Rechercher dans ce blog

lundi 1 mars 2021

Colonia Forum Segusiavorum, Colonia in Armenia, Colonia Itapebí, Colonia Iulia Bonna, Colonia Iulia Equestris,

Colonia Forum Segusiavorum: Trouve plus

Colonia in Armenia: Colonia ou Koloneia, appelée aussi Colonia in Armenia (arménien : Կոլոնիա) pour la distinguer d'autres villes du même nom, est une ville de l'ancienne Arménie Mineure qui fut habitée à l'époque hellénistique, à l'époque romaine et à l'époque byzantine. Elle devient suffisamment importante pour devenir le siège d'un évêque dont le diocèse est alors suffragant de la province romaine d'Armenia Prima, puis, sous le choc des invasions musulmanes, s'éteint. Actuellement Colonia est un siège titulaire de l'Église catholique. Le site est situé à proximité de Şebinkarahisar en Turquie asiatique,. Trouve plus

Colonia Itapebí: Colonia Itapebí est une ville de l'Uruguay située dans le département de Salto. Sa population est de 371 habitants. Trouve plus

Colonia Iulia Bonna: Trouve plus

Colonia Iulia Equestris: Colonia Iulia Equestris est une colonie romaine dont le centre urbain, le bourg helvète de Noviodunum, est situé sur le territoire de l'actuelle ville vaudoise de Nyon, en Suisse. Trouve plus

Colonia Julia Bonna: Trouve plus

Colônia Leopoldina: Colônia Leopoldina est une municipalité brésilienne dans l'État de l'Alagoas. Trouve plus

Colonia Morinorum: Trouve plus

Colonia Nueva Coneta: Colonia Nueva Coneta est un village et une municipalité du Département de Capayán dans la Province de Catamarca dans le nord-ouest de l'Argentine. Trouve plus

Colonia Palma: Colonia Palma est une ville de l'Uruguay située dans le département d'Artigas. Sa population est de 416 habitants. Trouve plus

Colonia Popular: Colonia Popular est une commune d'Argentine, située dans la province de Chaco et le département de Libertad. Trouve plus

Colonia Roma: Colonia Roma, également appelée La Roma ou simplement Roma, est un quartier situé dans le quartier Cuauhtémoc de Mexico, à l'ouest du centre historique de la ville. Officiellement, il ne s'agit maintenant plus d'une seule colonia (quartier), mais de deux, Roma Norte et Roma Sur, divisées par la rue Coahuila. La colonia est d'abord un quartier habité par les classes supérieures, sous le Porfiriat, au début du XXe siècle. Dans les années 1940, il se transforme peu à peu en quartier des classes moyennes, ce qui s'accentue après le tremblement de terre de Mexico en 1985. Depuis les années 2000, la zone connaît une gentrification croissante. Actuellement, Roma et la colonia voisine de Condesa sont connues pour être l'épicentre de la sous-culture hipster dans la capitale mexicaine. Elles rivalisent avec Polanco comme hauts-lieux culinaires de la ville. Outre les bâtiments résidentiels, les rues du quartier sont bordées de restaurants, bars, clubs, boutiques, centres culturels, églises et galeries. Beaucoup sont établis dans d'anciens bâtiments Art nouveau et néoclassiques datant de la période du Porfiriato. Roma est désigné comme « Barrio Mágico » (« quartier magique ») par la ville en 2011. Trouve plus

Colonia Santa Rosa: Colonia Santa Rosa est une ville du nord-ouest de l'Argentine, située dans le département d'Orán de la province de Salta. La ville est située à peu distance à l'ouest de Pichanal et au nord-ouest de la route nationale 34, entre Libertador General San Martín et Pichanal. Trouve plus

Colonia Tovar: Colonia Tovar est une ville du Venezuela, chef-lieu de la municipalité de Tovar dans l'État d'Aragua. Fondée en 1843, la localité est une ancienne colonie fondée par un groupe de familles allemandes à 1 800 mètres d'altitude. Trouve plus

Colonia Ulpia Traiana: Colonia Ulpia Traiana, ou C U T, est une colonie romaine et un camp de légion du limes du Rhin en Germanie inférieure, à proximité immédiate de l'actuelle ville de Xanten en Rhénanie du Nord-Westphalie. Trouve plus

Colonia Valdense: Colonia Valdense est une ville de l'Uruguay située dans le département de Colonia. Sa population est de 3 087 habitants. Elle est l'une des villes les plus importantes du département par sa population. Trouve plus

Colonia-Haus: Colonia-Haus est un gratte-ciel de 45 étages, haut de 147 mètres. Il a été achevé en 1973 dans le quartier Riehl à Cologne, en Allemagne. De son achèvement à celui de la Kölnturm en 2001, il était le plus haut bâtiment uniquement résidentiel en Europe. Parmi les 373 unités d'habitation, 352 sont des appartements de taille comprise entre 35 et 118 m2 et situés entre les 3e et 41e étages comprises. Trouve plus

