Rechercher dans ce blog

mardi 23 février 2021

Classification complète des marsupiaux, Classification CPV, Classification Cronquist, Classification d'Ann Arbor, Classification darwinienne,

Classification complète des marsupiaux: Cet article fournit une classification complète des ordres, familles et genres de marsupiaux. Trouve plus

Classification CPV: Trouve plus

Classification Cronquist: Trouve plus

Classification d'Ann Arbor: La classification d'Ann Arbor est utilisée en médecine pour faire le bilan d'extension des lymphomes malins. Elle fait suite à un rassemblement du Committee on Hodgkin's Disease Staging Classification qui eut lieu à Ann Arbor (Michigan) en 1971. Des experts américains, anglais, allemands et français y décidèrent de cette classification, remplaçant ainsi l'ancienne classification de Rye de 1965. Une modification fut apportée en 1988 lors d'une réunion à Cotswolds. Stade I atteinte d'une seule aire ganglionnaire. IE : atteinte localisée d'un seul territoire extraganglionnaire.Stade II atteinte de deux ou plusieurs aires ganglionnaires du même côté du diaphragme. IIE : atteinte Extra ganglionnaire unique avec une ou plusieurs aires ganglionnaires du même côté du diaphragme.Stade III atteinte ganglionnaire des deux côtés du diaphragme. IIIS : avec atteinte splénique. IIIE : avec atteinte extraganglionnaire localisée.Stade IV atteinte viscérale (foie, poumon, moelle, os) avec au moins une atteinte ganglionnaire, ou atteinte médullaire. Auxquels il peut être ajouté les lettres : E : ajouté aux stades I, II ou III, s'il y a une atteinte viscérale contiguë A : si aucun signe de B B : s'il y a amaigrissement inexpliqué de plus de 10 % du poids du corps en moins de 6 mois ou fièvre inexpliquée >38 °C de plus de 8 jours ou sueurs nocturnes profuses. X : Masse tumorale volumineuse — en anglais : bulky — (>10 cm ou rapport MT > 0,35 (index cardio-thoracique à la radiographie pulmonaire). S : en cas d'atteinte splénique Trouve plus

Classification darwinienne: Trouve plus

Classification d'Aspinwall: La classification d'Aspinwall est une méthode de regroupement de produits mise au point en 1958 par Leo V. Aspinwall, afin de faciliter la planification marketing. Cette méthode permet aux décideurs marketing : d'optimiser et de mettre en priorité les variables du marketing mix.,. de faciliter l'étude des produits et des comportements du consommateur, dans le but de déterminer en profondeur des méthodes de promotions de ventes ainsi que des circuits de distribution efficaces pour leurs biens et services Trouve plus

Classification de Baltimore: Trouve plus

Classification de Baume: La classification de Baume est une classification symptomatologie à but thérapeutique des pathologies pulpaires. Elle est l'une des seules classifications à tenir compte des données cliniques adaptées aux moyens thérapeutiques disponibles. Catégorie I de Baume : pulpes vivantes sans symptomatologies lésées accidentellement ou proche d'une carie profonde susceptible d'être protégées par coiffage.Catégorie II de Baume : pulpes vivantes avec symptomatologies, dont la vitalité pulpaire peut être protégée par coiffage ou biopulpotomie.Catégorie III de Baume : pulpes vivantes dont la biopulpectomie suivie d'une obturation radiculaire immédiate est indiquée pour des raisons esthétique, iatrogène, prothétique ou pronostique.Catégorie IV de Baume : pulpes nécrosées avec en principe infection de la dentine radiculaire accompagnée ou non de complications périapicales exigeant un traitement canalaire antiseptique et une obturation hermétique. Portail de la médecine Trouve plus

Classification de Bautz et Morgan: La classification de Bautz et Morgan a été élaborée en 1970 par Laura P. Bautz et William Wilson Morgan pour catégoriser les amas de galaxies en fonction de leur morphologie. Trois types principaux sont définis : les types I, II et III. Des types intermédiaires (I-II, II-III) sont également autorisés. Un type IV a d'abord été proposé mais retiré avant que le document final ne soit publié. Trouve plus

