Rechercher dans ce blog

jeudi 25 février 2021

Cloche de réducteur de barbotin, Cloche de restaurant, Cloche de station, Cloche de vache, Cloche d'église,

Cloche de réducteur de barbotin: Trouve plus

Cloche de restaurant: Dans les arts de la table, une cloche est un couvre-plat disposé sur une assiette permettant de maintenir un plat à température. Elle agit exactement comme un couvercle. Lors du service, on peut apporter le plat cloché à la table et enlever l'ustensile devant le client, signe de raffinement ; cette pratique remonterait au milieu du XVIIIe siècle. Plus récemment, il existe des cloches pour pipe fumoir afin de conserver la fumée en contact avec les aliments le plus longtemps. Trouve plus

Cloche de station: Dans le cadre du système ritsuryō japonais, les cloches de station ou cloches de poste (駅鈴, ekirei) sont des cloches de cuivre rouge délivrées par le gouvernement central ou par les bureaux gouvernementaux provinciaux et locaux à des fonctionnaires en voyage ou des messagers appelés ekishi (駅使),. Servant de preuve d'identité, elles leur permettent de se procurer des chevaux et de la main d'œuvre dans les stations de poste. Ces stations de poste se trouvent tous les 30 ri (16 kilomètres), chacune fournissant entre cinq et vingt chevaux de messagerie en fonction de la catégorie de la route. Selon le rang de l'émissaire, les cloches sont marquées d'un certain nombre d'encoches indiquant le nombre de chevaux qui peuvent être demandés. Un prince de sang royal de premier rang recevra dix chevaux. Lors de missions urgentes, les ekishi chevaucheront avec leur cloche afin d'être en mesure de changer de chevaux sans délai à toute heure du jour ou de la nuit,. Ces cloches sont également appelées « Cloches de poste de routes » (ekiru no suzu) ou « Cloches d'écurie » (umaya no suzu). Le système est établi par le code de Taihō à partir de 701 et reste employé jusqu'à la fin du XIIe siècle à la fin de l'époque de Heian quand il tombe en désuétude avec la disparition de l'État centralisé,. Un jeu de deux cloches de station qui se trouve sur l'île de Dōgo-jima à Okinoshima dans la préfecture de Shimane et porte le nom « Ekirei de la province d'Oki » (隠岐国駅鈴, oki no kuni ekirei) a été désigné bien culturel important du Japon. Une commode de style chinois à six pieds accordée par l'empereur Kōkaku est attachée à la nomination. Les cloches ont été transmises de génération en génération au sein de la famille Oki dont les membres sont associés au sanctuaire Tamawakasu no Mikoto (玉若酢命神社, tamawakasu no mikoto jinja) et aux administrateurs régionaux de la province d'Oki. Elles se trouvent de nos jours dans la salle aux trésor de la famille Oki (億岐家宝物館, Oki-ke Hōmotsu-kan) à Okinoshima. Les deux cloches sont plates et de forme octogonale en cuivre coulé. D'un côté du corps est sculpté le caractère 駅 (station) et de l'autre côté, le caractère 鈴 (cloche). Dans la partie inférieure de la cloche trois et quatre pieds sont fixés respectivement. Elles pèsent l'une 700 g et l'autre 770 g. Avant la Seconde Guerre mondiale, les cloches avaient été désignées trésor national le 30 avril 1935 mais elles ont perdu ce statut dans la réorganisation de la protection des biens culturels après la guerre, quand toutes les pièces auparavant désignées « trésors nationaux » ont été rétrogradées « biens culturels Importants » en 1950. Trouve plus

Cloche de vache: Trouve plus

Cloche d'église: Trouve plus

Cloche des trépassés: Trouve plus

Cloche d'orchestre: Trouve plus

Cloche du pont des nations: La cloche du « pont des nations » (万国津梁の鐘, Bankoku shinryō no kane) est une célèbre cloche de bronze associée au royaume royaume de Ryūkyū. Trouve plus

Cloche du roi Seongdeok: La cloche divine du roi Seongdeok, aussi appelée cloche Émilé ou encore cloche de Bongdeoksa du nom du temple où elle se trouvait initialement, est une cloche en bronze massif, la plus grande cloche existante en Corée. Trouve plus

