Rechercher dans ce blog

mardi 23 février 2021

Classe Houbei, Classe HSY-55, Classe Huchuan, Classe Huchwan, Classe Hunt,

Classe Houbei: La classe Houbei est le code OTAN désignant la classe de patrouilleurs lance-missiles chinois Type-022, en service au sein de la Marine chinoise. Le premier exemplaire, construit par les chantiers Hudong-Zhonghua Shipyard à Shanghai, a été lancé en avril 2004. Le design du navire, outre le fait que sa conception améliore sa furtivité, est basé sur un modèle de double coque, type catamaran, offrant une meilleure stabilité par rapport aux autres navires lance-missile dans des conditions de mer agitée. Environ 83 exemplaires, fabriqués en trois vagues successives étalées sur sept ans, sont en service en 2011. Le Pakistan a montré son intérêt pour le navire et négocié avec la Chine de le construire localement au chantier naval Karachi Shipyard (en). Trouve plus

Classe HSY-55: La Classe HSY-55 est une classe de Navire d'attaque rapide de la marine grecque. Trouve plus

Classe Huchuan: Trouve plus

Classe Huchwan: Les bâtiments de la classe Huchwan (appelé Type 025 ou Huchuan) sont des patrouilleurs hydroptère lance-torpilles de fabrication chinoise et largement utilisés par la marine de l'armée populaire de libération. Ils ont été construits à environ 220 exemplaires à partir de 1966 et leur production n'a cessé qu'en 1994. Trouve plus

Classe Hunt: Trois classes de navires de la Royal Navy portent le nom de classe Hunt : la classe Hunt, 88 dragueurs de mines ayant servi lors de la Première Guerre mondiale ; la classe Hunt, 86 destroyers d'escorte ayant servi lors de la Seconde Guerre mondiale ; la classe Hunt, 13 navires de guerre des mines lancés entre 1978 et 1988. Portail de la Royal Navy Trouve plus

Classe Hunt (1916): Trouve plus

Classe Hunt (1978): Trouve plus

Classe Hunt (destroyer): La classe Hunt est une classe de destroyers de la Royal Navy. Les premières unités sont commandées au début de l'année 1939. Les navires de cette classe prennent part à la Seconde Guerre mondiale, particulièrement dans la défense de la cote est de la Grande-Bretagne et dans la protection des convois en Méditerranée. Trouve plus

Classe Hunt (dragueur de mines): La classe Hunt est une classe de sloop de dragueur de mines construit entre 1916 et 1919 pour la Royal Navy. Trouve plus

Classe Hunt (navire de guerre des mines): La classe Hunt est une série de 13 navires de guerre des mines, combinant les fonctions de dragueur et de chasseur de mines, construite pour la Marine britannique et entrée en service dans les années 1980. Deux ont été par la suite vendus à la Marine grecque et deux autres à la Lituanie. Trouve plus

Classe Huon: La classe Huon est une classe de 6 chasseurs de mines construite pour la marine royale australienne. Trouve plus

Classe Huon (minehunter): Trouve plus

Classe Huszár: La classe Huszár était une classe de destroyers conçue pour la K.u.K. Kriegsmarine en 1904. Le premier de ces destroyers, le SMS Huszár I, fut construit au Royaume-Uni par les chantiers navals Yarrow. Portail de l'Autriche-Hongrie Portail de l'histoire militaire Portail du monde maritime Trouve plus

Classe Hydra: La Classe Hydra est une classe de navires pouvant faire référence à: Classe Hydra, une série de 4 frégates commandée par la Marine grecque Classe Hydra, une série de torpilleurs commandée par la Marine néerlandaise Classe Hydra, une série de 2 mouilleurs de mines commandée par la Marine néerlandaise Classe Hydra, une série de 3 sloops à roues à aubes à vapeur commandée par la Royal Navy Classe Hydra, une série de 3navires cuirassés commandée par la Marine grecque Trouve plus

Classe Hydra (frégate): La Classe Hydra est une série de quatre frégates (avec hélisurface) commandée par la Marine grecque. C'est la variante type MEKO 200HN développée par le chantier naval de Hambourg Blohm & Voss Hambourg de la firme allemande ThyssenKrupp Marine Systems conceptrice des navires de guerre de la famille MEKO. Trouve plus

Classe Hyuga: Trouve plus

Classe Hyūga: La classe Hyūga (ひゅうが型護衛艦, Hyūgagata goeikan, anciennement 16DDH — 16 correspondant à la seizième année de l'ère Heisei du calendrier japonais) sont des destroyers porte-hélicoptères (Hélicoptère Destroyer (DDH) dans la classification du Japon) de la Force maritime d'autodéfense japonaise. Trouve plus

