Rechercher dans ce blog

mardi 23 février 2021

Classe Visby, Classe Vishnya, Classe Vishwast, Classe Vision, Classe Vista,

Classe Visby: La Classe Visby est une série de 5 corvettes de la Marine royale suédoise fabriquées par Kockums pour la défense côtière, ce sont des navires d'attaque rapide destinés à la lutte de surface et anti sous-marine, ainsi qu'à la guerre des mines. Cette classe a suscité l'attention internationale en raison de ses performances en furtivité. Leur construction a débuté en 1995 et les navires ont été lancés entre 2000 et 2006. Trouve plus

Classe Vishnya: La Classe Vishnya est une classe de navire collecteur de renseignements russe. Trouve plus

Classe Vishwast: La classe Vishwast est une série de trois patrouilleurs construite au chantier naval de Goa (GSL) pour la Garde côtière indienne (ICG). Trouve plus

Classe Vision: La classe Vision est une classe de six navires de croisière réalisée pour l'opérateur américain de croisière Royal Caribbean Cruise Line. et construite par deux chantiers différents : le chantier finlandais Masa Yards Kvaerner du groupe STX Europe à Helsinki. le chantier français de Saint-Nazaire Chantiers de l'Atlantique du même groupe.Elle comprend plusieurs sous-classes en fonction des modifications réalisées des constructions. Trouve plus

Classe Vista: La classe Vista est une classe de navires de croisière de type Panamax construit par le chantier naval italien Fincantieri à Marghera, près de Venise. Ces navires sont construits pour différents opérateurs de croisières : Holland America Line P & O Cruises Cunard Line Costa Croisières Trouve plus

Classe Vista (2002): Trouve plus

Classe Vista (MSC): Trouve plus

Classe Vittorio Veneto: Trouve plus

Classe Voltigeur: La classe Voltigeur fut la huitième classe de destroyers contre-torpilleurs construite pour la Marine nationale française entre 1908 et 1911. Elle fut réalisée sur les chantiers navals français de Nantes et Bordeaux. Les deux navires furent utilisés durant la Première Guerre mondiale : Voltigeur et Tirailleur. Trouve plus

Classe Vosh: La Classe Vosh est une classe de patrouilleur de marine côtière de Russie. Trouve plus

Classe Voyager: La classe Voyager est une classe de cinq navires de croisière réalisée pour l'opérateur américain de croisière Royal Caribbean Cruise Line. Ils ont été construits sur le chantier finlandais Kvaerner Masa Yards du groupe STX Finland Cruise Oy à Turku. Ils sont de type post-Panamax ne leur permettant pas le franchissement des écluses du canal de Panama. Trouve plus

Classe Vulcain: La classe Vulcain est une série de chasseur de mines de type BBPD de la Marine nationale française. Ils ont été construits entre 1985 et 1987 par les chantiers de Constructions mécaniques de Normandie et les chantiers et ateliers de la Perrière. Trouve plus

Classe W: Plusieurs classes de navires ont porté le nom de classe W : la classe W, une classe de sous-marins expérimentaux construits par la Royal Navy durant la Première Guerre mondiale puis transférés à la Marine italienne ; la classe W, une classe de destroyers construits par la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale ; la classe W, une classe de destroyers construits par la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Portail de la Royal Navy Trouve plus

Classe W (1914): La classe W est une classe de 4 sous-marins expérimentaux construite par la Royal Navy pendant la Première Guerre mondiale et propulsée par moteur Diesel. Trouve plus

Classe W et Z: La classe W et Z est une série de 16 destroyers construite pour la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Wakatake: La classe Wakatake (若竹型駆逐艦, Wakatakegata kuchikukan) est la dernière série de destroyers de 2e classe de la Marine impériale japonaise construite après la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Walrus: La classe Walrus est une classe de sous-marin d'attaque conventionnel à propulsion classique en service dans la Marine royale néerlandaise depuis 1990. Au nombre de quatre, ils portent chacun le nom d'un mammifère marin : Walrus, Zeeleeuw, Dolfijn, Bruinvis. Trouve plus

Classe Warrior: La classe Warrior peut faire référence à deux classes de navires de la Royal Navy : la classe Warrior, une classe de deux cuirassés à coque en fer construits au milieu du XIXe siècle ; la classe Warrior, une classe de croiseurs cuirassés construits au début du XXe siècle qui participent à la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Warrior (croiseur): La classe Warrior est une classe de quatre croiseurs cuirassés construits pour la Royal Navy au début du XXe siècle. Les quatre navires de la classe participent à la Première Guerre mondiale, deux d'entre eux étant coulés par la marine allemande. Trouve plus

