Rechercher dans ce blog

mardi 23 février 2021

Classe João Belo, Classe João Countinho, Classe João Coutinho, Classe Joessel, Classe Joffre,

Classe João Belo: Trouve plus

Classe João Countinho: Trouve plus

Classe João Coutinho: Les corvettes de la classe João Coutinho sont une série de corvettes construites pour la marine portugaise afin de servir dans les colonies africaines du Portugal. Les corvettes ont été conçues au Portugal par l'ingénieur Rogério de Oliveira, mais le besoin urgent de leurs services pendant la guerre coloniale portugaise a nécessité le besoin d'une construction à l'étranger par le chantier Blohm und Voss. Six navires ont été construits; les trois premiers navires ont été construits par Blohm + Voss et les trois autres par Empresa Nacional Bazán. Les navires ont été mis à l'eau en 1970 et 1971,. De 1970 jusqu'à la fin du conflit en 1975, les corvettes ont été utilisées pour des missions de patrouille et d'appui-feu en Angola, au Mozambique, en Guinée et au Cap-Vert. Après l'indépendance des colonies africaines, les corvettes ont été affectées à des tâches de patrouille dans les eaux territoriales portugaises,. La classe João Coutinho a servi de base à plusieurs autres créations: corvettes de classe Baptista de Andrade (Portugal), corvettes de classe Descubierta (Espagne, Égypte et Maroc), MEKO 140 (Argentine) et la classe D'Estienne d'Orves (A-69) avisos (France, Argentine et Turquie). Trouve plus

Classe Joessel: La classe Joessel est un type de sous-marins d'attaque conventionnels (propulsion Diesel-électrique), construits pour la Marine nationale française. Commandés avant le début de la Première Guerre mondiale, ils n'ont été achevés qu'après le conflit. Les 2 sous marins de cette classe ont été construits dans l'arsenal de Cherbourg entre 1913 et 1919, lancés en 1919, ils sont entrés en service dans la marine française en 1920, et ont servi jusqu'en 1936. Trouve plus

Classe Joffre: La classe Joffre (anciennement PA-16) est une classe de porte-avions français qui devait comprendre deux bâtiments (Joffre et Painlevé, en l'honneur du maréchal Joffre et du ministre Paul Painlevé). Programmée avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, aucun n'est lancé et seule la construction du premier débute en 1938 mais le projet est arrêté par la défaite de juin 1940. Trouve plus

Classe John C. Butler: La classe John C. Butler, est une classe de quatre-vingt trois destroyers d'escorte de l'US Navy construits entre 1943 et 1945 et actifs jusqu'en 1969. Trouve plus

Classe John C. Butler (destroyer escort): Trouve plus

Classe Jose Andrada: La Classe Jose Andrada est une classe de patrouilleurs côtiers en service depuis 1990 dans la Marine philippine. Trouve plus

Classe Jose Rizal: La classe Jose Rizal est une classe de frégate construite pour la marine philippine. Deux exemplaires ont été commandés à Hyundai Heavy Industries, qui remporta l'appel d'offre avec une version plus légère de la classe Incheon : la HDF-2600. Trouve plus

Classe Joseph Staline: La classe Joseph Staline est une classe de paquebots de l'Union soviétique comprenant deux navires : le Joseph Staline et le Vyacheslav Molotov renommé Baltika, construits en 1939 aux Pays-Bas. Ils quittent Amsterdam le 1er mai 1940, neuf jours avant l'occupation allemande des Pays-Bas. Initialement prévus pour naviguer dans les eaux pacifiques de l'Union soviétique, cette dernière maintiendra ces navires en mer Baltique. Le Joseph Staline et le Baltika sont utilisés à des fins militaires ; le premier sera coulé près de Lohusalu dans les eaux de l'actuelle Estonie en 1941, le second reprendra un service civil après la guerre. Le Baltika assure la ligne Leningrad vers les ports du bloc de l'Est avant le démantèlement de celui-ci, en 1987. Trouve plus

