Rechercher dans ce blog

lundi 22 février 2021

Citroën Tubik, Citroën TUC, Citroen Type A, Citroën Type A, Citroen Type C,

Citroën Tubik: La Citroën Tubik est un concept car du constructeur automobile français Citroën. Il est présenté au salon de l'automobile de Francfort 2011. Trouve plus

Citroën TUC: Trouve plus

Citroen Type A: Trouve plus

Citroën Type A: La torpédo 10 HP Citroën Type A est le premier modèle automobile conçu par André Citroën. Première voiture européenne produite en grande série à la chaîne, elle est commercialisée par Citroën entre juin 1919 et juillet 1921. Trouve plus

Citroen Type C: Trouve plus

Citroën Type C: Trouve plus

Citroën Type C 5HP: La Citroën Type C, plus connue sous l'appellation « Citroën 5HP » ou « Citroën 5CV », est le second modèle d'automobile conçu et commercialisé par André Citroën, entre 1922 et 1926. Elle arrive après la 10HP « Type A » (juin 1919) qui est remplacée par la 10HP « B2 » (juin 1921). Elles sont les premières voitures européennes fabriquées en grande série. L'une des premières couleurs dans laquelle elle est proposée est le jaune (un jaune « Pamplemousse » pâle), qui lui vaut le premier sobriquet de « Petite Citron ». Elle est également surnommée « Cul de Poule » à cause de son arrière en « pointe de course » puis « Trèfle » du fait de sa version Torpédo à trois places disposées en trèfle. Le succès de cette carrosserie vaudra d'ailleurs à tous les modèles de 5HP, l'application impropre du sobriquet « Trèfle ». Trouve plus

Citroen Type G: Trouve plus

Citroën Type G: Le Citroën Type G est un modèle de fourgonnette dont les études ont commencé en 1948 en reprenant les travaux effectués sur d'autres modèles précédents. Les études du Citroën Type G démarrent en 1948, au moment où va être commercialisé le Type H. Il s'agit d'un utilitaire intermédiaire entre la 2CV dont il reprend la motorisation et le Type H dont il est la réduction. La consigne est toujours la même : l'économie. La plate-forme et les organes de liaison au sol sont l'œuvre des ingénieurs Boisse et Bernard et à la tête de l'étude on retrouve l'ingénieur Lefebvre à qui l'on doit des chefs-d'œuvre comme la Traction, la 2 CV, le Type H. Il n'y a pas de source, mais certains annoncent que le Type G possède un moteur de 425 cm3 (moteur qui date de 1955), d'autres annoncent un moteur de 475 cm3. Mais puisque l'équipe devait puiser au maximum dans la banque des pièces communes des véhicules Citroën afin de réduire les coûts, il est probable que ce véhicule dispose tout simplement d'un 375 cm3 avec une boîte de vitesses 2 CV, le tout retenu par un berceau avant comme sur toutes les tractions avant. Les sièges ont le style de ceux des utilitaires d'avant-guerre, le même revêtement que les premiers Type H. Le Type G est monocoque, entièrement tôlé, sans ouverture latérale. Le toit de la cabine est en tôle nervurée. Deux poulains remplacent le pare-chocs arrière, la roue de secours ainsi que le réservoir d'essence se trouvent à droite, dans un compartiment qui se trouve dans le prolongement du passage de roue. Les glaces arrière sont en mica, posées avec des baguettes alu. Les portes sont une copie réduite de celles du Type H, mêmes poignées. Les deux essuie-glaces à main ne risquent pas de tomber en panne ! Le Type G aurait dû prendre le rôle du petit frère utilitaire de la 2 CV AU (la célèbre fourgonnette 2 CV n'existait pas encore à l'époque). À cause de ses faibles performances en charge, l'idée tomba à l'eau en faveur de la célèbre fourgonnette AU extrapolée directement de la 2 CV. Le Type G aurait dû disposer d'un moteur plus puissant mais la banque des pièces était restreinte et, à mi-chemin entre le moteur 375 cm3 de la 2 CV et le 1 628 cm3 de la Traction 7 CV, il n'y avait rien. Des deux prototypes, celui de la photo a survécu et existe toujours au Conservatoire Citroën à Aulnay (une mention G1 est peinte au-dessus de son parebrise). Sa plaque des Études porte la mention ELV 1945 (Étude Lancement Véhicule). Il fut réalisé entièrement à la main. Cependant un autre Type G a été vu lors d'un rassemblement de voitures anciennes à Lesquin (59) le 7 juillet 2012. Celui-ci à la mention G3 peinte au-dessus de son parebrise. Est-ce une reconstitution, est-ce un autre prototype (il y en aurait eu plus que deux alors ?). Trouve plus