Colonia-Hochhaus: Trouve plus

Colonial: Trouve plus

Colonial (France): Cet article traite du terme colonial en mot de vocabulaire lié à l'histoire de France. Pour le jeu de société, voir Colonial Diplomacy. Un colonial, aux XIXe et XXe siècles, est un Français au service de la colonisation française dans les colonies de l'Empire, à savoir l'empire colonial français. On parle également de la coloniale, ou armée coloniale, ou troupes coloniales.Peu à peu, après 1945, l'époque étant à la décolonisation, du moins dans l'ancien empire colonial britannique, le terme colonial va tomber en désuétude. Le terme "colonial" sera remplacé par « outre-mer », plus exotique et moins politique. À l'« empire colonial » donc se substituera peu à peu l'Union française. Au lieu de "troupes coloniales" on parlera d'« armée d'outre-mer ». La France coloniale deviendra la France d'outre-mer. Trouve plus

Colonial Athletic Association: La Colonial Athletic Association est le groupement de onze universités gérant les compétitions sportives universitaires dans dix disciplines masculines et onze féminines dans l'Est des États-Unis. Trouve plus

Colonial Beach: Colonial Beach est une ville du comté de Westmoreland, dans l'État de Virginie, aux États-Unis. Au recensement de 2000, sa population était de 3 228 habitants. La localité fut une station balnéaire très fréquentée dans la première moitié du XXe siècle. Trouve plus

Colonial Beach (Virginie): Trouve plus

Colonial Center: Trouve plus

Colonial Conquest: Colonial Conquest est un jeu vidéo de stratégie au tour par tour créé par Dan Cermak et publié par Strategic Simulations en 1985 sur Commodore 64 et Atari 8-bit, puis porté sur Apple II en 1986 et sur Atari ST en 1987. Pour le concevoir, son créateur s'est principalement inspiré du jeu de plateau Risk. Le jeu se déroule à la fin du XIXe siècle et permet aux joueurs de contrôler l'une des six grandes puissances de l'époque – l'Angleterre, l'Allemagne, la France, les États-Unis, le Japon et la Russie – pour tenter de conquérir le monde. Chacun à leur tour, les joueurs gèrent leur nation, d'abord sur le plan politique et diplomatique, puis sur le plan militaire. A sa sortie, Colonial Conquest est salué par la presse spécialisée qui le compare souvent à son modèle et qui note que, par rapport à ce dernier, il est plus réaliste et plus riche. Si certains critiques notent qu'il ne s'agit pas d'une véritable simulation historique de l'ère coloniale, la plupart s'accordent pour le décrire comme un excellent jeu, notamment à plusieurs, facile à prendre en main mais difficile à maitriser. Il est particulièrement encensé par le magazine Family Computing qui lui décerne notamment le titre de meilleur jeu de l'année. Trouve plus

Colonial Creek Falls: Trouve plus

Colonial Cup: La Colonial Cup est une compétition de rugby à XV des îles Fidji. Organisée par la fédération fidjienne, elle tient son nom de la banque qui la sponsorise, la Colonial National Bank. Trouve plus

Colonial Diplomacy: Colonial Diplomacy, appelée aussi plus simplement Colonial, est une des plus proches variantes de Diplomatie à avoir été commercialisé avec notamment Machiavelli et Kamakura. Ce jeu, créé par l'Américain Peter Hawes, a été édité en 1994 par Avalon Hill. Le jeu remporte en 1995, ex æquo avec Three Days of Gettysburg (jeu de Richard Berg édité chez GMT Games), l'Origins Award pour le meilleur jeu de société « pré-XXe siècle ». Le plan de jeu représente l'Asie (et les régions frontalières européennes et africaines) au début de l'époque coloniale, le jeu commence conventionnellement en 1870. Les puissances engagées sont l'Empire ottoman, la Russie, l'Angleterre, la France, les Pays-Bas, la Chine et le Japon. Les règles sont identiques au jeu Diplomatie à l'exception des trois points suivants : un Transsibérien utilisable uniquement par les forces russes et permettant de traverser le territoire russe en un temps record le long de la ligne ; un canal de Suez traversable uniquement avec l'accord de l'unité située en Égypte s'il y en a une ; un territoire de Hong Kong assurant un centre supplémentaire mais uniquement pour les joueurs n'incarnant pas la Chine. Trouve plus

Colonial Glacier: La Glace Colonial est une marque de crème glacée fabriquée par Colonial Ice Cream, Inc, Saint Charles (Illinois). Colonial est un descendant d'une entreprise de produits laitiers fondée en 1901 par Simon Anderson, de Saint-Charles. Au début la laiterie fournissait du lait et de la crème glacée aux pharmacies, restaurants et épiceries, et commença son propre commerce au détail dans différents points de vente en 1935. La partie des produits laitiers de l'entreprise fut vendue en 1945, mais la famille a continué le commerce de crème glacée et a commencé à ouvrir des restaurants en 1957. La société, qui opère maintenant sept restaurants dans la Vallée de la Fox, Illinois, est encore dans les mains de la famille Anderson. Trouve plus

Colonial Heights: Trouve plus

Colonial Heights (Virginie): Colonial Heights est une ville indépendante du Commonwealth de Virginie, aux États-Unis. Sa population s'élevait à 17 411 habitants lors du recensement de 2010, estimée à 17 830 habitants en 2017. Trouve plus

