Rechercher dans ce blog

lundi 22 février 2021

Clan Ryūzōji, Clan Sagara, Clan Saionji, Clan Saito, Clan Saitō,

Clan Ryūzōji: Le clan Ryūzōji (龍造寺氏, Ryūzōji-shi) prétend descendre de Fujiwara no Hidesato. Il se fait connaître à l'époque Sengoku en combattant dans le nord de Kyūshū. Ses descendants deviennent vassaux du clan Matsudaira d'Aizu et le restent jusqu'à la restauration de Meiji. Le clan est poursuivi et acculé dans l'extrémité sud-ouest du Japon, avec le clan Ōtomo à l'est et le clan Shimazu au sud. Trouve plus

Clan Sagara: Le clan Sagara est un clan japonais de la période Sengoku, allié tactique du clan Shimazu. Trouve plus

Clan Saionji: Le clan Saionji (西園寺家, Saionji-ke) est une famille de kuge (aristocrates de cour) proche de la branche des Ōshū Fujiwara des clans Fujiwara et Imadegawa. Le nom de la famille vient de celui de la résidence officielle à Kyoto et son kamon est un tomoe. Trouve plus

Clan Saito: Trouve plus

Clan Saitō: Le clan Saitō (斎藤氏, Saitō-shi) est un clan japonais originaire de la province de Mino. Le clan émergea lors de la période Sengoku. Au début de cette période, il était relativement puissant. Son dirigeant de l'époque, Saitō Dōsan, attaqua le clan Oda (mené par Nobuhide Oda) mais celui-ci résista. Le clan Saitō s'allia avec le clan Oda en mariant la fille de Dōsan, Nō-hime, au fils de Nobuhide, le célèbre Oda Nobunaga. Portail de l'histoire du Japon Trouve plus

Clan Sakai: Le clan Sakai (酒井氏) est un clan du Japon médiéval issu du clan Matsudaira, c'est pourquoi le clan Sakai servit ce même clan pendant la période Sengoku. Après quoi le clan servit Ieyasu Tokugawa et se divisa en plusieurs branches. Le clan Sakai possédait le fief de Shonai dans la province de Dewa, ce fief représentait environ 170 000 koku. Pendant l'ère Edo, le shogunat chargea le clan d'assurer la sécurité d'Edo et des alentours, tâche qu'il assura avec succès. Le shogunat lui confia aussi le domaine de Maebashi (environ 80 000 koku). Le clan Sakai joua un rôle dans la guerre de Boshin face aux troupes impériales. En effet le clan signa une coalition avec plusieurs clans du nord de Honshu afin de résister aux troupes impériales. Trouve plus

Clan Sakakibara: Le clan Sakakibara (榊原氏, Sakakibara-shi) est une branche de daimyōs du clan de samouraïs Minamoto durant l'époque d'Edo. Durant la période Edo, les Sakakibara font partie des fudai daimyo ou « clans de l'intérieur », vassaux héréditaires ou alliés du clan Tokugawa, par opposition aux tozama daimyo, « clans de l'extérieur ». les Sakakibara sont une des quatre familles qui ont le privilège de fournir un régent durant la minorité d'un shogun. Trouve plus

Clan Sakuma: Le clan Sakuma (佐久間氏) est un clan japonais né pendant la période Sengoku. Le clan Sakuma descend du clan Miura de la province de Sagami. Le clan Sakuma résidait dans la province d'Owari, au château de Yamazaki. Le clan Sakuma servait Nobunaga Oda. Leur mon (blason) est nommé « Maru-no-uchi-ni-mitsuhikiryo » et est constitué par trois barres dans un cercle. Portail du Japon Trouve plus

Clan Salomon: Le clan Salomon (en hongrois : Salomon nemzetség) était le nom d'une ancienne gens (clan dans les documents en latin) dont descendent plusieurs familles de la noblesse hongroise. Trouve plus

Clan Sanada: Le clan Sanada (真田氏) est un clan japonais de la province de Shinano. Son passé est obscur, mais on sait qu'il est apparenté au clan Un'no. Le clan Sanada s'allia au clan Takeda vers 1550. Cependant, celui-ci fut détruit en 1582 et le clan Sanada change ses maîtres l'un après l'autre. Le clan Sanada participa à la bataille de Sekigahara en 1600 dans les deux camps. Cette stratégie leur a permis d'assurer la survie de la branche du clan qui serait du côté des vainqueurs. En 1615, Yukimura Sanada était tué au siège d'Osaka. En 1622, l'ensemble des domaines du clan atteignait 100 000 koku. Trouve plus

Clan Sasaki: Le clan Sasaki (佐々木氏, Sasaki-shi) est un clan japonais très ancien. Trouve plus

Clan Satake: Le clan Satake (佐, 竹, 氏) est un clan de samouraïs japonais qui prétend descendre du clan Minamoto. Son premier quartier général se trouve dans la province de Hitachi. Le clan est soumis par Minamoto no Yoritomo à la fin du XIIe siècle et se met plus tard au service de Yoritomo en tant que vassal. À l'époque de Muromachi, les Satake servent de gouverneurs militaires (shugo) dans la province de Hitachi (de nos jours préfecture d'Ibaraki) sous l'égide du shogunat Ashikaga. Le clan se range du côté de l'armée de l'Ouest à la bataille de Sekigahara. Il en est puni par Tokugawa Ieyasu qui l'envoie vers un plus petit territoire dans la partie septentrionale de la province de Dewa (au nord de Honshū) au début de la période Edo. Les Satake y sont daimyōs du domaine de Kubota (aussi connu sous le nom « domaine d'Akita »). Durant la période Edo, deux importantes branches du clan Satake se créent, l'une gouverne le fief d'Iwasaki et l'autre le fief de Kubota-Shinden. Durant la guerre de Boshin de 1868-1869, les Satake sont signataires du pacte fondateur du Ōuetsu Reppan Dōmei, mais après des débats internes et un désaccord avec le domaine de Sendai, le clan change de camp et rejoint les forces impériales pour réprimer l'alliance. Comme toutes les familles de daimyōs, le clan Satake est déchu de ses titres en 1871. Trouve plus