Classification de bentham et hooker: Trouve plus

Classification de bianchi: Trouve plus

Classification de Bordeaux: La classification de Bordeaux est un système de classification de bibliothèque créé dans le cadre de la Section droit de la Bibliothèque interuniversitaire de Bordeaux. Cette classification couvre principalement les disciplines du droit, de l'économie et de la gestion. Elle s'est diffusée en France et est utilisée par plusieurs bibliothèques universitaires, notamment celles de Paris Panthéon-Sorbonne, Paris Panthéon-Assas ou la Bibliothèque Cujas. Trouve plus

Classification de candolle: Trouve plus

Classification de Condorcet: La classification de Condorcet est un système de classification à facettes mis au point par Nicolas de Condorcet ayant probablement inspiré Shiyali Ramamrita Ranganathan. Il se décompose en cinq facettes de dix termes. Trouve plus

Classification de cronquist: Trouve plus

Classification de dahlgren: Trouve plus

Classification de Dana: La classification de Dana est une classification des minéraux développée par James Dwight Dana. Elle se base sur la composition chimique et la structure des minéraux. Elle est utilisée principalement dans les pays anglophones, surtout aux États-Unis. La classification des minéraux utilisée par l'Association internationale de minéralogie est la classification de Strunz. Trouve plus

Classification de Dewey: Trouve plus

Classification de duchaufour: Trouve plus

Classification de Dunham: La classification de Dunham est un système pour les roches carbonatées défini par R. J. Dunham en 1962. Elle est utilisée, en particulier, en géologie pétrolière. D'autres types de classification existent, en particulier la classification de Folk qui est plus complexe et plus détaillée, prenant en compte la nature du ciment (orthochèmes) et des éléments figurés (allochèmes) des roches carbonatées. Trouve plus

Classification de engler: Trouve plus

Classification de Fitzpatrick: La classification de Fitzpatrick ou phototype permet de classer les individus selon la réaction de leur peau lors d'une exposition solaire. Elle a été créée en 1975 par Thomas B. Fitzpatrick (en), un dermatologiste de Harvard. Trouve plus

Classification de folk: Trouve plus

Classification de Garden: Trouve plus

Classification de Gustilo pour les fractures ouvertes: La classification de Gustilo est parmi les classifications les plus couramment utilisées pour les fractures ouvertes. Elle a été établie par Ramon Gustilo et Anderson, puis modifiée et élargie par Gustilo, Mendoza, et Williams,,. Cette classification utilise la quantité d'énergie, l'étendue des lésions des tissus mous et le degré de la contamination pour évaluer la gravité fracture. Allant du type 1 au type 3C, l'énergie du traumatisme est de plus en plus élevée, les lésions osseuses et des tissus mous sont de plus en plus graves, avec un risque croissant de complications potentielles. Il est important de savoir que le type 3C implique une lésion vasculaire associée. Trouve plus

Classification de Howard et Moore: La classification de Howard et Moore est une classification scientifique de la classe des oiseaux de Richard Howard et Alick Moore qui a fait autorité dans les années 1980. Ce travail, en devenant une référence, a permis une plus grande communication entre les scientifiques du monde entier. Cette classification compte 36 ordres. Trouve plus

Classification de Hubble: Trouve plus

Classification de Hynek: Trouve plus

Classification de Koeppen: Trouve plus

Classification de Koppen: Trouve plus

Classification de köppen: Trouve plus

Classification de la Bibliotheque du Congres: Trouve plus

Classification de la bibliothèque du congrès: Trouve plus

Classification de la musique: Une classification musicale est une classification permettant de classer des documents musicaux dans les bibliothèques ou dans l'industrie musicale, chez les disquaires par exemple. Elle peut aussi être créée par des musicologues. Trouve plus

