Rechercher dans ce blog

mardi 23 février 2021

Classe M1938, Classe M1939, Classe M1940, Classe M1943, Classe Mackensen,

Classe M1938: La classe M1938 est une deuxième série de dragueurs de mines construite pour la Kriegsmarine en remplacement des vieux navires issus de la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Classe M1939: La Classe M1939 est une troisième série de dragueurs de mines construite pour la Kriegsmarine en remplacement des vieux navires issus de la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Classe M1940: La Classe M1940 est une grande série de dragueurs de mines construite pour la Kriegsmarine au début de la Seconde Guerre mondiale dans de nombreux chantiers navals. Trouve plus

Classe M1943: La Classe M1943 est la dernière classe de dragueurs de mines construite pour la Kriegsmarine au fin de la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Mackensen: La classe Mackensen fut la dernière classe de croiseurs de bataille, mis en construction pour la Marine Impériale allemande au début du XXe siècle. Deux des quatre navires de cette classe furent lancés en 1917, mais aucun ne fut totalement achevé. Trouve plus

Classe Maestrale: La classe Maestrale fait référence à deux classes de navires de la marine italienne : la classe Maestrale, une classe de quatre destroyers construits pour la Regia Marina peu avant la Seconde Guerre mondiale ; la classe Maestrale, une classe de huit frégates construites pour la Marina militare dans les années 1980. Trouve plus

Classe Maestrale (1934): La classe Maestrale est une classe de destroyers italiens construite avant-guerre pour la Regia Marina. Seul le Grecale survivra à la guerre. Modernisé, il sera reconverti en frégate en 1953. Trouve plus

Classe Maestrale (1981): La classe Maestrale est une classe de frégates de la Marina militare. Elle se compose de 8 navires, construits par Fincantieri S.p.A Riva Trigoso, à l'exception du Grecale, qui a été construit par Fincantieri Sp.A - Muggiano, La Spezia. Trouve plus

Classe Magdeburg: La classe Magdeburg est une classe de croiseurs légers construit pour la Kaiserliche Marine peu avant le début des années 1910. Quatre navires, le SMS Magdeburg, Breslau, Strassburg et Stralsund, furent conçus par les chantiers navals AG Weser, AG Vulcan et Kaiserliche Werft des villes de Brême, Stettin et Wilhelmshaven. Trouve plus

Classe Magenta: La classe Magenta est une classe de cuirassés à coque en fer de la marine française comportant une batterie d'artillerie lourde installée au centre du navire. Trouve plus

Classe Magicienne: La classe Magicienne est un type de douze frégates de 32 canons conçue pour la marine nationale française. Elle a été conçue par Joseph-Marie-Blaise Coulomb (en). Les navires ont tous été construits à Toulon. Trouve plus

Classe Mahan: La classe Mahan est un groupe à l'origine de 16 destroyers commandés par l'United States Navy en 1936 et 1937. Deux navires de plus, souvent désignés comme la classe Dunlap (basée sur la classe Mahan) ont été mis en service en 1937. Le Mahan est le navire-tête de cette classe, nommé d'après le contre-amiral Alfred Mahan, historien et stratège naval américain. Trouve plus

Classe Maharaja Lela: Les frégates de classe Maharaja Lela, sont une classe de six frégates furtives en cours de construction pour la Marine royale malaisienne . Les navires sont basés sur une version agrandie de la corvette de classe Gowind, conçue par DCNS de France. Le contrat a été finalisé et il a été décidé que les six navires seront construits par le constructeur naval malaisien Boustead Heavy Industries (en) pour la marine royale malaisienne à un prix plafond de 9 milliards de RM (2,8 milliards de dollars américains) à partir de 2015 . Trouve plus

Classe Maine: La classe Maine est une classe de trois cuirassés construits pour l'US Navy au début du XXe siècle. Les trois cuirassés de classe Maine, l'USS Maine (BB-10), l'USS Missouri (BB-11) et l'USS Ohio (BB-12) sont construits entre 1899 et 1904 pour la marine américaine. Basés sur la classe Illinois précédente, ils incorporent plusieurs avancées technologiques significatives par rapport aux navires précédents. Ce sont les premiers cuirassés américains à incorporer le Krupp cemented armor (en), plus résistant que le blindage Harvey (en), la poudre sans fumée, qui permet des tirs à plus grande vitesse et des chaudières à tubes d'eau, plus efficaces et plus légères. Les Maines sont armés de quatre canons de 12 pouces (305 mm) et de seize canons de 6 pouces (152 mm), et ils peuvent naviguer à une vitesse de 18 nœuds (33,3 km/h), une augmentation significative par rapport à la classe Illinois. Les trois cuirassés de la classe Maine servent dans des rôles variés tout au long de leur carrière. Le Maine et le Missouri demeurent dans la flotte de l'Atlantique pour l'ensemble de leur carrière, alors que l'Ohio a d'abord servi dans la flotte asiatique de 1904 à 1907. Les trois navires participent à la croisière de la Grande flotte blanche de 1907 à 1909, bien que la consommation excessive de charbon du Maine l'ait obligé à poursuivre de façon indépendante pendant la plus grande partie du voyage. Le Missouri est utilisé comme navire-école pendant une grande partie de la suite de sa carrière, et l'Ohio participe à l'intervention américaine dans la Révolution mexicaine en 1914. Les trois navires sont employés comme navires-écoles pendant la Première Guerre mondiale. Après la guerre, les trois navires sont retirés du service entre 1919 et 1920 avant d'être vendus à la ferraille entre 1921 et 1923. Trouve plus