Clan Satomi: Le clan Satomi (里見氏, Satomi-shi) est un clan de samouraïs qui prétend descendre de Nitta Yoshishige (mort en 1202), dont le surnom du fils, Yoshitoshi, est « Satomi ». Les Satomi se déplacent de la province de Kōzuke à la province d'Awa au milieu du XVe siècle et y restent jusqu'à la période Edo. Durant l'époque Sengoku, les Satomi sont contraints de se soumettre à la souveraineté de Hōjō Ujitsuna en 1539. Les témoins de cette époque voient le clan Satomi combattre les clans Go-Hōjō, Takeda Imagawa à plusieurs reprises. Les revenus du clan se montent à 120 000 koku au début de l'époque d'Edo puis le clan s'éteint en 1622. Trouve plus

Clan Satsuma: Trouve plus

Clan Sengoku: Le clan Sengoku (仙石 氏, Sengoku-shi) est une famille japonaise de samouraïs descendant de la Seiwa-Genji. Trouve plus

Clan Shiba: Le clan Shiba (斯波氏, Shiba-shi) était un clan japonais qui prétendait descendre du clan Minamoto de l'époque de Heian et qui possédait de l'influence et des territoires dans les provinces d'Echizen et d'Owari dont ils étaient les gouverneurs durant l'époque Sengoku. Ils furent cependant incapables d'assurer la transition Sengoku-daimyo et perdirent Echizen au profit du clan Asakura pour cette raison dans les années 1470, au début de l'époque Sengoku. La perte de succession fut officialisée par Toshikage Asakura qui usurpa leur pouvoir. En 1550, les Shiba étaient représentés par Shiba Yoshimune de la province d'Owari, une figure de proue derrière laquelle gouvernait la branche Iwakura du clan Oda. Son domaine était le château de Kiyosu. Le clan disparut quand Yoshimune fut tué par Oda Nobutomo en 1554,,. Trouve plus

Clan Shibata: Le clan Shibata est un clan japonais datant de l'époque de Heian (XVIIe siècle). Le clan Shibata (新発田 en japonais) de la province d'Echigo n'a aucun lien familial avec le clan Shibata de la province d'Owari (écrit 柴田 en japonais). Le clan Shibata d'Echigo descend de Moritsuna Sasaki, soutien de Minamoto no Yoritomo et fils de Sasaki Hideyoshi. Plus tard, les Shibata deviennent les obligés du clan Nagao qui est sous le contrôle du fameux Kenshin Uesugi. Après la mort de Shigeie Shibata en 1587, le clan Shibata essaie de s'affranchir des Uesugi. Le clan d'Echigo disparaît peu après. Trouve plus

Clan Shikike: Le clan Shikike (式家氏, Shikike-shi) est une branche cadette du clan Fujiwara. Il est fondé par Fujiwara no Umakai. Umakai a trois frères : Fujiwara no Muchimaro, Fusasaki et Maro. Ces quatre frères sont connus pour avoir fondé les « quatre maisons » des Fujiwara. La mort de Fujiwara no Hirotsugu, en 740, marque la fin du clan Shikike et la montée en influence de la branche Nanke du clan. Trouve plus

Clan Shimazu: Le clan Shimazu (島津) est une famille de daimyos qui régnait sur les provinces de Satsuma, Osumi et Hyuga (Kyūshū). Trouve plus

Clan Shinmen: Le clan Shinmen (新免氏, Shinmen-shi) est un clan japonais florissant durant les XVe et XVIe siècles (époque Sengoku) et XVIIe siècle (période Edo). Il réside dans la partie ouest de Kyoto. Trouve plus

Clan Shoni: Trouve plus

Clan Shōni: Le clan Shōni (少弐氏, Shōni-shi) est une famille de la noblesse japonaise qui descend du clan Fujiwara et dont beaucoup de membres occupent des fonctions gouvernementales à Kyūshū. Avant l'époque de Kamakura (1185-1333), le terme « Shōni » désigne à la fois un titre et un poste au sein du gouvernement dazaifu (conseiller de rang secondaire) de Kyūshū, et sous l'autorité d'un daini (大児). Monopolisé par la branche familiale de Mutō du clan Fujiwara, le titre finit avec le temps par être utilisé comme un nom patronymique. Quand Minamoto no Yoritomo établit le shogunat Kamakura en 1185, il réorganise l'administration de la région. Le poste de chinzei-bugyō remplace celui de daini, et les Shōni sont de la même façon exclus de leurs traditionnelles positions héréditaires. Des membres de la famille se voient cependant toujours accorder divers autres postes importants dans la région. La famille joue un rôle important dans le commandement de la défense contre les invasions mongoles du Japon en 1274 et 1281. Le clan s'allie plus tard avec Ashikaga Takauji et la cour du Nord dans les guerres de l'époque Nanboku-chō du XIVe siècle. Régulièrement défaits par le clan Ōuchi aux XIVe et XVe siècles, les Shōni perdent progressivement leurs territoires et sont définitivement éliminés par le clan Ryūzōji au milieu du XVIe siècle. Trouve plus

Clan Sinclair: La famille Sinclair est une famille écossaise d'origine normande. Sinclair devint le nom du clan écossais qui lui est rattaché, et dont font partie les Rosslyn (en) et les Caithness. Trouve plus

Clan So: Trouve plus

Clan Sō: Le clan Sō (宗氏 Sō-shi) est un clan japonais médiéval qui gouverne l'île Tsushima de l'époque de Kamakura à l'époque d'Edo. Les historiens pensent que le clan descend du clan Koremune qui occupait le poste de dazaifu dans la province de Tsushima. Lorsque les Mongols tentent d'envahir le Japon en 1274, le clan s'illustre en se battant contre les envahisseurs et Sō Sukekuni, premier membre connu du clan, meurt au combat à Tsushima. Pendant le Nanboku-cho, le clan livre bataille en tant que vassal du clan Shōni et gagne quelques terres dans la province de Chikuzen. Trouve plus

Clan Soga: Le clan Soga (蘇我氏, Soga-shi) est un puissant clan japonais des VIe et VIIe siècles. Ils furent les premiers aristocrates du Japon à se convertir au bouddhisme, s'opposant ainsi aux Nakatomi (représentants du shinto à la cour) et aux Mononobe. Une véritable guerre civile se déclencha entre eux jusqu'à ce que le prince Shōtoku se convertisse au bouddhisme en 587. À la suite de fouilles archéologiques à Asuka, dans la préfecture de Nara, Yasushi Ban propose l'hypothèse selon laquelle les Soga venaient de Corée et se sont installés au Japon au VIe siècle. Trouve plus

