Rechercher dans ce blog

vendredi 19 février 2021

Chronologie de l'histoire de la Louisiane, Chronologie de l'histoire de la Nouvelle-Écosse, Chronologie de l'histoire de la Nouvelle-France, Chronologie de l'Histoire de la Pologne, Chronologie de l'histoire de la presse,

Chronologie de l'histoire de la Louisiane: Trouve plus

Chronologie de l'histoire de la Nouvelle-Écosse: L'actualité en Nouvelle-Écosse, par année. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de la Nouvelle-France: Cet article présente une chronologie détaillée de l'histoire de la Nouvelle-France. 1534 à 1607, le début de la Nouvelle-France1608 à 1662, de la fondation de Québec1663 à 1759, l'âge d'or de la Nouvelle-France1760 à 1763, la chute de la Nouvelle-France Portail de la Nouvelle-France Trouve plus

Chronologie de l'Histoire de la Pologne: Trouve plus

Chronologie de l'histoire de la presse: Cet article établit la chronologie de l'histoire de la presse à travers le monde, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de la Saskatchewan: L'actualité en Saskatchewan, province de l'Ouest du Canada, par année. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de la Slovénie: Trouve plus

Chronologie de l'histoire de la ville de Florence: Ce qui suit est une chronologie de l'histoire de la ville de Florence, capitale de la Toscane, en Italie. La plus ancienne chronologie de Florence, les Annales florentini a été écrite au XIIe siècle. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Acadie: Cet article présente une chronologie détaillée de l'histoire de l'Acadie. avant 1604 1604 à 1649 1650 à 1699 1700 à 1749 1750 à 1799 1800 à 1849 1850 à 1899 1900 à 1949 1950 à 1999 2000 à aujourd'hui Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Acadie (1604 à 1649): Cette section de la Chronologie de l'histoire de l'Acadie concerne les premières années de l'Acadie. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Acadie (1650 à 1699): Cette section de la Chronologie de l'histoire de l'Acadie concerne la deuxième moitié du XVIIe siècle. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Acadie (1700 à 1749): Cette section de la Chronologie de l'histoire de l'Acadie concerne la première moitié du XVIIIe siècle. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Acadie (1750 à 1799): Cette section de la Chronologie de l'histoire de l'Acadie concerne la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Acadie (1800 à 1849): Cette section de la Chronologie de l'histoire de l'Acadie concerne la première moitié du XIXe siècle. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Acadie (1850 à 1899): Cette section de la Chronologie de l'histoire de l'Acadie concerne la deuxième moitié du XIXe siècle. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Acadie (1900 - 1949): Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Acadie (1900 à 1949): Cette section de la Chronologie de l'histoire de l'Acadie concerne la première moitié du XXe siècle. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Acadie (1950 à 1999): Cette section de la Chronologie de l'histoire de l'Acadie concerne la seconde moitié du XXe siècle. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Acadie (2000 à aujourd'hui): Cette section de la Chronologie de l'histoire de l'Acadie concerne le XXIe siècle. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Acadie jusqu'en 1604: Cette section de la Chronologie de l'histoire de l'Acadie concerne les années précédant l'arrivée des premiers colons français en Acadie. 1524 : le navigateur florentin Giovanni Verrazano explore la côte nord-est de l'Amérique Portail de l'Acadie Portail de la Nouvelle-France Portail du Nouveau-Brunswick Portail de la Renaissance Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'aéronautique: Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Alberta: L'actualité en Alberta, par année. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Arménie: Ce qui suit est une chronologie de l'histoire de l'Arménie. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'art: Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'astronautique: Trouve plus

Chronologie de l'histoire de Liège: Présentation chronologique, par date, d'événements historiques de la ville de Liège en Belgique. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Île-du-prince-Édouard: Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Islande: Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'Ontario: L'Ontario est devenue une province du Canada en 1867. Cet article comprend aussi l'histoire du territoire ajouté à la province depuis cette date. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de l'univers: Trouve plus

Chronologie de l'histoire de Montréal: Trouve plus

Chronologie de l'histoire de Paris: Présentation chronologique, par date, d'évènements historiques de la ville de Paris la capitale de la France. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de Salé: Trouve plus