Classe Wasp: Les navires de classe Wasp sont des navires d'assaut amphibie (Landing Helicopter Dock selon la liste des codes des immatriculations des navires de l'US Navy), conçus pour déployer des forces terrestres sur des rives ennemies. À bord de ces navires il y a un escadron d'hélicoptères lesquels ont comme mission le transport de troupes et de l'équipement, jusqu'à 20 AV-8B Harrier II et des embarcations de débarquement (jusqu'à 3 aéroglisseurs LCAC ou des LCU). Ils succèdent aux Landing Helicopter Assault (LHA) de classe Tarawa. Au total, 8 navires de cette classe sont en service en 2014. Ils ont tous été construits au chantier naval Ingalls de Pascagoula dans l'État du Mississippi. Trouve plus

Classe Wattignies: La classe Wattignies est une classe de deux aviso-torpilleurs (ou croiseur-torpilleurs) de la Marine nationale construite avant le début du XXe siècle. Trouve plus

Classe Weymouth: Trouve plus

Classe Whidbey Island: La classe Whidbey Island est une classe de Landing Ship Dock (LSD), selon la liste des codes des immatriculations des navires de l'US Navy, c'est-à-dire un bâtiment militaire de transport de chalands de débarquement, comportant un radier immergeable, d'où peuvent débarquer des troupes (fusiliers marins ou marines à bord de véhicules d'infanterie (chars de combat, véhicules de transport de troupes, véhicules du génie, véhicules amphibie, etc) stockés en hangar (dock). D'allure massive à l'avant, les 8 bâtiments de la classe Whidbey Island, commissionnés de 1985 à 1992, embarquent jusqu'à 5 LCAC ou 2 LCU ou 21 LCM-6 mais généralement pas d'hélicoptères. Pour raisons économiques, il est annoncé en octobre 2011 que 3 de ces navires devraient être retirés du service entre 2013 et 2014. Trouve plus

Classe Whiskey: La classe de sous-marin code OTAN Whiskey (connu aussi sous le nom de projet 613, 644, et 665) est une classe de sous-marins militaires construits par l'Union soviétique au début la guerre froide entre 1949 et 1958 à 275 exemplaires. Son concepteur est le bureau d'étude Rubin. Armés de torpilles, ils peuvent embarquer des missiles mer-sol P-5 Pityorka (code OTAN : SS-N-3). Trouve plus

Classe Wickes: La classe Wickes est une classe de cent onze destroyers de l'United States Navy construits entre 1917 et 1921 et actifs jusqu'en 1946. Parallèlement à la classe précédente Caldwell de six destroyers et à la classe suivante Clemson de 156 destroyers, la classe Wickes est composée de destroyers de type flush deck ou four-stack (quatre cheminées). Seuls quelques-uns des navires de la classe sont achevés à temps pour servir lors de la Première Guerre mondiale, dont l'USS Wickes (DD-75), premier navire de la classe. Alors que certains navires sont démolis dans les années 1930, le reste sert lors de la Seconde Guerre mondiale. La plupart d'entre eux sont convertis à d'autres usages et la quasi-totalité des navires en service dans l'US Navy est modifiée. La moitié de leurs chaudières et une à plusieurs cheminées sont enlevées afin d'augmenter la capacité d'emport de carburant et, donc, leur rayon d'action, ainsi que le nombre de troupes embarquées. D'autres ont été transférés à la Royal Navy et la Marine royale canadienne, dont certains sont plus tard transférés à la Marine soviétique. Tous sont mis au rebut dans les années qui suivent la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Wielingen: La classe Wielingen, aussi appelée classe E-71 est une série de quatre frégates commandées par le gouvernement belge le 22 décembre 1970 afin de remplacer, au sein de la Force Navale, les escorteurs de classe Algerine, mis hors service en 1969. Trouve plus

Classe Wiesbaden: La classe Wiesbaden est une classe de croiseurs légers construit pour la Kaiserliche Marine pendant la Première Guerre mondiale. Seuls deux navires, le SMS Wiesbaden et le SMS Frankfurt, furent conçus par les chantiers navals Kaiserliche Werft Kiel de la ville du même nom et AG Vulcan de Stettin. Trouve plus

