Rechercher dans ce blog

samedi 20 février 2021

Cinéma canadien, Cinema canadien anglophone, Cinéma canadien anglophone, Cinéma canadien francophone, Cinéma Capitole,

Cinéma canadien: Trouve plus

Cinema canadien anglophone: Trouve plus

Cinéma canadien anglophone: Le cinéma canadien anglophone désigne l'ensemble de la production de films en langue anglaise, généralement tournés au Canada par les studios canadiens. Le Canada se manifeste parallèlement par des films qui ont du mérite à rester hors du modèle hollywoodien. Le documentaire, outre les pionniers Colin Low et Wolf Koenig, fait preuve de sa vitalité à travers l'œuvre de Donald Brittain ou de Robin Spry. Le cinéma de la côte Ouest se différencie de son homologue oriental dans le documentaire (Who Has Seen the Wind, 1977, Allan King) et dans la fiction (The Ernie Game, 1967, Don Owen). Il excelle dans le film expérimental (Canadian Pacific, 1974, David Rimmer), genre illustré à l'est par Michael Snow (La Région centrale, 1970-1971). Deux cinéastes atteignent une audience internationale. Le premier, Atom Egoyan, d'origine arménienne (The Adjuster, 1991 ; Calendar, 1993 ; Exotica, 1994 ; De beaux lendemains, 1997 ; Le voyage de Félicia, 1999), qui rappelle la diversité du creuset canadien. Le deuxième, David Cronenberg, réalisateur de La Mouche (1986), de Faux-semblants (1988) de Crash (1996), Spider (2002), A history of violence (2005) exploite avec raffinement des genres américains par excellence, horreur et fantastique, et s'impose comme l'un des meilleurs cinéastes des années 1990 et 2000. Mais le plus célèbre de tous est sans conteste James Cameron. Appuyé par des grands studios américains, il révolutionne dans les années 1980 la science-fiction avec Terminator (1984) et Aliens le retour (1986), puis il s'impose définitivement comme l'un des plus grands réalisateurs du monde en dirigeant les deux plus grands succès de l'histoire du cinéma : Titanic (1997) et Avatar (2009). Bien que de nombreux acteurs canadiens eussent réussi à Hollywood, ils ont souvent commencé leur carrière à Los Angeles, en dépit de Toronto, Vancouver ou Montréal qui sont des centres de cinéma en plein essor de leur propre patrie. Les plus populaires sont Dan Aykroyd, Jim Carrey, Michael J. Fox, Mike Myers, Leslie Nielsen, William Shatner, et Kiefer Sutherland. Trouve plus

Cinéma canadien francophone: Le cinéma canadien francophone. Réalisateurs canadiens francophones : Derek Diorio Martin Cadotte Xavier Dolan Jocelyn Forgues Aurèle Gaudet Denis Villeneuve Jean-Marc ValléeActeurs canadiens francophone : Portail du cinéma Portail du Canada Langue française et francophonie Trouve plus

Cinéma Capitole: Trouve plus

Cinéma caribéen: Le cinéma caribéen, qui inclut les films issus de producteurs ou réalisateurs des Caraïbes, relève d'une réflexion sur « la singularité de l'identité caraïbe » « basée sur sa radicale diversité ». Son historiographie récente débute dans les années 1970, dans la foulée de processus d'affirmation culturelle qui se produit dans la région. Trouve plus