Classe Juan Carlos I: La classe Juan Carlos I (anciennement Buque de Proyección Estratégica) est, selon la liste des codes des immatriculations des navires de l'US Navy, une série de navires de type Landing Helicopter Dock, Landing Ship Dock, Landing Helicopter Assault et Landing Platform Dock conçue pour la marine espagnole et exportée en Australie (sous le nom de "Classe Canberra") et en Turquie. Il dispose donc des caractéristiques d'un porte-hélicoptères amphibie (embarcations et porte de débarquement), d'un porte-avions capable de mettre en œuvre des ADAC/ADAV, mais non des avions conventionnels car il ne dispose ni de catapulte (aéronautique), ni de brin d'arrêt ou de filet d'arrêt. La tête de série, le Juan Carlos I (L61) , est conçu et construit en un exemplaire pour la marine espagnole, dont il est le navire amiral. Ce navire a été exporté en Australie, qui a construit et mis en service le HMAS Adelaide (L01) et le HMAS Canberra (L02). La Turquie a également lancé la construction du TCG Anadolu (L408), qui devrait entrer en service en 2021. Trouve plus

Classe Jubilee: La classe Jubilee est une classe de paquebots-mixtes britanniques mis en service de 1899 à 1901 par la White Star Line. Elle tire son nom de l'époque de mise en service des premiers navires, pour la dernière année du XIXe siècle. À cette époque, la compagnie décide de mettre en route un service à destination de l'Australie en passant par Le Cap. Sont ainsi mis en service, dans un premier temps l'Afric, le Medic et le Persic, puis deux ans plus tard, le Runic et le Suevic. Leur carrière sur cette ligne se révèle profitable. Elle est troublée, dans un premier temps, par la Seconde Guerre des Boers, qui entraîne la réquisition de ces navires comme transports de troupes. La carrière du Suevic est également troublée par un incident particulier : en 1907, après s'être échoué sur des rochers, il doit être coupé en deux à la dynamite, une nouvelle proue étant construite sur mesure pour remplacer la partie abandonnée. Les cinq navires servent également l'effor de guerre durant le premier conflit mondial. Le Persic et l'Afric sont torpillés durant ces opérations. Si le premier parvient à regagner le port, le second est définitivement perdu. Les quatre autres navires servent la White Star jusqu'à la fin des années 1920. Le Persic est alors démoli, tandis que les trois autres sont vendus à des sociétés norvégiennes, et coulées durant la Seconde Guerre mondiale. De taille modeste, les cinq navires sont principalement destinés au transport de marchandises, principalement dans des cales réfrigérées. Ils embarquent cependant 320 à 400 passagers, offrant des installations confortables. Sur une longue route, les navires circulent à la vitesse de 13,5 à 14 nœuds, assurant leur rentabilité. Trouve plus

Classe Juneau: La classe Juneau est une classe de croiseurs légers, dérivée de la classe Atlanta. Les navires de cette classe avaient le même armement principal à double usage que l'USS Oakland avec une batterie antiaérienne secondaire plus lourde, tandis que les charges en profondeur anti-sous-marines et les tubes lance-torpilles ont été supprimés pour être remplacés par une superstructure repensée pour réduire le poids et augmenter la stabilité. Trois navires ont été commandés et construits, tous achevés peu après la Seconde Guerre mondiale, mais seul le Juneau (CL-119) restera actif assez longtemps pour participer à un conflit, celui de la guerre de Corée. Trouve plus

Classe Junsen: Trouve plus

Classe K: La classe K peut faire référence à : Trouve plus

Classe K (destroyer): La classe Acasta, rebaptisée classe K en septembre 1913, est une classe de destroyers britanniques. Trouve plus

Classe K (sous-marin britannique): La classe K est une classe de sous-marins de la Royal Navy propulsée par turbines à vapeur et conçue en 1913. Les 18 unités furent construites sur les chantiers Armstrong Whitworth à Newcastle upon Tyne, William Beardmore and Company à Glasgow,Vickers à Barrow-in-Furness, à Devonport, Portsmouth et Fairfield's de Glasgow. Ayant eu beaucoup de déboires et incidents, elle eut le surnom de classe Kalamity. Seules 18 unités furent réalisées sur les 28 initialement prévues. Une version améliorée fut commandée en 1917 (K22 à K28). La fin de la première guerre mondiale ne permit que l'achèvement du K26. Trouve plus

Classe K (sous-marin soviétique): La classe K est une classe de sous-marins de la Marine soviétique et étaient les plus grands construits pour la marine soviétique à l'époque de la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe K (sous-marin): Trouve plus

Classe K I: Trouve plus

Classe K II: Trouve plus

Classe K III: La classe K III est une classe de deux sous-marins construite pour la marine royale néerlandaise et utilisé pour le service colonial dans les Indes orientales néerlandaises. Trouve plus

