Rechercher dans ce blog

jeudi 25 février 2021

Clipeus virtutis, ClipGrab, Clipo, Cliponville, Clipped,

Clipeus virtutis: Trouve plus

ClipGrab: ClipGrab est un logiciel libre et multi-plateforme, sous licence GPL v3, qui sert à télécharger des vidéos diffusées sur des sites web populaires tels que YouTube, Vimeo, Dailymotion ou Metacafe. Il offre également la possibilité de convertir les fichiers téléchargés vers d'autres formats comme MP3, MPEG-4, OGG Theora ou WMV. Trouve plus

Clipo: Trouve plus

Cliponville: Cliponville est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie. Trouve plus

Clipped: Clipped est une vidéo promo d'AC/DC sortie en format VHS en 1991 chez Warner Music Vision. Elle contient 3 clips des chansons de The Razors Edge et 2 clips des chansons de Blow Up Your Video. La photographie de la pochette avait déjà été utilisée en 1990 pour le single Are You Ready. En 2002, une version DVD fut réalisée. Elle contenait, en plus des clips de la version VHS, les clips de Big Gun et Hard as a Rock. Les 5 clips de la version VHS sont présents sur le double DVD Family Jewels et les 2 clips ajoutés pour la version DVD sont présents sur Family Jewels 3, un DVD présent sur le coffret Backtracks. Trouve plus

Clipper: Un clipper (ou Klipper) est un bateau à voile à trois mâts ou plus, caractéristique de la deuxième moitié du XIXe et du début du XXe siècle, fait pour convoyer le plus vite possible des denrées périssables, grâce à une voilure importante et une coque en bois ou acier effilée. Créés sur la Côte est américaine, les clippers furent à leur apogée au milieu du XIXe siècle sur les routes commerciales du thé et du coton de l'Empire britannique et sur la liaison, via le Cap Horn, entre New York et San Francisco au moment de la ruée vers l'or. Les clippers ont un gréement variable réparti sur trois mâts ou plus à phare carrés ou voiles auriques. C'est la forme générale, élancée à nombreuses voiles, et sa capacité à transporter rapidement une cargaison commerciale qui définit le terme "Clipper". Toutefois les clippers, comme nombre des bateaux de commerce de l'époque, sont généralement des quatre ou trois-mâts carrés, ou des quatre ou trois-mâts barques (des voiles carrées sur le mat de misaine et le grand mât, et des voiles auriques sur le mât d'artimon). Trouve plus

Clipper (homonymie): Clipper est un mot anglais qui peut se traduire par ciseaux. Clipper est initialement le nom de grands voiliers trois-mâts du XIXe siècle ; leur nom semble être une évocation de fendant les flots. Par la suite, ce sens a engendré d'autres significations de clipper : les Boeing 314 destinés aux voyages transatlantiques ont repris ce surnom ; Packard Clipper est une série de modèles d'automobiles de Style « paquebot » streamline Art déco des années 1940 du constructeur automobiles Packard; l'équipe de basket-ball de Los Angeles s'appelle les Clippers de Los Angeles ; de 1978-1984, l'équipe s'appelait les Clippers de San Diego ; Clipper est un langage de programmation, utilisé en particulier pour la gestion de bases de données. Clipper chip est un système de chiffrement ; l'architecture Clipper est une architecture de microprocesseurs RISC à 32 bits développée par Fairchild Semiconductor au milieu des années 1980 ; Clipper albertain est un système de mauvais temps hivernal se développant en Alberta et plongeant ensuite vers le sud-est ; Clipper est une marque de thé issus de l'agriculture biologique. Trouve plus

Clipper (langage): Clipper est un langage de programmation de haut-niveau, initialement destiné à la création de programmes de gestion de bases de données (SGBD) en environnement DOS. En raison de sa grande stabilité, de sa flexibilité et de ses capacités générales, il a été souvent utilisé comme un langage de programmation pour tout type d'usage. Trouve plus

Clipper (marque d'infusions): Clipper est une marque anglaise de thé fondée en 1984 dans le Dorset par Mike et Lorraine Brehme. Elle commercialise également des infusions, du café et du chocolat pour boissons. Trouve plus

Clipper (thé): Trouve plus

Clipper albertain: Un Clipper albertain (Alberta clipper en anglais) est un système dépressionnaire se formant dans les Prairies canadiennes, surtout en Alberta, et qui se déplace rapidement dans le flux zonal atmosphérique. Ces systèmes ont reçu ce nom pour deux raisons : leur vitesse et la forme en voile de la zone nuageuse qui entourent ces dépressions, telle que vue d'un satellite météorologique (un clipper est un navire à voiles très rapide du XIXe siècle). Lorsqu'il atteint la région des Grands Lacs, le clipper s'intensifie grâce à l'apport d'humidité. Il va alors donner des quantités appréciables de neige tout près de sa trajectoire, causer des bourrasques de neige et un fort refroidissement éolien par l'air arctique au passage de son front froid,. Ces systèmes se développent en général de la fin novembre au début mars. Trouve plus

Clipper chip: La Clipper chip (puce Clipper) est un projet de cryptoprocesseur conçu par la NSA durant les années 1980. Elle fut développée dans le cadre d'un projet de l'administration américaine destiné à doter les appareils électroniques vendus au grand public d'une puce de sécurité. La clé de chiffrement devait être fournie au gouvernement qui devenait ainsi capable d'écouter les communications si nécessaire. Skipjack était l'algorithme employé pour le chiffrement au sein du Clipper chip, la puce était conçue pour résister aux modifications externes et permettait au gouvernement d'accéder aux données en clair grâce à un mécanisme nommé Law Enforcement Access Field (LEAF). Après l'apparition d'une attaque en 1994 découverte par Matt Blaze, le projet fut abandonné en 1996. L'apparition de logiciels comme PGP, qui n'étaient pas sous contrôle du gouvernement, rendirent obsolète la puce Clipper. Les algorithmes Skipjack et KEA furent déclassifiés en 1998. Portail de la cryptologie Trouve plus

Clippers: Clippers peut désigner : Clippers un jeu de société; Clippers un téléfilm de 1991; Clippers de Los Angeles une franchise de basket-ball.Voir aussi Clipper (homonymie) Trouve plus

Clippers d'Agua Caliente: Trouve plus

Clippers de baltimore: Trouve plus

Clippers de Charlotte: Trouve plus

Clippers de Columbus: Les Clippers de Columbus (en anglais : Columbus Clippers) sont une équipe de ligue mineure de baseball basée à Columbus (Ohio). Affiliés à la formation de MLB des Cleveland Indians, les Clippers jouent au niveau Triple-A en Ligue internationale. Fondée en 1977, l'équipe évolue au Huntington Park (10 000 places) depuis 2009 après avoir passé 21 saisons au Cooper Stadium (11 000 places). Trouve plus

Clippers de los angeles: Trouve plus

Clippers de Nanaimo: Les Clippers de Nanaimo sont une équipe de hockey sur glace de la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique. L'équipe est basée à Nanaimo dans la province de la Colombie-Britannique au Canada. Trouve plus