Clan Sōma: Le clan Sōma (相馬氏) est un clan japonais de la province de Mutsu renommé pour ses actions durant le XVIe siècle (époque Sengoku). Prétendant descendre de Taira no Masakado, la famille est une importante composante politique depuis le début de l'époque Nanboku-chō, particulièrement en tant que soutien de Takauji Ashikaga. Du fait de ses relations avec le futur shogun Ashikaga, le clan devient rapidement puissant et, à l'époque Sengoku, est le point central de l'autorité régionale dans le sud de la province de Mutsu. Sōma Yoshitane, fils de Yoshitane, est le premier daimyo du domaine de Nakamura. À l'époque de la guerre de Boshin, pendant la direction du daimyo Tomotane, le clan Sōma est signataire du pacte qui crée la coalition Ōuetsu Reppan Dōmei. Trouve plus

Clan Struan: Le Clan Struan est un clan écossais des Highlands, issu du Clan Donnachaidh qui porte désormais le nom de Clan Robertson. Trouve plus

Clan Stuart: Trouve plus

Clan Sugawara: Le clan Sugawara (菅原氏, Sugawara-uji) est une famille japonaise des époques de Nara et Heian dont les membres sont médecins, enseignants, poètes et plus rarement engagés en politique. Le nom est créé le 25 juin 781 par l'empereur Kammu pour les membres du clan Haji (土師氏), après que Haji no Sukune Furuhito, gouverneur de la province de Tōtōmi vers la fin de l'ère Hōko (770-781), a soumis une requête en ce sens ce qui fait de lui l'ancêtre de la famille. Trouve plus

Clan Sun (Trois Royaumes): Le clan Sun (孫) est un clan chinois important apparaissant et s'élevant en dignité à la fin de la dynastie Han et de la période des Trois Royaumes, période durant laquelle il régna sur l'un de ces royaumes. Clan mineur, il s'éleva durant cette période de trouble dans l'Empire Han notamment grâce à Sun Jian, puis établit et dirigea le Jiangdong par Sun Ce en 195 de notre ère, et créa le royaume du Wu quand Sun Quan se proclama Empereur en 229 et ce jusqu'à sa conquête en 280. Trouve plus

Clan Suwa: Le clan Suwa (諏訪氏, Suwa-shi) est un clan japonais de la province de Shinano. On ne connaît pas avec certitude l'origine du clan, mais on suppose qu'il descend d'un membre du clan Minamoto : Minamoto no Tsunemoto. Le clan Suwa clamait aussi une ascendance divine liée au sanctuaire de Suwa-taisha et remontant à l'âge des dieux, l'antiquité japonaise (en ce temps-là, les nombreux clans disséminés sur l'archipel avaient des déités tutélaires, à la façon des antiques cités grecques). Aussi, le chef du clan Suwa était traditionnellement le grand prêtre du sanctuaire supérieur de Suwa. Le kami vénéré en ces lieux est Takeminakata-no-Mikoto (dieu de la chasse, de l'agriculture et défenseur de la sécurité nationale) où il fut soumis et confiné par Takemikazuchi-no-Mikoto (dieu de la guerre, de la foudre et général loyal à Amaterasu). Leur affrontement est considéré comme le premier combat de sumo. Au milieu du XVIe siècle, le clan est facilement vaincu par le clan Takeda et ses stratagèmes, mais le clan Suwa survit en vertu d'accords diplomatiques, et devient le vassal du clan Takeda. Après la disparition du clan Takeda lors des guerres civiles de l'époque Sengoku, le domaine de Suwa est dirigé par la famille Hineno, fidèle alliée de Toyotomi Hideyoshi. Le clan Suwa reprend possession de son fief en 1601 après la bataille de Sekigahara et règne jusqu'en 1871, date de l'abolition du système des fiefs lors de la restauration de Meiji. Le château de Takashima à Suwa, appelé aussi « château flottant » car construit sur une presqu'île, était le siège du clan Suwa. Il avait été conquis par Takeda Shingen en 1542, fut reconstruit en 1598 et démantelé en 1871 lors de la loi sur la destruction des châteaux pendant le shogunat Tokugawa. Il a été reconstruit à l'identique en 1970. Trouve plus

Clan Sweeney: Le clan Sweeney est un clan irlandais d'origine écossaise. Il ne s'établit de façon permanente en Irlande que vers le début du XIVe siècle, lorsqu'ils devinrent des soldats gallowglass (c'est-à-dire l'élite mercenaire des Norvégiens-Gaëls) pour la dynastie O'Donnell (en) du royaume de Tyrconnell. Le clan déclare avoir un ancêtre irlandais, Ánrothán O'Neill, fils d'Áed, à son tour fils de Flaithbertach Ua Néill, roi de Cenél nEógain qui décéda en 1036. À travers cette descendance, le clan peut aussi prétendre être héritier de Niall Noigiallach, personnage semi-historique de la mythologie celtique irlandaise. Trouve plus

Clan Tachibana: Le clan Tachibana est un clan japonais qui a vu le jour au XVIe siècle et a survécu tout au long de l'époque Sengoku. Le clan est dirigé par un certain Tachibana Dosetsu. Il est inféodé au clan Otomo, en conflit armé contre le clan Shimazu. N'ayant jamais eu de descendance mâle, sa fille, Tachibana Ginchiyo, prend la tête du clan à la mort de son père contre toutes les règles en vigueur à l'époque. Tachibana Ginchiyo se marie cinq ans plus tard avec Tachibana Muneshige qui devient ainsi le chef du clan. Trouve plus

Clan Tachibana (kuge): Le clan Tachibana (橘氏) est une des quatre plus puissantes kuge (familles de noblesse de cour) de l'époque de Nara et du début de l'époque de Heian de l'histoire du Japon. Trouve plus

Clan Taira: Le clan Taira (平氏, Taira-uji) fut un des quatre clans qui dominèrent la politique du Japon durant l'ère Heian, les trois autres étant les Fujiwara, les Minamoto et les Tachibana. Le clan est également connu sous les noms de Heike (平家) et Heishi (平氏), d'après la prononciation chinoise du caractère pour Taira (hei), shi (氏) signifiant « clan » et ke (家), « famille ». Trouve plus

Clan Takanashi: Le clan Takanashi de la province de Shinano descend directement de Yorisue Minamoto no, fils de Minamoto no Yorinobu. Un des petits-fils de Yorisue prend rapidement le nom « Takanashi ». Tadanao Takanashi est un vassal renommé du clan Minamoto durant la guerre de Genpei. Pendant l'époque Sengoku, les Takanashi connaissent une grande prospérité et s'étendent dans la région de Shinano jusqu'à ce qu'ils soient attaqués par Shingen Takeda. Quand le clan Takeda envahit leur territoire en 1553, les Takanashi s'allient avec les clans Murakami, Ogasawara et Suda. Mais tous doivent se tourner vers Uesugi Kenshin de la province d'Echigo pour qu'il leur vienne en aide. Les Takanashi perdent finalement leur domaine mais réussissent à rester vassaux du clan Uesugi. Trouve plus

