Rechercher dans ce blog

mardi 23 février 2021

Classe Oberon, Classe Oberon (submarine), Classe O'Byrne, Classe Océan, Classe Oceanic,

Classe Oberon: La Classe Oberon est une classe de vingt-sept sous-marins à propulsion conventionnelle (diesel-électrique) de conception britannique construits dans les années 1960 et 1970. Il s'agit de sous-marins du même type que ceux construits à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les sous-marins de la classe Porpoise, qui ont été modernisés par l'ajout de certaines caractéristiques inspirées des U-Boats allemands. Treize Oberon ont été construits pour la Royal Navy, et quatorze autres ont été construits en Grande-Bretagne et vendus à d'autres marines nationales (la Royal Australian Navy a fait l'acquisition de six Oberon, la Marine royale du Canada et la Marine brésilienne trois chacune et la Marine chilienne a acquis deux Oberon). Trouve plus

Classe Oberon (submarine): Trouve plus

Classe O'Byrne: Les sous-marins de la classe O'Byrne étaient une classe de trois sous-marins construits pour la marine française de 1917 à 1921. Ils ont été initialement commandés par la marine roumaine, mais ont été confisqués par le gouvernement français alors qu'ils étaient encore en construction. Trois navires de ce type ont été construits entre 1917 et 1921 au chantier Schneider de Chalon-sur-Saône. Ils ont été commandés dans la marine française, servant dans la mer Méditerranée. Les navires ont été retirés de la liste de la marine entre 1928 et 1935. Le premier navire de sa classe a été nommé en l'honneur du sous-marin français Gabriel O'Byrne. Trouve plus

Classe Océan: La classe Océan peut être considérée comme la première classe de cuirassés de la marine française à être développée avec une batterie d'artillerie lourde installée au centre du navire, protégée par une succession de barbettes sur chaque flanc recevant une artillerie secondaire. Trouve plus

Classe Oceanic: La classe Oceanic est une classe de six paquebots transatlantiques britanniques construits au début des années 1870 pour la White Star Line. Commandés par Thomas Henry Ismay lors de sa reprise de la compagnie, ils se distinguent par une conception innovante, notamment dans leurs formes effilées et leurs installations plus sophistiquées que celles des paquebots de leur époque. Mis en service entre 1871 et 1872, ils ont pour noms Oceanic, Atlantic, Baltic, Republic, Adriatic et Celtic. S'ils ne rencontrent durant leurs premiers mois d'exploitation qu'un succès mitigé, ils attirent finalement une clientèle nombreuse lorsque l'Adriatic et le Baltic établissent des records de vitesse, permettant à la compagnie de prospérer. Cette prospérité est entravée, dès 1873, par le naufrage de l'Atlantic, alors le plus meurtrier jamais connu. Malgré cela, les cinq autres navires de la classe continuent à connaître le succès. Dès le milieu des années 1875, l'entrée en scène de nouveaux navires entraîne le transfert de l'Oceanic sur l'Ocean Pacifique, où il sert jusqu'en 1895 avant d'être démoli. Le Baltic et le Republic sont pour leur part vendus à une autre compagnie à la fin des années 1880, de même que le Celtic en 1893. Enfin, l'Adriatic est le dernier navire de la série à quitter la ligne transatlantique de la White Star en 1897, pour être démoli. Se distinguant par une silhouette beaucoup plus fine que leurs concurrents, les paquebots de classe Oceanic sont également pourvus de machines beaucoup plus économiques en charbon, ce qui leur assure une certaine rentabilité. Ils innovent également en ce qui concerne leurs installations qui affichent un confort rare à l'époque, notamment par la présence d'eau courante et de sonnettes électriques pour appeler les stewards. S'ils sont rapidement dépassés en qualité au sein des flottes des grandes compagnies de l'Atlantique Nord, ils restent, même à la fin de leur carrière, des navires de prestige pour les compagnies secondaires qui les emploient. Trouve plus