Cloche GFM: Une cloche guetteur et fusil-mitrailleur (cloche GFM) est un équipement installé sur les fortifications françaises des années 1930 (qu'on surnomme la ligne Maginot). Ce type de cuirassement était initialement conçu uniquement pour la surveillance et la défense rapprochée des blocs et casemates, mais il fut aussi utilisé comme observatoire secondaire d'artillerie et, en raison des restrictions budgétaires, remplaça également des tourelles. Il existe deux modèle de cloche GFM. Pendant les combats, toutes les cloches se sont révélées très résistantes aux plus forts bombardements mais le modèle A était très vulnérable aux projectiles des canons à tir tendu et à vitesse à la bouche élevée tel que le canon de 88 mm allemand. Enfin, la plupart des auteurs s'accordent pour reconnaître que cette cloche a été trop souvent utilisée pour des missions ou à des emplacements auxquels elle n'était pas initialement destinée. Trouve plus

Cloche japonaise de la paix: La Cloche japonaise de la paix (anglais : Japanese Peace Bell, japonais : 日本の平和の鐘) est un symbole de paix des Nations unies. Cette cloche japonaise a été fondue le 24 octobre 1952, et a été offerte officiellement aux Nations unies le 8 juin 1954 comme cadeau du peuple japonais, alors que le Japon n'avait pas encore été admis officiellement aux Nations unies, et présentée par l'Association japonaise pour les Nations unies. Elle est aujourd'hui située devant le siège des Nations unies à New York. Trouve plus

Cloche JM: Une cloche pour jumelage de mitrailleuses modèle 1930 (cloche JM) est un équipement installé sur les fortifications françaises des années 1930 (qu'on surnomme la ligne Maginot). Ce modèle de cuirassement était destiné soit à l'action frontale, soit au flanquement. Trouve plus

Cloche lance-grenades: Trouve plus

Cloche LG: Une cloche lance-grenades modèle 1934 (cloche LG) est un équipement installé sur les fortifications françaises des années 1930 (qu'on surnomme la ligne Maginot). Ce modèle de cuirassement était destinée à la défense rapprochée des blocs en battant les défilements. Trouve plus

Cloche observatoire: Une cloche observatoire est un équipement blindé installé sur certaines fortifications, à partir de la fin du XIXe siècle. Réservée initialement aux forts les plus importants où les plus exposés, la cloche observatoire reçoit ses derniers perfectionnements dans les années 1930 lorsqu'elle est adoptée sur la ligne Maginot. Elle y est déclinée en deux versions : cloche VP (vue périscopique) et la cloche VDP (vue directe et périscopique), et sert essentiellement à la vision lointaine, pour le réglage du feu des blocs d'artillerie des ouvrages. D'autres fortifications, contemporaines ou postérieures à la ligne Maginot ont repris le principe de la cloche observatoire équipée, comme le mur de l'Atlantique. Trouve plus

Cloche tibétaine: Trouve plus

Cloche tubulaire: Trouve plus

Cloche VDP: Trouve plus

Cloche, ou tube, de Durham: Trouve plus

Cloche-d'Or: La Cloche-d'Or est un lieu-dit de la ville de Luxembourg situé dans le quartier de Gasperich. Trouve plus

Clochemerle: Clochemerle est un roman satirique français de Gabriel Chevallier, publié en 1934 qui a connu un succès immédiat et durable avec un tirage à plusieurs millions d'exemplaires et des traductions dans vingt-six langues. L'ouvrage fut récompensé par le Prix Courteline en 1934. Trouve plus

Clochemerle (film, 1948): Clochemerle est un film français réalisé par Pierre Chenal, sorti en 1948, d'après le roman de Gabriel Chevallier. Trouve plus

Clochemerle (homonymie): Clochemerle est le titre d'un roman de Gabriel Chevallier connaissant deux suites et plusieurs adaptations. Trouve plus

Clochemerle (téléfilm, 1972): Clochemerle est un téléfilm de 1972 diffusé par la BBC adapté du roman éponyme. En 1972 une co-production anglo-allemande en 9 épisodes de 30 min est diffusée notamment à la BBC. Dirigée et produite par Michael Mills, elle compte une distribution essentiellement anglo-saxonne. Les Françaises Catherine Rouvel et Micheline Presle incarnent Judith Toumignon et la baronne de Courtebiche. Le narrateur est Peter Ustinov. Trouve plus