Clippers de San Diego: Trouve plus

Clipperton: Trouve plus

Clippiacum: La villa Clippiacum (Clippiacum Villa Regalis, Palatium Clippiacum. Au XIIe siècle Clichiacum) est une ancienne villa royale située sur les territoires de Clichy et de Saint-Ouen-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis,, centrée sur le quartier du Vieux Saint-Ouen, où se trouve l'actuelle église Saint-Ouen-le-Vieux,. Élevé sur un promontoire de quelques mètres, habité depuis le Paléolithique moyen, et où poussent quelques pieds de vigne, l'endroit domine la Seine. Toutes proches, la rue Saint-Denis se dirige vers l'abbaye du même nom, et la rue du Landy va vers Aubervilliers. Trouve plus

Clipping: Clipping (littéralement : coupé ou coupure) désigne une limite ou un niveau impossible à dépasser. Clipping (infographie) - En infographie (programmation graphique 3D), la méthode du clipping consiste à ne pas calculer les objets extérieurs au cône de vision d'une scène. Clipping (audio) - Le clipping est une forme de distorsion du signal. Clipping, un groupe de hip-hop expérimental. Trouve plus

Clipping (audio): Un écrêtement (ou en anglais clipping – littéralement « coupé aux ciseaux ») est une forme de distorsion d'un signal, dans ce cas-ci un signal audio. Trouve plus

Clipping (infographie): En programmation graphique 3D, la méthode du clipping consiste à ne pas calculer les objets extérieurs au cône de vision d'une scène, ou de ne pas calculer les objets ou parties d'objets cachées afin d'optimiser le temps de calcul. Par extension, dans le domaine du jeu vidéo, le clipping est un problème graphique consistant en l'affichage, la disparition ou la modification d'objets dans une scène, résultant de l'optimisation du temps de calcul. En effet on voit souvent ce phénomène apparaître lors de l'utilisation de level of detail. Un aspect de cette technique consiste à charger un même objet à différents niveaux de détails, avec un nombre de polygones différent pour chaque niveau. Un objet loin, qui ne prend que quelques pixels à l'écran n'a pas besoin d'un nombre important de polygones, contrairement à un objet proche. Ainsi on passe d'un niveau à un autre en fonction de la distance de l'objet. C'est à ce moment-là que l'on peut voir une modification rapide de la géométrie de l'objet, et donc de son apparence, ce qui donne un effet indésirable. Un autre aspect du clipping apparaît à la suite du calcul de la scène 3D. En effet une scène 3D s'affiche à l'écran en 2D grâce à une transformation géométrique de projection. On définit donc un plan de coupe sur lequel on effectue la projection (plan near), et un plan de coupe à partir duquel les objets ne sont plus rendus (plan far). Ainsi, si le plan far est trop près, on voit très nettement les objets apparaître lorsque l'on se déplace vers l'avant, et disparaître lorsque l'on se déplace vers l'arrière. Une technique pour pallier ce problème est l'utilisation d'un brouillard (très utilisé dans les vieux jeux 3D pour pallier la faible puissance de calcul des machines de l'époque). En photographie numérique, le clipping s'explique par la saturation trop rapide du capteur. Cela se traduit par des taches de couleur, dépourvues de nuances. Portail de l'imagerie numérique Portail du jeu vidéo Trouve plus

Clipping Adam: Clipping Adam est un film américain réalisé par Michael Picchiottino, sorti en 2004. Il s'agit du premier rôle au cinéma d'Evan Peters. Trouve plus

Clippy: Clippy, ou le compagnon Office, est un outil d'accessibilité présent sur les versions de Microsoft Office 97 à 2003. Il permet d'aider l'utilisateur en lui proposant de l'aider à écrire la lettre ou le mot de son choix. Il a l'apparence d'un trombone avec des yeux surmontés de leurs sourcils. Il fit quelques apparitions dans des œuvres de fiction, notamment dans un épisode des Simpson ("L'espion qui m'aidait"), ainsi que dans l'épisode 3 de la saison 1 de la série Silicon Valley ou dans la vidéo YouTube "Animator VS Animation III" de Alan Becker où il aide du mieux qu'il peut un animateur qui essaye tant bien que mal d'empêcher sa stick-figure de détruire son ordinateur, qui était sur Windows XP,,, Trouve plus

Clips: Trouve plus

Clips (langage): CLIPS (C Language Integrated Production System) est un environnement et un langage de programmation créés en 1985, faisant partie du paradigme des langages déclaratifs et logiques. Il s'agit avant tout d'un outil de construction de systèmes experts à base de règles et d'objets. Trouve plus

Clips (logiciel): Clips est une application de vidéo d'Apple, sortie en 2017 pour les appareils fonctionnant sous le système d'exploitation pour mobiles iOS. Trouve plus

Clips de musique: Trouve plus

Clips de nirvana: Trouve plus

Clips vidéo: Trouve plus

Clips videos: Trouve plus

Clips vidéos: Trouve plus

CLIPSAS: Trouve plus

Clipse: Clipse est un groupe de rap américain, originaire du Bronx, et résidant à Virginia Beach, Virginie. Le groupe est formé en 1992 par deux frères, No Malice (en) (né Gene Thornton en 1973) et Pusha T (né Terrence Thornton en 1977). Le duo est connu pour son tube de 2002, Grindin' et par sa collaboration avec l'équipe de production The Neptunes. Trouve plus

Clipsham: Clipsham est un village et une paroisse civile d'Angleterre située dans le nord du Rutland, près de sa limite avec le Lincolnshire. Sa population était de 120 personnes au recensement de 2001 et de 166 à celui de 2011. Le village est connu pour ses carrières de calcaire. La pierre de Clipsham, un calcaire oolithique du Bajocien, a été utilisée dans la construction de King's College Chapel à Cambridge, des Examination Schools (en) à Oxford, de la cathédrale d'York et pour des réparations au palais de Westminster. Son emploi attesté le plus ancien est au château de Windsor, entre 1363 et 1368. La London Stone, si elle est bien faite de pierre de Clipsham, est encore plus ancienne, mais il s'agit peut-être d'une pierre de Bath. Clipsham possède aussi une grande avenue de topiaires anciens comptant environ 150 ifs. L'église paroissiale St Mary est un monument classé de Grade II* depuis 1961. Trouve plus

Clipston: Clipston est un village du Nottinghamshire, en Angleterre. Clipston est un village du Northamptonshire, en Angleterre. Trouve plus

Clipston (Northamptonshire): Clipston est un village et une paroisse civile du Northamptonshire, en Angleterre. Il est situé dans le nord-ouest du comté, à 6 km au sud-ouest de la ville de Market Harborough. Administrativement, il relève du district de Daventry. Au recensement de 2011, il comptait 643 habitants. Trouve plus

Clipston (Nottinghamshire): Clipston est un village et une paroisse civile du Nottinghamshire, en Angleterre. Il est situé dans le sud du comté, à quelques kilomètres au sud-est de la ville de Nottingham, entre Cotgrave et Normanton on the Wolds. Administrativement, il relève du district de Rushcliffe. Au recensement de 2001, il comptait 50 habitants (sa population est comptée avec celle du village de Tollerton lors du recensement de 2011). Trouve plus