Classe Odin: Deux classes de navires ont porté le nom de classe Odin, d'après le dieu du même nom : la classe Odin, une classe de deux navires de défense côtière construits pour la Kaiserliche Marine à la fin du XIXe siècle ; la classe Odin, une classe de douze sous-marins construits pour la Royal Navy durant l'entre-deux-guerres. Trouve plus

Classe Odin (navire de défense côtière): La classe Odin est une série de deux frégates de défense côtière construite dans les années 1890 pour la Marine impériale allemande. Les navires portent le nom des dieux nordiques Odin et Ægir. Trouve plus

Classe Odin (sous-marin): La classe Odin (ou classe O) est une classe de 12 sous-marins développée et construite par la Royal Navy après la Première Guerre mondiale. Les différentes unités furent réalisées sur les chantiers Vickers de Barrow-in-Furness, Chatham Dockyard de Chatham, William Beardmore and Company de Dalmuir (en). Cette classe comprend : un modèle prototype : HMS Oberon (ex-O1) deux unités commandées primitivement par la marine royale australienne (sous-classe Oxley) : HMS Otway et HMS Oxley qui forment le Groupe 1 avec le HMS Oberon. six unités pour la Royal Navy (classe Odin) : HMS Odin, HMS Olympus, HMS Orpheus, HMS Osiris, HMS Oswald et HMS Otus qui forment le Groupe 2. trois unités modifiées pour la Marine chilienne prenant le nom de classe Capitan O'Brien (en) : Almirante Simpson, Capitan O'Brien et Capitan Thompson. Trouve plus

Classe Odin (submarine): Trouve plus

Classe Ogonek: La Classe Ogonek est une classe de patrouilleur de marine côtière de Russie[réf. nécessaire]. Trouve plus

Classe Ōhama: La classe Ōhama (大 濱 型 標的 艦, Ōhama-gata hyōtekikan) était une classe de navire cible de la Marine impériale japonaise en service pendant la Seconde Guerre mondiale. Cinq navires sont prévus dans le cadre du programme Kai-Maru 5 (en) (navire n ° 5411 à 5415), mais seul le navire de tête est achevé. Trouve plus

Classe Ohio: Les sous-marins Ohio sont une classe américaine de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SSBN : Sub-Surface Ballistic Nuclear) utilisée par l'US Navy. Depuis l'automne 1981 et la mise en service du premier Ohio, 18 bâtiments ont été construits dont 14 sont en service en 2020 dans leur mission originelle. Le dernier construit, le USS Louisiana (SSBN-743), est entré en fonction le 6 septembre 1997. Trouve plus

Classe Ojika: La classe Ojika était une classe de grands patrouilleurs de la Garde côtière du Japon construite à partir de 1990. En 2017, deux unités ont été transférées à la Garde côtière de Malaisie . Trouve plus

Classe Okean: La Classe Okean est une classe de navire collecteur de renseignements russe dérivée de bateaux de pêche afin de passer inaperçu. Trouve plus

Classe Okean (Garde-côtes): La Classe Okean est une classe de patrouilleur de marine côtière de Russie. Trouve plus

Classe Oliver Hazard Perry: La classe Oliver Hazard Perry est une classe de frégate appartenant à l'United States Navy, entrée en service en 1977 pendant la guerre froide. Elle est nommée d'après Oliver Hazard Perry. Trouve plus

Classe Olympic: La classe Olympic est une classe de paquebots transatlantiques britannique mis en service pour la White Star Line de 1911 à 1915. Elle comprend l'Olympic (qui donne son nom à la classe), le Titanic, et le Britannic (qui devait à l'origine se nommer Gigantic). Les deux premiers portent, l'un après l'autre, le titre de plus gros paquebot du monde, que ce soit par le tonnage, ou par la longueur. Conçus pour traverser l'océan Atlantique en proposant à leurs passagers un luxe inégalé, ils connaissent un sort bien différent. Des trois navires, seul le premier réussit à achever une traversée commerciale, et à connaître une longue carrière avant d'être démoli en 1937. Le second heurte un iceberg et fait naufrage le 15 avril 1912, durant son voyage inaugural. Le troisième est quant à lui réquisitionné avant même d'être achevé et est converti en navire-hôpital, fonction qu'il conserve jusqu'à son naufrage en mer Égée le 21 novembre 1916. Si deux des trois navires n'ont pas connu de carrière florissante, les paquebots de la classe Olympic sont cependant au nombre des plus célèbres paquebots. Les éléments décoratifs de l'Olympic ornent de nombreux lieux (et même un paquebot, le Millennium), le Titanic a fait l'objet d'une quinzaine de films et de nombreux ouvrages, et le Britannic a lui aussi inspiré un téléfilm. Trouve plus

