrie et Carinthie vers l'est atteignant les Pays baltes, l'Estonie, la Lettonie et plus au sud, la Transylvanie. L'Ostsiedlung reprenant approximativement une partie du territoire de l'ancienne Germania magna (de) de l'Antiquité. Trouve plus

Colonisation grecque: La colonisation grecque est l'essaimage des cités helléniques du pourtour de l'Égée tout autour du bassin méditerranéen. Ce mouvement de population se déroule en plusieurs vagues aux VIIIe et VIIe siècles av. J.-C.. Vaste temps d'urbanisation, cette phase d'expansion marque l'essor d'un véritable trafic maritime hellène en modifiant ainsi les structures du commerce et de l'économie de la Grèce historique. Cette première grande période d'expansion grecque allant de 734 -fondation de Naxos - à 580 -fondation d'Agrigente - ne devait être dépassée par leur ampleur que par les conquêtes d'Alexandre Le Grand. Lors de ces deux siècles de dispersion s'est affirmée une culture grecque commune mettant en relation les différentes régions méditerranéennes. On trouve la trace de colonie au sud de l'Italie (Grande-Grèce), sur les rivages de la mer Noire, à Chypre et au nord-est de l'Afrique (Cyrénaïque, Mauritanie et Tingitane et aux frontière du monde carthaginois) ainsi qu'en Méditerranée occidentale (Gaule), toujours en foyers isolés. Ses fondations concernent presque exclusivement le littoral et rares sont les sites localisés dans l'arrière-pays. Trouve plus

Colonisation hospitalière des Amériques: La colonisation hospitalière en Amérique s'étendit sur une brève période de 14 ans, entre 1651 et 1665, durant laquelle les Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem possédaient quatre îles des Caraïbes : Saint-Christophe, Sainte-Croix, Saint-Barthélemy et Saint-Martin. Trouve plus

Colonisation interne: Trouve plus

Colonisation israélienne: Trouve plus

Colonisation italienne: Trouve plus

Colonisation japonaise de la Corée: Trouve plus

Colonisation mentale: Trouve plus

Colonisation neerlandaise des Ameriques: Trouve plus

Colonisation néerlandaise des amériques: Trouve plus

Colonisation portugaise de l'Amérique: Le Portugal est le pays qui a contribué le plus à l'exploration européenne du monde à l'époque des grands navigateurs, au XVe siècle. Le Traité de Tordesillas établissait en 1494 un partage du Nouveau Monde entre l'Espagne et le Portugal. La colonisation portugaise de l'Amérique s'est principalement portée sur l'Amérique du Sud (essentiellement le Brésil), des tentatives au Canada ayant échoué. Trouve plus

Colonisation portugaise de l'Indonésie: Trouve plus

Colonisation portugaise des Ameriques: Trouve plus

Colonisation portugaise des amériques: Trouve plus

Colonisation religieuse: Trouve plus

Colonisation russe de l'Amérique: La colonisation russe de l'Amérique est la période durant laquelle l'Empire russe possédait des territoires en Amérique du Nord, principalement l'Alaska, avant la vente de cette dernière aux États-Unis en 1867 ; les marchands et trappeurs russes, dans le but de trouver des fourrures de loutres de mer, touchèrent également le nord de la Californie, entrant ainsi en compétition avec les Espagnols établis au sud. Trouve plus

Colonisation russe des Ameriques: Trouve plus

Colonisation russe des amériques: Trouve plus

Colonisation spatiale: Trouve plus

Colonisation suedoise des Ameriques: Trouve plus

Colonisation suédoise des amériques: Trouve plus

Colonisation végétale des coulées de lave: La colonisation végétale des coulées de lave est le processus naturel par lequel une coulée de lave initialement nue est peu à peu investie par un couvert végétal qui peut à long terme devenir une véritable forêt. Elle commence par exemple par la fixation sur la roche volcanique de lichens tels que Stereocaulon vulcani, une espèce pionnière dont la décomposition finit par fournir l'humus nécessaire à la végétalisation. Ce processus a notamment été étudié par Thérésien Cadet sur le massif du Piton de la Fournaise, à La Réunion. Trouve plus