Clochemerle (téléfilm, 2003): Trouve plus

Clochemerle (téléfilm, 2004): Clochemerle est un téléfilm adaptation du roman éponyme et réalisé par Daniel Losset, sur un scénario de Philippe Madral en 2004 Trouve plus

Cloche-pied: Trouve plus

Clocher: Un clocher est un élément architectural d'une église, une tour ou un château, généralement en forme de tour plus ou moins élevée, qui héberge une ou plusieurs cloches. Pointé vers le ciel, le clocher exprime l'existence souveraine divine et a longtemps affirmé la domination spirituelle et temporelle du clergé sur son territoire. Servant de signal à la communauté chrétienne, il fut créé pour l'appel des fidèles d'une paroisse pour la messe. Il permet de sonner les baptêmes, les mariages, les enterrements (avec le glas — sauf pour les clercs), les prières (angelus), les alarmes (tocsin) et l'heure. C'est aussi un repère dans le paysage, pour se situer et se déplacer (sur le littoral, il constitue un amer pour la navigation). Trouve plus

Clocher a bulbe: Trouve plus

Clocher à bulbe: Le clocher à bulbe, également appelé oignon, est un corps d'ouvrage composé d'un dôme galbé couronnant un clocher. C'est une caractéristique de l'architecture religieuse baroque, avec notamment les bulbes dorés accompagnant la coupole centrale des églises orthodoxes de l'Europe orientale ou les toitures à bulbe des clochers de l'Europe centrale. Dans le Saint-Empire romain germanique, les clochers à bulbe baroques sont nombreux particulièrement en Bavière, en Forêt-Noire, en Autriche et les pays slaves. Son développement dans le duché de Savoie provient de cette influence germanique,. Dans certaines régions, ils sont remis au goût du jour par l'architecture néo-baroque, particulièrement en Alsace, en Lorraine, en Suisse alémanique ainsi que dans la région franco-belge du Hainaut. On trouve également deux églises à clocher à bulbe en Ariège à Caumont et au Mas-d'Azil, rares exemples dans le sud de la France, aux pieds des Pyrénées. L'église Saint-Étienne du Mas-d'Azil datant XVIIIe siècle est construite sur les anciens vestiges d'une puissante abbaye bénédictine fondée en 1286, à l'origine de l'édification de la bastide du Mas-d'Azil. Trouve plus

Clocher a dome a imperiale: Trouve plus

Clocher à dôme à impériale: Trouve plus

Clocher à dôme à l'impériale: Trouve plus

Clocher à dôme à l'impériale: Trouve plus

Clocher à flèche: Trouve plus

Clocher a fleche de charpente: Trouve plus

Clocher à flèche de charpente: Le clocher à flèche de charpente est formé d'un beffroi parallélépipédique (abritant les cloches) et d'une couverture de plan centré dont la hauteur est supérieure à la largeur de sa base. La flèche de charpente ne doit pas être confondue avec la flèche en pierre, laquelle est non pas une couverture mais une voûte à extrados en couverture. Trouve plus

Clocher a pavillon: Trouve plus

Clocher à pavillon: Le clocher à pavillon est un clocher qui ressemble à une pyramide à 4 pans et est donc en forme de flèche mais très courte. Il existe aussi des pavillons à six ou huit pans. Les matériaux sont variables, il s'agit cependant assez souvent en France de pavillons en charpente couverts d'ardoises ou de tuiles. C'est une toiture assez classique pour les églises rurales, notamment lorsque l'argent a manqué pour faire la flèche (en pierre ou en charpente) du clocher. Cela peut aussi être une toiture provisoire devenue définitive, par exemple sur l'église de Notre-Dame des Landes (Loire-Atlantique) dont la flèche foudroyée à plusieurs reprises, notamment en 1930 et 1937 ; la seconde fois, elle est remplacée par une toiture en pavillon. Portail de l'architecture et de l'urbanisme Trouve plus

Clocher à peigne: Trouve plus

Clocher arcade: Trouve plus

Clocher comtois: Le clocher comtois se caractérise par son aspect de clocher-porche surmonté d'un dôme à l'impériale (parfois en impériale). Il a été édifié en nombre lors de la reconstruction des églises franc-comtoises au XVIIIe siècle : on compte près de 700 clochers de ce type dans la province, ce qui représente plus du tiers des communes de Franche-Comté. Trouve plus