Classe I: La classe I peut désigner : la classe I (en), ou classe Acheron, une classe de destroyers de la Royal Navy construits peu avant le début de la Première Guerre mondiale ; la classe I, une classe de destroyers de la Royal Navy construits peu avant le début de la Seconde Guerre mondiale ; la classe I, une classe de chemin de fer d'Amérique du Nord, définie par l'Association of American Railroads. Trouve plus

Classe I (destroyer): La Classe I est un groupe de 9 destroyers de la Royal Navy lancée entre 1936 et 1937. Quatre autres navires ont été commandés par la marine turque. Deux serviront d'abord pour la Royal Navy. Trouve plus

Classe I-121: La classe I-121 (伊百二十一型潜水艦, I-hyaku-ni-jū-ichi-gata sensuikan) ou type Kiraisen (機雷潜型潜水艦, Kiraisen-gata sensuikan) est une classe de sous-marin de la Marine Impériale japonaise construite dans les années 1920. Le nom du type est le raccourci de Kirai Fusetsu Sensuikan (機雷敷設潜水艦, sous-marin mouilleur de mines). Trouve plus

Classe I-200: Trouve plus

Classe I-201: La classe I-201 (伊二百一型潜水艦, I-ni-hyaku-ichi-gata sensuikan) est une classe de sous-marins de 1re classe en service dans la marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. Étant l'une des classes de sous-marins les plus avancées technologiquement, ils étaient, derrière les sous-marins anaérobies de type XVII allemands, les plus rapides construits pendant la Seconde Guerre mondiale. Vingt-trois unités ont été commandées au chantier naval de Kure dans le cadre du programme de construction de 1943. Notamment en raison des nombreux bombardements, seuls les I-201, I-202 et I-203, ont été achevés avant la fin du conflit. Aucun d'entre eux n'a opéré sur un théâtre de guerre. Trouve plus

Classe I-351: La classe I-351 est une classe de sous-marins construits pour la Marine Impériale japonaise au cours de la Seconde Guerre mondiale. Aussi connues sous l'appellation de type SH, pour Sen Ho ou encore sous-marin-soutien, ravitailleur d'avions (essence, bombes, torpilles); ces bâtiments était l'équivalent du Milchkûhe (« vache à lait ») dans la Kriegsmarine. Trouve plus

Classe I-400: La classe Sen Toku I-400 (伊四〇〇型潜水艦, I-yonhyaku-gata Sensuikan) est une classe de sous-marins de la Marine impériale japonaise. Les sous-marins ont été les plus grands de la Seconde Guerre mondiale et sont restés les plus grands jamais construits jusqu'à la construction des sous-marins nucléaires à missiles balistiques dans les années 1960. La Marine impériale japonaise a appelé ce type de sous-marin "sous-marin de type Sentoku" (潜特型潜水艦, Sen-Toku-gata sensuikan, sous-marins spécial). Le nom du type a été raccourci en Toku-gata Sensuikan (特型潜水艦, Sous-marin de type spécial). Il s'agissait de porte-avions sous-marins capables de transporter trois hydravions Aichi M6A Seiran sous l'eau jusqu'à leur destination. Ils étaient conçus pour faire surface, lancer leurs avions, puis replonger rapidement avant d'être découverts. Ils transportaient également des torpilles pour le combat rapproché. La classe I-400 a été conçue avec un rayon d'action permettant de voyager partout dans le monde et d'en revenir. Une flotte de 18 bateaux a été planifiée en 1942, et les travaux ont commencé sur le premier en janvier 1943 à l'arsenal de Kure, à Hiroshima. En un an, le plan a été ramené à cinq, dont trois seulement (I-400 à Kure, et I-401 et I-402 à Sasebo) ont été achevés. Trouve plus

Classe Iassen: La classe Iassen, du mot russe : Ясень signifiant « frêne », est le code OTAN pour la classe de sous-marins nucléaires d'attaque de 4e génération de la Marine russe. La dénomination russe est « Projekt 885 ». La tête de classe de deux bâtiments, le Severodvinsk (du nom de la ville où il a été construit), a été lancé en 2010. Polyvalente et furtive, la classe Iassen égalerait les SNA américains de classe Seawolf / Virginia. Son armement (plusieurs types de missiles de croisière et de torpilles) lui permettra de mener une vaste gamme de missions, dont le combat littoral. Trouve plus

Classe Ibuki: Deux classes de navires de la Marine impériale japonaise ont porté le nom de classe Ibuki : la classe Ibuki, une classe de croiseurs cuirassés lancés en 1907 ; la classe Ibuki, une classe de croiseurs lourd prévus pour être lancés durant la Seconde Guerre mondiale. Seul l'Ibuki sera terminé et transformé en porte-avions léger. Portail du monde maritime Portail de l'histoire militaire Trouve plus