Classe Wittelsbach: La classe Wittelsbach est une série de cinq cuirassés pré-Dreadnought construite au début du XXe siècle pour la Marine impériale allemande. La construction des cinq cuirassés est achevée en 1904, date à laquelle ils rejoignent la Ire escadre de la flotte de ligne allemande (Heimatflotte). Rendus très rapidement obsolètes au sein de la nouvelle Hochseeflotte après le lancement du nouveau type de cuirassé HMS Dreadnought de la Royal Navy en 1906, ils sont assignés, à l'aube de la Première Guerre mondiale, à un rôle limité en mer Baltique contre la Marine russe. En 1916 ils sont retirés de la flotte de combat allemande. Les Wittelsbach, Wettin et Schwaben servent comme navire-école, le Mecklenburg comme navire-prison puis navire-caserne et le Zähringen comme navire-cible. Tous les bateaux sont démantelés en 1920-21, sauf le Zähringen qui reste en service de bateau-cible. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il est gravement endommagé lors d'un bombardement en 1944 puis sabordé dans les derniers jours de guerre. Il sera définitivement démantelé sur place en 1949-50. Trouve plus

Classe Wolf: La classe Wolf (ou classe Fret) est une classe de huit destroyers construite pour la Marine royale néerlandaise (Koninklijke Marine) avant la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Wonsan: La classe Wonsan (coréen : 원산 급 기뢰 부설함, hanja :元山 級 機 雷 敷設 艦 ) est une classe de mouilleur de mines de lutte anti-sous-marine de la marine de la République de Corée (ROKN). Trouve plus

Classe Worcester: Deux classes de navires ont porté le nom de classe Worcester : la classe Worcester, une classe de navires de ligne de troisième rang lancés par la Royal Navy durant la deuxième moitié du XVIIIe siècle ; la classe Worcester, une classe de croiseurs légers lancés par l'United States Navy au milieu des années 1940. Trouve plus

Classe Worcester (croiseur): La classe Worcester est une classe de deux croiseurs légers de l'United States Navy construits entre 1945 et 1949 et actifs jusqu'en 1958. Avec leurs contemporains, les croiseurs lourds de la classe Des Moines, ils sont les derniers croiseurs entièrement armés de canons construits par la marine américaine. Dix navires étaient prévus pour cette classe, mais seulement deux, l'USS Worcester (CL-144) et l'USS Roanoke (CL-145) sont finalement achevés. La disposition de la batterie principale est particulière, avec des tourelles doubles plutôt que triples, contrairement aux précédents croiseurs légers des classes Cleveland, St. Louis et Brooklyn. En dehors de la batterie principale, composée de canons de 152 mm au lieu de 127 mm, la disposition de l'armement de la classe Worcester est identique à celle des croiseurs légers de la classe Juneau, beaucoup plus petits, qui transportent 12 canons repartis sur six tourelles, trois à l'avant et trois à l'arrière, les tourelles 3 et 4 étant de type « superfiring ». Le canon de 6 pouces/47 calibres Mark 16 est un canon à double usage à chargement automatique et à angle élevé, avec une cadence de tir élevée. Les Worcester sont donc conçus pour servir de croiseurs anti-aérien comme les Juneau, mais avec des canons beaucoup plus puissants, ainsi que de croiseurs légers classiques. Les deux navires, derniers croiseurs légers conventionnels à servir dans la flotte, sont désarmés en 1958, et mis à la ferraille au début des années 1970. Trouve plus

Classe World: La classe World (plus connue sous le nom de World Class) est une classe de quatre navires de croisière commandée par MSC Croisières et qui seront livrés entre 2022 et 2027. Le MSC World Europa, premier paquebot de la classe, est actuellement en construction aux Chantiers de l'Atlantique de Saint-Nazaire. Trouve plus