Clocher d'Ivan le Grand: Trouve plus

Clocher d'Annecy-le-Vieux: Le clocher d'Annecy-le-Vieux est un clocher roman situé sur la commune d'Annecy-le-Vieux, daté du XIIe siècle. Il est l'un des éléments d'une ancienne église Notre-Dame dont les autres composantes sont aujourd'hui disparues. Il semble toutefois que ce clocher soit partagé depuis longtemps avec l'autre église de la paroisse, Saint-Laurent. Trouve plus

Clocher de l'ancienne église Saint-Georges de Villaines-la-Juhel: Le clocher de l'ancienne église Saint-Georges de Villaines-la-Juhel est un édifice situé à Villaines-la-Juhel, dans le département français de la Mayenne. Trouve plus

Clocher de Noguès: Trouve plus

Clocher de Théodard: Le clocher de Théodard (ou clocher de Saint-Théodard) est le clocher de l'ancienne cathédrale carolingienne de Narbonne dans le département français de l'Aude et la région Occitanie. Trouve plus

Clocher de tourmente: Le clocher de tourmente est une construction lozérienne particulièrement répandue dans les hameaux situés sur le mont Lozère. Il en existe également un en Ardèche à Borne, au pied du massif du Tanargue. Trouve plus

Clocher de tourmente d'Auriac: Le clocher de tourmente d'Auriac est un clocher de tourmente situé dans le hameau d'Auriac, sur la commune de Saint-Julien-du-Tournel dans le département de la Lozère. L'édifice est inscrit aux monuments historiques depuis 1992. Trouve plus

Clocher de tourmente de Servies: Trouve plus

Clocher de tourmente de Serviès: Le clocher de tourmente de Servies est un clocher de tourmente situé dans le hameau de Servies, sur la commune de Mas-d'Orcières dans le département de la Lozère. L'édifice est inscrit aux monuments historiques depuis 1992. Trouve plus

Clocher de tourmente des Sagnes: Le clocher de tourmente des Sagnes est un clocher de tourmente situé dans le hameau des Sagnes, sur la commune de Saint-Julien-du-Tournel dans le département de la Lozère. L'édifice est inscrit aux monuments historiques depuis 1992. Trouve plus

Clocher de tourmente d'Oultet: Le clocher de tourmente d'Oultet est un clocher de tourmente situé dans le hameau d'Oultet, sur la commune de Saint-Julien-du-Tournel dans le département de la Lozère. L'édifice est inscrit aux monuments historiques depuis 1992. Trouve plus

Clocher de tourmente du mas de Truc: Le clocher de tourmente du mas de Truc est un clocher de tourmente situé dans le hameau du mas de Truc, sur la commune de Borne et au pied du massif du Tanargue, dans le département de l'Ardèche. Trouve plus

Clocher d'église: Trouve plus

Clocher d'ivan le grand: Trouve plus

Clocher du Stade olympique de Berlin: Le clocher du Stade olympique de Berlin est aujourd'hui une tour d'observation de 77,17 mètres de haut. Il a été construit en 1934 selon les plans de Werner March. La structure en acier est recouverte de plaques en calcaire. La cloche a été fabriquée à Bochum le 14 août 1935 et pendue à Berlin le 11 mai 1936. Le transfert de la cloche de Bochum à Berlin est l'objet d'une tournée à travers différentes villes allemandes, une propagande pour les Jeux Olympiques de 1936 retransmise par la radio. Elle a une masse de 9,6 tonnes. Elle est décorée des représentations de l'Aigle allemand, de la Porte de Brandebourg et des anneaux olympiques et porte le texte : « Jeux Olympiques de 1936 » et « Je convie la jeunesse du monde » (« Ich rufe die Jugend der Welt »). Sa note est un fa♯. Après un incendie à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la tour n'était pas stable et est abattue le 15 février 1947 par les Britanniques. Entre 1960 et 1962, la tour est reconstruite d'après des anciens plans. On y accroche à l'intérieur une autre cloche qui vient du stade Hanns-Braun sur le site olympique. Elle mesure 4,28 mètres de haut avec un diamètre d'environ 2,80 mètres et pèse 4,5 tonnes. La cloche originale n'avait pas été enlevée au moment de la destruction en 1947, sa chute l'a tellement endommagée qu'on ne pouvait la réutiliser. Pour éviter le vol, on l'avait enterrée. On la retrouve avec des détecteurs en 1956 et on la déterre le 16 décembre. Au pied de la tour se trouve Langemarckhalle (de). Les autres salles servent de lieu d'exposition en 2006 sur le site des Jeux olympiques d'été de 1936. À long terme, il deviendra un musée du sport à Berlin. Le clocher est ouvert à la visite tous les jours de la mi-mars à mi-novembre et de mi-novembre à mi-mars le week-end s'il n'y a pas de neige. Un ascenseur amène les visiteurs à une plateforme d'observation qui donne une vue panoramique, entre autres, sur le Parc olympique, le stade olympique, le Waldbühne ainsi que sur la ville de Berlin et le Brandebourg. Trouve plus