Classe Ibuki (croiseur cuirassé): La classe Ibiki fut une classe de croiseur cuirassé construite pour la Marine impériale japonaise aux arsenaux navals japonais de Kure et Yokosuka. Les deux croiseurs, furent reclassés en croiseur de bataille en 1912. Ils furent rayés des listes en septembre 1923 sous les termes du Traité de Washington de 1922. Trouve plus

Classe Ibuki (croiseur lourd): Trouve plus

Classe Ikazuchi: La Classe Ikazuchi (雷型駆逐艦, Ikazuchigata kuchikukan) est une classe de six destroyers construits pour la Marine impériale japonaise par Yarrow Shipbuilders au Royaume-Uni. Trouve plus

Classe Illinois: La classe Illinois est une classe de cuirassés pré-Dreadnought de la Marine des États-Unis en service au début du XXe siècle. Elle comprend trois navires : l'USS Illinois (BB-7), l'USS Alabama (BB-8) et l'USS Wisconsin (BB-9) construits entre 1896 et 1901. Le premier navire de sa classe, l'USS Illinois, est mis en service en 1901. La classe Illinois est une classe de transition ; elle fait des progrès par rapport aux classes précédentes, notamment en intégrant pour la batterie principale (en), les premières tourelles de canon modernes et pour l'armement secondaire, les nouveaux canons à tir rapide (en). Mais ce sont aussi les derniers cuirassés américains à être dotés de technologies dépassées pour l'époque notamment avec des chaudières à tubes de fumée (en) et un blindage Harvey (en). La classe est armée d'une batterie principale composée de deux tourelles jumelles avec deux canons de 13 pouces (330 mm) chacune, soutenue par une batterie secondaire de quatorze canons de 6 pouces (150 mm). Les navires ont une vitesse nominale de 16 nœuds (30 km/h), bien qu'ils puissent dépasser largement cette vitesse. Les trois navires servent dans divers rôles et lieux tout au long de leur carrière. L'Illinois sert au sein de l'escadre de l'Atlantique Nord et de l'escadre européenne au début de sa carrière, tandis que le Wisconsin est le navire amiral de la flotte du Pacifique, puis de la flotte asiatique. L'Illinois et l'Alabama participent à la croisière de la Grande flotte blanche en décembre 1907 depuis la côte est des États-Unis, mais après avoir contourné l'Amérique du Sud et fait escale en Californie, l'Alabama est contraint de quitter la flotte en raison de problèmes de machines. Le Wisconsin se joint alors à la flotte et continue avec elle jusqu'à la fin de sa tournée en février 1909. Les trois navires sont modernisés en 1909 et servent dans la flotte de l'Atlantique pendant une courte période. En 1912, les trois navires sont placés dans la flotte de réserve et sont principalement employés comme navires-écoles. Ils continuent à jouer ce rôle pendant la Première Guerre mondiale, en formant des hommes à faire fonctionner les machines des navires de guerre et en effectuant des transports pour l'effort de guerre. Les trois navires sont mis hors service en 1920. L'Illinois est prêté à la milice navale de New York (en) qui le converti en arsenal flottant. Rebaptisé Prairie State en 1941, il est finalement vendu à la ferraille en 1956. Le Wisconsin est démantelé pour être mis à la casse en 1922, tandis que l'Alabama est utilisé comme navire cible en septembre 1921 lors d'essais de bombardement avec l'US Army Air Service. Trouve plus

Classe Illustrious: La classe Illustrious est une classe de porte-avions de la Royal Navy, l'une des plus importantes du Royaume-Uni durant la Seconde Guerre mondiale. Elle est lancée à la fin des années 1930 en tant que partie prenante du réarmement des forces britanniques en réponse à la menace grandissante de l'Allemagne Nazie, de l'Italie Fasciste et de l'Empire du Japon. Chacun de ses navires jouera un rôle important lors de la Seconde Guerre mondiale. Le Victorious prendra part à la traque du Bismarck, l'Illustrious et le Formidable joueront un rôle important en Méditerranée en 1940 et 1941, et tous les trois prendront part aux succès de la British Pacific Fleet en 1945. Trouve plus

Classe Ilocos Norte: La classe Ilocos Norte est une série de quatre patrouilleurs construite par le chantier naval Tenix (en) en Australie pour la Garde côtière philippine (PCG). Trouve plus

Classe Impavido: La classe Impavido est la deuxième classe de destroyers italiens construite après-guerre pour la marine de guerre italienne. C'est aussi la première classe de destroyers lance-missiles avec une plateforme arrière pour hélicoptère. Trouve plus

Classe Impératrice Maria: La classe Impératrice Maria (Императрица Мария, Imperatritsa Mariya) est une classe de trois cuirassés construits pour la marine impériale de Russie durant la Première Guerre mondiale. En service dans la flotte de la Mer noire, les trois navires connaissent une carrière très brève, l'Impératrice Maria explosant dans le port de Sébastopol en 1916, l'Impératrice Catherine la Grande étant sabordée en 1918 dans le port de Novorossiisk et l'Empereur Alexandre III étant interné dans le port de Bizerte après la dissolution de la flotte de l'Armée blanche en 1922. Trouve plus

