Rechercher dans ce blog

vendredi 19 février 2021

Chromosome sexuel, Chromosome X, Chromosome x humain, Chromosome Y, Chromosome y humain,

Chromosome sexuel: Trouve plus

Chromosome X: Le chromosome X est l'un des deux chromosomes sexuels de l'être humain et de certains animaux (l'autre chromosome sexuel étant le chromosome Y). Il fait partie du système XY de détermination sexuelle. Trouve plus

Chromosome x humain: Trouve plus

Chromosome Y: Le chromosome Y est l'un des deux gonosomes d'un mammifère, l'autre étant le chromosome X. Chez l'être humain, les chromosomes sexuels sont l'une des 23 paires de chromosomes. Le chromosome Y s'étend sur environ 57 millions de paires de bases azotées et représente entre 0,5 % à 1 % de l'ADN total des cellules. Il peut être utilisé pour tracer la lignée parentale. Contrairement à ce que laisse imaginer son nom, il a la même forme que les autres chromosomes (forme de X ou de H selon les interprétations). Il a été nommé Y simplement pour suivre dans l'alphabet,. C'est un hasard si sa forme peut faire penser à un Y. Il fait partie du système XY de détermination sexuelle, un des deux systèmes de déterminisme sexuel lié à des chromosomes sexuels (l'autre étant le système WZ de détermination sexuelle, utilisé notamment par les oiseaux). Il contient des gènes qui provoquent le développement des testicules, déterminant le phénotype masculin. Trouve plus

Chromosome y humain: Trouve plus

Chromosomes: Trouve plus

Chromosomes homologues: Trouve plus

Chromosomes humains: Chaque cellule somatique humaine possède 22 paires de chromosomes homologues (également appelés autosomes), numérotés de 1 à 22, et une paire de chromosomes sexuels (également appelés hétérochromosomes ou gonosomes), soit un total de 23 paires. Le sexe d'un individu est déterminé par le Système XY : les femmes possèdent deux chromosomes X (XX) tandis que les hommes possèdent un chromosome X et un chromosome Y (XY). Les deux chromosomes X de la femme sont homologues, mais le chromosome Y n'est homologue au chromosome X que pour une petite partie. La raison pour laquelle on a deux chromosomes de chaque sorte est qu'on en obtient un de son père et un de sa mère. La présence de deux copies de chaque chromosome est très pratique pour la fonction des cellules et pour l'évolution en général. Leur désignation a été définie par le Human Chromosome Study Group qui s'est réuni en 1960 à l'Université du Colorado à Denver : la dénomination du chromosome X a été introduite par Hermann Henking et celle de Y par Edmund Beecher Wilson, les autosomes sont numérotés par taille décroissante. Trouve plus

Chromosomes polytènes: Trouve plus

Chromosomes polyténiques: Trouve plus

Chromosomes sexuels: Trouve plus

Chromosomes Y: Trouve plus

Chromosphere: Trouve plus

Chromosphère: La chromosphère est la basse atmosphère du Soleil, ou par extension, d'une étoile. C'est une fine couche rose de gaz, transparente pour la lumière visible, située entre la photosphère et la couronne solaire. Elle n'est visible que lors d'une éclipse totale de Soleil ou à l'aide d'un coronographe. Sa couleur rose est due à l'émission lumineuse de l'hydrogène ionisé à la longueur d'onde Hα (656,3 nm). Trouve plus

Chromospinelle: Trouve plus

Chromostereopsis: Chromostereopsis est un néologisme attesté seulement en langue anglaise ; en français on trouve, rarement, chromostéréoscopie. Tiré du grec chromo, couleur et stereo, volume, il désigne un procédé pictural ancien dans lequel une image à deux dimensions donne une impression de profondeur au moyen d'un contraste de couleurs,. L'effet se base sur une propriété connue dans la peinture depuis l'époque classique. Une aire rouge ou de couleur chaude sur un fond gris s'interprète comme une tache sur le fond, tandis qu'une aire bleue ou de couleur froide se perçoit comme un trou dans la surface. Les premières se disent saillantes, les secondes, fuyantes. Goethe le mentionne dans son Traité des couleurs. L'enseignement académique professe ainsi que la perspective aérienne exige que les fonds soient bleuâtres et les premiers plans, brunâtres. Il renforce souvent d'autres indices de la disposition des objets, comme l'occulsion, qui est la propriété d'un objet proche de masquer un objet plus lointain, et les effets de perspective. Einthoven a attribué en 1885 l'effet à une certaine forme d'aberration chromatique dans l'œil,,,,. Trouve plus