Classe Omaha: La classe Omaha est une classe de croiseurs légers construits pour la Marine des États-Unis après la Première Guerre mondiale. Il s'agit de la plus ancienne classe de croiseur encore en service dans la Marine au début de la Seconde Guerre mondiale. Similaires et développés en réponse à la classe Centaur de la Royal Navy (bien que d'un point de vue moderne, un conflit entre les États-Unis et la Grande-Bretagne semble peu plausible, la Grande-Bretagne restait considérée comme un concurrent redoutable dans l'Atlantique pour l'US Navy, et la possibilité d'un conflit armé entre les pays semblait plausible (Il a été suggéré que le traité naval de Washington puis la Seconde Guerre mondiale aurait pu effectivement empêcher une telle guerre de survenir.), ils étaient destinés à servir en tant que navires de reconnaissance pour une flotte de cuirassés de par leur blindage capable de résister à des attaques de torpilles sous-marines. Pour réduire le poids des superstructures, deux des douze canons de 6 pouces en barbette ont été enlevés avant la guerre. Pendant la guerre, toutes les unités ont été modifiées avec des canons anti-aériens supplémentaires de 20 mm et 40 mm et radars qui ont de nouveau alourdi les hauts. Trouve plus

Classe Omiš: La classe Omiš est une classe de navires de patrouilleurs côtiers de la marine militaire croate pour le service de la garde côtière croate. Un total de 5 unités de cette classe ont été commandées. Leurs tâches principales comprennent la protection de la zone économique exclusive et la mission de recherche et sauvetage. Trouve plus

Classe Ondatra: La classe Ondatra est une classe de navire de débarquement russe. Trouve plus

Classe Ondine: La classe Ondine (parfois également appelée « classe Ariane », notamment dans le monde anglophone) est une série de sous-marins de la Marine nationale française qui ont servi durant l'entre-deux-guerres. Elle comprend quatre navires : Ondine (Q121), le navire de tête ; Ariane (Q122) ; Eurydice (Q130) ; Danaé (Q131). Trouve plus

Classe Onega: La Classe Onega est une classe de navire collecteur de renseignements russe, utilisé pour les écoutes hydroacoustiques. Trouve plus

Classe OPV 54: La classe OPV 54 est une série de patrouilleurs de la Marine nationale française. Ils ont été construits entre 1994 et 1995 par les chantiers de la CMN. Trouve plus

Classe Orca: Les navires de la classe Orca sont les nouveaux bateaux de formation et de patrouille en cours de construction pour les Forces canadiennes. Un contrat 70 millions $ CAD pour six navires, avec une option pour deux autres, a été signé au début du mois de novembre 2004 à Victoria Shipyards de Esquimalt, CB. Depuis les 8 navires-école de patrouille sont maintenant tous actifs en 2011. Ces navires sont notamment utilisés par les cadets de la Marine Royale canadienne afin de parfaire leur instruction navale. Trouve plus

Classe Oregon City: La classe Oregon City était une classe de croiseurs lourds de l'United States Navy. À l'origine, il était prévu la construction de 10 unités mais seuls 4 navires furent effectivement construits dont un fut converti en navire de commandement durant la construction. Trouve plus

Classe Orenoque: La classe Orénoque est une classe de quatre paquebots-poste — Orenoque, Équateur, Parana et Congo — construits au chantier naval de La Ciotat dans le Var pour la Compagnie des messageries maritimes entre 1874 et 1878, initialement pour assurer la ligne entre la France et l'Amérique du Sud. Trouve plus