Clipvideo: Trouve plus

Cliquage (vin): Le cliquage, appelé aussi macro-oxygénation, est une technique de vinification consistant à oxygéner le vin en quantité connue de façon ponctuelle et relativement massive. Ce procédé peut être utilisé lors de la vinification et/ou lors de l'élevage du vin et peut, dans ce cas, se substituer partiellement ou totalement aux opérations traditionnelles de remontage et de soutirage pratiquées par le vigneron. Il ne doit pas être confondu avec la micro-oxygénation, dont la pratique et les objectifs sont différents. L'apport d'oxygène pur (de l'ordre de 1 à 10 mg/L/jour) est réalisé, au sein d'une cuve ou d'une barrique, grâce à un diffuseur en céramique micro-poreuse, appelé cliqueur, placé directement dans le moût ou le vin. Cet appareil peut être piloté par un système de commande qui gère précisément la quantité d'oxygène injectée en réglant la durée et le débit de diffusion du gaz. Trouve plus

Clique: En théorie des graphes, une clique est un ensemble de sommets deux-à-deux adjacents.Dans les armées, une clique désigne également une fanfare ou une musique militaire. Dans un régiment, elle correspond à un groupe d'instruments : tambours, clairons, caisses claires, trompettes, etc. Par extension, une clique est aussi un ensemble de musiciens civils, jouant ces mêmes instruments et interprétant des musiques militaires ou des musiques rythmées entraînantes.En linguistique et sémantique, une clique est un ensemble de mots synonymes dans un même espace sémantique, ou contexte; par exemple 'lettre' aura pour synonymes caractère dans un contexte donné, mais enveloppe ou missive dans une autre contexte; sur la présente page, le mot 'clique' a lui-même des synonymes variés et non tous interchangeables selon le contexte.En psychologie sociale et en psychologie de l'adolescent, une clique désigne un groupe structuré d'amis qui ont des relations personnelles et agissent ensemble ; on distingue ce concept de celui proche de gang, qui décrit un groupe plus large fondé non sur des relations personnelles, mais sur une identité, image ou réputation, commune. L'appartenance à une clique ou à un gang est typique de l'adolescence et diminue avec l'âge (Brown et Klute, 2003). Une clique, ou coterie est aussi un terme péjoratif pour caractériser un groupe restreint qui a pris le pouvoir dans une région, ainsi la Clique du Château était un groupe de riches familles au Bas-Canada au début du XIXe siècle, la Clique du Plateau Mont-Royal, un terme décrivant une certaine élite ou intelligentsia, réelle ou fictive, qui imposerait ses vues et son influence sur l'ensemble du Québec à partir de la ville de Montréal, et plus précisément à partir d'un de ses arrondissements. la kliq, ou clique, est un groupe de catcheurs, Les cliques sont les noms donnés à des factions de seigneurs de la guerre chinois, telles que : La Clique de l'Anhui ; La Clique du Fengtian ; L'Ancienne clique du Guangxi ; La Clique du Guangxi (en) ; La Clique des Ma ; La Clique du Shanxi ; La Clique du Xinjiang ; La Clique du Yunnan ; La Clique du Zhili. Dans le domaine de l'économie industrielle, on parle aussi de clique lorsqu'un groupe de sociétés est connecté par un ou plusieurs administrateurs.The Clique est le nom d'un groupe de peintres préraphaélites fondé par Richard Dadd et Augustus Egg. La Clique (Undergrads) est une série télévisée d'animation américano-canadienne en treize épisodes de 22 minutes, créée par Pete Williams et diffusée aux États-Unis entre le 1er avril et le 12 août 2001 et au Canada sur Télétoon. Clique est une chanson des rappeurs américains Kanye West, Jay-Z et Big Sean (2012). Clique est aussi une forme du verbe cliquer. Clique est le nom d'un magazine de culture populaire de Canal+ en 2013-2014, présenté par Mouloud Achour et qui continue à travers une chaîne télévisée Clique TV. Trouve plus

Clique (chanson): Clique est une chanson des rappeurs américains Kanye West, Jay-Z et Big Sean sortie le 6 septembre 2012 sous le label GOOD Music. 4e single extrait de l'album Cruel Summer (2012), la chanson est écrite par Kanye West, Chauncey Hollis, Sean Anderson, Shawn Carter et par James Fauntleroy II. Trouve plus

Clique (émission de télévision): Clique est une émission de télévision française de divertissement et d'actualité présentée par Mouloud Achour diffusée sur la chaîne Canal+ depuis le 2 septembre 2019 et rediffusée sur Clique TV. En Belgique et au Luxembourg, l'émission est diffusée sur Be 1. L'émission est diffusée « en clair » (accessible sans abonnement) du lundi au vendredi en access prime-time. L'émission est animée en solo par Mouloud Achour, épaulé par plusieurs chroniqueurs et intervenants récurrents. Il s'agit du 3e talk-show de l'access prime-time de Canal+ après Nulle part ailleurs (1987-2001) et Le Grand Journal (2004-2017). Karim Bennani, chroniqueur de l'émission, est le « joker » de Mouloud Achour lors de ses absences. Clique est diffusée tous les dimanches midi à partir de septembre 2020. Trouve plus

Clique (musique): Une clique est une formation musicale composée de tambours, de fifres et parfois de clairons. Trouve plus

Clique (organisation industrielle): Une clique est, dans le domaine de l'organisation industrielle, un groupe de sociétés qui est connecté par un ou plusieurs administrateurs. Trouve plus

Clique (theorie des graphes): Trouve plus

Clique (théorie des graphes): Une clique d'un graphe non orienté est, en théorie des graphes, un sous-ensemble des sommets de ce graphe dont le sous-graphe induit est complet, c'est-à-dire que deux sommets quelconques de la clique sont toujours adjacents. Une clique maximum d'un graphe est une clique dont le cardinal est le plus grand (c'est-à-dire qu'elle possède le plus grand nombre de sommets). Le cardinal d'une telle clique maximum est une caractéristique du graphe, appelée nombre de clique, et que l'on peut relier à son nombre chromatique. Le problème de la clique maximum, la recherche de l'une des cliques maximum pour un graphe (fini) donné, est un problème NP-difficile. Trouve plus

