Rechercher dans ce blog

samedi 27 février 2021

Coelastrea palauensis, Coelastrea tenuis, Coelatura, Coelatura gabonensis, Coelaturini,

Coelastrea palauensis: Coelastrea palauensis est une espèce de coraux appartenant à la famille des Merulinidae. Trouve plus

Coelastrea tenuis: Coelastrea tenuis est une espèce de coraux appartenant à la famille des Merulinidae. Trouve plus

Coelatura: A ne pas confondre avec Caelatura Conrad, 1853, un genre de gastéropodes de la famille des Barleeiidae. Coelatura est un genre de mollusques bivalves de la famille des Unionidae. Trouve plus

Coelatura gabonensis: Coelatura gabonensis est une espèce de mollusques bivalves de la famille des Unionidae. Elle est trouvée dans le bassin du Congo en République Démocratique du Congo et au Gabon. Trouve plus

Coelaturini: Les Coelaturini forment une tribu de mollusques bivalves d'eau douce appartenant à l'ordre des Unionoida, à la famille des Unionidae et à la sous-famille des Parreysiinae. Trouve plus

Cóelbad: Cóelbad est un Ard ri Érenn légendaire, qui aurait régné un an 356 et 357 selon les dates traditionnelles des Annales des quatre maitres. Trouve plus

Cœlé Syrie: Trouve plus

Coelemu: Coelemuest une ville et une commune du Chili faisant partie de la région de Ñuble, et appartienne à la province d'Itata. En 2012, la population de la commune s'élevait à 15 711 habitants. Trouve plus

Coelentera: Trouve plus

Coelenterata: Trouve plus

Cœlentere: Trouve plus

Cœlentéré: Trouve plus

Cœlentérés: Trouve plus

Coelestine: Trouve plus

Coelestis Pastor: Trouve plus

Cœle-Syrie: Trouve plus

Cœlésyrie: Trouve plus

Cœlé-Syrie: La Cœlé-Syrie (en grec : ή κοίλη Συρία), littéralement la « Syrie creuse », désigne à l'époque hellénistique la Syrie intérieure, ou plus exactement toute la Syrie à l'exception de la Phénicie. Cette région est disputée par les Diadoques après la mort d'Alexandre le Grand, puis, après le partage qui suit la bataille d'Ipsos en 301 av. J.-C. entre les Séleucides et les Lagides pendant les six guerres de Syrie. Trouve plus

Cœlé-Syrie (province romaine): La Cœlé-Syrie (en latin : Coele Syria) est une province romaine créée par Septime Sévère en 198 en divisant la province de Syrie. Elle eut pour métropole Antioche-sur-l'Oronte. Trouve plus

Cœlé-Syrie et Phénicie: La Cœlé-Syrie et Phénicie est une province du royaume séleucide à l'époque hellénistique. Trouve plus

Coelho: Coelho est un patronyme d'origine portugaise signifiant Lapin. Trouve plus

Coelho Neto: Coelho Neto est une municipalité brésilienne située dans l'État du Maranhão. Trouve plus

Coelhoso: Coelhoso est une freguesia portugaise du concelho de Bragance, avec une superficie de 19,78 km2 pour une densité de 16,1 hab/km2 avec une population de 319 habitants (2011). Jusqu'en 1855, le village fit partie du concelho de Izeda, depuis au concelho de Bragance. Trouve plus

Coeli: Coeli peut désigner : Le ciel en latin au génitif (également graphié caeli) ; Trouve plus

Coelia Concordia: Coelia Concordia, active en 384, est la dernière vestale et la dernière virgo Vestalis maxima (grande vierge Vestale) de l'histoire. Trouve plus

Coeliades: Le genre Coeliades regroupe des lépidoptères (papillons) de la famille des Hesperiidae et de la sous-famille des Coeliadinae présents en Afrique. Trouve plus

Coeliades forestan: Coeliades forestan est un insecte lépidoptère de la famille des Hesperiidae, de la sous-famille des Coeliadinae et du genre Coeliades. Trouve plus

Coeliadinae: La sous-famille des Coeliadinae regroupe des lépidoptères (papillons) de la famille des Hesperiidae. Trouve plus