Classe K V: La classe K V est une classe de trois sous-marins construite pour la marine royale néerlandaise et utilisé pour le service colonial dans les Indes orientales néerlandaises. Construits entre les deux guerres, seulement 1 sous marin sur les 3 construits, le K VII, a été utilisé au début de la Seconde Guerre mondiale. Il a été bombardé par les Japonais dans le port de Soerabaja. La classe porte le nom du premier navire de la classe, le K V. Trouve plus

Classe K VIII: La classe K VIII est une classe de trois sous-marins construite pour la marine royale néerlandaise et utilisé pour le service colonial dans les Indes orientales néerlandaises. Construits entre les deux guerres, les trois navires ont été utilisés au début de la Seconde Guerre mondiale. Pendant la guerre, le HNLMS K IX a été transféré à la Royal Australian Navy et renommé K9. Trouve plus

Classe K XI: La classe K XI est une classe de trois sous-marins construite pour la marine royale néerlandaise et utilisé pour le service colonial dans les Indes orientales néerlandaises. Construits entre les deux guerres, les trois navires ont été utilisés pendant la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe K XIV: La classe K XIV est une classe de cinq sous-marins construite pour la marine royale néerlandaise et utilisé pour le service colonial dans les Indes orientales néerlandaises. Trois des cinq navires ont été perdus pendant la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Kaba: La classe Kaba (櫻型駆逐艦, Sakuragata kuchikukan) est une classe de dix destroyers construits pour la Marine impériale japonaise. Trouve plus

Classe Kachine: La classe Kachine est le code OTAN pour une classe de destroyers construits dans les années 1960 et au début des années 1970 pour la Marine soviétique. Leur désignation soviétique était Projet 61. Un total de 25 navires ont été construits. Cinq unités modifiées ont été vendues à la marine indienne (classe Rajput) dans les années 1980. Seule une unité resterait encore en service dans la marine russe. Trouve plus

Classe Kaga: Trouve plus

Classe Kagero: Trouve plus

Classe Kagerō: La classe Kagerō (陽炎型駆逐艦,, Kagerō-gata Kuchikukan) est une classe de 19 destroyers de 1e classe de la Marine impériale japonaise mise en service durant la Seconde Guerre mondiale. Elle avait aussi le nom de Destroyer Type-A (甲型駆逐艦,, Kō-gata Kuchikukan) selon leur nom de plan. Trouve plus

Classe Kagitingan: La Classe Kagitingan est une classe de patrouilleur côtier en service actuellement dans la Marine philippine. Trouve plus

Classe Kaidai: La classe Kaidai (海大型) est le principal type de sous-marin de Marine impériale japonaise durant la Seconde Guerre mondiale. Tous les sous-marins de cette classe portent un numéro à deux chiffres jusqu'au I-51. Après le 20 mai 1942, tous les sous marins fabriqués ajoutent un 1 devant leur nom. Le I-52 devient le I-152. Trouve plus

Classe Kaïman: La classe Kaïman (Кайман en russe) était une classe de sous-marins de la marine impériale russe. Quatre bâtiments virent le jour : Alligator : 1911 Kaiman : 1911 Drakon : 1911 Krokodil : 1911Les sous-marins furent construits par l'entreprise Lake à la «W:m Crichton & C:o» à Saint-Pétersbourg, ils souffraient de plusieurs défauts, et des modifications furent apportées à Reval sous la direction de la commission spéciale des sous-mariniers russe. Au début de la Première Guerre mondiale, l'Alligator, le Kaïman et le Krokodil furent équipés d'un canon de calibre 47 mm, le Drakon reçut un canon de 37 mm. À la fin de l'année 1916, les sous-marins furent retirés de la flotte et désarmés. En 1918, ils furent capturés par les Allemands pendant l'occupation de Reval. Trouve plus

Classe Kairyū: Le Kairyū (海龍, « Dragon de la mer ») est un sous-marin de poche de la Marine impériale japonaise conçu en 1943-1944 et entré en production au début de 1945. Ce sous-marin était destiné à affronter les forces navales d'invasion américaines dans leur approche de Tokyo lors de l'opération Downfall. Trouve plus