Chronologie de l'histoire de Strasbourg: Trouve plus

Chronologie de l'histoire de Terre-Neuve-et-Labrador: L'actualité à Terre-Neuve-et-Labrador, province du Canada, par année. Trouve plus

Chronologie de l'histoire de Vancouver: Cet article est une chronologie de l'histoire de Vancouver. Trouve plus

Chronologie de l'histoire des banques en Europe: Trouve plus

Chronologie de l'histoire des États-Unis d'Amérique: Trouve plus

Chronologie de l'histoire des Juifs en Pologne: La Chronologie de l'histoire des Juifs en Pologne retrace l'histoire des juifs en Pologne depuis la fin du Xe siècle jusqu'à aujourd'hui, 965 - 966 : Un marchand juif d'Espagne, Ibrahim Ibn Jaqub (Abraham fils de Jacob) voyage à travers la Pologne et rédige la première description du pays. Les commerçants juifs, d'origine gréco-romaine ou moyenne-orientale, sont très actifs en Europe centrale. 1085 : Un savant juif, Jehuda ha-Kohen, mentionne une communauté établie dans la ville de Przemyśl 1096 : Le premier grand mouvement migratoire des Juifs vers la Pologne débute avec les Croisades. Le départ de ce pèlerinage armé de l'Europe de l'Ouest est accompagné de nombreux massacres de communautés juives. Les historiens estiment que la France et l'Allemagne ont perdu alors près du tiers de leurs Juifs dont un grand nombre s'est réfugié alors en Pologne où les rois et les ducs, voulant accélérer le développement de ville, les accueillent et les autorisent à constituer des kehillot (communautés juives).1206 : Le prince de la Grande Pologne Mieszko III, donne aux Juifs en gérance la douane et l'hôtel des monnaies de Gniezno. Ces monnaies portent des inscriptions en hébreux et en polonais, le nom du souverain "Król Mieszko". 1264 : Le prince de Pologne Bolesław le Pieux proclame la Charte de Kalisz qui accorde aux Juifs de Pologne le droit de pratiquer le commerce, de circuler librement dans tout le royaume, de pratiquer librement leur religion, à s'auto-administrer au sein de leurs communautés (kehillot) et le droit à la sûreté personnelle et celle de leurs biens. L'article 20 condamne lourdement la maltraitance des Juifs, toute personnes reconnue coupable de meurte d'un Juif est condamné à mort et voit ses biens confisquées. Les Juifs sont considérés comme "servi camerae" - une part du trésor royal et toute action contre les Juifs est alors considéré comme un acte contre le pouvoir royal. 1320 : Le glaive du couronnement des rois de Pologne, utilisé la première fois pendant le couronnement de Władysław I Łokietek, porte une inscription en hébreux mais en caractères latins "Une foi profonde est réveillée par les noms de Dieu Sedalai et Ebrehel". La suite est en latin ; " Celui qui portetra le nom de Dieu sur lui ne risquera aucun danger." Cet épée de couronnement des rois de Pologne appelé Szczerbiec aurait appartenu au premier roi de Pologne Bolesław 1er. 1335 : Fondation de la ville Kazimierz aux portes de Cracovie, alors la capitale. Cette ville administrée par la communauté juive est entourées de murailles et se développe d'une façon autonome pendant des siècles. 1343 : Persécutés en Europe occidentale, les Juifs sont invités en Pologne par le roi Kazimierz III. Après l'expulsion massive des juifs d'Europe de l'Ouest (Angleterre, France, Allemagne et Espagne), la République des Deux Nations devient un refuge pour eux 1348 : Des édits des rois polonais garantissent la sécurité et la liberté de culte depuis le XIIIe siècle alors que l'Europe occidentale est le théâtre de persécutions, en particulier après l'épisode de la peste noire de 1348-1349 dont les Juifs sont accusés d'être les vecteurs. Le roi Kazimierz IV Jagiellon accorde aux Juifs des privilèges dits "de Cracovie" (qui annule les décisions canoniques édités par le pape) Il est désormais interdit de convoquer les Juifs devant les tribunaux religieux (catholiques) et seul le prince peut juger. Les palatins doivent protéger les Juifs devant oppression des ecclésiastiques. Des accusations mensongères sont punissables de la peine capitale. 