Rechercher dans ce blog

dimanche 21 février 2021

Cinéma uruguayen, Cinéma Utopia, Cinéma vénézuélien, Cinema Verite, Cinéma vérité,

Cinéma uruguayen: Cet article retrace l'histoire du cinéma uruguayen et évoque ses principales personnalités. Trouve plus

Cinéma Utopia: Trouve plus

Cinéma vénézuélien: Trouve plus

Cinema Verite: Cinema Verite est un téléfilm américain réalisé par Shari Springer Berman et Robert Pulcini diffusé pour la première fois sur la chaîne HBO le 23 avril 2011. Trouve plus

Cinéma vérité: Trouve plus

Cinema vietnamien: Trouve plus

Cinéma vietnamien: Le cinéma vietnamien désigne la production cinématographique du Viêt Nam, dont l'histoire remonte aux années 1920 et a été largement bousculée par les guerres menées dans le pays des années 1940 aux années 1970. Parmi les films les plus célèbres en vietnamien, on peut citer Cyclo, L'Odeur de la papaye verte et À la verticale de l'été, du réalisateur Tran Anh Hung. Dans ces dernières années, l'industrie du film vietnamienne a fait des efforts pour se moderniser et dépasser la catégorie des films de propagande gouvernementale. Les réalisateurs contemporains ont reconquis le public avec des films comme Gardien de buffles réalisé par Minh Nguyen-Vo, Duy-Shin N'Guyen Pham et Bar Girls. Trouve plus

Cinéma X: Trouve plus

Cinéma yéménite: Le cinéma yéménite est relativement peu développé, seuls deux films ont été réalisés en 2008 au Yémen. Sorti en 2005 au cinéma, A New Day in Old Sana'a traite du mariage d'un jeune homme qui doit faire le choix entre un mariage traditionnel ou vivre avec la femme qu'il aime. Le film s'est heurté à plusieurs difficultés et notamment aux musulmans conservateurs ; un acteur autrichien a été poignardé pour être apparu dans un film, le réalisateur a fait appel à une actrice libanaise pour le rôle principal féminin par réticence des femmes yéménites, le plateau a été pris d'assaut le premier jour du tournage par un groupe d'extrémistes islamiques. Enfin, les administrations gouvernementales posent des problèmes considérables pour le tournage, le scénario, le contenu... En août 2008, le ministre yéménite de l'intérieur, Mutahar al-Masri soutient le lancement d'un nouveau long métrage visant à éduquer le public sur les conséquences de l'extrémisme islamiste, Le pari perdant, produit par Fadl al-Olfi. L'intrigue suit deux djihadistes yéménites, qui reviennent chez eux après plusieurs années à l'étranger. Ils sont renvoyés par Al-Qaïda pour recruter de nouveaux membres et mener des opérations meurtrières au Yémen. Trouve plus

Cinéma yougoslave: Le cinéma yougoslave est le terme utilisé pour désigner l'industrie cinématographique de la République fédérale socialiste de Yougoslavie (1945-1992). Dans les années 1960, ce cinéma acquiert une renommée internationale grâce à son originalité formelle. Le cinéma "yougoslave", après 1992, éclate en cinémas nationaux, bosniaque, croate, kosovar, monténégrin, serbe, slovène, etc. Trouve plus

Cinéma, cinémas: Trouve plus

Cinéma, de notre temps: Trouve plus

Cinéma, histoire d'une invention: Trouve plus

Cinema4D: Trouve plus

Cinéma-Cinéma: Cinéma-Cinéma est un film français de court métrage réalisé par Jean-Pierre Lajournade, sorti en 1969. Trouve plus

CinemaCon: Trouve plus

CinemaCon Awards: Trouve plus

Cinemacrophonograph: Trouve plus

Cinémacrophonographe: En 1899, un système de projection connu sous le nom de Cinémacronophonographe (aussi connu sous le nom de Cinemacrophonographe et Phonorama), basé sur le travail de l'inventeur suisse François Dussaud, fut exposé à Paris. Ce dispositif ressemblait au kinétophone, il ne projetait de film que pour un usage individuel. Dussaud inventa également un dispositif permettant de transmettre le son à distance par le biais d'écouteurs téléphoniques disposés dans la foule. Portail du cinéma Portail de la réalisation audiovisuelle Trouve plus

CinemAction: Trouve plus

Cinémaction: Cinémaction ou Cinemaction peut faire référence à : Cinémaction, revue de cinéma française fondée en 1978 ; Cinémaction ou CinemAction, ancien nom de l'Interactive Theatre, une attraction conçue et développée par la société belge Alterface. Portail du cinéma Trouve plus