Classe Wyoming: La classe Wyoming est une classe de deux cuirassés dreadnought construits pour l'US Navy au début du XXe siècle ayant servi pendant les deux guerres mondiales. L'USS Wyoming (BB-32) et l'USS Arkansas (BB-33) sont autorisés au début de 1909, et sont construits entre 1910 et 1912. Légère amélioration de la classe précédente Florida, la classe Wyoming est la quatrième classe de cuirassé de l'US Navy, et la dernière à utiliser des canons de 12 pouces. Les principaux changements sont notamment l'ajout d'une sixième tourelle à deux canons et une meilleure protection des blindages, avec également la première utilisation de cloisons anti-torpilles sur les cuirassés américains. La marine envisage initialement d'utiliser des canons plus puissants de 14 pouces (356 mm), mais cela aurait entraîné des retards et nécessité des navires plus grands. Les deux navires servent régulièrement ensemble, d'abord dans la flotte de l'Atlantique dans les années 1910. Les deux navires sont déployés dans les eaux britanniques après l'entrée des États-Unis dans la Première Guerre mondiale en avril 1917 pour renforcer la « Grand Fleet » de la Royal Navy. Ils servent ensuite dans la flotte du Pacifique en 1919-21, avant de retourner tous deux dans la flotte de l'Atlantique. Ils passent la plus grande partie de leur temps dans la flotte de l'Atlantique à effectuer des exercices d'entraînement en temps de paix, ainsi qu'à emmener des aspirants de l'Académie navale américaine en croisière d'entraînement. Le Wyoming et l'Arkansas sont modernisés au milieu des années 1920, recevant des chaudières à mazout plus efficaces pour remplacer leurs vieux modèles à charbon, des blindages de pont plus épais pour protéger contre les tirs, un bulbe anti-torpilles pour augmenter leur capacité de défense face aux sous-marins, et des canons anti-aériens pour se défendre contre les attaques aériennes. Le traité naval de Londres de 1930 exige la démilitarisation du Wyoming ; il est donc converti en navire-école, la moitié de ses tourelles principales, sa ceinture blindée et son bulbe anti-torpilles sont supprimés. Cependant, l'Arkansas est autorisé à poursuivre son service avec la flotte. Après l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, l'Arkansas est utilisé pour escorter des convois vers l'Afrique du Nord. En 1944, il sert de navire de bombardement côtier ; dans ce rôle, il soutient les débarquements alliés en Normandie (opération Overlord) et dans le sud de la France (débarquement de Provence) avant d'être transférée dans le Pacifique, où il fournit un appui-feu aux Marines qui combattent à Iwo Jima et à Okinawa en 1945. Entre-temps, le Wyoming qui continue à servir de navire-école, est modifié en 1944 pour inclure les différents types de canons antiaériens que les aspirants utiliseront dans la flotte. Les deux navires sont mis hors service peu après la guerre, l'Arkansas est utilisé comme navire cible lors des essais nucléaires de 1946 dans le cadre de l'opération Crossroads, et le Wyoming est vendu à la ferraille en 1947. Trouve plus

Classe X: Trouve plus

Classé X: Trouve plus

Classé X (Dr House): Trouve plus

Classe X (sous-marin britannique): Les sous-marins de classe X sont des sous-marins de poche de la Seconde Guerre mondiale, conçus pour la Royal Navy vers 1943-1944, et construits à 20 exemplaires, en trois variantes, dans quatre chantiers navals britanniques : Varley Marine à Portsmouth, Vickers à Barrow-in-Furness, Broadbent Markham à Chesterfield, Marshall à Gainsborough.Ils étaient souvent surnommés X-Craft et utilisés pour des missions spéciales telles le sabotage de navires de guerre de la Kriegsmarine à l'intérieur même de leur port d'attache. Trouve plus

Classe X (sous-marin italien): La Classe X est une classe de sous-marins utilisée par la marine italienne pendant les deux guerres mondiales. Trouve plus

Classe X (sous-marins britanniques): Trouve plus

Classé X (téléfilm): Classé X (Rated X) est un téléfilm américain d'Emilio Estevez sorti en 2000. C'est l'adaptation du roman X-Rated de David McCumber, lui-même basé sur une histoire vraie. Trouve plus

Classe XE: Les sous-marins de classe XE sont des sous-marins miniatures de la Seconde Guerre mondiale conçus pour la Royal Navy vers 1943-1944 et construits à 12 exemplaires dans différents chantiers navals : Thomas Broabdent & Sons à Huddersfield Markham & Co. à Chesterfield Marshall à Gainsborough Trouve plus

Classe Xia: Trouve plus

Classe Yakumo: Trouve plus

Classe Yamagumo: La classe Yamagumo est une classe de destroyers de lutte anti-sous-marine de la Force maritime d'autodéfense japonaise construite durant les années 1960 (1re sous-classe) et 1970 (2e sous-classe) En raison d'un déplacement relativement faible cette classe est plutôt considérée comme destroyer d'escorte. Trouve plus

Classe Yamashio Maru: La classe Yamashio Maru (山汐丸) est une classe de trois porte-avions d'escorte construits pour la Marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. Initialement construit comme navire-citerne, seul le navire de tête est réquisitionné par la Marine japonaise et transformé en porte-avions d'escorte. Il est coulé par l'Aviation américaine avant d'effectuer sa première mission. Trouve plus