Cœliakie: Trouve plus

Coeliaque: Trouve plus

Cœliaquie: Trouve plus

Coelidiinae: Les Coelidiinae sont une sous-famille d'insectes de l'ordre des Hémiptères (les Hémiptères sont caractérisés par leurs deux paires d'ailes dont l'une, en partie cornée, est transformée en hémiélytre), de la famille des Cicadellidae. Ces insectes communément appelés cicadelles, sont des insectes sauteurs et piqueurs et ils se nourrissent de la sève des végétaux grâce à leur rostre. Trouve plus

Coelidium: Trouve plus

Coeligena: Coeligena est un genre de colibris d'Amérique du Sud. D'après Alan P. Peterson, il comprend 42 taxons, dont 11 espèces. Trouve plus

Coeligena bonapartei: Trouve plus

Coeligena coeligena: Trouve plus

Coeligena helianthea: Trouve plus

Coeligena iris: Trouve plus

Coeligena lutetiae: Trouve plus

Coeligena orina: Trouve plus

Coeligena phalerata: Trouve plus

Coeligena prunellei: Trouve plus

Coeligena torquata: Trouve plus

Coeligena violifer: Trouve plus

Coeligena wilsoni: Trouve plus

Cœliochirurgie: Trouve plus

Coeliopsidinae: Coeliopsidinae est une sous-tribu de plantes de la famille des orchidées . Les trois membres de cette sous-tribu ont traditionnellement été regroupés avec les Stanhopeinae, mais des traits morphologiques évidents et une nouvelle analyse moléculaire par Whitten et al. en 2000 a confirmé le groupe reclassé par Szlachetko (1995). Ces genres ont des pseudobulbes lisses, sans nervures et ovoïdes avec 3-4 feuilles larges et fines. Les inflorescences sont épaisses et portent des fleurs globuleuses avec des sépales et des pétales épais et charnus , présence d'un pied de colonne et de mentum. Les racines ont des poils proéminents. Les viscidies en forme de bouton et sclérifiées avec de courts stipes sont les plus distinctes . Les trois genres ont tous des graines de poussière allongées de type Maxillaria et non des graines de ballon de type Stanhopea . Comme les Stanhopeinae, les membres de ce groupe sont pollinisés par des abeilles euglossines mâles. Les viscidies collantes de ce groupe sont adaptées à la fixation sur la surface lisse du scutum des abeilles mâles. ( Peristeria elata , la pollinie s'attache à la tête de l'abeille; dans Coeliopsis , à l'avant de la tête de l'abeille; Williams, 1982.) Stanhopeinae et Coeliopsidinae sont maintenant considérés comme des sous-tribus soeurs étroitement apparentées. Trouve plus

Coeliopsis: Coeliopsis est un genre d' orchidées . La seule espèce est Coeliopsis hyacinthosma , originaire du Costa Rica , du Panama , de la Colombie et de l' Équateur,. Trouve plus

Cœlioscopie: La cœlioscopie ou célioscopie (prononcer cé-lio-, de cœlio- « cavité abdominale », et -scopie « regarder »), appelée également laparoscopie (du grec laparos « creux », et -scopie « regarder »), est une technique d'endoscopie médicale utilisée pour le diagnostic (cœlioscopie proprement dite) ou l'intervention chirurgicale (cœliochirurgie) sur la cavité abdominale. L'instrument utilisé, appelé endoscope, est composé d'un tube optique muni d'un système d'éclairage et d'une caméra vidéo retransmettant l'image sur un écran. Trouve plus

Coelioxys: Coelioxys est un genre d'abeilles cleptoparasites faisant partie de la famille des Megachilidae. Trouve plus

Coelius: Trouve plus

Coelius Apicius: Trouve plus

Cœlius Bichi: Trouve plus

Cœlius Rhodiginus: Cœlius Rhodiginus, de son vrai nom Lodovico Ricchieri, est un humaniste italien né à Rovigo (Rodigium en latin) en 1469 et mort dans la même ville en 1525. Trouve plus

Coelius Sedulius: Coelius ou Caelius Sedulius, ou encore seulement "Sedulius" est un poète chrétien de la première moitié du Ve siècle. Trouve plus