Colonial Hockey League: Trouve plus

Colonial Life Arena: La Colonial Life Arena est une salle omnisports située à Columbia dans l'État de Caroline du Sud. C'est la plus grande salle de l'état et la 10e plus grande salle universitaire du pays. L'arène est surtout utilisée pour les matchs de basket-ball, les concerts, les conférences et les cérémonies de remise des diplômes. Le Colonial Center est sponsorisé par Colonial Life & Accident Insurance Company of Columbia, une division de la société Unum basée à Chattanooga, Tennessee. Ses locataires principaux sont les équipes masculine et féminine de basket-ball de l'Université de Caroline du Sud, les South Carolina Gamecocks. En 2007, une équipe de football américain en salle de la National Indoor Football League, les Columbia Stingers, s'installe dans cette enceinte. Sa capacité est de 18 000 places avec 41 suites de luxe, 4 hospitality suites et 1 entertainment suite. Trouve plus

Colonial Masses: Trouve plus

Colonial Office: Trouve plus

Colonial One: Trouve plus

Colonial Pipeline: Le Colonial Pipeline est un oléoduc long de 8 900 km transportant des hydrocarbures depuis Houston au Texas jusqu'au port de New York aux États-Unis. En 2011, les principaux détenteurs du pipeline sont ConocoPhillips, Kohlberg Kravis Roberts, Koch Industries, Royal Dutch Shell et la Caisse de dépôt et placement du Québec. Cet oléoduc serait « le plus important pipeline de produits pétroliers raffinés aux États-Unis ». Contrôlé depuis Alpharetta en Géorgie, en 2011 il livre en moyenne à chaque jour 380 000 m3 d'essence, de fioul domestique, de diesel, d'essence aéronautique et d'autres produits pétroliers dans le Sud et l'Est des États-Unis. Il passe dans les États américains du Texas, de la Louisiane, du Mississippi, de l'Alabama, de la Géorgie, de la Caroline du Sud, de la Caroline du Nord, de la Virginie, du Maryland, de la Pennsylvanie et le New Jersey. Des embranchements du pipeline principal rejoignent également le Tennessee. Les principales conduites ont un diamètre de 1 000 mm et de 910 mm, une étant affectée au transport de l'essence et la seconde aux autres distillats. Le pipeline rejoint directement les aéroports majeurs sur son trajet. Quinze fermes de réservoirs stockent plus de 4 500 000 m3 d'essence et seraient en mesure de répondre à une demande de 45 jours des communautés locales. Dans les conduites principales, les produits avancent à la vitesse moyenne de 8 km/h. Il faut généralement de 14 à 24 jours pour qu'un lot atteigne le port de New York à partir de Houston, avec une moyenne de 18,5 jours. Trouve plus

Colonial Secretary: Le terme Colonial Secretary désigne en langue anglaise deux fonctions officielles britanniques très différentes : celle de Secrétaire d'État aux Colonies (Secretary of State for the Colonies en anglais) qui est de façon traditionnelle abrégé en Colonial Secretary. Cette fonction a disparu en 1966. celle d'adjoint d'un gouverneur d'une colonie britannique chargé de diriger les affaires courantes du gouvernement de la colonie. Les principales colonies utilisaient le titre officiel de Chief Secretary sauf pour l'Amérique du Nord où l'on utilisait le titre de Provincial Secretary mais pour les deux, on utilisait plus couramment celui de Colonial Secretary. Portail du monde colonial Portail du Royaume-Uni Trouve plus

Colonial Stadium: Trouve plus

Colonial Street: Colonial Street est une rue située dans le backlot des Universal Studios d'Universal City en Californie. Elle est constituée de décors permanents pour des scènes tournées à l'extérieur dans des productions cinématographiques ou télévisuelles. L'ensemble de la rue a une longue histoire, couvrant plus de 60 ans de films et de séries télévisées. Elle a été utilisée dans le cadre du tournage de la série télévisée Desperate Housewives, dans laquelle elle porte le nom de Wisteria Lane. Trouve plus

Colonial Theatre: Le Colonial Theatre est un opéra de Boston fondé en 1900. C'est la plus ancienne salle d'opéra aux États-Unis à fonctionner encore. Trouve plus

Colonial Un: Le Colonial Un est un luxueux vaisseau spatial de ligne civil dans la série de science-fiction Battlestar Galactica. Le Colonial Un sert de quartier général pour le président des Douze Colonies de Kobol. Le Colonial Un est un petit vaisseau, pouvant réaliser des bonds PRL, dépendant du Battlestar Galactica, le vaisseau peut facilement s'y arrimer. Le Colonial Un peut aussi atterrir et décoller d'une surface planétaire. Trouve plus