Clan Takaoka: Le clan Takaoka (高岡氏, Takaoka-shi) est un clan japonais qui a des ramifications dans quatre provinces. Trouve plus

Clan Takeda: Le clan Takeda (武田氏, Takeda-shi) était l'une des plus puissantes familles de daimyos. Trouve plus

Clan Takeda (Aki): Le clan Takeda Aki est une branche cadette du fameux clan Takeda de la province de Kai, descendant de l'empereur Seiwa (850-880) et du clan Minamoto (Seiwa-Genji). Les Takeda de Wakasa forment une branche cadette des Takeda d'Aki. Nobumitsu Takeda (1162-1248), fils ainé de Takeda Nobuyoshi (alors chef du clan Takeda), apporte son aide durant la campagne contre Minamoto no Yoshinaka et le clan Taira. Il réprime la révolte de Wada Yoshimori (1213). À l'époque de la révolte de Jōkyū en 1221, il soutient le clan Hōjō et pénètre dans Kyōto. Il reçoit en récompense le titre de shugo (gouverneur) de la province d'Aki. Nobutake Takeda († 1362) est le dernier shugo des trois provinces de Kai, Aki et Wakasa. Son fils ainé reçoit la province de Kai et Ujinobu, le cadet, les provinces d'Aki et Wakasa. De l'époque de Muromachi jusqu'à l'époque Sengoku, les Takeda d'Aki gouvernent à la fois les provinces d'Aki et Wakasa, supportent le clan Ashikaga contre la dynastie du Sud et se rangent du côté du clan Hosokawa durant la guerre d'Ōnin (1467-1477). Leur principale forteresse est le château de Kanayama, construit au sommet des 411 m du mont Takeda par Nobumune Takeda à la fin de l'époque de Kamakura, près de l'actuelle ville d'Hiroshima. Mais des affrontements avec Mōri Motonari d'Aki entre 1516 et 1523 précipitent la chute du clan. La lignée principale s'éteint avec la mort de Nobuzane Takeda en 1555. Durant la période Tokugawa, les familles Harada et Yamaguchi, samouraïs du clan Asano (daimyo d'Hiroshima), descendent des Takeda d'Aki. Selon la famille Yamaguchi, les trois forteresses les plus importantes appartenant aux Takeda d'Aki sont le château de Kanayama (ci-dessus), le château de Kitsune et le château d'Ato (tous dans la province d'Aki). Trouve plus

Clan Takenaka: Le clan Takenaka (竹中氏, Takenaka-shi) est un clan japonais qui descend de la branche Toki de la famille Seiwa-Genji. La famille, qui possède des terres dans le district de Fuwa de la province de Mino, a été fondée par Iwate Shigeuji qui a été le premier à prendre le nom « Takenaka ». La famille, très connue sous la direction du stratège Takenaka Shigeharu (Hanbei), devient hatamoto sous Tokugawa Ieyasu pendant l'époque d'Edo. Shigekata Takenaka, le chef de famille à l'époque du Bakumatsu, est un commandant réputé durant la guerre de Boshin. Une branche de la famille Takenaka est daimyo des Takada jusqu'en 1634 puis du domaine de Funai (province de Bungo), avant de voir ses terres retournées au shogunat. Trouve plus

Clan Takigawa: Le clan Takigawa (滝 川 氏) est un clan japonais dans la province d'Owari dont les origines sont inconnues mais nous savons[Qui ?] que, grâce à Takigawa Kazumasu, le clan a été important au XVIe siècle pendant l'époque Sengoku. Kazumasu est un général sous le commandement d'Oda Nobunaga et plus tard sous celui de Toyotomi Hideyoshi. Après la mort de Kazumasu, le clan perd de son importance. Trouve plus

Clan Tamura: Le clan Tamura est une lignée de daimyos du Japon qui a possédé, pendant l'époque d'Edo, le han d'Ichinoseki situé dans la province de Mutsu. Trouve plus

Clan Tanegashima: Le clan Tanegashima (種子島氏 Tanegashima-shi) est un clan japonais originaire de l'île de Tanegashima au sud de Kyūshū. Le clan qui dominait cette île a été un vassal de la famille Shimazu de la période Sengoku au début de la période Edo. Trouve plus

Clan Tchiali: Le clan Tchiali en langue tchivili li-kahànd li Tchiali, est l'un des vingt-sept (27) clans primordiaux Kongos de Bouali , l'ancienne capitale du royaume de Loango. Cette capitale correspond actuellement au village de Diosso. Le clan Tchiali est par voie chronologique, et à une ère non déterminée, le tout premier occupant du village Bilala (Wand li Buali). Le clan se distingue par : son nom son origine un ou plusieurs emblèmes un slogan un terroir avec des attributs de souveraineté Trouve plus

Clan Tchidinka: Trouve plus

Clan Tchindika: Tout comme la plupart des clans constitutifs du royaume de Loango, le clan Tchindika proviendrait de l'actuel Cabinda. Il porte alors l'appellation de clan Loukola. Ce n'est qu'à son arrivée aux environs de l'actuelle localité de Makola (localisation: 4°34'22.0"S 12°03'16.0"E) sur la route nationale 1, qu'il prend le nom de Tchindika. Mouissou est l'ancêtre du clan. Elle donne naissance à deux filles à l'origine des deux lignées du clan: Zinga et Pemba. Les membres du clan effectuent leur migration en compagnie d'autres clans qui prendront d'autres directions↑: Les clans Nkougni et Mbayi qui prendront la direction de la forêt du Mayombe Le clan Tchimanga qui prendra la direction de Mbota et Makaya-Makaya Le clan Bikoula qui s'établira à Mongo-Ntandu Trouve plus

