Rechercher dans ce blog

samedi 20 février 2021

Ciné-Asie, CinEast, Cineaste, Cinéaste, Cineaste (magazine),

Ciné-Asie: Ciné-Asie est une Association à but non lucratif de film et média basée à Montréal qui cherche à explorer l'identité unique des arts médiatiques et artistes Asiatiques-Canadiens. Son objectif est de développer et créer un cinéma capable de fournir à tous ceux qui sont marginalisés par les Médias de masse, les moyens d'introduire auprès du public, la culture asiatique et le film de genre. Ciné-Asie s'implique au sein de différents projets incluant concours, expositions, exhibitions et séances de projections à la Cinémathèque québécoise. En 2008, la compagnie Ciné-Asie Creatives est établie sous la tutelle de Ciné-Asie. Cette division de la compagnie d'origine s'occupe de la coproduction internationale de films canadiens et asiatiques tout autant que la vente et de la distribution de films entre l'Asie et le Canada. Ciné-Asie Creatives développe actuellement un Long métrage en coproduction, avec la collaboration de six réalisateurs asiatiques. À côté de cela, Ciné-Asie Creatives a fait l'acquisition des droits de distribution canadiens des films coréens Breathless de Yang Ik-june et My Dear Enemy de Lee Yoon-ki. Trouve plus

CinEast: CinEast (prononcé "Ciné East" [sine i:st]) ou Festival du Film d'Europe Centrale et Orientale est un festival cinématographique à but non lucratif, organisé chaque année en octobre, en différents lieux dans et autour de Luxembourg. Trouve plus

Cineaste: Trouve plus

Cinéaste: Un cinéaste est un artiste qui pratique le cinéma. Ce mot est inventé vers 1920 par Louis Delluc qui souhaite marquer par cet emploi une opposition entre le cinéma « commercial » et le cinéma « artistique », de recherche. Certains réalisateurs de films préfèrent se nommer « cinéastes », qui fait à leur avis plus référence à la création que le terme de « réalisateurs », qui évoque plutôt le partage des tâches dans une équipe technique. Un cinéaste réalise ainsi des longs et courts métrages dont il est le créateur unique (scénario et mise en scène). Cependant, le terme « cinéaste » englobe d'autres métiers tels que le directeur de la photographie et l'ingénieur du son qui se disent aussi cinéastes. Ce mot est à l'origine d'un autre par imitation, celui de vidéaste qui désigne tout artiste pratiquant la vidéo. Trouve plus

Cineaste (magazine): Cineaste est un magazine américain de référence consacré au septième art. Dirigé depuis 1967 par son fondateur Gary Crowdus, il passe en revue le cinéma international. Trouve plus

Cinéaste de montagne: Trouve plus

Cineaste magazine: Trouve plus

Cinéastes: Trouve plus

Cineastes a tout prix: Trouve plus

Cinéastes à tout prix: Cinéastes à tout prix est un documentaire belge réalisé par Frédéric Sojcher et sorti en 2004. Trouve plus

Cineastes de notre temps: Trouve plus

Cinéastes de notre temps: Cinéastes de notre temps est une collection de documentaires, chacun consacré à un cinéaste ou à un autre thème lié au cinéma, produite par Janine Bazin et André S. Labarthe, dont le premier épisode a été diffusé en 1964. Interrompue en 1972, elle a repris en 1989 sous le titre Cinéma, de notre temps. Trouve plus

Cinéastes de notre temps : John Cassavetes: Trouve plus

Ciné-Bazar: Ciné-Bazar est une revue française de cinéma. Trouve plus

Cinebook: Cinebook Ltd est une société d'édition britannique qui publie des albums de bande dessinée et des romans graphiques. Cinebook traduit en anglais principalement des bandes dessinées belges et françaises, pour la plupart éditées chez Dargaud, Dupuis et Le Lombard. La société est fondée par le Français Olivier Cadic en 2005 et a son siège à Canterbury, dans le Kent. Trouve plus

Cinebook Ldt: Trouve plus

Cinebulle: Trouve plus

Cinébulle: Trouve plus

Cinecheck: Le Cinecheck (en néerlandais, Kijkwijzer) est un système d'évaluation néerlandais pour le cinéma et la télévision. Il est également utilisé en Belgique. Il ne s'occupe pas des jeux vidéo qui sont classifiés par le PEGI. Trouve plus

