Rechercher dans ce blog

vendredi 26 février 2021

Cnaeus Domitius Afer Titius Marcellus Curvius Lucanus, Cnaeus Domitius Afer Titius Marcellus Curvius Tullus, Cnaeus Domitius Ahenobarbus, Cnaeus Domitius Ahenobarbus (consul en -122), Cnaeus Domitius Ahenobarbus (consul en -192),

Cnaeus Domitius Afer Titius Marcellus Curvius Lucanus: Trouve plus

Cnaeus Domitius Afer Titius Marcellus Curvius Tullus: Trouve plus

Cnaeus Domitius Ahenobarbus: Trouve plus

Cnaeus Domitius Ahenobarbus (consul en -122): Cnaeus Domitius Ahenobarbus, né vers 165 av. J.-C. et mort vers 104 av. J.-C., est un général romain et consul en 122 av. J.-C. Il prend le commandement d'une campagne de conquête de la Gaule méridionale, puis vainc les Allobroges avec le concours de son successeur Quintus Fabius Maximus Allobrogicus. Il est à l'instigation de la voie Domitienne reliant l'Italie à l'Espagne. Il est probablement le commanditaire de l'autel de Domitius Ahenobarbus et du temple de Neptune à Rome. Il devient censeur en 115 av. J.-C. Trouve plus

Cnaeus Domitius Ahenobarbus (consul en -192): Cnaeus Domitius Ahenobarbus (Barbe d'Airain), est un Magistrat de la République romaine issu de la gens des Domitius. Édile plébéien en même temps que Caius Scribonius Curio, en 196 av. J.-C., Cnaeus Domitius Ahenobarbus, parvient avec son collègue à infliger des amendes à un grand nombre de pecuarii (éleveurs) qui utilisaient le domaine public sans payer l'impôt afférent. L'argent ainsi recueilli lui permit de faire bâtir sur l'île au milieu du Tibre (île Tibérine) un temple qu'il consacra à Faunus, dieu de la nature, au cours de son mandat comme préteur (194 av. J.-C.). En 192 av. J.-C., il fut consul, avec Lucius Quinctius Flamininus comme collègue. Au cours de son mandat, Rome dut combattre sur plusieurs fronts. En Grèce, la position de Rome était menacée par une alliance entre la ligue étolienne et le roi séleucide Antiochus III. En Hispanie citérieure les légions du préteur C. Flaminius et de M. Fulvius commencèrent une expédition militaire contre plusieurs tribus celtibères rebelles, comme les Lusitaniens. Ahenobarbus et son collègue L. Flaminius se dirigèrent eux-mêmes vers le nord de la péninsule italienne pour pacifier les tribus gauloises qui y vivaient. Ahenobarbus se dirigea contre les Boïens et parvint à soumettre la tribu sans guère de problèmes (les chefs se rendirent volontairement) ; son collègue Flaminius eut beaucoup plus de peine à remplir sa tâche. C'est seulement après de rudes combats qu'il parvint finalement à soumettre les Ligures à l'autorité romaine. Après son consulat Ahenobarbus poursuivit sa carrière militaire et servit en 190 av. J.-C. comme légat sous Lucius Cornelius Scipio Asiaticus pendant son expédition militaire contre le roi séleucide Antiochus III le Grand. Pour autant qu'on le sache Cnaeus Domitius Ahenobarbus eut un fils : Cnaeus Domitius Ahenobarbus, consul suffect en 162 av. J.-C. Trouve plus

Cnaeus Domitius Ahenobarbus (consul en 32): Gnaeus Domitius Ahenobarbus (11 décembre 17 av. J.-C. - janvier 40 ap. J.-C.) est un préteur et consul en 32 sous Tibère. Trouve plus