Classe Majestic: La classe Majestic peut faire référence à deux classes de navires de la Royal Navy britannique : Classe Majestic, une classe de cuirassés de la fin du XIXe siècle ; Classe Majestic, une classe de porte-avions de la Seconde Guerre mondiale. Portail de la Royal Navy Trouve plus

Classe Majestic (aircraft carrier): Trouve plus

Classe Majestic (cuirassé): La classe Majectic est une classe de cuirassé pré-dreadnought de la Royal Navy, construit sous le Programme Spencer (du nom du First Sea Lord John Poyntz Spencer, 5e comte Spencer) dans le but de contrer la montée en puissance des marines française et russe. Avec neuf unités mises en service, ce fut la classe de cuirassés la plus importante de l'histoire par le nombre de navires. Cette classe fut conçue par Sir William White (en). Trouve plus

Classe Majestic (porte-avions): La classe de porte-avions Majestic fut une classe de six porte-avions légers, construits par la Royal Navy lors de la Seconde Guerre mondiale à partir de 1942. Cette classe est en réalité composée des six derniers bâtiments de la classe Colossus, qui, modifiés pour pouvoir accueillir des avions plus rapides et plus lourds, étaient encore en construction à la fin du conflit. Leur construction fut alors suspendue. Cinq d'entre eux, après la reprise de leur construction et l'apport de modifications, entrèrent ultérieurement en service au sein de la Marine royale australienne, de la Marine royale canadienne et de la Marine indienne. Trouve plus

Classe Makar: Les catamarans de la classe Makar sont une série de six catamarans de reconnaissance hydrographique pour la Marine indienne, à coque acier et à superstructure en aluminium de 500 tonnes construits par Alcock Ashdown Ltd. sur son chantier naval de Bhavnagar dans l'État de Gujarat. Les navires sont conçus par le cabinet d'architecture navale australienne Sea Transport Solutions, basé à Gold Coast dans le Queensland. Trouve plus

Classe Makassar: La classe Makassar est une classe de Landing Platform Dock de conception sud-coréenne. Trouve plus

Classe Malaspina: Le Classe Malaspina est un navire hydrographique armé par la Marine espagnole comptant deux navires Trouve plus

Classe Mandau: La classe Mandau est une classe de patrouilleurs de la marine indonésienne équipés de missiles Exocet, également appelée PSK Mk5. Ils ont été construits en Corée du Sud sur le modèle du patrouilleur Paek Ku, lui-même un dérivé de la classe de patrouilleurs américains (gunboat) Asheville et sont au nombre de 4 : KRI Mandau (621) KRI Rencong (622) KRI Badik (623) KRI Keris (624) Portail du monde maritime Portail de l'Indonésie Portail de l'histoire militaire Trouve plus

Classe Mangust: La Classe Mangust est une classe de patrouilleur de marine côtière de Russie. Trouve plus

Classe mannequin: Classe mannequin est une série télévisée française en 120 épisodes de 26 minutes, créée par Brigitte Sabban réalisée par Dominique Masson, Philippe Roussel, Emmanuel Fonlladosa, Christophe Coutens et diffusée entre le 23 octobre 1993 et 1994 sur M6. Trouve plus

Classe Mărăşti: Trouve plus

Classe Marceau: La classe Marceau est une classe de cuirassé à tourelle et barbette de la Marine française. Trouve plus

Classe Marcello: La classe Marcello est une classe de neuf sous-marins construits entre 1937 et 1938 par la société CRDA (Cantieri Riuniti dell'Adriatico) à Trieste pour la Marine royale italienne (Regia Marina). Deux sous-marins semblables construits en 1939 à La Spezia par la société Oto Melara (Cantiere navale del Muggiano) sont parfois considérés comme faisant partie cette classe. Tous les onze ont servi dans la mer Méditerranée au début de la Seconde Guerre mondiale. Après le naufrage du Andrea Provana en 1940 , les sous-marins restants ont été transférés en août 1940 à la base des sous-marins allemands (BETASOM) à Bordeaux. Quatre bateaux ont été coulés dans l'Atlantique. Le Barbarigo et Comandante Cappellini ont ensuite été transformés en « Sous-marin de commerce » afin d'assurer le transport des biens rares ou irremplaçables avec le Japon. Seul le sou-marin Enrico Dandolo était dans un état opérationnel à la fin de la guerre. Trouve plus

Classe Marconi: La classe Marconi est une classe de six sous-marins construits pour la Marine royale italienne (en italien, Regia Marina). Lancés entre 1939 et 1940, la quasi-totalité des bâtiments (excepté le Luigi Torelli) furent perdus dans l'Atlantique au cours de la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe María de Maetzu: Classe María de Maetzu est une classe de navire de sauvetage, remorqueur/navire de remorquage d'urgence, et bateau-pompe de la marine espagnole, mais civile. A ce titre, elle est mise en œuvre par la Sociedad de Salvamento y Seguridad Marítima dépendant du Ministère de l'Équipement (Espagne). Trouve plus