Classification de la National Library of Medicine: Le système de classification de la National Library of Medicine est un système d'indexation des bibliothèques couvrant les domaines de la médecine et des sciences fondamentales pré-cliniques. Cette classification a été mise au point et est utilisée par la United States National Library of Medicine (NLM, Bibliothèque américaine de médecine). Elle est inspirée du système de classification de la Bibliothèque du Congrès (LC) : des lettres de l'alphabet désignent les grandes catégories de sujets subdivisées par des nombres. Par exemple, QW 279 indiquerait un livre sur un aspect de la microbiologie ou de l'immunologie. Cette classification est utilisée par la plupart des bibliothèques médicales, comme les bibliothèques universitaires françaises. Les codes alphabétiques à une ou deux lettres de la classification NLM utilisent une plage de lettres limitée : uniquement QS – QZ et W – WZ. Cela permet à la classification NLM de coexister avec le schéma de codage LC plus large, aucune de ces plages n'étant utilisée dans la classification LC. Il existe cependant trois codes préexistants dans la classification LC qui se chevauchent avec la classification NLM : l'anatomie humaine (QM), la microbiologie (QR) et la médecine (R). Pour éviter toute confusion supplémentaire, ces trois codes ne sont pas utilisés dans la classification NLM. Les titres des sections individuelles (lettres ou paires de lettres) sont résumés (par exemple, QW - Microbiologie et immunologie ; WG - Système cardiovasculaire) et, ensemble, ils donnent un aperçu des sujets couverts par la classification NLM. Les titres sont interprétés de manière large et incluent le système physiologique, les spécialités qui y sont liées, les régions du corps principalement concernées et les domaines connexes subordonnés. La classification NLM est hiérarchique et, dans chaque section, la division par organe est généralement prioritaire. Chaque section principale, ainsi que certaines sous-sections, commence par un groupe de numéros, généralement compris entre 1 et 49, permettant de classer les documents par type de publication (dictionnaires, atlas, manuels de laboratoire, etc.). Les sections principales QS-QZ, W-WY et WZ (à l'exclusion de la gamme WZ 220–270) classifient les œuvres publiées après 1913. La section du XIXème siècle est utilisée pour les œuvres publiées entre 1801 et 1913. La section WZ 220-270 est utilisée pour fournir des regroupements par siècle pour les travaux publiés avant 1801. Trouve plus

Classification de la végétation: La classification de la végétation est le processus de classification et de cartographie de la végétation sur une surface de la surface de la terre. La classification de la végétation est souvent effectuée par des organismes d'État dans le cadre de la gestion de l'utilisation des terres, des ressources et de l'environnement. De nombreuses méthodes différentes de classification de la végétation ont été utilisées. En général, la classification structurelle utilisée par la foresterie pour la cartographie des ressources en bois a été remplacée par la cartographie des communautés floristiques pour la gestion de la biodiversité. Alors que les systèmes plus anciens basés sur la foresterie prenaient en compte des facteurs tels que la hauteur, les espèces et la densité de la canopée boisée, la cartographie floristique de la communauté met désormais l'accent sur des facteurs écologiques tels que le climat, le type de sol et les associations floristiques. La cartographie de la classification est désormais faite en général à l'aide d'un logiciel de système d'information géographique (SIG). Trouve plus

Classification de Leriche et Fontaine: La classification de Leriche et Fontaine est l'estimation par l'examen clinique du degré de gravité de l'artériopathie oblitérante des membres inférieurs. Elle comporte classiquement quatre grades ou stades. Trouve plus

Classification de Lown: La classification de Lown , ou « selon Lown et Wolf », s'applique, en médecine, aux extrasystoles ventriculaires (ESV). Elle a été proposée en 1971 par le cardiologue américain Bernard Lown, présentant cinq catégories hiérarchisées : les cinq degrés selon Lown. Le risque de mort subite d'origine cardiaque peut être évalué, chez les patients présentant une maladie coronarienne, sur la base du type et de la fréquence des ESV relevées lors d'un enregistrement holter cardiaque et la classification de Lown,. Trouve plus