Classe Oriani: La classe Oriani (ou classe Poeti) est un groupe de destroyers italiens construit pour la Regia Marina avant la Seconde Guerre mondiale. C'est une série de 4 unités construites par le chantier Odero-Terni-Orlandi (OTO) de Livourne. Les navires ont été baptisés d'après des noms de poètes italiens. Trouve plus

Classe Orion: La classe Orion fut la première classe de cuirassés super-dreadnought construite au Royaume-Uni avant la Première Guerre mondiale pour servir dans la Royal Navy. Ces quatre cuirassés de 1re classe étaient affectés à la 2e escadre de Bataille de la Home Fleet. Ils étaient basés à Scapa Flow. Trouve plus

Classe Orion (sous-marin): La classe Orion est une petite série de deux sous-marins de la Marine nationale française. Construits entre 1928 et 1931, ils ont servi durant l'entre-deux-guerres et le début de la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Orlando: La classe Orlando était une classe de Croiseurs cuirassés de 1re classe construite au Royaume-Uni à la fin du XIXe siècle pour servir dans la Royal Navy. Trouve plus

Classe Oruç Reis: La classe Oruç Reis est un groupe de quatre petits sous-marins commandé par la marine turque construit par la société britannique Vickers de Barrow-in-Furness avant la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Orzel: Trouve plus

Classe Orzeł: La classe Orzeł (Aigle en polonais) est une courte série de sous-marins modernes construits aux Pays-Bas pour la marine polonaise dans les années 1930. Ils furent commandés en 1936 à des chantiers navals hollandais. Les deux sous-marins produits étaient semblables à la classe 019 hollandaise. Ils devaient initialement être construits au Royaume-Uni, mais le prix proposé était trop élevé et l'Amirauté britannique déclara que la construction d'un sous-marin rapide allant à plus de 20 nœuds en surface était techniquement impossible. Trouve plus

Classe Osa: La classe Osa est le code OTAN d'une famille de patrouilleurs rapides lance-missiles développés pour la Marine soviétique au début des années 1960. Leurs désignations en Union soviétique étaient Projet 205 (Проект 205) et Projet 205U (Проект 205У). Trouve plus

Classe osa 2: Trouve plus

Classe Oscar: Le Projet 949 Granit et le Projet 949A Anteï sont des sous-marins nucléaires lanceurs de missiles de croisière (SSGN), plus connus par leurs désignations données par l'OTAN, respectivement Oscar-I et Oscar-II. Ils sont considérés comme étant des « croiseurs » (крейсерская, kreyserskaïa), plus spécifiquement des « croiseurs sous-marins nucléaires de premier rang » (Atomnie Podvodnie Kreysery 1 Ranga – APKR), construits par l'URSS à la fin des années 1970. Ils font partie des sous-marins de la troisième génération. Les projets 949 et 949A ont été conçus dans les années 1970 par le bureau d'étude Rubin. Ce sont parmi les projets les plus secrets de l'ex-URSS. Le cahier des charges exigeait un sous-marin d'attaque lance-missile ultra-moderne capable de transporter 24 missiles SS-N-19 anti-navires d'une portée de 550 km. Trouve plus

Classe Osetr: La Classe Osetr ((fr) : Esturgeon) était une classe de sous-marins de la marine impériale russe. Trouve plus

Classe Osprey: La classe Osprey est une classe de chasseurs de mines côtiers de l'United States Navy. La classe Osprey est le deuxième plus grande classe de chasseur de mines au monde (dépassé par les navires de classe Hunt de la Royal Navyde contre-mesures miniers de 60 mètres), construits entièrement en fibre de verre et conçus pour survivre au choc des explosions sous-marines. Leur mission principale est la reconnaissance, la classification et la neutralisation de tous les types de mines amarrées et de fond dans les zones littorales, les ports et les voies navigables côtières. Trouve plus

Classe Osprey 55: La Classe Osprey 55 est une classe de Navire d'attaque rapide de la marine grecque. Trouve plus

Classe Osprey HSY-56A: La Classe Osprey HSY-56A est une classe de Navire d'attaque rapide de la marine grecque. Trouve plus