Classe Yamato: La classe Yamato (大和型戦艦, Yamato-gata senkan) est une série de cuirassés de la Marine impériale japonaise construits et utilisés durant la Seconde Guerre mondiale. Déplaçant près de 73 000 tonnes à pleine charge, ces navires ont été les cuirassés les plus lourds et les plus puissants jamais construits. Cette classe a été équipée du plus grand canon naval jamais adapté sur un navire de guerre avec neuf canons type 94 capables de tirer des obus de 1 460 kg à plus de 42 km de distance. Deux cuirassés : le Yamato et le Musashi, ont été achevés, tandis qu'un troisième, le Shinano, est converti en porte-avions en cours de construction. En raison de la menace des sous-marins et des porte-avions américains, le Yamato et le Musashi passent la majorité de leur carrière dans des bases navales à Brunei, Truk et Kure. Cependant, ils sont déployés plusieurs fois en réponse aux raids américains sur les bases japonaises avant de participer à la bataille du golfe de Leyte en octobre 1944 dans la force commandée par le vice-amiral Takeo Kurita. Le Musashi a été coulé durant cette bataille par les avions américains. Le Shinano est ensuite coulé dix jours après son entrée en service, en novembre 1944, par le sous-marin USS Archerfish, puis le Yamato en avril 1945 pendant l'opération Ten-Gō. Trouve plus

Classe Yangyang: La classe Yangyang (coréen : 양양급 소해함, hanja : 襄陽級掃海艦) est une classe de dragueur de mines de lutte anti-sous-marine en service actuellement dans la marine de la République de Corée (ROKN). Trouve plus

Classe Yankee: La classe Yankee est le code OTAN pour un type de sous-marin nucléaire lanceur d'engins qui a été initialement mis en service par l'Union soviétique vers 1968. 34 unités ont été produites sous la désignation soviétique Projet 667A « Navaga » (nommée d'après le poisson éponyme (en)) et Project 667AU « Nalim » (barbot). 24 ont été construites à Severodvinsk pour la Flotte du Nord et les 10 autres restants à Komsomolsk-sur-l'Amour pour la Flotte du Pacifique. Le navire-tête de cette classe est le K-137 Leninets. Cette classe est la première classe de sous-marins nucléaires lanceur d'engins soviétiques à être doté d'une puissance de feu thermonucléaire comparable aux sous-marins Polaris de l'United States Navy et de la Royal Navy. Par rapport à la classe Hotel, les sous-marins de classe Yankee se révèlent être davantage furtifs dans l'océan. Ils embarquent 16 missiles balistiques R-27 Zyb d'une portée de 1 500 milles marins (2 778 km) à 2 500 milles marins (4 630 km). En immersion, leur vitesse maximale est de 27 nœuds et de 13 nœuds en surface. Ils sont retirés du service de la Marine soviétique à la fin de la guerre froide, en raison de leur obsolescence grandissante et suite aux négociations sur la limitation des armements stratégiques et le traité de réduction des armes stratégiques. Durant leurs années de service, seul le K-219 a été perdu en 1986 dans l'Atlantique nord en raison d'une explosion et d'un incendie à bord. Trouve plus

Classe Yavuz: La Classe Yavuz est une série de frégates commandée par la Marine turque. C'est la variante type MEKO 200TN développée par le chantier naval de Hambourg Blohm & Voss Hambourg de la firme allemande ThyssenKrupp Marine Systems conceptrice des navires de guerre de la famille MEKO. Trouve plus

Classe Yaz: La Classe Yaz est une classe de patrouilleur de marine côtière de Russie. Trouve plus

Classe Yevgenya: La Classe Yevgenya est une classe de chasseur de mines construite par l'URSS puis la Russie. Trouve plus

Classe Yodo: La classe Yodo est une classe de deux avisos ou croiseurs rapides de la Marine impériale japonaise construite conjointement aux chantiers navals Kawasaki Heavy Industries de Kōbe et Mitsubishi Heavy Industries de Kure. Le Yodo porte le nom de la rivière Yodo et le Mogami de la rivière Mogami de l'île de Honshū. Trouve plus

Classe Yono: La classe Yono (coréen : 연어급), littéralement classe Saumon, est une classe de sous-marins de poche construit en Corée du Nord pour la marine populaire de Corée, utilisée pour un usage domestique ainsi que pour l'exportation. En mai 2010, la Corée du Nord exploiterait encore dix de ces sous-marins. Trouve plus