Citroen Type H: Trouve plus

Citroën Type H: Le Citroën Type H est un utilitaire léger de type fourgon automobile de 2,25 à 2,6 tonnes de PTAC produit entre 1948 et 1981 à 473 289 exemplaires. Chez Citroën, on parlait déjà avant la guerre d'un nouveau véhicule utilitaire qui remplacerait le TUB. On pouvait gagner sur le poids de l'engin, et le TUB avait un défaut : s'il n'était pas chargé à l'arrière, il penchait vers l'avant. Il avait vieilli et il était plus facile de créer un tout nouveau modèle, plus moderne. Le cahier des charges voulu par Pierre Boulanger (à l'époque directeur de Citroën) était le suivant : un véhicule monocoque à traction avant qui reprendrait des éléments de la Traction Avant à quatre cylindres avec une bonne suspension arrière et surtout en utilisant un maximum de pièces existantes sur d'autres modèles de la marque. Construit en tôle ondulée plus rigide à épaisseur égale comme le célèbre avion Junkers Ju 52, le Type H est très cubique. Avec un volume utile de 7,3 m3, il peut, sur le modèle initial, charger 1 200 kg de marchandises avec un seuil de chargement bas et une hauteur intérieure permettant de se tenir debout. D'innombrables adaptations ont été proposées par des carrossiers indépendants. Certains ont même adapté la suspension hydropneumatique à l'arrière. Ce véhicule a connu un très long succès malgré la consommation élevée de son moteur à essence et sa vitesse modeste. Il est resté célèbre en France comme le véhicule des commerçants ambulants et de la police, ce dernier connu sous le surnom de « panier à salade ». On l'appelle souvent à tort « Citroën Tube », par confusion avec son prédécesseur TUB. Trouve plus

Citroën U55: Trouve plus

Citroen Visa: Trouve plus

Citroën Visa: La Citroën Visa est une automobile à cinq portes du constructeur automobile français Citroën produite de 1978 à 1988, qui succède à la Citroën Ami 8. Elle précède à la fois la Citroën AX mais également la Citroën ZX, du fait de son positionnement supérieur dans la gamme, comprenant également une longueur comprise entre les deux. La nouvelle petite Citroën est fondée sur la plate-forme de la Peugeot 104. Celle-ci ainsi que la Renault 5 sont les concurrentes françaises de la Visa. Les premières études de la Visa, stoppées par Peugeot, donneront parallèlement naissance à l'Oltcit fabriquée en Roumanie, qui sera importée en France sous le nom de Citroën Axel. La Visa présente des caractéristiques étonnantes pour un véhicule de ce segment : essuie-glace central mono-balai, portes avant ouvrant très largement, « satellite » de commandes au tableau de bord, et AEI (Allumage Électronique Intégral) développé par Thomson, une première qu'elle partage avec la LNA. Cette innovation fait des LNA et Visa les premières voitures de série dotées d'un allumage électronique. Le concept de satellite, baptisé PRN pour Pluie-Route-Nuit permet de regrouper l'ensemble des commandes dans un seul module. Ce principe se retrouve également sur les CX, GSA et BX. Ce concept a été dessiné et proposé par le designer Citroën Michel Harmand, qui a dessiné les satellites de la GSA, de la CX et de sa « lunule ». En 1985, Citroën re-stylera cependant le tableau de bord de la Visa et reviendra à des commandes plus conventionnelles par commodo comme on trouve dans la plupart des véhicules de la marque. La Visa fut la seconde automobile née de la création P.S.A, l'alliance entre Peugeot et Citroën. Elle comporte un châssis et le moteur 4-cylindres (ainsi que les trains avant) issus de la 104. La Visa donna naissance au Citroën C15 en 1984, les premières versions arborant la face avant, l'habitacle et les motorisations 4 cylindres de celle-là. Trouve plus