Classe Imperatritsa Mariya: Trouve plus

Classe Imperieuse: La classe Imperieuse fut la deuxième classe de croiseurs cuirassés construite au Royaume-Uni à la fin du XIXe siècle pour servir dans la Royal Navy. Elle fut la dernière de ce type à porter un gréement de voilier à deux-mâts. Trouve plus

Classe Impérieuse: Trouve plus

Classe Impetuoso: La classe Impetuoso est la première classe de destroyers italiens construite après-guerre pour la marine de guerre italienne. Elle ne comprend que deux unités. Trouve plus

Classe Implacable: La classe Implacable est une classe de porte-avions utilisée par la Royal Navy durant la seconde moitié de la Seconde Guerre mondiale. Sa conception est basée sur celle de la classe Illustrious. Trouve plus

Classe Incheon: La classe Incheon ou FFX (Hangul : 인천급 호위함 ; Hanja : 仁川級護衛艦) est une série de frégates conçue par la Corée du Sud pour équiper sa marine. Les frégates de classe Incheon ont quasiment le même armement que les destroyers de classe Gwanggaeto le Grand : seul l'absence de missiles RIM-7 Sea Sparrow les différencie. Elles sont destinées à être employées dans le cadre de patrouilles côtières, de la lutte anti-sous-marine et d'opérations de soutien logistique. Trouve plus

Classe Indefatigable: La classe Indefatigable est une classe de croiseurs de bataille en service dans la Royal Navy et dans la Royal Australian Navy durant la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Indefatigable (battlecruiser): Trouve plus

Classe Independence: La classe Independence peut faire référence à deux classes de navires de la marine américaine : la classe Independence, une classe de porte-avions légers construits pendant la Seconde Guerre mondiale à partir de croiseurs légers de la classe Cleveland ; la classe Independence, une classe de littoral combat ship dont le navire de tête, l'USS Independence a été lancé en 2008. Trouve plus

Classe Independence (littoral combat ship): La classe Independence, est une classe de frégates de l'US Navy, de type Littoral combat ship, en construction depuis 2006 et dont le premier navire est en service depuis 2010. Trouve plus

Classe Independence (porte-avions): La classe Independence est une série de neuf porte-avions légers américains produits en urgence pendant la Seconde Guerre mondiale en transformant des croiseurs légers de la classe Cleveland en cours de construction. Les autres navires composant la classe (sister-ships) sont le Princeton, le Belleau Wood, le Cowpens, le Monterey, le Langley, le Cabot, le Bataan et le San Jacinto. Quasiment imposées par le président Roosevelt à la marine américaine qui doute de leur valeur militaire, ces conversions permettent aux États-Unis de doubler dès le milieu de l'année 1943 le nombre de leurs porte-avions rapides (ou fast carriers ) dans le Pacifique alors que les premiers navires de la classe Essex commencent à peine à entrer en service. Dès l'invasion de Tarawa en novembre 1943, les cinq Independence en service, mettent en œuvre 30 % de l'aviation embarquée de la flotte d'invasion, et près de 40 % de ses chasseurs . Les neuf bâtiments sont tous lancés avant la fin de l'année 1943. Leurs groupes aériens combinés sont à-peu-près équivalents à ceux de trois Essex supplémentaires à une époque où ces derniers sont encore rares . Transformés dans l'urgence, et donc en acceptant des compromis en matière de capacité militaire, de qualités nautiques, d'habitabilité et de protection, ces navires restent en service en première ligne jusqu'à la fin du conflit et un seul est perdu au combat (l'USS Princeton - CVL 23 - lors de la campagne des Philippines). Ils sont désarmés à la fin de la guerre et l'Independence est sacrifié lors des essais nucléaires de Bikini mais le Bataan, le Cabot et le Monterey reprennent du service pendant la guerre de Corée, comme porte-avions légers ou comme transports d'aviation. Le Langley et le Belleau Wood, sont prêtés entre 1951 et 1963 à la marine française renaissante qui les rebaptise respectivement La Fayette et Bois Belleau et les emploie notamment en Indochine. Enfin, le Cabot est prêté en 1967 - puis cédé en 1972 - à la marine espagnole, dans laquelle il reste en service jusqu'en 1989 sous le nom de Dédalo . Alors qu'avec le recul, certains historiens ont pu remettre en cause la décision américaine de construire autant de porte-avions de la classe Essex (24 seront achevés, dont certains après la fin de la guerre ) ou de porte-avions d'escorte (125 lancés, dont 87 conservés par la marine US), personne n'a contesté la contribution des neuf Independence à la victoire alliée à un moment où le cours de la guerre du Pacifique était en train de basculer , . Trouve plus