Classe Marksman: Les destroyers de classe Marksman/Kemperfelt sont des navires britanniques de la Première Guerre mondiale présentant les caractéristiques suivantes : déplacement : 1 605 tonnes, armement : 4 canons de 102 mm, 4 tubes lance-torpilles de 533 mm, vitesse de 34 nœuds.Ces destroyers ont leurs chaudières alimentées au fioul et non au charbon. Ils ont quatre cheminées, dont la première est la plus haute. Trouve plus

Classe Marlin: Les sous-marins de classe Marlin sont une classe de sous-marin d'attaque à propulsion diesel-électrique. Il dispose d'une propulsion au diesel classique ainsi que d'un système de propulsion anaérobie. Cette nouvelle classe de sous-marins est exclusivement développée par la société française Naval Group, anciennement connu sous le nom DCNS, après que sa coopération avec la société espagnole Navantia (auparavant Bazan, puis Izar) a pris fin, en 2010. Trouve plus

Classe Mars: Deux classes de navires ont porté le nom de classe Mars : les navires de lignes de la classe Mars de la Royal Navy en service entre 1794 et 1823 ; la classe Mars, navire de ravitaillement de la United States Navy, en service des années 1960 aux années 2000 ;De plus il y eut des navires français portant ce nom : Mars (1705), détruit en 1721. Mars (1740), capturé par le HMS Nottingham en 1746 retrouvant du service sous le nom de HMS Mars, épave en 1755 près de Halifax. Mars (1762), épave en 1765. Mars (1770), brula en 1773. Mars (1860), renommé Sceptre en 1835, puis Masséna en 1840, rééquipé en navire à vapeur en 1856, reprit du service en 1860. Retiré du service en 1881 en ponton à Toulon, détruit en 1906. Trouve plus

Classe Marshal Nedelin: La Classe Marshal Nedelin est une classe de bâtiment d'essais et de mesures russe. Trouve plus

Classe Marshal Ney: La classe Marshal Ney est une classe de deux monitors construits pendant la Première Guerre mondiale pour la Royal Navy. Trouve plus

Classe Martadinata: La classe de frégates à missiles guidés Martadinata de la marine indonésienne appartient au type SIGMA 10514 de la famille de navires de guerre modulaires Sigma, conçue aux Pays-Bas et baptisée du nom de l'amiral indonésien Raden Eddy Martadinata. Ces frégates sont chacune construites à partir de six modules ou sections, quatre construits au chantier naval PT PAL Indonesia à Surabaya, les deux autres aux chantiers navals Damen Schelde aux Pays-Bas. Actuellement, seules deux frégates de la classe ont été commandées. Toutefois, avec le départ à la retraite prévu des 6 frégates de la classe Ahmad Yani, on estime que d'autres frégates de la classe Martadinata seront commandées et construites. Trouve plus

Classe Matka: La Classe Matka (classification OTAN) est une classe de navire d'attaque rapide/patrouilleur lance-missile à hydroglisseur construite pour la marine soviétique (Flotte de la Baltique et Flotte de la mer Noire).La désignation soviétique est Project 206MR Vikhr. À la suite du traité de partage de la flotte de la mer Noire de 1997, tous les bateaux de la classe Matka de la flotte de la mer Noire ont été transférés à la marine ukrainienne. Trouve plus

Classe Matsu: La classe Matsu (松型駆逐艦, Matsu-gata kuchikukan) est une classe de destroyers de 1e classe de la Marine impériale japonaise mise en service durant la Seconde Guerre mondiale. Elle était aussi qualifiée de Destroyer Type-D (丁型駆逐艦, Tei-gata kuchikukan) selon leur nom de plan. Trouve plus

Classe Matsushima: La classe Matsushima fut la deuxième classe de croiseur protégé construite conjointement en France à La Seyne-sur-Mer sur le chantier naval des Forges et Chantiers de la Méditerranée, et au Japon à l'arsenal naval de Yokosuka pour la Marine impériale japonaise. Les noms des trois croiseurs proviennent du nom de sites japonais les plus célèbres de l'Amanohashidate, au nord de la Préfecture de Kyōto donnant sur la Mer du Japon. Trouve plus

Classe médicamenteuse: Trouve plus

Classe Meko 100: La Classe Meko 100 est une série de navires de guerre de la firme allemande Howaldtswerke-Deutsche Werft conceptrice du type MEKO développée pour différentes marines comme patrouilleur ou corvette. Trouve plus

Classe Meko 140: La Classe Meko 140 est une série de navires de guerre dessinée pour la Marine argentine par la firme allemande Howaldtswerke-Deutsche Werft conceptrice du type MEKO de navires de guerre multi-fonctions. Elle prend le nom de classe Espora en Argentine comme série de corvettes. Trouve plus

Classe Meko 200: La classe Meko 200 est un groupe de frégates conçu pour divers pays par le chantier naval allemand TKMS, faisant partie de la grande série de type MEKO de navires de guerre multi-fonctions. Trouve plus

Classe Meko 360: La Classe Meko 360 est une série de navires de guerre développée pour la Marine nigériane et la Marine argentine par Blohm & Voss à Hambourg, de la firme allemande Howaldtswerke-Deutsche Werft conceptrice du destroyer de type MEKO. Trouve plus

Classe Meko A-200: Trouve plus

Classe Menzhinskiy: La Classe Menzhinskiy est une classe de patrouilleur de marine côtière de Russie. Trouve plus