Colonisation viking des Ameriques: Trouve plus

Colonisation viking des amériques: Trouve plus

Colonisé: Trouve plus

Colonisés: Trouve plus

Colonius: Colonius est la tour de télécommunications de Cologne qui fut terminée en 1981. Colonius possède une cafétéria, une plate-forme avec un point de vue, et un restaurant, en plus de ses antennes radio et de ses stations de radio dans la gamme des très hautes fréquences. À cause d'un manque de locataires, la zone des locataires incluant le restaurant et la plate-forme est fermée (2005). Lorsqu'elle fut achevée, Colonius avait une hauteur de 252,9 mètres. En 2004, une tour radio ajoutée par hélicoptère augmenta sa hauteur, qui atteignit 266 mètres. Cet ajout permit la diffusion de la Télévision numérique terrestre (DVB-T) dans la région de Bonn-Cologne. Trouve plus

Colonization: Colonization est un jeu vidéo de stratégie au tour par tour publié en 1994 par MicroProse et réalisé conjointement par Sid Meier (créateur de Civilization) et Brian Reynolds (réalisateur de Civilization 2). Il place le joueur au contrôle d'une des quatre nations ayant colonisé l'Amérique. Après avoir mis sur pied un empire colonial digne de ce nom, il devra déclarer l'indépendance de ces colonies face à la Mère patrie. Le jeu est sorti en 1994 sous DOS puis a été porté en 1995 sous Amiga, Windows et Mac OS. Aujourd'hui, la société Atari (anciennement Infogrames) conserve les droits exclusifs sur ce jeu, pacte conclu de facto dans le rachat de MicroProse. Trouve plus

Colonna: Trouve plus

Colonna (Italie): Colonna est une commune de la ville métropolitaine de Rome Capitale dans le Latium en Italie. Trouve plus

Colonna (rione de Rome): Colonna est l'un des 22 rioni de Rome. Il est désigné dans la nomenclature administrative par le code R.III. Trouve plus

Colonna d'Istria: Colonna d'Istria est un nom de famille porté notamment par : Famille Colonna d'Istria, famille noble de Corse ; Michel Colonna d'Istria (1958-2002), journaliste français, pionnier de la presse sur Internet. Paulin Colonna d'Istria (1905-1982), militaire français ayant joué un rôle important dans la libération de la Corse en 1943. Trouve plus

Colonna, Yvan: Trouve plus

Colonnade: En architecture classique, une colonnade désigne une succession de colonnes, jointes par leur entablement, décorant un édifice, ou formant un ensemble architectural à part entière,. Trouve plus

Colonnade antique de Riez: Trouve plus

Colonnade de Perrault: Trouve plus

Colonnade du Louvre: La colonnade du Louvre constitue la façade orientale du palais du Louvre (aile Sully). Elle a été édifiée entre 1667 et 1670 et passe pour un des chefs-d'œuvre du classicisme français. Le projet final, que nous voyons encore aujourd'hui, a été entrepris en 1667. Malgré son nom de « colonnade de Perrault », il pose encore un problème d'attribution, sa conception étant le fruit de multiples influences, dont celles de Louis Le Vau, architecte du roi, Charles Le Brun, premier peintre du roi, et Claude Perrault, architecte. Il faut donc la voir comme un mélange d'inspirations diverses, ce qui est tout à fait logique pour l'époque, puisque les contemporains considéraient qu'aucun homme à lui seul ne pouvait avoir toutes les compétences pour réaliser une façade digne du Roi. Sur un soubassement s'élève un étage composé d'une colonnade de style corinthien puis un attique couronné d'une balustrade. Le Pavillon central (ou Pavillon Saint-Germain l'Auxerrois) s'intègre harmonieusement dans cet ordonnancement. À l'époque, ce projet a reçu un accueil très mitigé de la part des architectes du mouvement classique : le doublement des colonnes sur la façade est très inhabituel. Le traité de Vitruve (sur lequel s'appuient tous les architectes classiques) ne fait jamais mention de ce doublement. Trouve plus