Classification de Maastricht: Trouve plus

Classification de Masaoka: La classification de Masaoka est une classification clinique des thymomes, établie en 1981 par Akira Masaoka et modifiée en 1994 par Kenji Koga. Il s'agit d'une stadification davantage clinique que microscopique basée sur les éléments suivants : stade I : tumeur macroscopiquement complètement encapsulée, sans envahissement capsulaire microscopie stade II : envahissement macroscopique du tissu adipeux environnant ou de la plèvre médiastinale, ou envahissement capsulaire microscopique stade III : envahissement macroscopique des organes avoisinants (péricarde, poumon, gros vaisseaux) stade IV : stade IVa : dissémination pleurale ou péricardique stade IVb : métastases ganglionnaires ou à distanceIl s'agit de la première classification des thymomes pour laquelle le pronostic était corrélé au stade. La classification de Masaoka a été modifiée en 1994 et est devenue la classification de Masaoka-Koga, qui est la plus utilisée aujourd'hui dans le monde : stade I : tumeur complètement encapsulée, macroscopiquement et microscopiquement stade II : stade IIa : invasion transcapsulaire microscopique stade IIb : envahissement macroscopique de la capsule ou du tissu adipeux au contact, ou contact macroscopique à la plèvre médiastinale ou au péricarde sans rupture de ceux-ci stade III : envahissement macroscopique d'organes voisins (péricarde, poumon, gros vaisseaux) stade IV : stade IVa : dissémination pleurale ou péricardique stade IVb : métastases ganglionnaires ou à distance Bien que la classification de Masaoka-Koga soit toujours considérée comme la plus adaptée, elle a été critiquée sur plusieurs points, et notamment la corrélation entre aspect clinique et aspect microscopique. Tout d'abord, pour certains, le stade IIb mélange abusivement un envahissement microscopique avéré des organes de voisinage et un simple contact sans envahissement, le contact sans rupture étant par ailleurs difficile à identifier au plan anatomopathologique. Il existe également une ambiguïté entre le stade III et le stade IVa, notamment sur ce qui doit être considéré ou non comme une dissémination pleurale ou péricardique. Enfin, la classification de Masaoka n'est pas utilisable pour les carcinomes thymiques,. Trouve plus

Classification de Morgan-Keenan: Trouve plus

Classification de Moys: Le système de classification de Moys est un système de classification de bibliothèque pour les documents juridiques. Il a été conçu par Betty Moys et publié pour la première fois en 1968. Il est principalement utilisé dans les bibliothèques de droit de nombreux pays tels que le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni. Trouve plus

Classification de Nice: La Classification de Nice est une classification internationale des produits et des services destinée à l'enregistrement des marques commerciales. Elle est utilisée et gérée par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) - en anglais : World Intellectual Property Organization (WIPO). Elle compte 34 classes de produits (numérotées de 1 à 34) et 11 classes de services (numérotées de 35 à 45). Trouve plus

Classification de Prader: La classification de Prader, du nom d'Andrea Prader (en)(1919-2001) endocrinologue pédiatrique suisse, répertorie les différents cas d'intersexuation selon 5 types, : Type 1 : vulve normale avec hypertrophie clitoridienne. Type 2 : large vestibule en entonnoir s'ouvrant à la base du clitoris (sinus urogénital à 2 orifices séparés pour l'urètre et le vagin). Grandes lèvres séparées ou partiellement soudées. Type 3 : clitoris volumineux à la base duquel s'ouvre l'orifice unique d'un sinus urogénital étroit dans lequel se jettent urètre et vagin. Grandes lèvres partiellement soudées. Type 4 : aspect de garçon avec verge hypoplasique et souvent coudée. Hypoplasie périnéale, orifice unique d'allure urétrale s'ouvrant à la face inférieure (hypospadias) correspondant à un sinus urogénital dans lequel s'abouche à quelques cm du méat un vagin hypoplasique. Grandes lèvres soudées. Type 4 bis : le vagin ne communique pas avec le sinus et ne peut donc pas être démontré par la génitographie. Type 5 : aspect de garçon cryptorchide. Le vagin s'abouche très haut dans l'urètre. Type 5 bis, le vagin ne communique pas avec l'urètre.Publiée en 1954, la classification de Prader s'applique en principe aux états d'hyperplasie congénitale des surrénales, pour définir un degré ou stade de virilisation (pseudo-hermaphrodisme féminin). Trouve plus

