Rechercher dans ce blog

vendredi 26 février 2021

Cobitis meridionalis, Cobitis narentana, Cobitis punctilineata, Cobitis taenia, Cobitoidea,

Cobitis meridionalis: Cobitis meridionalis est un poisson de la famille des Cobitidae qui vit en Grèce, en Albanie et en Macédoine. Trouve plus

Cobitis narentana: Cobitis narentana est un poisson de la famille des Cobitidae qui vit en Croatie et en Bosnie-Herzégovine. Trouve plus

Cobitis punctilineata: Cobitis punctilineata est un petit poisson de la famille des Cobitidae qui vit uniquement en Grèce. Trouve plus

Cobitis taenia: Portail de l'aquariophilie Portail de l'ichtyologie Trouve plus

Cobitoidea: Les Cobitoidea sont une super-famille de poissons téléostéens. Trouve plus

Cobla: La cobla est un ensemble instrumental catalan qui utilise dans sa formation classique les instruments de musiques suivants : flabiol avec tambourin (tamborí), tible, tenora, trompette (trompeta), trombone (trombó), fiscorn et contrebasse (contrabaix) à trois cordes. La cobla est essentiellement destinée à l'interprétation de la sardane mais peut accompagner d'autres danses et peut aussi donner des concerts dans différents styles musicaux, autres que la sardane. Il existe d'ailleurs un répertoire important. Trouve plus

Coble: Le coble est un type de bateau de pêche traditionnel ouvert à bordage à clin qui s'est développé sur la côte nord-est de l'Angleterre répandue de Hull à Burnmouth, juste de l'autre côté de la frontière écossaise (bien que mentionné à Yarmouth en 1829). Traditionnellement munies d'une voile à corne sur un mât, les cobles ont été presque tous équipés de moteurs diesels et d'un cabine proche de la proue. Trouve plus

Coblence: Coblence (en allemand : Koblenz, en latin : Confluentes) est une ville et un arrondissement d'Allemagne, situés dans le nord du Land de la Rhénanie-Palatinat. Les villes les plus proches sont Bonn, à près de 60 km en aval du Rhin, et Mayence, à 90 km en amont du Rhin. Coblence est la troisième ville de la Rhénanie-Palatinat et le siège de la conurbation Mayen-Coblence. C'est également une ville universitaire. Le nom Coblence vient du latin Confluentes qui signifie confluent. Depuis 2002, une partie de Coblence a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Coblence se trouve dans une région appelée Deutsches Eck, littéralement le coin allemand, au confluent de la Moselle et du Rhin. La ville est bordée par une partie du Hunsrück au sud et par le paysage légèrement vallonné du Maifeld (partie du massif de l'Eifel) à l'ouest. Les quartiers de la ville situés sur la rive droite du Rhin se trouvent à la bordure de la forêt du Westerwald, qui plonge en partie jusqu'au fleuve. Les quartiers situés entre le Rhin et la Moselle sont en partie plantés d'une forêt mixte qui constitue le poumon vert de la ville et de sa banlieue proche. Régulièrement, au moment de la fonte des neiges, la ville est victime d'inondations. La ville a su tirer parti de sa situation géographique privilégiée pour s'enrichir et se développer. Son centre-ville, entièrement réservé aux piétons, est rempli de bars et de restaurants. C'est également le lieu de naissance de Valéry Giscard d'Estaing. Trouve plus

Coblence (district): Trouve plus

Coblencien: Le Coblencien (ou Coblentzien) est une subdivision de l'échelle des temps géologiques, qui regroupe le Praguien et l'Emsien (Dévonien inférieur). Son stratotype est caractérisé par les grauwackes de Coblentz. Décrite par André Dumont, en 1848, cette appellation est tombée en désuétude. Trouve plus

Coblentz: Trouve plus

Coblentz (homonymie): Trouve plus

Coblentzien: Trouve plus

Coblenz: Trouve plus

Cobles: Trouve plus

Cobleskill: Cobleskill est une municipalité du comté de Schoharie dans l'État de New York aux États-Unis. Lors du recensement de 2010, sa population est de 6 625 habitants, dont 4 678 dans le village de Cobleskill. Cobleskill accueille un campus technologique de l'université d'État de New York. Trouve plus