Colonnades: Trouve plus

Colonnades (Charleroi): Les Colonnades, officiellement les Nouvelles galeries, étaient anciennement des bâtiments commerciaux situés dans la ville de Charleroi au boulevard Joseph Tirou. Trouve plus

Colonnaire: Trouve plus

Colonnata: Trouve plus

Colonnata (Carrare): Colonnata est le nom d'une frazione de la commune de Carrare, situé à 532 mètres d'altitude, sur les versants des Alpes apuanes, en Toscane : le site est mondialement connu pour ses carrières de marbre et sa production de lard. Trouve plus

Colonne: Colonne peut faire référence à : une colonne, un élément de soutien de forme cylindrique en architecture, en ameublement ou en sculpture ; une colonne commémorative : colonne Trajane, colonne Nelson, colonne Vendôme, etc. ; plus généralement un volume ayant la forme d'un cylindre étroit et vertical : colonne d'air, colonne d'eau ; une tuyauterie verticale : colonne de douche, colonne de gaz, d'électricité, colonne sèche, colonne humide, etc. ; une subdivision verticale d'une page en imprimerie : par métonymie le pluriel « les colonnes » peut désigner un journal ; mettre en colonnes signifie mettre en page ; une colonne désigne une chronique de presse ; une colonne, un alignement vertical de valeurs dans un tableau en mathématique et en informatique ; un ensemble de cases alignées face au joueur dans les jeux sur damiers représentés verticalement sur le papier ; la colonne vertébrale, le support osseux du dos chez les vertébrés en anatomie ; une colonne corticale est un groupe de neurones ; une colonne d'infanterie, un contingent armé dont la forme est longue et étroite ; les colonnes infernales ont sévi en Vendée de janvier à mai 1794 ; la cinquième colonne désigne les partisans — au sein d'un État ou d'une organisation — d'un autre État ou d'une autre organisation hostiles ; Cinquième Colonne est aussi le titre d'un film d'Alfred Hitchcock ; La Cinquième Colonne est le titre du onzième tome de la série de bande dessinée Louis la Guigne ; 5 colonnes à la une : une émission de télévision ; une colonne de direction, en automobile pour contrôler l'orientation des roues au moyen du volant ; les colonnes basaltiques, des éléments verticaux réguliers se débitant dans une ancienne coulée de basalte en géologie ; une colonne, une concrétion minérale issue de la réunion d'une stalagmite et d'une stalactite. Trouve plus

Colonne (architecture): En architecture, ameublement, sculpture et ingénierie des structures, une colonne est un support vertical dont le plan est un cercle (colonne cylindrique) ou un polygone régulier à plus de quatre côtés (colonne polygonale). Elle se distingue du pilier et du pilastre. Elle est composée d'une base, d'un fût et d'un chapiteau. Dans l'architecture classique (inspirée par l'Antiquité gréco-latine), les proportions et les ornements de ces éléments sont régis par les ordres architecturaux. Dans l'architecture antique et classique, les colonnes soutiennent souvent un portique en façade. La colonnade, quant à elle, est constituée d'une succession de colonnes. Trouve plus

Colonne (famille): Trouve plus

Colonne (formation): La colonne dans un contexte militaire, désigne une formation des troupes en ordre serré qui s'oppose à la ligne. C'est un ordre de bataille dit profond, où le front tenu est étroit, elle a deux emplois qui correspondent à deux buts : la colonne de marche, employée pour les mouvements entre deux combats, très étirée avec quelques soldats marchant de front, allant de la file indienne à quelques dizaines ; la colonne d'attaque ou de bataille, beaucoup plus large, et utilisée lors du combat pour favoriser le choc par rapport au feu.Au XVIIIe siècle, une grande querelle de tacticiens opposa partisans de l'ordre mince et ceux de l'ordre profond. Les résultats des réflexions et travaux menés à ce moment fut déterminant pour l'efficacité des armées de la Révolution et de l'Empire. Par analogie, on parle de colonne pour désigner des formations d'animaux qui ressemblent à des colonnes militaires. exemple : colonnes de manchots empereurs. Trouve plus