Cinema chilien: Trouve plus

Cinéma chilien: Le cinéma du Chili est assez ancien, car il apparaît dès les années 1900. Cependant la culture de la cinématographie se développe surtout depuis les années 1970, avec la fondation d'une cinémathèque nationale et d'un département de cinéma expérimental à l'Université du Chili, qui enseigne le cinéma néerlandais de Joris Ivens. La production de films a été minimale jusqu'en 1967, quand le gouvernement modéré d'Eduardo Frei commença à offrir un soutien économique à l'industrie. Durant cette époque apparaissent des réalisateurs comme Raúl Ruiz (Trois tristes tigres), Aldo Francia (Valparaíso, mi amor) et Miguel Littín (Le Chacal de Nahueltoro). La majeure partie des jeunes réalisateurs se réfèrent a l'Unidad Popular marxiste de Salvador Allende. La dictature de Pinochet a obligé de fameux cinéastes chiliens à effectuer la majeure partie de leur carrière à l'étranger, tels Alejandro Jodorowsky, Raúl Ruiz ou Patricio Guzmán : La Bataille du Chili, réalisé à la veille du coup d'État du 11 septembre 1973, ne sortira dans son pays qu'en 1996. En 2004, Mon ami Machuca d'Andrés Wood replace le Chili sur la carte du cinéma mondial. Aujourd'hui, à côté des vétérans Alejandro Jodorowsky (La danza de la realidad, Poesía sin fin) et Patricio Guzmán (Nostalgie de la lumière, Le Bouton de nacre), une nouvelle génération de réalisateurs nés dans les années 1970 agitent le cinéma chilien contemporain et en font, pour la première fois de son histoire, l'un des plus dynamiques d'Amérique latine : Sebastián Lelio (Gloria, Une femme fantastique), Pablo Larraín (Tony Manero, No) ou encore Sebastián Silva (La Nana, Crystal Fairy). Trouve plus

Cinema chinois: Trouve plus

Cinéma chinois: Le cinéma chinois désigne au sens large les films provenant de la Chine continentale, de Hong Kong et de Taïwan. Malgré leurs racines communes et leurs liens linguistiques, historiques et culturels, ses styles comportent des différences. Parfois confondus dans les pays occidentaux, ils ont une histoire et un style qui leur sont propres. Le cinéma hongkongais est assez commercial et très populaire à l'étranger ; Le cinéma taïwanais a été marqué par la domination japonaise jusqu'en 1937 puis par les profondes mutations socio-économiques ; Le cinéma de Chine continentale. Le cinéma de Macao (en) n'est pas encore significatif. Le cinéma singapourien est très productif, mais hors de la zone d'influence forte de Pékin.On peut également parler d'un cinéma de la diaspora chinoise.[précision nécessaire] Trouve plus

Cinéma choral: Trouve plus

Cinéma cinémas: Trouve plus

Cinema City Co. Ltd.: Trouve plus

Cinema City Enterprises: Cinema City Enterprises (新藝城市企業有限公司), aussi appelée Cinema Capital Entertainment ou Cinema City Entertainment, portant anciennement le nom de Cinema City and Films Co., est une société de production cinématographique hongkongaise fondée en 1979 sous le nom de Warriors Film Company par les acteurs Raymond Wong, Karl Maka et Dean Shek. La société a un petit catalogue de seulement 65 films mais dans des genres variés comme le drame, la comédie, et l'horreur. Son dernier film produit, Blue Lightning, date de 1991. Trouve plus

Cinema City Film Productions: Trouve plus

Cinéma colombien: Le cinéma colombien, au sens large, rassemble les productions cinématographiques réalisées en Colombie ou considérées comme étant colombiennes pour diverses raisons. Il est issu d'un processus historique, comme c'est le cas pour tout cinéma national, et s'inscrit dans une dimension industrielle et artistique. Au cours de son histoire, le cinéma colombien n'a pas été considéré comme une industrie rentable, ce qui fit obstacle à une continuité de sa production. Lors des premières décennies du XXe siècle, quelques compagnies ont essayé de nourrir un niveau constant de production ; mais le manque d'appui économique et la forte concurrence étrangère ont cassé les initiatives. Grâce à la création de la Compañía de Fomento Cinematográfico (FOCINE), quelques productions ont pu être réalisées. Cependant, cette compagnie a été liquidée au début des années 1990. Actuellement, grâce à la loi du cinéma approuvée en 2003, des initiatives renaissent autour de l'activité cinématographique, ce qui permet une relance du cinéma colombien, tant sur le plan national qu'international. Trouve plus

Cinéma colonial: Le cinéma colonial est un genre cinématographique qui mélange divertissement, intérêt scientifique et propagande. Trouve plus

Cinéma comique: Trouve plus

Cinéma comique américain: Le cinéma comique américain englobe l'ensemble des films comiques produits aux États-Unis. Trouve plus

