Rechercher dans ce blog

lundi 22 février 2021

Clan (chaîne de télévision), Clan (homonymie), Clan (jeu vidéo), Clan (riviere), Clan (rivière),

Clan (chaîne de télévision): Clan est une chaîne de télévision espagnole pour enfants diffusée sur la TNT, le câble et IPTV. Clan appartient au groupe public audiovisuel TVE (ou RTVE pour Radio Televisión Española). Trouve plus

Clan (homonymie): Clan peut faire référence à : Trouve plus

Clan (jeu vidéo): Dans le domaine des jeux vidéo, l'arrivée d'Internet dans les foyers a permis l'émergence d'un nouveau type de rassemblement de joueurs : le clan, ou la guilde, est un groupe de joueurs qui jouent régulièrement ensemble, le plus souvent à un jeu multijoueur. Le nombre de joueurs peut aller de seulement quelques amis à des organisations de milliers de personnes, avec une grande diversité dans la structure du groupe, ses buts et ses membres. De nombreux clans existent dans tous les jeux multijoueur en ligne actuels et notamment dans les jeux de tir à la première personne comme Doom, Counter-Strike, Star Wars: Jedi Knight - Dark Forces 2 ou Quake et les jeux en ligne massivement multijoueur comme EverQuest ou World of Warcraft. Un clan se distingue par un tag marquant l'appartenance au groupe, une certaine structure (des conditions spécifiques pour y entrer, une charte à respecter, un site web dédié, un banquier...) et une organisation hiérarchisée (rangs, points de mérite, leader et officier). Ce genre d'organisation de joueurs a probablement émergé à l'époque des jeux multijoueur sur les premiers réseaux informatique, comme les groupes représentant deux universités rivales et jouant aux premiers MUDs. Les premières guildes apparurent sur Neverwinter Nights entre 1991 et 1997. Les premiers clans de jeux en temps réel furent créés en 1996, autour de jeux de tir à la première personne pensés pour la compétition entre joueurs, comme Quake et Counter-Strike. Ces clans prirent une nouvelle dimension avec l'arrivée d'Ultima Online, premier grand succès du MMORPG, suivi d'Asheron's Call et d'EverQuest où le principe d'entraide et de combat de guildes étaient mis en avant. Avec l'arrivée du pro-gaming et des jeux vidéo mettant en compétition directe les joueurs sur Internet, les clans deviennent des « teams », où le niveau de jeu prime sur l'esprit de communauté originel des clans. À haut niveau, les « teams » peuvent être sponsorisées et représenter des nations entières dans des tournois et autres championnats (l'ESWC par exemple). Trouve plus

Clan (riviere): Trouve plus

Clan (rivière): Trouve plus

Clan (ruisseau): Le Clan (également appelé ruisseau de la Chapelle dans sa partie amont) est un ruisseau français, affluent en rive droite du Maumont et sous-affluent de la Dordogne par la Corrèze et la Vézère. Trouve plus

Clan (TV): Trouve plus

Clan (TVE): Trouve plus

Clan 537: Le groupe Clan 537 est né à la fin de l'an 2001 dans une discothèque proche de La Havane. En peu de mois le groupe s'est transformé en un véritable phénomène musical et social, sans aucune promotion en radio ou télévision, mais simplement grâce aux concerts et aux enregistrements pirates, le titre Quién tiró la tiza a conquis toute l'île de Cuba. Sa popularité se propagea aux États-Unis et en Europe, pour l'attrait de sa musique et de ses textes universels. Le style musical de Clan 537, est un mélange de pop, de R'n'B et de hip-hop avec une façon originale de fusionner les rythmes cubains et internationaux. Certains de leurs titre actuels sont du pur reggaeton. Leur musique est divertissante et tintée d'humour. De ces mélanges sont nés Fiestas et Que te pasa. La plupart des titres ont un fort impact social, et véhiculent un message positif. Ces chansons sont une photographie de la vie du "barrio" (quartier) et de la vie des sociétés modernes au niveau mondial : religion, drogue, discriminations sociales et ethniques, délinquance et pertes des principes et des valeurs humaines. CLAN 537 a été nommé pour les Grammy 2003 comme meilleur groupe pop. Les nombreux concerts sur toute l'île de Cuba sont devenus un évènement pour la population locale et étrangère. Les chansons de Clan 537 passent sur les ondes des radios cubaines, et sur la télévision nationale cubaine : Cubavision. En avril 2003 ils ont été en promotion aux États-Unis pour Corazon de Hielo. En juin 2003 en Europe, ils ont effectué une tournée d'été de 43 concerts surtout en Italie, et en septembre 2003 ils ont été présents en direct sur la télévision italienne Rai Uno pour la cérémonie d'élection de Miss Italie. Ils ont aussi participé à d'autres émissions en Italie. Depuis lors Clan 537 a fait du chemin, et dernièrement une de leurs chansons était présente sur une compilation de reggaeton espagnole "Habia una vez... la caperucita" : El disco de reggaeton 03 (sorti en automne 2006). Trouve plus

Clan Aba: Le clan Aba (en hongrois : Aba nemzetség ; en latin : genus Aba) est le nom d'une ancienne gens — clan — magyare dont plusieurs familles hongroises descendent. Trouve plus

Clan Abdank: Trouve plus

Clan Abe: Le clan Abe (安倍氏, Abe-shi) est une ancienne famille japonaise originaire de la province d'Iga, prétendant descendre d'un fils de l'empereur Kōgen (selon le Nihon shoki, écrit en 720). Le nom patronymique d'Abe est porté par de nombreuses familles de la région d'Iga et par d'autres du Yamato descendantes d'un certain Abi, un personnage légendaire qui se serait opposé, toujours selon les chroniques anciennes, à la conquête du Yamato par le premier empereur du Japon, Jinmu Tennō. Ces dernières se seraient réfugiées dans le nord de Honshū où elles devinrent puissantes vers la fin de la période Heian (794-1185), principalement dans la province de Mutsu (nord de Honshū) et dans le Kantō (province de Musashi) à partir du XVIIIe siècle. Trouve plus