1550 : Sous la dynastie Jagellone, la République des Deux Nations devient le territoire de la plus grande communauté juive du monde. Des Juifs expulsés de France, d'Espagne, du Portugal, des villes allemandes, se réfugient en Pologne. A cette époque 80% de la population juive du monde vit sur le territoire polonais. 1525 : Le roi Zygmunt Ier est le premier souverain chrétien à accorder un titre de noblesse à un juif sans exiger qu'il renie sa foi. 1532 : Les Juifs obtiennent le droit de commerce dans tout le Royaume 1534 : Le roi Zygmunt Ier abolit la loi qui imposait aux Juifs le port des signes distinctifs. 1534 : Création de la première imprimerie juive à Kazimierz (des frères Samuel, Aszer et Eljiakim, fils de Chaïm de Halicz) 1554 : Fondation de la première imprimerie juive en hébreu à Lublin. En 1559 elle obtient du roi le monopole d'impression. 1567 : Fondation de la première yeshiva de Pologne. 1576 : Le roi Stefan Batory édite une loi condamnant sévèrement les accusations portées contre les Juifs pour l'homicide des enfants et la profanation des hosties. 1580 : Première réunion du « Conseil des Quatre Pays » (Va'ad Arba' Aratzot) à Lublin (son nom se réfère aux quatre régions polonaises principales: Grande-Pologne, Petite-Pologne, Ruthénie et Volhynie-Podolie). Basée sur l'organisation très performante des communautés juives (kehillot) — terme désignant à la fois l'administration de la commune et les membres de la communauté — et sur différentes institutions préexistantes traitant de l'administration, de la justice, du fait religieux et de l'assistance aux nécessiteux, la communauté juive constitue ainsi son propre organe législatif. C'est une sorte de parlement composé de 30 membres et deux deux comités, un religieux et un laïc. Les Juifs sont considérés comme un cinquième état, à côté du clergé, de la noblesse terrienne, des bourgeois, et de la paysannerie. Le Conseil des Quatre Pays est reconnu par le roi de Pologne. 1622 : Les communautés juives du Grand-duché de Lituanie se retirent du Conseil des Quatre Pays, et constituent leur organe propre, le Conseil du Pays de Lituanie. Cette date marque la scission entre judaïsme litvak et judaïsme poliak. 1632 : Dans le contexte de la contre-Réforme, le roi Władysław IV Vasa interdit les livres ou toute impression à caractère antisémite. 1633 : Les Juifs de Poznań obtiennent le droit d'interdire l'entrée des non-juifs dans le quartier juif de la ville. 1648 : La population juive polonaise atteint 450 000 personnes (4,5 % de la population totale). La population juive mondiale est évaluée à 750 000 personnes. 1648 : Durant le soulèvement de Bohdan Khmelnytsky, les cosaques conduit par massacrent la noblesse polonaise ainsi que la communauté juive que les nobles polonais protègent : c'est le premier pogrom perpétré par des chrétiens orthodoxes. La perte totale pour la communauté est évaluée à 100 000 personnes 1655 : L'invasion et l'occupation suédoise passé dans l'histoire sous le nom du déluge rajoute des massacres. 1750 : La population juive de Pologne atteint 750 000 personnes soit 8 % de la population totale. La population juive mondiale est évaluée à 1 200 000 personnes. 1759 : Les adeptes de Jacob Frank se convertissent et rejoignent les rangs de la noblesse polonaise. 1772 : Premier partage de la Pologne 1791 : Création de la Zone de Résidence à laquelle sont circonscrits tous les Juifs de l'Empire russe. 1795 : Troisième partage de la Pologne entre la Russie, la Prusse et l'Autriche. La Pologne cesse d'exister. Les privilèges des communautés juives sont révoqués. 1800 : La population juive atteint 2 000 000 en Europe orientale. 1831 : Des Juifs prennent part à la défense de Varsovie insurgée contre l'armée impériale russe. 1864 : Les Juifs participent à l'insurrection polonaise de janvier. 1862 : De nombreux aristocrates polonais confient aux Juifs la gestion de leurs biens. 1881 : Les Juifs sont accusés de l'attentat contre le tsar Alexandre II. Les pogroms encouragé par le gouvernement russe s'en suivent. 1914 : La première guerre mondiale. 1917 : La Révolution bolchevique et la guerre civile russe 1918 : La Pologne recouvre son indépendance 1920 : L'invasion bolchevique contre la Pologne. 