Classe Meraviglia: La classe Meraviglia est une classe de cinq navires de croisière exploitée par la société MSC Croisières. Elle fait partie des cinq classes de paquebots appartenant à MSC Croisières avec la Classe Lirica, la Classe Musica, la Classe Fantasia, et la Classe Seaside. Le 20 mars 2014, MSC Croisière commande au chantiers de Saint-Nazaire les deux premiers paquebots de la classe et pose une option pour deux navires identiques. Cette classe est issue du projet "Vista" que la compagnie MSC Croisières a développé avec STX France durant de nombreuses années avant la commande. La découpe de la première tôle du prototype a eu lieu au printemps 2015, la découpe de la première tôle du second a eu lieu en 2017 pour une livraison en 2019. En mai 2014, MSC commande une nouvelle classe nommée "Seaside" à Fincantieri qui porte sur la construction de deux navires (ainsi qu'une option) qui seront livrées en même temps que les Meraviglia de Saint-Nazaire. MSC pourra donc d'ici 2022 doubler la taille de la flotte. Lors de la mise en cale du premier navire, le MSC Meraviglia, MSC annonce la confirmation de l'option des deux navires supplémentaire qui seront identiques mais plus volumineux (331 mètres contre 316 mètres). En septembre 2016, MSC annonce le nom du deuxième paquebot de la classe : le MSC Bellissima. La première tôle du Bellissima est découpée en novembre 2016. Le 31 mai 2017, les chantiers de Saint-Nazaire livrent le MSC Meraviglia à la compagnie en présence du président de la République Emmanuel Macron. La construction du troisième paquebot, le MSC Grandiosa, a débuté en novembre 2017 et a pris fin en automne 2019. Il est le premier des trois navires plus longs, avec une capacité de passagers plus importante que les deux premiers paquebots de la classe. La construction du quatrième paquebot, le MSC Virtuosa a été retardée de 6 mois, due à la pandémie de Covid-19, et s'est finalement achevée en février 2021. Trouve plus

Classe Mercy: La classe Mercy est une classe de deux navires-hôpital de la marine américaine. Ils sont construits dans les années 1970 comme pétroliers par la National Steel and Shipbuilding Company. Acquis par la Marine américaine puis convertis en navires-hôpitaux, ils entrent en service en 1986 et 1987. Trouve plus

Classe Mersey: La classe Mersey de chalutiers militaires a été construite d'après des spécifications de l'Amirauté britannique pour adapter des plans de chalutiers civils au dragage de mines durant la Première Guerre mondiale pour la Royal Navy. Trouve plus

Classe Meteoro: Classe Meteoro est une classe de patrouilleur hauturier polyvalent et multi-mission de l'armada espagnole. En 2017, elle est composée de six navires. Trouve plus

Classe Micro: La classe Micro est une classe de voiliers de régate, fondée en 1977. Trouve plus

Classe Midway: La classe Midway est une classe de porte-avions conçue pour remplacer les porte-avions de la classe Essex. Le but de cette classe était de construire un porte-avions d'attaque, blindé, capable d'encaisser plusieurs impacts de kamikazes. Le résultat fut un porte-avions plus grand avec dès l'origine un pont d'envol blindé. Elle fut également avec l'USS Midway (CV-41) la classe de porte-avions à rester la plus longtemps en service actif (1945-1992). Trouve plus

Classe Miguel Malvar: Trouve plus

Classe Mike: Trouve plus

Classe Mikura: La Classe Mikura est une classe d'escorteurs de la Marine impériale japonaise construite en début de la Seconde Guerre mondiale. Les japonais appelaient ces navires Kaibōkan "navires de défense en haute mer", (Kai = mer, océan, Bo = défense, Kan = navire), navire initialement conçu pour la protection de la pêche, le déminage et l'escorte de convois. Trouve plus

Classe Military: La Classe Military est une classe de grand chalutiers militaires construite au Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale pour la Royal Navy. Trouve plus

Classe Millennium: La classe Millenium est une classe de quatre navires de croisière exploitée par la société Celebrity Cruises. Le Celebrity Millennium, premier paquebot de la classe, est construit aux Chantiers de l'Atlantique de Saint-Nazaire. Il est livré en 2000. Les trois autres paquebots sont livrés entre 2001 et 2002. Trouve plus

Classe Milwaukee: La classe Milwaukee, est une classe de quatre monitors de l'US Navy construits entre 1863 et 1865. Trouve plus