Classe Kaiser: Deux classes de navires de la Kaiserliche Marine ont porté le nom de Kaiser, ainsi qu'une classe de paquebots : la classe Kaiser, une classe de deux frégates cuirassées lancées en 1874 ; le classe Kaiser, une classe de cinq cuirassés lancés entre 1911 et 1912 ; le classe Kaiser, une classe de paquebots construite entre 1897 et 1907 par AG Vulcan à Stettin. Trouve plus

Classe Kaiser (1874): La classe Kaiser est une série de deux frégates cuirassées construite au début des années 1875 pour la Marine impériale allemande. Trouve plus

Classe Kaiser (1875): Trouve plus

Classe Kaiser (1911): La classe Kaiser fut une classe de cinq cuirassés de type Dreadnought construite au début du XXe siècle pour la Kaiserliche Marine. Les navires de cette classe ont servi pendant la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Kaiser (paquebots): La classe Kaiser est une classe de paquebots transatlantiques allemands de la Norddeutscher Lloyd mis en service de 1897 à 1907. Surnommés par les Britanniques les « Four Flyers », ces navires sont le Kaiser Wilhelm der Grosse, le Kronprinz Wilhelm, le Kaiser Wilhelm II et le Kronprinzessin Cecilie. Ils imposent de nouveaux standards pour la conception des paquebots, en lançant notamment la mode des paquebots à quatre cheminées, et marquent l'arrivée de l'Allemagne sur la scène maritime internationale. Ils réussissent en effet à prendre le Ruban bleu aux Britanniques qui le détenaient depuis de nombreuses années. Portail des paquebots Portail de l'Empire allemand Trouve plus

Classe Kaiser Franz Joseph I: La classe Kaiser Franz Joseph I est une classe de croiseur protégé construite pour la marine austro-hongroise. Elle fut réalisée à la suite de la construction de l'unique SMS Tiger livrée par l'Italie et de la première classe Panther. Trouve plus

Classe Kaiser Friedrich III: La classe Kaiser Friedrich III est une série de cuirassés pré-Dreadnought construits au début du XXe siècle par la Marine impériale allemande. Trouve plus

Classe Kaiser Max: La classe Kaiser Max, fut la deuxième classe de cuirassés construite dans la deuxième moitié du XIXe siècle pour la marine austro-hongroise. Elle comprenait trois cuirassés de 2e classe qui furent commandés au chantier naval Stabilimento Tecnico Triestino à Trieste, et lancés en 1862. En 1873-74 les trois navires furent officiellement reconstruits (en réalité démolis, leur nom étant réattribué à de nouveaux navires), formant la classe Ersatz Kaiser Max lancée en 1875-77. Trouve plus

Classe Kalaat Beni: Les Kalaat Beni Hammed sont deux navires de débarquement de type LST, utilisés par la marine algérienne. Ils sont identiques au Nasr al Bahr omanais. En temps de paix, la plateforme pour hélicoptère est très peu utilisée. Trouve plus

Classe Kamikawa Maru: La classe Kamikawa Maru (神 川 丸 型 貨物 船) était un type de cargo japonais, servant pendant les années 1930 jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Quatre des cinq navires de la classe ont été convertis en transport d'hydravions pendant la guerre. Trouve plus

Classe Kamikaze: La classe Kamikaze (神風型駆逐艦, Kamikazegata kuchikukan) est une série de destroyers de 1e classe de la Marine impériale japonaise construite après la Première Guerre mondiale. Les navires étaient obsolètes dès le début de la Guerre du Pacifique et furent relégués, pour la plupart, à des rôles secondaires de navires de patrouille ou ravitailleurs à grande vitesse. Trouve plus

Classe Kamishima: La Classe Kamishima est une classe de mouilleurs de mines de la Marine impériale japonaise construite en fin de la Seconde Guerre mondiale. Neuf navires avaient été prévus dans le cadre du plan de réarmement japonais Maru Sen. Seul un navire a été achevé. Trouve plus

Classe Kapitan Pattimura: La classe Kapitan Pattimura est un type de corvettes construites dans l'ex-Allemagne de l'Est et en service dans la marine indonésienne. Elle est constituée par 16 bâtiments de l'ex-classe Parchim de l'ex-Volksmarine (marine de l'ex-Allemagne de l'Est) acquis en 1993 et modernisés, notamment en en changeant les moteurs et la climatisation pour l'adapter au climat tropical de l'Indonésie. Trouve plus