Clan Abiru: Le clan Abiru (阿比留氏, Abiru-shi) est un clan japonais qui sert le shogunat de Kamakura comme zaichōkanjin (officiels locaux) de la province de Tsushima. Il est possible que le clan soit issu du clan Taira, mais cette supposition n'est pas supportée de façon évidente par les sources premières. En 1246, les Abiru se révoltent contre leurs supérieurs, les autorités Dazaifu à la tête desquelles se trouve le Chinzei-bugyō qui supervise la gouvernance de Kyūshū pour le shogunat. En écrasant la révolte au nom du Dazaifu, Koremune Shigehisa met un terme à l'existence du clan Abiru. Trouve plus

Clan Adachi: Le clan Adachi (安達氏, Adachi-shi) est une famille de samouraïs japonaise qui descend de Fujiwara no Yamakage, un membre du clan Fujiwara. L'importance historique de la famille est seulement due à son succès lors de la guerre de Gempei et à son affiliation avec le clan Hōjō. Les membres importants du clan sont : Adachi Kagemori Adachi Morinaga Portail du Japon Trouve plus

Clan Agnew: Clan Agnew (en gaélique écossais : Clann Mac a' Ghnìomhaid) est un clan Écossais de Galloway dans les Lowlands Écossaises. Trouve plus

Clan Aiton: Le clan Aiton ou Ayton est un Clan écossais reconnu comme tel par le Lord Lyon. Cependant, le clan n'a actuellement aucun chef reconnu. Leur siège historique se trouve à Ayton dans les Scottish Borders. Trouve plus

Clan Akamatsu: Le clan Akamatsu (赤松氏, Akamatsu-shi) est un clan japonais qui se dit descendant de Morifusa Minamoto, appartenant au célèbre clan Minamoto. Le clan Akamatsu a commencé à être un clan important pendant la période Muromachi (1333-1568). Cette prise d'importance est due à Akamatsu Norimura. Celui-ci s'allia à Takauji Ashikaga, en 1336, pour abattre le shogunat de Kamakura et fut fait gouverneur de la province de Harima. Ils perdirent leurs domaines en 1521 à la suite de leur défaite devant leurs rivaux, les guerriers du clan Uragami. Aussi le clan Akamatsu perdit de l'importance pendant la période Sengoku avant de devenir vassal du clan Toyotomi et donc de Hideyoshi Toyotomi. Lors de la période Muromachi, le clan possédait les provinces d'Harima, de Mimasaka et de Bizen. Portail du Japon Trouve plus

Clan Akechi: Le clan Akechi (明智氏, Akechi-shi) est une branche du clan Toki, lequel descend du Seiwa Genji. Le clan Akechi prospère vers la fin de l'époque Sengoku au XVIe siècle. Les Akechi deviennent vassaux des Toki après que ceux-ci ont été défaits par le clan Saitō en 1540. Mitsuhide Akechi sert les shoguns Yoshiteru Ashikaga et Yoshiaki Ashikaga. Après avoir présenté Yoshiaki Ashikaga à Oda Nobunaga, Mitsuhide devient un puissant général d'Oda Nobunaga. Mais le 21 juin 1582, Mitsuhide prend Nobunaga au piège lors de l'incident du Honnō-ji et le contraint au seppuku. Les Akechi étendent alors leur pouvoir du fait de l'effondrement du clan Oda. Plus tard cette même année, Mitsuhide Akechi est tué à la bataille de Yamazaki, douze jours après l'incident du Honnō-ji. Le clan Akechi perd alors de son importance. Trouve plus

Clan Akita: Le clan Akita (秋田氏, Akita-shi) est un clan japonais médiéval du district de Tsugaru de la province de Mutsu. Le clan prétend descendre d'Abe no Sadato (clan Abe). Le clan était connu comme originairement clan Ando. Ils ont été installés dans le district Tsugaru de la province de Mutsu pour entretenir des relations commerciales avec les Aïnous. Pendant l'époque de Kamakura, le clan a administré Ezo pour le clan Hōjō, comme un bagne(ja). Il se scinde à la même période en deux branches. Un de ses capitales est située sur le site actuel de Tosaminato dans la préfecture d'Aomori, qui est un port très actif à l'époque de Muromachi. Durant l'époque Sengoku, le clan a été battu par le clan Nanbu et a émigré dans la province de Dewa. Le clan s'est alors installé au château d'Akita qui lui a donné son nom. Il y reste jusqu'en 1602, date à laquelle Ieyasu Tokugawa lui ordonna de s'installer dans une partie de la province de Hitachi et dans une partie de la province de Mutsu. Liste des daimyos Akita ayant gouverné le han de Miharu (Mutsu) : Toshisue (1598-1649) Morisue (1620-1676) Terusue (1649-1720) Yorisue (1696-1743) Harusue (1718-1773) Sadasue (1726-1757) Yukisue (1751-1813) Yasusue (1776-1811) Norisue (1786-1844) Tomosue (1810-1865) Akisue (1858-1907) Trouve plus

Clan Akiyama: Le clan Akiyama (秋山氏, Akiyama-shi) est un clan du Japon médiéval qui n'a été présent que pendant la période Sengoku durant laquelle il servait le clan Takeda. Le clan Akiyama a servi celui-ci jusqu'en 1582, date à laquelle le clan Takeda a été détruit. Portail du Japon Trouve plus

Clan Akizuki: Le clan Akizuki (秋月氏, Akizuki-shi) est un clan japonais établi dans la province de Chikuzen par Minamoto no Yoritomo en 1190. Pendant la période Nambokucho, le clan Akizuki choisit de soutenir la cour du Sud. En 1590, le clan Akizuki se déplaça à Hyuga où il resta jusqu'au XVIIIe siècle. Trouve plus

Clan Alfieri: Le clan Alfieri était un clan napolitain de la Camorra opérant au nord-est de Naples, avec sa sphère d'influence dans les municipalités de Saviano et Nola. Trouve plus