Clan Toki: Le clan Toki (土岐氏, Toki-shi) est un puissant clan japonais, présent de l'époque de Kamakura à l'époque d'Edo. Descendant de l'empereur Seiwa (850-880) et de Minamoto no Yorimitsu (944-1021), il constitue une branche des Seiwa-Genji du clan Minamoto. De l'époque de Muromachi à la période Sengoku, le clan contrôle la province de Mino. À l'apogée de son pouvoir, le clan possède en plus de cette province la province d'Owari et la province d'Ise. Le clan perd ses terres face au clan Saito au milieu du XVIe siècle. Sadamasa Toki (1551-1597) reçoit en 1590 le han de Sôma (province de Shimôsa), le rang de daimyo et ravive la gloire des Toki. Ses descendants sont en 1868 les daimyos du domaine de Numata (province de Kozuke). Plusieurs de ses descendants existent encore dans plusieurs pays d'Europe. Le seul encore transcrit comme un membre officiel est Itsuzukawa no Toki. On peut aussi retrouver Katsu no Toki, un européen reconverti en la foi samuraï et ses préceptes. Trouve plus

Clan Tokugawa: Le clan Tokugawa (徳川氏, Tokugawa-shi) est une puissante famille japonaise de daimyos. Ses membres descendent théoriquement de l'empereur Seiwa (850-880) et forment une branche du clan Minamoto (Seiwa-Genji) par le clan Nitta. L'histoire ancienne de ce clan reste cependant mystérieuse. Trouve plus

Clan Tokunaga: Le clan Tokunaga (徳永氏, Tokunaga-shi) est un clan japonais de la période pré-moderne qui prétend descendre du clan Fujiwara. Durant la fin de l'époque Azuchi Momoyama jusqu'au début de l'époque d'Edo, une de ses branches est la famille de daimyos qui contrôle le domaine de Takasu. Elle en est dépossédé par le shogun, puis, pardonnée, elle continue comme famille hatamoto de haut rang. Trouve plus

Clan Torii: Le clan Torii (鳥居氏, Torii-shi) était une famille de samouraïs de la période Sengoku et de l'époque d'Edo. Le clan Torii était vassal des Tokugawa. Au XVIe siècle, les membres du clan Torii étaient reconnus pour leur bravoure, principalement grâce à Torii Suneemon qui fut crucifié par le clan Takeda à la bataille de Nagashino. La famille possédait le fief de Yahagi (40 000 koku) dans la province de Shimosa en 1590. Mais après l'établissement du shogunat Tokugawa, en 1606, le clan fut récompensé de sa loyauté et hérita du han de Iwakidaira dans la province de Mutsu, de 100 000 koku. En 1622, le clan se déplaça vers la province de Dewa après y avoir obtenu le han de Yamagata, de 260 000 koku. Tadatsune Torii mourut en 1636 sans héritier et la totalité des terres du clan revint au shogunat. Le frère de Tadatsune, Tadaharu Torii, obtint un fief de 30 000 koku dans la province de Shinano. Trouve plus

Clan Toshima: Le clan Toshima (豊島氏 or 豊嶋氏, Toshima-shi) est un clan de samouraïs qui tient une place importante durant les époques de Kamakura et Muromachi de l'histoire japonaise dans le nord-ouest de ce qui est à présent Tokyo. Le clan est principalement basé au château de Shakujii, là où se trouve aujourd'hui le moderne parc de Shakujii, datant de 1959 dans la ville de Shakujii, à Nerima, jusqu'à ce que le château tombe aux mains d'Ōta Dōkan, le vassal de la branche Ogigayatsu du clan Uesugi. Trouve plus

Clan Toyotomi: Le clan Toyotomi (豊臣氏, Toyotomi-shi), au Japon, est originaire de la province d'Owari. Il fut fondé par un militaire de talent (plus tard connu sous le nom de Toyotomi Hideyoshi) d'origine sociale très modeste (son père était un simple ashigaru, un paysan-soldat), né en 1537. Le jeune Kinoshita Tokichiro s'engagea d'abord comme soldat au service d'un petit seigneur d'Owari, Matsushita Yukitsuna, un vassal du clan Imagawa, puis passa au service d'Oda Nobunaga, qui récompensa ses remarquables dispositions militaires (notamment après la défaite complète du puissant clan Imagawa) en favorisant son ascension sociale. Il prit ainsi le nom de Hashiba Hideyoshi en 1567, lorsqu'il devint l'un des principaux généraux d'Oda Nobunaga (après le siège victorieux du château d'Inabayama, largement dû à ses talents militaires et diplomatiques). Nobunaga l'éleva ensuite au rang de seigneur (Daimyo) de plusieurs provinces. Après l'assassinat de Nobunaga, Hideyoshi élimina rapidement le général félon (Akechi Mitsuhide), et prit l'ascendant sur le clan Oda, puis se fit adopter par un noble de la cour impériale, Konoe Sakihisa, membre du clan Fujiwara, nommer régent (kampaku) en 1585, et, en 1586, il obtint de l'empereur Go-Yozei un nouveau nom comme fondateur de clan, et devint donc Toyotomi Hideyoshi à l'âge de 48 ans. L'existence du clan fut de courte durée, puisque Tokugawa Ieyasu y mit un terme définitif en 1615 lors de la prise du château d'Osaka, où le fils d'Hideyoshi (Hideyori) et son épouse favorite se suicidèrent, tandis que les soldats tuaient le seul petit-fils d'Hideyoshi. Trouve plus

Clan Trabelsi: Le clan Trabelsi fait référence à la famille de Leïla Trabelsi, la seconde femme du président de la République tunisienne, Zine el-Abidine Ben Ali, en poste de 1987 à 2011. L'expression « clan » est souvent utilisée par les médias pour désigner le caractère « quasi-mafieux » de certains membres de la famille Trabelsi et de leurs proches, notamment leur implication dans des affaires de corruption et leur influence néfaste sur l'économie de la Tunisie. En effet, la corruption du clan a été l'une des raisons principales du déclenchement de la révolution tunisienne. La majeure partie des plaintes contre les membres du clan ont été déposées à la suite de ce mouvement populaire sans précédent dans le pays et qui a conduit à la chute du régime Ben Ali. Selon un rapport de la Banque mondiale, les proches de Ben Ali ont bénéficié d'un cadre réglementaire qui protégeait leurs intérêts de la concurrence, au point que ce groupe de privilégiés avait la mainmise, à la fin de 2010, sur plus de 21 % des bénéfices réalisés par le secteur privé dans le pays. Trouve plus