Classe India: La classe India est le nom donné par l'OTAN à une classe de sous-marin de sauvetage de l'Union soviétique et de la Russie oú il est nommé Projet 940 Lenok (un type de saumon). Trouve plus

Classe Indiana: Les navires de la classe Indiana furent les premiers cuirassés mis en service par l'United States Navy qui soient comparables aux navires européens comme le HMS Hood. Commandés en 1890 et lancés entre novembre 1895 et avril 1896, ils étaient relativement petits avec un important blindage et une artillerie qui ouvrait la voie aux batteries intermédiaires. Conçus pour la défense côtière, leur franc-bord était trop bas pour qu'ils puissent affronter la haute-mer. Leurs tourelles manquaient de contrepoids et leurs ceintures blindées étaient placées trop bas pour pouvoir être efficace en toutes circonstances. Les trois cuirassés furent nommés USS Indiana, Massachusetts et Oregon. Ils servirent tous les trois dans la guerre hispano-américaine même si l'USS Oregon, stationné sur la côte Ouest des États-Unis, dut contourner l'Amérique du Sud pour rejoindre la côte Est. Après la guerre ce dernier retourna dans la Pacifique et participa à la guerre américano-philippine et à la révolte des Boxers tandis que ses sister-ships étaient affectés à des missions d'entraînement dans l'océan Atlantique. Après 1903, les cuirassés obsolètes furent retirés et remis en service à plusieurs reprises. Lors de la Première Guerre mondiale, les USS Indiana et Massachusetts servirent de navires-écoles tandis que l'USS Oregon escorta les transports de troupes pendant l'intervention américaine en Sibérie. En 1919, les trois cuirassés furent retirés du service pour la dernière fois. L'USS Indiana fut coulé dans des eaux peu profondes alors qu'il servait pour des essais d'explosifs et fut vendu pour la ferraille en 1924. L'USS Massachusetts fut sabordé au large de Pensacola en 1920 pour servir de cible d'artillerie. L'épave ne fut jamais ferraillée et fait maintenant partie du Florida Underwater Archaeological Preserves. L'USS Oregon fut initialement transformé en navire musée mais fut par la suite vendu pour être démoli durant la Seconde Guerre mondiale. Le démantèlement fut néanmoins stoppé et la coque dépouillée servit de transport de munitions lors de la bataille de Guam en 1944. La carcasse fut finalement ferraillée en 1956. Trouve plus

Classe Indomptable: Trouve plus

Classe Infanta Maria Teresa: Trouve plus

Classe Infanta María Teresa: La classe Infanta María Teresa fut la première classe de croiseur cuirassé construite pour la Marine espagnole entre 1889 et 1893. Les trois croiseurs blindés furent coulés par l'US Navy durant la bataille de Santiago de Cuba en 1898. Trouve plus

Classe Inflexible: La classe Inflexible est une classe de vaisseau de ligne de 3e rang portant 64 canons, conçue par Thomas Slade pour la Royal Navy. Les plans de cette classe sont principalement basés sur ceux de la classe de 74 canons Albion (en) précédemment conçue par Thomas Slade. Trouve plus

Classe informatique: Trouve plus

Classe Ingul: La Classe Ingul est le nom d'une classe de remorqueurs et navire de sauvetage de la marine russe. Trouve plus

Classe Insect: La classe Insect est une classe de canonnière de la Royal Navy. Trouve plus

Classe interne: En programmation orientée objet, une classe interne (de l'anglais nested class ou inner class) est une classe déclarée au sein d'une autre classe ou d'une interface. On les retrouve dans des langages comme Java, depuis la version 1.1, ou D. En Python, il est possible de créer une classe interne au sein d'une classe, méthode ou fonction. Trouve plus

Classe inversée: La classe inversée (ou « renversée », en anglais : « flipped classroom ») est une approche pédagogique qui inverse la nature des activités d'apprentissage en classe et à la maison. Les rôles traditionnels d'apprentissage sont modifiés selon l'expression « les cours à la maison et les devoirs en classe »,. Autrement dit, les élèves doivent impérativement étudier leurs cours chez eux, pour que les activités en classe deviennent plus concrètes pour eux. Durant les heures d' « apprentissages », ces derniers ne feront que des exercices d'applications et de découvertes. Ce n'est plus l'enseignant qui apporte des connaissances d'un nouveau chapitre, mais il aidera l'élève pour la compréhension des notions importantes et aura plus de temps pour suivre l'élève au cas par cas. L'enseignant jouera donc le rôle de guide dans les apprentissages de l'élève. Il est aujourd'hui impossible en l'état de porter un jugement général quant au bénéfice d'un tel dispositif, les résultats d'observations étant très fluctuants en fonction des catégories sociales des élèves, de leurs niveaux scolaires initiaux et des disciplines enseignées. Certaines études relativisent l'impact et les bénéfices de l'inversion du cours, qui seraient en réalité le fruit de la pédagogie active qui accompagne la classe inversée (cf. infra). Trouve plus