Cinéma comique britannique: La comédie britannique englobe l'ensemble des films comiques produits au Royaume-Uni. La comédie britannique a une influence de plusieurs siècles venant du théâtre : à la fin du XVIe siècle, William Shakespeare écrit La Comédie des erreurs, basé sur la farce et le quiproquo. À partir du XIXe siècle, le Mime se développe en y intégrant le Slapstick ; Charlie Chaplin va notamment commencer sa carrière d'acteur par le Mime. Au début du cinéma (début du XXe siècle) apparaît le Burlesque. Avec l'avènement du parlant en 1927, le cinéma comique prend un autre essor, le rire pouvant désormais être provoqué non plus seulement par le burlesque des situations, mais aussi par les dialogues. La comédie britannique se diversifie enfin dans la télévision à partir des années 1950. Parmi les acteurs de comédie britannique, certains ont une renommée mondiale, tels Charlie Chaplin, l'équipe des Monty Python, Rowan Atkinson... Trouve plus

Cinéma comique espagnol: La comédie espagnole concerne le cinéma de comédie produit en Espagne. Trouve plus

Cinéma comique français: Le cinéma comique français englobe l'ensemble des films comiques produits en France. Destiné à provoquer le rire, en jouant sur les gags et les situations. Le comique est le genre français le plus populaire au cinéma. Si la comédie existait bien avant l'invention du cinéma sous forme littéraire, scénique ou musicale, elle est présente dès les débuts du 7e art. L'un des tout premiers films de Louis Lumière, L'Arroseur arrosé est du genre comique. En France, Max Linder, durant les années 1900, 1910 et 1920, en fut le « fer de lance ». Avec l'avènement du parlant en 1927, le cinéma comique prend un autre essor, le rire pouvant désormais être provoqué non plus seulement par le comique des situations, mais aussi par les dialogues. Toujours très prisé du public, autant que plébiscité, le cinéma comique français compte nombre de films qui s'inscrivent parmi les plus grands succès du box-office en France. Certains ont fait l'objet de remakes dans d'autres pays et ont eu un grand succès mondial, parfois récompensé par des prix. Trouve plus

Cinéma Comœdia: Trouve plus

Cinéma congolais: Le cinéma congolais ne commence vraiment à se développer qu'à partir de l'indépendance de la République du Congo en 1960. Trouve plus

Cinema coreen: Trouve plus

Cinéma coréen: Le cinéma coréen désigne la production cinématographique coréenne antérieure à la scission de la Corée, en 1948, en deux États : la République populaire démocratique de Corée (Corée du Nord) la République de Corée (Corée du Sud),Une des conséquences de cette scission est l'apparition de deux styles cinématographiques différents, avec le cinéma nord-coréen, sous le contrôle total de l'appareil d'État, et le cinéma sud-coréen. Trouve plus

Cinéma Corvin: Le Cinéma Corvin (en hongrois : Corvin mozi) est un édifice situé dans le 8e arrondissement de Budapest. Portail du cinéma Portail de Budapest Trouve plus

Cinéma costaricien: Le cinéma costaricien désigne l'industrie du cinéma au Costa Rica. Le premier film réalisé par un costaricien est El Retorno en 1930 . La Danse du serpent (Ceniza Negra) de Sofia Quiros Ubeda est présenté à la 58e Semaine de la Critique, durant le Festival de Cannes 2019. Trouve plus

Cinema cubain: Trouve plus

Cinéma cubain: L'histoire du cinéma cubain commence au début du XXe siècle. Avant la Révolution cubaine de 1959, environ 80 films avaient été produits sur l'île, en majorité des mélodrames. Cette même année, l'Institut cubain des arts et de l'industrie cinématographiques est créé et permet au cinéma d'être considéré comme un art mais aussi de participer à l'effort de propagande révolutionnaire. Trouve plus

Cinéma d'Afrique de l'Ouest: Trouve plus

Cinéma d'Afrique du Nord: Trouve plus

Cinéma d'Asie du Sud-Est: Trouve plus

Cinéma d'auteur: Trouve plus

Cinéma d'exploitation: Trouve plus

Cinéma d'action: Trouve plus

Cinéma d'action hongkongais: Le cinéma d'action hongkongais est la principale source de la renommée mondiale de l'industrie du cinéma hongkongais. Il combine des éléments du film d'action traditionnel, tel qu'il est codifié par Hollywood, avec une esthétique et des histoires d'inspiration chinoises. Le studio Shaw Brothers est l'un des studios plus réputés dans ce style. Bruce Lee, Jackie Chan et Jet Li sont des acteurs notables de ce genre, tandis que John Woo et Tsui Hark en sont des réalisateurs notables. Portail du cinéma Portail de Hong Kong Trouve plus