Cnaeus Domitius Ahenobarbus (consul en -32): Cnaeus Domitius Ahenobarbus est un homme politique et militaire de la fin de la République romaine, consul en 32 av. J.-C. et décédé l'année suivante. Il est un des protagonistes des guerres civiles romaines et combat d'abord contre Jules César jusqu'à sa mort puis rejoint les assassins du dictateur dans leur lutte contre les triumvirs. Après la défaite à la bataille de Philippes, il se range du côté de Marc Antoine qui l'aide à obtenir le consulat. Il tente alors, en vain, de réduire l'influence de Cléopâtre sur Antoine. Peu de temps avant la défaite annoncée d'Actium, il se rallie à Octavien mais il meurt de fièvre peu avant la bataille. Parmi ses descendants, le plus célèbre est son arrière-petit-fils, Néron, empereur romain de 54 à 68. Trouve plus

Cnaeus Domitius Ahenobarbus (consul en -96): Gnaeus Domitius Ahenobarbus est le fils du très prestigieux Gnaeus Domitius Ahenobarbus (consul en 122 av. J.-C.), le frère de Lucius Domitius Ahenobarbus (consul en 94 av. J.-C.) et le père de Lucius Domitius Ahenobarbus (consul en 54 av. J.-C.) Il mène une très brillante carrière : en 104 av. J.-C., il devient tribun de la plèbe. Il apporte une loi (la lex Domitia de Sacerdotiis) qui transfère l'élection de supplément des prêtres au peuple. Le peuple pour le remercier de cette loi, le choisit comme nouveau pontifex maximus, à la mort de Lucius Caecilius Metellus Delmaticus, en 98 av. J.-C. En 96 av. J.-C., il est élu consul de la République romaine et devient censeur en 92 av. J.-C. avec Lucius Licinius Crassus, avec qui il sera souvent en polémique. Il serait mort en 88 av. J.-C., sous le premier consulat de Sylla et Quintus Mucius Scaevola lui succéda comme pontifex maximus en 87 av. J.-C.. Trouve plus

Cnaeus Domitius Calvinus: Cnaeus Domitius Calvinus est un homme politique et militaire de la fin de la République romaine, consul éponyme en 53 et 40 av. J.-C. Il est un fidèle partisan de César et d'Octavien, le futur empereur Auguste. Trouve plus

Cnaeus Domitius Calvinus Maximus: Cnaeus Domitius Calvinus Maximus est un homme politique romain du début du IIIe siècle av. J.-C., consul en 283 av. J.-C. Trouve plus

Cnaeus Domitius Corbulo: Cnaeus Domitius Corbulo — en français Corbulon —, né vers l'an 7 à Peltuinum, en Italie et mort en 67 à Cenchreæ, port de Corinthe était un général et consul romain. Proconsul, il s'illustra dans les combats avec les Parthes, de 58 à 64, pour le contrôle de l'Arménie. Il se suicida sur ordre de Néron, jaloux de ses succès. Il entra dans l'histoire comme un chef militaire respecté et un dirigeant puissant des provinces romaines en Asie. Trouve plus

Cnaeus Domitius Curvius: Les frères Gnaeus Domitius Curvius, Lucanus et Tullus, sont des sénateurs et consulaires romains influents sous les règnes des Flaviens à Trajan. Ils sont à la tête d'une immense fortune. Marc Aurèle est leur arrière petit-fils. Les noms complets des deux frères sont Gnaeus Domitius Afer Titius Marcellus Curvius Lucanus et Gnaeus Domitius Afer Titius Marcellus Curvius Tullus. Ils sont les fils adoptifs du célèbre Gnaeus Domitius Afer, riche sénateur, brillant orateur et avocat. Trouve plus

Cnaeus Domitius Curvius Lucanus: Trouve plus

Cnaeus Domitius Curvius Tullus: Trouve plus

Cnaeus Domitius Lucanus: Trouve plus

Cnaeus Domitius Tullus: Trouve plus

Cnaeus Fabius Ambustus: Gnaeus Fabius Ambuscus est un sénateur romain du IVe siècle av. J.-C. Gnaeus Fabius Ambuscus est le fils du consul de 442 av. J.-C. Marcus Fabius Vibulanus. Il a deux frères : Numerius Fabius Ambustus (tribun consulaire en 406 et 390 av. J.-C.) et Quintus Fabius Ambustus (consul en 412 av. J.-C. et tribun consulaire en 390 av. J.-C.). Il est tribun militaire à pouvoir consulaire en 404, 401, 395 et 390 av. J.-C. En 391 av. J.-C., il collabore avec ses deux frères, Numerius et Quintus, comme membre d'une délégation vers Clusium (une ville non alliée), qui demande l'aide de Rome, menacé par une invasion gauloise. Portail de la Rome antique Trouve plus