Clan Tsugaru: Le clan Tsugaru (津軽氏, Tsugaru-shi) était un clan samouraï japonais originaire du nord du Japon, spécifiquement de la province de Mutsu (sur la côte nord-est de Honshū). Branche du clan Nambu, les Tsugaru se sont affranchis au cours de l'époque Azuchi Momoyama. Ils se sont rangés du côté victorieux lors de la bataille de Sekigahara, et commencèrent l'époque Edo en tant que famille de daimyos contrôlant le domaine de Hirosaki. Une deuxième branche de la famille fondée plus tard a gouverné le domaine de Kuroishi. Les Tsugaru sont restés une famille de daimyos jusqu'à la restauration de Meiji, lorsque Tsugaru Tsuguakira de Hirosaki et Tsugaru Tsugumichi de Kuroishi ont été relevés de leurs fonctions. La famille est ensuite devenue une partie de la nouvelle noblesse de l'ère Meiji. Trouve plus

Clan Tsutsui: Le clan Tsutsui (筒井氏) est un clan japonais qui apparaît pendant la période Sengoku. Au XVIe siècle, le clan Tsutsui contrôle principalement la province de Yamato et ce grâce aux efforts du daimyo Tsutsui Junkei. Le clan Tsutsui devient ensuite un vassal du clan Oda après que Junkei est tué dans une bataille face à Oda Nobukatsu. Après cet événement, le pouvoir du clan disparaît et le devenir de la famille Tsutsui est inconnu après cette date. Portail de l'histoire du Japon Trouve plus

Clan TVE: Trouve plus

Clan Uchiwa: Le Clan Uchiha (うちは一族, Uchiha Ichizoku) est un clan de ninjas de fiction dans le manga et l'anime Naruto. Les Uchiwa étaient considérés comme un des clans le plus puissant de Konoha, notamment avec les Hyûga, et du monde ninja, n'ayant que pour seul rival le Clan Senjû de la Forêt. Leur force résidait dans l'« art de maîtriser le feu » (Katon), telle la « Technique suprême de la boule de feu ». Mais leur principal atout était le Sharingan, une technique héréditaire d'œil (dōjutsu) unique permettant de copier les techniques de leurs adversaires et d'anticiper leurs mouvements, voire d'accéder à des techniques d'une très grande puissance pour les versions les plus évoluées. Cependant, pour activer cette capacité, un Uchiwa doit être sujet à des émotions violentes (peur, tristesse, colère, rage, haine) qui éveillent graduellement leur Sharingan. La police militaire de Konoha fut fondée par le 2e Hokage et resta pendant longtemps assurée par les Uchiwa. L'emblème de la police de Konoha est d'ailleurs un éventail semblable à l'étendard du clan Uchiwa. Le clan Uchiwa a cependant connu un destin tragique, puisque la quasi-totalité de ses membres furent assassinés en une soirée par Itachi Uchiwa. À la suite de cette tragédie, les seuls survivants du clan connus étaient Itachi, qui a fui Konoha, Obito et son jeune frère Sasuke à qui il a laissé la vie sauve grâce à un accord passé avec Danzô Les Uchiwa sont les descendants de l'aîné des héritiers du Sage des 6 chemins (六道仙人, Rikudō Sennin), les Senjû étant les descendants du cadet des héritiers. Lorsque le sage dut choisir un successeur, il prit le cadet, engendrant une destinée de haine entre les descendants de ses héritiers. Les membres du clan ont généralement la peau pâle, les cheveux noirs et les yeux noirs ou bruns. Le clan Uchiwa possède dans les environs de Konoha un lieu de réunion secret dans le sous-sol du Sanctuaire Nakano (南賀ノ神社, Nakano Jinja), dans lequel ils conservent une stèle de pierre léguée par le Sage des six chemins, sur laquelle est écrite l'histoire du Sage, de l'origine des démons à queues et les secrets du Sharingan et du Rinnegan. Le niveau d'informations lisibles sur la pierre est proportionnel à la puissance des yeux du lecteur ; seul celui qui possède le Rinnegan peut en extirper toutes les informations. L'accès à ce lieu est protégé par une barrière de pierre avec un sceau en forme de Sharingan qu'il faut ouvrir avec une série de signes incantatoires secrets. Le sanctuaire lui-même a été détruit lors de l'attaque de Pain, mais le sous-sol est resté intact. Trouve plus

Clan Uesugi: Le clan Uesugi (上杉氏, -shi) est une ancienne famille de daimyos du Japon connue pour son influence pendant la période Muromachi et la période Sengoku. Cette famille descend des Fujiwara. Fujiwara no Shigefusa, descendant de Fujiwara no Yoshikado (IXe siècle) reçoit le domaine d'Uesugi (province de Tango) au XIIIe siècle et prend le nom du lieu. Il est l'arrière-arrière-grand-père du shogun Ashikaga Takauji. La famille est divisée en trois branches : Ōgigayatsu, Inukake et Yamanouchi Uesugi. Le clan est principalement connu grâce à Kenshin Uesugi, l'un des daimyos les plus puissants de son époque. Trouve plus

Clan Ukita: Le clan Ukita (宇喜多氏, Ukita-shi) est une famille japonaise médiévale originaire de la province de Bizen, descendant du guerrier Kojima Takanori, et donc également du Seiwa-Genji. Trouve plus

Clan Urakami: Le clan Urakami est un clan japonais qui se forme dans la province de Bizen durant l'époque Sengoku au cours du XVIe siècle. La mort de Norimune Urakami en 1502 donne à Motokatsu Matsuda l'occasion de mener un assaut de grande ampleur sur les Urakami. Un vassal majeur des Urakami est Ukita Yoshiie, qui mène 300 hommes dans l'attaque contre le clan Matsuda, attaque durant laquelle les Urakami sont alliés avec le clan Ukita. Trouve plus

Clan Wang: Le clan Wang est un clan de guerrier qui servait la Dynastie Qin pendant la période des Royaumes Combattants. Le principal chef du clan, Wang Jian fut l'un des généraux des Royaumes Combattants, tout comme son fils, Wang Ben, et son petit-fils, Wang Li. Portail du monde chinois Trouve plus

Clan Wąż: Wąż est un clan de l'aristocratie polonaise. Il est mentionné pour la première fois en 1389. Trouve plus

Clan Yagyu: Trouve plus

Clan Yagyû: Trouve plus

Clan Yagyū: Le clan Yagyū (柳生氏, Yagyū-shi) est une famille de daimyos du Japon médiéval qui était installée près de Nara. Le clan Yagyū est célèbre pour avoir créé l'école Yagyū Shinkage-ryū. Les membres du clan ont aussi été les professeurs d'arts martiaux des shoguns Tokugawa. Il y a de nombreuses références au clan Yagyū dans la culture populaire japonaise, allant de versions légèrement romancées (Lone Wolf and Cub, Shura no Toki…) à des parodies avouées (Manyū Hiken-chō, Gintama…). Trouve plus