Cinema d'Afrique de l'Ouest: Trouve plus

Cinéma d'afrique de l'ouest: Trouve plus

Cinema d'Afrique du Nord: Trouve plus

Cinéma d'afrique du nord: Trouve plus

Cinema d'altri tempi: Trouve plus

Cinéma d'animation: Trouve plus

Cinéma danois: Le cinéma danois est l'ensemble de la création cinématographique réalisée au Danemark, depuis l'invention du cinéma. Trouve plus

Cinéma dans le Loiret: La page cinéma dans le Loiret présente l'histoire de l'activité cinématographique, les salles de projection actuelles ou passées, les tournages de courts ou de longs-métrages, en lien dans le département du Loiret situé en région Centre-Val de Loire. Trouve plus

Cinéma dans les Pyrénées-Orientales: La présence du cinéma dans les Pyrénées-Orientales remonte à la première projection par un certain Datigny d'un spectacle en huit tableaux des Folies Bergère, sur les allées de la promenade des platanes, durant la foire de Perpignan le 2 novembre 1896. Très rapidement le public va s'enthousiasmer pour le cinématographe, d'abord chez les forains, puis dans les salles de projection permanentes qui vont apparaitre à Perpignan en 1911, avec les premières salles de l'Apollo-Cinéma Théâtre et du Castillet, cette dernière étant de nos jours la plus ancienne salle de cinéma de France encore en activité. Le premier tournage par Gaumont dans le département date de 1908. Trouve plus

Cinéma d'art et d'essai: En droit français, une salle de cinéma Art et Essai est destinée à promouvoir le cinéma indépendant, répond à certains critères spécifiques et permet l'obtention d'une subvention de l'État. Trouve plus

Cinéma d'Asie centrale: Le cinéma d'Asie centrale désigne l'industrie cinématographique, et par extension les films produits et réalisés dans les pays d'Asie centrale et/ou par les ressortissants de ces États. Il regroupe donc les films produits au Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Turkménistan, soit une très grande variété. Trouve plus

Cinéma d'Asie de l'Est: Le Cinéma d'Asie de l'Est désigne l'industrie cinématographique, et par extension les films produits et réalisés en Asie de l'Est et/ou par ses ressortissants. Il regroupe donc les films produits au cinéma de Chine (Cinéma continental ; Cinéma hongkongais ; Cinéma taïwanais), de Corée (Corée du Nord ; Corée du Sud), du Japon et de la Mongolie, soit une très grande variété. Trouve plus

Cinéma d'Asie du Sud: Le Cinéma d'Asie du Sud désigne l'industrie cinématographique, et par extension les films produits et réalisés en Asie du Sud et/ou par ses ressortissants. Il regroupe donc les films produits à l'Afghanistan, Bangladesh, Inde, Népal, Pakistan, Sri Lanka, soit une très grande variété. Trouve plus

Cinéma d'Asie du Sud-Est: Le Cinéma d'Asie du Sud-Est désigne l'industrie cinématographique, et par extension les films produits et réalisés en Asie du Sud-Est et/ou par ses ressortissants. Il regroupe donc les films produits en Birmanie, Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande, Timor oriental et Vietnam, soit une très grande variété. Trouve plus

Cinéma d'Asie du Sud-Ouest: Le Cinéma d'Asie du Sud-Ouest désigne l'industrie cinématographique, et par extension les films produits et réalisés en Asie du Sud-Ouest et/ou par ses ressortissants. Il regroupe donc les films produits à l'Arabie saoudite, Arménie, Azerbaïdjan, Bahreïn, Géorgie, Iran, Irak, Israël, Jordanie, Koweït, Liban, Oman, Palestine, Qatar, Arabie saoudite, Syrie, Turquie, Yémen, soit une très grande variété. Trouve plus

Cinéma d'aujourd'hui: Trouve plus

Cinema d'auteur: Trouve plus

Cinéma d'auteur: Trouve plus

Cinéma de Belgique: Trouve plus

Cinéma de Chine continentale: Le cinéma de Chine continentale est un des quatre cinémas en langue chinoise, avec celui de Taïwan, de Singapour et de Hong Kong. Trouve plus