Chromothérapie: Trouve plus

Chromotypographie: La chromotypographie ou chromotypie est le nom de l'impression en couleur par procédé typographique au XIXe siècle, avant que la normalisation des encres colorées aboutisse à la quadrichromie ou au procédé couleur directe. « On nomme chromotypographie l'art de former des dessins à l'aide de plusieurs impressions typographiques en couleur. Ces impressions se superposent l'une après l'autre, et la couleur nouvelle se combine avec les couleurs précédente, de façon à produire un grand nombre de tons avec un petit nombre de couleurs. » — Journal amusant, 1861. La chromolithographie avait auparavant appliqué les mêmes principes avec une impression lithographique, dont dérive l'offset. Au XIXe siècle, seule l'impression typographique, avec formes en relief, permettait de grands tirages. Trouve plus

Chromoville: Chromoville est un roman de science-fiction de Joëlle Wintrebert publié en 1984. Trouve plus

Chromów: Chromów ( prononciation polonaise: [ˈxrɔmuf] ) est un village polonais de la gmina de Bobrowice dans la powiat de Krosno Odrzańskie de la voïvodie de Lubusz dans l'ouest de la Pologne. Le village comptait approximativement une population de 98 habitants en 2007. Trouve plus

Chromówka: Chromówka ( [xrɔˈmufka] ) est un village polonais de la gmina de Ruda-Huta dans le powiat de Chełm de la voïvodie de Lublin dans l'est de la Pologne, à la frontière avec l'Ukraine. Trouve plus

Chromowulfénite: Trouve plus

Chromy: Anna Chromy (1940-), est un peintre et sculpteur tchèque. Bronisław Chromy (1925-2017), est un sculpteur, peintre, dessinateur, graveur polonais. Trouve plus

Chron Gen (groupe): Chron Gen est un groupe de punk rock britannique. Le groupe a été formé en 1978 à Hitchin, Hertfordshire, Angleterre. Le nom du groupe est une abréviation de "chronic generation",,,. Trouve plus

Chron.com: Trouve plus

Chronaxie: La chronaxie, dans le cadre de la description mathématique du fonctionnement du système nerveux, est la durée nécessaire pour stimuler une fibre musculaire, ou une cellule nerveuse avec un courant électrique d'intensité égale au double de la rhéobase. Ce terme a été inventé en 1909 par le physiologiste français Louis Lapicque. C'est à Georges Bourguignon (1876-1963) que l'on doit les premières applications cliniques de la chronaxie. La chronaxie d'un axone myélinisé dans le cerveau est de 30 à 200 microsecondes[réf. souhaitée] alors que la chronaxie des dendrites et des corps cellulaires des neurones est de 1 à 10 millisecondes[réf. souhaitée]. "On passe ainsi d'une vitesse de conduction de 1-10 m/s dans les fibres amyéliniques jusqu'à 150 m/s dans les motoneurones α myélinisés de gros calibre" dixit J-M MIENVILLE dans "Neurobiologie", page 6, paragraphe "propagation du PA" (http://www.unice.fr/JMM/Cours/Neuro.pdf). Trouve plus

Chrone: Le chrone ou deux points triangulaire ‹ ː › et le demi-chrone ou point triangulaire ‹ ˑ › sont des signes de l'alphabet phonétique international indiquant la quantité d'un son (voyelle ou consonne). Le chrone indique une prononciation longue et le demi-chrone une prononciation mi-longue, par opposition à la prononciation de durée normale indiquée sans signe diacritique et la prononciation brève indiquée avec le signe diacritique brève. Trouve plus