Cobly: Cobly (ou Kobli) est une ville du nord-ouest du Bénin, chef-lieu de la commune du même nom et préfecture du département de l'Atacora. Elle est située à proximité de la frontière avec le Togo et non loin du Burkina Faso. Trouve plus

Cobna: Cobna, de son vrai nom Raphaël Passaro, né en 1980 à Montréal, au Québec, est un rappeur et auteur-compositeur canadien. Après avoir vécu douze ans en France pour finalement revenir à son pays natal à l'été 2000, il s'intègre rapidement dans la scène hip-hop locale, devenant membre du groupe Treizième étage. Il publie son premier album solo en 2007 intitulé Garde un œil ouvert, suivi de son deuxième album solo intitulé Verrouillé en 2009. Il publie son troisième album solo intitulé La magie en 2012, qui suit d'un quatrième album solo, Réalise, en 2015. Grâce à ses albums, Cobna peut se retrouver en tête des palmarès MusiquePlus à maintes reprises, avec notamment les titres Ma marque, La terre tourne et T'inkiète, mais aussi au top du 6 à 6 CKOI avec la chanson Le cœur de Montréal. Cobna a pu participer à de nombreuses festivités comme aux Francofolies de Montréal en 2001, 2004, 2007, 2009, 2011 et 2012, au Festival d'été de Québec, au Festivent, à l'International de l'Art vocal de Trois-Rivières, et au Festival Urbain de Trois-Rivières. Trouve plus

Cobol: Cobol est un langage de programmation créé en 1959 (officiellement le 18 septembre 1959). Son nom est l'acronyme de COmmon Business Oriented Language qui révèle sa vocation originelle : être un langage commun pour la programmation d'applications de gestion. Aujourd'hui, il est surtout utilisé dans les secteurs de la banque, des assurances, des grandes administrations. Trouve plus

COBOL 74: Trouve plus

Coboldia: Trouve plus

Coboldia fuscipes: Coboldia fuscipes est une espèce d'insecte diptère nématocère de la famille des Scatopsidae, la seule espèce du genre Coboldia. Ce moucheron d'environ 2 mm de long est certainement le Scatopsidé le plus largement distribué et le plus communément rencontré. Il a en effet pratiquement colonisé le monde entier, sans doute transporté accidentellement par l'homme, et occupe les milieux les plus divers. Les larves peuvent se développer dans une grande variété de matières organiques en décomposition, d'origine tant animale que végétale, dans les champignons, les matières fécales, etc. Cette espèce peut pulluler lorsque les conditions de développement sont favorables, dans les composts par exemple. Plusieurs générations annuelles se succèdent à un rythme rapide lorsque les conditions sont favorables. Bien que très généralement inoffensive (et même bénéfique par son rôle dans la décomposition de la matière organique), Coboldia fuscipes a depuis quelques années été rapportée comme ravageur dans des cultures de champignons en Asie. Trouve plus

Cobonne: Cobonne est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes. Ses habitants sont dénommés les Cobonnois. Trouve plus