Classe York: La classe York est une classe de deux croiseurs lourds construits par la Royal Navy durant les années 1930. Ils participent tous les deux à la Seconde Guerre mondiale : le premier, le York est coulé en 1941 en mer Méditerranée et le second, l'Exeter est quant à lui coulé l'année suivante lors de la seconde bataille de la mer de Java Trouve plus

Classe Yorktown: La classe Yorktown, est une classe de porte-avions de l'US Navy construits à partir de l'année 1934, jusqu'en 1941. Cette classe est constituée de trois bâtiments de 20 000 t, qui furent, avec la classe Lexington l'ossature de l'aéronautique navale de l'US Navy en 1942-1943, dans la guerre du Pacifique contre la Marine impériale japonaise. On lui rattache généralement l'USS Wasp, qui n'avait qu'un déplacement de 14 500 tonnes, mais était d'une conception assez proche. Seul de cette classe, l'USS Enterprise survécut à la guerre, au terme d'une carrière mouvementée, qui lui vaut d'avoir été le navire de guerre de la Marine des États-Unis d'Amérique le plus décoré de la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Yuan Wang: La classe Yuan Wang (chinois simplifié : 远望 signifiant « Longue Vue ») est le nom générique donné à une série de bâtiments d'observation spatiale (Sigle OTAN : ASVS) de classe différente lancée depuis 1977 et utilisée pour le support de satellites du programme spatial chinois et de missiles balistiques intercontinentaux par la Marine de l'Armée populaire de libération (MAPL) de la République populaire de Chine. Trouve plus

Classe Yuanwang: Trouve plus

Classe Yūbari: La classe Yūbari (ゆうばり型護衛艦) est une classe de destroyers d'escorte ou frégates de la Force maritime d'autodéfense japonaise construite au début des années 1980. Trouve plus

Classe Yugo: La classe Yugo (coréen : 상어급 잠수함), littéralement classe Requin, est une classe de sous-marins de poche construit en Corée du Nord pour la marine populaire de Corée, utilisée principalement pour l'infiltration et l'espionnage. La classe est ainsi nommée parce qu'elle a été construite selon les plans fournis à la Corée du Nord par la Yougoslavie en 1965. Trouve plus

Classe Yugumo: Trouve plus

Classe Yūgumo: La classe Yūgumo (夕雲型駆逐艦, Yūgumo-gata kuchikukan) est une classe de 19 destroyers de 1e classe de la Marine impériale japonaise mise en service durant la Seconde Guerre mondiale. Elle avait aussi le nom de Destroyer Type-A (甲型駆逐艦,, Kō-gata Kuchikukan) selon leur nom de plan. Trouve plus

Classe Yung Feng: La classe Yung Feng (chinois : 永丰) est une série de chasseurs de mines côtiers conçus pour trouver, identifier et détruire les mines navales amarrées et à fond. Ils ont été construits en Allemagne par Abeking & Rasmussen (en) pour la Marine de la république de Chine (ROCN). Trouve plus

Classe Yury Ivanov: La Classe Yury Ivanov est une classe de navire collecteur de renseignements russe. Trouve plus

Classe Z: Trouve plus

Classe Zara: La Classe Zara est une classe de croiseurs lourds italiens de la Regia Marina. Les quatre croiseurs de cette classe, le Zara, le Fiume, le Pola et le Gorizia, furent beaucoup utilisés durant la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Zenta: La classe Zenta fut la première classe de croiseur léger (Kleiner Kreuzer) de 1re classe construit à la fin du XIXe siècle pour la Marine austro-hongroise. Cette classe de trois croiseurs, les SMS Aspern, SMS Szigetvár et SMS Zenta porte le nom de la ville de Senta. Trouve plus

Classe Zhuk: Trouve plus

Classe Zoubr: La classe Zoubr (ou Zubr) qui signifie en russe bison ou auroch, aussi identifié comme le projet 12322 et par son code OTAN : Pomornik, est une classe d'aéroglisseurs de conception soviétique ; c'est le plus grand à usage militaire au monde. Trouve plus

Classe Zoulou: Le Projet 611 de la Marine soviétique (Code OTAN : Classe Zoulou) est une classe de sous-marins d'attaque d'après-guerre, dont la conception a été influencée par le modèle allemand Unterseeboot type XXI de la Seconde Guerre mondiale. Vingt-six ont été construits entre la période de 1952 à 1957. Six ont été reconvertis à partir de 1955 pour devenir leurs premiers sous-marins lanceurs d'engins armés du Scud R-11FM. Le premier tir de missile balistique depuis un sous-marin, lancé depuis la surface, a lieu le 16 septembre 1955,,. Ils ont été la base de la future classe Foxtrot, qui les a remplacé en raison de faiblesses structurelles dont souffraient la classe Zoulou. Trouve plus