Clan al-Husseini: Trouve plus

Clan Allen: Le clan Allen est un clan écossais. Le clan Allen peut retracer assez fidèlement ses ancêtres jusqu'au XVe siècle. Ses origines sont en partie bretonnes et ses premières références écrites ont été retrouvées en Angleterre et en Écosse. Cependant, beaucoup d'Allen sont aussi d'origine irlandaise. Trouvant ses racines dans les surnoms Allan ou Ailin ; « Ail » voulant dire « pierre » en gaélique et donc « Little Rock » (« petite pierre » en français). La devise familiale est « Strong and Faithful » (« Fort et fidèle »). Portail de l'Écosse Trouve plus

Clan Amago: Le clan Amago (尼子氏, Amago-shi) était une famille de samouraïs qui ont combattu le clan Ōuchi et le clan Mori puis qui sont devenus leurs vassaux. Ils régnaient sur l'ancienne province d'Izumo et à l'époque Sengoku sur la province d'Oki. Trouve plus

Clan Amakasu: Le clan Amakasu (甘粕氏・甘糟氏, Amakasu-shi) est un clan japonais mineur de l'époque Sengoku. Originaire de la province d'Echigo, il fut amené à devenir l'obligé du puissant clan Nagao et finalement du clan Uesugi. Au XVIe siècle, Amakasu Kagemochi combat comme obligé de Uesugi Kenshin. Après la mort de celui-ci en 1578, les descendants de Kagemochi continuent à servir le clan Uesugi durant l'époque d'Edo. Trouve plus

Clan Amako: Trouve plus

Clan Anayama: Le clan Anayama (穴山氏, Anayama-shi) est un clan du Japon médiéval. Le clan descend de Nobutake Takeda. Il s'installa dans la province de Kai à partir du milieu du XIVe siècle. Le clan Anayama se divisa en deux branches qui servirent loyalement le clan Takeda pendant la période Sengoku. Cependant, après la destruction des Takeda en 1582, le clan Anayama ne joua plus aucun rôle. Membres du clan : Nobukimi Anayama Nobutomo Anayama Portail du Japon Trouve plus

Clan Anderson: Le clan Anderson est un clan Écossais. Le clan n'a actuellement aucun chef reconnu par le Lord Lyon. Il y a plusieurs variations du nom Anderson, cependant elles n'appartiennent pas nécessairement à ce clan, certains sont des septs de plusieurs autres clans des Highlands Écossais: Le nom de famille MacAndrews est considéré comme faisant partie des septs du Clan Mackintosh et du Clan Chattan, et est également associé au Clan MacDonell de Glengarry. Les noms de famille Andrew et Andrews sont considérés comme des septs du Clan Ross. Trouve plus

Clan Ando: Trouve plus

Clan Andō: Le clan Andō (安藤, Andō-shi) est un clan japonais originaire de la province de Mikawa. Ce clan dit descendre d'Abe Nakamaro (701-770) et des Fujiwara. Le clan Ando devient célèbre quand Andō Ieshige se met au service de Matsudaira Hirotada qui est le frère du célèbre shogun Ieyasu Tokugawa. Trouve plus

Clan Anegakōji: Le clan Anegakōji (姉小路氏, Anegakōji-shi) était une lignée de samouraïs en descendance directe du clan Fujiwara et qui se fit connaître au XIVe siècle, durant l'époque de Kamakura. Trouve plus

Clan Aoyama: Le clan Aoyama (青山氏, Aoyama-uji) est un clan japonais qui atteint sa maturité à l'époque Sengoku. Ses origines se trouvent dans la province de Kōzuke mais des membres de la famille s'installèrent dans la province de Mikawa et servirent le clan Matsudaira, connu plus tard comme clan Tokugawa. Les Aoyama deviennent une famille de daimyos durant l'époque d'Edo. Le clan Aoyama détient le château de Sasayama, situé à dans la ville du même nom, préfecture de Hyōgo, pendant cent vingt-trois ans durant la période Edo. La première gouvernance Aoyama du château commence en 1748 et se poursuit jusqu'à la démolition du château en 1871. Trouve plus

Clan Arakawa: Le clan Arakawa (荒川氏, Arakawa-shi) est un clan japonais du Japon médiéval. Il occupait la province d'Echigo pendant la période Sengoku. Il servait le clan Nagao puis le daimyo Kenshin Uesugi. Il prend plus tard le nom de clan Ina lorsqu'il arrive dans la province de Shinano. Portail de l'histoire du Japon Trouve plus

Clan Arbuthnott: Le Clan Arbuthnott est un clan des Lowlands écossais. Trouve plus

Clan Arima: Le clan Arima (有馬氏, Arima-shi) est une famille de daimyos du Japon féodal datant de l'époque Sengoku de l'histoire du Japon. Le nom « Arima » peut se traduire comme « a des chevaux », reflétant l'origine samouraï/cavalerie de la famille. Ses membres les plus connus sont Arima Harunobu et Arima Naozumi. Durant la rébellion de Shimabara, les anciens vassaux Arima, dont beaucoup de chrétiens, constituèrent une des plus importantes menaces contre le shogunat Tokugawa. Trouve plus

Clan Armstrong: Le clan Armstrong est un clan écossais issu de la région des Scottish Borders, dans les Lowlands. Il n'a pas de chef reconnu par le droit écossais et le Lord Lyon. Trouve plus

Clan Arthur: Le Clan Arthur ou MacArthur (En gaélique: Clann Artair) est un clan écossais des Highlands , possédant autrefois les terres sur les rives du loch Awe. Ce clan est l'un des plus anciens en Argyll. Le Clan Arthur et le Clan Campbell partagent une origine commune, pendant un temps, les MacArthur défièrent la supériorité de la famille Campbell. Une branche des MacArthur vivant sur l'île de Skye fut membre du sept du clan MacDonalds de Sleat, et furent tous des joueurs de cornemuse pour le clan MacDonalds des Iles. À la fin du XVIIIe siècle le chef du clan mourut sans héritier, laissant le clan sans gouvernance jusqu'au XXe siècle. En 2002, après 230 ans, un chef fut enfin reconnu. Trouve plus