Classe Invincible: La classe Invincible peut faire référence à deux classes de navires de la Royal Navy britannique : la classe Invincible, la première classe de croiseurs de bataille mise en service par la Royal Navy en 1908; la classe Invincible, une classe de porte-avions légers britanniques en service dans la Royal Navy depuis les années 1970. Trouve plus

Classe Invincible (croiseur): Issue d'une idée de l'admiral John Arbuthnot Fisher, la classe Invincible est la première classe de croiseurs de bataille qui, comme le Dreadnought pour les cuirassés, rendaient obsolètes tous les croiseurs précédemment construits. Trouve plus

Classe Invincible (porte-avions): La classe Invincible est une classe de porte-avions légers britanniques en service dans la Royal Navy. Trouve plus

Classe Iowa: La classe Iowa est une série de cuirassés construits pour l'US Navy durant la Seconde Guerre mondiale comportant quatre unités (six commandées initialement). Ces bâtiments furent engagés dans les campagnes du Pacifique. C'est à bord de l'un d'entre eux, l'USS Missouri, que fut signée la capitulation du Japon mettant fin à la Seconde Guerre mondiale. Ils servirent encore durant la guerre de Corée ; et l'un d'entre eux participa (en 1968-1969) à une partie du conflit vietnamien. Mis en réserve, ils furent modernisés et remis en service au début des années 1980 dans le cadre du plan pour une marine de 600 navires lancé sous la présidence Reagan. Ils seront engagés au cours de la guerre du Liban (1982-1985) et une ultime fois en 1990, pour la guerre du Golfe. En raison de leurs équipages trop nombreux pour un besoin opérationnel moins pertinent, ils ont ensuite été versés dans la flotte de réserve, avant d'être, en mars 2006, définitivement rayés de la liste des bâtiments de l'US Navy. Les Iowa ont été construits dans un laps de temps relativement court ; ils sont les derniers représentants de la catégorie des cuirassés, bien que le bâtiment de ligne britannique HMS Vanguard soit entré en service après eux. Lors de leur mise en service, ces bâtiments venaient de perdre le caractère prééminent de capital ship qui leur était précédemment dévolu. En effet, l'avion avait alors supplanté les gros canons dans les batailles navales désormais menées depuis des porte-avions. Les grosses pièces d'artillerie dont ils étaient dotés furent malgré tout utiles pour appuyer les nombreuses opérations amphibies menées par les États-Unis durant la guerre du Pacifique puis, dans les conflits suivants, pour des tirs contre la terre à longue distance. Vers la fin de leur carrière, les Iowa ont été reconvertis en tant que plateformes de lancement de missiles de croisière contre des cibles terrestres. Trouve plus

Classe Iron Duke: Les quatre bâtiments de la classe Iron Duke, de la Royal Navy, furent tous lancés entre octobre 1912 et novembre 1913. Ils constituaient la quatrième série de Superdreadnoughts britanniques, avec cinq tourelles doubles de 343 millimètres, alignées dans l'axe du navire, ce qui permettait de tirer une bordée avec les dix pièces. Trouve plus

Classe Iroquois: La classe Iroquois est une classe de quatre destroyers porte-hélicoptères des Forces armées canadiennes. Trouve plus

Classe Iroquois (destroyer): Trouve plus

Classe Ise: La classe Ise (伊勢型戦艦, Isegata senkan) fut la seconde classe de cuirassés de 1re classe de type dreadnought de la Marine impériale japonaise, la première étant la classe Fusō. Trouve plus

Classe Ishikari: Trouve plus

Classe Isla de Luzón: La classe Isla de Luzón fut la réelle première classe de croiseur protégé, construite après la classe Velasco pour l'Armada espagnole. Ils ont participé à la guerre hispano-américaine de 1898. Trouve plus

Classe Island: La classe Island est une classe de bateaux de patrouille de police opérée principalement par la MoD Police et les Royal Marines. Ils sont chargés de protéger les navires de la Royal Navy de grande valeur, tels que les sous-marins de la classe Vanguard. Les Royal Marines possèdent notamment le Mull et le Rona, qui étaient à l'origine des bateaux de la police du MoD, transférés aux Royal Marines en 2013. Les rôles du Rona et du Mull sont interchangeables, ils peuvent ainsi être utilisés à la fois par les RM et par le MDP. Les RM possèdent également un troisième navire appelé Eorsa,. Trouve plus

Classe Island (patrouilleur): Le patrouilleur de classe Island était une classe de deux navires destinée à la Scottish Fisheries Protection Agency (en). À la suite des expériences de la Royal Navy dans la guerre de la morue avec l'Islande et du succès du FPV Jura (prêté à la Marine sous le nom de HMS Jura) dans les patrouilles de protection des pêches, la marine en a fait construire sept autres. Ces navires ont été conçus et construits à Aberdeen, en Écosse. Trouve plus