Classe Zuiho: Trouve plus

Classe Zuihō: La classe Zuihō (瑞鳳型) est une classe de porte-avions léger construits pour la marine impériale japonaise peu avant la Seconde Guerre mondiale. Deux navires sont construits, le Zuihō et le Shōhō, qui coulent tous les deux durant la guerre. Trouve plus

Classe Zulu: Trouve plus

Classe Zumwalt: La classe Zumwalt (DDG-1000, ex-DDX, ex-DD 21) est une catégorie de destroyers mise en service dans l'United States Navy dans les années 2010. Il s'agit d'un navire furtif. Trouve plus

Classe Zwaardvis: La classe Zwaardvis (en français :"Espadon") est une classe de sous-marins d'attaque conventionnels qui ont été construits pour renforcer la Marine royale néerlandaise. Le gouvernement néerlandais a choisi de ne pas remplacer les deux sous-marins de la classe Zwaardvis par d'autres sous-marins de la classe Walrus, ou par des sous-marins d'une nouvelle conception. Trouve plus

Classeme: Trouve plus

Classème: En lexicologie, un classème est une classe de lexèmes. Par exemple, on distingue les lexèmes en animé/inanimé ou masculin/féminin. La catégorie animé est un classème (le terme catégorie étant trop général). Le classème constitue donc un ensemble de sèmes considérés comme génériques (masculin, neutre, féminin, etc.). Trouve plus

Classement: Le mot classement peut avoir plusieurs significations : Classement « actif » consistant à classer, trier, un ensemble d'éléments selon un ou des critères préexistants (classement alphabétique, par taille, par couleur, etc.) ; Classification qui est un classement plus élaboré, c'est-à-dire un système organisé et hiérarchisé de classement ; Classement monument historique (France) ; Classement « passif » consistant à constater le résultat d'une compétition au sens large du terme (classement d'une course, classement d'un concours, classement des meilleures ventes, etc.) ; À la fois le système d'évaluation de la force d'un compétiteur et le classement qui en résulte : classement ATP au tennis classement Elo aux échecs classement de solutionniste de problèmes d'échecs. Rating (sport) Trouve plus

Classement 1855: Trouve plus

Classement 5-Year de la CAF: Dans le football africain le Classement 5-Year de la CAF (anglais : CAF 5-Year Ranking) est utilisé pour déterminer le nombre de clubs de chaque fédération membre de la CAF qui pourra participer aux compétitions continentales. À l'heure actuelle, les fédérations classées dans les douze premiers peuvent présenter deux participants dans chacune des compétitions continentales des clubs africains, pour les autres, ils ne peuvent en présenter qu'un seul par compétition. Trouve plus

Classement académique des universités mondiales: Trouve plus

Classement académique des universités mondiales de l'université Jiao Tong de Shanghai: Trouve plus

Classement académique des universités mondiales par l'université Jiao Tong de Shanghai: Trouve plus

Classement academique des universites mondiales par l'universite Jiao Tong de Shanghai: Trouve plus

Classement académique des universités mondiales par l'université jiao tong de shanghai: Trouve plus

Classement alphabetique: Trouve plus

Classement alphabétique: Le classement alphabétique est le système de mise en ordre d'un ensemble de mots sur la base des signes qui les composent. Il est plus complexe que le seul ordre alphabétique, simple classement de ces signes eux-mêmes pris isolément. Bien qu'on en ait vu quelques tentatives sous diverses latitudes et à diverses époques et qu'il ait été présent dans la Souda, encyclopédie byzantine du Xe siècle contenant 30 000 entrées, le classement alphabétique restera une curiosité réservée aux érudits jusqu'en 1286, date où selon Donald Knuth il se généralise (voir plus bas). Le classement alphabétique des mots ou des noms resta même longtemps après cette date une spécialité purement européenne : jusqu'au milieu du XXe siècle, par exemple, les dictionnaires non-occidentaux demeurèrent classés par thèmes ou par racines grammaticales. Cette invention révolutionna l'activité commerciale en Occident : il devint possible de travailler avec des listes de plusieurs centaines – voire de milliers – de noms de clients, articles, fournisseurs, villes, sous-traitants, créanciers, débiteurs et correspondants divers sans plus de difficulté de recherche que sur une liste désordonnée d'une vingtaine de noms. Elle révolutionna aussi l'activité savante et la structure des ouvrages grâce à la constitution d'index et à la mise en place de dictionnaires et d'encyclopédies faciles à consulter. Trouve plus