1914-1921 : les guerres ravagent les anciens territoires polonais. Les Juifs vivant sur ces terres notamment parmi la jeunesse du « Bund », prennent parti pour le bolchevisme, qui promet la fin des discriminations sur critère religieux, et une totale égalité de tous les citoyens (« Yiddishland révolutionnaire ») : cela aura pour conséquence des persécutions contre les juifs dans les pays ennemis de la Russie bolchévique, et l'émergence, parmi les Russes blancs et les nationalistes de tous pays, du mythe du « judéo-bolchévisme » (qui sera plus tard largement exploité par les nazis et leurs satellites). 1921 : Traité de paix polono-bolchevik de Rīga. Les citoyens des territoires disputés (correspondant en gros à la zone de Résidence) se voient attribuer le droit de choisir leur territoire. De nombreux Juifs communistes choisissent la Russie bolchevique (beaucoup le regretteront lorsque l'antisémitisme stalinien émergera), au moins autant sinon davantage émigrent vers la Pologne, en particulier les Juifs religieux attachés à leur foi, et les artisans, boutiquiers ou négociants dont les commerces ont été nationalisés par les Bolsheviks. 1924 : 2 989 000 Juifs sont recensés en Pologne (10 % de la population). Les jeunes juifs représentent 23 % des étudiants des lycées et 26 % des étudiants universitaires, ce qui pousse les nationalistes et les antisémites à réclamer des numerus clausus. Il en était de même dans les autres pays de l'Est européen, alors qu'en URSS rien de tel n'existait, l'« ascenseur social » soviétique était ouvert à tous pourvu qu'ils soient communistes et athées. 1935 : La mort de Józef Piłsudski marque la recrudescence des actes antisémites 1936 : émeute antisémite à Przytyk. 1933 - 1939 : Persécutés par les nazis, les Juifs allemands tentent d'émigrer, mais presque tous les pays leur ferment leurs frontières, y compris le Royaume-Uni et les États-Unis. Quelques-uns trouvent refuge en Pologne 1939 - 1945 : Dans toute l'Europe sous domination nazie a lieu l'extermination des juifs, aussi appelée Shoah (« destruction, malheur majeur, catastrophe ») ou Holocauste. En Allemagne nazie et en Pologne occupée, le génocide sera industrialisé. 1943 : Soulèvement du ghetto de Varsovie 1944 : Staline installe en Pologne un gouvernement communiste dont la majorité des membres est juive. Débutent des repressions contre la résistance polonaise. 1946 : Pogrom de Kielce, des Juifs rescapés et rapatriés sont assassinés par des Polonais À partir de 1948 : Des centaines de milliers de juifs, dont des dizaines de milliers de survivants de la Shoah, quittent la Pologne et les autres pays de l'Est (URSS comprise) pour Israël et les États-Unis. 1947: Création de l'Institut historique juif 1964 : Les relations Juifs/Chrétiens prennent un nouveau départ avec le concile Vatican II. 1968 : à la suite de la Guerre des Six Jours, le régime communiste mène une campagne antisémite en Pologne. La plupart des Juifs restés en Pologne émigrent. 1979 : Création d'une Université juive volante clandestine à Varsovie notamment par Konstanty Gebert et Stanisław Krajewski, intellectuels du renouveau de la vie juive 1981 : Création d'un Comité citoyen pour la préservation des cimetières et des monuments de la culture juive, première organisation vouée à la préservation du patrimoine juif légalisée depuis 1950 1988 : A Cracovie, Janusz Makuch et Krzysztof Gierat organisent le premier Festival de la culture juive, marquant le début du renouveau de la culture et de la musique juive, en particulier klezmer, à travers ses festivals organisés dans plus de quarante villes. 1993 : L'Union des communautés juives de Pologne est enregistrée comme héritière légale des communautés juives d'avant-guerre, ce qui permet la réimplantation de plusieurs communautés juives en Pologne en particulier à Varsovie, Cracovie, Gdańsk et Wrocław. 2004 : Le Festival annuel célébrant la culture yiddish et Isaac Bashevis Singer est organisé pour la première fois à Varsovie par la Fondation Shalom. 2013 : Inauguration du Musée de l'Histoire des Juifs polonais Trouve plus