Cobordisme: En topologie différentielle, le cobordisme est une relation d'équivalence entre variétés différentielles compactes. Deux variétés compactes M et N sont dites cobordantes ou en cobordisme si leur réunion disjointe peut être réalisée comme le bord d'une variété à bord compacte L. On dit alors que cette variété L est un cobordisme entre M et N, ou bien que L réalise un cobordisme entre M et N. L'existence d'un tel cobordisme implique que M et N soient de même dimension. À proprement parler, le cobordisme n'est pas une relation d'équivalence car la classe des variétés différentielles d'une dimension donnée n n'est pas un ensemble. Toutefois, le fait que deux variétés M et N soient cobordantes ne dépend pas de la classe de difféomorphismes de ces variétés. Le cobordisme définit une relation d'équivalence sur l'ensemble des variétés différentielles de dimension n identifiées à difféomorphisme près. Par convention, une variété est supposée dénombrable à l'infini. Chaque compact peut être recouvert par un nombre fini de domaines de cartes locales, et chaque domaine s'identifie à un ouvert de Rn. Une variété différentielle a donc la puissance du continu. La classe des variétés différentielles de dimension n identifiées à difféomorphisme près s'obtient comme un quotient de l'ensemble des structures de variétés différentielles de dimension n sur l'ensemble R. Il existe une relation plus fine que le cobordisme pour les variétés différentielles orientées. Une orientation sur une variété à bord induit une orientation sur le bord. Pour une variété différentielle orientable connexe M, il existe exactement deux orientations distinctes. Si une de ces orientations est spécifiée, M est dite par abus de langage orientée. On note alors M ¯ {\displaystyle {\overline {M}}} la variété M munie de la seconde orientation. Deux variétés compactes orientées M et N sont dites cobordantes lorsqu'il existe une variété à bord compacte et orientée W dont le bord est la réunion disjointe de M ¯ {\displaystyle {\overline {M}}} et de N. On dit que W est un cobordisme orienté entre M et N. Il existe aussi d'autres notions de cobordisme abordées plus en avant dans l'article. Trouve plus

Cobos: German Sánchez Hernández-Cobos (1927-2015), acteur espagnol ; Jesús López Cobos (1940-2018), chef d'orchestre espagnol ; José Cobos (né en 1968), footballeur français ; Mario Rodríguez Cobos (né en 1938), écrivain argentin ; José Martín Cuevas Cobos (1969-), acteur et chanteur mexicain ; Trouve plus

Cobos de Cerrato: Cobos de Cerrato est une commune espagnole de la province de Palencia, dans la communauté autonome de Castille-et-León. Portail de Castille-et-León Trouve plus

Cobos de Fuentidueña: Cobos de Fuentidueña est une commune de la province de Ségovie dans la communauté autonome de Castille-et-León en Espagne. Trouve plus

Cobot: Trouve plus

Coboticien: Trouve plus

Cobotique: La cobotique est le domaine de la collaboration homme-robot, c'est-à-dire de l'interaction, directe ou téléopérée, entre homme(s) et robot(s) pour atteindre un objectif commun. Ce domaine est à l'interface de la cognitique et du facteur humain (comportement, décision, robustesse et contrôle de l'erreur), de la biomécanique (modélisation du comportement et de la dynamique des mouvements) et de la robotique (utilisation d'artefacts pour produire des comportements mécaniques fiables, précis et/ou répétitifs à des fins industrielles, militaires, agricoles, de santé, de convivialité...). N'étant incluse dans aucune de ces disciplines, la cobotique est bien un sujet transdisciplinaire. Trouve plus

Cobots: Trouve plus

Cobourg: Cobourg (en allemand : Coburg) est une ville d'Allemagne, située dans le Land de Bavière, dans l'arrondissement de la Haute-Franconie (en allemand Oberfranken). La ville ne fait pas partie de la Bavière historique. Cobourg est le chef-lieu du district de Cobourg, à 90 km au nord de Nuremberg et à 85 km au sud-ouest de Weimar. Trouve plus

Cobourg (arrondissement): Trouve plus

Cobourg (homonymie): Plusieurs villes dans différents pays portent le nom de Cobourg ou Coburg : Cobourg dans le land de Bavière, Allemagne Cobourg, dans la province de l'Ontario, au Canada Cobourg, dans l'État d'Oregon, aux États-Unis Coburg, dans l'État d'Iowa, aux États-Unis Coburg, dans la banlieue de Melbourne, dans l'État du Victoria en Australie. Trouve plus

Cobourg (Ontario): Cobourg est une ville du sud ouest de l'Ontario au Canada située à 95 kilomètres à l'est de Toronto. C'est la plus grande ville et le siège du Comté de Northumberland. Trouve plus