Cnaeus Flavius: Cnaeus Flavius est un homme politique romain du IVe siècle av. J.-C. Il fut scribe ou secrétaire d'Appius Claudius Caecus, et fils d'un affranchi. Il déroba à Appius et publia un recueil des formules à prononcer, sans lesquelles une procédure juridique ne pouvait être valable, formules à la fois juridiques et religieuses que les patriciens avaient jusqu'alors cachées soigneusement au peuple, celles-ci étant conservées dans les archives des pontifes. De la même manière, il rendit publics les jours durant lesquels il était possible religieusement d'intenter des procès, selon que ces jours soient favorables religieusement ou non (fasti ou nefasti). « Il dévoila au public les formules de jurisprudence qui étaient en réserve entre les mains des pontifes, comme au fond d'un sanctuaire ; et, pour mettre les citoyens à portée de connaître par eux-mêmes les jours où la religion permettait de vaquer aux procès, il fit placer autour du Forum le tableau des fastes. » — Tite-Live, 9, 46, 5. À ces récits rapportés par Tite-Live et par le Digeste, Cicéron ajoute dans le Pro Murena que « (…) si furieux et craignant que la publication et la connaissance du calendrier ne permissent d'agir en justice sans leur assistance, (les pontifes) combinèrent d'autres formules pour pouvoir intervenir dans toutes les affaires ». Il acquit par là une grande popularité : il fut élu édile curule et tribun de la plèbe en 303 av. J.-C. et entra par la suite au Sénat. Trouve plus

Cnaeus Fulvius Centunalus Maximus: Cnaeus Fulvius Centunalus Maximus était un homme politique de la République romaine. En 211 av. J.-C., il est consul. Trouve plus

Cnaeus Fulvius Maximus Centumalus: Cnaeus Fulvius Maximus Centumalus est un homme politique romain du début du IIIe siècle av. J.-C. Trouve plus

Cnaeus Gellius: Cnæus Gellius est un historien romain du IIe siècle av. J.-C., auteur d'Annales retraçant l'histoire de Rome depuis les origines jusqu'à son époque. Cet ouvrage n'est pas conservé, mais il est cité ou simplement mentionné par des auteurs postérieurs : Cicéron (De div., I, 26 ; De leg., I, 2) ; Denys d'Halicarnasse, qui le mentionne comme une de ses sources (Ant. rom., I, 7 ; II, 31, 72, 76 ; IV, 6 ; VI, 11, VII, 1) ; Pline l'Ancien (Hist. nat., VII, 56) ; Aulu-Gelle (XIII, 22 ; XVIII, 12) ; Censorin (De die natali, 17) ; Servius (En., IV, 390 ; VIII, 638) ; Macrobe (Sat., I, 8, 16 ; II, 13). En revanche, Tite-Live l'ignore. D'après les références qui y sont faites, l'ouvrage était très développé : l'épisode de la mort du consul Postumius Albinus chez les Boïens (215 av. J.-C.) se trouvait au livre 33 (cet épisode, chez Tite-Live, se trouve au livre 23, § 24). D'après Censorin, le récit allait au moins jusqu'en 145 av. J.-C.. L'auteur était amateur de curiosités archéologiques, et il avait fait des développements sur l'invention de l'alphabet, celle de la médecine, celle des poids et mesures, sur les fondations de cités, etc. Trouve plus

Cnaeus Genucius: Cnaeus Genucius est un homme politique romain du Ve siècle av. J.-C., tribun de la plèbe en 473 av. J.-C. Trouve plus

Cnaeus Hosidius Geta: Cnaeus Hosidius Geta est un général et consul romain du Ier siècle ap. J.-C. Trouve plus