Chronologie de l'histoire des quakers: Quaker est le surnom donné aux membres de la Société religieuse des Amis. Cette chronologie est enrichie d'événements concernant plus particulièrement la francophonie (fr), la France, la Suisse, la Belgique et le Québec. Trouve plus

Chronologie de l'histoire des techniques: Si l'histoire des techniques ne peut se résumer à la seule histoire des inventions, elles en constituent néanmoins une composante importante. Au-delà des grands faits historiques ou des découvertes scientifiques associées, la chronologie de l'histoire des techniques peut s'articuler autour de quatre thèmes fondamentaux : Exploitation : énergie, agriculture, sylviculture, chasse, pêche, mines, grosse métallurgie Transformation : transformation des matières, procédés thermiques, chimiques, physiques ou mécaniques, matières synthétiques et tout machinisme y afférant Artisanat : fabrication des objets de consommation et machinisme la concernant, enseignement technique Espace : construction, organisation de l'espace, transports, arts militaires Trouve plus

Chronologie de l'histoire des Territoires du Nord-Ouest: L'actualité aux Territoires du Nord-Ouest, par année. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Manitoba: L'actualité au Manitoba, par année. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Nunavut: L'actualité au Nunavut, territoire du Nord du Canada, par année. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Portugal: Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec: Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec (1534 à 1607): Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec et de la Nouvelle-France concerne les événements ayant eu lieu entre le premier voyage de Jacques Cartier et la fondation de l'Habitation de Québec par Samuel de Champlain. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec (1608 à 1662): Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec et de la Nouvelle-France concerne les événements ayant eu lieu entre la fondation de Québec et la mise sur pied du Conseil souverain de la Nouvelle-France. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec (1663 à 1759): Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec et de la Nouvelle-France concerne les événements entre la mise sur pied du Conseil souverain et la capitulation de Québec. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec (1760 à 1773): Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec et de la Nouvelle-France concerne les événements entre la capitulation de Québec et l'adoption de l'Acte de Québec par le parlement britannique. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec (1774 à 1790): Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec concerne les événements entre l'adoption de l'Acte de Québec en 1774 et l'Acte constitutionnel de 1791. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec (1791 à 1840): Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec concerne les événements entre l'adoption de l'Acte constitutionnel de 1791 et l'adoption de l'Acte d'Union de 1840. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec (1841 à 1866): Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec concerne les événements entre l'entrée en vigueur de l'Acte d'Union et l'adoption de l'Acte de l'Amérique du Nord britannique. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec (1867 à 1899): Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec concerne les événements entre l'entrée en vigueur de l'Acte de l'Amérique du Nord britannique et la fin du XIXe siècle. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec (1900 à 1930): Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec concerne les événements entre le début du XXe siècle et l'adoption du Statut de Westminster. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec (1931 à 1959): Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec concerne les événements depuis l'entrée en vigueur du Statut de Westminster jusqu'au début de la Révolution tranquille. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec (1960 à 1981): Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec concerne les événements depuis la Révolution tranquille jusqu'au rapatriement de l'Acte de l'Amérique du Nord britannique. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec (1982 à aujourd'hui): Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec concerne les événements depuis le rapatriement de l'Acte de l'Amérique du Nord britannique jusqu'à aujourd'hui. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Québec jusqu'en 1533: Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec concerne les événements ayant eu lieu avant 1533. Trouve plus