Cobourg (race ovine): Le mouton de Cobourg ou roux de Cobourg, en allemand Coburger Fuchsschaf (mouton renard de Cobourg), ou Corbuger, est une race ovine allemande originaire comme son nom l'indique de la région de Cobourg, dans qui était le duché de Saxe-Cobourg et Gotha. Elle est caractérisée par sa robe entièrement rousse ou roux doré à la naissance qui s'estompe vers le doré avec l'âge, sauf sur la tête, les pattes et le ventre qui demeurent roux foncé. Certains animaux adultes conservent une ligne foncée sur le dos. Trouve plus

Cobourg HSC 2000: Trouve plus

Cobourg Peninsula: Trouve plus

Coboy Junior: Coboy Junior est un groupe de musique d'origine indonésienne créé le 23 juillet 2011. Ce groupe est composé de quatre membres : Aldi, Bastian, Kiki et Iqbaal. Leurs fans sont appelés « Comate », ce qui signifie « Coboy Junior Mate. Ils sont sous les auspices de la Direction INBEK et MSN[pas clair]. Trouve plus

Coboz: Trouve plus

Cobquecura: Cobquecura est une commune du Chili faisant partie de la région de Ñuble, et appartienne à la Province d'Itata. En 2012, la population de la commune s'élevait à 5 050 habitants. La commune, qui se trouve le long de l'Océan Pacifique à un de l 570 km2 (densité de 9 hab./km2),. Trouve plus

CoBr2: Trouve plus

Cobra: Le nom cobra (/kɔbʁa/) désigne plusieurs espèces de serpents venimeux de la famille des Elapidae, notamment l'ensemble des espèces du genre Naja, qui ont la particularité d'étendre une coiffe lorsqu'ils sont en posture de combat. Ils se rencontrent en Asie et en Afrique,. Une partie des cobras sont par ailleurs appelés cobras cracheurs du fait de leur capacité à projeter leur venin. Le terme simple de cobra est parfois utilisé pour désigner une espèce particulière, notamment le cobra indien (c'est cette dernière que l'on associe au fakir charmeur de serpents, dans l'imagerie populaire) ou le cobra égyptien. Cette pratique peut être source de confusion et ne doit pas faire perdre de vue qu'il s'agit d'un nom assez général désignant aussi les autres espèces du genre Naja ainsi que des espèces aujourd'hui classées dans d'autres genres. D'autres espèces d'élapidés n'appartenant pas au genre Naja mais assez apparentées sont aussi appelées cobra, notamment parce qu'elles ont un temps été classées dans ce genre et/ou parce qu'elles sont dotées de cette même capacité de dresser et d'aplatir leur cou. Le cobra royal (Ophiophagus hannah) est le plus célèbre d'entre eux et il est le plus grand de tous les cobras. Mais il y a aussi un cobra cracheur africain qu'on préfère aujourd'hui appeler ringhal (Hemachatus haemachatus) pour mieux le distinguer. Quelques élapidés apparentés aux Naja mais ayant peu ou pas la capacité d'aplatir leur cou sont aussi appelés assez improprement cobra, comme les Pseudohaje et les Walterinnesia, ou même des serpents de mer comme les Laticauda, tandis que d'autres également assez proches ne sont traditionnellement pas appelées ainsi bien qu'elles soient dotées de cette capacité, tels les Aspidelaps. Trouve plus

Cobra - le film: Trouve plus

Cobra (aéronautique): Trouve plus

Cobra (album): Cobra est un double album de John Zorn paru sur le label Hathut en 1987 en vinyle, puis en CD en 1991 (avec quelques titres supplémentaires); réédité en 2002. Le premier disque présente un enregistrement studio (Radio City Studios, New York, 9 mai 1986); le deuxième un enregistrement public (Renselaer Polytechnic Institute, New York, 21 octobre 1985). La pièce Cobra est la game piece la plus connue et la plus jouée de John Zorn. Il n'y a pas de notation musicale pour cette pièce, et elle n'a pas été publiée. Elle est conçue pour être jouée par un groupe d'improvisateurs qui répondent aux consignes d'un prompteur. Ces consignes sont données à l'aide de cartes. Les musiciens peuvent prendre certaines initiatives ou proposer certaines directions, toujours encadrés par cet ensemble de règles. Trouve plus