Cinéma de fantasy: Le cinéma de fantasy est un genre cinématographique fondé sur l'imaginaire et le merveilleux de la culture anglo-saxonne, il est apparenté au cinéma onirique européen dont il partage quelque points en commun. Il est rattaché au cinéma fantastique. Trouve plus

Cinéma de fiction: Trouve plus

Cinéma de France: Trouve plus

Cinéma de gare: Le cinéma de gare, en allemand Bahnhofskino, connu aussi sous les noms de Aktualitätenkino (AKI), Zeitkino, Aktualitätenlichtspiele (ALI), Bahnhofslichtspiele (BALI) et en Autriche sous les noms de Wochenschaukino ou Non-Stop-Kino, désigne un phénomène propre à l'Allemagne de l'après guerre dans laquelle les gares étaient équipées de salle de cinéma diffusant des actualités ou des films kitchs, trashs ou érotiques. Ce nom désigne tout autant les salles que les films diffusés dans ces dernières. Le phénomène connu son apogée dans les années 1970 avant de dépérir à la fin des années 1980 et avec l'arrivée de la vidéo à domicile. Trouve plus

Cinema de genre: Trouve plus

Cinéma de genre: Les termes cinéma de genre, ou film de genre, désignent un type de films rattachés à un genre cinématographique précis. « Cinéma de genre » est souvent synonyme de cinéma de divertissement ; le terme peut également être associé aux notions de série B, voire de cinéma d'exploitation, mais il n'est pas non plus incompatible avec celle de cinéma d'auteur, lorsque des cinéastes s'épanouissent dans un genre particulier ou en transcendent les conventions. En France à l'heure actuelle, il est directement associé à l'horreur ou à l'étrange, des films plutôt rares et souvent difficiles à produire dans l'hexagone, loin du cinéma grand public. Genre cinématographique Cinéma de fiction Documentaire Docufiction Ethnofiction Docudrama Trouve plus

Cinéma de guérilla: Cinéma de guérilla, ou cinéma guérilla, désigne des films produits sans ou avec très peu d'argent par des équipes très petites filmant avec des équipements légers et, dans la plupart des cas, utilisant des accessoires fabriqués à partir de tout ce qui est à portée de main. On tourne vite en lieux privés ou publics sans autorisation. Le cinéma de guérilla est en règle générale pratiqué par des cinéastes indépendants qui ne veulent pas travailler avec des budgets confortables ni construire des décors coûteux. Les « majors », les entreprises nord-américaines du cinéma mainstream, font face au cinéma de guérilla (« cinéma produit en dehors des conglomérats médiatiques ») sous-estimant l'importance ou l'intérêt de ce genre — ou alors, si elles se sentent menacées ou endommagées pour n'importe quelle raison face aux tactiques de la guérilla —, en faisant clairement comprendre aux transgresseurs qu'ils risquent d'être poursuivis par la loi une fois que leur réputation est affectée par « exposition publique négative » (negative PR exposure) en conséquence de telles pratiques. Le « cinéma d'Hollywood » peut être vu comme le résultat d'un vaste mélange de plusieurs genres cinématographiques tels que « (...) ces formules populaires de narrative comme le western, le film musical ou le film de gangsters qui ont dominé les arts de l'écran, ainsi constituant un genre cinématographique (...) »,,. S'opposant à la culture mainstream, le cinéma de guérilla n'est pas tout simplement une technique de tournage, il vient en-avant et va au-delà de la technique. Il traite avec des formules et des principes éthiques en tant qu'un œuvre d'art, ce qui permet de faire des films à bas coût, mais non d'importance historique ou de qualité inférieure à ceux du cinéma classique d'Hollywood, ou du Nouvel Hollywood, utilisant souvent les ingrédients des médias de masse, tels que ceux de n'importe quel gros studio de cinéma, pour atteindre des audiences plus vastes et du succès commercial, malgré leur sortie limitée. « Le développement le plus important dans la culture américaine des deux dernières décennies est l'émergence du cinéma indépendant en tant qu'alternative viable à Hollywood. En effet, tandis que les studios d'Hollywood consacrent beaucoup de leur temps et de leur énergie à pondre des films vibrants à gros budget (films strictement commerciaux) soutenus par la participation de grandes stars, un cinéma indépendant renégat, qui défie les banquets du mainstream, fleurit toujours aidé par des critiques favorables et par un public loyal». Il revendique le droit à l'égalité dans la distribution et se bat pour cela,. Trouve plus