Chronologie de l'histoire du télégraphe électrique: Trouve plus

Chronologie de l'histoire du Yukon: L'actualité au Yukon, territoire du Nord du Canada, par année. Trouve plus

Chronologie de l'histoire économique: Trouve plus

Chronologie de l'histoire juive: Trouve plus

Chronologie de l'histoire postale: Cet article relate les principaux évènements de l'histoire philatélique et postale. Trouve plus

Chronologie de l'histoire sérère: Il s'agit d'une chronologie de l'histoire et le développement de la religion sérère et du peuple sérère du Sénégal, de Gambie et de Mauritanie. L'histoire du peuple sérère remonte à des milliers d'années. Cette chronologie donne simplement un aperçu de leur histoire, composée de calibrées archéologiques découvertes dans les pays sérère, la religion sérère, la politique sérère, la royauté sérère, etc. Dates sont donnés en fonction de l'ère chrétienne, pas le calendrier sérère. Pour un fond de ces événements, voir la religion sérère, histoire ancienne des Sérères, lamane, états dirigés par les anciens lamanes sérères, histoire des Sérères du Moyen Âge à nos jours et sérères. Trouve plus

Chronologie de l'Honorverse: Trouve plus

Chronologie de l'horlogerie: Bien que la mesure des heures remonte à la plus haute Antiquité et que des instruments existaient déjà comme le cadran solaire, il a fallu attendre le Moyen Âge pour que la mécanique commence à jouer un rôle dans l'horlogerie. Cette histoire longue a été marquée par une progression lente qui a pris des siècles. Au XXe siècle l'arrivée de l'électricité et de l'électronique ont transformé en profondeur les systèmes de mesure du temps. Trouve plus

Chronologie de l'ichtyologie: Trouve plus

Chronologie de l'île de Man: L'histoire de l'île de Man est largement tributaire de ses voisins : Angleterre, Écosse, Irlande, mais aussi de la Norvège. Son nom, en mannois Ellan Vannin, proviendrait de Manannan Mac Lir, « le Mannois fils de Lir », le dieu celte fils de l'Océan. Selon la mythologie celtique irlandaise, Finn Mac Cumaill aurait arraché un morceau de rocher pour le lancer sur un ennemi. La pierre serait tombée dans l'océan, ainsi serait née l'île de Man. L'histoire de l'île de Man est généralement divisée en quatre périodes. La première est celle au cours de laquelle les Celtes occupaient l'île, la deuxième celle des invasions vikings et de la prise de contrôle par les Scandinaves, la troisième correspond à l'époque de la domination anglaise, et la quatrième à l'histoire contemporaine depuis 1866, date à partir de laquelle l'île a obtenu une autonomie croissante en tant que territoire distinct du Royaume-Uni. Trouve plus

Chronologie de l'Île-du-Prince-Édouard: L'actualité et les événements sur l'Île-du-Prince-Édouard, par année. Trouve plus

Chronologie de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen et de ses conséquences: Cet article relate la chronologie de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen et de ses conséquences. L'incendie a eu lieu le 26 septembre 2019 dans une usine de produits chimiques de la société Lubrizol classée Seveso II seuil haut (« à haut risque »). Cette usine synthétise et stocke des produits chimiques (phosphorés et organosulfurés) destinés à être utilisés comme additifs pour lubrifiants. À la suite de l'incendie, un épais panache de fumée noire s'est formé, atteignant plus de 20 km. La première journée est consacrée à la maîtrise de l'incendie et à la mise en place de mesures de protection de la population et de l'environnement. Malgré une communication des autorités qui se veut rassurante au vu des premières mesures réalisées, les craintes de la population tant en matière de santé que d'environnement s'amplifient et la parole publique peine à être entendue. La publication le 1er octobre 2019 de la liste des produits présents sur site ne contribue pas plus à rassurer la population à tel point qu'avant la fin de la première semaine suivant l'événement, le tribunal de Rouen est saisi de plusieurs plaintes, une mission d'information parlementaire est créée, le mécontentement de plusieurs professions impactées s'exprime de diverses manières. Trouve plus