Chronème: Le chronème est l'unité suprasegmentale théorique de base d'un son qui le distingue d'un autre par la durée. Le concept est comparable au tonème, unité de ton. Dans l'alphabet phonétique international, le chronème est représenté par le brève suscrit ‹ ◌̆ › pour les sons courts, le demi-chrone ‹ ˑ › pour les sons semi-long, et le chrone ‹ ː › pour les sons longs. Le terme chronème est aussi utilisé par François Falc'hun pour désigner un groupe complexe formé d'une voyelle et d'une consonne. Trouve plus

Chron'hop: Trouve plus

Chronic: Chronic est un film mexicain réalisé par Michel Franco, sorti en 2015. Le film a été présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2015 où il a remporté le Prix du scénario. Trouve plus

Chronic 2001: Trouve plus

Chronic lymphocytic leukemia: Trouve plus

Chronic pulmonary berylliosis: Trouve plus

Chronic total occlusion: Trouve plus

Chronic Town: Chronic Town est un EP réalisé par le groupe de rock américain R.E.M. en 1982 pour I.R.S. Records. Chronic Town est la première illustration du style musical du groupe : guitares carillonantes, accords joués en arpèges, vocaux murmurés, et paroles qui évitent les sujets standards de la musique populaires (l'amour et les relations humaines). Le groupe n'était pas content du son du disque quand il est sorti mais les fans et les critiques le considère comme une belle réussite. À la suite du succès critique, I.R.S. donne le feu vert à R.E.M. pour enregistrer leur premier album, Murmur, qui paraît l'année suivante. La pochette de l'album montre une gargouille au ton bleu. Au dos figure une photo des membres du groupe, également dans les tons bleus. Le titre du EP provient d'une phrase de la chanson Carnival of Sorts. En 1987, Chronic Town a été rajouté à l'édition CD de la compilation de raretés Dead Letter Office, seul source en CD disponible ; par contre le EP seul existe en 33 tours et en cassette. Trouve plus

Chronic wasting desease: Trouve plus

Chronic wasting disease: Trouve plus

Chronic'art: Trouve plus

Chronica de Gestis Hungarorum: Trouve plus

Chronica Gallica: Chronica Gallica (« Chronique Gauloise » en latin) peut faire référence à : Chronica Gallica, une chronique historique de l'Antiquité tardive ; Chronica Gallica, une chronique médiévale. Trouve plus

Chronica Gallica de 452: On appelle Chronica Gallica de l'année 452 une chronique historique de l'Antiquité tardive. Elle a été éditée sous le nom de Chronica Gallica par Theodor Mommsen avec la Chronica Gallica de 511 dans les Monumenta Germaniae Historica. Elle est parfois citée comme Chronicon imperiale, car elle indique les années des empereurs ou Chronicon Pithoeanum, du nom de son premier éditeur, Pierre Pithou en 1588. Il s'agit de notes destinées à compléter un calendrier calculés par l'ère du règne des empereurs d'Orient et d'Occident. La Chronique, qui se veut une continuation de la Chronique de Jérôme, débute en 379 et se termine avec l'arrivée d'Attila et des Huns en Italie en 452. L'information concerne essentiellement la Gaule et la partie occidentale de l'Empire. Malgré son nom la date de 452 n'est pas nécessairement la date de rédaction - qui est inconnue - mais seulement la date de rédaction la plus ancienne possible. Son auteur est inconnu, on pense qu'elle fut composée dans la région de Marseille par un clerc attaché à la secte des semi-pélagiens. Trouve plus

Chronica gallica de 511: Trouve plus

Chronica Hungarorum: La Chronique des Hongrois ou, en latin, Chronica Hungarorum est un ensemble de textes relatifs aux débuts de l'histoire hongroise. Plusieurs chroniques médiévales portent ainsi ce titre. Trouve plus