Colonial Waterbirds: Trouve plus

Coloniale: Trouve plus

Colonialisme: Le colonialisme est une doctrine ou une idéologie justifiant la colonisation entendue comme l'extension de la souveraineté d'un État sur des territoires situés en dehors de ses frontières nationales,. La notion intellectuelle du colonialisme est cependant souvent confondue avec la pratique même de la colonisation étant donné que l'extension de sa souveraineté par un État implique dans les deux cas la domination politique et l'exploitation économique du territoire annexé. L'idéologie colonialiste a été développée durant la seconde partie du XIXe siècle par le mouvement colonial dans beaucoup d'États européens, se présentant notamment sous l'idée d'une « mission civilisatrice » ou sous celle du White Man's Burden (Le Fardeau de l'homme blanc). Elle était fondée sur la notion d'impérialisme et tentait de donner un fonds de doctrine politique à la nouvelle vague de colonisation. Elle s'est appuyée sur la doctrine juridique élaborée depuis le XVIe siècle qui justifiait l'occupation de territoires sans maître ou non constitués sous forme d'État comme mode légal d'acquisition. Elle s'est concrétisée par la mise en place d'une administration politique, militaire et économique de ce territoire, dirigée par les représentants du pays colonisateur et imposée à une population locale. Autrefois symbole de la puissance militaire et économique des peuples qui le pratiquaient, le colonialisme a été finalement reconnu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale comme une relation inégalitaire s'opposant au droit des peuples à disposer d'eux-mêmes[réf. nécessaire]. Le colonialisme, au sens actuel du terme a été pratiqué notamment sous la Grèce antique et sous l'Empire romain, puis par les pays européens (à la suite des grandes découvertes), entre le XVIe siècle et la Première Guerre mondiale. Il a également été pratiqué dans les pays d'Asie, notamment au XXe siècle (expansionnisme de l'Empire du Japon en Mandchourie). Le mot même de colonialisme fait son apparition au XIXe siècle au Royaume-Uni et entre dans le dictionnaire français au début du XXe siècle. D'abord assez neutre, l'apparition d'un autre néologisme, « anticolonialisme », contribue à amplifier le débat d'idées autour de ces notions. Après la Seconde Guerre mondiale, il prend une coloration négative alors que la vague d'émancipation des colonies — ou décolonisation — débute en 1947 en Inde et se poursuit principalement tout au long des années 1950 et 1960. Divers scénarios seront parfois construits par la suite pour pérenniser une certaine tutelle économique des pays colonisateurs[réf. nécessaire]. Le terme de néocolonialisme est alors forgé vers 1960 pour désigner cette nouvelle phase. Trouve plus

Colonialisme allemand: Trouve plus

Colonialisme au Québec: Trouve plus

Colonialisme français: Trouve plus

Colonialisme intérieur: Trouve plus

Colonialisme interne: Le colonialisme interne se réfère à une inégalité politique et économique structurelle entre les régions d'un État-Nation. Ce terme est utilisé pour décrire la séparation distincte entre le centre dominant et sa périphérie (Howe, 2002). Il est dérivé du colonialisme qui est « la soumission par la force physique et psychologique d'une culture par une autre… par la conquête militaire du territoire » (McMichael, 2012, p. 27). L'expression colonialisme interne a été créé pour décrire les limites floues entre des sites géographiquement proches mais qui sont clairement différents en termes de culture (Howe, 2002, p. 18). D'autres facteurs séparent le centre de la périphérie tels que la langue, la religion, l'apparence physique, les types et les niveaux de technologie, et le comportement sexuel (Howe, 2002, p. 19.). Le colonialisme interne permet de décrire les effets de développement économique inégaux sur une base régionale, et de décrire l'exploitation des groupes minoritaires au sein d'une société au sens large. Celle-ci est jugée comme similaire au colonialisme dans les relations entre la métropole et la colonie. Pour le sociologue bolivien Félix Patzi, le colonialisme interne est un processus social en vertu duquel sont affectées les ressources, les opportunités de vie et la citoyenneté réelle par des critères d'inclusion ou d'exclusion semblables à ceux d'une colonie et, par conséquent, raciales et ethniques. Trouve plus

Colonialisme israélien: Trouve plus

Colonialiste: Trouve plus

Colonialistes: Trouve plus

Colonials de George Washington: Le nom des Colonials de George Washington (en anglais : George Washington Colonials) regroupe l'ensemble des 22 équipes universitaires de l'université George Washington. Leurs couleurs sont, comme celles de l'établissement le chamois et le bleu. Les Colonials de George Washington sont membres de la première division (Division 1) de la National Collegiate Athletic Association plus connue sous le nom de NCAA et font partie de la Atlantic Ten Conference dans toutes les disciplines à l'exception du water polo qui concourt dans le Collegiate Water Polo Association et la gymnastique qui est indépendante. L'université George Washington a parrainé une équipe de football universitaire qui a été dissoute en 1966. Trouve plus

Colonials de George Washington (basket-ball): L'équipe de basket-ball des Colonials de George Washington représente l'université George Washington de Washington DC dans les compétitions de basket-ball. Ils jouent à domicile au Charles E. Smith Center, qu'ils partagent avec les autres sections des Colonials de George Washington. L'équipe évolue en NCAA I et fait partie de l'Atlantic 10 Conference. Ils ont joué dans le Championnat NCAA de basket-ball division I de 2007. L'entraîneur des Colonials est Mike Lonergan. Trouve plus

Colonials de George Washington basket-ball: Trouve plus

Colonials de Hartford: Les Colonials de Hartford (en anglais : Hartford Colonials) étaient une franchise professionnelle de football américain de l'United Football League basée à Hartford. Trouve plus