Chronologie de l'Inde: Trouve plus

Chronologie de l'Inde : La période des grands Moghols: Trouve plus

Chronologie de l'Inde : Les grands Moghols: Trouve plus

Chronologie de l'Inde ancienne: Trouve plus

Chronologie de l'Inde, de l'indépendance à nos jours: 1947 : 3 juin Annonce du plan de Lord Mountbatten pour la partition des Indes. 15 août Indian Independence Act : partition des Indes et indépendance. Jawaharlal Nehru, originaire du Cachemire, est le 1er premier ministre de l'Inde indépendante. 22 août Des tribus pathanes, venues du Pakistan, pénètrent au Cachemire. 26 octobre Le raja du Cachemire accepte une adhésion conditionnelle de son territoire à l'Inde. 1948 : 30 janvier Gandhi est assassiné par un extrémiste hindou. 1949 : 1er janvier Cessez-le-feu au Cachemire. 1950 : 26 janvier La Constitution de l'Union indienne entre en vigueur.. 1955 : L'Inde participe à la conférence de Bandung en Indonésie, fondant le mouvement des pays non-alignés. 1956 : Réorganisation territoriale des États de l'Union indienne, en fonction des aires linguistiques. 1962 : Guerre sino-indienne dans l'Himalaya. L'Inde perd l'Aksai Chin. 1964 : 27 mai Décès de Jawaharlal Nehru. 1965 : Deuxième Guerre indo-pakistanaise au Cachemire du 5 août au 22 septembre 1966 : Indira Gandhi devient premier ministre, le 24 janvier. 1971 : Troisième guerre indo-pakistanaise : le Pakistan oriental devient indépendant sous le nom de Bangladesh. 1972 : L'Inde et le Pakistan signent les accords de Simla. 1974 : L'Inde procède à son premier essai nucléaire souterrain à Pokharan au Rajasthan, le 18 mai. 1975 : Son élection étant invalidée par la Haute Cour, Indira Gandhi proclame, le 26 juin l'état d'urgence qui restera en vigueur jusqu'en mars 1977. 1977 : Première défaite électorale nationale du Parti du Congrès, la coalition du Janata Party arrive au pouvoir. 1980 : Fondation du Bharatiya Janata Party (BJP), parti nationaliste hindou. Retour d'Indira Gandhi au pouvoir après sa victoire aux élections. 1984 : Opération Blue Star : l'armée investit le Temple d'or d'Amritsar, le 5 juin. Indira Gandhi est assassinée par ses gardes du corps sikhs, le 31 octobre. Catastrophe industrielle majeure à Bhopal le 2 décembre. 1987 : Un accord est signé entre l'Inde et le Sri Lanka pour l'envoi d'une force de maintien de l'ordre dans le nord de l'île. Elle y restera 3 ans. 1989 : Victoire électorale de la coalition menée par le Janata Dal. 1990 : Le Jammu-et-Cachemire est placé sous administration présidentielle directe. Le Premier ministre V.P. Singh met en place des quotas en faveur des basses castes (OBC) dans l'administration et les universités. 1991 : Rajiv Gandhi est assassiné le 21 mai par des membres du LTTE, le mouvement de libération du nord du Sri Lanka. Le nouveau premier ministre, Narasimha Rao, rompt avec le protectionnisme indien et présente une politique économique plus libérale. 1992 : La démolition de la mosquée de Bâbur ou Babri Masjid, censée être construite sur le site d'un temple à Râma, 6 décembre à Ayodhya dans l'Uttar Pradesh entraîne des émeutes entre communautés hindoue et musulmane dans l'Inde entière. 1994 : Une résolution des deux chambres du parlement indien refuse de l'autonomie de l'État du Jammu-et-Cachemire. 1997 : Affrontements entre troupes indiennes et pakistanaises, en août, à la frontière du Jammu-et-Cachemire dans la région de Kargil. 1998 : Les élections générales amènent au pouvoir le BJP. 11 et 13 mai essais nucléaires de l'Inde. 28 et 30 mai essais nucléaires du Pakistan. En octobre, des soldats de l'armée pakistanaise s'infiltrent en Inde. 1999 : Combats sur les hauteurs du Cachemire. Trouve plus