Citroën World Rally Team: Trouve plus

Citroen WRC: Trouve plus

Citroën WRC: Trouve plus

Citroën WRT: Trouve plus

Citroën Xanae: La Citroën Xanae (prononcer Xanaé) est un concept-car Citroën présenté au Mondial de l'automobile de Paris, en 1994. Trouve plus

Citroën Xanthia: La Citroën Xanthia est un concept car roadster présenté au Salon automobile de Paris en 1986. Trouve plus

Citroen Xantia: Trouve plus

Citroën Xantia: La Citroën Xantia est une automobile de gamme moyenne, fabriquée à Rennes à 1 528 800 exemplaires entre mars 1993 et octobre 2002 et remplaçant la Citroën BX. Elle est équipée comme sa devancière de la suspension hydropneumatique, elle offre sur les finitions haut-de-gamme la suspension Hydractive de la XM, dans sa version «Hydractive II», par ailleurs la série Activa ajoute à l'Hydractive II le SC/CAR (Système Citroën de Contrôle Actif de Roulis) qui tend à supprimer le roulis. La Xantia est dotée d'un train arrière autodirectionnel dérivé de la ZX. Elle est motorisée par des 4-cylindres de 1 580 à 2 088 cm³ ou par un V6 de 2 946 cm³. Dessinée par Bertone, c'est une « deux volumes et demi » avec quatre portes et hayon. Trouve plus

Citroën Xénia: Citroën Xénia est un concept-car Citroën présenté en 1981. Trouve plus

Citroen XM: Trouve plus

Citroën XM: La Citroën XM est une automobile française conçue et produite par Citroën entre mai 1989 et juin 2000. Elle reçut le prix de la plus belle voiture de l'année et a été élue voiture de l'année 1990, 15 ans après la Citroën CX. Trouve plus

Citroen Xsara: Trouve plus

Citroën Xsara: La Xsara est une berline compacte du constructeur automobile français Citroën produite à partir d'août 1997. Trouve plus

Citroën Xsara Kit Car: Trouve plus

Citroën Xsara Kit-Car: Trouve plus

Citroen xsara picasso: Trouve plus

Citroën Xsara Picasso: Le Citroën Xsara Picasso est une automobile produite par Citroën de 1999 à 2010 en Europe et de 1999 à 2012 en Amérique du Sud. Il s'agissait du premier monospace compact de la marque Citroën. Trouve plus

Citroën Xsara T4: Trouve plus

Citroen Xsara VTS: Trouve plus

Citroën Xsara VTS: Trouve plus

Citroën Xsara WRC: Trouve plus

Citroën Yser: Trouve plus

Citroën Zabrus: La Citroën Zabrus est un concept-car Citroën dessiné par Bertone, et présenté au salon de l'automobile de Turin 1986. Trouve plus

Citroen ZX: Trouve plus

Citroën zx: Trouve plus

Citroën ZX Rallye-raid: La Citroën ZX Rallye-Raid est un véhicule tout-terrain de classe T3 « prototype » (classe 1 depuis 2006) construit par Citroën Sport pour courir en rallye-raid. Trouve plus

Citroën/Unic P107: L'autochenille Citroën/Unic P107 est un véhicule utilisé massivement à partir de 1935 par l'Armée de terre française pour mécaniser son artillerie tractée. Trouve plus

Citroen-Kégresse P17: Trouve plus

Citroën-Kégresse P17: L'autochenille Citroën-Kégresse P17 est un véhicule à propulseur Kégresse adopté en 1929 par l'armée de terre française pour mécaniser son artillerie tractée de 75 mm. Trouve plus