Clan Asahina: Le clan Asahina est un clan du Japon médiéval, qui descend de Wada Yoshimori. Le clan Ashina s'engage au service du clan Imagawa lors de la période Sengoku. Le clan se divise ensuite en deux branches, l'une menée par Yasutomo Asahina et l'autre par Nobuoki Asahina. Après la défaite du clan Imagawa à la bataille de Okehazama en 1560, l'influence des Asahina augmente grandement. Ils deviennent ensuite les vassaux de Shingen Takeda puis de Ieyasu Tokugawa. Trouve plus

Clan Asai: Trouve plus

Clan Asakura: Le clan Asakura (朝倉氏, Asakura-shi) est une famille de daimyos qui, alliée au clan Asai, s'opposa au clan Oda à la fin du XVIe siècle. Le clan Asakura fut vaincu par Nobunaga Oda à la bataille d'Anegawa en 1570 et fut détruit lorsque Oda prit leur château d'Ichijōdani trois ans plus tard, ce qui causa le suicide du chef du clan, Yoshikage Asakura. Le clan contrôlait la province d'Echizen. Trouve plus

Clan Asano: Le clan Asano (浅野氏, Asano-shi) est une famille de samouraïs qui contrôle le domaine de Hiroshima (un fief de 53 000 koku) pendant la majeure partie de l'époque d'Edo. Le clan possédait aussi des terres dans la province de Bingo et dans la province d'Aki. La totalité de leurs possessions représentait 426 500 koku. Trouve plus

Clan Ashikaga: Le clan Ashikaga (足利氏, Ashikaga-shi) est un important clan japonais de samouraïs qui a établi le shogunat Ashikaga et dirigé le Japon pendant plus de deux siècles, de 1336 à 1573. Les Ashikaga descendent d'une branche du clan Minamoto, originaires de la ville de Ashikaga dans la province de Shimotsuke, de nos jours la préfecture de Tochigi. Pendant près d'un siècle, le clan est divisé en deux branches rivales, les Kantō kubō Ashikaga qui gouvernent depuis Kamakura, et les Ashikaga de Kyoto, les maîtres du Japon. La rivalité se termine avec la défaite des premiers en 1439. Le clan compte de nombreuses branches, dont les clans Hosokawa, Imagawa, Hatakeyama (après 1205), Kira, Shiba et Hachisuka. Après que le chef de famille du clan Minamoto s'est éteint au début de l'époque de Kamakura, les Ashikaga se présentent comme les chefs du clan Minamoto, s'assurant du prestige lié à ce nom. Il a existé un autre clan Ashikaga sans relation de sang mais issu du clan Fujiwara. Trouve plus

Clan Ashikaga (Fujiwara): Le clan Ashikaga (足利氏, Ashikaga-shi) est une branche du clan Fujiwara de nobles de cour japonais, plus précisément celle de Fujiwara no Hidesato de la branche des Ōshū Fujiwara. Le clan est une puissante force dans la région de Kantō durant l'époque de Heian (794-1185). Il n'est pas directement lié au clan Ashikaga de samouraïs qui gouverne le Japon sous les shoguns Ashikaga de 1333 à 1587 et qui descend du clan Minamoto. Trouve plus

Clan Ashina: Le clan Ashina (蘆名氏), clan japonais de l'époque Sengoku, descend du clan Taira par le clan Miura. Les caractères kanji 芦名 et 葦名 sont parfois aussi utilisés. Le nom vient de la zone nommée « Ashina » dans la ville de Yokosuka, moderne préfecture de Kanagawa. Le clan comprend deux branches : Sagami-Ashina (相模蘆名氏) et Aizu-Ashina (会津蘆名氏). La première est fondée quand le troisième fils de Yoshitsugu Miura adopte le nom « Ashina ». La seconde descend de Yoshitsuru Sawara, septième fils de Yoshiaki Miura. Cette généalogie ne fait cependant pas l'unanimité parmi les spécialistes. Au cours de l'époque de Muromachi, le clan revendique la position de shugo du domaine d'Aizu. En 1589, le clan subit une sévère défaite infligée par Date Masamune à la bataille de Suriagehara, défaite qui conduit à la disparition du clan. Les Ashina jouent un rôle important dans le roman Yagyu Ninpocho de Fūtarō Yamada où, à la suite de leur défaite face à Masamune, ils disparaissent pour réapparaître des années plus tard comme ninjas au service du daimyo du domaine d'Aizu. Le clan n'a strictement rien à voir avec la tribu Ashina qui était le nom que les Chinois donnaient aux Köktürks, les ancêtres des peuples turcophones d'Asie centrale. Le clan Ashina est représenté dans le jeu vidéo Sekiro: Shadows Die Twice sorti le 22 mars 2019. Trouve plus

Clan Awaya: Le clan Awaya (粟屋氏, Awaya-shi) est un clan du Japon médiéval. Il prétendait descendre de Minamoto no Yoshimitsu. Il était divisé en deux branches : le clan Awaya de Aki, au service du clan Mōri, dont Awaya Motochika était général. Il joua un rôle important dans l'extension du domaine féodal de Mōri Takamoto ; le clan Awaya de Wakasa, au service du clan Takeda de la même province.Durant l'époque d'Edo, la branche de Aki continua de servir les Mori au domaine de Chōshū. Trouve plus

Clan Azai: Le clan Azai (浅井氏, Azai-shi), également traduit en clan Asai, est un clan japonais du Japon médiéval. Le clan fut opposé à Nobunaga Oda à la fin du XVIe siècle et fut défait par celui-ci à la bataille d'Anegawa en 1570. Le clan fut éliminé trois ans plus tard, en 1573, après la chute de leur château d'Odani. Les Azai étaient liés avec le clan Asakura. Trouve plus