Cnaeus Iulius Agricola: Trouve plus

Cnaeus Iulius Mento: Cnaeus Iulius Mento est un homme politique de la République romaine, consul en 431 av. J.-C. Trouve plus

Cnaeus Julius Agricola: Cnaeus Iulius Agricola, né le 13 juin 40 dans la colonie romaine de Forum Julii, en Gaule narbonnaise, et mort le 23 août 93, est un général de l'Empire romain artisan de la conquête romaine du nord de l'île de Bretagne. Agricola commence sa carrière militaire en Bretagne, sous les ordres du gouverneur Suetonius Paulinus. Sa carrière ultérieure l'a vu occuper divers postes. Il est nommé questeur dans la province d'Asie vers 64, puis il devient tribun de la plèbe en 66 et préteur en 68. Il soutient Vespasien pendant l'année des quatre empereurs en l'an 69 et obtient un commandement militaire en Bretagne lorsque ce dernier devient empereur romain. À la fin de son commandement en 73, il est fait patricien à Rome et nommé gouverneur de la Gaule aquitaine. Il devient consul suffect en 77 et gouverneur de Bretagne. Il y achève la conquête de l'actuel pays de Galles et du nord de l'Angleterre et conduit son armée à l'extrême nord de l'Écosse, établissant des forts dans la plupart des Lowlands. Il est rappelé de Bretagne en 84 ou 85, après un service exceptionnellement long, puis prend sa retraite de la vie militaire et publique avant de décéder en l'an 93 sous le règne de Domitien. Il est par ailleurs le beau-père de l'historien et sénateur romain Tacite (58 - 120). Son action en Bretagne est relatée en détail dans la biographie élogieuse que son gendre lui a consacrée en 98. Elle s'intitule en latin De vita et moribus Iulii Agricolae. Sa fille, Julia, s'est en effet mariée en 77 ou 78 avec Tacite. L'importance en Bretagne du rôle d'Agricola est peut-être sur-estimé par le fait qu'il ait une biographie et que Tacite rehausse son prestige au détriment notamment de ses prédécesseurs Cerialis et Frontin. Trouve plus

Cnaeus Lentulus Batiatus: Cnaeus Lentulus Batiatus est le propriétaire de l'école de gladiateurs de Capoue à l'époque de la guerre contre Quintus Sertorius durant le Ier siècle av. J.-C.. Cette école était composée en majorité de Thraces (dont Spartacus) et de Gaulois (dont Crixus et Œnomaüs). Durant le consulat de Cassius et Lucullus (73 av. J.-C.), les gladiateurs se révoltèrent et une partie d'entre eux parvint à s'enfuir, déclenchant la troisième guerre servile. Trouve plus

Cnaeus Mallius Maximus: Cnaeus Mallius Maximus est un homme politique de la République romaine, consul pour l'an 105 av. J.-C., année où son armée est écrasée lors de la bataille d'Orange, il est ensuite condamné à l'exil. Trouve plus

Cnaeus Manlius Cincinnatus: Cnaeus Manlius Cincinnatus est un homme politique romain du Ve siècle av. J.-C., consul en 480 av. J.-C. Trouve plus

Cnaeus Manlius Vulso: Gnaeus Manlius Vulso est un consul de la République romaine au IIe siècle av. J.-C.. Trouve plus

Cnaeus Matius: Cnaeus Matius ou Cnaeus Mattius est un poète latin actif au début du Ier siècle av. J.-C., à l'époque de Sylla, auteur d'une traduction en vers latins de l'Iliade d'Homère. Trouve plus

Cnaeus Octavius: Cnaeus Octavius désigne plusieurs personnalités politiques romaines : Cnaeus Octavius, consul en 165 av. J.-C. . Cnaeus Octavius, fils du précédent, consul en 128 av. J.-C. ; Cnaeus Octavius, fils du précédent, consul en 87 av. J.-C. ; Cnaeus Octavius, consul en 76 av. J.-C. Portail de la Rome antique Trouve plus

Cnaeus Octavius (consul en -128): Cnaeus Octavius, consul en 128 av. J.-C., probablement le fils de Cnaeus Octavius (consul en 165 av. J.-C.) et le père de Cnaeus Octavius (consul en 87 av. J.-C.). Portail de la Rome antique Trouve plus