Chronologie de l'Inde, la période marathe: Trouve plus

Chronologie de l'Inde, le Sultanat de Delhi: Trouve plus

Chronologie de l'Inde, les grands Moghols: Trouve plus

Chronologie de l'Inde, l'Inde ancienne: Trouve plus

Chronologie de l'informatique: Trouve plus

Chronologie de l'intégration des Établissements français de l'Inde à l'Union indienne: Trouve plus

Chronologie de l'interdiction du travail des enfants: Trouve plus

Chronologie de l'Iran: Cette chronologie de l'Iran relate les grands événements de l'histoire de l'Iran depuis la préhistoire jusqu'à nos jours . Trouve plus

Chronologie de l'Irlande: Cet article retrace la chronologie de l'Irlande. Trouve plus

Chronologie de l'Irlande (pays): Trouve plus

Chronologie de l'Isère: L'article Chronologie de l'Isère recense les évènements qui ont marqué le territoire actuel du département de l'Isère. Trouve plus

Chronologie de l'Islande: Cet article contient une chronologie de l'histoire de l'Islande. Trouve plus

Chronologie de l'Italie: Trouve plus

Chronologie de l'Océanie: Cet article rassemble les chronologies traitant de l'histoire de l'Océanie. Trouve plus

Chronologie de l'Oktoberfest: L'Oktoberfest a été marquée depuis ses débuts en 1810 par un certain nombre de changements et d'événements marquant. Cet article tente d'en faire un résumé année par année sous la forme d'un tableau. La monarchie bavaroise disparaissant en 1918, la présence du roi n'est plus précisée à partir de cette date. Trouve plus

Chronologie de Londres: Cette chronologie de Londres liste les principaux événements historiques de la ville de Londres, capitale du Royaume-Uni. Trouve plus

Chronologie de l'Ontario: Trouve plus

Chronologie de l'opération Bordure protectrice: Trouve plus

Chronologie de l'optique: Cet article dresse une chronologie de l'optique, non exhaustive, mais indiquant les grandes dates ayant ponctué ces domaines de la physique. L'histoire de l'optique a été jalonnée de grandes découvertes sur les principes de cette science, de progrès techniques dans la réalisation d'appareils et de controverses sur la nature même de la lumière. L'optique a longtemps été une science de la vision et de l'explication des phénomènes météorologiques, comme les arcs-en-ciel ou les mirages, avant d'être liée à l'astronomie et la réalisation de télescopes. Plus tard, alors que la nature même de la lumière fait l'objet de débats dans la communauté scientifique, l'optique finit par rejoindre l'électromagnétisme puis la mécanique quantique. Trouve plus

Chronologie de l'ordre du Temple: Voici la chronologie de l'ordre du Temple, à savoir une liste de tous les événements majeurs qui lui sont relatifs. Ceci a pour objectif de situer dans le temps un événement extérieur à la propre histoire de l'ordre et d'en comprendre l'impact, ou alors simplement de retrouver dans cette liste la date exacte d'un événement particulier. Trouve plus

Chronologie de l'ornithologie: Cette chronologie de l'ornithologie présente, à travers les siècles, les avancées historiques en ornithologie (branche de l'histoire naturelle consacrée à l'étude des oiseaux). Trouve plus

Chronologie de l'ufologie: L'expression Unidentified Flying Object (UFO), ou « objet volant non identifié » en français), fut inventée par le capitaine Edward J. Ruppelt (premier directeur du projet Livre Bleu) en 1952 pour remplacer l'expression populaire de « soucoupe volante ». La première observation « officielle » d'un ovni est généralement attribuée à Kenneth Arnold en 1947. C'est en 1959 que le néologisme américain ufology devint d'un usage courant et fit son entrée dans la plupart des dictionnaires. Trouve plus

Chronologie de l'unification de l'Italie: Trouve plus

Chronologie de l'unification italienne: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...