Classification de raunkier: Trouve plus

Classification de semi conducteur: Trouve plus

Classification de semi-conducteurs: Trouve plus

Classification de Sibley: Trouve plus

Classification de Sibley & Monroe: Trouve plus

Classification de Sibley-Ahlquist: La classification de Sibley - Ahlquist est une nouvelle classification des oiseaux, proposée par Charles Gald Sibley, Jon Edward Ahlquist et Burt L Monroe, dans une étude publiée en 1988, dans la revue The Auk. Les chercheurs se sont basés sur l'étude de l'hybridation de l'ADN, une approche nouvelle à cette époque. Elle a considérablement modifié la liste traditionnelle des ordres et des familles d'oiseaux. Acceptée par un grand nombre d'ornithologues nord-américains, dont l'Union des ornithologues américains, elle n'a été que partiellement et très progressivement adoptée dans les autres régions du monde où l'on a seulement intégré certaines modifications à la classification traditionnelle (voir la classification adoptée par la CINFO, réunie en 1991, ou celle du Handbook of the Birds of the World). La vision traditionnelle de l'évolution des Neornithes (oiseaux modernes) est de placer à la base de l'arbre phylogénétique, après les ratites et tinamous, les groupes d'oiseaux marins tels que les manchots, les grèbes, les plongeons et pélicans, etc. La nouvelle classification a montré que les canards et les gallinacés étaient les parents les plus proches des ratites (qui intègrent les tinamous), formant les paléognathes. Les Galloanserae constituant une lignée ancienne parmi les Néognathes. Les groupes d'oiseaux marins traditionnellement considérés comme archaïques sont maintenant placés dans un ordre des Ciconiiformes élargi, qui comprend aussi les rapaces diurnes (Accipitridae, Sagittariidae et Falconidae) et les limicoles (Scolopacidae, Charadriidae, Laridae, etc.). Cette classification compte 23 ordres. Cependant ces analyses ADN, considérées parfois comme définitives, ont fait perdre de vue les autres caractères taxonomiques (biogéographiques, morphologiques, éthologiques, écologiques et physico-chimiques) qui, réunis, servent à appuyer les études moléculaires et contribuent ainsi à une meilleure classification. Par ailleurs, ces études fondées sur les hybridations d'ADN nucléaire cèdent maintenant la place aux analyses sur l'ADN mitochondrial permettant de déterminer des affinités à la fois sur des taxons relativement éloignés et très proches. La classification reconnue actuellement par le plus grand nombre d'ornithologues prend en compte à la fois les avancées de la classification de Sibley-Ahlquist modérées par le recours aux autres caractères taxonomiques et tenant compte des travaux les plus récents. Trouve plus

Classification de Strunz: La classification de Strunz est une méthode de classification des minéraux basée sur leur composition chimique, introduite par le minéralogiste allemand Karl Hugo Strunz (1910-2006) dans ses Mineralogische Tabellen (1941). Il existe une autre classification, relativement proche, la classification de Dana, introduite par le minéralogiste américain James Dwight Dana. Strunz, en tant que conservateur du Musée minéralogique de Friedrich-Wilhelms-Universität avait été chargé de classer la collection géologique du musée selon les propriétés cristallochimiques des minéraux. Sa Table minéralogique a subi un certain nombre de modifications depuis sa première édition en 1941, la dernière édition (la neuvième) datant de 2001. Cette classification répartit les minéraux en dix classes, qui sont par la suite divisées en divisions, puis en familles et enfin en groupes, selon leur composition chimique et leur structure cristalline. Trouve plus

Classification de Sudarsky: La classification de Sudarsky a été proposée en 2000 puis développée en 2003 par David Sudarsky et al., de l'université d'Arizona à Tucson, dans le but de prévoir l'apparence des planètes géantes gazeuses en fonction de leur température d'équilibre. Cette classification ne concerne que les planètes géantes gazeuses, sur la base de modèles numériques reposant sur les types d'atmosphères les plus probables pour ce genre de corps décrites notamment par les espèces chimiques et les profils de température et de pression correspondant à l'irradiance reçue par la planète estimée en fonction de son orbite et des caractéristiques de son étoile. Elle ne peut donc pas décrire les planètes telluriques telles Vénus et la Terre ni les planètes géantes de glaces comme Uranus ou Neptune, qui sont de nature physicochimique différente. Trouve plus

Classification de takhtajan: Trouve plus

Classification de Tanner: La classification de Tanner, aussi appelé score, ou échelle de Tanner a été créé par James Mourilyan Tanner en 1962. Elle permet de coter l'avancement physiologique au cours de la puberté. La classification de Tanner et Whitehouse considère : le stade de développement des poils pubiens (PP) ; le développement mammaire (B) chez les filles ; le développement des organes génitaux (G) chez les garçons.Chez les filles, on note aussi l'occurrence ou non de la menstruation ; chez les garçons on peut établir le volume testiculaire (VT) à l'aide de l'orchidomètre de Prader. Le développement des organes génitaux chez les filles n'était pas pris en compte par Tanner, mais peut parfois figurer dans les échelles modernes. Trouve plus