Classe Kara: Le Projet 1134B Berkut-b, classification OTAN Kara, était une classe de croiseurs lance-missiles (la marine russe les a reclassés en tant que destroyers) construite dans les années 1970 pour la Marine soviétique. Les sept croiseurs lance-missiles de la classe Kara étaient des bâtiments assez polyvalents, destinés à succéder aux Kresta. Après la chute de l'URSS les bateaux restants ont été transférés à la marine russe. Trouve plus

Classe Karakurt: La Classe Karakurt est une classe de corvette correspondant au projet 22800. Trouve plus

Classe Karel Doorman: Trouve plus

Classe Karel Doorman (frégate): La classe Karel Doorman est une série de huit frégates multi-fonctions commandée par la Koninklijke Marine. Elle est également appelée classe M (pour Multi-purpose) ou simplement M-frégate. Les huit frégates ont reçu des noms d'officiers néerlandais célèbres. Trouve plus

Classe Karlsruhe: La classe Karlsruhe est une classe de croiseurs légers construit pour la Kaiserliche Marine peu avant le début de la Première Guerre mondiale. Seuls deux navires, le SMS Karlsruhe et le SMS Rostock, furent conçus par les chantiers navals Germaniawerft et Howaldtswerke de Kiel. Trouve plus

Classe Karp: Les sous-marins de Classe Kasatka furent construits par l'entreprise Krupp Ag dans l'empire et dessinés par Equevilley-Montjustin pour la marine impériale russe. Une fois achevés, les sous-marins naviguèrent de Kiel jusqu'à Libau en Lettonie. 3 sous-marins furent construits : Le Kambala sombra en mai 1909 pendant des exercices à la suite d'un accrochage avec le cuirassé Rostislav. Le Karp et le Karas furent sabordés à Sébastopol en 1919. Le Karp fut renfloué en 1925 mais ne retrouva pas le service. Trouve plus

Classe Kasagi: Trouve plus

Classe Kasatka: La classe Kasatka est une classe de sous-marin de la marine impériale russe. Six sous-marins appartenant à cette classe voient le jour : Kasatka (Касатка - orque) : 1904 Skat (Скат - raie) : 1904 Nalim (Налим - lotte) : 1904 Feldmarschall Graf Cheremetiev : 1904 Makrel (Макрель - maquereau) : 1904 Okoun (Окунь - perche) : 1904Construit par le chantier naval de la Baltique de Saint-Pétersbourg, les sous-marins sont dessinés par Boubnov. L'Okoun et le Makrel sont modernisés en 1905, on remplace le moteur initial par un moteur dynamo-diesel de 120 chevaux afin d'alimenter le moteur principal à propulsion électrique. Le Kasatka est désarmé en 1925, le Skat et le Nalim sont sabordés à Sébastopol en 1919. Le Makrel et l'Okoun sont désarmés et mis hors service en 1925, le Feldmarschall Graf Cheremetiev sombra à Pétrograd en 1922. Trouve plus

Classe Kashima: La classe Kashima (ou classe Katori) fut la troisième classe de cuirassés de type pré-dreadnought de la Marine impériale japonaise. Ces deux cuirassés de 1re classe ont été construits au Royaume-Uni, l'un sur le chantier naval Vickers de Barrow-in-Furness, et l'autre sur celui du fleuve Tyne dans le Nord de l'Angleterre. Ils furent les derniers construits à l'étranger et équipés d'un éperon de proue. Trouve plus

Classe Kashin: Trouve plus

Classe Kashtan: La Classe Kashtan est une classe de navire de ravitaillement offshore de la marine russe. Trouve plus

Classe Kasuga: La classe Kasuga fut la troisième classe de croiseurs cuirassés de la Marine impériale japonaise. Elle comprenait deux unités, les Kasuga et Nisshin, deux navires développés parmi les dix croiseurs de la classe Giuseppe Garibaldi construite en Italie sur le chantier naval Ansaldo à Gênes. Trouve plus

Classe Katori: La classe Katori fut une classe de croiseurs légers de la Marine impériale japonaise construite conjointement au chantier naval Mitsubishi Heavy Industries de Yokohama. Au cours de la guerre du Pacifique ils ont servi comme navire-amiral ou comme navire de commandement de sous-marins ou de flottilles d'escorte. Trouve plus

Classe Kawachi: La Classe Kawachi est composée des premiers cuirassés de type Dreadnought de la Marine impériale japonaise. Trouve plus