Clique d'Anhui: Trouve plus

Clique de l'Anhui: La clique de l'Anhui (chinois simplifié : 皖系军阀 ; chinois traditionnel : 皖系軍閥 ; pinyin : wǎn xì jūnfá ; litt. « seigneur de guerre lié à Wan (Anhui) ») est l'une des factions chinoises rivales nées de la division de l'armée de Beiyang après 1916. Elle porte le nom de la province de l'Anhui dont l'abréviation est Wan (皖, wǎn) car plusieurs de ses généraux, dont son fondateur Duan Qirui, sont nés au Anhui. Elle peut être considérée comme l'héritage de Li Hongzhang qui forma un réseau d'officiers durant et après la révolte des Taiping. Comme la clique de l'Anhui s'est organisée très tôt, elle fut plus politiquement sophistiquée que les seigneurs de guerre rivaux. Avec le soutien japonais (Prêts Nishihara) et l'échec de la restauration mandchoue de 1917, la clique est la plus puissante faction de Chine de 1916 à 1920. Il a une coexistence difficile avec la clique du Zhili et la clique du Fengtian au sein du gouvernement de Beiyang. Elle prône une ligne dure durant le mouvement de protection de la constitution. Le mouvement du 4-Mai affaiblit son influence et mène à la guerre Zhili-Anhui en 1920 qui voit la défaite surprise de la clique de l'Anhui. Duan démissionne et la clique n'a plus de vrai chef durant les quatre années suivantes lorsque toutes ses provinces sont absorbées par la clique du Zhili durant l'été 1924 (le Shandong étant une anomalie, la clique du Zhili nomme un général de l'Anhui en 1923 afin de placer quelqu'un de neutre, voir le problème du Shandong. Zheng Shiqi dirige jusqu'en 1925 avant le transfert à Zhang Zongchang de la clique du Fengtian en accord avec Duan). Après le coup de Pékin d'octobre 1924, Feng Yuxiang et Zhang Zuolin demande à Duan de mener un gouvernement provincial. Manquant de puissance militaire, lui et quelques partisans restants engrainent Feng et Zhang l'un contre l'autre. Il le retire du pouvoir et ses derniers partisans rejoignent la clique du Fengtian. La clique a également une aile politique appelée le Club Anfu (littéralement, Club de la paix et du bonheur, d'après le nom d'une allée de Pékin où il se réunit, le folklore prétend qu'il s'agit d'un jeu de mot entre Anhui et Fujian), composée de politiciens qui partage leur fortune avec Duan. Formé le 7 mars 1918 par Xu Shuzheng et Wang Yitang, elle participe à des élections pour l'assemblée nationale et remporte les trois-quarts des sièges car les seigneurs de guerre de l'Anhui ont acheté les votes. Il s'agit d'un parti très discipliné créé pour presser Duan par des moyens légaux comme en élisant Xu Shichang comme président de la République de Chine. Avant la guerre Zhili-Anhui, il était aussi soutenu par la clique du Fengtian, la clique du Xinjiang, et la Clique du Shanxi. Il est dissous après la guerre lorsque l'assemblée est abolie. L'aile financière est contrôlée par la Nouvelle clique des Communications (1916-1919) dirigée par Cao Rulin. Elle est rivale de l'Ancienne clique des Communications de Liang Shiyi. La conduite de Cao durant la conférence de paix de Paris de 1919 mène au mouvement du 4-Mai et à sa démission. Trouve plus

Clique de Ma: Trouve plus

Clique de Shanghai: La clique de Shanghai (chinois : 上海帮; en pinyin : Shànghǎi Bāng) est le nom donné à un groupe d'officiels du Parti communiste chinois (PCC), en particulier ceux qui ont eu des fonctions au sein du gouvernement de la République populaire de Chine ou du comité central du Parti communiste chinois, et qui ont eu leur promotion en raison de leur appartenance à l'administration municipale de Shanghai sous l'égide de l'ancien maire de Shanghai et président Jiang Zemin (江泽民) (1993-2003). Trouve plus

Clique des Communications: La Clique des Communications (交通系, Jiaotongxi) est un puissant groupe d'intérêt réunissant des politiciens, des bureaucrates, des technocrates, des hommes d'affaires, des ingénieurs, et des syndicalistes, au sein du gouvernement de Beiyang (1912-1928) en Chine. Elle est également nommée Clique cantonaise car nombre de ses dirigeants sont originaires du Guangdong. Son nom provient de celui du ministère des Postes et des Communications qui est responsable des voies ferrées, du courrier, du transport maritime, des lignes téléphoniques, ainsi que de la banque des Communications. Ce ministère gagne cinq fois plus de revenus pour le gouvernement que tous les autres ministères réunis. La clique est fondée par Tang Shaoyi mais est dirigée par Liang Shiyi durant la majeure partie de son existence. Elle participe à l'ascension au pouvoir de Yuan Shikai à la fin de la dynastie Qing et au début de la période républicaine. Principaux soutiens de Yuan lors de sa tentative de restaurer la monarchie en 1917, ses dirigeants sont forcés de quitter le pays quand le président Li Yuanhong ordonne leur arrestation. En leur absence, la Nouvelle clique des Communications (1916-1919) est fondée par Cao Rulin. Le président Feng Guozhang annule les mandats d'arrêts en 1918, ce qui permet à Liang et Zhou Ziqi de revenir. En quelques mois, l'ancienne clique redevient assez puissante pour quasiment fonctionner comme un parti politique à l'Assemblée nationale dans une politique de modernisation. Mais elle reste loin derrière le club Anfu de Duan Qirui. Avec la clique de recherche, elle manœuvre politiquement pour évincer Cao Kun de la vice-présidence, et celui-ci accuse Duan pour cela. La conduite de Cao Rulin lors de la conférence de paix de Paris provoque le mouvement du 4-Mai qui mène au déclin et à la chute de cette « nouvelle » clique rivale. Liang devient Premier ministre en 1921 après que Zhang Zuolin a forcé Jin Yunpeng à démissionner. Wu Peifu le démet cependant de ses fonctions parce qu'il le soupçonne d'avoir accorder des concessions aux Japonais lors de la conférence navale de Washington, bien que Liang réfute cette accusation. Zhang Zuolin s'oppose à ce retrait et cela mène à la première guerre Zhili-Fengtian. Après la guerre, pendant une brève période, Zhou Ziqi devient Président par intérim. Il abandonne la politique après s'être plaint de la domination de la clique du Zhili. La clique est dissoute durant l'expédition du Nord et tout ce qu'elle contrôle est donné à de puissants hommes d'affaires du Kuomintang comme Song Ziwen et Kong Xiangxi. La clique milite pour des programmes de formations et de meilleures conditions de travail pour ses employés du rail. Elle soutient même leurs grèves contre les seigneurs de guerre locaux. Elle est proche de la clique du Fengtian (la moitié des voies ferrées du pays se trouvant en Mandchourie) et hostile aux clique d'Anhui et du Zhili. Son contrôle des voies ferrées menace la logistique des seigneurs de guerre qui s'opposent à elle. En 1923, Wu Peifu tente de prendre le contrôle de la voie ferrée Pékin-Hankou (en) en invitant les Communistes à retirer leurs travailleurs, mais cela réussit si bien que les Communistes commencent à comploter contre Wu. Celui-ci répond violemment, menant à la mort de 35 personnes et de nombreux blessés, ce qui avertit le Parti communiste naissant et peu connu. Trouve plus