Classification de Tholen: Trouve plus

Classification de thorne: Trouve plus

Classification de Troll et Paffen: La classification de Troll et Paffen est une classification des climats fondée sur les travaux de Carl Troll et Karlheinz Paffen qui se sont particulièrement intéressés aux relations entre le climat et la végétation. Ce système est notamment répandu dans les sciences de l'écologie. La répartition des climats est basée sur l'observation des variations annuelles des éléments du climat (irradiation, température, précipitations). Développée à partir de 1948 par Troll avec la présentation d'un travail sur les « ceintures climatiques de végétation de la terre », elle aboutit en 1964 à la publication d'une carte montrant leur classification des climats,. Elle divise la surface du globe en cinq grandes zones climatiques (I, II, III, IV, V), exclusivement à partir de données thermiques. Ces zones sont ensuite subdivisées en sous-climats en faisant intervenir les autres critères, en particulier l'humidité. Les cinq critères de base sont : C : température moyenne du mois le plus chaud F : température moyenne de mois le plus froid A : amplitude thermique annuelle V : durée de la période de végétation (nombre de jours dont la température moyenne est supérieure à 5 °C) h : nombre de mois humides Trouve plus

Classification de Vaucouleurs: En astronomie, la classification de Vaucouleurs est basée sur des critères morphologiques galaxies et fut développée en 1959 par Gérard de Vaucouleurs. Trouve plus

Classification de Vaughan Williams: Trouve plus

Classification de wettstein: Trouve plus

Classification décimale coréenne: La système de classification décimale coréenne (KDC) est un système de classification de bibliothèque utilisé en Corée du Sud. Les classes principales sont les mêmes que dans la classification décimale de Dewey mais elles sont dans un ordre différent : sciences naturelles 400, technologie et ingénierie 500, arts 600 et langue 700. Trouve plus

Classification decimale de Dewey: Trouve plus

Classification décimale de dewey: Trouve plus

Classification décimale nippone: Le système de classification décimale nippone (NDC) est un système de classification de bibliothèque développé principalement pour les livres en japonais, géré par la l'association des bibliothèques japonaises depuis 1956. Il est basé sur le système de classification décimale de Dewey. Le système est basé sur l'utilisation de chaque chiffre successif pour diviser en neuf divisions, le chiffre zéro étant utilisé pour celles n'appartenant à aucune des divisions. Trouve plus

Classification decimale universelle: Trouve plus

Classification décimale universelle: La classification décimale universelle (CDU) est un système de classification de bibliothèque développé par Paul Otlet et Henri La Fontaine, deux juristes belges fondateurs de l'Institut international de bibliographie en 1895, à partir de la classification décimale de Dewey (CDD), et avec l'autorisation de Melvil Dewey. Elle a connu plusieurs éditions depuis 1905. Elle a été traduite en 40 langues. Trouve plus

Classification d'Engler: La classification d'Engler est une classification classique de taxinomie des plantes décrite par Adolf Engler. Il existe plusieurs versions de cette classification. Selon le Syllabus der Pflanzenfamilien (1924) les groupes les plus importantes sont : I. divisio Schizophyta II. divisio Phytosarcodina III. divisio Flagellatae IV. divisio Dinoflagellatae V. divisio Bacillariophyta VI. divisio Conjugatae VII. divisio Chlorophyceae VIII. divisio Charophyta IX. divisio Phaeophyceae X. divisio Rhodophyceae XI. divisio Eumycetes XII. divisio Embryophyta asiphonogama 1 subdivisio Bryophyta 2 subdivisio Pteridophyta XIII. divisio Embryophyta siphonogama 1 subdivisio Gymnospermae 2 subdivisio Angiospermae 1 classis Monocotyledoneae 2 classis DicotyledoneaeDans cette classification, le concept de « plantes » est plus vaste qu'aujourd'hui. Trouve plus

Classification des algebres de Clifford: Trouve plus

Classification des algèbres de Clifford: En mathématiques, en particulier dans la théorie des formes quadratiques non dégénérées sur les espaces vectoriels réels et complexes, les algèbres de Clifford de dimension finie ont été complètement classées. Dans chaque cas, l'algèbre de Clifford est isomorphe à une algèbre de matrices sur ℝ, ℂ ou ℍ (les quaternions), ou à une somme directe de deux de ces algèbres, mais pas de manière canonique. Notation et conventions. Dans cet article, nous utiliserons la convention de signe (+) pour la multiplication de Clifford, c'est-à-dire ∀ v ∈ V , v 2 = Q ( v ) , {\displaystyle \forall v\in V,\quad v^{2}=Q(v),} où Q est la forme quadratique sur l'espace vectoriel V. Nous désignerons par K(n) l'algèbre de matrices n×n à coefficients dans l'algèbre à division K. La somme directe des algèbres sera désignée par K2(n) = K(n)⊕K(n). Trouve plus