Coloniaux: Trouve plus

Colonie: Une colonie est un établissement humain entretenu par une puissance étatique appelée métropole dans une région plus ou moins lointaine à laquelle elle est initialement étrangère ( ex: Carthage ) et où elle s'implante durablement. C'est le résultat d'un processus politique, économique, culturel et social appelé colonisation, et qui consiste en l'exploitation des ressources de la zone en même temps que sa mise en valeur. La colonie est généralement intégrée dans un empire colonial marqué par le colonialisme, une idéologie dont le précepte est la conquête, l'accaparement de nouvelles régions et la sauvegarde de celles sur lesquelles s'exerce déjà une mainmise. Lorsque cette dernière s'accompagne d'une migration importante depuis la métropole, on parle de colonie de peuplement. Le terme de colonie et de colonisation est aussi employé pour décrire l'expansion des peuplements humains de la préhistoire. Le terme colonie vient du latin colonia, qui désigne une étendue réservée à l'agriculture. Colonia dérive du verbe colere, signifiant cultiver la terre. À l'époque romaine, ce mot sert à désigner une étendue conquise pour être habitée, et où était établie une colonie peuplée de citoyens libres, romains et latins. Au XVIIIe siècle, l'économiste écossais Adam Smith, fondateur de l'économie moderne, vantait les « bons effets naturels du commerce des colonies » sur l'économie de l'Angleterre. Trouve plus

Colonie (biologie): En biologie, une colonie (du latin colonia) est un groupe d'organismes individuels appartenant à la même espèce, vivant rassemblés selon un mode de vie particulier. En général, la vie en colonie leur apporte des avantages tels que de plus fortes défenses, la possibilité de s'attaquer à des proies plus importantes, etc. Certains insectes (fourmis et abeilles, par exemple) ne vivent qu'en colonies. La galère portugaise (une espèce de cnidaire) est un exemple de colonie formée de quatre types de polypes différents. Une colonie d'organismes monocellulaires est appelée aussi organisme colonial. L'organisme colonial fut probablement la première étape vers la constitution d'organismes multicellulaires au cours de l'évolution. La différence entre un organisme multicellulaire et un organisme colonial est que les organismes individuels appartenant à une colonie sont capables de survivre par eux-mêmes s'ils en sont séparés, ce qui est strictement impossible pour les cellules d'un organisme multicellulaire (par exemple les cellules du foie). Les algues de type Volvox sont un exemple de cas limite entre ces deux situations. En introduisant le concept de mosaïque, c'est-à-dire de système où "le tout laisse une autonomie à ses parties", Georges Chapouthier a proposé le passage de l'organisme individuel à la colonie par l'application de deux principes généraux, qui gèrent l'accroissement de complexité dans le vivant : "juxtaposition" d'entités identiques, puis "intégration" de ces entités dans des structures plus complexes, dont elles constituent alors des parties. Ces deux principes peuvent s'appliquer aussi bien aux organismes multicellulaires qu'aux colonies de polypes ou d'insectes sociaux et aux sociétés de primates. Une colonie bactérienne est définie comme un groupe de micro-organismes vivant à la surface ou à l'intérieur d'un milieu de culture solide, généralement cultivés à partir d'une cellule unique. Trouve plus

Colonie (colonialisme): Trouve plus

Colonie (établissement): Trouve plus

Colonie (homonymie): On retrouve le terme de colonie dans les contextes suivants : Trouve plus

Colonie (peuplement): Trouve plus

Colonie (Rome): Trouve plus

Colonie (territoire): Trouve plus

Colonie (zoologie): Trouve plus

Colonie agricole et pénitentiaire de Mettray: La colonie agricole et pénitentiaire de Mettray, est un établissement destiné à réhabiliter de jeunes délinquants située à Mettray, en Indre-et-Loire. Créé en 1839 et fermé en 1939, cet établissement, bien que fondé sur des principes idéalistes, à savoir rééduquer les jeunes délinquants par le travail de la terre, garde la triste réputation d'être l'ancêtre des bagnes pour enfants. Trouve plus

Colonie Alpha V: Trouve plus

Colonie anglaise de Chypre: Trouve plus

Colonie artistique de Stone City: La colonie artistique de Stone City (Stone City Art Colony) est une colonie d'artistes qui a été fondée aux États-Unis par Edward Rowan, Adrian Dornbush et Grant Wood. Elle s'est réunie à la résidence de John Green située à Stone City (Iowa) pendant les étés 1932 et 1933. Trouve plus

Colonie artistique d'Étaples: La colonie artistique d'Étaples (en anglais : Etaples art colony), appelée aussi école des peintres d'Étaples, est un regroupement de peintres et de sculpteurs qui se sont installés, entre la fin du XIXe, vers 1882, et le début du XXe siècle jusqu'à la Première Guerre mondiale, dans la commune d'Étaples située sur la Côte d'Opale, dans le nord de la France. Trouve plus

Colonie artistique d'Old Lyme: La colonie artistique d'Old Lyme, situé dans la ville d'Old Lyme dans le comté de New London dans l'état du Connecticut aux États-Unis, a été créée en 1899 par le peintre Henry Ward Ranger. Tourné vers le tonalisme lors de sa création, l'arrivée du peintre Childe Hassam en 1903 marque un tournant vers l'impressionnisme américain et le départ de Ranger l'année suivante. Jusqu'à la fin des années 1920, ce fut l'une des plus importantes colonies de peintres impressionnistes de l'époque. Trouve plus