Classe Oste: La classe Oste est constituée de navires de renseignement d'origine électromagnétique de la marine allemande. Officiellement désignés comme navires de service de flotte, ils ont remplacé ceux de la classe de type 422. Les logements de l'équipage ont été conçus selon les normes civiles et la classe Oste offre beaucoup plus de confort à l'équipage que les autres navires de la marine allemande. Trouve plus

Classe Osumi: La classe Osumi sont des Landing Platform Dock (selon la liste des codes des immatriculations des navires de l'US Navy) de la Force maritime japonaise d'auto-défense. Dotés d'un pont d'envol continu et d'un radier, ils sont néanmoins dénommés Landing Ship Tank pour des raisons politiques liées à la constitution pacifiste du Japon. Ils sont conçus officiellement pour déployer des forces terrestres et des véhicules vers les garnisons éloignées de l'archipel et non sur des rives ennemies, comme lors des opérations de maintien de la paix au Timor oriental ou en Irak. À bord de ces navires il y un escadron de 6 hélicoptères qui a comme mission le transport de troupes et de l'équipement et des embarcations de débarquement (jusqu'à 2 LCAC). Trouve plus

Classe Ōtori: La classe Ōtori (鴻型水雷艇, Ōtori-gata suiraitei) est une classe de torpilleurs de la Marine impériale japonaise construite entre 1934-37 et ayant servi durant la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Oudaloï: Les navires de la classe Oudaloï (ou Project 1155) furent des destroyers lance-missile soviétiques fonctionnant en tandem avec les destroyers de la classe Sovremennyy. Cette classe est principalement destinée à la lutte anti-sous-marine. Trouve plus

Classe Oulianovsk: Trouve plus

Classe Ouragan: Classe Ouragan peut faire référence à deux classes de navires : la classe Ouragan, une classe de transport de chalands de débarquement, ainsi que le nom du premier navire de cette classe, l'Ouragan (L 9021) de la Marine nationale française ; la classe Ouragan (en), une classe de navires de garde de la Marine soviétique. Trouve plus

Classe Ouragan (Marine française): La classe Ouragan est une classe de transport de chalands de débarquement (TCD, en anglais LPD), de conception française. Deux bâtiments de ce type ont été construits pour la Marine nationale : l'Ouragan admis au service actif en juin 1965 et l'Orage en avril 1968. Trouve plus

Classe Ouragan (Marine nationale française): Trouve plus

Classe Ouranos: La classe Ouranos est une classe de navire citerne côtier de la marine grecque. Trouve plus

Classe ouvriere: Trouve plus

Classe ouvrière: La notion de classe ouvrière, qui est d'abord une notion politique, se détermine par l'appartenance de fait à la catégorie sociale des prolétaires, ceux qui ne disposent pas de la propriété des moyens de production et doivent vendre leur force de travail pour vivre. Trouve plus

Classe ouvrière et pauvreté : les conditions de vie des travailleurs montréalais, 1897-1929: Classe ouvrière et pauvreté : les conditions de vie des travailleurs montréalais, 1897-1929 (Titre original: The Anatomy of poverty. The Conditions of the Working Class in Montreal, 1897-1929) est un ouvrage écrit par l'historien John Terry Copp (en). Le livre est publié dans sa langue d'origine en 1974. Par la suite, sa version française est publiée en 1978. Il s'agit d'un livre qui aborde à la fois l'émergence économique à l'aube du XXe siècle, mais aussi plus spécifiquement les réalités de la classe ouvrière montréalaise. Terry Copp est un historien canadien né en 1938 dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce à Montréal. Il est le fondateur et le directeur du Laurier Centre for Military Strategic and Disarmament Studies à l'Université Wilfried Laurier de Waterloo en Ontario. Ses nombreuses œuvres dans le domaine militaire ont permis la réinterprétation de la vie des soldats canadiens lors des années 1944-1945. Cependant, avant de faire de l'histoire militaire, celui-ci était orienté vers l'histoire sociale à l'Université de Sir George William. C'est précisément dans cette université qu'il s'est mis à l'écriture de The Anatomy of poverty. The Conditions of the Working Class in Montreal, 1897-1929. Trouve plus