Clan Yamana: Le clan Yamana (山名氏) est un clan de daimyos du Japon médiéval. Ce clan était l'un des plus puissants lors de la période Muromachi. Ses membres occupaient alors la position de shugo dans onze provinces (parmi elles : la province d'Oki). Le clan est originaire de la province de Kōzuke mais il s'installa ensuite dans la province d'Inaba. Le clan Yamana descend du clan Minamoto et plus particulièrement de Minamoto no Yoshishige. Le clan Yamana faisait partie des clans ayant combattu pour l'établissement du shogunat Ashikaga. Son soutien apporté au clan Ashikaga valut au clan des privilèges dans la période Muromachi. En 1363, ses membres régnaient déjà sur cinq provinces. Cependant, le clan se révolta contre les Ashikaga en 1391. Il fut défait et perdit la plus grande partie de ses territoires. Yamana Sōzen récupéra cependant ces terres en 1441. Trouve plus

Clan Yamauchi: Le clan Yamauchi est une famille de daimyos du Japon médiéval, installée dans la province de Tosa, et possédant des terres dans la moitié sud de l'île de Shikoku. La province de Tosa est donnée à la famille en 1600 car Ieyasu Tokugawa veut remercier Kazutoyo Yamauchi de sa participation à la bataille de Sekigahara. La famille reste fidèle aux Tokugawa jusqu'à la fin du bakufu en 1868. Yamauchi Toyoshige, le chef du clan au moment de cette chute, est nommé chef de la préfecture de Kochi mais cette fois sous le règne impérial. Trouve plus

Clan Yonekura: Le clan Yonekura (米倉氏, Yonekura-shi) est une branche cadette du clan Takeda de la province de Kai dont quelques membres ont accédé à d'importantes positions au sein de l'administration du shogunat Tokugawa au milieu de l'époque d'Edo de l'histoire du Japon. Le clan Yonekura prétend descendre de Seiwa-Genji, se constituant en branche du clan Takeda au début de l'époque de Muromachi et prenant son nom d'un shōen dans la province de Kai. Ses membres continuent de servir les Takeda en tant qu'obligés héréditaires jusqu'à ce que ceux-ci soient défaits par Oda Nobunaga, ce qui amène les Yonekura à rapporter leur allégeance à Tokugawa Ieyasu. Après la bataille de Sekigahara en 1603, ils servent comme hatamoto dans l'administration du shogunat Tokugawa. Yonekura Masatada (米倉昌尹, 1637-1699) est protégé par le shogun Tokugawa Tsunayoshi, et gravit rapidement les échelons jusqu'à atteindre le poste de wakadoshiyori en 1696. Les revenus additionnels fournis par cette fonction le qualifie pour rejoindre les rangs des daimyōs et il devient premier daimyo du domaine de Kanazawa dans la province de Musashi. Il est ensuite transféré au domaine de Minagawa dans la province de Kōzuke. Sa lignée s'éteint avec son petit-fils Yonekura Masateru (米倉昌照, 1683-1712), mais un fils de Yanagisawa Yoshiyasu est choisi pour hériter du nom de la famille. il prend le nom de Yonekura Tadasuke puis est transféré de retour au domaine de Musashi-Kanazawa en 1722. Durant la période du Bakumatsu, Yonekura Masakoto, 8e et dernier daimyō, se range du côté du nouveau gouvernement de Meiji durant la guerre de Boshin de la restauration de Meiji. Après l'abolition du système han (juillet 1871), il est fait vicomte (shishaku) au sein de la nouvelle structure nobiliaire (kazoku) de l'ère Meiji. Trouve plus

Clan Yūki: Le clan Yūki (結城氏, Yūki-shi) est un clan japonais de samouraïs composé de deux branches : le Yūki Shimōsa et le Yūki Shirakawa. Descendant du célèbre kuge (noble de cour) Fujiwara no Hidesato, le clan se scinde durant les guerres de l'époque Nanboku-chō au XIVe siècle, à l'occasion desquelles une branche supporte la cour impériale du Sud tandis que l'autre soutient les prétendants du Nord. Comme beaucoup de clans de samouraïs, les Yūki ont écrit un ensemble de lois familiales appelé Yūki-shi hatto (結城氏法度). La branche Shirakawa est détruite par Toyotomi Hideyoshi à la fin du XVIe siècle mais la branche Shimōsa survit un peu plus longtemps comme daimyos du domaine de Yūki dans la province de Shimōsa. Au moyen de l'adoption, le clan est absorbé comme branche familiale dans le clan Tokugawa. Trouve plus

Clancey: Trouve plus

Clanches !: Trouve plus

Clanches!: Trouve plus

Clancier: Clancier est un nom de famille notamment porté par : Agnès Clancier (née en 1963), romancière française ; Anne Clancier (1913-2014), psychanalyste et écrivain française, épouse de Georges-Emmanuel Clancier ; Georges-Emmanuel Clancier (1914-2018), écrivain, poète et romancier français, époux d'Anne Clancier ; Sylvestre Clancier (né en 1946), poète français, fils d'Anne et Georges-Emmanuel Clancier. Trouve plus

Clanculus: Clanculus est un genre de mollusques gastéropodes. Trouve plus

Clanculus pharaonius: Clanculus pharaonius est une espèce de mollusques gastéropodes. Trouve plus

Clancy: Clancy est un nom propre anglo-saxon qui peut faire référence à : Trouve plus

Clancy Bouvier: Clancy Bouvier est un personnage de la série animée télévisée Les Simpson. Il est le père de Marge Simpson et de ses deux sœurs jumelles Patty et Selma Bouvier. Il apparaît, entre autres, dans Il était une fois Homer et Marge (Nos belles années), mais surtout dans La Peur de l'avion (la peur de voler), où Marge, qui a une phobie de l'avion, finit par avouer à une psychologue que cette phobie est due au métier de son père : enfant, elle le croyait pilote, avant de s'apercevoir, un jour, qu'il était « hôtesse de l'air » (steward). Au contraire de Marge et des autres membres de sa famille, Clancy Bouvier a les cheveux bruns. On prétend qu'il est mort dans un accident de montagnes russes, mais en réalité, on apprend dans l'épisode Manque de taffe qu'il est mort du cancer des poumons. Dans La Couleur jaune (épisode 13 de la saison 21), Marge Simpson (sa fille) avoue qu'il était français. Trouve plus