Clan Baba: Trouve plus

Clan Baba (Kai): Le clan Baba (Kai) (甲斐馬場氏, Kai Baba-shi) de la province de Kai est un clan japonais de samouraïs en descendance directe de Minamoto no Yorimitsu, connu essentiellement au XVIe siècle durant l'époque Sengoku. Trouve plus

Clan Baba (Shinano): Le clan Baba (Shinano) (信濃馬場氏, Shinano Baba-shi) est un clan japonais de samouraïs de la province de Shinano (district de Kiso), prétendant descendre en ligne directe de Minamoto no Tameyoshi et connu à l'époque Sengoku au XVIe siècle. Trouve plus

Clan Baksa: Baksa (Boksa, Boxa, Baxa) est le nom d'un ancien clan magyar de l'époque Arpadienne à l'origine de plusieurs familles hongroises. Trouve plus

Clan Balog: Le clan Balog ou Balogh (en hongrois : Balog nemzetség) était le nom d'une ancienne gens - clan - magyare. Trouve plus

Clan Balogh: Trouve plus

Clan Bár-Kalán: Le Clan Bár–Kalán ou Bor–Kalán (hongrois : Bár–Kalán nemzetség) est une ancienne famille magyare issue de Ond, l'un des chefs des sept tribus de l'Honfoglalás. Elle est originaire du comté de Csongrád. La famille Szeri est en issue. Trouve plus

Clan Bár–Kalán: Trouve plus

Clan Behem: Behem (Behem I, Behm, Bem) est une maison de la noblesse polonaise. Trouve plus

Clan Bessho: Le clan Bessho (別所氏, Bessho-shi) est un clan du Japon médiéval, originaire de la province de Harima. Il descend du clan Akamatsu. Le clan a été défait par Hideyoshi Toyotomi en 1580. Trouve plus

Clan Bito: Le clan Bito est un clan de daimyos japonais mineur qui est originaire de la province de Sanuki. Le clan Bito s'est soumis au clan Chosokabe pendant la période Sengoku. Le clan perdit ses terres après l'invasion de Shikoku par Hideyoshi Toyotomi en 1584. Trouve plus

Clan Bonanno: Trouve plus

Clan Boulolo: La maison princière de Boulolo ou Bulol'u en langue vili, est issue d'une des branches collatérales de la dynastie des Bouvandji, originaire du Cabinda. Cette puissante confrérie de forgerons s'imposa aux populations locales de la côte de Loango, en s'appuyant sur un corps de guerriers entreprenants. L'état qui s'érigea, reçut le nom de Loandjili, terme désignant le pouvoir (Loa : le commandement politique, Ndjili : l'écureuil symbole du pouvoir) dont la capitale était Loandjili, aujourd'hui 4e arrondissement de la commune de Pointe-Noire. Compte tenu de leur comportement tyrannique, les Bouvandji furent chassés du pouvoir par une insurrection populaire. Après le départ des Bouvandji, naquit au XIIIe siècle le Royaume de Loango. L'étymologie du nom de ce royaume provient de Loa : le commandement politique ; « ngo » en langue Kugni ou Tchikumbu en Vili, signifie panthère, symbole de force et de puissance. Loangu est donc le pouvoir royal ayant comme totem la panthère,. Le clan Boulolo est l'un des vingt-sept clans primordiaux NKongo, qui revendiquent une lignée commune issue d'un héros mythique originaire du Kongo, Bunzi. Actuellement, il est une des composantes de l'ethnie Vili. Trouve plus

Clan Cameron: Le clan Cameron est un clan écossais des Highlands. Les terres du clan couvrent les environs du Lochaber et notamment le Ben Nevis. Le chef du clan est souvent nommé simplement "Lochiel" au lieu de la titulature complète. Le clan Cameron doit sa renommée notamment pour son rôle dans les Guerres des Trois Royaumes (1638-1651), dans les rébellions jacobites de 1715 et 1745, et par son régiment, les Cameron Highlanders (1793-1961). Trouve plus

Clan Campbell: Le clan Campbell est l'un des plus grands et des plus puissants clans écossais historiques des Highlands écossais. Trouve plus

Clan Campbell (whisky): Clan Campbell est une marque de blended scotch whisky créée en 1984 appartenant au groupe Pernod Ricard. La marque vend 1 million de caisses de whisky par an. Produit par Chivas Brothers, filiale du géant Pernod Ricard, le whisky, issu du mariage d'une sélection de whiskies de grain et de malt, est distillé, vieilli dans les Highlands en fûts de chêne au minimum trois ans puis assemblé. Clan Campbell n'est pas commercialisé au Royaume-Uni, en revanche la marque est leader sur le marché français et on la trouve aussi en Italie, en Espagne et dans certains pays asiatiques. Trouve plus

Clan Carthy: Le clan Carthy était le clan irlandais de le dynastie Mac Carthy (ou Mac Carthaigh) et de leurs vassaux. Trouve plus

Clan Catherine: Trouve plus

Clan Celentano: Clan Celentano est un label discographique fondé à Milan le 19 décembre 1961 par Adriano Celentano. Trouve plus

Clan Chiba: Le clan Chiba (千葉氏) est un clan japonais qui est en fait une branche du clan Taira. Le clan Chiba descend de Chiba no Suke, le fils de Taira no Tadatsune. Le nom du clan vient du fait qu'il contrôlait la ville de Chiba, à l'est de Tokyo. L'emblème du clan, la Lune et l'étoile, est également associé à Myōken Bosatsu, considéré comme le dieu de l'étoile polaire avant l'époque Meiji ; le clan Chiba l'adopta, vraisemblablement, en hommage à la déité qui était apparue à Taira no Masakado. Le clan Chiba n'a pourtant pas soutenu le clan Taira pendant la guerre de Gempei et s'est rangé aux côtés du clan Minamoto avec le clan Hojo et le clan Doi. Le clan était installé dans la province de Shimosa. Trouve plus