Cinémaction (attraction): Trouve plus

Cinémaction (revue): Cinémaction - ou CinémAction selon la graphie de la couverture - est une revue de cinéma fondée en 1978 par Guy Hennebelle et Monique Martineau. Chaque numéro est consacré à un dossier dont la coordination est assurée par un critique qui constitue l'équipe chargée de la rédaction. La revue est coéditée par les éditions Corlet et Télérama. En 2019, la publication de la revue cesse avec la parution du numéro 173. Trouve plus

Cinémagazine: Cinémagazine est une revue de cinéma parue de 1921 à 1935. Hebdomadaire de 1921 à 1930, puis mensuelle jusqu'en 1934 avant de redevenir hebdomadaire quelques mois avant sa disparition, cette revue à vocation populaire a publié en même temps des « films racontés », des critiques et des articles de fond. Marcel Carné, Maurice Bessy, Jean Dréville, Robert Florey, Charles Ford, René Jeanne et Émile Vuillermoz ont figuré parmi les membres du comité de rédaction. Trouve plus

Cinemagic: CineMagic Co. Ltd. (シネマジック) est une société de production de films pornographiques japonaise mettant habituellement en scène du bondage sexuel, du sadisme ou/et du sadomasochisme. La société à responsabilité limitée a été créé le 11 novembre 1983 à Tokyo, Japon où elle poursuit encore ses activités dans le quartier de Nakano. Elle emploie 25 salariés. La production est d'un haut niveau, interprétée par des actrices ravissantes et éditées sous forme de VHS, Disque laser et DVD. Société indépendante à l'origine, Cinemagic Co. produit et commercialisait elle-même ses vidéos. Elle a intégré le consortium Hokuto Corporation dont elle fait actuellement partie et diffuse ses productions par son intermédiaire. Trouve plus

CineMagic Co.: Trouve plus

Cinemaginaire: Trouve plus

Cinémaginaire: Cinémaginaire peut désigner: Une maison de production de films située au Québec Une association à but non lucratif située en Pyrénées orientale Trouve plus

Cinémaginaire (Montréal): Trouve plus

Cinémaginaire (Pyrénées): Cinémaginaire est une association à but non lucratif, en Pyrénées-Orientales dans le sud de la France. Elle anime des actions dans le domaine de l'image, de la création à la diffusion, de la formation à l'éducation : un réseau de cinémas de proximité des actions d'éducation à l'image deux festivals de cinéma Rencontres Cinémaginaire d'Argelès-sur-Mer Maghreb si loin si proche un Espace Culture Multimédia dédié aux nouvelles technologies un département de création en vidéo numérique.Cinémaginaire présente, défend, et produit des créations cinématographiques et audiovisuelles indépendantes : Urbi et Orbi, film de François Boutonnet (France 2007 - 1 h 10 min) Trouve plus

Cinémaginaire (Québec): Cinémaginaire (anciennement Les Productions Cinématographiques Robert/Louis) est une maison de production créée par Denise Robert et Daniel Louis en 1988 à Longueuil. La maison a été rebaptisée Cinémaginaire en 1997 dès son déménagement à Montréal. Il a été acquis par Zone 3 en 2014. Trouve plus

CineMagique: Trouve plus

Cinémagique: Trouve plus

Cinemagraph: Trouve plus

Cinémagraph: Trouve plus

Cinemagraphe: Un cinémagraphe (traduction française du terme anglophone « cinemagraph ») est une photographie animée d'un léger mouvement répétitif. Il est généralement au format GIF animé et peut donner l'impression de regarder une vidéo. Trouve plus

Cinémagraphe: Trouve plus

Cine-Maison Astral: Trouve plus

Ciné-Maison Astral: Ciné-Maison Astral est un distributeur vidéo créé par le conglomérat Astral Media en 1984, d'abord sous les noms de Ciné-Maison Bellevue, Bellevue Vidéo ainsi qu'Astral Vidéo. Son nom actuel a été adopté huit ans plus tard, soit en septembre 1992. L'entreprise duplique et distribue les gros de vidéocassettes et ce jusqu'à sa fermeture en 2000. Portail des entreprises Portail du cinéma Trouve plus

Cinéma-maison: Trouve plus

Cineman: Trouve plus

Cinéman: Cinéman est un film franco-belge réalisé par Yann Moix, sorti en 2009. Avec seulement 2 485 191$ de recettes pour un budget de 20M$, le film est un très gros échec. Il passe de justesse la barre des 300 000 entrées. Trouve plus