CinéCinéfil: Trouve plus

CineCinema: Trouve plus

Cinécinéma: Trouve plus

CinéCinéma auteur: Trouve plus

Cinécinéma Classic: Trouve plus

CinéCinéma Club: Trouve plus

Cinecinema Culte: Trouve plus

Cinécinéma Culte: Trouve plus

CinéCinéma Emotion: Trouve plus

CinéCinéma émotion: Trouve plus

CinéCinéma famiz: Trouve plus

CinéCinéma frisson: Trouve plus

CinéCinéma info: Trouve plus

CinéCinéma premier: Trouve plus

CinéCinéma Premier 16/9e: Trouve plus

CinéCinéma Star: Trouve plus

CinéCinéma succès: Trouve plus

CinéCinémas: Trouve plus

Ciné-Cinémas: Trouve plus

CinéCinémas (bouquet): Trouve plus

CineCinemas 1: Trouve plus

Cinecitta: Trouve plus

Cinecittà: Cinecittà [ˌt͡ʃinet͡ʃitˈta] (« la cité du cinéma » en italien) est un complexe de studios cinématographiques italien fondé en 1937. Il est situé à Rome, dans le quartier de Don Bosco. Trouve plus

Cinecittà (homonymie): Cinecittà est un complexe de studios cinématographiques fondé en 1937, à Rome en Italie. Ce nom se retrouve entre autres dans : Cinecittà, station de la ligne A du métro de Rome ; Cinecittà Est (it), quartier du Municipio VII de Rome ; Cinecittà Luce, société par actions consacrée à la promotion du cinéma italien ; Cinecittà si Mostra, exposition permanente sur Cinecittà ; Cinecittà World, parc à thèmes à Rome. Trouve plus

Cinecittà (métro de Rome): Cinecittà est une station de la ligne A du métro de Rome. Elle est située sur la via Tuscolana, dans le quartier Don Bosco Municipi Roma VII de la ville de Rome. Elle dessert notamment Cinecittà. Trouve plus

Cinecittà Luce: Cinecittà Luce S.p.A. est une Société par actions née en 2009 de la fusion de l'Istituto Luce et de Cinecittà Holding, dont le seul actionnaire est le Ministère (italien) de l'Économie et des Finances. Trouve plus

Cinecittà World: Cinecittà World est un parc à thème italien situé à Castel Romano dans la Municipio XII de Rome ouvert depuis le 24 juillet 2014. Trouve plus

Cine-club: Trouve plus

Cinéclub: Cinéclub est une émission de télévision diffusant des films de cinéma du lundi au samedi 21h00 sur TFO. Trouve plus

Ciné-club: Le ciné-club (de l'élément ciné- (de cinéma), et du mot club) est un club d'amateurs de cinéma. L'on peut y étudier la technique et l'histoire du cinéma dans le cadre de la projection d'un film. Sa spécificité est de réunir des membres ayant des intérêts communs, desquels dépendront la programmation du ciné-club et les sujets de discussion qui y auront lieu. Trouve plus

Ciné-club (émission de télévision): Le Ciné-Club est une émission de télévision française consacrée au cinéma dit « classique » ou ciné-club, créée le 10 octobre 1971 par les historiens du cinéma Claude-Jean Philippe et Patrick Brion, et diffusée chaque dimanche soir en seconde partie de soirée sur la deuxième chaîne couleur de l'O.R.T.F. jusqu'au 5 janvier 1975, puis chaque vendredi soir sur Antenne 2 aux alentours de 22 heures 30 puis dès 1987 sur M6 en alternance de ces 2 chaînes. Le célèbre indicatif sur la valse Amour et Printemps composée par Émile Waldteufel, jouée à l'orgue limonaire Gavioli du Lekkerkerker, annonçait l'émission. Trouve plus

Ciné-club (émission): Trouve plus

Ciné-club (homonymie): Le ciné-club est un club d'amateurs de cinéma. Trouve plus

Ciné-club de Caen: Le ciné-club de Caen est une association française rassemblant des bases de données sur le cinéma depuis octobre 2007,,. Trouve plus