Classe Minas Geraes: La classe Minas Geraes ou Minas Gerais dans certaines sources était composée de deux cuirassés construits par la société britannique Armstrong Whitworth pour le compte de la Marine brésilienne (Marinha do Brasil). Les deux navires furent nommés Minas Geraes d'après l'état brésilien et São Paulo en honneur de l'état et de la ville. Ils devaient permettre au Brésil d'accéder au rang de puissance internationale. En 1904, le Brésil entama un vaste programme de construction navale comprenant trois petits cuirassés de 11 800 t. La conception de ces navires prit deux ans mais les plans furent abandonnés après l'apparition du concept révolutionnaire de Dreadnought qui rendait obsolètes tous les navires antérieurs. Deux modèles de ce type furent commandés par le Brésil qui devenait ainsi le troisième pays à en posséder avant les puissances navales traditionnelles comme la France, l'Allemagne ou la Russie. Bien que de nombreux journaux européens et américains spéculèrent que ces navires allaient être réquisitionnés par l'une des puissances navales dès la fin de leur construction, ils entrèrent en service dans la marine brésilienne en 1910. Peu après leur livraison, le Minas Geraes et le São Paulo furent impliqués dans la "Révolte du fouet" (Revolta da Chibata) au cours de laquelle les équipages de quatre navires brésiliens demandèrent l'abolition des châtiments corporels. Les mutins se rendirent quatre jours après le commencement de la révolte lorsqu'une loi accorda l'amnistie à tous les marins impliqués. En 1922, les deux cuirassés participèrent à l'écrasement d'une révolte à Fort Copacabana. Deux années plus tard, les lieutenants du São Paulo se mutinèrent mais devant le faible soutien des autres unités militaires, il naviguèrent jusqu'à Montevideo en Uruguay où ils demandèrent l'asile. Le Minas Geraes fut modernisé dans les années 1930 mais les deux navires étaient trop vieux pour pouvoir participer à la Seconde Guerre mondiale et furent utilisés pour la défense des ports de Salvador et de Recife. Le São Paulo fut vendu en 1951 à un ferrailleur britannique mais sombra dans une tempête au large des Açores alors qu'il était remorqué vers Gênes. Le Minas Geraes fut vendu à un ferrailleur italien en 1953 et fut démoli à Gênes l'année suivante. Trouve plus

Classe Minautor (1943): Trouve plus

Classe Minegumo: La classe Minegumo est la dernière classe de destroyers de lutte anti-sous-marine de la Force maritime d'autodéfense japonaise construite durant les années 1960. Trouve plus

Classe Minekaze: La classe Minekaze (峯風型駆逐艦, Minekazegata kuchikukan) est la première classe de destroyers de 1re classe de la Marine impériale japonaise construite après la Première Guerre mondiale. Les navires étaient obsolètes dès le début de la guerre du Pacifique et furent relégués, pour la plupart, à des rôles secondaires de navires de patrouille ou ravitailleurs à grande vitesse. Ils servirent aussi au transport des kaiten (torpille suicide). Trouve plus

Classe Minerva: La corvette de classe Minerva est une classe navires de la Marina militare. Cette classe a été construite en deux lots de quatre unités au cours des années 1980 et 1990. Les navires ont une vitesse et un armement assez bons, y compris un canon polyvalent de 76 mm, mais, en raison de leur vocation sur la guerre anti-sous-marine, ils manquent de capacités de missiles anti-navires. Ces unités sont conçues pour fonctionner dans les zones côtières. Leurs principales missions comprennent la police maritime, la patrouille, la protection des pêches et la formation des commandos navals. Trouve plus

Classe Minerve: Classe Minerve peut faire référence à plusieurs classes de navire de la marine française : la classe Minerve, une classe de frégates de 28 canons du milieu du XVIIIe siècle; la classe Minerve, une classe de frégates de 40 canons de la fin du XVIIIe siècle; la classe Minerve, une classe de sous-marins construits peu avant la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Minerve (sous-marin): Les sous-marins de la classe Minerve constituaient une série de sous-marins construits pour la marine française peu avant la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Ming: Le sous-marin de Type 035 (classe code OTAN Ming) est une classe de sous-marins conventionnels construite et exploitée par la Marine de l'Armée populaire de libération. Ce sont les premiers sous-marins diesel-électriques développés par l'industrie chinoise. Un total de 21 sous-marins de cette classe ont été construits. Une seule marine étrangère, la marine bangladaise, est utilisatrice de cette classe depuis 2017. Trouve plus

Classe Mini: La classe Mini est l'association française qui réunit les utilisateurs d'un type de bateau à voile (monocoque de régate), appelé "Mini" dont la taille est limité à 6,50m. Cette classe de voilier est utilisée lors de courses au large et notamment pour la Mini Transat ou Transat 6.50 suivant les années. La classe Mini se partage entre bateaux de série et prototypes. Trouve plus

Classe Minotaur: Trois classes de navires de la Royal Navy ont porté le nom de classe Minotaur, d'après le minotaure de la mythologie grecque : la classe Minotaur, une classe de trois cuirassés à coque en fer lancés dans les années 1860 ; la classe Minotaur, une classe de trois croiseurs cuirassés qui participent à la Première Guerre mondiale ; la classe Minotaur, une classe de trois croiseurs légers qui participent à la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Minotaur (1906): La classe Minotaur est une classe de trois croiseurs cuirassés construits au début du XXe siècle. Derniers croiseurs cuirassés de la Royal Navy, ils participent à la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Minotaur (1943): La classe Minotaur (parfois nommée classe Swiftsure) est une classe de croiseurs légers construits pour la Royal Navy durant la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Mirabello: La Classe Mirabello était une classe de trois destroyers construite pendant la Première Guerre mondiale pour la Regia Marina et conçue comme croiseurs éclaireurs (en italien : esploratore). Trouve plus

Classe Mirka: La classe Mirka est le code OTAN pour une classe de frégates légères ASM construites dans les années 1960 pour la Marine soviétique. Leur désignation soviétique était Projet 35. Un total de 18 navires ont été construits, retirés du service au début des années 1990. Trouve plus