Clancy Brothers: Trouve plus

Clancy Brown: Clarence J. Brown III, connu sous le nom Clancy Brown est un acteur et producteur américain, né le 5 janvier 1959 à Urbana (Ohio). Il est notamment connu pour ses prestations au sein de plusieurs films américains comme le Kurgan dans Highlander (1986), le capitaine Byron T. Hadley dans The Shawshank Redemption (1994) ou encore le sergent Zim dans Starship Troopers (1997), mais également pour ses multiples interprétations vocales au sein de séries d'animation et de nombreux jeux vidéo dont Lex Luthor dans la série Superman de 1996 (1996-2000), M. Krabs dans la franchise Bob l'éponge (1999-), le capitaine Black dans Jackie Chan (2000-2005), le baron Praxis dans le jeu Jak II : Hors-la-loi (2003) et Hadès dans le jeu God of War III (2010). Il participe également à la franchise Star Wars, prêtant sa voix à Savage Opress dans la série The Clone Wars (2011-2013) ainsi qu'au gouverneur Ryder Azadi dans Rebels (2015-2018) et interprétant Burg dans The Mandalorian (2019). Trouve plus

Clancy Cooper: Clancy Cooper est un acteur américain, né le 23 juillet 1906 à Boise (Idaho), mort le 14 juin 1975 à Los Angeles (quartier d'Hollywood, Californie). Trouve plus

Clancy Eccles: Clancy Eccles était un chanteur, un musicien et un producteur de musique jamaïcaine né le 9 décembre 1940 à Dean Pen (Jamaïque) et décédé le 30 juin 2005 à Spanish Town (Jamaïque). Il fut chanteur, compositeur, arrangeur, producteur, organisateur de tremplins pour nouveaux talents, et tailleur. Il est avant tout connu pour ses travaux de la fin des années 1960 (période du early reggae (it)) Il a laissé une trace discrète mais importante dans l'histoire de la musique jamaïcaine. Trouve plus

Clancy Edwards: Clancy Edwards (né le 9 août 1955) est un athlète américain, spécialiste du sprint. Trouve plus

Clancy Fitzsimmons: Trouve plus

Clancy Wiggum: Trouve plus

Clandestin: Un clandestin est une personne cherchant à se cacher ou à cacher sa situation irrégulière. Le terme est lié à diverses situations : passager clandestin, travailleur clandestin, étranger en situation irrégulière, opposant politique dans un régime totalitaire, terroriste, résistant indépendantiste, membre d'une armée de libération nationale, etc. Le terme "clandestin" peut aussi désigner un agent important des services du renseignement extérieur français en référence aux opérations clandestines. Clandestin peut aussi faire référence à : Trouve plus

Clandestin (téléfilm): Clandestin est un téléfilm français réalisé par Arnaud Bedouët et diffusé le 4 juillet 2010 sur France 2. Trouve plus

Clandestine: Clandestine, nom vernaculaire de plusieurs espèces du genre Lathraea Clandestine, album du groupe Entombed (1991) Clandestine, album du groupe Brooklyn (2008) Trouve plus

Clandestine (album de Brooklyn): Clandestine est l'unique album du groupe français Brooklyn. Tous les titres ont été enregistrés et mixés au Studio Vega à Carpentras en trois semaines, au mois de mai 2007 par Clive Martin. L'album a été masterisé par Alan Ward à l'Electric City Mastering à Bruxelles. La sortie de l'album a d'abord eu lieu au Japon le 14 mai 2008 puis au Royaume-Uni le 12 juillet 2008, et en France le 13 octobre 2008 (initialement prévue pour le 6 octobre). L'import japonais est vendu avec un DVD du clip Volcanology, contient deux titres bonus et la pochette n'est pas la même que pour l'édition anglaise et française. Il existe une version alternative des titres Clandestine et Heart Lies, qui ont été enregistrés en 2006 par Yarol Poupaud et qui sont présents sur la compilation Paris Calling. Un maxi 45t en tirage limité et numéroté du titre Volcanology et son remix par Talk Machine est sorti sur le label anglais Ctrl-Alt-Del Records. Des clips promotionnels ont été réalisés pour Clandestine et Volcanology, respectivement par Pierre-Maxime Mory (Sleepless Production) et Noé Weil & Camille Lebourges (Générique Productions). Trouve plus

Clandestine (album de Entombed): Trouve plus

Clandestine (album d'Entombed): Clandestine est le deuxième album studio du groupe de Death metal suédois Entombed. L'album est sorti en novembre 1991 sous le label Earache Records. Cet album a contribué à définir le son Death metal suédois. Il est également globalement plus accessible d'écoute que son prédécesseur, Left Hand Path. Le batteur Nicke Andersson a largement contribué à la composition des paroles et de la musique de l'album. Trouve plus

Clandestine (album): Trouve plus

Clandestine (Entombed): Trouve plus

Clandestine Insurgent Rebel Clown Army: La Clandestine Insurgent Rebel Clown Army (CIRCA), en français « Armée des Clowns Rebelle, Insurgée et Clandestine (l'ACRIC) », et dont l'acronyme circa veut dire en latin « à peu près, environ », est une organisation britannique et internationale, altermondialiste qui se dit composée de « fous et de rebelles, radicaux et racailles, escrocs et traîtres ». Trouve plus

Clandestini Corsi: Clandestini Corsi est une organisation terroriste Corse, ayant pour principale objectif de "stopper l'immigration". Le groupe tente d'intimider les immigrants ou leurs descendants, par une campagne d'attentats. Une grande partie des nationalistes corses ont dénoncé Clandestini Corsi et son racisme virulent, déclarant que la cause du séparatisme corse ne devrait pas être combinée avec l'idéologie raciste. Le FLNC-Union des combattants a notamment contacté ses membres en leur proposant trois choix : se dissoudre dans la nature, se ranger sous la bannière FLNC ou... risquer la liquidation physique. Trouve plus

Clandestino: Clandestino peut faire référence à : Trouve plus

Clandestino (album de Lartiste): Clandestino est le quatrième album studio du rappeur Lartiste sorti en 2016. Il comprend notamment le succès Chocolat feat. Awa Imani. L'album est certifié disque de platine en France. Trouve plus

Clandestino (album de Manu Chao): Clandestino est le premier album solo enregistré par Manu Chao en 1998 et mixé avec et par Renaud Letang. Trouve plus

Clandestino (album): Trouve plus

Clandestino (bande dessinée): Clandestino est une série de bande dessinée créée par Richard Marazano et Enio Buffi. Elle est publiée dans la collection Grand Angle. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...