Citron: Le citron (ou citron jaune) est un agrume, fruit du citronnier (Citrus limon). Il existe sous deux formes : le citron doux, fruit décoratif de cultivars à jus peu ou pas acide néanmoins classé Citrus limon (L.) Burm. f. (classification de Tanaka) ; et le citron acide, le plus commun de nos jours, dont le jus a un pH d'environ 2,5. Ce fruit, mûr, a une écorce qui va du vert tendre au jaune éclatant sous l'action du froid. La maturité est en fin d'automne et début d'hiver dans l'hémisphère nord. Sa chair est juteuse, le citron acide est riche en vitamine C, ce qui lui vaut - avec sa conservation facile - d'avoir été diffusé sur toute la planète par les navigateurs qui l'utilisent pour prévenir le scorbut. De l'écorce on extrait une huile essentielle qui contient entre autres substances du limonène et du citral. Trouve plus

Citron (animal): Trouve plus

Citron (couleur): Trouve plus

Citron (homonymie): Citron (ou citron jaune) est le fruit du citronnier (Citrus x limon). Le nom Citron peut également faire référence à : Trouve plus

Citron (papillon): Le Citron (Gonepteryx rhamni) est une espèce de lépidoptères de la famille des Pieridae, répandue en Eurasie. Trouve plus

Citron caviar: Trouve plus

Citron de provence: Trouve plus

Citron de Sorrento: Trouve plus

Citron de Syracuse: Le Citron de Syracuse (en italien : Limone di Siracusa) est une indication géographique protégée (IGP, Indicazione geografica protetta) pour la production de citrons (fruits du citronnier) dans la région de Syracuse, en Sicile. Le Citron de Syracuse IGP est le fruit qui appartient au cultivar « femminello » et à ses clones, qui peuvent se rapporter à l'espèce botanique Citrus x limon L. Burm. Le « femminello » de Syracuse est le cultivar le plus représentatif d'Italie et il produit trois floraisons : le « primofiore » à partir du 1er d'octobre, le « bianchetto » moins connu aussi par le nom de « maiolino » à partir du 15 d'avril, et le « verdello » ou « citron d'été » à partir du 1er de juillet. Le Règlement de production du Citron de Syracuse IGP interdit l'utilise des paraffines et fongicides suivant la récolte, donc le « Citron de Syracuse IGP » est toujours comestible. Trouve plus

Citron de Syracuse IGP: Trouve plus

Citron doux: Trouve plus

Citron du Japon: Trouve plus

Citron farineux: Trouve plus

Citron Grenadine: Citron Grenadine est une émission de la télévision luxembourgeoise pour la jeunesse créée par Jacques Harvey et Jean-Luc Bertrand, présentée par Marylène Bergmann, Jean-Luc Bertrand, Michèle Etzel et Georges Lang et diffusée chaque mercredi après-midi sur RTL Télé-Luxembourg puis RTL Télévision du 5 septembre 1979 au 27 juin 1984. Pour les 30 ans de l'émission, Marylène Bergmann et Jean-Luc Bertrand dans l'émission "Bienvenue chez vous", ont lancé un défi depuis lundi 24 novembre 2008 aux internautes, anciens téléspectateurs assidus devenus parents aujourd'hui, en leur demandant de signaler leur engouement sur simple envoi de leur adresse électronique sur le site www.citrongrenadine.com, et ce, jusqu'au 15 janvier 2009. Si les téléspectateurs de l'époque sont nombreux à répondre à l'appel, un spectacle spécial sera organisé autour de cette mythique émission de jeunesse de RTL Télévision. Cette émission a pris la suite de l'École Buissonnière. Trouve plus

Citron jaune: Trouve plus

Citron meringué: Trouve plus

Citron Ponderosa: Le Citron ponderosa (Citrus pyriformis Hassk. (Clas. Tanaka) ou Citrus limon × Swingle ou C. limon Burm.f. var. pyriformis ) est un arbre de la famille des Rutacées (agrume). Trouve plus