Clique des Ma: La clique des Ma, aussi appelée la famille des seigneurs de la guerre de Ma (chinois simplifié : 马家军 ; chinois traditionnel : 馬家軍 ; pinyin : mǎjiā jūn ; litt. « Armée de la famille/maison Ma »), est un regroupement de seigneurs de la guerre chinois d'ethnie Hui (Chinois musulmans) actif dans la région du Xibei (province du Qinghai, Gansu et Ningxia) des années 1910 jusqu'à 1949. La clique était composée de trois familles (« Ma » est un nom de famille répandu chez les Hui car venant de « Mohammed »), chacune ayant sa zone respective de contrôle. Les trois plus importants membres de la clique, sous le gouvernement de Beiyang, sont Ma Bufang, Ma Hongkui (en), et Ma Hongbin (en), appelées sous le nom collectif de Xibei San Ma (西北三马 / 西北三馬, xīběi sān mǎ, « « les trois Ma du Nord-Ouest » »). Certains observateurs de l'époque, comme l'Américain Edgar Snow, décrivent la clique sous le nom des « Quatre Ma » car ils ajoutent le frère de Ma Bufang, Ma Buqing à la liste des chefs de la clique. Les autres membres importants sont Ma Anliang (en), Ma Qi, Ma Lin, Ma Hushan (en), et Ma Zhongying. Trouve plus

Clique du Chateau: Trouve plus

Clique du château: Trouve plus

Clique du Club central: La clique du Club central (中央俱樂部組織), aussi appelée clique CC (CC派), est l'une des factions politiques du Kuomintang. Elle est dirigée par les frères Chen Guofu et Chen Lifu, amis de Tchang Kaï-chek. Chen Lifu et son frère aîné Chen Guofu sont les neveux de Chen Qimei qui est, jusqu'à son assassinat par le seigneur de la guerre Yuan Shikai en 1916, le mentor du chef nationaliste Tchang Kaï-chek. En raison de leurs relations de pouvoir, les frères Chen en arrivent à diriger les opérations organisationnelles du Kuomintang de Tchang, fondant leur propre organisation politique appelée « clique du Club central ». Considérée comme l'aile d'extrême-droite du Kuomintang aux côtés des Chemises bleues, la clique CC représente les intérêts traditionalistes, anti-communistes, anti-japonais et fonciers. Elle est très proche du Généralissime Tchang Kaï-chek, influençant les nominations et les promotions, et disposant du plus grand nombre de votes au comité exécutif central. Chen Lifu est considéré comme le chef du parti. Ses membres comprennent de nombreux haut-placés dans le parti, ainsi que la femme de Tchang Kaï-chek, Song Meiling et Kong Xiangxi. Ils influencent les renseignements, la politique commerciale, bancaire et militaire, ainsi que l'éducation et la propagande. La clique CC place ses membres au sein du parti et dans la machinerie gouvernementale, s'assurant une influence dans la bureaucratie, les agences éducatives, les organisations de jeunesse, et les syndicats. Les frères disposent également d'une influence sur le bureau central d'investigation et de statistiques (en), l'un des deux corps principaux de police et de renseignement de Tchang. Trouve plus

Clique du Fengtian: La Clique du Fengtian (奉系军阀, fèngxì jūnfá) désigne de manière informelle une faction armée mandchoue du Nord-Est de la Chine, active à l'époque de la première République de Chine durant la période des seigneurs de la guerre, et qui tire son nom de la province de Fengtian (奉天省, « province de Mukden »), en Mandchourie, aujourd'hui appelée Liaoning. Trouve plus

Clique du Guizhou: La clique de Guizhou (桂系) est une faction militaire chinoise de l'époque des seigneurs de la guerre qui a contrôlé et dominé la province du Guizhou de 1916 à 1925. Cette clique a été fondée par Liu Xianshi (劉顯世) , un général chinois de la dynastie Qing. A l'origine, Liu Xianshi soutint Yuan Shikai dans sa tentative de restaurer l'empire en 1916. Mais il finit par changer de camp et rejoindre Cai E et Tang Jiyao durant la guerre de protection de la Nation. Très vite, il a pu étendre temporairement et partiellement son pouvoir au Guangxi, au Guangdong et au Hunan. Il s'appuya sur de grands militaires de la clique : Chen Bingkun (陳炳焜), Tan Haoming (譚浩明), Mo Rongxin (莫榮新) et Shen Hongying (沈鴻 法). La clique a connu d'emblée un succès et une puissance remarquable dès le début de la guerre civile chinoise. En effet, dès 1916, Liu Xianshi a pu obtenir le soutien de l'armée de Beiyang qui l'a officiellement investi commandant de la région du Guangxi et du Guangdong. Pendant le mouvement de protection de la constitution, il lutta contre le seigneur de guerre de la clique de l'Anhui Duan Qirui. Il s'attacha également à lier des contacts avec Wu Peifu de la clique du Zhili et força Sun Yat-sen à s'exiler de Guangzhou. Seulement en 1920, Sun Yat-sen revint en force au Guangdong et chassa l'armée du Guizhou avec l'aide des cliques voisines. Liu Xianshi dut alors fuir à Shanghaï. En perdant le contrôle du Guangdong, la clique du Guizhou se retrouva privée de ressources financières portuaires et commerciales importantes et isolée dans sa province d'origine relativement pauvre. En 1922 les nouveaux seigneurs de Guizhou, Lin Junting (林俊廷) et Han Caifeng (韓彩鳳) fondèrent une nouvelle armée et se lancèrent à la conquête de la province de Guangxi. Entretemps, Chen Jiongming défiait le gouvernement nationaliste de Guangzhou et se révoltait. Mais LIn Junting et Han Caifeng ne purent profiter de cette situation favorable. En effet, dès 1923, Lu Rongting revint au Guangxi et essaya de retrouver le contrôle de l'ancienne clique du Guangxi. Le chaos s'installa alors très vite non seulement au Guangxi mais aussi au Guizhou car de multiples seigneurs locaux se combattaient mutuellement: outre Liu Xianshi, Lu Rongting, Lin Junting et Han Caifeng, apparurent Shen Hongying, Huang Shaohong (黃紹竑) et Li Zongren (李宗仁). De 1925 à 1928, la clique du Yunnan parvient, durant la guerre Yunnan-Guangxi, à prendre une grande partie du contrôle du Guizhou. Mais finalement, c'est le Kuomintang qui imposa par la force sa domination. Lu Rongting fut forcé de se retirer définitivement, et les armées des autres seigneurs de la guerre furent démobilisées. Mais le Kuomintang conserva en place les multiples seigneurs locaux. Ainsi, la clique du Guizhou n'était plus qu'un essaim de petits seigneurs locaux jaloux de leur indépendance et sans réelle coordination. Jusqu'à la fin de l'expédition du Nord, ces seigneurs locaux se partagèrent le territoire du Guizhou et du Guangxi, mais restèrent soumis à Tchang Kai-shek. En 1931, ce dernier choisit de nommer Wang Jialie gouverneur de la province. Wang Jialie est installé par Tchang Kaï-shek au Guizhou pour maintenir le contrôle du Kuomintang au Guizhou en novembre 1931. Mais il s'avéra l'un de ses ardents opposants aux multiples tentatives de Tchang Kai-Shek pour unifier la Chine sous son gouvernement central. En 1935, il laissa les communistes épuisés par la Longue Marche traverser sereinement la province tout en simulant les combattre. N'étant pas dupe, Tchang Kaï-Shek y envoya ses forces et corrompit tous les principaux lieutenant de Wang Jialie. En perdant l'appui de ses forces militaires, Wang Jialie ne put rien faire et a ensuite été destitué. Aussitôt, Tchang Kaï-shek annexa le Guizhou et l'incorpora dans la république chinoise, mettant un terme définitif à la clique du Guizhou en mai 1935 Trouve plus