Cinema de Lágrimas: Trouve plus

Cinéma de l'Arabie saoudite: Trouve plus

Cinéma de l'Écosse: Trouve plus

Cinéma de l'inquiétude morale: Le cinéma de l'inquiétude morale est un courant du cinéma polonais dans les années 1976 - 1981. Le terme est inventé par le réalisateur Janusz Kijowski. Trouve plus

Cinéma de minuit: Le Cinéma de minuit est une émission de télévision française créée en 1976, consacrée au cinéma dit « classique » ou ciné-club. Elle est anciennement diffusée chaque dimanche soir sur FR3 puis France 3. À l'origine, elle se terminait aux alentours de minuit, d'où son nom. En janvier 2019, l'émission change de chaîne et de case. Toujours présentée par Patrick Brion, elle est diffusée tous les lundis soirs, juste avant minuit, sur France 5. A partir du 30 janvier 2021, l'émission est diffusée le samedi vers minuit, toujours sur France 5. Trouve plus

Cinema de Minuit (emission): Trouve plus

Cinéma de minuit (émission): Trouve plus

Cinéma de minuit (programmation 1976-1979): Trouve plus

Cinéma de minuit (programmation 1980-1989): Trouve plus

Cinéma de minuit (programmation 1990-1999): Trouve plus

Cinéma de minuit (programmation 2000-2009): Trouve plus

Cinéma de minuit (programmation 2010-2019): Trouve plus

Cinéma de minuit (programmation 2020-2029): Trouve plus

Cinéma de Moldavie: Trouve plus

Cinema de montagne: Trouve plus

Cinéma de montagne: Le cinéma de montagne est un genre cinématographique qui représente la montagne. Il ne se résume pas uniquement au « cinéma en montagne » qui qualifie plutôt les films dans lesquels la montagne n'est qu'un décor et non l'enjeu du film. Le cinéma de montagne se caractérise plutôt par des films dont la montagne est l'enjeu du film, que cet enjeu soit sportif, dramatique, symbolique, poétique, romantique, etc. Il compte aussi les films exposant les cultures populaires de la montagne. Le cinéma de montagne peut recouvrir des documentaires et des films de fiction. Trouve plus

Cinéma de patrimoine: En France, l'expression « cinéma de patrimoine » désigne, selon la définition du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC), un film dont la première date de sortie en salles est antérieure à dix ans. Depuis 2008 une partie des distributeurs de cinéma de patrimoine français sont regroupés au sein de l'Association des distributeurs de films de patrimoine (ADFP). Y figurent notamment Tamasa Films, Les Acacias, Lost Films ou encore Théâtre du Temple. D'autres sociétés comme Carlotta ou Capricci contribuent également aux ressorties de films en salles ou en éditions DVD / Blu-ray. Le secteur du cinéma de patrimoine se porte bien en France, avec près de 3,9 millions d'entrées pour l'année 2017. En 2018 se sont lancés sur ce créneau Revus & corrigés, une revue trimestrielle, ainsi que le site de VOD La Cinetek, éditorialisée par des cinéastes. En janvier 2018 le CNC annonce une forte réduction des aides publiques à la numérisation des films de patrimoine. Existant depuis 2012, ces aides s'élevaient annuellement à 9 millions d'euros en 2018 et passent à 2,8 millions en 2019. Suite à cette annonce, Les Films du jeudi, Gaumont, Pathé, SNC/SND (Groupe M6), Studio Canal, Société Cinématographique Lyre et TF1 Studio annoncent la création du Syndicat des Catalogues de Films de Patrimoine (SCFP), soutenu par Bertrand Tavernier. Trouve plus

Cinéma de propagande fasciste: Le cinéma de propagande fasciste est l'« instrument cinématographique » du régime fasciste italien dans la première moitié du XXe siècle qui lui a servi à propager ses propres valeurs et idéaux aux masses populaires. Ce fut un phénomène artistique qui réussit à créer dans certains cas des œuvres cinématographiques de valeur. Comme le cinéma du Troisième Reich et le cinéma soviétique, le cinéma italien de la période fasciste a été soutenu par l'État et employé comme outil de propagande politique. Trouve plus