Colonne (Jura): Colonne commune française située dans le département du Jura, région Bourgogne-Franche-Comté. En ce début de millénaire, la municipalité a beaucoup travaillé à l'unité d'une structure collective rurale moderne et démocratique : l'intercommunalité du Val d'Orain. Les sept agriculteurs portent leur lait à la coopérative d'Oussières. Le SIVOS du Val d'Orain (syndicat intercommunal à vocation scolaire) a été créé avec Oussières, Villers-les-Bois, Le Chateley, Biefmorin, Bersaillin, Brainans, Neuvilley pour construire un groupe scolaire à 6 classes avec garderie. La demande en logement dépasse l'offre. Colonne a été bâtie dans la partie basse d'une micro vallée dessinée par l'Orain, petite rivière qui prend sa source dans les complexes systèmes karstiques des plateaux du Jura. Son débit est très peu variable, du fait du réchauffement. Colonne n'est pas directement adossée à la rivière mais à un petit canal, détournement de l'Orain,qui alimente le village. Les maisons les plus anciennes,sont du XVIIIme siècle, le village ayant été rasé par les troupe de Louis XIV avant l'annexion à la France. L'église,construite au XVIIIe,a été agrandie au XIXe son clocher abrite une cloche classée monument historique. La façade fortifiée au centre du village, ne figure curieusement pas dans la cartographie de Cassini, elle n'est pas non plus classée,donc non authentifiée. Le portail lui, n'est pas de structure défensive, mais bien religieuse, il porte les armoiries des "de Reculot", famille noble implantée au moyen age. Ces armoiries, bouchardées à la révolution? sont peut être un rajout ancien. Ce bras de l'Orain constitue le cœur du village c'est entre la rivière et ce dernier que le village historique s'est développée, autour de l'église, sous la protection de deux fossés, remarquables sur les anciennes cartes (Cassini et plan cadastral des archives départementales). Les moulins qui ne sont plus en service enjambent le bras du canal. A voir: Les restes de fortifications et surtout la porte XVIme. La maison Mignaton, maitre d'œuvre de l'église, lequel s'est construit une belle maison datée de 1793, comportant une niche à statue, forme de provocation en pleine Terreur. Juste derrière, une autre maison datée elle, de 1789. Le village possède 2 moulins du XIXme en bon état, dont un au hameau de Vaivre. Devant le lotissement dit des Eclusiaux, un chêne remarquable en cours de classement. De plus, le village est traversé par un chemin de randonnée régional (marquage jaune) permettant de marcher quelques heures dans une forêt fraîche en plein été. Trouve plus

Colonne (meuble): Trouve plus

Colonne (périodique): Trouve plus

Colonne (séparation): Une colonne est une unité de séparation physico-chimique utilisée en sciences de l'ingénieur, en chimie et en biologie. Il s'agit en général d'un tube au sein duquel des échanges de matière (à la base de la séparation) et d'énergie (chaleur) s'effectuent entre une phase liquide descendante et une phase gazeuse montante. La colonne permet de séparer un ou plusieurs composés d'un mélange. Le principe de séparation est variable et utilise différents moyens. On désigne ces unités en fonction de leur principe de séparation, ex. : colonne de distillation, colonne de chromatographie. Les modes de fonctionnement des colonnes peuvent être continus ou discontinus (batch). Trouve plus

Colonne (tableau): Trouve plus

Colonne à bulles: Une colonne à bulles est un contacteur gaz–liquide entre une phase gazeuse et une phase liquide utilisée pour réaliser le transfert de matière entre les deux phases ou comme réacteur chimique. Son nom dérive du fait que la phase gazeuse est insufflée dans la partie inférieure de la colonne et remonte à travers le liquide sous forme de bulles. À la surface de ces bulles a lieu la rencontre de la phase gazeuse et de la phase liquide, qui échangent des substances ou réagissent pour former de nouvelles substances. La surface totale des bulles dans une colonne à bulles oscille typiquement autour de 1 et 200 m2 par m3 de liquide. Trouve plus