Citron pressé: Le citron pressé est une boisson que l'on trouve typiquement dans les cafés de France, de Belgique[réf. souhaitée] et d'Angleterre. Elle se compose de jus de citron pur frais, d'un peu de glace, accompagné d'un sucrier et d'un pichet d'eau, de façon à permettre de doser les quantités que l'on désire dans son verre,. Le citron pressé est une boisson acide, se dégustant dès lors en longueur. Victoria Moore attribue l'intérêt de la boisson à son côté rituel, les ingrédients arrivant séparés et étant mélangés, dans les proportions qu'il désire, par le consommateur. Trouve plus

Citron séché: Trouve plus

Citron vert: Trouve plus

Citroncirus webberi: Trouve plus

Citronellal: Le citronellal ou rhodinal est un aldéhyde monoterpénique insaturé de formule brute C10H18O. Ce monoterpénoïde constitue une majeure partie de l'huile essentielle de citronnelle ; par exemple, l'essence de citronnelle de Java en renferme de 32 à 45 %. Le citronellal servait à fabriquer le menthol industriel. Il est également le constituant majeur (environ 75 %, et jusqu'à 80 % certaines périodes de l'année) de l'huile essentielle d'eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora) ou du petit grain de combava (Citrus hystrix) . Trouve plus

Citronelle: Citronelle est une ville située dans l'État américain de l'Alabama, dans le comté de Mobile. Lors du recensement de 2010, sa population s'élevait à 3 905 habitants. Le nom de la ville vient du nom de la région nommé ainsi au XVIIIe siècle car beaucoup de citronnelles y poussent. Elle fut colonisée en 1811 et la ville fut fondée en 1892. La région possède aussi de nombreuses autres plantes médicinales et des eaux minérales ce qui avec son climat et ses eaux chaudes, en fit une destination touristiques et vit la construction de nombreux hôtels. Le 4 mai 1865, la dernière force confédérée d'importance commandée par le général Richard Taylor se rendit sous le Surrender Oak. Cet évènement est rejoué chaque année à Citronelle mais le chêne a lui été déraciné lors d'un ouragan en 1902. En 1952, du pétrole fut découvert accidentellement et Citronelle est connu aujourd'hui comme la « capitale pétrolière » de l'Alabama. Trouve plus

Citronelle (Alabama): Trouve plus

Citronellol: Le citronellol est un composé organique de formule brute C10H20O. Il est obtenu par distillation des essences de géranium et de citronnelle. Il est également présent dans la rose ainsi que dans la noix de muscade. Trouve plus

Citronfromage: Le citronfromage (plus rarement écrit à l'aide d'un trait d'union : citron-fromage) est un dessert traditionnel de la cuisine danoise qui consiste essentiellement en une mousse au citron. Bien qu'il s'agisse d'un dessert typique du Danemark, le citronfromage aurait en fait initialement été développé dans le Piémont, région du nord de l'Italie, où il était appelé Panna cotta al limone (qui se traduit littéralement par « crème cuite au citron »). Trouve plus

Citronnade: La citronnade est, traditionnellement en Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Tunisie), au Bilad el-Cham (Jordanie, Palestine, Liban, Syrie) et en Turquie, une boisson fraîche et désaltérante à base de citron et de sucre. Le jus, la pulpe et le zeste du citron sont infusés, parfois mixés, puis filtrés. Venant des pays méditerranéens, elle est considérée comme une boisson rafraîchissante. En France, la citronnade est une boisson non gazeuse, contrairement à des limonades à base de citron vert, aussi appelé "lime" ou "limon" provenant du limetier, et non de citron provenant quant à lui du citronier. Trouve plus

Citronnellal: Trouve plus

Citronnelle: Le terme citronelle a plusieurs significations. Trouve plus

Citronnelle (homonymie): Trouve plus

Citronnelle de brousse: La Citronnelle de brousse, Cymbopogon caesius subsp. giganteus (Chiov.) Sales (syn. Cymbopogon giganteus Chiov.), est une espèce de plantes herbacées de la famille des poacées originaire d'Afrique. Autres noms : beignefala (begnfala, beignfala). Trouve plus