Classement alphabetique des sports: Trouve plus

Classement alphabétique des sports: Trouve plus

Classement alphabétique en castillan: Trouve plus

Classement alphabetique en espagnol: Trouve plus

Classement alphabétique en espagnol: Pour consulter un dictionnaire de l'espagnol ou castillan, il faut vérifier sa date de publication, puisque les règles de classement alphabétique ont été modifiées en 1994 et en 2010. Trouve plus

Classement antibiotiques: Trouve plus

Classement ATP: Trouve plus

Classement automatique: Le classement automatique ou classification supervisée est la catégorisation algorithmique d'objets. Elle consiste à attribuer une classe ou catégorie à chaque objet (ou individu) à classer, en se basant sur des données statistiques. Elle fait couramment appel à l'apprentissage automatique et est largement utilisée en reconnaissance de formes. Trouve plus

Classement britannique: Le classement britannique est utilisé principalement dans les championnats de rugby. Il est à somme nulle : au cours d'un championnat, le total des points de tous les participants reste égal à zéro. Le barème des points est le suivant : Le classement britannique ne semble utilisé nulle part officiellement : c'est un indicateur utile en complément du classement officiel. En cours de championnat, il permet de relativiser les performances entre des d'équipes qui n'ont pas joué le même nombre de rencontres à domicile et/ou le même nombre de rencontres à l'extérieur. Une équipe mieux classée au classement britannique qu'au classement officiel doit avoir en principe des chances de progression pour la suite du championnat (matchs en retard à jouer, davantage de rencontres à domicile qu'à l'extérieur), dans le cas contraire, elle risque une régression. Ce classement n'a plus guère d'intérêt lorsque toutes les équipes ont disputé le même nombre de matchs tant à domicile qu'à l'extérieur (ce qui est très rare en cours de championnat). Les équipes sont alors classées dans le même ordre que dans le classement officiel si celui-ci n'accorde pas de bonus. Certains classements britanniques comptabilisent la victoire à 3 points (+3 pour une victoire à l'extérieur et -3 pour une défaite à domicile), ce qui revient à un bonus à la victoire puisque le nul reste à un point. Ce barème est critiquable parce qu'il s'ensuit une incohérence : Dans le cas simple et équilibré où deux équipes ont joué le même nombre de rencontres à domicile et le même nombre à l'extérieur : — si elles comptent le même nombre de victoires sans aucun nul, ces deux équipes auront le même nombre de points (équipes A et B du tableau ci-dessous), le classement ne tient pas compte de la répartition des victoires à l'extérieur ou à domicile, ce qui n'est d'ailleurs pas son but — en revanche, l'équipe qui gagne à domicile et fait nul à l'extérieur marquera moins de points que l'équipe qui fait l'inverse (équipes C et D), le cas se produit également avec une défaite et un nul (équipes E et F). Avec la victoire à 3 points, le classement britannique reste neutre vis-à-vis du terrain en l'absence de résultats nuls mais ne l'est plus sinon. Avec des résultats nuls, le point de bonus accordé à la victoire favorise l'équipe qui gagne à l'extérieur et réciproquement pénalise l'équipe qui perd à domicile. Avec la victoire à 2 points, le système reste cohérent : dans tous les cas, le nombre de points obtenu reste le même. V2 : points obtenus au classement britannique avec la victoire à 2 points, V3 avec la victoire à 3 points. Trouve plus

Classement BSWW: Le classement BSWW est un classement mondial des équipes nationales de football de plage mis en place par la Beach Soccer Worldwide et la FIFA après chaque édition de la Coupe du monde de football de plage. Trouve plus

Classement chaotique: Trouve plus

Classement de la Fédération internationale de volley-ball: Le Classement de la Fédération internationale de volley-ball est fondé sur un système très simple : les équipes nationales, hommes et femmes, jeunes et adultes, obtiennent des points suivant leur classement dans des compétitions pré-déterminées (Jeux olympiques, Coupes du monde, Championnats du monde, Championnats continentaux, Ligue mondiale ou Grand Prix). Il est établi sur une période de 4 ans. Trouve plus

Classement de la montagne du Tour de France: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...