Classe Mirna: La classe Mirna (dénommée aussi Type 171) est une classe de 11 patrouilleurs côtiers construits pour la marine militaire yougoslave (en serbo-croate : Jugoslavenska ratna mornarica-JRM) par le chantier naval de Kraljevica en Croatie. Quatre unités font encore partie de la marine militaire croate pour le service de la garde côtière croate. Leurs tâches principales comprennent la protection de la zone économique exclusive et la mission de recherche et sauvetage. Trouve plus

Classe Mississippi: La classe Mississippi est une classe de deux cuirassés de type Pré-Dreadnought qui servirent de 1908 à 1914 la marine américaine. Devenus rapidement obsolètes au combat, ils furent vendus à la marine grecque, après six ans de service à l'US Navy. Ils furent coulés tous les deux par l'aviation allemande durant la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe mista: Trouve plus

Classe Mistral: La classe Mistral est un type de porte-hélicoptères amphibies (PHA) de la Marine française, ils sont catégorisés bâtiments de projection et de commandement (BPC) jusqu'en janvier 2019. Leur appellation OTAN est Landing Helicopter Dock (LHD). Leurs indicatifs visuels vont de L9013 à L9015. Les bâtiments de la classe Mistral sont les premiers de ce type à être construits en France pour la Marine nationale. Leurs taille et caractéristiques leur permettent d'être intégrés soit au groupe aéronaval français, soit à une NATO Response Force — force de réaction de l'OTAN — soit à des missions de maintien de la paix sous mandat de l'ONU ou dans le cadre de l'Union européenne. Cinq de ces navires, dont l'étude a débuté en 1997, ont été construits : le Mistral (L9013), admis au service actif le 18 décembre 2006 et le Tonnerre (L9014) qui l'a été le 1er août 2007. Le troisième, le Dixmude (L9015), est entré en service le 27 juillet 2012. Deux navires avaient été construits pour la marine russe avant d'être revendus en 2015 à la marine égyptienne, après l'annulation du contrat russe : le Gamal Abdel Nasser et le Anouar el Sadate. La construction d'une quatrième unité pour la Marine nationale et devant initialement remplacer le TCD Siroco a été annulée. Le coût d'un navire de la classe Mistral se situe entre 294 et 420 millions d'euros. Trouve plus

Classe MMS: La classe MMS est une classe de 402 dragueurs de mines côtiers construits pour la Royal Navy entre 1940 et 1945. Ils étaient de construction en bois pour contrer les mines à influence magnétique. Les dragueurs de mines côtiers portaient les numéros de fanion (pennant number) MMS1 à MMS312 et MMS1001 à MMS1090. Ils étaient surnommés "Mickey Mouse". 3 principaux modèles ont été construits dans plusieurs chantiers navals: Admiralty 105-ft (MMS1 à MMS118, MMS123 à MMS313, J278 à J279, J357 à J359, J364, J371 à J373, J395) de 1940 à 1944 Newfoundland (MMS119 à MMS122) de 1941 à 1942 Admiralty 126-ft (MMS1001 à MMS1090 et J480 à J495) de 1942 à 1945Bien que les dragueurs de mines à moteur n'aient pas la puissance nécessaire pour remorquer des équipements de balayages pour les mines de contact, ils étaient adaptés à la manipulation d'équipement pour combattre les mines magnétiques. Certains modèles ultérieurs étaient équipés d'un marteau acoustique sur un cadre en "A" rétractable au-dessus de la proue pour contrer les mines acoustiques. Plusieurs de ces navires ont été coulés par mines : Admiralty 105-ft: MMS8, MMS39, MMS55, MMS68, MMS70, MMS89, MMS101, MMS117, MMS168, MMS170, MMS229, MMS248 et MMS257 Admiralty 126-ft: MMS1019Les dragueurs de mines à moteur ont eu une utilisation limitée après la guerre, de sorte qu'ils ont été rapidement éliminés. Quinze d'entre eux ont été transférés par prêt-bail à la marine soviétique. En 1947, la partition des Indes entraîne la scission de la Royal Indian Navy entre l'Inde et le Pakistan. Sur les dragueurs de mines de la classe MMS de la marine d'avant la partition, quatre sont transférés à la Royal Indian Navy (MMS130, MMS132, MMS151 et MMS154) et deux au Pakistan (MMS129 et MMS131). D'autres pays après la fin de la guerre ont reçu ce type de navires pour le nettoyage de leurs côtes: Belgique: MMS43, MMS75, MMS79, MMS112, MMS182, MMS187, MMS188, MMS189, MMS191, MMS193, MMS266, MMS1027 Bermudes: MMS222 Danemark: MMS36, MMS83, MMS84, MMS86, MMS263, MMS1016, MMS1038, MMS1042, MMS1044 France: MMS9, MMS21, MMS47, MMS67, MMS91, MMS116, MMS118, MMS133, MMS134, MMS184, MMS204, MMS213, MMS220, MMS221, MMS1024, MMS1032, MMS1033, MMS1036, MMS1039, MMS1040 Grèce: MMS1, MMS2, MMS5, MMS53, MMS58, MMS143, MMS144, MMS310, MMS313 Inde: MMS130, MMS132, MMS151, MMS154 Italie: MMS10, MMS32, MMS34, MMS42, MMS48, MMS49, MMS50, MMS99, MMS100, MMS102, MMS104, MMS105, MMS106, MMS135, MMS167, MMS172, MMS185 Norvège: MMS1085, MMS1086 Pakistan: MMS129, MMS131 Pays-Bas: MMS54, MMS73, MMS138, MMS173, MMS174, MMS226, MMS227, MMS231, MMS234, MMS237, MMS292, MMS307, MMS1014, MMS1022, MMS1025, MMS1026, MMS1043, MMS1046, MMS1074, MMS1082 Turquie: MMS63, MMS65, MMS140, MMS150 Union soviétique: MMS90, MMS203, MMS212, MMS1005, MMS1023 et J480, J482, J484, J486, J488, J489, J492, J493, J494, J495 Trouve plus