Clan Chisholm: Le Clan Chisholm est un clan écossais. Le clan trouve son origine hors d'Écosse, mais elle reste discutée, entre l'hypothèse ancienne d'une origine scandinave et l'hypothèse plus récente d'une origine normande. Le premier Chisholm à apparaître dans les archives de l'Écosse est Alexander de Chesholme, qui fut témoin d'une charte en 1248-1249. Trouve plus

Clan Cholmáin: Le Clan Cholmáin est une branche méridionale des Uí Néill. Il est constitué par la descendance de Colmán Már mac Diarmato, fils de Diarmait mac Cerbaill. Trouve plus

Clan Chosokabe: Trouve plus

Clan Chōsokabe: Le clan Chōsokabe est une lignée de daimyos du Japon médiéval qui unifient l'île de Shikoku en 1585 en combattant notamment le clan Miyoshi. Le clan est originaire de la province de Tosa et unifie celle-ci en 1575 grâce à Chōsokabe Motochika. Il perd cependant la province après la bataille de Sekigahara. Dans la geste du clan Chōsokabe, le second daimyo, Chōsokabe Nobuchika, occupe une place de choix par la téméraire expédition navale qui le voit prendre en 1585 la forteresse d'Hitachi autrefois entre les mains du clan Hōjō. Les chroniqueurs décrivent un chef de guerre d'une fougue inédite, qui lui est fatale lors de la bataille de Shimosa, où il trouve la mort après avoir occis selon la légende plus de soixante samouraïs à lui seul. Trouve plus

Clan Ciołek: Ciołek (Taurus, Thaurus, Vitulus, Biała) est un blason de l'aristocratie polonaise. Il est mentionné pour la première fois en 1250. Le plus ancien représentant connu du clan armorial Ciołek était Gosław de Drzewica (de la voïvodie de Łódź), mort en 1251. Trouve plus

Clan Colbert: Trouve plus

Clan Comyn: Trouve plus

Clan Cotroni: Trouve plus

Clan criminel Fiorini: La Famille Fiorini (Clan Fiorini) est une famille mafieuse faisant partie du Clan des Casalesi (clan parmi les organisations criminelles les plus puissantes et influentes dans le monde avec environ 150 à 160 dirigeants et 8 000 à 9 000 membres et formant une structure particulière au sein de la Camorra regroupant 7 familles), originaire de Casal di Principe dans la province de Caserte, en Italie. Ce Clan est considéré comme étant la branche financière de la Camorra napolitaine. Trouve plus

Clan Csanád: Csanád (parfois Sunad ou encore Chanad, hongrois : Csanád nemzetség) est le patronyme d'une ancienne gens - clan - magyare. Trouve plus

Clan d'Oujda (guerre d'Algérie): Trouve plus

Clan Daidoji: Trouve plus

Clan Daidōji: Le clan Daidōji était un clan du Japon médiéval vassal du clan Hōjō pendant la période Sengoku. Cependant, après la chute du château d'Odawara appartenant au clan Hōjō, en 1590, le clan Daidōji fut éliminé avec son clan suzerain. Trouve plus

Clan Date: Le clan Date (伊達氏) est une lignée de daimyos du Japon qui contrôlait une partie du nord du Japon à la fin du XVIe siècle et pendant la période Edo. Le membre le plus célèbre de ce clan est Masamune Date qui établit le pouvoir de la famille en vengeant la mort de son frère. La famille descend des Fujiwara. Au début de la période Kamakura, Tomomune Isa, qui descend de Fujiwara no Uona (721-783) à la 16e génération, venait d'Isa dans la province d'Hitachi. Il s'installa dans le district de Date en 1189 et la famille prit le nom de ce district (qui se trouve dans l'actuelle préfecture de Fukushima). Ce district a été donné en récompense à la famille par Minamoto no Yoritomo, le premier shogun de la période Kamakura, terre offerte en raison de leur participation à la guerre de Gempei. Pendant la guerre de Nanboku-cho qui opposait deux cours impériales, le clan soutenait l'empereur Go-Daigo de la cour du Sud contre Kitabake Akiie de la cour impériale du Nord. Pendant la période Sengoku, le clan essaya comme tous les autres d'unifier le pays. Il réussit à résister aux invasions de grands seigneurs de guerres comme Nobunaga Oda, Kenshin Uesugi ou encore Hideyoshi Toyotomi. Cette résistance aboutit en partie grâce à Masamune Date qui tissa des alliances avec les autres clans du nord du Japon. Finalement, le clan Date choisit de soutenir Ieyasu Tokugawa, en particulier à la bataille de Sekigahara. Cependant, après cette bataille, Ieyasu Tokugawa se rendit compte que le clan était une possible menace et essaya autant que possible d'éviter qu'il ne prenne trop d'importance. En 1600, après que Masamune Date eut vaincu le clan Uesugi, les Date prirent le contrôle des îles Uesugi dans la province de Mutsu et s'installèrent au château de la ville d'Iwatezawa, renommée en « Sendai ». Trouve plus