Cnaeus Octavius (consul en -165): Cnaeus Octavius est un homme politique romain mort à Laodicée sur mer en 162 av. J.-C.. Il combattit avec succès Persée et obtint le triomphe naval. En 165 av. J.-C., il est élu consul avec Tiberius Manlius Torquatus. Trois ans plus tard, il part rétablir l'ordre en Syrie : il est chargé, avec ses collègues, de faire appliquer des clauses de la paix d'Apamée restées lettre morte ; mais il est assassiné à l'instigation des tuteurs du jeune Antiochos V. Son fils Cnaeus Octavius deviendra consul en 128 av. J.-C. Trouve plus

Cnaeus Octavius (consul en -87): Cnaeus Octavius est consul en 87 av. J.-C., opposant farouche de son collègue Cinna et des partisans de Caius Marius, rallume la guerre civile à Rome, ce qui lui coute la vie. Trouve plus

Cnaeus Papirius Carbo (consul en -113): Cnaeus Papirius Carbo est un homme politique de la République romaine, consul en 113 av. J.-C. Attaquant par ruse les Teutons, il subit une lourde défaite à Noreia qui met fin à sa carrière. Trouve plus

Cnaeus Papirius Carbo (consul en -85): Cnaeus Papirius Carbo, appelé aussi en français Papirius Carbon (? – 82 av. J.-C.), trois fois consul de la République romaine, est un des plus fervents partisans de Marius et du parti des populares. Trouve plus

Cnaeus Pedanius Fuscus: Cnaeus Pedanius Fuscus Salinator, est un sénateur de l'Empire romain, petit-neveu et possible successeur d'Hadrien, exécuté en 136 pour ne pas mettre en danger la succession. Trouve plus

Cnaeus Pedanius Fuscus (consul en 118): Gnaeus Pedanius Fuscus Salinator est un sénateur romain du début du IIe siècle, consul éponyme en 118 avec Hadrien, dont il est le neveu. Il est le gendre de Lucius Julius Ursus Servianus. Trouve plus

Cnaeus Pedanius Fuscus (consul en 61): Trouve plus

Cnaeus Pedanius Fuscus (consul en 84): Trouve plus

Cnaeus Pedanius Fuscus Salinator (consul en 118): Trouve plus

Cnaeus Pinarius Cornelius Clemens: Cnaeus Pinarius Cornelius Clemens (fl. Ier siècle) était un officier et sénateur romain qui a été nommé consul suffect sous le règne de Vespasien. Il est principalement connu grâce à des inscriptions. Trouve plus

Cnaeus Pompeius: Gnaeus Pompeius peut désigner plusieurs personnalités de la Rome antique : Gnaeus Pompeius Strabo Gnaeus Pompeius Magnus, plus connu sous le nom de Pompée le Grand Gnaeus Pompeius, dit Pompée le Jeune, fils de Pompée ; Gnaeus Pompeius, consul suffect en 31 av. J.-C. Portail de la Rome antique Trouve plus

Cnaeus Pompeius (consul en -31): Gnaeus Pompeius (né vers 60 av. J.-C. et mort en 14 apr. J.-C.) est un sénateur de la fin de la République romaine et du règne d'Auguste. Il est consul suffect en 31 av. J.-C. Trouve plus

Cnaeus Pompeius Longinus: Cnaeus Pompeius Longinus (nom complet Cnaeus Pinarius Aemilius Cicatricula Pompeius Longinus) est un homme politique romain qui a été consul (90) et gouverneur de plusieurs provinces romaines. Il a notamment été légat romain de la province de Judée de 86 à 90. Il est né vers 50 et mort en 105 par suicide en Dacie romaine. Comme gouverneur de Judée, il est précédé par Salvidenus (80–85). Trouve plus