Cobra (animal): Trouve plus

Cobra (comics): Trouve plus

Cobra (Conny-Land): Cobra sont des montagnes russes navette en métal du parc Conny-Land, situé à Lipperswil, dans la commune de Wäldi, dans le canton de Thurgovie, en Suisse. Le parcours contient un looping vertical, la seule inversion de Suisse, et il est le plus rapide, le plus haut et le plus long du pays. Trouve plus

Cobra (film): Cobra est un film d'action américain réalisé par George Cosmatos, sorti en 1986. Le scénario de Sylvester Stallone est vaguement tiré du roman A Running Duck de Paula Gosling. Le roman sera en revanche plus fidèlement adapté en 1995 par Andrew Sipes dans Fair Game avec William Baldwin et Cindy Crawford. Trouve plus

Cobra (film, 1925): Cobra est un film américain réalisé par Joseph Henabery et sorti en 1925. Trouve plus

Cobra (film, 1980): Cobra (Il giorno del Cobra) est un film italien réalisé par Enzo G. Castellari, sorti en 1980, avec Franco Nero, Sybil Danning, Mario Maranzana (it), Licinia Lentini (it), Carlo Gabriel Sparanero et Mickey Knox (en) dans les rôles principaux. Trouve plus

Cobra (hiéroglyphe égyptien): Le cobra en hiéroglyphes est classifié dans la catégorie « Amphibiens, sauriens, reptiles » (I) de la liste de Gardiner : I13 représente Ouadjet (Wȝḏy.t), la déesse protectrice de la Basse-Égypte. Ce hiéroglyphe est donc représenté dans le nom de Nebty (les « deux maîtresses ») de la titulature des pharaons. Trouve plus

Cobra (hiéroglyphe): Trouve plus

Cobra (homonymie): Trouve plus

Cobra (La Ronde): Cobra était un parcours de montagnes russes du parc La Ronde, situé à Montréal, au Québec, au Canada. Ce parcours de montagnes russes en position verticale était l'un des trois parcours de ce type construits par Intamin. Trouve plus

Cobra (langage): Cobra est un langage d'usage général, orienté objet. Cobra a été conçu par Charles Esterbrook et fonctionne sur les plateformes Microsoft .NET et Mono. Il a été fortement influencé par Python, C#, Eiffel, Objective-C et d'autres langages de programmation. Il accepte aussi bien le typage statique que dynamique,. Il gère pleinement les tests unitaires et les contrats. Il possède des fonctions anonymes, des fermetures, des listes en compréhension et des générateurs. Cobra permet à la fois un développement rapide et de bonnes performances. Cobra est un projet Open source, publié sous la licence MIT le 29/02/2008. Les mises à jour apparaissent sur les forums Cobra et s'attachent à l'amélioration des fonctionnalités, à la maintenance corrective, à la documentation et aux projets associés. Trouve plus

Cobra (manga): Cobra (コブラ, Kobura) est un manga de Buichi Terasawa. Prépublié dans le magazine Weekly Shōnen Jump de l'éditeur Shueisha entre 1978 et 1984, il est compilé en 18 tomes. Il est publié en français à partir de 1998 aux éditions Dynamic Vision en 20 volumes, puis réédité chez Taifu comics en 2003 dans une édition plus petite et moins chère, la box convini, toujours en 20 volumes. Les éditions Black Box ont entamé fin 2015 une réédition en format deluxe et en 12 volumes. Le personnage a été adapté en dessin animé (une série télévisée et un film d'animation). Trouve plus

Cobra (monde imaginaire): Trouve plus

Cobra (mouvement): Cobra (graphie CoBrA) ou l'Internationale des artistes expérimentaux (IAE) est un mouvement artistique validé à Paris en 1948 par les poètes Christian Dotremont et Joseph Noiret et par les peintres Karel Appel, Constant, Corneille et Asger Jorn en réaction à la querelle entre l'abstraction et la figuration. Ce mouvement publie la revue Cobra (1948-1951). Il se disloque partiellement à partir de 1949 après l'exposition internationale au Stedelijk Museum Amsterdam, et définitivement sur déclaration en 1951. Ce qui ne signifie pas la fin de la production d'œuvres dans le prolongement de Cobra qui sera au contraire beaucoup plus riche et plus libre après Cobra pour la plupart des artistes que ce mouvement a dynamisés. Trouve plus