Coello: Coello peut désigner : Trouve plus

Coello (Tolima): Coello est une municipalité colombienne située dans le département de Tolima. Trouve plus

Coelocaryon preussii: Coelocaryon preussii est une espèce d'arbres de taille moyenne de la famille des Myristicaceae que l'on trouve au sud du Bénin et du Nigeria, jusqu'en Centrafrique, et vers le sud jusqu'au Gabon et la République démocratique du Congo. Son bois est connu sous le nom de ekoune ou ekun. Trouve plus

Coelocnemis: Coelocnemis est un genre d'insectes coléoptères de la famille des Tenebrionidae. Trouve plus

Coelodonta: Coelodonta est un genre éteint de rhinocéros (rhinocéros laineux) qui vivait en Eurasie au Pliocène et au Pléistocène, il y entre 3,7 millions d'années et 10 000 ans. Il fait partie de la mégafaune qui a subi l'extinction du Quaternaire. Trouve plus

Coelodonta antiquitatis: Trouve plus

Coelodonta thibetana: Coelodonta thibetana, communément appelé le Rhinocéros laineux tibétain, est une espèce éteinte de rhinocéros laineux indigène à l'Ouest de l'Himalaya qui a vécu pendant le Pliocène moyen. Trouve plus

Coelogaster: Coelogaster est un genre éteint de poissons marins à nageoires rayonnées, mal connu, rattaché incertae sedis (de façon incertaine) à ordre des Gonorynchiformes (Anatophysi),, un taxon dont l'espèce actuelle la plus connue est le poisson-lait ou chano (Chanos chanos), la seule espèce vivante de la famille des Chanidae. Trouve plus

Coelogenium: Trouve plus

Coelogenium raveni: Trouve plus

Coeloglossum: Coeloglossum est un genre d'orchidées terrestres d'Eurasie et d'Amérique du Nord. Ce genre ne compte qu'une seule espèce : l'orchis grenouille, Coeloglossum viride. Actuellement le genre Coeloglossum est intégré au genre Dactylorhiza. Trouve plus

Coeloglossum viride: Portail de la botanique Trouve plus

Coelognathus: Coelognathus est un genre de serpents de la famille des Colubridae. Trouve plus

Coelognathus enganensis: Coelognathus enganensis est une espèce de serpents de la famille des Colubridae. Trouve plus

Coelognathus erythrurus: Coelognathus erythrurus est une espèce de serpents de la famille des Colubridae. Trouve plus

Coelognathus erythrurus celebensis: Trouve plus

Coelognathus erythrurus erythrurus: Trouve plus

Coelognathus erythrurus manillensis: Trouve plus

Coelognathus erythrurus philippinus: Trouve plus

Coelognathus erythrurus psephenourus: Trouve plus

Coelognathus flavolineatus: Coelognathus flavolineatus est une espèce de serpents de la famille des Colubridae. Trouve plus

Coelognathus helena: Coelognathus helena ou Serpent ratier indien est une espèce de serpents de la famille des Colubridae. Cette espèce est communément appelée Trinket Snake en anglais. Trouve plus

Coelognathus helena helena: Trouve plus

Coelognathus helena monticollaris: Trouve plus

Coelognathus novemcostatus: Trouve plus

Coelognathus philippinus: Coelognathus philippinus est une espèce de serpents de la famille des Colubridae. Trouve plus

Coelognathus radiatus: Coelognathus radiatus est une espèce de serpents de la famille des Colubridae. Trouve plus

Coelognathus subradiatus: Coelognathus subradiatus est une espèce de serpents de la famille des Colubridae. Trouve plus

Coelognathus subradiatus enganensis: Trouve plus

Coelogyne: Coelogyne est un genre de la famille des Orchidaceae et de la sous-famille des Epidendroideae. Il comporte 190 espèces, 2 sous-espèces et 12 variétés, ce qui fait 204 taxons en tout. On trouve les Coelogyne sous tous les climats, chaud, tempéré, frais et froid, en Asie du sud et du sud-est jusqu'aux îles du Pacifique du sud-ouest à l'est. La plupart des espèces sont surtout épiphytes, bien que beaucoup soient lithophytes ou terrestres. Il est donc important de savoir d'où vient une plante. Les espèces chaudes comme pandurata, dayana ou speciosa ne demandent pas de repos alors que les espèces plus froides (C. cristata) demandent un repos hivernal au sec. Elles peuvent avoir des pseudo-bulbes serrés ou espacés le long du rhizome avec 1 ou 2 feuilles plicatives. L'inflorescence se fait soit à l'apex d'un pseudobulbe soit à l'apex d'une nouvelle pousse. Trouve plus