Clocher en batiere: Trouve plus

Clocher en bâtière: Un clocher en bâtière a un toit « simple », à deux pentes pas très inclinées. C'est une forme adoptée le plus souvent pour des églises rurales, mais aussi de nombreuses églises modernes (XXe siècle). La plus grande concentration de clochers en bâtière de France se trouve dans la région historique de Basse-Normandie, dont plus de 340 exemples dans 325 communes se trouvent dans le seul département de la Manche, alors que la Haute-Normandie en est presque totalement dépourvue. Ailleurs, seuls l'Alsace, les départements de l'Aisne, de l'Essonne et d'Eure-et-Loir en comptent un nombre comparable à celui des départements bas-normands pris individuellement. Trouve plus

Clocher flammé: Trouve plus

Clocher mur: Trouve plus

Clocher pignon: Trouve plus

Clocher porche de mimizan: Trouve plus

Clocher républicain: Les clochers républicains entendent marquer la volonté républicaine des élus. La mesure du temps, comptée sur l'horloge, sonnée à la cloche, s'adresse à tous les citoyens et est sans considération de religions et de philosophies. Ils sonnent un temps public qui se veut laïc, civique et pédagogique, et célèbre les fêtes de la république. Trouve plus

Clocher roman d'Isola: Le clocher roman de l'ancienne église Saint-Pierre, est un vestige de l'ancienne église Saint-Pierre d'Isola dans le département français des Alpes-Maritimes. Trouve plus

Clocher Saint-Jean de Breil-sur-Roya: Le clocher Saint-Jean est un vestige d'un prieuré bénédictin de Breil-sur-Roya dans le département français des Alpes-Maritimes. Trouve plus

Clocher suédois de Gustavia: Ce clocher suédois date de 1800 et est situé près de la sous-préfecture, rue Lubin-Prin, à Gustavia dans l'île de Saint-Barthélemy. La cloche qui s'y trouve, baptisée « Sofia Magdalena » en l'honneur de la reine de Suède Sophie-Madeleine de Danemark, fut coulée en 1799 à Stockholm. Trouve plus

Clocher tors: Un clocher tors ou clocher flammé est un clocher dont la flèche est spiralée, souvent couverte d'ardoise. Le clocher d'une église se compose le plus souvent d'une tour carrée en pierre sur laquelle repose une pyramide coiffée d'une flèche. Il y a environ une centaine de clochers de ce type en Europe. Trouve plus

Clocher trinitaire: Un clocher trinitaire, ou clocher souletin, est un clocher à 3 pointes typiques de la province de Soule (Pays basque français), que l'on retrouve aussi en Béarn. Les pointes symbolisent la Sainte-Trinité. Il se situe en général sur la façade plate de l'église. Pour cette raison, il est parfois qualifié de clocher-mur. Trouve plus

Clocher-arcade: Trouve plus

Clocher-les-Bécasses: Trouve plus

Clocher-mur: Un clocher-mur est un élément architectural, vertical et plat, placé en haut ou à l'avant d'un édifice (église le plus souvent) pour recevoir des cloches. Il existe d'autres noms pour le même type de construction : « clocher-arcade », « clocher-peigne » (ou « clocher à peigne »), « clocher à arcade(s) », « clocher-pignon », « clocher en éventail », « clocher à jour », « panelle », « campenard », ou « mur campanaire ». Le mot « campenard », utilisé principalement en Picardie, est parfois orthographié « campenart » et on emploie plus souvent le terme de « clocher-mur », ainsi que « clocher-peigne ». Le terme « panelle » désigne le clocher-mur dans les Hautes-Alpes. Trouve plus