Clique du Plateau: La clique du Plateau est un terme utilisé pour décrire une certaine élite, une intelligentsia associée à la gauche caviar, réelle ou fictive, composée de gens qui auraient une influence importante sur la culture et les médias du Québec à partir de la ville de Montréal, et plus précisément l'un de ses quartiers, le Plateau Mont-Royal, où résident plusieurs artistes et journalistes. La clique du Plateau est souvent accusée d'être associée à la gauche politique, et dans certains cas à la souveraineté du Québec, et elle est considérée comme réfractaire aux idéologies centristes ou droitistes. Cette clique est perçue par plusieurs comme ayant un certain pouvoir politique, étant donné que ses membres seraient sur-représentés dans le pouvoir décisionnel lié au contenu des médias québécois. Trouve plus

Clique du Plateau Mont-Royal: Trouve plus

Clique du Shanxi: La clique du Shanxi (晉系) est l'une des factions militaires qui a émergé de l'armée de Beiyang durant l'époque des seigneurs de la guerre chinois. Bien que proche associé de Duan Qirui, le gouverneur militaire du Shanxi, Yan Xishan, ne rejoint pas sa clique d'Anhui. Il garde sa province neutre des différentes guerres civiles et n'envoie ses troupes combattre que si les autres cliques s'approchent des frontières du Shanxi. En 1927, faisant face à la supériorité écrasante de l'armée nationale révolutionnaire, la clique du Fengtian lance un ultimatum à Yan pour rejoindre leur camp. Yan rejoint au contraire l'armée nationale révolutionnaire et repousse les troupes du Fengtian jusqu'à Pékin. Comme récompense, le Kuomintang autorise la clique du Shanxi à s'étendre jusqu'à la mer au Hebei et au Shandong. En désaccord avec la dictature de Tchang Kaï-chek, la clique du Shanxi et d'autres factions militaires lancent la guerre des plaines centrales mais sont vaincues. La clique est considérablement affaiblie par l'invasion japonaise qui occupe la majeure partie de sa province de base. Après la guerre, Yan est incapable de défendre sa province qui tombe aux mains des communistes en 1949. Trouve plus

Clique du Sichuan: La clique du Sichuan est un ensemble de seigneurs de guerre locaux chinois dominant la province du Sichuan au cours de la période dite "des seigneurs de la guerre chinois". Lors de la proclamation de la république de Chine, le pays s'est complètement morcelé en une multitude de cliques rivales. Mais contrairement aux autres cliques structurées autour d'un seul seigneur, la clique du Sichuan était aux mains de cinq seigneurs de la guerre souvent rivaux : Liu Xiang, Yang Sen, Liu Wenhui, Deng Xihou, et Tian Songyao. Trouve plus

Clique du Xinjiang: La clique du Xinjiang était une faction militaire chinoise qui dirigea la province du Xinjiang au cours de la période des seigneurs de la guerre chinois de 1916 à 1945. Contrairement à d'autres cliques, ses dirigeants ne sont pas originaires de la province mais sont issus d'autres régions de la Chine. Trouve plus

Clique du Yunnan: La Clique du Yunnan (chinois : 滇系 ; pinyin : Diān XìDiān Xì) a été l'une des nombreuses factions militaires qui se sont séparées du gouvernement de Beiyang lors de la période des Seigneurs de la guerre chinois. Il a pour cœur la province de Yunnan. Cai E est considéré comme le fondateur de la clique. En 1915, à la demande de Liang Qichao, il se souleva et proclama la province du Yunnan indépendante afin de combattre la tentative de restauration monarchique voulue par Yuan Shikai. Dirigeant la guerre de protection de la nation, Cai E mourut rapidement de causes naturelles peu de temps après sa victoire. C'est alors son principal lieutenant, Tang Jiyao, lui succéda sans difficultés. Il exigea que l'Assemblée Nationale chinoise soit restaurée. Lorsque cela fut fait, le Yunnan accepta officiellement de réintégrer la Chine et reconnut le gouvernement central de Beiyang. Toutefois, Tang Jiyao conserva sa propre armée provinciale du Yunnan, gage de son pouvoir et de son autonomie politique face à une armée de Beiyang inféodée à Pékin. Après l'échec de la restauration impériale mandchou, le gouvernement centrale de Beiyang fut rapidement dominée par les diverses cliques des seigneurs de la guerre chinoises. Et la clique du Yunnan rallia plusieurs autres cliques méridionales afin de former un autre gouvernement rival à Canton dans le cadre du Mouvement de protection de la constitution. Tang Jiyao fut naturellement choisi comme l'un des sept cadres dirigeants du comité exécutif de ce nouveau gouvernement. Mais au sein du comité, il y avait une lutte de pouvoir entre Sun Yat-sen et l'ancienne clique du Guangxi. Tang Jiyao soutint Sun Yat-sen et l'aida à purger du comité la clique du Guangxi. En 1921, il est cependant à son tour évincé par Gu Pinzhen qui prend alors le contrôle total de la clique du Yunnan. Sun Yatsen reconnaîtra alors le coup d'état. Mais dès l'année suivante, l'armée du Yunnan se rebelle contre Gu Pinzhen et rallie Tang Jiyao qui recouvre alors le pouvoir. En 1922, lors de la trahison de Chen Jiongming, Tang Jiyao préfère soutenir Sun Yat-sen. Il aide ainsi le Kuomintang à reprend Guangzhou en 1923 et force Chen Jiongming à fuir à Huizhou dans l'est du Guangdong. Cette alliance avec le Kuomintang durera jusqu'à la mort de Sun Yat-sen en 1925. S'ouvre alors une lutte de pouvoir pour lui succéder et contrôler le Kuomintang. Tang Jiyao se pose en héritier légitime de Sun Yat-sen et tente de forcer les choses en marchant sur Guangzhou dans une tentative de renverser Hu Hanmin et de prendre lui-même le contrôle du Kuomintang. Cela déclenchera alors la guerre Yunnan-Guangxi où les forces du Yunnan seront stoppées par Li Zongren. Vaincu, Tang Jiyao s'enfuit et rejoint par la suite Chen Jiongming pour former le Parti chinois de l'intérêt public. En 1927, Long Yun parviendra à reprendre le contrôle de la clique avec l'aide de Hu Ruoyu. La mort de Tang Jiyao quelques mois plus tard lui laissera opportunément les mains libres. Long Yun scelle avec le Kuomintang et le gouvernement de Nanjing une nouvelle alliance dans laquelle il reconnaît sa souveraineté mais conserve l'autonomie complète de la province du Yunnan. Toutefois, Long Yun fut très critique envers la politique martiale et despotique de Tchang Kaï-shek et, après la fin de la Seconde Guerre Sino-Japonaise, il fut finalement démis de ses fonctions. Le Yunnan rentrant définitivement dans le giron de la Chine. Trouve plus