Coelogyne usitana: Coelogyne usitana est une espèce d'orchidée découverte fin 1990. Elle est nommée en honneur du collectionneur Villamor T. Usita, par Jürgen Röth et Olaf Gruβ dans le magazine allemand sur les orchidées Die Orchidee. Elle a été découverte dans le centre-est de Mindanao aux Philippines, où elle pousse sur les hauteurs à partir de 800 mètres sur les branches horizontales des arbres. Portail de la botanique Trouve plus

Coelogyninae: Les Coelogyninae sont une sous-tribu de la sous-famille des Epidendroideae, famille des Orchidaceae. Depuis les années 2000, de nombreux travaux d'analyse phylogénétique ont mis en évidence la nécessité de proposer une nouvelle classification pour cette sous-tribu. D'abord classée dans la tribu des Coelogyneae par Robert Louis Dressler en 1993, certains auteurs ont proposé de réintégrer cette sous-tribu dans la tribu des Arethuseae. Cependant la notion de groupe monophylétique qui permettrait de statuer définitivement sur cette nouvelle classification n'est pas encore clairement établie et l'intégration de certains genres (Glomera & Bletilla notamment) est encore sujette à discussion. Trouve plus

Coelogynoporidae: Les Coelogynoporidae sont une famille de vers plats. Trouve plus

Coelomata: Les cœlomés ou cœlomates sont des animaux triploblastiques qui possèdent un cœlome, c'est-à-dire une cavité interne secondaire limitée par un troisième tissu qui se différencie lors du développement embryonnaire (gastrulation) : le mésoderme. C'est dans cette cavité que baignent la plupart des organes. Ce type d'organisation est majoritaire. On le trouve chez les vers annélides. Chez les vers plats (plathelminthes) ou ronds (némathelminthes) cette structure n'existe pas. Entre ectoderme et endoderme n'existe qu'une cavité primaire dans le mésenchyme. Le taxon Coelomata est obsolète. En effet, il est apparu que l'absence de cœlome chez les pseudo-cœlomates et acœlomates était secondaire. Il s'agit en fait d'une évolution à rebours allant dans le sens de la perte totale ou partielle de cœlome. Ainsi, il n'est pas exact de dire que les pseudo et acœlomates ne possèdent pas de mésoderme. L'étude approfondie de certains de ces "vers" fut d'un énorme intérêt heuristique. En effet, c'est un bon exemple d'animaux ayant évolué vers une simplification de leur structure, et non des êtres peu évolués. Aujourd'hui, les termes de cœlomate, triblastique (ou triploblastique) et bilateriens désignent exactement les mêmes êtres, étant donné qu'il est aujourd'hui toléré de considérer les acœlomates et pseudo-cœlomates comme des cœlomates à part entière. Trouve plus

Cœlomate: Trouve plus

Cœlomates: Trouve plus

Cœlome: Le cœlome ou célome est la cavité générale (dite cœlomique), complètement bordée par le mésoderme, qui en forme la membrane. Les animaux qui possèdent un véritable cœlome, comme les Annélides, les Panarthropodes, les Brachiopodes, les Échinodermes, les Siponcles, les Nématozoaires, les Mollusques ou les Chordés, sont dits cœlomés ou cœlomates (un terme sans valeur taxinomique car il rassemble des taxons polyphylétiques). Trouve plus

Cœlomique: Trouve plus

Coeloneurum: Coeloneurum est un genre de plantes de la famille des Goetzeaceae selon la classification de Cronquist, ou de la famille des Solanaceae selon la classification APG III. Trouve plus

Coelonotus: Trouve plus

Coelonotus fissilis: Trouve plus

Cœlonychie: Trouve plus

Coelopeltis cordofanensis: Trouve plus

Coelopeltis insignitus: Trouve plus

Coelopeltis lacertina: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...