Classe Island (USCGC): La classe Island est une classe de cotres de la Garde côtière des États-Unis. 49 navires de la classe ont été construits, dont 37 restent en service. Leurs numéros de coque vont de WPB-1301 à WPB-1349 . La Garde côtière américaine a transféré plusieurs navires à l'étranger et forces navales des gardes-côtes par la Defense Security Cooperation Agency (en) du Bureau International d' acquisition excédentaire de défense du programme (EDA). Trouve plus

Classe Isles: La classe Isles est une classe de chalutiers militaires utilisée durant la Seconde Guerre mondiale par la Royal Navy, la Marine royale canadienne, la Marine royale néo-zélandaise. Trouve plus

Classe Isokaze: La classe Isokaze (磯風型駆逐艦, Isokazegata kuchikukan) est une classe de quatre destroyers construits pour la Marine impériale japonaise. Trouve plus

Classe Ivan Gren: La classe Ivan Gren est une classe de navires de débarquement/Navire d'assaut amphibie russe. Trouve plus

Classe Ivan Papanin: La Classe Ivan Papanin (ou Project 23550) est une classe de patrouilleur brise-glace de marine côtière des Garde-côtes de Russie dont la construction a commencé en 2017. Trouve plus

Classe Ivan Rogov: La classe Ivan Rogov (Projet 1174/Yednorog) est une classe de transports de chalands de débarquement appelés « grands bâtiments amphibies de débarquement » dans la marine russe ou Landing Ship Tank (LPD) dans la classification OTAN. Ils ont été construits par le chantier naval Yantar de Kaliningrad. Les superstructures massives du Projet 1174 comprennent six ponts au-dessus du pont principal. Le radier est à l'arrière, les hangars pour véhicules à l'avant et les hangars pour hélicoptères à l'arrière du bloc passerelle au niveau du 3e pont. Trouve plus

Classe Ivan Susanin: La Classe Ivan Susanin est une classe de patrouilleur brise-glace de marine côtière de Russie. Trouve plus

Classe Iver Huitfeldt: La classe Iver Huitfeldt est une classe de trois frégates de lutte antiaérienne avec hélisurface entrée en service en 2012 dans la marine royale danoise. Trouve plus

Classe Iwo Jima: La classe Iwo Jima est une classe de navires d'assaut amphibie (Landing Platform Helicopter selon la liste des codes des immatriculations des navires de l'US Navy), les premiers conçus spécialement pour ce type de missions. Ils furent construits à 7 exemplaires. Commissionnés de 1961 à 1970, ils sont retirés du service de 1993 à 2002 et remplacés par les Landing Helicopter Assault de classe Tarawa, disposant d'un radier. Trouve plus

Classe Iziaslav: La classe Iziaslav (en russe : Изяслав) est un groupe de destroyers construits dans les années 1910 pour la flotte de la Baltique de la Marine impériale russe. Trouve plus

Classe Izmail: Trouve plus

Classe Izumo: La classe Izumo fut la deuxième classe de croiseur cuirassé construite au Royaume-Uni pour la Marine impériale japonaise. Elle comprenait deux unités : Izumo et Iwate. Trouve plus

Classe Izumo (2013): La classe Izumo (anciennement 22DDH) sont des destroyers porte-hélicoptères (Hélicoptère Destroyer (DDH) dans la classification du Japon) de la force maritime d'autodéfense japonaise. Trouve plus

Classe Izumrud: Trouve plus

Classe J: Classe J peut faire référence à plusieurs classes de navire : la classe J, une classe de destroyers de la Royal Navy ; la classe J, une classe de sous-marins de la Royal Navy ; la classe J, une des classes de voiliers de la Jauge universelle ; la classe J, une classe de destroyers de la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Classe J (sous-marin): La classe J est une classe de 7 sous-marins développée par la Royal Navy au début de la Première Guerre mondiale. En 1919, elle sera transférée à la Royal Australian Navy. Trouve plus

Classe J (submarine): Trouve plus

Classe J (yacht): La Classe J a servi à définir les grands voiliers de course construits entre 1930 et 1937 selon la Jauge universelle, établie par Nathanael Herreshoff en 1903. Réservés à une élite passionnée et très argentée, ces voiliers, symboles de luxe et de sport, servirent à affronter les meilleurs talents nautiques dans trois régates de la Coupe de l'America. longueur à la flottaison minimale (incluse) : 75 pieds (22,86 mètres) ; longueur à la flottaison maximale (exclue) : 87 pieds (26,52 mètres) ; Trouve plus