Cinemania: Trouve plus

Cinemanía: Cinemanía est une revue de cinéma mensuelle espagnole créée en 1995. Il appartient au groupe Prisa. Trouve plus

Cinémania: Trouve plus

Cinemania TV: Trouve plus

Cinéma-Opéra: Trouve plus

Cinéma-opéra (Reims): Le cinéma Opéra (ou Cinéma-opéra) est une salle de spectacle de Reims ouverte en 1923. Trouve plus

Cinémarabe: Trouve plus

Cinemark: Trouve plus

Cinemark Theatres: Cinemark Theatres est une chaîne de salles cinémas américaine fondée en 1984. Son siège social se trouve à Plano au Texas. Elle est la quatrième chaîne de salles cinéma d'Amérique du Nord derrière Regal Entertainment Group, National Amusements et AMC Theatres. Elle a récemment acquis Century Theatres. Trouve plus

Cinemas: Trouve plus

Cinémas: Cinémas est un magazine du cinéma présenté par Serge Moati, et diffusé chaque samedi à 17h55 depuis le 5 septembre 2009 sur France 5. L'émission n'est pas reconduite à la rentrée de septembre 2011. Trouve plus

Cinémas d'Amérique latine: Cinémas d'Amérique latine est une revue de cinéma fondée en 1992 à Toulouse Ses articles faits d'interviews, de reportages, visent à faire connaitre, promouvoir et défendre le cinéma d'Amérique centrale et l'Amérique du sud. La revue est créée en 1992 par l'Association Rencontres des Cinémas d'Amérique Latine de Toulouse (ARCALT), qui organise ces rencontres depuis 1989 à l'initiative d'Esther et Francis Saint-Dizier et du cinéaste brésilien Paulo Antonio Paranagua (es). Du numéro 0 (en 1992), contenant une quarantaine de pages, la revue est en 2019 (au no 29) une revue couleur plus de 200 pages. Sa publication est annuelle. Le contenu est en français, espagnol et portugais. Elle est aujourd'hui éditée par les Presses universitaires du Midi, associées à l'université Toulouse-Jean-Jaurès. Trouve plus

Cinemas Diagonal: Trouve plus

Cinémas Diagonal: Trouve plus

Cinémas du Grütli: La Fondation des Cinémas du Grütli est un fondation de droit privé qui gère deux salles de cinéma à Genève, les Cinémas du Grütli. Subventionnée en partie par la ville de Genève, l'institution a pour mission de programmer à la fois des films anciens et des films art et essai. Trouve plus

Cinémas en France: Trouve plus

Cinémas Gaumont-Pathé: Trouve plus

Cinémas indépendants: Trouve plus

Cinémas La Coupole: Trouve plus

Cinémas le Sémaphore: Trouve plus

Cinémas Lumière: Cinémas Lumière est un réseau de salles de cinéma appartenant à l'Institut Lumière. Il comprend le Lumière Bellecour, le Lumière Terreaux et le Lumière Fourmi. L'Institut Lumière a racheté trois anciens cinémas de Lyon, dont les anciens CNP de Bellecour et Terreaux, fin 2014,,. Ils sont d'abord fermés pour travaux,. Rouverts fin 2015, ils ont pris leur nouveau nom début 2017. Trouve plus

Cinémas Utopia: Trouve plus

Cinémas. Revue d'études cinématographiques / Journal of Film Studies: Cinémas: Revue d'études cinématographiques / Journal of Film Studies, communément appelée Cinémas, est une revue scientifique bilingue consacrée aux études cinématographiques. Principalement francophone, la revue publie aussi un à trois articles en anglais dans chaque numéro. Depuis la création de la revue en 1990 par Michel Larouche et Denise Pérusse, son siège social est au Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques de l'Université de Montréal. Le directeur actuel de la revue est le professeur Richard Bégin, qui fait suite à Michel Larouche (1990-1999) et à André Gaudreault (1999-2015). Trouve plus

Cinemascope: Trouve plus

Cinémascope: Trouve plus

CinemaScore: CinemaScore est une société de recherche de marché implantée à Las Vegas dans le Nevada. Cette société étudie la fréquentation d'un film afin d'évaluer, avec des notes-lettres, le nombre de fois qu'un film a été vu, elle rapporte ensuite les résultats et les prévisions de recettes basées sur ces résultats au Box-office. Trouve plus

Cinemasie: Cinemasie est le site Internet de l'association loi de 1901 dont le but est de promouvoir la culture asiatique et plus spécifiquement son cinéma. Trouve plus