Classification des Arecacees: Trouve plus

Classification des arecacées: Trouve plus

Classification des arts: En conséquence des divergences sur la définition de l'art et des difficultés à l'aborder dans sa globalité, les querelles sur la classification des arts ou sur la comparaison (le paragone italien) des arts sont une « figure imposée » de l'histoire de l'art et de l'esthétique (comme la querelle des Anciens et des Modernes en littérature). Les termes alors retenus renseignent au moins autant sur ceux qui les énoncent (quand, où, dans quelle perspective et dans quel contexte) que sur les œuvres qu'ils sont censés regrouper ou décrire. En plus de proposer une nouvelle grille généalogique de l'art, ils se définissent couramment « contre » un autre mouvement, une école, ou par l'exclusion d'une pratique hors du champ de l'art. Leurs significations sont extrêmement variables dans le temps et leur emploi est passé dans plus d'un cas de péjoratif à laudatif (gothique, baroque, impressionnisme...). Trouve plus

Classification des automitrailleuses de la cavalerie française (1931-1940): Les automitrailleuses de la cavalerie française, c'est-à-dire les chars et automitrailleuses proprement dites, sont regroupées en trois types avant la Seconde Guerre mondiale : les automitrailleuses de découverte (AMD), les automitrailleuses de reconnaissance (AMR) et les automitrailleuses de combat (AMC). Trouve plus

Classification des automobiles: Les automobiles peuvent être classées selon divers critères pour des raisons réglementaires ou un but descriptif: la taille, le poids, le type d'usage, la forme de leur carrosserie, le type de carburant, la motorisation, le type de transmission, l'autonomie, leur niveau d'équipement, leur niveau de normes d'émissions, leur niveau de personnalisation ou de transformation. La classification légale permet assez simplement de définir une voiture à partir d'un seuil qui permet de distinguer une voiture d'un poids-lourd ou une voiture d'un quadricycle, mais elle prend aussi en compte l'usage tel que le nombre de personnes transportés ou la quantité de biens transportables. Évidemment, chaque modèle/type d'automobile possède une appellation commerciale particulière pour le distinguer des autres. Les appellations qui correspondent à une description usuelle plus que réglementaire sont moins normées et varient plus facilement, notamment pour des considérations commerciales. De plus, les classes vont différer d'un marché à l'autre. Ainsi les catégories en Amérique du Nord et en Europe diffèrent car les constructeurs et la demande de chacun de ces deux marchés sont historiquement différents. Trouve plus

Classification des bambousoidees: Trouve plus

Classification des bambousoidées: Trouve plus

Classification des begonias: Trouve plus

Classification des bégonias: Trouve plus

Classification des biens en droit civil français: En droit français, la notion juridique de bien n'est pas définie dans le Code civil. Néanmoins certains juristes s'aventurent à dire qu'un bien est, d'une manière générale, une chose, prise dans son sens juridique, peut-être avec moins d'extension que celle-ci. Les choses sont tout ce qui existe : les étoiles, l'herbe, une table, du gaz, etc. qui sont ou non appropriables. Les biens sont les choses appréhendées par le droit qui peuvent devenir la propriété d'une personne. Le terme issu du latin beo — rendre heureux — renseigne pour les jurisconsultes du moins, que « les biens contribuent au bonheur de la vie ». En ce sens : sont des choses mais non des biens : le soleil, la lune, l'eau de mer, l'air, etc. (régies notamment par l'Article 714 du Code civil.) ; sont des choses et des biens : une maison, un terrain, une somme d'argent, un droit d'auteur, etc.L'avant-projet de réforme de droit des biens de l'Association Henri Capitant des amis de la culture juridique française apporte des précisions utiles. Outre les choses corporelles, il indique que sont des biens les choses incorporelles ainsi que les droits réels et personnels (article 520 de l'avant-projet). Les biens font l'objet de classifications diverses dans le but de déterminer leur régime juridique applicable. Trouve plus