Classe Kawakaze: Trouve plus

Classe KDX-II: Trouve plus

Classe Kearsarge: La classe Kearsarge est une classe de deux cuirassés de 1re classe construits pour l'US Navy au début du XXe siècle. Ils participent au voyage autour du monde de la Grande flotte blanche, étant les plus vieux navires de l'escadre. Ils ne participent à aucun engagement majeur de la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Kebir: La classe Kebir est une classe de patrouilleur, petit navire de guerre, dans la marine algérienne. ConstructeursBrooke Marine, Lowestoft, Royaume-Uni (2 unités) ECRN, Mers el-Kébir, Algérie (7 unités) Trouve plus

Classe Kedah: La Classe Kedah est une série de patrouilleurs océaniques (classifié comme corvette dans flottes de combat) développée pour la Marine royale malaisienne par le chantier naval Blohm & Voss à Hambourg de la firme allemande ThyssenKrupp Marine Systems conceptrice des navires de guerre de type MEKO. Elle tire son nom de l'état de Kedah. Trouve plus

Classe Kiev: Les navires de la classe Kiev/Krechyet (en russe : Кречет) ou projet 1143 furent les premiers porte-aéronefs soviétiques en dehors des porte-hélicoptères de la classe Moskva. Cette classe est née du fait de l'annulation du Projet 1153 Orel, pour raisons budgétaires. Trouve plus

Classe Kii: La classe Kii est une classe de quatre cuirassés conçus pour la marine impériale japonaise au début des années 1920. La construction des quatre navires est annulée par le traité de Washington de 1922. Trouve plus

Classe Kildin: Trouve plus

Classe Kildine: La classe Kildine est une classe de quatre destroyers lance-missiles en service dans la marine soviétique durant la guerre froide. Construits dans les années 1950, trois d'entre eux sont modernisés dans les années 1970 avant d'être retirés du service à la fin des années 1980. Trouve plus

Classe Kilo: La classe Kilo (code OTAN) est une classe de sous-marins soviétiques puis russes à propulsion diesel-électrique. Cette classe est souvent considérée comme la plus silencieuse des sous-marins diesel-électriques existants : des « trous noirs dans l'océan ». Le premier Kilo entra en service en 1982. Trouve plus

Classe King Edward VII: La classe King Edward VII est une classe de cuirassés de type Pré-Dreadnought lancée par la Royal Navy tout au début du XXe siècle. Les navires ont servi ensemble en tant qu'unité tactique pendant une grande partie de leur carrière, opérant dans les Escadres de l'Atlantique ou de la Manche, et dans la Home Fleet avant la Première Guerre mondiale. Dès 1912 ils constituent la 3e Escadre de Bataille et rejoignent la Méditerranée au cours de la Première Guerre balkanique (1912-1913), puis dans la Grande Flotte durant la guerre. Ils étaient systématiquement placés à la tête des escadres en protection des premiers cuirassés de type Dreadnought mis en service. Vers la fin de guerre, ils quittèrent cette formation pour assurer des rôles subsidiaires en mer Adriatique et en Atlantique. Mis en réserve après 1918 ils furent vendus pour démolition. Trouve plus

Classe King George V: Deux classes de cuirassés de la Royal Navy ont été nommées classe King George V : La classe King George V est une classe de cuirassés Super-dreadnought de la Royal Navy qui furent construits juste avant la Première Guerre mondiale ; La classe King George V est une classe de cuirassés de la Royal Navy qui furent construits juste avant et pendant la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe King George V (1911): La classe King Georges V est une classe de cuirassés Super-dreadnought de la Royal Navy qui furent construits juste avant la Première Guerre mondiale. Un autre cuirassé mis en service en 1940 porte ce nom, le HMS King George V. Trouve plus

Classe King George V (1939): La classe King George V est une classe de cuirassés de la Royal Navy durant la Seconde Guerre mondiale. Cinq navires de cette classe ont été lancés et mis en service, les HMS King George V et Prince of Wales en 1940, le HMS Duke of York en 1941, les HMS Howe et Anson en 1942. Ces cinq navires ont servi durant la Seconde Guerre mondiale, d'abord dans les eaux européennes, en Atlantique et en Méditerranée, principalement contre la Kriegsmarine, accessoirement contre la Regia Marina, ensuite dans le Pacifique, contre la Marine impériale japonaise. À l'exception du Prince of Wales, coulé au large de la côte orientale de la Malaisie par des attaques aériennes japonaises en décembre 1941, ils ont été vendus pour la ferraille à la fin des années 1950. Trouve plus