Ciné-club Nickelodéon de l'université de Liège: Trouve plus

Cine-club Nickelodeon de l'universite de Liege: Trouve plus

Ciné-club nickelodéon de l'université de liège: Trouve plus

Ciné-club universitaire de Genève: Le Ciné-club universitaire de Genève (CCU) est un ciné-club animé par des étudiants ou anciens étudiants de l'Université de Genève. Il propose une programmation regroupée autour de cycles trimestriels, pour (re)découvrir les chefs-d'œuvre, les films rares ou les auteurs majeurs du septième art. Créé en 1951 par le réalisateur Claude Goretta, c'est le plus ancien des ciné-clubs universitaires de Suisse. Trouve plus

Ciné-clubs: Trouve plus

Cinécoles: Trouve plus

Ciné-concert: Le ciné-concert est un genre de spectacle qui associe la projection d'un film, qui peut être muet mais pas nécessairement, et l'exécution en direct d'une ou de plusieurs pièces musicales. Trouve plus

Ciné-concerts: Trouve plus

Cinédom: Trouve plus

Cinéfabrique: Trouve plus

Cinéfaz: Trouve plus

Cineffable: Cineffable est une association française dont l'objet est de promouvoir le cinéma lesbien, notamment à travers le Festival international du film lesbien et féministe de Paris « Quand les lesbiennes se font du cinéma ». Trouve plus

Cinéfil: Trouve plus

Cinéfilms: Cinéfilms était une émission de radio, diffusée hebdomadairement sur France Inter (l'émission a, au fil des ans, occupé plusieurs créneaux horaires, en général le samedi). Créée en 1978 sous le nom Les étoiles de France Inter, elle est rebaptisée Les étoiles du cinéma de 1982 à 1995, avant de se voir attribuer son titre final de Cinéfilms, qu'elle porte de 1996 à 2006. André Asseo en a assuré la direction pendant toute la durée de l'aventure, avec Jean-Claude Loiseau puis avec Laurent Delmas. Les présentateurs y commentaient les succès cinématographiques et les chiffres de la semaine. L'émission était ponctuée de nombreuses interviews avec des metteurs en scène. Elle est signalée dans la presse internationale, en général à l'occasion du Festival de Cannes. Trouve plus

Cinefondation: Trouve plus

Cinéfondation: Créée en 1998 à l'initiative de Gilles Jacob, la Cinéfondation, parfois appelée "tête chercheuse" du Festival de Cannes, est dédiée à la jeunesse de la création cinématographique A travers trois principales actions, elle soutient les projets de films des jeunes réalisateurs internationaux, de l'écriture du scénario à la reconnaissance sur la scène internationale, en passant par la recherche de financements : La Sélection : une vingtaine de films d'écoles présentés en Sélection officielle à Cannes. La Résidence: 12 réalisateurs par an invités à Paris pour écrire pendant 4 mois et demi leur scénario de 1er ou 2e long métrage. L'Atelier : 15 cinéastes invités à rencontrer les professionnels du cinéma à Cannes afin de compléter le financement de leurs projets de films. Trouve plus

Cinéfrance: Cinéfrance gère deux sociétés de production et de spectacle vivant : Cinéfrance 1888 créée en 2012 et Cinéfrance Plus créée en 2015. Elle est issue de la création en 2013 du département cinéma et audiovisuel de la banque Neuflize OBC. Son président est Etienne Mallet et Julien Deris et David Gauquie en sont administrateurs et directeurs généraux. Trouve plus

Cinéfrance 1888: Cinéfrance 1888 est une société française de production de films créée en septembre 2012 et gérée par Cinéfrance. Trouve plus

Cinefranco: Trouve plus

Cinéfranco: Cinéfranco est le plus important festival international de films francophones du Canada anglophone. Fondé en 1997 par Marcelle Lean, il est devenu un rendez-vous printanier incontournable pour les cinéphiles et amoureux des films francophones. Se déroulant chaque année à Toronto, Cinéfranco promeut la diversité et la richesse du cinéma de langue française dans le monde anglophone, à travers le partage du 7e art comme outil d'apprentissage, de découvertes et de divertissement. Tout en incluant les anglophones, Cinéfranco est un espace de rencontres qui stimule la compréhension mutuelle, la prise de conscience d'un héritage commun ainsi que la pérennité des valeurs historiques et culturelles des communautés francophones. Tous les films sont d'ailleurs présentés en version originale, sous-titrés en anglais. Trouve plus