Cinémassacre: Cinémassacre est un spectacle composé d'un ensemble de sketches écrits par Boris Vian en 1952. C'est un phénoménal succès pour Vian après de nombreux échecs tant au théâtre qu'en littérature. Cinémassacre connaîtra : 400 représentations à La Rose rouge et des reprises pendant près de trois ans. L'idée avait été donnée par Pierre Kast à Nikos Papatakis, propriétaire de la salle, de faire un spectacle de sketches sur le cinéma. Le scénario et les dialogues sont confiés à Boris Vian. D'autres commandes sont passées à Guillaume Hanoteau, André Roussin, Raymond Queneau, Robert Desnos, dans le même esprit. « Avec Cinémassacre Boris entre dans le petit cercle des auteurs parodiques, manieurs de vitriol, qui plaisent à Papatakis » Trouve plus

Cinemastock: Trouve plus

Cinémastock: Cinémastock est le nom donné aux albums regroupant des bandes dessinées parodiques réalisées par les auteurs français Gotlib (scénario) et Alexis (dessin) et publiées dans le journal Pilote, de 1970 à 1974. Trouve plus

Cinematek: Trouve plus

Cinéma-théâtre le Colisée: Trouve plus

Cinéma-théâtre le Varia à Jumet: Trouve plus

Cinéma-théâtre Varia: Le cinéma et théâtre Varia, construit de 1910 à 1913, est un vaste édifice de style éclectique teinté d'Art nouveau, situé à Jumet, section de la ville de Charleroi. Rare exemple subsistant encore de théâtre cinématographique antérieur à la Première Guerre mondiale, c'est un bâtiment de béton armé paré d'une façade Art nouveau et conçu par l'architecte liégeois Émile Claes. Cet établissement a vécu de nombreuses vies. Il a été théâtre et scène de music-hall, on y a applaudi notamment Jacques Brel et Bourvil, et aussi cinéma et finalement dancing avec la troupe des Germinettes créée par Germaine Willig le 19 mai 1947. En 1992, en raison de leur valeur architecturale, et bien qu'ils n'ont cessé de se dégrader, les façades et un versant de toiture sont classés monuments historiques. En 2000, l'Institut du patrimoine Wallon devient propriétaire du théâtre . Trouve plus

Cinémathèque: Une cinémathèque est un organisme chargé de conserver, de restaurer et de mettre à disposition du public le patrimoine cinématographique. Trouve plus

Cinémathèque algérienne: Trouve plus

Cinémathèque d'Alger: La cinémathèque d'Alger ou cinémathèque algérienne est un établissement public, subventionné par l'État, créé le 23 janvier 1965,, disposant de dix salles de diffusion du répertoire à partir de la cinémathèque d'Alger qui permet le lancement des programmes quotidiens à travers le territoire national. Trouve plus

Cinémathèque d'Andalousie: La cinémathèque d'Andalousie (Filmoteca de Andalucía) est une institution culturelle espagnole créée en 1987. Il s'agit d'une cinémathèque consacrée à la préservation, à l'archivage, à la diffusion et à la mise en valeur du patrimoine cinématographique d'Andalousie. Son siège se trouve dans le bâtiment de l'ancien Hospital de San Sebastián à Cordoue. Trouve plus

Cinémathèque de Berne: La cinémathèque de Berne, appelée en allemand Lichtspiel, est une cinémathèque suisse, basée à Berne, dont les missions sont la préservation, la restauration et la diffusion du patrimoine cinématographique. Trouve plus

Cinémathèque de Bologne: La cinémathèque de Bologne (Cineteca di Bologna) est un centre d'archives sur le cinéma situé à Bologne, en Italie. Trouve plus

Cinémathèque de Bretagne: La cinémathèque de Bretagne (en breton : Gwarez filmoù) est une cinémathèque associative créée en 1986 à Ploërmel par Mathilde Valverde et André Colleu, et dont le siège se situe à Brest. Elle a pour but de conserver et diffuser le patrimoine audiovisuel breton (qui concerne la Bretagne historique ou filmé par des Bretons). Trouve plus

Cinémathèque de Grèce: La cinémathèque de Grèce (grec moderne : Ταινιοθήκη Της Ελλάδος) est un organisme culturel grec à but non lucratif dont les buts sont « la recherche, le regroupement, la conservation et la diffusion du patrimoine cinématographique grec et mondial ». Fondé officiellement en 1963, la cinémathèque installée à Athènes abrite un musée, deux salles de projection et de très nombreuses archives cinématographiques. Trouve plus