Classe ouvrière et pauvreté. les conditons de vie des travailleurs montréalais 1897-1929: Trouve plus

Classe Oyashio: La classe Oyashio est une classe de sous-marins d'attaque conventionnels en service dans la marine japonaise depuis 1998. Elle compte 11 navires, mis en service entre 1994 et 2008. Cette classe emprunte de nombreux éléments de la classe précédente, la classe Harushio. Elle s'en distingue par sa coque en cigare, imposée par l'intégration d'un sonar latéral. Trouve plus

Classe Ōyodo: Trouve plus

Classe P: Classe P peut faire référence à : Trouve plus

Classe P (chalutier militaire): La Classe P (ou Portuguese-class naval trawler en anglais) est une petite classe de chalutiers militaires construite au Portugal pendant la Seconde Guerre mondiale pour la Royal Navy. Trouve plus

Classe P-4: La classe P-4, est le nom d'une classe de torpilleur à coque aluminium construite par et pour la Marine de l'Armée populaire de libération[réf. nécessaire]. Trouve plus

Classe P400: Les P400 sont une classe de patrouilleurs de la Marine nationale française, construits aux Constructions mécaniques de Normandie et commissionnés de 1986 à 1988. Leur mission est d'accomplir des opérations de police au large de la zone économique exclusive (ZEE) française. Trouve plus

Classe P-6: La classe P-6 était le nom d'une classe de torpilleurs de conception soviétique qui a servi dans la marine soviétique et celles de nombreux pays dont la Marine de l'Armée populaire de libération durant la guerre froide. Trouve plus

Classe P611: Trouve plus

Classe PA 54 (porte-avions): Trouve plus

Classe Pabna: La classe Pabna est une classe patrouilleurs fluviaux de la Garde côtière du Bangladesh. Elle fut la première classe de navires construite au chantier naval et travaux d'ingénerie (DEW) de Narayanganj pour la marine bangladaise. En 1995, les navires ont été transférés à la garde côtière qui prenait de l'ampleur Trouve plus

Classe Padma: La classe Padma est une classe de patrouilleurs construite et exploitée par la Marine bangladaise et la garde côtière du Bangladesh. Trouve plus

Classe Palestro: Trois classes de navires ont porté le nom de classe Palestro : la classe Palestro (it), une classe de canonnières de la Regia Marina lancées dans les années 1860; la classe Palestro, une classe de quatre batteries flottantes de la Marine française lancées dans les années 1860 ; la classe Palestro, une classe de contre-torpilleurs de la Regia Marina lancés dans les années 1920. Trouve plus

Classe Palestro (batterie flottante): La classe Palestro est la seconde classe de batteries flottantes construites en France pour la Marine française, dans les années 1860. Conçues pour remplacer les batteries de la classe Dévastation ayant servi durant la guerre de Crimée elles passent finalement la majorité de leur carrière à quai. Trouve plus

Classe Paluma: La classe Paluma est une classe de quatre catamarans de la Royal Australian Navy. Ils servent en eau peu profonde à des enquêtes hydrographiques et au sauvetage côtier (en anglais Surveying Ship, Coastal (AGSC)). Ils sont stationnés à la Base navale de Cairns dans le Queensland. Trouve plus

Classe Paluma (survey motor launch): Trouve plus

Classe Pan Shi: Trouve plus

Classe Panther: La classe Panther est une classe de croiseur protégé construite pour la marine austro-hongroise. Les deux unités de cette classe sont, avec le SMS Tiger, des croiseurs légers à vocation de torpilleurs. Trouve plus

Classe Papa: Le projet soviétique 661 Anchar est un sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière de seconde génération connu sous la code OTAN Classe Papa. Seul un navire, le K-162 a été construit, il fut plus tard renommé K-222. Trouve plus

Classe Parchim: La Classe Parchim est une classe de corvette russe. Trouve plus

Classe Parola: La classe Parola est une série de dix patrouilleurs construite par le chantier naval Japan Marine United (en) de Yokohama au Japon pour la Garde côtière philippine (PCG). Les navires sont une version tirée des navires de patrouille de classe Bizan de la Garde côtière du Japon. Les navires sont officiellement classés comme navires d'intervention multirôles (MRRV). Trouve plus