Classe Kingfisher: La classe Kingfisher était une classe de neuf sloops de patrouille de la Royal Navy (Marine royale britannique) construits en trois groupes de trois chacun au cours des années 1930, qui ont servi pendant la Seconde Guerre mondiale, principalement sur les convois de la côte Est en mer du Nord. Trouve plus

Classe Kingston: La classe Kingston consiste en 12 navires de défense côtière exploités par le Commandement maritime des Forces canadiennes. Ces navires multi-rôles ont été construits et lancés à partir du milieu jusqu'à la fin des années 1990 et l'équipage est entièrement composé de membres de la Réserve navale à l'exception de deux techniciens membres de la Force régulière par équipage. Leurs principales missions sont la surveillance côtière, les patrouilles de souveraineté, route d'enquête et de la formation. Ils ont été conçus en ayant à l'esprit un rôle de déminage et sont par conséquent classés comme dragueurs de mines mécaniques (MM), mais ce rôle a diminué à la suite de l'évolution de la nature de la lutte contre les mines marines. La possibilité d'acquérir l'équipement nécessaire pour être en mesure d'effectuer son rôle de lutte contre les mines plus efficacement continue d'être examinée. Trouve plus

Classe Kirov: Classe Kirov peut faire référence à deux classes de navires de la Marine soviétique puis de la Marine russe : classe Kirov, classe de croiseurs, en service de 1938 à 1970 ; classe Kirov, classe de croiseurs lance-missiles, en service de 1980 à aujourd'hui. Trouve plus

Classe Kirov (1936): La classe Kirov est un groupe de deux croiseurs construits à la fin des années 1930 pour la Marine soviétique. Trouve plus

Classe Kirov (1977): Les croiseurs à propulsion nucléaire (CGN, selon le code de classification de l'US Navy) de la classe Kirov ou Projet 1144 sont les plus grands et les plus puissants bâtiments de guerre de surface (hormis les porte-aéronefs) ayant été mis en service dans la marine soviétique et tiennent aujourd'hui encore ce rang dans la marine russe. Leur silhouette est facilement reconnaissable grâce à l'antenne du radar Top-Pair qui est l'une des plus grandes antennes embarquées. La désignation officielle du type Projet 1144, est "croiseur lance-missiles, lourd à propulsion nucléaire". En raison de leur taille et de leur apparence générale rappelant celles des anciens bâtiments de ligne de la première moitié du XXe siècle, ces bâtiments sont souvent appelés «croiseurs de bataille» par les observateurs navals occidentaux. Trouve plus

Classe Kirov (croiseur de bataille): Trouve plus

Classe Kirov (croiseur): Trouve plus

Classe Kitty Hawk: La Classe Kitty Hawk est une classe de porte-avions américains. Elle dérive directement de la Classe Forrestal et comprend quatre bâtiments. Trouve plus

Classe Knox: La classe Knox est une classe de 46 frégates de la Marine des États-Unis initialement prévues comme escorteurs, ce qui a changé leur désignation de coque de DE à FF en 1975. Une sous-classe de la classe Knox a été construit, communément appelé la classe Hewes. Trouve plus

Classe Knud Rasmussen: La classe Knud Rasmussen est une classe de patrouilleurs de la Marine royale danoise comprenant trois navires entrés en service à partir de 2008 à la base navale de Korsør. Trouve plus

Classe Kobben: La classe Kobben, ou Type 207 est une série de sous-marins à propulsion diesel-électrique, construits par le Nordseewerke pour la Marine royale norvégienne. Ces sous-marins sont une version adaptée des Type 205 allemands. Trouve plus

Classe Kolberg: La classe Kolberg est une classe de croiseurs légers construit pour la Kaiserliche Marine peu avant le début des années 1910. Quatre navires, le SMS Kolberg, Mainz, Cöln, et Augsburg, furent conçus par les chantiers navals Schichau-Werke, AG Vulcan, Germaniawerft et Kaiserliche Werft des villes de Danzig, Stettin et Kiel. Trouve plus