Cnaeus Pompeius Magnus: Trouve plus

Cnaeus Pompeius Strabo: Gnæus Pompeius Strabo (mort en 87 av. J.-C.) est un général romain originaire du Picenum (région située entre les Apennins et l'Adriatique, correspondant à l'actuelle région des Marches) et père de Pompée le Grand. Il est le premier de la branche de la gens Pompeia à atteindre le statut sénatorial, en dépit du préjugé anti-rural du Sénat romain. Il devient même consul. Trouve plus

Cnaeus Servilius Caepio: Trouve plus

Cnaeus servilius caepio (consul en -141): Trouve plus

Cnaeus Servilius Caepio (consul en -203): Cnaeus Servilius Caepio est consul romain en 203 avant J.-C., à la fin de la deuxième guerre punique. Il est le dernier à affronter Hannibal Barca sur le sol italien. Trouve plus

Cnaeus Servilius Geminus: Cnaeus Servilius Geminus était un homme politique de la République romaine. Il est le fils de Publius Servilius Geminus. Trouve plus

Cnaeus Tremellius Scrofa: Gnaeus (ou Cnaeus) Tremellius (ou Tremelius) Scrofa est un écrivain romain du Ier siècle av. J.-C. dans le domaine de l'agriculture. Trouve plus

CNAF: Trouve plus

CNAFC: Trouve plus

CNAIP: Trouve plus

CNAL: Trouve plus

Cnam: Trouve plus

Cnam Bikfaya: Trouve plus

Cnam Liban: L'Institut Supérieur des Sciences Appliquées et Économiques - CNAM Liban (Centre du Liban associé au Conservatoire national des arts et métiers - Paris) est un établissement d'enseignement supérieur universitaire proposant des formations continues diplômantes, ce qui permet aux salariés d'entreprises et d'industries d'évoluer dans leurs professions tout en gardant leurs emplois. Depuis sa création en 1968, l'ISSAE-Cnam Liban offre à ses auditeurs la possibilité de suivre des formations accréditées en France et reconnues au Liban. Trouve plus

CNAME record: Trouve plus

CNAMGS: Trouve plus

CNAMS: Trouve plus

CNAMTS: Trouve plus

CNAM-TS: Trouve plus

CNAOC: Trouve plus

Cnap: Cnap peut être l'acronyme de : Clann na Poblachta, un parti politique irlandais Centre national des arts plastiques, en France Conseil national des Astronomes et Physiciens, en France Conseil national belge des arts plastiques, en Belgique Centre national d'analyse des pièces Convention nationale d'action politique, un parti congolais Trouve plus

Cnap.fr: Trouve plus

Cnaphalocrocis poeyalis: Cnaphalocrocis poeyalis est une espèce de lépidoptères de la famille des Crambidae. On la trouve de l'Afrique jusqu'au Pacifique, notamment en Inde, à Hong Kong, aux Fidji, en Australie, en Polynésie française et à La Réunion. L'imago a une envergure d'environ 20 mm. Les chenilles se nourrissent d'herbes (Poaceae) et sont des ravageurs du riz (Oryza sativa). Trouve plus

Cnaps: Trouve plus

CNaPS ou Caisse Nationale de Prévoyance Sociale: Trouve plus

CNaPS ou Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (Madagascar): Trouve plus

CNaPS Sport: Le CNaPS Sport Football Itasy est un club amateur de football de Madagascar. La CNaPS Sport a gagné le championnat de Madagascar de Football à sept reprises dont cinq consécutivement entre 2013 et 2018. Trouve plus

CNAR: CNAR peut faire référence à : Centre national d'appui à la recherche, au Tchad ; Commission nationale des aides dans le domaine radioactif, en France ; Centre national des arts de la rue et de l'espace public (ou CNAREP), en France. Trouve plus

CNARM: Trouve plus

CNASEA: Trouve plus

CNAV: Trouve plus

CNAVPL: Trouve plus

CNaVT: Le Certificaat Nederlands als Vreemde Taal (Certificat de néerlandais langue étrangère) est le diplôme de langue officiel et international de néerlandais. Il se décline en cinq niveaux différents alignés sur le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR). Il est dirigé par l'université catholique de Louvain (Belgique). Il est organisé avec le soutien de l'Union de la langue néerlandaise. Trouve plus