Citronnelle de Ceylan: Trouve plus

Citronnelle rouillee: Trouve plus

Citronnelle rouillée: La Citronnelle rouillée (Opisthograptis luteolata) ou Phalène de l'alisier, est une espèce de lépidoptères (papillons) de la famille des Geometridae, de la sous-famille des Ennominae. Trouve plus

Citronnier: Le citronnier, Citrus × limon, est une espèce de petits arbres de la famille des Rutacées, cultivée dans les régions méditerranéennes et subtropicales pour son fruit le citron, dont le jus est utilisé principalement comme condiment. L'origine de l'espèce est un hybride entre le cédratier et le bigaradier. Trouve plus

Citronnier epineux: Trouve plus

Citronnier épineux: Trouve plus

Citronnier galet: Portail de la botanique Trouve plus

Citrons de Syracuse IGP: Trouve plus

Citrons, boîte de gelée, papillon et récipients: Citrons, boîte de gelée, papillon et récipients est une peinture à l'huile (35 x 48 cm) sur toile de Luis Meléndez (1716-1780) conservée au Musée du Prado de Madrid. Elle date du troisième quart du XVIIIe siècle et provient du cabinet d'histoire naturelle du prince des Asturies, futur Charles IV d'Espagne, à Aranjuez. Trouve plus

Citrouille: La véritable citrouille est Cucurbita pepo subsp. pepo et se distingue du potiron (Cucurbita maxima), les deux étant de la famille des Cucurbitaceae. C'est une plante annuelle dont le fruit, volumineux et de couleur jaune orangé, porte le même nom. Elle est de la même sous-espèce que les courgettes et la courge spaghetti; il y a donc risque important d'hybridation. Plusieurs variétés de citrouilles existent, dont la citrouille de Touraine, utilisée autrefois pour la nourriture des animaux. Étymologiquement, « citrouille » dérive du latin citreum, citron, par analogie de couleur. Le mot est attesté en français depuis le XIIIe siècle sous plusieurs formes : citrulle, citrole (en poitevin) — cependant, il ne désigne pas alors les vraies citrouilles, originaires d'Amérique. Le genre Citrullus, qui regroupe des Cucurbitaceae comme Citrullus lanatus (la pastèque) et Citrullus colocynthis (la coloquinte vraie), n'a qu'une relation assez lointaine avec les citrouilles. Les citrouilles sont originaires d'Amérique du Nord, plus précisément du nord-est du Mexique et du sud des États-Unis. Elles ont failli disparaître après l'extermination de la méga-faune locale (mastodontes, paresseux terrestres géants, gomphothères, etc) qui dispersait les graines des courges, mais paradoxalement l'humanité en a assuré la survie en se mettant à les consommer, puis les cultiver. En 2018 le premier producteur mondial de citrouilles était la Chine avec 8.133.734 tonnes, le deuxième l'Inde avec 5.569.809 tonnes et le troisième l'Ukraine avec 1.338.000 tonnes. Trouve plus

Citrouille (couleur): Le citrouille est un nom de couleur désignant des nuances du champ chromatique des orange, en référence à la couleur extérieure ou intérieure de la Citrouille ou du Potiron. L'expression « couleur citrouille » est attestée pour décrire un vêtement de scène en 1844 : « Dans son intérêt, nous lui donnons le conseil de changer la couleur citrouille de sa tunique. » Au XIXe siècle, Chevreul entreprend de situer les couleurs les unes par rapport aux autres et par rapport aux raies de Fraunhofer. Il situe les couleurs de cucurbitacées : Cucurbita pepo, extérieur, 4 rouge-orangé 3 ton Cucurbita pepo, intérieur, 5 orangé 6 ton Cucurbita pepo (variété artichaut de Jérusalem), extérieur 3 orangé 9 ton Cucurbita pepo (variété artichaut de Jérusalem), intérieur 3 orangé 4 tonDans les nuanciers modernes, on trouve, en fil à broder DMC 51 Orange citrouille ombré, orange citrouille 1065 orange citrouille 1238 ; pour les arts graphiques 066 citrouille et en décoration il faut sans doute compter Halloween. Trouve plus