Ciné-Girl: Ciné-Girl est un film français réalisé par Francis Leroi, sorti en 1969. Trouve plus

Cinegramme: Trouve plus

Cinégramme: Un cinégramme est une copie vidéo produite par un kinéscope. Au Québec, plusieurs séries télévisées des années 1950 ne pourraient être visionnées aujourd'hui si Radio-Canada n'avait pas conservé des cinégrammes de ces émissions. Diffusée de 1954 à 1960, Le Survenant est un exemple connu. La série comptait 138 émissions, mais seulement quatre étaient sur cinégrammes. Elles ont été restaurées et copiées sur DVD en 2005. Portail de la télévision Trouve plus

Cinégraphic: Cinégraphic est une ancienne société de production cinématographique active dans les années 1920 créée par Marcel L'Herbier. Elle fut un fer de lance du Cinéma impressionniste français. Trouve plus

Cinégraphie: Cinégraphie est une revue mensuelle de cinéma publiée en 1927 et 1928. Revue imprimée sur papier glacé, Cinégraphie se présente lors de sa création comme « la plus importante revue d'éducation et de défense du cinéma ». Dirigée par Jean Dréville, se voulant au service du cinéma d'avant-garde, elle prend le titre de Cinégraphie et photographie à partir de son numéro 2. Son comité de rédaction comprend Léon Moussinac, Edmond T. Gréville, Alberto Cavalcanti, Germaine Dulac et Jean Epstein. Trouve plus

CinéGroupe: CinéGroupe est un studio d'animation fondé à Montréal au Québec en 1974. La compagnie possède également un siège social à Toronto et à Los Angeles aux États-Unis. Les films de cette compagnie ont été diffusés dans 125 pays. Leur tout premier film était Un souhait pour Noël (Richie Rich's Christmas Wish).[réf. nécessaire]En 2002, la compagnie s'est associée avec Star Records pour créer une distribution nommée CinéGroupe/Star. Le partenariat s'est achevé en 2004. Trouve plus

Ciné-Journal suisse: Le Ciné-Journal suisse (CJS) était le principal moyen d'information politique audiovisuelle de la Suisse entre août 1940 à mars 1975. Trouve plus

Cinekid: Trouve plus

Cinekid Festival: Le Cinekid Festival est un festival de cinéma et télévision pour les enfants basé à Amsterdam créé en 1986. Trouve plus

Cinékit: Trouve plus

Cinel: Trouve plus

Cinéland (Rome): Le Cineland d'Ostie Lido était un complexe industriel situé près de Rome, également connu sous le nom de Meccanica Romana. Construit en 1928, il a d'abord été consacré à la production de machines agricoles puis par la suite transformé en fonderie ; il a poursuivi son activité jusqu'aux années soixante-dix, avec la construction de wagons de chemin de Fer pour la ligne Roma-Lido. Trouve plus

Cinelerra: Cinelerra est un logiciel libre et sophistiqué de montage vidéo pour le système d'exploitation GNU/Linux. Il a été conçu par Heroine Virtual et est distribué selon les termes de la Licence publique générale GNU. En plus du montage, il prend en charge des opérations de composition avancées telles qu'incrustations, mattes, générateur de titres, effets multiples pour le montage vidéo et audio en plus d l'automatisation des images clés, selon la variante, de nombreuses autres fonctions professionnelles. Il traite l'audio au format 64 bit à virgule flottante. La vidéo est traitée dans les espaces couleurs RGBA ou YUVA, sous forme d'entier 16 bits ou de virgule flottante. Le logiciel est indépendant de la fréquence de rafraîchissement et de la résolution de la vidéo. Cela s'applique à la variante HV. La variante GG pouvant elle prendre en charge des vidéos jusqu'en résolution 8K. La variante GG peut également créer des DVD et des Blu-ray. Trouve plus