Clocher-peigne: Trouve plus

Clocher-porche: Un clocher-porche est un clocher qui intègre à sa base l'entrée principale d'une église. Trouve plus

Clocher-porche de Mimizan: De l'ancienne église prieurale Sainte-Marie de Mimizan dans le département français des Landes subsiste seulement une partie du mur occidental de la nef et un clocher-porche carré et massif en brique et en alios, couvert en bardeau de châtaignier et surmonté d'une flèche octogonale. Le porche abrite un portail construit vers 1220. Ce portail est un des plus beaux ensembles de sculptures médiévales des Landes. Il est classé Monument historique en 1903. Au-dessus du portail, sous un arc brisé, se déploie un décor peint sur 26 m2 datant de la seconde moitié du XVe siècle, représentant des scènes de la Passion du Christ. L'ensemble du bâtiment est classé le 1er mars 1990. En 2000, l'Unesco a inscrit le clocher-porche au patrimoine mondial, au titre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France,. Trouve plus

Clochers à dôme à l'impériale: Trouve plus

Clochers du Portalet: Les Clochers du Portalet sont un sommet en Suisse culminant à 2 985 mètres d'altitude. Il se caractérise par son pilier sud-est, nommé Petit Clocher du Portalet (2 823 m) qui comporte des voies d'escalade réputées. Trouve plus

Clocher-tour: Un clocher-tour est un clocher en forme de tour qui n'est pas rattaché au corps principal d'une église. En Europe il peut porter le nom de Beffroi ou Campanile. Ce type de construction se retrouve : Dans les églises italiennes, où il est alors désigné par le nom de campanile (terme d'origine latine). Dans le nord de l'Europe ; Nord de la France, Belgique, Scandinavie, il est alors désigné par le nom de beffroi, (terme d'origine germanique). La majorité des églises rurales en bois de Finlande possède par exemple un clocher suffisamment éloigné pour échapper à un incendie éventuel.On retrouve également ce type de construction en Chine, ou la tour du tambour (鼓楼, gǔlóu) et la tour de la cloche (钟楼, zhōnglóu), sont deux éléments complémentaires que l'on trouve : Dans les temples taoïstes ; Comme partie intégrante de l'urbanisme des grandes villes, notamment à Pékin, Nankin ou encore Xi'an. Portail de l'architecture chrétienne Trouve plus

Cloches: Trouve plus

Cloches chinoises: Trouve plus

Cloches de Balangiga: Les cloches de Balangiga sont trois cloches, prises par l'armée américaine, à l'église de San Lorenzo de Martir, à Balangiga, sur l'île de Samar aux Philippines, en tant que trophées de guerre, après des représailles, lors du massacre de Balangiga, en 1901, pendant la guerre américano-philippine. L'une de celles-ci était en possession du 9e régiment d'infanterie, au Camp Red Cloud (en), leur base en Corée du Sud,, tandis que les deux autres étaient sur une ancienne base du 11e régiment d'infanterie (en), actuellement la base aérienne F. E. Warren de Cheyenne, dans le Wyoming aux États-Unis. Depuis la fin des années 1950, diverses personnes représentant l'Église catholique aux Philippines (en), le gouvernement philippin (en) et les habitants de Balangiga, cherchaient à récupérer les cloches. Ces efforts ont été freinés durant des décennies. En août 2018, la loi d'autorisation de la Défense nationale pour l'exercice 2018 (en) (National Defense Authorization Act) a donné au secrétaire à la Défense, James Mattis, le pouvoir de prendre une décision sur cette question. Il a finalement informé le Congrès des États-Unis que le Département de la défense avait l'intention de retourner les cloches aux Philippines. Le 10 décembre 2018, les trois cloches de l'église se trouvaient à la base aérienne de Kadena, au Japon, en attente de rapatriement aux Philippines. Le lendemain matin, l'ambassade des États-Unis aux Philippines déclare que les cloches sont à bord d'un Lockheed C-130 Hercules, en route pour Manille. L'avion est arrivé plus tard dans la journée et les cloches sont de retour aux Philippines, après 117 ans. Trouve plus