Classification des bières: Pour se retrouver parmi les différentes variétés de bières, les usagers ont pris l'habitude de classifier les bières par couleur (blanche, blonde, ambrée (ou rousse), brune, rouge ou noire) ou par mode de fabrication (double, triple...), ou encore par degré d'alcool. Plusieurs organismes ont tenté d'établir une classification des bières en listant des types de bières afin de les catégoriser. La solution la plus utilisée actuellement est un découpage basé sur des normes anglo-saxonnes. Ce classement reconnu par l'Institut de la bière (Canada) et la Beer Judge Certification Program (BJCP) (États-Unis) permet de classer la majeure partie des bières (de grande production), mais il est plus difficile d'y ranger les bières artisanales ayant souvent plus de personnalité. Ainsi certains organismes ont aussi leur classement. Trouve plus

Classification des charges héraldiques: Trouve plus

Classification des chênes: La classification des Chênes (Quercus) comprend environ 600 espèces situées majoritairement dans l'hémisphère Nord, dont 8 poussent spontanément en France. Trouve plus

Classification des climats: La classification des climats répond au besoin d'organiser et de synthétiser notre connaissance des différents types de climats et des données observées, afin de s'adapter au mieux à notre environnement. Aussi, plusieurs classifications ont été développées depuis les premières classifications connues, venant de Grèce antique, elles décrivent les conditions météorologiques, selon leurs latitudes. Trouve plus

Classification des démons: Trouve plus

Classification des discontinuités: En mathématiques, les fonctions continues sont d'une importance primordiale. Cependant, toutes les fonctions ne sont pas continues. On appelle discontinuité tout point du domaine d'une fonction où celle-ci n'est pas continue. L'ensemble des discontinuités d'une fonction peut être discret, dense voire être le domaine entier. Dans cet article, seules les discontinuités des fonctions réelles à valeurs réelles seront étudiées. Trouve plus

Classification des erables: Trouve plus

Classification des érables: Il existe plus de 100 espèces d'érables à travers le monde. Ces différentes espèces sont décomposées en 16 sections. Trouve plus

Classification des espèces: Trouve plus

Classification des étoiles: Trouve plus

Classification des êtres vivants: Trouve plus

Classification des fées: Trouve plus

Classification des films: Trouve plus

Classification des fonctions de consommation des ménages: La Classification des fonctions de consommation des ménages (Classification of Individual Consumption by Purpose COICOP) est une nomenclature internationale des fonctions de consommation des ménages. En France, elle est notamment utilisée pour calculer l'indice des prix à la consommation, l'enquête "budget de famille" ou le système de comptabilité nationale. Trouve plus

Classification des fonctions des administrations publiques: La classification des fonctions des administrations publiques (en Anglais Classification of the Fonctions of Government ou COFOG) est une nomenclature internationale utilisée en comptabilité nationale. La classification a été créée en 1993 et révisée en 1999. Cette nomenclature est notamment utilisée par l'Organisation de coopération et de développement économiques pour réaliser des comparaisons internationales. Trouve plus

Classification des galaxies: La classification des galaxies permet de faciliter l'étude des galaxies en les regroupant suivant des caractères communs. Trouve plus

Classification des groupes finis simples: Trouve plus

Classification des groupes simples finis: En mathématiques, et plus précisément en théorie des groupes, la classification des groupes simples finis, aussi appelée le théorème énorme, est un ensemble de travaux, principalement publiés entre environ 1955 et 1983, qui a pour but de classer tous les groupes finis simples. En tout, cet ensemble comprend des dizaines de milliers de pages publiées dans 500 articles par plus de 100 auteurs. Trouve plus

Classification des hieroglyphes: Trouve plus

Classification des hiéroglyphes: Au nombre d'environ 700 dès l'époque archaïque, le nombre de hiéroglyphes n'a fait qu'augmenter tout au long de l'histoire pharaonique pour atteindre un total de pas moins de 5 000 signes à la Basse époque. La multiplicité de ces signes a donc nécessité la création de techniques de classification des hiéroglyphes permettant de les identifier de façon univoque. Trouve plus

Classification des hôtels de tourisme en France: Une nouvelle réglementation pour la Classification des hôtels de tourisme en France, élaborée en 2008 par les cinq principaux syndicats hôteliers sous la directive du groupe Accor, a été mise en place depuis le mois de juillet 2012, remplaçant les trente critères réglementaires de la classification officielle précédente par 246 critères censés être plus proches des standards commerciaux des chaînes internationales. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...