Classe Kolkata: La classe Kolkata (Projet 15A) est une classe de trois destroyers lance-missiles furtifs guidés construite pour la marine indienne. La classe comprend trois navires — Kolkata, Kochi et Chennai — tous construits par Mazagon Dock Limited (MDL) en Inde. Ce sont les plus gros destroyers exploités par la marine indienne. En raison de retards dans leur construction et d'un problème constaté lors des essais en mer, la date de mise en service initiale du premier navire de la classe a été repoussée de 2010 à 2014 Le dernier navire mis en service est le Chennai, en novembre 2016. Les destroyers font suite à la classe Delhi (en) (Projet 15). Ils sont beaucoup plus performants du fait des améliorations majeures apportées lors de la conception, comme l'ajout de capacités d'attaque au sol importantes, de capteurs et de systèmes d'armes modernes. Trouve plus

Classe Komar: La classe Komar est le code OTAN pour une classe de bateaux lance-missiles construits dans les années 1950 et 1960 pour la Marine soviétique. Leur désignation soviétique était Projet 183R. Ils ont été largement exportés à des pays alliés ( Algérie, Chine, Cuba, Corée du Nord, Syrie, Viêt Nam, Égypte, Indonésie) avant d'être remplacés par les patrouilleurs de classe Osa. Trouve plus

Classe Končar: La classe Končar est une classe de 6 bateaux lance-missiles construits pour la marine militaire yougoslave (en serbo-croate : Jugoslavenska ratna mornarica-JRM) par le chantier naval de Kraljevica en Croatie à la fin des années 1970 au chantier naval Tito à Kraljevica en République socialiste de Croatie. Les bateaux comportaient un mélange d'équipements occidentaux et orientaux, y compris des missiles anti-navires soviétiques et des canons suédois. Trouve plus

Classe Kongo: Trouve plus

Classe Kongō: Trois classes de navires de la marine impériale japonaise puis de la force maritime d'autodéfense japonaise ont porté le nom de Kongō : la classe Kongō, une classe de corvettes cuirassées en service à la fin du XIXe siècle ; la classe Kongō, une classe de quatre croiseurs de bataille qui participent à la Première puis à la Seconde Guerre mondiale ; la classe Kongō, une classe de quatre destroyers lance-missiles en services depuis les années 1990. Trouve plus

Classe Kongo (croiseur): Trouve plus

Classe Kongō (croiseur): La classe Kongō est une série de quatre croiseurs de bataille de la Marine Impériale japonaise, conçue par l'architecte naval britannique Sir George Thurston (en), avant la Première Guerre mondiale. Le Kongō fut le dernier grand navire de guerre japonais à être construit en dehors du Japon. Il a servi de modèle pour les trois autres unités de la classe, qui ont été construites dans des chantiers japonais. Ils ont subi des transformations importantes entre les deux guerres mondiales, et ont eu l'activité militaire la plus importante des grands navires porte-canons japonais, leur vitesse supérieure à celle des cuirassés japonais des classes suivantes, Fusō et Nagatō, les ont amené à accompagner les porte-avions de Pearl Harbor à Midway. Aucun n'a survécu à la Seconde Guerre mondiale, deux ont été perdus devant Guadalcanal, en novembre 1942, et les deux autres ont été détruits entre novembre 1944 et juillet 1945. Trouve plus

Classe Kongō (DDG): La classe Kongō (こんごう型護衛艦, Kongō keigo eikan) est une classe de destroyers lance-missiles de la Force maritime d'autodéfense japonaise construite durant les années 1990. Trouve plus

Classe Kongō (destroyer): Trouve plus

Classe Koni: Le projet 1159 ou classe Koni (Code OTAN) est une classe de frégates polyvalentes d'origine soviétique n'embarquant pas de missiles mer-mer, ce qui constitue un handicap majeur. Trouve plus

Classe König: La classe König est une classe de quatre cuirassés de type super-dreadnought construite au début du XXe siècle pour la Kaiserliche Marine. Les navires de cette classe ont servi pendant la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Königsberg: Trois classes de croiseurs légers de la Kaiserliche Marine ou de la Reichsmarine ont porté le nom de Königsberg : la classe Königsberg, une classe de quatre navires lancés entre 1905 et 1907 ; le classe Königsberg, une classe de quatre navires lancés entre 1915 et 1916 ; le classe Königsberg, ou classe K, une classe de trois navires lancés entre 1927 et 1928. Portail de l'histoire militaire Portail du monde maritime Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...