Classe Mogador: La classe Mogador est une série de deux grands contre-torpilleurs de la marine nationale française prévue dès 1935 et mise en service en 1939. Trouve plus

Classe Mogami: La classe Mogami fut la cinquième classe de croiseurs de la Marine impériale japonaise décidée lors du premier plan de réarmement japonais. Elle a été construite à partir de 1934-1936 dans les arsenaux de Kure et Yokosuka, et les chantiers navals de Nagasaki et Kōbe. Ce fut la première à utiliser les stipulations du traité de Londres de 1930, qui ont permis de construire des croiseurs dits "légers", parce que leur calibre d'artillerie principale était au plus égal à 155 mm, mais avec douze à quinze canons et toutes les autres caractéristiques des croiseurs "lourds", déplacement, blindage, vitesse. Ils ont reçu ultérieurement une artillerie principale de dix canons de 203 mm, ce qui montre le caractère factice de la distinction entre croiseurs légers ou lourds se fondant seulement sur le calibre de l'artillerie principale. Les quatre unités de cette classe ont pris une part active à la guerre du Pacifique, depuis l'occupation japonaise de l'Indochine à l'été 1941, l'invasion des colonies européennes du Sud-est asiatique, pendant l'hiver 1941-1942, la bataille de Midway, au printemps 1942, jusqu'à la bataille du golfe de Leyte, à l'automne 1944. Aucun n'aura échappé à la destruction. Trouve plus

Classe Molnia: Trouve plus

Classe Molniya: Trouve plus

Classe Moltke: La classe Moltke est une classe de deux croiseurs de bataille de la Marine impériale allemande construite entre 1909 et 1911. Par rapport au SMS Von der Tann, mis en service précédemment, ils étaient légèrement plus grands, plus rapides et mieux armés, avec une cinquième tourelle double de canons de 280 millimètres, d'un modèle plus puissant, et une protection un peu supérieure, avec une ceinture blindée de 270 mm, au lieu de 250 mm. Moins rapides, moins puissants, ayant un déplacement moindre que les croiseurs de bataille britanniques dont ils étaient contemporains, ils avaient une protection sensiblement supérieure, et quoique sévèrement malmenés notamment à la bataille du Jutland, ils ont plutôt mieux supporté l'épreuve du feu, pendant la Première Guerre mondiale. Le SMS Moltke a fini sabordé à Scapa Flow en 1919. Le SMS Goeben transféré en août 1914 à la Marine de l'Empire ottoman, a opéré en mer Noire contre la Marine de l'Empire de Russie. Il a été mis à la ferraille, sous le nom de Yavuz dans les années 1970. Trouve plus

Classe Moma: La Classe Moma est une classe de Bâtiment hydrographique russe, construits entre 1967 et 1974. Par la suite, certains deviendront du type navire collecteur de renseignements. Trouve plus

Classe Momi: La Classe Momi est une classe de destroyers de 2e classe de la Marine impériale japonaise mise en service juste après la fin de la Première Guerre mondiale. Obsolète dès le début de la Guerre du Pacifique cette classe de destroyers est reléguée à des rôles secondaires de patrouilleur ou de ravitailleur à grande vitesse. Trouve plus

Classe Momo: La classe Momo (桃型駆逐艦, Momogata kuchikukan) est une classe de quatre destroyers construits pour la Marine impériale japonaise durant la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Monarch: La classe Monarch est la deuxième classe de cuirassés de type Pré-Dreadnought construite pour la marine austro-hongroise (K.u.K. Kriegsmarine). De par leur petite taille on peut aussi les considérer comme des cuirassés de défense côtière. Trouve plus

Classe Monmouth: Les dix croiseurs cuirassés de classe Monmouth, furent des navires de guerre britanniques lancés au début du XXe siècle. C'était une tentative d'augmenter le nombre de croiseurs mis en ligne par la Royal Navy, en produisant des modèles moins coûteux. Cependant, une dizaine d'années plus tard, les économies réalisées se révélèrent désastreuses à la bataille de Coronel, lors de la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Montana: La classe Montana était une classe de cuirassés de la Marine américaine destinée à remplacer la classe Iowa en étant plus lente mais mieux blindée et armée. Cinq navires furent commandés pendant la Seconde Guerre mondiale mais leur construction fut retardée puis annulée en faveur de la classe de porte-avions Essex. Avec 12 canons de 16 pouces (406 mm) et un plus grand nombre de canons anti-aériens que la classe Iowa ainsi qu'un blindage plus épais, les cuirassés de la classe Montana auraient été les plus puissants navires déployés par la Marine américaine. Ils auraient été les seuls cuirassés américains capables de rivaliser avec les navires de la classe Yamato japonaise en termes de blindage, d'armement et de déplacement. Les premières études pour leur construction commencèrent avant l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. Les deux premiers navires furent approuvés par le Congrès des États-Unis en 1939 à la suite du passage du Second Vinson Act mais l'attaque japonaise contre Pearl Harbor retarda leur construction. Les succès remportés par les porte-avions lors de la bataille de la mer de Corail et surtout lors de la bataille de Midway diminuèrent la valeur des cuirassés. La Marine américaine choisit par conséquent d'annuler la classe Montana pour se concentrer sur la construction de porte-avions jugés prioritaires et aucun des cuirassés prévus ne fut construit. Trouve plus