Chronica latina regum Castellae: Trouve plus

Chronica Majora: La Chronica Majora est un manuscrit rédigé en latin au XIIIe siècle par Matthew Paris, qui relate l'histoire de l'Angleterre au Moyen Âge. C'est un ouvrage précis et l'une des sources d'information les plus importantes sur l'histoire de l'Angleterre médiévale. Elle est maintenant séparée en deux parties, conservées au Corpus Christi College de l'université de Cambridge et à la British Library à Londres. Dans un style franc et sans compromis, Paris n'hésite pas à y critiquer les abus et la tyrannie des grands au pouvoir, notamment Jean sans Terre, Henri III et la papauté. Il exprime aussi son admiration pour Frédéric II du Saint-Empire. Cette source a été traduite en plusieurs langues, dont en français, par Alphonse Huillard-Bréholles. L'auteur a eu l'idée de rendre les tables circulaires mobiles à l'intérieur du livre, grâce aux volvelles dont c'est ici la première apparition connue. Ainsi, la Chronica Majora serait un des premiers livres animés. Trouve plus

Chronica Polonorum: Chronica Polonorum (Chronique de la Pologne) connue également sous le titre de Chronique du Maître Vincent, est une chronique médiévale, rédigée en langue latine entre 1190 et 1208 par l'évêque de Cracovie Wincenty Kadłubek (1150-1223) sur la commission du roi Kazimierz II le Juste. Elle relate l'histoire du Royaume de Pologne de ses origines perdues dans la brume des légendes jusqu'en 1202. Avec la chronique de Gallus Anonymus qui la précède, la Chronique du Maître Vincent demeure la principale source d'information sur l'histoire de la Pologne avant le XIIe siècle. L'œuvre a été connue des manuscrits jusqu'en 1612, date à laquelle elle a été publiée pour la première fois à Dobromil, grâce aux efforts de Jan Szczęsny Herburt. La première traduction complète du texte en polonais date de 1862, les auteurs de la traduction étaient Andrzej Józefczyk et Marceli Studziński. Trouve plus

Chronica regum Visigotthorum: Trouve plus

Chronica regum Wisigotthorum: Trouve plus

Chronica seu originale regum et principum Poloniae: Trouve plus

Chronica Slavorum: Le Chronica Slavorum (originellement Chronica Sclavorum) ou Chronique des slaves est une chronique médiévale qui fait état de la culture et de la religion pré-chrétienne des slaves polabiens (en). Elle est écrite par Helmold (vers 1120 - après 1177), un prêtre et historien saxon. Il y relate des événements en lien avec des tribus slaves du nord-ouest connues sous le nom de Wendes au moins jusqu'en 1171. Trouve plus

Chronical Moshers Open Air: Chronical Moshers Open Air est un festival allemand consacré au heavy metal créé en 2003 et ayant lieu à Reichenbach. Trouve plus

Chronical Wasting Disease: Trouve plus

Chronicart: Trouve plus

Chronic'art: Chronic'art est une publication périodique culturelle française fondée en septembre 1997 par les Éditions réticulaires, d'abord sous la forme d'un site Web, auquel s'est ajouté un magazine mensuel à partir de septembre 2001. Le magazine papier ainsi que le site ont été renommés sous l'apocope Chro en mai 2013. Trouve plus

Chronicle: Chronicle ou Chronicles peut faire référence à plusieurs œuvres : Chronicle, une compilation du groupe Creedence Clearwater Revival sortie en 1976 ; Chronicle, Vol. 2, une compilation du groupe Creedence Clearwater Revival sortie en 1986 ; Chronicle: The Complete Prestige Recordings 1951–1956, une compilation de Miles Davis sortie en 1988 ; Chronicle, un film américain réalisé par Josh Trank sorti en 2012.Chronicles, revue américaine créée en 1976 ; Chronicles, compilation du groupe Rush sortie en 1990 ; Chronicles, compilation du duo Jon and Vangelis sortie en 1994. Trouve plus

Chronicle (compilation): Chronicle appelé aussi Creedence Clearwater Revival featuring John Fogerty - Chronicle The 20 Greatest Hits, est une compilation du groupe de rock américain Creedence Clearwater Revival. Cet album est sorti sur le label Fantasy Records en janvier 1976 et a été produit par John Fogerty. Trouve plus

Chronicle (film): Chronicle ou Chronique au Québec est un film de science-fiction superhéroïque américain, présenté sous forme d'un found footage réalisé par Josh Trank, sorti en 2012. Trouve plus

Chronicle Books: Chronicle Books est une maison d'édition américaine installée à San Francisco, en Californie. Elle publie des livres pour enfants et adultes. Trouve plus