Colonne à dessécher: Trouve plus

Colonne à film tombant: Une colonne à film tombant est une colonne utilisée pour réaliser un transfert de masse et de chaleur entre deux phases fluides (en général une phase gazeuse et une phase liquide). Trouve plus

Colonne à garnissage: Trouve plus

Colonne à plateaux: Une colonne à plateaux est une colonne utilisée pour des opérations unitaires dans lesquelles il est nécessaire de mettre en contact une phase liquide et une phase gazeuse. Elle est généralement utilisée pour les opérations de distillation, d'extraction liquide-liquide ou d'absorption gaz-liquide. Trouve plus

Colonne à pulvérisation: Trouve plus

Colonne Alessandri: Trouve plus

Colonne Antonine: Trouve plus

Colonne Ascaso: Trouve plus

Colonne aux acanthes: Trouve plus

Colonne aux volontaires de 1830: La colonne aux volontaires de 1830 est un mémorial de style néo-classique érigé sur le territoire de la ville belge de Nivelles, en Brabant wallon. Trouve plus

Colonne aux volontaires de 1830 (Nivelles): Trouve plus

Colonne avec masque solaire: Trouve plus

Colonne ballastée: Trouve plus

Colonne basaltique: Trouve plus

Colonne brisee: Trouve plus

Colonne brisée: Une colonne brisée, appelée aussi colonne tronquée est un élément architectural surmontant généralement la sépulture d'un homme décédé ou le cénotaphe des monuments aux morts. La colonne tronquée a été adoptée par les libres penseurs pour signaler certains de leurs tombeaux (ceux d'inspiration maçonnique sont associés à des branches d'acacia, des compas et des équerres, mais on la trouve aussi sur des tombes d'enfants ou celles d'hommes morts prématurément, plus rarement sur des tombes de jeune femmes car la colonne est un symbole phallique). Ces éléments des monuments aux morts peuvent consister en une colonne de marbre de 2 à 4 mètres de haut franchement brisée en son extrémité haute, pour symboliser la vie trop tôt écourtée. Elle évoquent aussi le rêve anarchiste de la fin de toutes les guerres,. Trouve plus

Colonne brisée (Naples): La colonne brisée (ou colonne cassée) ou monument aux morts en mer est l'une des colonnes monumentales du centre historique de Naples, située piazza della Vittoria. Trouve plus

Colonne christophe colomb de barcelone: Trouve plus

Colonne coiffée: La Colonne coiffée est une cheminée de fée située sur le territoire de la commune de Château-Ville-Vieille dans le département des Hautes-Alpes en France. Portail des Hautes-Alpes Portail de la géologie Trouve plus

Colonne commemorative: Trouve plus

Colonne commémorative: Une colonne commémorative est un monument érigé en commémoration d'un événement important, victoire militaire, prise d'indépendance ou autre événement politique, ou encore en l'honneur d'un personnage important. Installée sur une place publique, d'une hauteur importante, construite en matériaux durables, de pierre ou de bronze, elles sont destinées à durer et à impressionner. Leur modèle est bien souvent la colonne Trajane où d'autres monuments de l'Antiquité, remise au goût du jour durant les XVIIIe et XIXe siècles. Généralement fortement ornées et sculptées, ou couvertes d'inscriptions, dates, noms de personnages importants ou relations de hauts faits, elle comportent de nombreux éléments symboliques et sont surmontées de la représentation d'un dirigeant ou de sa représentation. Certaines comportent dans leur fût un escalier qui permet de monter au sommet. Trouve plus

Colonne commémorative de Montmirail: La colonne commémorative de Montmirail, aussi appelée colonne de Montmirail Marchais-en-Brie, est une colonne de style néo-classique élevée pour commémorer la victoire des troupes napoléoniennes contre les troupes russo-prussiennes lors de la bataille de Montmirail dans la Marne et les autres victoires françaises du mois de février 1814 lors de la campagne des Six-Jours. Construite sous le Second Empire à la limite des communes de Montmirail (Marne) et Dhuys-et-Morin-en-Brie (Aisne), à l'emplacement où se tenait Napoléon Ier lors de la bataille, elle est inscrite au titre des monuments historiques depuis décembre 2012. Trouve plus