Classe Morj: La classe Morj (en russe : Морж) était une classe de sous-marin de la marine impériale russe Trois bâtiments virent le jour : Morj : 1915 Tioulen : 1915 Nerpa : 1915Les sous-marins furent construits à Nikolaïev par la filiale des chantiers navals de la Baltique selon les plans d'Ivan Boubnov. Chaque sous-marin possédait 2 canons, le Nerpa et le Morj, une de 57 mm et une de 47 mm, le Tioulen, une de 76 mm et une de 57 mm. Trouve plus

Classe Morzh: Trouve plus

Classe Moskva: La Classe Moskva ou Projet 1123/Kondor (en russe : Кондор), est une classe de croiseur porte-hélicoptères de la marine soviétique. Elle est composée de 2 unités, le Moskva et le Leningrad. Ils sont construits par les chantiers navals de Nikolaïev de 1962 à 1965. À l'instar des autres croiseurs porte-hélicoptères de l'époque (les Andrea Doria et Vittorio Veneto italiens, le Jeanne d'Arc français), les Moskva avaient leur armement regroupé sur la plage avant, de massives superstructures et un vaste pont d'envol à l'arrière surmontant les deux hangars. Trouve plus

Classe moyenne: La classe moyenne désigne les personnes que leur condition sociale situe « au-dessus » des classes pauvres (ou classe ouvrière) et « en dessous » des classes aisées (on parle aussi de classe supérieure ou élite). Elle s'apparente à une classe sociale. Il n'en existe pas de définition absolue qui fasse consensus parmi les chercheurs ou les institutions, bien que beaucoup en proposent à partir de critères de seuils portant sur le niveau de vie ou les revenus. Dans les pays où leur usage est répandu, on utilise aussi des référentiels dépendant de la profession occupée (comme les Professions et Catégories Socioprofessionnelles en France). Enfin, il peut exister un sentiment d'appartenance à cet ensemble qui constitue également un statut social. Il est possible de le quantifier à l'aide d'enquêtes. La notion de "classe moyenne" est fréquemment utilisée pour mener des comparaisons internationales rendant compte, par exemple, de la façon dont les revenus sont redistribués dans la population de différents pays. Cependant, il s'agit d'une notion située dont le sens et les implications varient fortement selon le contexte. On a pu mettre en évidence qu'elle ne renvoyait pas aux mêmes représentations, ni n'impliquait les mêmes critères de définition, aux yeux des personnes qui pensaient en faire partie dans différents pays. La notion même de classe moyenne fait l'objet de controverses dans la mesure où certains auteurs estiment que les analyses en termes de classes sociales n'ont plus lieu d'être[réf. nécessaire]. Trouve plus

Classe moyenne inférieure: La classe moyenne inférieure est une classe de la société dont les membres perçoivent des revenus que l'on peut considérer comme relativement modestes. Trouve plus

Classe moyenne superieure: Trouve plus

Classe moyenne supérieure: La classe moyenne supérieure est une classe sociale qui regroupe les individus de la classe moyenne dont les revenus sont les plus élevés. En tant que membres de la classe moyenne, leurs revenus restent inférieurs à ceux de l'élite entrepreneuriale et de certaines professions libérales réglementées, (soit, en France, « les 1 % » de la population, dont le revenu mensuel minimum en 2018 – avant impôt et prestations sociales – s'élève à 8 850 euros pour une personne seule et à 18 590 euros pour un couple avec deux enfants de moins de quatorze ans, et qui dispose d'un patrimoine minimum net – une fois l'endettement déduit – de 2,5 millions d'euros,). Trouve plus

Classe MSC: Trouve plus

Classe Mukha: La Classe Mukha est une classe de Navire d'attaque rapide/patrouilleur lance-missile hydroptère de Russie. Trouve plus

Classe Munsif: Trouve plus

Classe Murakumo: La classe Murakumo (叢雲型駆逐艦, Murakumogata kuchikukan) est une classe de six destroyers construits pour la Marine impériale japonaise par John I. Thornycroft & Company au Royaume-Uni. Elle est aussi connue comme classe Shinonome(东云駆逐 Shinonomegata kuchikukan). Trouve plus

Classe Murasame: Deux classes de navires de la force maritime d'autodéfense japonaise ont porté le nom de Murasame : la classe Murasame (en), une classe de trois destroyers en services de 1958 à 1989 ; la classe Murasame, une classe de neuf destroyers lance-missiles en services depuis les années 1990. Trouve plus

Classe Murasame (1994): La classe Murasame est une classe de destroyers lance-missiles de la Force maritime d'autodéfense japonaise construite dans les années 1990 dans les chantiers navals de l'IHI Corporation. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...