Classe J, K et N: La classe J, K et N est une série de 24 destroyers construite pour la Royal Navy et lancée en 1938. Les navires ont été construits en trois groupes de huit navires : J, K et N. Le numéro de fanion a changé en 1940 de "F" à "G". Trouve plus

Classe Jaguar: La classe Jaguar fait référence à deux classes de navires : la classe Jaguar, une classe de composée de six contre-torpilleurs lancés en 1923 par la marine française ; la classe Jaguar, une classe de 41 patrouilleurs lancés en 1957 par la Deutsche Marine. Trouve plus

Classe Jaguar (1923): La classe Jaguar, également connue sous le nom de classe Chacal, est une classe de contre-torpilleurs, leader de flottille, de la marine française. Les six navires ont été construits entre 1922 et 1926. Ils faisaient partie d'un programme de modernisation de la marine française après la Première Guerre mondiale. Trouve plus

Classe Jaguar (1957): Les vedettes rapides de la classe Jaguar (désignation militaire : type 140) ont été les premiers bâtiments de guerre mis au point par la marine de guerre fédérale allemande après la Seconde Guerre mondiale. Cette classe porte le nom de la tête de série : le Jaguar. Leur domaine d'intervention principal a été la mer Baltique. Avec ce type d'unités, l'expérience acquise de la guerre pour la construction de vedettes rapides a été améliorée. Ces bateaux sont construits avec des membrures en métaux légers et un bordé en bois. La propulsion assurée par quatre moteurs Diesel leur donnait une vitesse dépassant 40 nœuds (74 km/h). Les vedettes lance-torpilles se distinguaient ainsi par leur bonne tenue à la mer et leur grand rayon d'action. Elles auraient pu être mises en œuvre non seulement pour protéger les côtes, mais pour passer à l'offensive au large. Mais leur autonomie à la mer n'était que de quelques jours. En effet leur habitabilité était restreinte pour loger dans de bonnes conditions un équipage de 39 hommes. De plus leur armement principal de quatre torpilles se trouvait vite épuisé une fois lancées car ils n'embarquaient pas de torpilles en réserve. 20 bateaux de la classe 140 ont été construits. Ils ont formé les 3e et 5e escadres de torpilleurs rapides, en service de 1957 à 1975. 11 bateaux supplémentaires ont été construits pour l'exportation en Indonésie et en Arabie Saoudite. Le type 141 était semblable, à la motorisation près, plus puissante. Les dix bâtiments de ce type ont formé de 1958 à 1976 la 2e escadre de torpilleurs rapides. Ils ont été tout d'abord été considérés comme une deuxième série de la classe Jaguar, mais désignés ultérieurement comme classe Pygargue, du nom de l'unité tête de série. Après leur désarmement de la marine fédérale allemande, ils ont été remplacés par les vedettes de la classe Tigre du type 148. Les vedettes du type 140 ont été cédées principalement à la Turquie. Celles du type 141 ont été cédés à la Grèce, et remplacés par ceux de la classe Albatros du type 143. Ces dernières unités ont été déclassées en 2005. Trouve plus

Classe James Madison: Les sous-marins de la classe James Madison (Type SCB 516) constituent la quatrième classe de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE ; SSBN : Sub-Surface Ballistic Nuclear en anglais) de l'United States Navy. Ils sont identiques aux sous-marins de la classe précédente, la classe Lafayette, à la seule exception qu'ils sont conçus pour accueillir des missiles Polaris A-3 à la place des Polaris A-2. À la fin des années 1970 et au début des années 1980, ces submersibles furent également revus pour transporter les nouveaux missiles Trident I. Avec quatre autres classes de sous-marins, les unités James Madison faisaient partie des 41 SNLE lancés entre 1960 et 1966 surnommés les 41 for Freedom. Les sous-marins de cette classe furent en service de 1964 à 1995. Trouve plus

Classe Jason: La classe Jason est une classe de Navire d'assaut amphibie (avec hélisurface) de la marine grecque. Trouve plus

Classe Java: Trouve plus

Classe Java (croiseur): La Classe Java est une classe de deux croiseurs légers construite pour la Marine royale néerlandaise (Koninklijke Marine) Trouve plus

Classe Jayasagara: La classe Jayasagara est une paire de Patrouilleur extracôtier construite localement pour la marine srilankaise. Trouve plus

Classe Jewel: La classe Jewel est une classe de quatre navires de croisière exploitée par la société Norwegian Cruise Line. Toutes les unités sont classées Panamax et peuvent donc passer le canal de Panama. Trouve plus

Classe Jiangdao: Trouve plus

Classe Jiangkai I: Trouve plus

Classe Jiangkai II: Trouve plus

Classe Jingei: La classe Jingei (迅鯨型潜水母艦, Jingei-gata Sensuibokan) est une classe de ravitailleur de sous-marins de la Marine impériale japonaise construite entre 1922-24 (plan Flotte huit-huit) et ayant servi durant la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...