Citrouille d'Halloween: Trouve plus

Citrouille du Cap: Trouve plus

Citrouille-lanterne: Trouve plus

Citrouilles: Trouve plus

Citroёn: Trouve plus

Citruline: Trouve plus

Citrullination: La citrullination est la conversion de l'arginine en citrulline. La citrulline est un acide aminé non encodé par l'ADN, mais résultant de la transformation post-traductionnelle de l'arginine, qui se caractérise par une désamination. La désamination est la transformation enzymatique des résidus arginine basiques, en résidus citrulline neutres, sous l'action enzymatique d'une peptidyl-arginine désaminase (PAD) L'activité de la PAD est fortement dépendante des ions Ca2+ dont la concentration intracellulaire physiologique est trop faible, pour que cette activité enzymatique soit soutenue. En revanche, en cas d'atteinte de l'intégrité des cellules (inflammation, nécrose, apoptose), il y a un afflux important de calcium à l'intérieur de la cellule qui entraîne une activation de la PAD. La conséquence en est une accentuation de la citrullination de certaines protéines. L'enzyme PAD peut être importée par des agents bactériens tels que Porphyromonas gingivalis à l'occasion d'une infection, ou être endogène en réaction à une inflammation de la muqueuse par des agents toxiques tels que le tabac. Il existe différentes isoformes de PAD dont la PAS2 et la PAD4 qui sont contenues dans les leucocytes. On note une forte concentration de PAD2 et de PAD4 dans la synoviale de patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. La citrullination a un rôle physiologique dans l'apoptose, dans la régulation des gènes (PAD4), mais aussi au niveau cutané (kératinisation de la peau) voire au niveau neuronal (protection des neurones et plasticité́ du système nerveux central) et dans le bon fonctionnement du système immunitaire (PAD2). Les anomalies de citrullination jouent un rôle pathogénique dans la polyarthrite rhumatoïde (auto-immunité) mais aussi dans la sclérose en plaques et la tumorigénèse suite à une hypercitrullination, ou dans le psoriasis suite à une hypocitrullination[réf. nécessaire]. Trouve plus

Citrulline: La citrulline (C6H13N3O3) est un acide aminé non protéinogène. La citrulline a été identifiée pour la première fois il y a plus de 70 ans à partir de la pastèque Citrullus lanatus dont elle tient son nom. La pastèque est la plus importante source de citrulline connue à ce jour (0,7 à 3,6 g·kg-1 de pulpe selon l'espèce et le degré de maturité). Elle a pu être isolée mais non quantifiée dans d'autres cucurbitacées telles que le concombre, le melon, la citrouille, la courge. Chez la plupart des mammifères, l'intestin grêle est la principale source de citrulline circulante. Elle entre dans la synthèse endogène de l'arginine. Trouve plus

Citrullinemie: Trouve plus

Citrullinémie: La citrullinémie est une maladie métabolique congénitale en rapport avec une anomalie du cycle de l'urée Les manifestations cliniques de cette maladie sont très diverses allant d'un coma hyperammoniémique dès les premiers jours de vie à des formes sans manifestations ou des manifestations hyperammoniémiques lors de grossesse. Trouve plus

Citrullinemie type II: Trouve plus

Citrullinémie type ii: Trouve plus

Citrullus: Citrullus est un genre de plantes herbacées dicotylédones de la famille des Cucurbitaceae, parmi lesquelles Citrullus lanatus, la pastèque, et Citrullus colocynthis, la coloquinte vraie. Trouve plus

Citrullus colocynthis: Citrullus colocynthis, la Coloquinte officinale ou coloquinte vraie, est une plante herbacée vivace de la famille des Cucurbitacées, sous-famille des Cucurbitoideae, tribu des Benincaseae, sous-tribu des Benincasinae. Elle est cultivée dans le bassin méditerranéen et dans les pays tropicaux comme plante médicinale pour la pulpe de ses fruits, qui est amère et toxique et parfois pour ses graines huileuses comestibles. Trouve plus

Citrullus lanatus: Portail de la botanique Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...