Colonne Connolly: La colonne Connolly ou Connolly Column est un détachement militaire formé par des volontaires irlandais qui, au sein des Brigades internationales, ont combattu aux côtés des forces armées de la République espagnole la rébellion du général Franco et des nationalistes pendant la guerre civile espagnole (juillet 1936 - mars 1939). La colonne Connolly a fait partie de la Brigade Abraham Lincoln de la XVe Brigade internationale. Récemment, la réalité de l'existence d'une « colonne » au sein du bataillon Abraham Lincoln a été remise en cause.[réf. nécessaire] Trouve plus

Colonne Connoly: Trouve plus

Colonne corinthienne: Trouve plus

Colonne corticale: Une colonne corticale est un groupe de neurones situés dans le cortex cérébral dont les champs de réception sont identiques. D'ailleurs, si on introduit une microélectrode perpendiculairement à travers les différentes couches du cortex visuel, on ne rencontrera par exemple que des neurones qui ont la même préférence d'orientation, qu'ils aient des champs récepteurs simples ou complexes. Il s'agit dans cet exemple d'une colonne d'orientation. On distingue également les colonnes de dominance oculaire, ainsi que les blobs et interblobs (ou taches et intertaches) au sein des hypercolonnes du cortex visuel primaire. Portail des neurosciences Portail de la médecine Trouve plus

Colonne d'air: Trouve plus

Colonne d'Antonin le Pieux: Trouve plus

Colonne d'Arcadius: Trouve plus

Colonne d'air: La colonne d'air est le volume d'air, premièrement emmagasiné dans les poumons, deuxièmement mis en pression à l'aide du diaphragme (muscle ventral) et des muscles de la sangle abdominale (grand droit de l'abdomen et obliques interne et externe de l'abdomen), troisièmement géré par les lèvres ou la langue (organe faisant office de robinet), enfin poussé (en débit et vitesse) dans un instrument de musique à vent créant ainsi des vibrations. Ces vibrations ont à une ou plusieurs fréquence en relation avec la note entendue, et correspondent à un régime de résonance. Il est fondamental de conserver pendant plusieurs secondes la colonne d'air et de moduler les débits et vitesses afin de créer des sons harmonieux, justes et précis. On peut diviser cette colonne d'air en trois sections à savoir : La première est celle dans le corps humain et concerne tous les organes et muscles permettant de conserver une quantité importante d'air, de créer une pression suffisante et de gérer les débits sur une grande longueur temporelle (jusqu'à un minute après des entrainements) La deuxième est la gestion dans l'organe de régulation, que ce soit lors de l'inspiration pour bien remplir les poumons, et de des expirations en utilisant la langue ou les lèvres. La troisième section se trouve dans le corps de l'instrument, créant ainsi le son régulé par les trous et pistons ouverts ou fermés par les doigts du musicien. Le principe du jeu musical repose parfois sur l'exploitation des modes harmoniques. Mais toutes les notes n'étant pas accessibles ainsi, il faut modifier la géométrie de la colonne d'air. Deux méthodes principales se dégagent alors : la batterie de tuyaux de dimensions différentes, comme dans l'orgue ou la flûte de pan la variation de géométrie : par des trous ouvert et bouchés comme sur la flûte à bec, l'ocarina, le saxophone ou la clarinette… par un allongement du conduit, continu dans le cas du trombone à coulisse ou discret dans le cas des cuivres à pistons.Sur certains instruments, la clarinette par exemple, il faut également changer la physionomie de la bouche (pression de la mâchoire, hauteur de la langue, position des lèvres) afin d'accéder aux notes. Pour les changements de registre plus facile, il faut parfois briser la colonne d'air en utilisant un doigté différent lorsqu'il s'agit d'une harmonique. Portail de la musique Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...