Cloches de Corneville: Trouve plus

Cloches de Franklin: Les cloches de Franklin sont des appareils inventé par Benjamin Franklin, et destiné à détecter les orages proches, bien qu'elles soient en réalité suffisamment sensibles pour détecter toute charge électrique de l'atmosphère. Elles sont un précurseur du détecteur de foudre. Trouve plus

Cloches de la liberté: Trouve plus

Cloches de Notre-Dame de Paris: La cathédrale Notre-Dame de Paris comporte seize cloches au total. On trouve les deux bourdons de la tour Sud et les huit cloches de la tour Nord. Il y avait, avant l'incendie, trois cloches dans la flèche (dont la cloche du Chapitre) et trois autres dans les combles. Trouve plus

Cloches de Pâques: Trouve plus

Cloches d'orchestre: Trouve plus

Cloches et Grenades: Trouve plus

Cloches observatoire: Trouve plus

Cloches tubulaires: Trouve plus

Clocheton: . Au sens architectural strict, le clocheton constitue un amortissement, un pinacle, qui prend la forme pyramidale qui rappelle celle d'un clocher mais qui n'a pas de cloches, même si ce petit corps est adossé au corps d'un grand clocher. Sa fonction est ornementale (amortissement qui surmonte une tourelle, un contre-fort, ou qui cantonne la base d'une flèche d'église). Un clocheton, au sens commun du terme, est un petit clocher. Il est membre du corps de bâtiment, et peut être un « corps d'angle » ou un « corps dans œuvre » de la forme d'une petite tour ; il peut aussi être un mur épais de faible hauteur en élévation « dans-œuvre » ou « sur le pan», avec des baies où sont logées les cloches comme un campenard. Le clocheton d'une mairie (son petit beffroi), le clocheton d'un lycée, d'une manufacture ancienne, d'un bagne ancien, d'un château, est un petit clocher à usage fonctionnel pour l'alarme ou l'appel, et pour donner l'heure. Un clocheton de chapelle n'a plus ce sens ornemental et a les fonctions d'un clocher d'église. Trouve plus

Clochetons: Trouve plus

Clochette: Une clochette, qui signifie dans la langue courante une petite cloche, peut désigner : clochette, petite cloche utilisée dans la messe de rite catholique. clochette, fromage de la région Nouvelle-Aquitaine. Clochette, bière ambrée de 7,5°, brassée artisanalement en Belgique. clochette des bois, nom donné à plusieurs plantes à fleurs telles que le muguet de mai et le narcisse jaune. clochette éolienne, objet traditionnel de décoration au Japon appelé fūrin en japonais. Trouve plus

Clochette (film): Trouve plus

Clochette (fromage): La Clochette est un fromage au lait de chèvre fabriqué dans plusieurs régions d'élevage caprin comme la Nouvelle-Aquitaine, la Bourgogne-Franche-Comté et la Loire. Trouve plus

Clochette (liturgie): Les clochettes ou sonnettes dans la messe de rite catholique servent, au moment où le servant de messe ou l'enfant de chœur les fait sonner, à rappeler de s'agenouiller ou de s'incliner devant un objet saint comme lorsque le célébrant élève le Corps du Christ ou le calice contenant le Précieux Sang. Trouve plus

Clochette (monnaie fictive): La Clochette (parfois abrégée Clo.) est une monnaie fictive utilisée dans les jeux de la série Animal Crossing. Elle sert principalement à acheter du mobilier dans le jeu, notamment chez Tom Nook. Trouve plus

Clochette (nouvelle): Clochette est une nouvelle de Guy de Maupassant, parue en 1886. Trouve plus

Clochette des bois: Beaucoup de plantes des sous-bois ayant des fleurs en forme de clochettes sont surnommées clochettes des bois. Néanmoins l'appellation est principalement reconnue pour : le Muguet de mai (Convallaria majalis), plante herbacée des régions tempérées aux fleurs printanières. le narcisse jaune (Narcissus pseudonarcissus). Portail de la botanique Trouve plus

Clochette d'hiver: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...