Colonie britannique: Trouve plus

Colonie britannique de Chypre: L'île de Chypre est intégrée à l'empire colonial britannique entre 1878 et 1960, d'abord en tant que protectorat (1878-1914), puis avec le statut de colonie de la Couronne (1914-1960). À la suite de la Guerre russo-turque de 1877-1878, l'Empire ottoman autorise le Royaume-Uni à occuper et administrer sa province chypriote en échange d'un tribut annuel. Nominalement ottomane, l'île passe en réalité sous administration britannique, ce qui n'est pas pour déplaire aux habitants chrétiens, lassés de trois siècles de domination turque et satisfaits de voir disparaître le haraç (double-capitation sur les non-musulmans). D'abord bien acceptée, la présence britannique est de moins en moins bien perçue après la Première Guerre mondiale : le traité de Lausanne de 1923 fait en effet de l'île une colonie britannique, alors que la majorité chrétienne de la population espérait un rattachement à la Grèce (énosis). Dans l'Entre-deux-guerres, la communauté chypriote grecque revendique de plus en plus vivement l'énosis et des troubles, connus sous le nom d'« Oktovriana », éclatent dans l'île en 1931. Désireuse de conserver sa colonie, Londres réprime la révolte dans le sang et impose à l'île une terrible dictature, connue sous le nom de « Palmerokratia » (en référence au gouverneur Richmond Palmer). La colonisation britannique s'adoucit durant la Deuxième Guerre mondiale lorsque l'île sert de base aux forces alliées, même si le Colonial office interdit au roi Georges II de Grèce d'établir son gouvernement en exil à Nicosie. Après la guerre, les revendications des Chypriotes grecs prennent une nouvelle ampleur. L'Église orthodoxe est alors à la tête des partisans de l'énosis et organise, en 1950, un référendum auquel participe une majorité de la communauté de langue hellène, mais pas les Chypriotes turcs qui, à défaut d'une union avec la Turquie (ils sont alors 18 % de la population) préfèrent le statu quo. Londres continue à rejeter les demandes de la population majoritaire et une guerre d'indépendance finit par éclater dans l'île en 1955. Peu à peu, des violences inter-ethniques gréco-turques s'ajoutent à la lutte armée menée par l'Ethniki Organosis Kyprion Agoniston de Georges Grivas contre les autorités anglaises. Finalement, des accords impliquant les nationalistes chypriotes, la Grande-Bretagne mais aussi le royaume de Grèce et la Turquie sont signés à Zurich et à Londres en 1959. Un an après, Chypre devient une république indépendante, avec à sa tête l'archevêque orthodoxe de Nicosie Makarios III assisté d'un vice-président turc, Fazıl Küçük. Sièges parlementaires, ministères et administrations sont répartis entre les deux communautés en proportion de leur poids démographique. Trouve plus

Colonie Cecilia: Trouve plus

Colonie Cécilia: Trouve plus

Colonie clonale: Une colonie clonale, appelée aussi genet ou génet (pour génétiquement identique), est un ensemble d'individus (plantes, champignons, bactéries ou animaux tels que les coraux) provenant de la multiplication végétative du même ancêtre et par là génétiquement identiques et rassemblés dans un même lieu à l'instar d'une colonie humaine réunie dans un territoire lointain. Un genet correspond à l'individu en tant qu'entité génétique, ce qui l'oppose au ramet correspondant à l'individu en tant qu'entité fonctionnelle, c'est-à-dire une structure autonome assurant l'ensemble des fonctions vitales. Trouve plus

Colonie comptoir: Trouve plus

Colonie d'abeilles: Trouve plus

Colonie d'Aden: La colonie d'Aden était une colonie britannique de 1937 à 1963, et se composait de la ville portuaire d'Aden et de ses environs immédiats (une superficie de 192 km2). L'arrière-pays de la colonie d'Aden était gouverné séparément du protectorat d'Aden. Trouve plus