Clan de la grue (L5R): Trouve plus

Clan de la licorne (l5r): Trouve plus

Clan de la licorne (Le Livre des cinq anneaux): Le Clan de la Licorne est un clan du royaume Rokugan dans le jeu de rôle Le Livre des cinq anneaux. Lorsque le premier Hantei monta sur le Trône d'Emeraude, il ordonna à sa sœur Shinjo, ainsi qu'à tous ceux qui voudraient l'accompagner, d'aller explorer le monde situé au-delà des montagnes qui délimitent les frontières nord de l'Empire. Il la chargea de rapporter toutes les informations possibles et c'est ce qu'elle fit. Elle partit pour ces territoires inexplorés avec trois Samouraïs - Otaku, Iuchi et Ide. Et ils disparurent pendant huit cents ans. Il y a deux siècles de cela, les descendants des quatre Samouraïs revinrent à Rokugan. Ils chevauchaient de puissantes montures (le cheval rokugani est plus proche du poney) et pratiquaient des techniques de combat qui n'avaient rien à voir avec celles des descendants des Enfants du Soleil et de la Lune. Tout chez eux était différent : leurs vêtements, leur façon de parler et leurs tactiques de combat. Autant d'emprunts à différentes cultures que le clan de la Licorne avait adaptés pour qu'ils correspondent à la fois à la religion des Sept Fortunes et aux principes de la philosophie de Shinsei. Mais une fois de retour, les descendants de Shinjo ont eu bien du mal à se faire une place parmi les autres clans. Au bout de huit siècles, en effet, un équilibre politique avait été trouvé entre les six autres clans et le retour du clan de la Licorne avait créé des tensions. Ignorant toutes les subtilités des règles régissant la société de Rokugan, ses membres eurent les plus grandes difficultés à s'acclimater. Cependant, si les familles du clan de la Licorne se sont retrouvées un peu à l'écart, il n'en a pas été de même pour la famille Ide, qui s'occupe particulièrement de diplomatie. C'est grâce à celle-ci et à son expérience que le clan de la Licorne n'est plus spécialement montré du doigt à la Cour Impériale (au bout de deux cents ans, tout de même). Certains voient en eux des adolescents incultes, d'autres, des barbares frustes qui n'ont de Rokugani que le nom. Tous les clans pourtant s'accordent sur un point : la puissance que ce clan tire de ses chevaux. Il ne faut jamais sous-estimer l'avantage décisif que représente la présence de sa cavalerie dans une armée. Et le clan de la Licorne a très vite compris quels avantages il pouvait retirer de cette supériorité. Ainsi, comme le clan de la Grue traite celui de la Licorne avec respect, les frontières du territoire du premier sont surveillées par les cavaliers du second. À l'inverse, le clan du Lion, qui a adopté une attitude méprisante envers les nouveaux venus, ne bénéficient pas d'un tel traitement de faveur. Trouve plus

Clan de la mante (L5R): Trouve plus

Clan de Simon Fraser: Le Clan de Simon Fraser est un club omnisport universitaire de l'Université Simon Fraser à Vancouver, Canada. Le Clan fait partie de la Great Northwest Athletic Conference. Il est le seul membre non américain de la National Collegiate Athletic Association (NCAA). Le Clan est constitué de 17 équipes. Trouve plus

Clan del Golfo: Le Clan del Golfo (en français : le Clan du Golfe), anciennement appelé Los Urabeños, Clan Úsuga et Autodefensas Gaitanistas de Colombia, est un cartel de la drogue colombien (anciennement un groupe néo-paramilitaire de droite) impliqué dans le conflit armé colombien., Le clan est considéré comme l'une des organisations criminelles les plus puissantes de Colombie avec quelque 3 000 membres dans le cercle restreint de l'organisation. Leur principale source de revenus est le trafic de drogue. Fin 2011, Los Urabeños a déclaré la guerre à Los Rastrojos (en) pour le contrôle du trafic de drogue à Medellín. C'est actuellement l'une des organisations de trafic de drogue (DTO) les plus ambitieuses et les plus impitoyables de Colombie. La base du groupe se trouve dans les départements d'Antioquia, Chocó et Córdoba, et ils sont également présents à La Guajira, Cesar, Santander et dans les grandes villes comme Medellín et Bogotá. Ce clan apporte une discipline militaire à toutes ses opérations, et est bien consolidé sur la côte caraïbe, engageant des gangs de rue locaux pour agir en tant qu'informateurs, tueurs à gages ou distributeurs de drogue. En évitant les luttes intestines et en payant bien leurs recrues, le groupe a parfois pu voler du territoire aux Rastrojos, leur rival le plus détesté. En février 2020, le FBI et l'armée colombienne interceptent Saïd Razzouki dans un appartement appartenant au Clan del Golfo à Bogota. Le mafieux était un bras droit du grand baron international Ridouan Taghi, ce qui laisse présager une alliance entre le Clan del Golfo et la Mocro Maffia. Trouve plus

Clan des al-Husseini: Trouve plus

Clan des Casalesi: Le Clan des Casalesi est une structure particulière au sein de la Camorra (mafia napolitaine). Le clan est constitué par le regroupement de 7 familles dont l'organisation est similaire à celle de la Cosa Nostra sicilienne. C'est l'un des clans mafieux le plus puissant d'Italie,. Selon le parquet anti-mafia de Naples, le chiffre d'affaires annuel du clan serait de 30 milliards de dollars. Il contrôle la province de Caserte à partir de son fief de Casal di Principe, et serait responsable de 686 meurtres entre 1985 et 2004. Le clan est parmi les organisations criminelles les plus puissantes et influentes dans le monde avec environ 150 à 160 dirigeants et 8 000 à 9 000 membres. Trouve plus

Clan des Corleonesi: Le clan des Corleonesi était une faction de la famille Corleone de la mafia sicilienne, formée dans les années 1970. Les dirigeants notables étaient Luciano Leggio, Salvatore Riina, Leoluca Bagarella et Bernardo Provenzano. Les affiliés des Corleonesi n'étaient pas limités aux mafieux de Corleone. Au début des années 1980, pendant la seconde guerre de la mafia, le clan Corleonesi s'est opposé à la faction des Palermitains représentée, entre autres, par Gaetano Badalamenti, Stefano Bontate et Salvatore Inzerillo. La victoire des Corleonesi, et en particulier la montée de Totò Riina, ont marqué une nouvelle ère dans l'histoire de la mafia sicilienne. Entre 1992 et 1993, les Corleonesi ont lancé une série d'attaques contre l'État sanctionné par le pacte État-mafia. Trouve plus

Clan des Foot: Le Clan des Foot, Clan des ninjas Foot ou clan de la savate (en anglais Foot Clan) est, dans la série de comics et de dessins animés Tortues ninja, un clan fictif de ninjas jouant le rôle d'antagoniste majeur dans la saga. Ils sont usuellement dirigés par Shredder, et plus tardivement dans certaines versions par Karai. Ce clan est inspiré de la Main, une organisation criminelle de l'univers Marvel présente dans les comics de Daredevil. Outre la parodie évidente du nom ("Foot" signifie "Pied" en anglais, en opposition à la "Main"), les deux organisations sont composées de ninjas, pratiquent la magie noire et sont des organisations criminelles influentes. Trouve plus