Cobra (Personnage): Trouve plus

Cobra (règle flexible): Cobra est le nom le plus généralement donné en France, en raison de sa forme de « serpent », à une règle flexible destinée à tracer des courbes de formes variables, à l'origine appelée règle de Lesbos. Trouve plus

Cobra (revue): Cobra est une revue artistique éditée par le groupe CoBrA dont le premier numéro a été publié en mars 1949 à Copenhague. Elle est l'organe des artistes de Cobra qui réunit plusieurs groupes expérimentaux artistiques. Au Danemark : les abstraits-spontanéistes de Spiralen, Høst, Hellesten. Aux Pays-Bas : Experimentele Groep in Holland, en Belgique, une dissidence surréaliste : les surréalistes révolutionnaires conduite par Christian Dotremont qui est le secrétaire général de la revue Cobra. La revue change de sous-titre selon les numéros. Le premier est sous-titré BULLETIN POUR LA COORDINATION ES INVESTIGATIONS ARTISTIQUES, LIEN SOUPLE DES GROUPES EXPÉRIMENTAUX DANOIS (HøST), BELGES (SURRÉALISTES RÉVOLUTIONNAIRES), HOLLANDAIS (REFLEX). Chaque publication s'appuie régulièrement sur une manifestation concrète. En particulier le numéro 10, du 6 octobre au 6 novembre 1951, qui est aussi le dernier numéro de la revue, parait au moment de l'Exposition internationale d'art expérimental dans les bâtiments de l'ancien Palais des beaux-arts de Liège qui présentait deux fois plus d'œuvres que la première exposition Cobra de 1949 au Stedelijk Museum Amsterdam. Trouve plus

Cobra (roman): Cobra (titre original en espagnol : Cobra) est un roman cubain de Severo Sarduy paru en 1972 et publié en français en 1972 aux éditions du Seuil. La traduction française fut réalisée par Philippe Sollers et Severo Sarduy lui-même . Ce roman a reçu la même année le prix Médicis étranger. Trouve plus

Cobra (série télévisée d'animation): Trouve plus

Cobra (série télévisée d'animation): Cobra (スペースコブラ, Space Kobura) ou Cobra Space Adventure est une série d'animation japonaise en 31 épisodes de 24 minutes, créée par Akio Sugino et Osamu Dezaki d'après le manga du même nom par Buichi Terasawa. Elle fut diffusée à partir du 7 octobre 1982 sur Fuji Television et en France à partir du 20 février 1985 dans l'émission Cabou Cadin sur Canal+. Après avoir diffusé la série d'OVA (animation vidéo originale) Cobra: The Animation (2008-2009), la chaîne japonaise BS11 présente le 2 janvier 2010 une nouvelle série d'animation de treize épisodes du même nom. Trouve plus

Cobra (serie televisee): Trouve plus

Cobra (série télévisée): Trouve plus

Cobra (série télévisée, 1993): Cobra est une série télévisée américaine en 22 épisodes de 45 minutes, créée par Stephen J. Cannell, Steven Long Mitchell et Craig W. Van Sickle et diffusée entre le 16 septembre 1993 et le 13 mai 1994 en syndication. En France, la série a été diffusée dans son intégralité à partir du 1er janvier 1995 sur France 2. Elle reste inédite dans les autres pays francophones. Trouve plus

Cobra (Walibi Belgium): Trouve plus

Cobra à lunettes: Trouve plus

Cobra à monocle: Naja kaouthia, le Cobra à monocle, est une espèce de serpents de la famille des Elapidae. Trouve plus

Cobra and Phases Group Play Voltage in the Milky Night: Cobra and Phases Group Play Voltage in the Milky Night est le sixième album de Stereolab, sorti en septembre 1999. Le titre de l'album fait référence aux noms de deux groupes surréalistes, CoBrA et Phases Group. Cet album a été produit par Stereolab en collaboration avec John McEntire, du groupe Tortoise, et Jim O'Rourke, du groupe Sonic Youth. Trouve plus