Classe Parthian: La classe Parthian est une classe de six sous-marins construit par la Royal Navy dans la fin des années 1920. Trouve plus

Classe Pathfinder: La classe Pathfinder est une classe de deux croiseurs éclaireurs (dit scout cruisers) de la Royal Navy construite avant la Première Guerre mondiale. Il avait été prévu initialement de construire huit navires, répartis sur quatre chantiers. Les trois autres paires prendront les noms de classe Adventure, classe Forward et classe Sentinel. Trouve plus

Classe Pauk: La classe Pauk est le nom officiel de l'OTAN pour une classe de petites corvettes de patrouille construites pour la marine soviétique et des clients à l'exportation entre 1977 et 1989. La désignation russe est le Project 1241.2 Molniya-2 . Ces navires sont conçus pour la patrouille côtière et la guerre anti-sous-marine côtière. La conception est la version patrouille de la classe Tarentul qui est désignée ''Project 1241.1 , mais est légèrement plus longue et dispose de moteurs diesel. Les navires sont équipés d'un sonar plongeant qui est également utilisé dans les hélicoptères soviétiques. Trouve plus

Classe Paul Revere: La classe Paul Revere est une classe de navire de transport d'attaque (en) la marine américaine nommée d'après Paul Revere. Trouve plus

Classe PC-461: La classe PC-461 est une classe de 343 chasseurs de sous-marins construite essentiellement pour l'US Navy entre 1941 et 1944. Dans le cadre du programme Prêt-Bail d'armement mis en place par les États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale pour fournir du matériel de guerre avant leur entrée dans le conflit, 46 navires de cette classe ont été transférés à différents pays alliés. D'autres unités furent livrées après 1944-1945. Cette classe de navire est basée sur les deux premiers exemplaires expérimentaux le PC-451 et le PC-452 ou (Castine (IX-211). Trouve plus

Classe PCC: La classe PCC ou type Peterson représente un type de vedettes rapides construites aux États-Unis dans les années 1990 par le chantier naval Peterson Builders installé dans le Wisconsin avant sa fermeture en 1998. Deux types existent de 45 et 48 pieds (13,9 m pour 18 tonnes de déplacement (tpc) et 15,5 m pour 20 tpc). Trouve plus

Classe Peacock: La classe Peacock est une classe de corvettes de type patrouilleur extracôtier construit initialement pour la Royal Navy. Cinq navires ont été commandés en janvier 1982 pour remplacer de vieux dragueurs de mines convertis en navires de patrouille au sein du sixième escadron de patrouille à l'ancienne base britannique HMS Tamar de Hong Kong. Trouve plus

Classe Pegasus: La classe Pegasus ou PHM (pour Patrol, Hydrofoil, Missile) est une série d'hydroptères militaires, conçus pour tenir le rôle de patrouilleurs d'attaque rapide dans l'US Navy, où elle sera active entre 1977 et 1993. Originellement destinés aux opérations de l'OTAN en mer du Nord et Baltique, six hydroptères de cette classe ont été commandés par la Navy et seront utilisés pour des opérations côtières en mer des Caraïbes ; les autres marines de l'OTAN, notamment l'Allemagne et l'Italie, s'étant retirées du projet. Les Pegasus obtiendront de nombreux succès dans la lutte contre le trafic de stupéfiants dans les Caraïbes. Trouve plus

Classe Pelym: Classe Pelym est le nom d'une classe de navires de démagnétisation de la marine russe[réf. nécessaire]. Trouve plus

Classe Pennsylvania: Deux classes de navires de l'US Navy portent le nom de classe Pennsylvania: la classe Pennsylvania, une classe de six croiseurs cuirassés construits au début du XXe siècle ; la classe Pennsylvania, une classe de deux cuirassés qui participent aux Première et Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Pennsylvania (croiseur): La classe Pennsylvania fut une classe de croiseur cuirassé construite pour la marine américaine au début du XXe siècle. Les six croiseurs de cette classe, avec les quatre de la classe Tennessee, furent dénommés les Big Ten. Trouve plus