Clan des Otori: Trouve plus

Clan Destine: Trouve plus

Clan Divék: Divék est le nom d'un ancien clan (nemzetség en hongrois ; gens en latin) de Haute-Hongrie. Trouve plus

Clan d'Oiche: Clan d'Oiche est un groupe de musique irlandaise, originaire du pays Bigouden (Finistère), fondé en 2000. Trouve plus

Clan Dołęga: Dołęga (ou Dolanga, Dolenga, Dolega) est un blason de la noblesse polonaise. Le plus ancien sceau connu de ce clan de chevalerie date 1373. Son nom est cité pour la première fois en 1402. Trouve plus

Clan Donald: Le Clan MacDonald est l'un des plus grands clans écossais. Le chef du clan, Lord MacDonald, porte le titre de Seigneur des Îles. Leur devise est per mare per terras (français: par mer par terre). Trouve plus

Clan Donnachaidh: Trouve plus

Clan Douglas: Le clan Douglas est un clan écossais historique originaire des Lowlands écossais et tirant son nom du village de Douglas, dans le South Lanarkshire. Ses membres ont ensuite essaimé dans les Scottish Borders, l'Angus, le Lothian et au-delà. Le clan n'a actuellement pas de chef qui soit reconnu par le droit écossais et le Lord Lyon. Les Douglas ont été par le passé le plus puissant clan d'Écosse. Ses chefs portaient les titres de comte de Douglas (Black Douglas), comte d'Angus (Red Douglas) et, à un moment, comte de Morton (en). Beaucoup de Douglas se sont mariés avec des membres de maisons nobles ou royales écossaises ou européennes, assurant le pouvoir du clan en Écosse par le moyen de leur richesse ainsi accumulée. Le siège ancestral du clan est le château de Douglas (en), dans le Lanarkshire, mais ses membres ont ensuite occupé divers domaines à travers l'Écosse. On peut trouver des sépultures de Douglas dans le monde entier, notamment à l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés à Paris, à l'abbaye de Vreta à Linköping, et à l'abbaye de Melrose. Mais leur lieu de sépulture principal est sans doute la St Bride's Kirk de Douglas. Consacrée en l'honneur de Brigitte d'Irlande, sainte patronne des Douglas, cette église abrite les mausolées de nombreux Douglas célèbres, dont celui de James Douglas. Trouve plus

Clan d'Oujda: Le clan d'Oujda,,, appelé parfois le « groupe de Tlemcen », est un groupe politico-militaire composé d'algériens du Front de libération nationale (FLN) durant la guerre d'Algérie. Le clan s'est bâti sur la première communauté algérienne installée au Maroc depuis 1850, composé de la petite bourgeoisie, de propriétaires terriens, d'auxiliaires de l'administration marocaine ou d'étudiants et des cadres, tous encadrés par les combattants algériens de l'Armée de libération nationale (ALN), repliés derrière la frontière marocaine dès le début de l'insurrection de 1954. Ils sont plus organisés, lourdement armés et fortement politisés, Le clan dont les liens se sont noués en 1956 autour d'un tandem formé par le colonel Boussouf, chef du service de renseignements du MALG, et son adjoint le colonel Boumédiène, chef d'État-major général (EMG) de l'armée des frontières, secondé par quatre hommes : Kaïd Ahmed, Chérif Belkacem, Ahmed Medeghri et Abdelaziz Bouteflika, qui attendent leur heure et très opposés aux négociations de paix à Evian par peur d'en être exclus après l'indépendance du pays. Les rapports entre ces hommes demeureront très étroits pendant toute la suite de la guerre et longtemps après l'indépendance du pays où ils ont investi les plus hautes fonctions politiques de l'Algérie indépendante. La base arrière de l'EMG est implantée à Oujda, ville marocaine frontalière avec l'Ouest algérien. C'est ce qu'on appellera plus tard le « clan d'Oujda » et qui est à l'origine de l'assassinat d'Abane Ramdane au Maroc en 1957,, la mort du colonel Amirouche en 1959 dans une embuscade, la crise de l'été 1962, l'assassinat de plusieurs opposants politiques après l'indépendance et de la prise du pouvoir par les militaires de l'armée des frontières à sa tête le colonel Boumédiène. Ils remportent une offensive guerrière contre les maquisards des wilayas qui se sont opposés militairement aux hommes du clan durant la crise de l'été 1962. Pour les historiens, le coup de force militaire de l'armée des frontières à sa tête le colonel Boumédiène durant l'été 1962, c'est l'été de « l'indépendance confisquée » par le « clan d'Oujda » qui a scellé le destin politique et économique de l'Algérie post indépendante où l'armée occupe toujours une place centrale dans les décisions politiques depuis le coup d'État du 19 juin 1965, au terme duquel le président de la République Ahmed Ben Bella est renversé par le colonel Boumédiène qui devient le nouveau président de l'Algérie. Une partie des présidents successifs de l'Algérie qui ont gouverné le pays plus de dix années, sont issus de ce clan depuis le coup d'État du 19 juin 1965 (Houari Boumédiène et Abdelaziz Bouteflika). Le clan s'est effrité en 1979 après la mort du président Boumédiène, supplanté par un nouveau clan, le « clan de l'Est » dont les hommes qui le composent sont tous originaires du triangle géographique de la région de l'Est de l'Algérie : Biskra-Tébessa- Souk Ahras connu sous l'acronyme « BTS », où les villes de Khenchela et Batna sont sur-représentées. 20 ans après, le « clan d'Oujda » s'est imposé de nouveau dans tous les rouages du pouvoir après le retour d'Abdelaziz Bouteflika et son accession à la tête du pays en 1999. En 2019, celui ci est contraint à la démission par le Hirak. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...