Colonie d'Albemarle: La colonie d'Albemarle, nichée dans l'immense baie d'Albemarle non loin du site historique de Roanoke Island, où le corsaire Sir Walter Raleigh s'installa à la fin du XVIe siècle, est l'une des premières colonies connues de Caroline, aux États-Unis. L'estuaire de la baie d'Albemarle offrant une possibilité de navigation abritée, ses cours d'eau furent recherchés de longue date, en particulier le fleuve Cape Fear. Un groupe de non-conformistes menées par Roger Green, venu de la rivière Nansemund s'installa en 1653, peu après le changement de gouverneur en Virginie le long de la rivière Moratuk, tandis qu'une autre concession de 1 000 acres était accordée au sud de la rivière Chowan sans que l'on sache si elle était réellement occupée. En 1656, l'ex-speaker de la chambre de Virginie, Thomas Dew, forma le projet d'explorer les rivières navigables entre le Cape Fear et le cap Hatteras. Fondée au milieu du XVIIe siècle au nord de la rivière d'Albemarle, la colonie se composait en 1677 d'environ 1400 adultes, dont un tiers de femmes, d'Amérindiens et d'esclaves noirs. Elle élevait du bétail, cultivait le maïs et exportait du tabac vers la Nouvelle-Angleterre. La colonie fut placée sous le pouvoir de plusieurs gouverneurs successifs, Samuel Stephens puis William Drummond (gouverneur de Caroline), un presbytérien d'origine écossaise, qui entra en conflit avec le gouverneur de Virginie William Berkeley et ensuite à nouveau Samuel Stephens, en 1667 lorsque William Drummond se vit reprocher son attitude, puis sa proximité avec un opposant lors de la Révolte de Nathaniel Bacon, disgrâce qui mènera à son exécution en 1677 après sa capture dans le marais de Chickahominy et à des persécutions contre sa veuve Sarah Drummond, qui intentera un procès à la veuve de Berlekey, décédé en 1677. Dès 1666, sous l'autorité de William Drummond, les habitants de la colonie avaient en effet demandé à bénéficier des mêmes avantages que ceux de la Virginie voisine, sous l'autorité de laquelle ils étaient placés. En 1667, les habitants s'inquiètent de l'arrivée de représentants des Lords Proprietors, dans le cadre de la Charte de 1663, qui pourraient être tentés de ne faire du commerce qu'avec l'Angleterre, alors qu'eux sont en liaison avec surtout la Nouvelle-Angleterre, plus proche. En 1669, le gouvernement du territoire décide une exemption d'impôt d'un an et la protection contre toute poursuite judiciaire pendant cinq ans, afin de tenter d'attirer vers ce vaste territoire peu peuplé de nouveaux propriétaires d'esclaves, dans ce qui ressemble à un des premiers paradis fiscaux de l'histoire. À la même époque, la colonie du Cape Fear s'est installée aussi sur la côte mais plus au sud, le long du fleuve Cape Fear, se jetant près du Cape Fear. Une petite communauté venue du Massachusetts y vécut, de 1661 à 1663 avant de repartir car la rente exigée à partir de 1663 par les Lord Proprietors ne leur permettait plus de conserver une existence viable. Une partie des habitants retourna au Massachusetts et certains restèrent mais végétèrent misérablement, avant d'être rejoint vers 1663 par des planteurs de la Barbade, qui n'obtinrent cependant pas tout de suite l'autorisation des Lord Proprietors, qui deux ans plus tard, lorsque la Charte de 1663 fut réécrite pour inclure ce territoire, vinrent s'établir à l'embouchure même du Cape Fear et absorbèrent ce qui pouvait rester de la première fondation. On appela le nouvel établissement comté de Clarendon, du nom d'un des huit Lord Proprietors, beau-frère du duc d'York Jacques II et du roi d'Angleterre. Les nouveaux venus absorbèrent les débris de la première colonie. Sir John Yeamans, leur gouverneur, un riche planteur de sucre venu de la Barbade, avait reçu pour instruction de se montrer conciliant avec les colons de la Nouvelle-Angleterre encore sur place, il exploita le bois des environs pour approvisionner la Barbade en barriques à mélasse, puis amena des esclaves. Dès 1666, 600 hommes vivaient dans cette nouvelle colonie. En 1671, ce vaste territoire fut divisée en deux comtés, le comté de Clarendon et le comté d'Albemarle, lui-même divisé en trois districts, Berkeley, Carteret et Shaftsbury, portant les noms de trois Lords Proprietors nommés dans la Charte de 1663 Trouve plus

Colonie d'art de Sićevo: La Colonie d'art de Sićevo (en serbe cyrillique : Зграда Уметничке колоније у Сићеву ; en serbe latin : Zgrada Umetničke kolonije u Sićevu) se trouve à Sićevo, dans la municipalité de Niška Banja, sur le territoire de la Ville de Niš et dans le district de Nišava, en Serbie. Elle est inscrite sur la liste des monuments culturels protégés de la République de Serbie (identifiant no SK 1059),. Trouve plus

Colonie d'artistes de la rue Százados: La colonie d'artistes de la rue Százados (en hongrois : Százados úti művésztelep) de Budapest en Hongrie, est l'une des plus anciennes colonies d'artistes d'Europe encore en activité. Lancée en 1909, sa construction s'achève en 1910 et les premiers artistes s'y installent en 1911. Selon un plan de Sándor Wossala, la colonie se structure en quinze maisons de plain-pied, abritant 28 ateliers. Alors que la zone se situe à ce moment-là sur un terrain isolé en bordure de la ville, le secteur de Százados accueille rapidement un lotissement résidentiel et surtout la grande usine de pain de la capitale. Ancienne partie de Kőbánya, le quartier fait désormais partie du 8e arrondissement de Budapest. Contrairement à de nombreuses colonies d'artistes, celle-ci ne constitue pas le lieu d'une école particulière. Les artistes, dont les champs d'application vont des beaux-arts aux arts appliqués, travaillant de façon assez individuelle. Ils organisent cependant régulièrement des expositions communes pour valoriser les productions de la colonie. Portail de Budapest Portail de la peinture Trouve plus

Colonie d'artistes de Százados út: Trouve plus

Colonie d'artistes d'Heikendorf: La colonie d'artistes d'Heikendorf est un groupe de peintres allemands installés dans l'entre-deux-guerres à Heikendorf, dans le foerde de Kiel. L'ancienne maison du peintre Heinrich Bunck (1891–1963), membre important de la formation, abrite le Künstlermuseum Heikendorf, ouvert en 2000. Trouve plus

Colonie de Chabag: La colonie de Chabag est une colonie fondée en 1822 sur les rives de la Mer Noire par des Suisses originaires du canton de Vaud. Le tsar Alexandre Ier de Russie encourage à cette époque la colonisation de la région. La colonie va exister pendant plus d'un siècle, au bord du liman du Dniestr (lagune à l'embouchure du fleuve), près d'Akkermann/Cetatea Alba (de nos jours Bilhorod-Dnistrovskyï à environ cinquante kilomètres au sud-ouest d'Odessa). Les colons vaudois, principalement des vignerons, y établirent une tradition viticole. Trouve plus