Chronicle Herald: Trouve plus

Chronicle of Super Steel Warrior Kikaioh: Trouve plus

Chronicle, Vol. 2: Chronicle, Vol. 2 est un album de compilation du groupe de rock américain, Creedence Clearwater Revival. Elle est sortie en novembre 1986 et a été produite par John Fogerty. Trouve plus

Chronicle: The Complete Prestige Recordings 1951–1956: Chronicle: The Complete Prestige Recordings 1951–1956 est un coffret d'enregistrements de Miles Davis sorti en 1988. Trouve plus

Chronicles: Trouve plus

Chronicles (album de Jon and Vangelis): Chronicles est la 2e compilation du duo Jon and Vangelis, composé du chanteur Jon Anderson et du claviériste Vangelis, sortie en 1994. Il s'agit d'une compilation qui ne concerne que les trois premiers albums, tout comme The Best of Jon & Vangelis, mais avec une liste de chansons différente et plus variée. Trouve plus

Chronicles (album de Rush): Chronicles est la troisième compilation du groupe rock canadien Rush, sortie en septembre 1990. Trouve plus

Chronicles (revue): Chronicles (sous titré « A Magazine of American Culture ») est une revue mensuelle paléo-conservatrice américaine, créée en 1976. Trouve plus

Chronicles of a Pimp: Chronicles of a Pimp est le sixième album studio de Dru Down, sorti le 21 décembre 2010. Trouve plus

Chronicles of Teddy: Harmony of Exidus: Trouve plus

Chronicles of the Sword: Chronicles of the Sword est un jeu vidéo d'aventure développé par Synthetic Dimensions et édité par Psygnosis en 1996 sur DOS et PlayStation. L'histoire prend place dans l'Angleterre du Roi Arthur. Trouve plus

Chronicles, 1: Trouve plus

Chronicon Abbatiae de Evesham: Le Chronicon Abbatiae de Evesham ou « chronique d'Evesham » est une chronique médiévale anglaise composée à l'abbaye d'Evesham, dans le Worcestershire. Ses auteurs successifs y retracent en latin l'histoire de ce monastère, à partir de sa fondation par Ecgwine en 714 et jusqu'à sa dissolution en 1539. Elle comprend également un récit de la translation des reliques d'Odulphe et une hagiographie de Wigstan. Trouve plus

Chronicon Britannicum: Chronicon Britannicum est un titre qui a été donné principalement à deux chronologies latines différentes de la Bretagne médiévale (Chronicon Britannicum et Chronicon Britannicum alterum dans Les sources de l'histoire de France d'Auguste Molinier) : D'une part, une liste de cent vingt-cinq événements datés situés entre l'an 211 (mort de Septime Sévère à York) et le 3 octobre 1356 (siège de Rennes par Henry de Grosmont, dont la levée le 3 juillet 1357 est mentionnée). Cette chronologie a été publiée par dom Lobineau (Histoire de Bretagne, t. II, col. 30-36) et par dom Morice (Mémoires pour servir de preuves, etc., t. I, col. 1-8), d'après un manuscrit de la bibliothèque capitulaire de Nantes (« ex collectione vetere Ms. Ecclesiæ Namnetensis »). Tout le début jusqu'au début du XIIe siècle paraît avoir été emprunté à des tables servant à calculer la date de Pâques ; à partir de 1112 (mention d'un violent séisme et d'un incendie du monastère du Mont-Saint-Michel), il semble qu'il s'agisse du relevé d'événements contemporains. Selon Lobineau, la suite (après 1356) est empruntée à la Chronique de Saint-Brieuc (Chronicon Briocense).Ce qu'Auguste Molinier appelle Chronicon Britannicum alterum, c'est ce à quoi Pierre Le Baud, dans son Histoire de Bretagne, se réfère sous le nom de Chroniques annaulx. C'est une chronologie qui va de 593 (meurtre du duc franc Belpolène par Waroch II) à 1463 (l'essentiel en latin, les deux derniers articles, pour l'an 1463, en moyen français), et dont tous les éléments figurent dans le manuscrit d'Arthur de La Borderie Vetus collectio Ms. de rebus Britanniæ (qui serait un carnet de notes prises par ou pour Pierre Le Baud). La compilation doit être de Le Baud lui-même, quelques morceaux se trouvant dans la Chronique de Saint-Brieuc, d'autres (XIIe – XIIIe siècle) dans le Majus chronicon Turonense ; des notes paraissent contemporaines à partir du XIe siècle. Cette chronologie se trouve chez dom Lobineau (Histoire de Bretagne, t. II, col. 351-367) et chez dom Morice (Mémoires pour servir de preuves, etc., t. I, col. 101-117).Auguste Molinier appelle aussi Chronicon Britannicum (n° 1259) une chronologie vraiment très succincte, comprenant vingt-huit événements datés allant de 421 (date très douteuse de la naissance de saint Gildas et du règne du roi Arthur) à 1056 (capture par le duc Conan II de son oncle Éon). Cette chronologie a été publiée par Philippe Labbe (Nova Bibliotheca manuscriptorum, t. I, col. 349-350) et par l'abbé Migne (Patrologia Latina, vol. CCII, col. 1323-1326). C'est un document venant du monastère du Mont-Saint-Michel, et dans la PL le titre donné est Aliud chronicon ejusdem montis (quod jure Armoricum aut Andegavense dixeris). Trouve plus