Classe Pennsylvania (cuirassé): La classe Pennsylvania est une classe de deux cuirassés construits pour l'US Navy durant la Première Guerre mondiale. L'Arizona est coulé lors de l'attaque de Pearl Harbor le 7 décembre 1941, et son sister-ship le Pennsylvania participera au conflit. Trouve plus

Classe Pensacola: La classe Pensacola est la première classe de croiseurs de l'United States Navy construits conformément aux stipulations du Traité de Washington de 1922, limitant le déplacement à un maximum de 10 000 tonnes anglaises et le calibre à un maximum de 8 pouces (203 mm) pour l'artillerie principale. La disposition de cette dernière en deux groupes de deux tourelles où les plus lourdes (triples) sont superposées à des tourelles doubles est absolument unique. Les deux croiseurs de la classe ont survécu à la guerre du Pacifique ayant reçu respectivement 13 et 11 battle stars. Trouve plus

Classe Peresvet: La classe Peresvet est une classe de cuirassés de la marine impériale russe. Trois navires seront construits : le Peresvet (Пересвет), l'Osliabia (Ослябя) et le Pobeda (Победа). Portail de la Russie Portail du monde maritime Portail de l'histoire militaire Trouve plus

Classe Perla: La classe Perla est une sous-classe de sous-marin de la Serie 600 construits pour la Regia Marina durant l'entre-deux-guerres. Trouve plus

Classe Permit: Trouve plus

Classe Perry: Trouve plus

Classe Petya: La classe Petya est le code OTAN pour une classe de frégates légères construites dans les années 1960 pour la Marine soviétique. Leur désignation soviétique était Projet 159. Certaines unités ont été vendues à l'exportation (Azerbaïdjan, Viêt Nam, Éthiopie, Syrie). Un total de 54 navires ont été construits, dont la majorité ont été retirés du service actif au début des années 1990. Trouve plus

Classe pharmacologique: Une classe pharmacologique ou classe médicamenteuse désigne une des catégories de médicaments utilisée afin de classer un médicament selon certains critères. Il n'existe pas de critère unique pour catégoriser les médicaments. Selon le contexte, on catégorisera les médicaments par : les récepteurs sur lesquels ils agissent (exemple : bêta-bloquant, immunosuppresseur). la substance active (principe actif) ou classe chimique (exemple : amine, opiacé, corticoïde). l'action visée (exemple : diurétique, antalgique, antipsychotique, antibiotique). Trouve plus

Classe Pillau: La classe Pillau est une classe de croiseurs légers construit pour la Kaiserliche Marine peu avant le début de la Première Guerre mondiale. Seuls deux navires, le SMS Pillau et le SMS Elbing, furent conçus par le chantier naval Schichau-Werke de Dantzig. Trouve plus

Classe Piloto Pardo: La classe Piloto Pardo est une classe de patrouilleurs de la Marine chilienne conçue par Fassmer (de) et construite sous transfert de technologie par ASMAR (en). Trouve plus

Classe Pisa: La classe Pisa a été une série de trois croiseurs blindés construits en Italie de 1905 à 1910 initialement pour la Marine royale italienne. Un fut transféré à la Marine grecque. Son armement a été réalisé par la société britannique Elswick Ordnance Company du groupe Armstrong Whitworth. Trouve plus

Classe Piyavka: La Classe Piyavka est une classe de patrouilleur de marine côtière de Russie. Trouve plus

Classe Platino: La classe Platino (aussi parfois appelé classe Acciaio) est une sous-classe de sous-marin de la Serie 600 construits pour la Regia Marina durant l'entre-deux-guerres. Trouve plus

Classe PLG: Trouve plus

Classe Plunger: La classe Plunger (ou USS A Class) est la première classe de sous-marin américain. Les sept unités de cette classe servirent principalement de bâtiment de formation pour les futurs sous-mariniers. Trouve plus

Classe Pluviose: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...