Cobra Beer: Cobra Beer est une marque de bière indo-britannique fondée en 1989 par Karan Bilimoria. Trouve plus

Cobra chinois: Trouve plus

Cobra clotho: Trouve plus

Cobra clutch: Trouve plus

Cobra clutch bulldog: Trouve plus

Cobra clutch suplex: Trouve plus

Cobra Command: Cobra Command peut désigner : Cobra Command est un jeu vidéo de type rail shooter développé par Data East et sorti en 1984 ; Cobra Command est un jeu vidéo de type shoot them up lui aussi développé par Data East et sorti en 1988 ; Cobra Command, une organisation fictive de G.I. Joe. Trouve plus

Cobra Command (G.I. Joe): Cobra Command, plus connue sous le nom de Cobra, est une organisation fictive de l'univers de G.I. Joe. Trouve plus

Cobra Command (jeu vidéo, 1984): Cobra Command (Thunder Storm au Japon) est un jeu vidéo développé par Data East, sorti en 1984 sur borne d'arcade. Il s'agit d'un jeu mêlant film interactif, rail shooter. Comme Dragon's Lair, le jeu tire profit du support laserdisc en mélangeant film d'animation et jeu vidéo. Le jeu a été dirigé par Yoshihisa Kishimoto, qui a plus tard conçu les séries Nekketsu Kōha Kunio-kun et Double Dragon. Une adaptation réalisé par Wolf Team a vu le jour sur Mega-CD en 1992 (Thunder Storm FX au Japon). Trouve plus

Cobra Command (jeu vidéo, 1988): Cobra Command est un jeu vidéo de type shoot them up développé par Data East, sorti en 1988 sur borne d'arcade et NES. Trouve plus

Cobra cracheur: L'expression Cobra cracheur est le nom vernaculaire donné à certains serpents de la famille des Elapidae appartenant au genre Naja ou Hemachatus qui projettent leur venin à distance pour se défendre en aveuglant leur agresseur en vue de pouvoir prendre la fuite. Trouve plus

Cobra cracheur à cou noir: Naja nigricollis, le Cobra cracheur à cou noir, est une espèce de serpents de la famille des Elapidae. Ce reptile se rencontre principalement en Afrique subsaharienne sur une large bande allant de l'Afrique de l'Est à l'Afrique de l'Ouest. Pouvant atteindre de 1 à plus de 2 m de long, il présente une coloration et des motifs très variables selon les individus et la localisation. Il se nourrit principalement de rongeurs. Son venin est assez spécifique, mêlant substances cytotoxiques et neurotoxiques ainsi que cardiotoxiques. Comme d'autres cobras il peut projeter du venin pour se protéger, conduisant à des irritations cutanées voire la cécité lorsqu'il pénètre les yeux. Trouve plus

Cobra cracheur du Mozambique: Trouve plus

Cobra cracheur equatorial: Trouve plus

Cobra cracheur équatorial: Naja sumatrana, le Cobra cracheur équatorial, est une espèce de serpents de la famille des Elapidae. Trouve plus

Cobra cracheur indonésien: Trouve plus

Cobra cracheur noir: Trouve plus

Cobra cracheur rouge: Naja pallida, le Cobra cracheur rouge, est une espèce de serpents de la famille des Elapidae. Trouve plus