Cinelerra-GG Infinity: Trouve plus

Cinelerra-HV: Trouve plus

Cinelli-Down Under: Trouve plus

Cinelu: Trouve plus

Cinélu: Trouve plus

Cinema: Trouve plus

Cinéma: Le cinéma est un art du spectacle. En français, il est couramment désigné comme le « septième art », d'après l'expression du critique Ricciotto Canudo dans les années 1920. L'art cinématographique se caractérise par le spectacle proposé au public sous la forme d'un film, c'est-à-dire d'un récit (fictionnel ou documentaire), véhiculé par un support (pellicule souple, bande magnétique, contenant numérique) qui est enregistré puis lu par un mécanisme continu ou intermittent qui crée l'illusion d'images en mouvement, ou par un enregistrement et une lecture continus de données informatiques. La communication au public du spectacle enregistré, qui se différencie ainsi du spectacle vivant, se fait à l'origine par l'éclairement à travers le support, le passage de la lumière par un jeu de miroirs ou/et des lentilles optiques, et la projection de ce faisceau lumineux sur un écran transparent (Émile Reynaud, Thomas Edison) ou opaque (Louis Lumière), ou la diffusion du signal numérique sur un écran plasma ou à led. Au sens originel et limitatif, le cinéma est la projection en public d'un film sur un écran (en salle ou en plein-air). Dès Émile Reynaud, en 1892, les créateurs de films comprennent que le spectacle projeté gagne à être accompagné par une musique qui construit l'ambiance du récit, ou souligne chaque action représentée. Très rapidement, ils ajoutent des bruits provoqués par un assistant à l'occasion de chaque projection, et font commenter les actions par un bonimenteur présent lui aussi dans la salle. Depuis son invention, le cinéma est devenu à la fois un art populaire, un divertissement, une industrie et un média. Il peut aussi être utilisé à des fins publicitaires, de propagande, de pédagogie ou de recherche scientifique ou relever d'une pratique artistique personnelle et singulière. Le terme « cinéma » est l'abréviation de cinématographe (du grec κίνημα / kínēma, « mouvement » et γραϕή / graphê, « art d'écrire, écriture »), nom donné par Léon Bouly à l'appareil de prise de vues dont il dépose le brevet en 1892. N'ayant plus payé les droits les années suivantes, et son invention tournant court, il en perd la propriété et les frères Lumière lui reprennent cette appellation. Antoine Lumière (le père) aurait préféré que la machine de ses fils soit nommée « Domitor », mais Louis et Auguste préférèrent Cinématographe, mot à leur avis plus dynamique. Cependant, le mot d'Antoine revint en 1985, l'Association internationale pour le développement de la recherche sur le cinéma des premiers temps ayant, avec un peu d'humour, surnommé leur association Domitor. Le mot cinéma est polysémique, il peut désigner l'art filmique, ou les techniques des prises de vue animées et de leur présentation au public, ou encore, par métonymie, la salle dans laquelle les films sont montrés. C'est dans cette dernière acception que le terme est lui-même souvent abrégé en français dans le langage familier, en « ciné » ou « cinoche », la référence à l'écran de projection ayant par ailleurs donné l'expression des cinéphiles, « se faire une toile ». Dans le même registre, « se faire son cinéma », « c'est du cinéma » (c'est mensonger ou exagéré), sont des expressions nées du 7e art. À noter que dès 1891, Thomas Edison nomme caméra Kinétographe l'appareil de prise de vues photographiques animées qu'il a imaginé et que son assistant, William Kennedy Laurie Dickson, met au point, et qui est à l'origine des premiers films du cinéma, dès 1891. Ce terme de kinétographe (d'après le grec ancien kinetos et graphein qui signifient respectivement « mouvement » et « écrire ») sert de base d'appellation du cinéma dans plusieurs langues autres que latines. Kino, aussi bien en allemand qu'en russe, et dans bien d'autres langues, désigne le cinéma. Si les films sont des objets représentatifs de cultures spécifiques dont ils sont le reflet parfois fidèle, leur diffusion est potentiellement universelle, les récits qu'ils véhiculent sont en effet basés sur les grands sentiments partagés par toute l'humanité. Leur exploitation en salles, favorisée par le sous-titrage ou le doublage des dialogues, est devenue secondaire au niveau commercial, la vente des droits de diffusion aux chaînes de télévision, et leur mise à disposition dans des formats domestiques sont devenues les principales sources de recettes du cinéma. Trouve plus

Cinéma (2001-2008): Cinéma est une revue de cinéma parue de 2001 à 2008. La revue semestrielle Cinéma a été fondée par Bernard Eisenschitz à la suite de la disparition de Cinémathèque, publication dirigée par Dominique Païni. Son édition était assurée par Léo Scheer. À partir de 2003, un DVD a été inséré dans chaque numéro. Cinéma, revue d'esthétique et d'histoire du cinéma, a cessé de paraître en 2008 avec son numéro 14, faute de moyens financiers suffisants. Trouve plus