Colonie de Charleston: Fondée en 1670 par un groupe de 150 Anglais venus de l'archipel des Bermudes, la colonie « Charles Towne », rapidement rebaptisée Colonie de Charleston, est devenue au siècle suivant une ville commerciale importante, grâce au meilleur port de la région, et un grand centre de la traite négrière dans les années 1730, après avoir été le centre de la Traite des Amérindiens de Caroline. Sa croissance économique et démographique l'a emporté sur celle de la Colonie du Cape Fear et de la Colonie d'Albemarle, ou encore New Bern. Trouve plus

Colonie de Cochinchine: Trouve plus

Colonie de Colombie-Britannique: Trouve plus

Colonie de Connecticut: Trouve plus

Colonie de Fort-Dauphin: La colonie de Fort-Dauphin est une colonie fondée par la France en 1643 à la pointe sud de l'île de Madagascar en un site accueillant aujourd'hui Tôlanaro, toujours appelée Fort-Dauphin. Trouve plus

Colonie de fourmis: Trouve plus

Colonie de Freedmen de l'île Roanoke: La colonie de Freedmen de l'île Roanoke, en anglais : Freedmen's Colony of Roanoke Island, également appelée Roanoke Island Freedmen's Colony ou Freedman's Colony, est fondée en 1863, pendant la guerre civile américaine, après que le major général de l'armée de l'Union, John Gray Foster, commandant du 18e corps d'armée, ait pris les fortifications confédérées de l'île Roanoke, au large de la Caroline du Nord, aux États-Unis, en 1862. Il classe les esclaves qui y vivent comme de la contrebande, suivant le précédent du général Benjamin Butler, au fort Monroe, en 1861, et ne les rend pas aux esclavagistes confédérés. En 1863, par la Proclamation d'émancipation, tous les esclaves des territoires occupés par l'Union sont libérés. La colonie de l'île commence comme l'un des 100 camps de contrebande, à la fin de la guerre, mais elle devient bien plus. Les Afro-Américains vivent en tant qu'hommes libres et civils. Ils sont rejoints par d'anciens esclaves du continent, cherchant refuge et liberté auprès des forces de l'Union. Ils sont payés pour leur travail et cherchent à s'instruire, ainsi que leurs enfants. En tant que commandant du département de la Caroline du Nord, Foster nomme, en 1863, Horace James, un aumônier de l'Église congrégationaliste, Superintendant des affaires noires du district de Caroline du Nord, pour superviser les camps de contrebande et administrer les libérés. James est basé à New Bern, où il dirige le camp de contrebande de la Trent River (en). James pense que la colonie de l'île Roanoke est une expérience importante pour la liberté des Noirs et un modèle potentiel pour d'autres communautés d'affranchis. Les affranchis construisent des églises et créent la première école gratuite pour les enfants noirs. Ils sont rapidement rejoints par des enseignants missionnaires du Nord qui viennent dans le Sud pour contribuer à l'effort. Il y existe un noyau d'environ six enseignants, mais au total 27 enseignants ont exercés sur l'île. Au fur et à mesure de la guerre, les conditions sont devenues plus difficiles dans cette colonie surpeuplée, dont les habitants souffrent de maladies infectieuses. En 1865, le président Andrew Johnson ordonne la restitution de tous les biens, en vertu de sa Proclamation d'amnistie, et les terres cultivées et occupées par les camps de contrebande sont rendues à leurs propriétaires. Les affranchis n'obtiennent pas de droits sur leurs propriétés, dans la colonie, et la plupart quittent l'île. Les terres de l'île se révèlent trop pauvre pour faire vivre de nombreux agriculteurs. Trouve plus

Colonie de Halley: La colonie de Halley est une colonie de manchots empereurs située dans la mer de Weddell, en Antarctique. Jusqu'en 2015, il s'agissait de la deuxième plus importante colonie de manchots empereurs au monde, avec jusqu'à 25 000 couples venant s'y reproduire chaque année. En 2016, 2017 et 2018, presque tous les poussins de la colonie sont morts en raison de la fonte de leur habitat, en conséquence du réchauffement climatique. Trouve plus

Colonie de Hong-Kong: Trouve plus

Colonie de la baie du massachusetts: Trouve plus

Colonie de la Colombie-Britannique: La colonie de la Colombie-Britannique était une colonie de la Couronne britannique qui s'est jointe en 1871 au Canada pour former la province de la Colombie-Britannique. Trouve plus

Colonie de la Couronne: Une colonie de la Couronne (anglais : Crown colony), et aussi connue au XVIIe siècle comme colonie royale (anglais : Royal colony), est un type d'administration coloniale de l'Empire anglais et plus tard britannique. Ces colonies étaient gouvernées par un gouverneur nommé par le monarque et plus tard par le Secrétaire d'État aux colonies. Les colonies de la Couronne ont été renommées Territoires dépendants de la Grande-Bretagne en 1981 et, depuis 2002, elles officiellement connues sous le nom de Territoire britannique d'outre-mer. Trouve plus

Colonie de la Couronne de Labuan: La colonie de la Couronne de Labuan, en anglais Crown Colony of Labuan, est une ancienne colonie britannique située en Asie du Sud-Est, sur quelques petites îles au large de Bornéo dont celle de Labuan. Fondée en 1848, elle disparaît en 1946 par incorporation à Bornéo du Nord. Depuis 1963, l'ancienne colonie est détachée de l'État de Sabah pour former le territoire fédéral de Labuan au sein de la Malaisie. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...