Cinémathèque de Grenoble: La cinémathèque de Grenoble est une association de professionnels de cinéma et de cinéphiles, fondée en 1962. Située au 4, rue Hector Berlioz à Grenoble, l'institution a pour missions la conservation, la valorisation du patrimoine cinématographique et l'éducation et la formation à l'image. La cinémathèque de Grenoble possède des collections importantes de films, d'affiches, de dossiers de presse, d'ouvrages et de revues. Elle est subventionnée par le centre national du cinéma et de l'image animée, le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, le conseil départemental de l'Isère et la ville de Grenoble. Trouve plus

Cinémathèque de Jérusalem: Cinémathèque de Jérusalem est un cinémathèque et des archives du film en Jérusalem, Israël. Trouve plus

Cinémathèque de Saint-Étienne: La cinémathèque de Saint-Étienne est un établissement municipal. Elle fut fondée en 1922 sous le nom d'« Office du Cinéma Éducateur ». De ce fait, ses collections comportent de très nombreux films pédagogiques. Elles se sont ensuite enrichies par le dépôt de nombreux films amateurs et par l'acquisition de films du répertoire. Elle est située à la médiathèque centrale de Tarentaize de Saint-Étienne depuis 1993. Trouve plus

Cinémathèque de Tanger: La Cinémathèque de Tanger (CDT) se donne pour mission de développer la culture cinématographique au Maroc. Elle a été créée en février 2007 à l'initiative du producteur français Cyriac Auriol, de la photographe tangéroise Yto Barrada, et du réalisateur et producteur marocain Latif Lahlou. Cette association à but non lucratif s'est installée dans les locaux du Cinéma Rif et offre au public de Tanger une programmation de qualité qui témoigne de la diversité de la production cinématographique, sans subir l'hégémonie des films commerciaux. Trouve plus

Cinémathèque de Tel Aviv: La cinémathèque de Tel-Aviv (aussi appelé: Doron Cinéma au centre)[réf. souhaitée] est une cinémathèque et Archives du Cinéma, ouverte à Tel Aviv le 12 mai 1973. Trouve plus

Cinémathèque de Toulouse: La Cinémathèque de Toulouse est une institution fondée en 1964 par des cinéphiles passionnés réunis autour de Raymond Borde (1920-2004). Elle se définit par les deux missions fondamentales qui caractérisent toute cinémathèque : la conservation et la diffusion du patrimoine cinématographique. C'est l'une des trois principales archives cinématographiques françaises avec la Direction du patrimoine du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) et la Cinémathèque française. Elle est située au 69, rue du Taur à Toulouse, en région Occitanie. Trouve plus

Cinémathèque d'images de montagne: La Cinémathèque d'images de montagne, en abrégé la CIM, est un fonds d'archive des films amateurs et de documentaires professionnels sur l'alpinisme et la montagne, principalement français. Elle est située à Gap (département des Hautes-Alpes, France) et constituée sous la forme d'une association loi de 1901. Trouve plus

Cinémathèque du documentaire: La cinémathèque du documentaire est un groupement d'intérêt public, créé par une convention constitutive approuvée par un arrêté du 2 novembre 2017, chargé de soutenir et de promouvoir la production et la diffusion des œuvres cinématographiques et audiovisuelles appartenant au genre du documentaire. Trouve plus

Cinémathèque du ministère de la communauté française de Belgique: La cinémathèque de la Communauté française de Belgique est une cinémathèque conservant les films commandés et achetés par cet organisme depuis l'époque du « service cinématographique de l'instruction publique » appelé ensuite « de l'éducation nationale ». Cette cinémathèque, qui a pour particularité de ne pas disposer de salle de projection publique, s'appelle La Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Trouve plus

Cinémathèque du Nord et du Pas-de-Calais: Trouve plus

Cinémathèque du Nord-Pas-de-Calais: Trouve plus

Cinémathèque espagnole: Trouve plus

Cinémathèque français: Trouve plus

Cinematheque francaise: Trouve plus

Cinémathèque française: La Cinémathèque française est un organisme privé français (association loi de 1901), situé depuis 2005 au 51, rue de Bercy, un bâtiment construit par Frank Gehry dans le parc de Bercy en 1994 pour l'American Center. Les missions de la Cinémathèque française sont la préservation, la restauration et la diffusion du patrimoine cinématographique. Avec plus de 40 000 films et des milliers de documents et d'objets liés au cinéma, elle constitue une des plus grandes bases de données mondiales sur le septième art. La Cinémathèque française est équipée pour la projection des formats argentiques (70 mm, 35 mm et 16 mm) et du numérique. Son financement est assuré par une subvention du Centre national du cinéma et de l'image animée, des recettes de mécénat et des ressources propres (abonnements, billetterie, librairie, locations commerciales). Trouve plus

Cinémathèque grecque: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...