Cinéma de quartier: Cinéma de Quartier est une émission hebdomadaire de la chaîne Canal+ autour de films rares, des séries B et, plus généralement, du cinéma populaire européen des années 1950 à 70, proposant principalement des péplums, des westerns spaghetti , des films d'horreurs de la Hammer Film Productions, des films de cape et d'épée et des films d'aventure. Elle a été présentée pendant 18 ans par Jean-Pierre Dionnet et était diffusée le mercredi matin à 9 heures. De nombreux réalisateurs se sont succédé aux commandes de cette émission comme Yannick Vallet, Loic Jugue ou Nathalie Moutoz. Lorsque Cinéma de Quartier s'est arrêtée en décembre 2007, elle était l'émission la plus ancienne de Canal+ avec Ça Cartoon. Trouve plus

Cinéma de répertoire: Un cinéma de répertoire est une salle de cinéma spécialisée dans la projection de films anciens ou notables (par opposition aux films de première diffusion). Ces lieux peuvent inclure des cinémas de répertoire standard, des cinémas multifonctionnels qui alternent entre les vieux films et les événements en direct, et certains cinémas en première diffusion qui montrent d'anciens films aux côtés des films indépendants actuels. Des films culte, tels The Rocky Horror Picture Show, y sont régulièrement présentés. Trouve plus

Cinéma de science-fiction: Trouve plus

Cinéma de science-fiction allemand: Trouve plus

Cinema de securite nationale: Trouve plus

Cinéma de sécurité nationale: Le cinéma de sécurité nationale est une expression utilisée par Jean-Michel Valantin pour décrire les relations entre Hollywood, le complexe militaro-industriel américain et le gouvernement des États-Unis. Dans son interprétation la plus large, le cinéma de sécurité nationale correspond à une grande partie des films de guerre américains de l'après-guerre. Mais cette désignation regroupe aussi certains westerns dont le contenu idéologique a été transposé au contexte géopolitique vécu par les États-Unis au moment de la sortie de ces œuvres de fiction. Le concept s'inscrit dans une dimension plus vaste qui pourrait être désignée sous le nom de complexe militaro-médiatique, terme laissant entendre l'existence d'une collusion d'intérêts entre les industriels de l'armement et les entreprises de média aux États-Unis. La critique induite par ce terme inclut le soupçon que ces médias assurent la promotion du militarisme parmi leurs auditeurs de la population civile. Trouve plus

Cinema de speleologie: Trouve plus

Cinéma de spéléologie: Le cinéma de spéléologie est celui qui est tourné dans des grottes et des gouffres et plus précisément celui qui relate l'exploration et la découverte de grottes et de gouffres, films dans lequel se reconnaissent les spéléologues. Ce peut-être un cinéma documentaire ou de fiction. En revanche, on peut difficilement inclure dans le cinéma de spéléologie le tournage de scènes dans des grottes reconstituées en studio, qui n'est confronté à aucune des difficultés du cinéma de spéléologie (lumière, autonomie du matériel de l'opérateur, coordination de l'équipe, danger du terrain, angles de vue pour rendre compte de l'ensemble, voire risque de lassitude du spectateur, etc.). Trouve plus

Cinéma Décavision: Trouve plus

Cinema des Ameriques: Trouve plus

Cinéma des amériques: Trouve plus

Cinéma des cinéastes: Le Cinéma des cinéastes est un cinéma situé au 7, avenue de Clichy dans le 17e arrondissement de Paris, en France. Salle classée « Art et Essai », elle constitue un lieu important de culture et de débats cinématographiques au nord de Paris. En 1996, la salle prend son nom actuel avec pour marraine Fanny Ardant. Trouve plus

Cinéma des Fidji: Trouve plus

Cinéma d'exploitation: Trouve plus

Cinéma d'horreur: Trouve plus

Cinéma d'horreur asiatique: Le mouvement du cinéma d'horreur asiatique est lancé en 1998 avec Ring, réalisé par Hideo Nakata. Suite à la J-Horror, la Corée du Sud et d'autres pays asiatiques (Thaïlande en particulier) se sont lancés dans le genre. Trouve plus

Cinéma Diagonal: Trouve plus

Cinéma différent: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...