Clique du Zhili: La clique du Zhili (直(隸)系軍閥, Zhí (Lì) Xì Jūn Fá) est l'une des factions chinoises rivales nées de la division de l'armée de Beiyang qui suit la mort en juin 1916 de Yuan Shikai, qui était la seule personne capable de garder l'armée unifiée. Elle est nommée d'après sa région de base, le Zhili (actuel Hebei). À la différence des autres cliques militaires, celle du Zhili est formée d'officiers qui s'estiment discriminés en matière de nominations et de promotions par le Premier ministre Duan Qirui. Ils se rallient autour du président Feng Guozhang qui doit partager le pouvoir avec la clique de l'Anhui de Duan au sein du gouvernement de Beiyang. Manquant de contacts forts, les membres de la clique se montrent plus enclins à la quitter ou à se trahir les uns avec les autres. Ils prônent une ligne douce durant le mouvement de protection de la constitution. Après la mort naturelle de Feng, le dirigeant devient Cao Kun qui sort victorieux de la guerre Zhili-Anhui de 1920, bien que le mérite de la victoire revienne réellement à Wu Peifu, le plus grand stratège de Chine de l'époque. Les relations avec la clique du Fengtian, qui avait apporté un soutien nominal contre Anhui, se détériorent et Wu remporte de nouveau la victoire durant la première guerre Zhili-Fengtian de 1922. Durant les deux années suivantes, la clique du Zhili remporte des victoires successives qui mènent Cao Kun jusqu'à la fonction de président (grâce à la corruption). L'ambition de Cao rapproche ses nombreux ennemis et créé des dissensions au sein de la clique. Celle-ci remporte tout de même la seconde guerre Zhili-Fengtian de 1924 et réussit même à réunifier toute la Chine avant la trahison de Feng Yuxiang lors du coup de Pékin du 23 octobre 1924. Cao est emprisonné et le dirigeant de la clique devient Wu qui, avec Sun Chuanfang, parvient à tenir la Chine centrale pendant deux ans. Durant l'expédition du Nord du Kuomintang (1926-1928), la clique s'allie désespérément avec son ancienne ennemie du Fengtian mais les deux sont vaincues. La clique du Zhili est la seule faction de seigneurs de guerre à être détruite par l'expédition du Nord. La clique était également très anti-japonaise. Les puissances occidentales la voyaient d'un bon œil mais ne lui fournissait aucun soutien sauf celui des entreprises étrangères privées qui appréciaient son adoption d'une tendance anti-communiste et anti-unioniste en 1923. Wu Peifu avait initialement invité les communistes à mettre fin au monopole de la clique des Communications sur les chemins de fer mais réalisa qu'ils étaient une plus grande menace et les repoussa avec violence. Trouve plus

Cliqué-retiré: Trouve plus

Cliquer-glisser: Trouve plus

Cliquet: Trouve plus

Cliquet (mecanique): Trouve plus

Cliquet (mécanique): Un cliquet (en anglais : pawl), fréquemment utilisé avec une roue crantée dite rochet (en anglais : ratchet), est un mécanisme qui maintient un système en l'état ou — plus généralement — l'empêche de revenir en arrière et le force à aller de l'avant. Trouve plus

Cliquet de Muller: Le « cliquet de Muller » est une hypothèse, proposée en 1932 par le généticien américain Hermann Joseph Muller, qui se fonde sur le fait que des mutations défavorables se produisent régulièrement dans toutes les espèces vivantes. L'accumulation des séquences défavorables au sein d'une lignée se reproduisant par multiplication asexuée aboutirait à sa disparition,, au contraire de celle pratiquant ayant une reproduction sexuée. Chez cette dernière, la sélection naturelle arriverait à ne conserver dans les populations que des individus qui ne portent pas de mutations défavorables, c'est-à-dire celles qui les élimineraient par recombinaison génétique dues à ce mode de reproduction. Cette hypothèse ne prend pas en compte le fait que « les populations naturelles ne sont pas infinies. À chaque génération, un nombre restreint de descendants est produit, et donc un nombre restreint de génotypes. Par conséquent, il arrive régulièrement que les génotypes qui portaient le moins de mutations défavorables dans la génération précédente ne soient plus représentés dans la génération suivante, juste par le fait du hasard des types de génotypes produits. » L'hypothèse de Muller ne prend pas non plus en compte le phénomène de transfert horizontal de gènes permettant à un organisme asexué aussi bien que sexué d'acquérir de nouveau gènes lesquels peuvent interagir avec les gènes mutés. Cet apport de gènes étrangers a été mis en évidence chez les rotifères bdelloïdes. De même, une mutation sur un gène peut être défavorable au départ et finir par avoir un effet bénéfique si elle est accompagnée d'autres mutations concernant soit le même gène, soit l'allèle correspondant soit tout autre gène du génome. Chez les rotifères bdelloïdes, l'accumulation de mutations sur deux allèles les ont conduits à diverger en deux gènes différents qui travaillent de concert pour préserver l'organisme de la déshydratation. Trouve plus

Cliquetis: Dans un moteur à combustion interne, le cliquetis est une combustion anormale entraînant une résonance de l'explosion sur les parois de la chambre de combustion et du piston. Ces résonances peuvent être décelées à bas régime par une oreille experte. Il s'agit d'un bruit métallique bien connu des motoristes. À ne pas confondre avec le phénomène de pré-allumage (parfois dénommé « auto-allumage ») engendrant la combustion à contre-temps d'une partie du mélange de carburant d'un moteur à allumage commandé, indépendamment de l'étincelle de la bougie d'allumage. Trouve plus

Cliquette: Une cliquette, de l'ancien français cliquer, faire un bruit sec (vers 1230), est un petit instrument à percussion formé de deux ou plusieurs lames de bois réunies sur un manche, produisant un son sec lorsqu'on les agite. Les termes claquoir et claquette sont des synonymes. Au Moyen Âge, la cliquette est utilisée à certains moments de la liturgie, ainsi que comme appel sonore à la charité. Les lépreux, dont la maladie affecte la voix, l'emploient également dans ce but, et pour signaler leur présence. C'est au XIVe siècle que la cliquette devient un moyen de prévention. Par la suite, le mot est utilisé par les marchands ambulants et les musiciens. Plus tard (1723), le mot est employé par les pêcheurs à propos d'une pierre trouée servant à lester leurs filets et dans certaines régions pour désigner le petit levier servant à fixer une persienne. cliquettes ou claquoirs Trouve plus

Cliquety Kliqk: Trouve plus

Cliquodrome: Trouve plus

Cliquot Township: Cliquot Township est un ancien township, situé dans le comté de Polk, dans le Missouri, aux États-Unis,. Trouve plus