Cinema (album de Nazareth): Cinema est le seizième album studio du groupe écossais Nazareth, sorti en février 1986 et une fois n'est pas coutume ne contenant aucune reprise. Trouve plus

Cinema (chanson de Benny Benassi): Cinema est une chanson du dj producteur italien Benny Benassi en collaboration avec Gary Go. Sorti en mars 2011 sous le label Ultra Records et All Around the World, le single est extrait du 4e album studio de Benny Benassi Electroman. La chanson est écrite par Gary Go, Benny Benassi et Alle Benassi, produit par Marco "Benny" Benassi et Alle Benassi. Cette chanson fait partie de la B.O de Need for Speed: Hot Pursuit. Trouve plus

Cinéma (chanson): Cinéma est la chanson représentant la Suisse au Concours Eurovision de la chanson 1980. Elle est interprétée par Paola di Medico. La chanson rappelle l'enfance de la chanteuse, quand elle aimait le cinéma, les lumières et les héros du cinéma (tels que Peter Pan, Alice au pays des merveilles, Charlie Chaplin, Fred Astaire, Buster Keaton, Mickey Mouse et Walt Disney). La chanson est la neuvième de la soirée, suivant Just nu! interprétée par Tomas Ledin pour la Suède et précédant Huilumies interprétée par Vesa-Matti Loiri pour la Finlande. À la fin des votes, la chanson reçoit 104 points et prend la quatrième place sur dix-neuf participants. Trouve plus

Cinéma (compilation de Mireille Mathieu): Cinéma est une compilation de la chanteuse française Mireille Mathieu. Trouve plus

Cinéma (homonymie): Le cinéma (abréviation de cinématographe) désigne en premier lieu l'art du film, le « septième art ». Une salle de cinéma est un lieu où est projeté un film. Cinéma, revue de la fédération française des ciné-clubs. Cinéma, revue de cinéma publiée par les éditions Léo Scheer. Rue du Cinéma Pour tous les articles concernant le cinéma, voir la catégorie cinéma, et pour les autres acceptions : Cinema réalisé par Fernando Lopes en 2001 Cinéma, réalisé par Philippe Lefebvre en 1988 Cinema réalisé par Liana Eliava en 1977Cinéma, chanson de Paola di Medico en 1980. Cinéma, album de la chanteuse française Mireille Mathieu. Trouve plus

Cinéma (revue): Cinéma est une revue de cinéma française fondée en 1954 par la Fédération Française des Ciné-Clubs (FFCC), qui a publié son journal Ciné-Club d'octobre 1947 à mars 1951. Pierre Billard en est alors le rédacteur en chef : il occupe ce poste jusqu'en 1967. Gaston Haustrate lui succède avec Marcel Martin et Henry Moret. La rentabilité de la publication, à ses débuts, est assurée par un système de vente forcée aux clubs (un exemplaire par dix adhérents). En 1971, sept critiques quittent la revue pour créer Écran. Le no 162 de Cinéma 72 fait brièvement allusion à ce départ. Le 6 décembre 1971, le conseil d'administration de la F.F.C. « juge irrecevable la lettre de 8 rédacteurs » de la revue « qui constitue un véritable ultimatum contre d'autres rédacteurs ». La nouvelle rédaction est composée de Gaston Haustrate, rédacteur en chef ; Albert Cervoni, Fernand Dufour, Frantz Gévaudan et Jacques Morin, membres du comité de rédaction. Bénéficiant d'un tirage qui atteint 27 500 exemplaires, Cinéma 72 compte alors 8 200 abonnés. À partir de son numéro 485 (avril 1992), la revue paraît deux fois par mois. La particularité de la revue est que son titre comporte l'année d'édition jusqu'à son numéro 522 (16-31 décembre 1993). D'un petit format carré en noir et blanc, la publication a évolué vers un format traditionnel et en couleurs (avant de revenir au noir et blanc en mars 1992). Le premier numéro (titre : Cinéma 55) est sorti en novembre 1954 ; le dernier (no 600) est daté du quatrième trimestre 1999. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...