CNAVTS: Trouve plus

CNB: Trouve plus

CNBC: CNBC (Consumer News and Business Channel, sa désignation officielle jusqu'en 1991) est une chaîne de télévision américaine diffusant des nouvelles financières 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 dont le siège est à Englewood Cliffs, New Jersey. Détenue et opérée par NBCUniversal, elle diffuse principalement aux États-Unis par câble et par satellite. Elle diffuse également à l'international par le biais de filiales, telles CNBC Europe basée à Londres et CNBC Asia basée à Singapour. En 2007, elle a une audience combinée de 390 millions de téléspectateurs. Au niveau de la diffusion via le câble, sa capitalisation financière serait d'environ 4 milliards de dollars. Trouve plus

CNBC Asia: CNBC Asia est une chaîne de télévision d'information filiale de NBCUniversal en Asie, via Consumer News and Business Channel (CNBC). Ses programmes proviennent de Singapour, de Bombay, de Hong Kong et de Sydney et a des bureaux à Tokyo et Séoul, Noida. Trouve plus

CNBC Europe: CNBC Europe est une chaîne de télévision d'information économique et financière et est l'équivalent européen de la chaîne de télévision d'information en continu américaine CNBC. Elle est lancée sous le nom CNBC Europe en mars 1996 et fusionne avec sa concurrente European Business News, créée en 1995. Elle appartient au groupe NBC Universal. Son siège social se trouve à Londres, au Royaume-Uni. Elle diffuse principalement les émissions de télévision de sa chaîne mère CNBC, mais sa grille de programmation comprend également des émissions de la chaîne généraliste américaine NBC, dont le talk-show Late Night with Jimmy Fallon, le bulletin de nouvelles NBC Nightly News ou l'émission politique Meet the Press. Trouve plus

CNBC World: CNBC World est une chaîne d'actualité économique, exploitée par NBCUniversal, qui offre une couverture des marchés mondiaux aux côtés du service national CNBC, en utilisant des programmes des réseaux internationaux de CNBC basés en Europe, en Asie, en Inde et dans d'autres régions desservies par une chaîne nationale CNBC ou une filiale. À partir de 2017, le réseau n'est pas offert en haute définition, et la seule façon de regarder les réseaux internationaux de CNBC dans ce format aux États-Unis est le service de diffusion mensuel/annuel CNBC Pro. Trouve plus

Cnbc.com: Trouve plus

CNBC-e: CNBC-e était une chaîne de télévision turque lancée le 16 octobre 2000. Déclinaison turque de la chaîne d'informations financières CNBC, elle se distingue des autres par sa programmation unique, mélangeant plages d'informations financières et divertissements. Elle disparaît le 6 novembre 2015 pour laisser place à TLC. La chaîne était proche du Parti de la justice et du développement. Trouve plus

CNBDI: Trouve plus

CNBF: Trouve plus

CNBLUE: Trouve plus

CNBM: Trouve plus

Cnbpp: Trouve plus

CnC: Trouve plus

CNC Transports: Trouve plus

CNCA: CNCA, sigles de quatre lettres, peut faire référence à : Centre National de la Cinématographie et de l'Audiovisuel en Algérie; Caisse nationale de Crédit agricole, l'ancêtre du Crédit agricole en France ; Conseil national de la communication audiovisuelle, l'ancienne autorité audiovisuelle en Côte d'Ivoire ; Conseil national pour la culture et les arts, au Mexique ; Trouve plus

CNCC: CNCC est un sigle qui peut signifier : Centre national du cuir et de la chaussure Compagnie nationale des commissaires aux comptes Conseil national des centres commerciaux Trouve plus

CNCCFP: Trouve plus

Cncd: Trouve plus

CNCDH: Trouve plus

CNCE: CNCE est un sigle de quatre lettres pouvant signifier : Comité national des créateurs d'entreprise Commission nationale du commerce équitable Commission nationale de la certification environnementale Compagnie nationale des commissaires-enquêteurs Conseil national du commerce extérieur Caisse nationale des caisses d'épargne Centre national du commerce extérieur, devenu Centre français du commerce extérieur puis Ubifrance Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...