Cliqz: Cliqz est un navigateur web développé par la socité allemande Cliqz GmbH. C'est un fork du navigateur web Firefox mettant l'accent sur la protection de la vie privée. Il comporte un crowdsourcing anti-mécanisme de suivi et un moteur de recherche intégré dans le navigateur, en utilisant son propre index de pages web pour produire des suggestions dans la barre d'adresse déroulante plutôt que sur des pages séparées. Les développeurs du navigateur font valoir que les autres moteurs de recherche axés sur la protection de la vie privée peuvent encore passer l'adresse IP de l'utilisateur aux fournisseurs de recherche-tiers. Cliqz est disponible comme navigateur web pour ordinateur et mobile, mais aussi comme extension pour Firefox lui-même. La socitété Cliqz GmbH est détenue en majorité par Hubert Burda Media. En août 2016, Mozilla, développeur de Firefox, fait un investissement minoritaire dans Cliqz. Cliqz envisage finalement de commercialiser le logiciel par le biais d'un programme connu sous le nom Cliqz Offers, qui fournira des offres sponsorisées aux utilisateurs en fonction de leurs intérêts et de leur historique de navigation. Toutefois, ces recommandations seront traitées localement sur la base d'un référentiel d'offres distant, sans qu'aucune donnée personnellement identifiable ne soit envoyée à des serveurs distants. Le 15 février 2017, Cliqz International GmbH, une filiale en propriété exclusive de Cliqz GmbH, fait l'acquisition de l'extension de navigateur axée sur la confidentialité Ghostery,. Le 29 avril 2020, Cliqz annonce l'arrêt du développement de son navigateur. Trouve plus

Cliron: Cliron est une commune française située dans le département des Ardennes, en région Grand Est. C'est un petit village traversé par la RN 43. Trouve plus

Clis: Le nom Clis peut désigner: Clis, un lieu-dit de la commune de Guérande, en Loire-Atlantique. Classe pour l'inclusion scolaire, l'acronyme de Classe pour l'inclusion scolaire. Carcinome Lobulaire In Situ, une lésion dans le sein, marqueur de risque du cancer du sein. Trouve plus

CLIS (Commission locale d'information): Trouve plus

Clis (village): Clis est un village français situé sur la commune de Guérande, dans le département français de la Loire-Atlantique. Trouve plus

Cliscouët: Le quartier de Cliscouët est un quartier de la ville de Vannes. Il est situé au sud du centre-ville, à l'ouest de l'embouchure du port de Vannes et au nord du parc du Golfe. Trouve plus

Clisiocampa: Trouve plus

Clissa: Trouve plus

Clissold Park: Clissold Park est un espace vert à Stoke Newington, dans le London Borough of Hackney . Il a été nommé par le Metropolitan Borough of Stoke Newington, qui était l'autorité locale lors de la création du parc. Le parc s'étend sur 22,57 hectares. Ses installations comprennent des aires de jeux pour enfants, des terrains de sport, un terrain de boules, un terrain de skatepark, des courts de tennis, le café et d'autres attractions, y compris une volière avec diverses espèces captives, des cerfs et des chèvres en captivité, et deux petits lacs abritant des canards sauvages, des oies, des cygnes et d'autres oiseaux aquatiques. Le parc comprend également des vestiges de la rivière New, et le Capital Ring a certains de ses sentiers qui traversent une petite section du parc. Trouve plus

Clisson: Clisson est une commune de l'Ouest de la France, située dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire. Clisson faisait partie du duché de Gétigné, et était la clé de voûte de la défense des Marches de Bretagne face au Poitou et à l'Anjou avec son château. La ville est aussi connue comme Clisson l'italienne en raison de son architecture de style italianisant inspirée du modèle toscan. Clisson est située entre Nantes, Cholet et La Roche-sur-Yon, à la limite du Maine-et-Loire et de la Vendée. La commune comptait 7 399 habitants en 2018. Elle est au centre d'une unité urbaine (ou agglomération) comprenant aussi trois communes limitrophes et totalisant 18 138 habitants en 2014. Trouve plus

Clisson (homonymie): Clisson est un toponyme rencontré dans l'ouest de la France. C'est notamment le nom d'une commune de la Loire-Atlantique, Clisson, qui est l'éponyme de plusieurs entités : un canton, dont la ville est le chef-lieu : le canton de Clisson ; une unité urbaine dont elle l'une des villes centre : l'unité urbaine de Clisson ; le château de Clisson situé en centre-ville, dont les occupants ont porté le titre de seigneurs de Clisson ; la famille de Clisson, dont font notamment partie : Guillaume de Clisson, Olivier Ier de Clisson, Olivier II de Clisson, Olivier III de Clisson, Olivier IV de Clisson, Olivier V de Clisson, connétable de France, qui a fait construire l'hôtel de Clisson à Paris, Marguerite de Clisson ; Clisson, personnage principal de Clisson et Eugénie de Napoléon BonaparteVoiesle cours Olivier-de-Clisson, une voie de Nantes ; la rue Clisson, une voie de Paris. la rue Clisson, une ancienne voie de Paris. la rue Olivier-de-Clisson, rue principale et pittoresque du centre historique de Josselin. Mais également à Vannes, Lorient, La Roche-sur-Yon, Locminé... Trouve plus

Clisson et Eugénie: Clisson et Eugénie est une nouvelle romantique, écrite par Napoléon Bonaparte en 1795. Clisson et Eugénie est largement décrit comme un récit fictif de la romance vouée à l'échec d'un soldat et de son amante. L'histoire semble inspirée de la propre relation de Bonaparte avec Eugénie Désirée Clary. Trouve plus

Clisson Sèvre et Maine Agglo: Clisson Sèvre et Maine Agglo est une communauté d'agglomération française, créée au 1er janvier 2017 et située dans le département de la Loire-Atlantique et la région Pays de la Loire. Trouve plus

CLIST: Trouve plus

Clistene: Trouve plus

Clistène: Trouve plus

Clisterophilie: Trouve plus

Clisthene: Trouve plus

Clisthène: Clisthène (en grec ancien Κλεισθένης / Kleisthénês, formé des mots κλέος / kléos, gloire et σθένος / sthénos, force, vigueur ) est un prénom utilisé en Grèce antique. Il a été porté entre autres par : Clisthène, tyran de Sicyone (début du VIe siècle av. J.-C.) ; Clisthène, réformateur de l'Athènes antique, petit-fils du précédent ; les réformes clisthéniennes, du précédent ; le collège Clisthène, un collège expérimental en France. Trouve plus

Clisthene (Athenes): Trouve plus

Clisthène (Athènes): Clisthène d'Athènes (en grec Κλεισθένης / Kleisthénês) est un réformateur et un homme politique athénien, né vers 565 ou 570 av. J.-C. et mort à une date inconnue (probablement entre 508 et 492 av. J.-C.), qui au moyen des réformes clisthéniennes, instaura les fondements de la démocratie athénienne. Après la fuite et l'exil d'Hippias en Asie Mineure, le jeu politique laissa plus de place aux grandes familles aristocratiques, Clisthène revint sur le devant de la scène. Il se posa alors en champion de l'isonomie et renversa les aristocrates. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...