Cobra Crack: Cobra Crack est une voie d'escalade traditionnelle, située à proximité de la ville de Squamish (Colombie-Britannique), au Canada. Cobra Crack est considérée en 2016 comme l'une des voies en fissure les plus difficile au monde, sa cotation est fixée autour de 5.14 (5.14a/c soit 8b+/c+). C'est une mince fissure verticale et déversante, de la largeur d'un doigt (finger crack), célèbre pour son mouvement sur inversée monodoigt. Cette voie a été libérée pour la première fois en 2006 par le grimpeur canadien Sonnie Trotter (en), connu également pour son soutien à l'éthique de l'escalade propre. Il travailla les mouvements en une quarantaine de séances sur quelques années, souvent en solo auto-assuré, jusqu'à parvenir à les enchainer en libre. La protection est assurée par des nuts et des coinceurs mécaniques de petite taille. La voie est répétée en 2008 par le grimpeur belge Nicolas Favresse après 8 jours et 15 essais, qui l'évalue 5.14b. Il déclare alors que c'est la voie traditionnelle la plus difficile qu'il a escaladé. La voie est ultérieurement répétée par Ethan Pringle, Matt Segal, Will Stanhope et Yuji Hirayama. En 2011, la voie est répétée par Alex Honnold qui l'évalue 5.14a (8b+). La voie est répétée en 2013 par Pete Whittaker, puis en 2017 par Mason Earle. Trouve plus

Cobra Dane: Le radar AN/FPS-108 Cobra Dane est une antenne à balayage électronique passive gérée par Raytheon pour le compte de l'US Air Force sur la base aérienne Eareckson de l'île de Shemya, dans les îles Aléoutiennes, en Alaska. Ce système radar a été construit en 1976 et mis en service en 1977 pour la première mission de collecte de renseignements en appui à la vérification du traité SALT II. Son radar à face unique est doté d'une antenne réseau à commande de phase de 29 mètres de diamètre en face de la péninsule du Kamchatka et du Polygone de Koura. Cobra Dane fonctionne dans la bande 1215–1400 MHz (longueur d'onde d'environ 23 cm). La désignation "Cobra" indiquait un programme général de renseignement de défense. Il utilisait initialement un ordinateur Control Data Corporation Cyber 74 pour le traitement des données. Les données du radar sont envoyées au Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD), sur la base aérienne Peterson, dans le Colorado. Il est également répertorié comme partenaire du bureau du programme de débris orbital de la NASA et collabore avec l'Agence de défense antimissile, sous le contrôle du 21st Operations Group. Trouve plus

Cobra de mer: Trouve plus

Cobra de Pougatchev: Le Cobra et plus particulièrement le Cobra de Pougatchev, appelé kort parad en suédois, est une manœuvre de combat aérien, plus particulièrement en post-décrochage. Cette manœuvre est rendue possible grâce à une combinaison du contrôle du tangage, de stabilité, et d'efficacité des moteurs et des entrées d'air à angle d'attaque très élevé. Utile en combat aérien, le Cobra de Pougatchev effectué rapidement permet des virages serrés et peut ainsi désarçonner l'adversaire, l'empêchant de verrouiller sa cible ou encore de permettre au pilote de se placer en position d'attaque. Le Cobra de Pougatchev est considéré comme l'une des figures de voltige aérienne les plus exigeantes et difficiles à réaliser durant les spectacles aérien à travers le monde.[réf. nécessaire]. La particularité de la manœuvre du Cobra de Pougatchev par rapport au terme plus général de Cobra, est que l'angle d'attaque (i.e. de braquage) dépasse les 90° pour celle-ci, alors que ce n'est pas forcément le cas pour une manœuvre du Cobra. Le premier avion à avoir effectué une manœuvre proche du Cobra fut un Saab 35 Draken suédois où la manœuvre est appelée kort parad (pour courte parade). Un pilote de F-14 revendiquerait aussi le titre, sauf que son angle d'attaque atteignait à peine les 70°. Le premier à réaliser un Cobra avec un angle de braquage dépassant les 90° fut le pilote d'essai de Soukhoï, Igor Volk, lors des tests en vol du Su-27 Flanker. Le pilote d'essai soviétique Viktor Pougatchev fut le premier pilote à effectuer un Cobra en public avec un angle d'attaque supérieur à 90°, lors du salon aéronautique du Bourget de 1989. C'est alors que la manœuvre du Cobra avec un angle d'attaque supérieur à 90° fut appelée le Cobra de Pougatchev. Trouve plus

Cobra d'eau: Trouve plus

Cobra d'eau rayé: Trouve plus

Cobra d'Égypte: Trouve plus

Cobra des Philipines du Nord: Trouve plus

Cobra d'or: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...