Chronicon Casauriense: Le Chronicon Casauriense (Chronique de Casauria) est un manuscrit enluminé composé à la fin du XIIe siècle par un moine prénommé Jean, à la demande de Léonard, abbé de Saint-Clément de Casauria (San Clemente a Casauria) ; il s'étend de 866 à 1182. Il est actuellement conservé à la Bibliothèque nationale de France (Latin 5411). Trouve plus

Chronicon Casauriensis: Trouve plus

Chronicon de Lanercost: Trouve plus

Chronicon Lethrense: La Chronicon Lethrense (Lejrekrøniken en danois) est un petit texte danois du XIIe siècle écrit en latin. Trouve plus

Chronicon miscellaneum ad annum Domini 724 pertinens: Le Chronicon miscellaneum ad annum Domini 724 pertinens (titre considéré aujourd'hui comme inapproprié) est une collection de textes historiographiques en langue syriaque contenue dans un manuscrit du VIIIe siècle de la British Library, le Ms. Add. 14 643 (fol. 1-57). Trouve plus

Chronicon mundi: Le Chronicon mundi est une chronique historiographique médiévale de Castille, écrite par Luc de Tuy, chanoine de San Isidoro de León, autour de 1238. Son histoire couvre la période qui va de l'antiquité jusqu'à la conquête de Cordoue en 1236, durant le règne de Ferdinand III. On perçoit dans l'œuvre de l'évêque de Tuy (1239-1249), également appelé el tudense, l'influence de l'œuvre d'Isidore de Séville. Trouve plus

Chronicon Orientale: Le Chronicon Orientale (ce qui est le titre latin traditionnel en Occident) est une chronique universelle composée en arabe au XIIIe siècle, par un chrétien d'Égypte, et relatant l'histoire du monde depuis la Création jusqu'en 1260. L'ouvrage se présente sous forme d'un tableau où les événements jugés importants sont mis en regard de la succession des dirigeants politiques et religieux. La chronologie repose sur l'Ancien Testament pour tout ce qui précède le Christ, sur la succession des empereurs romains et byzantins entre l'époque du Christ et celle de Mahomet, sur les dynasties musulmanes de Syrie et d'Égypte pour la suite, avec une histoire des califes jusqu'en 1260. Une section de l'ouvrage donne une brève histoire des patriarches coptes depuis saint Marc jusqu'à Athanase III (mort en 1261). Le Chronicon Orientale, connu en Occident depuis le XVIIe siècle, a généralement été attribué depuis lors à l'auteur copte contemporain Ibn al-Rāhib. Celui-ci est en fait l'auteur d'un ouvrage beaucoup plus long intitulé Kitāb al-Tawārīkh (le Livre des histoires), en cinquante-et-un chapitres. Le Chronicon Orientale n'est qu'un résumé des chapitres 48 (histoire du monde), 49 (histoire de l'islam) et 50 (histoire des patriarches coptes d'Alexandrie) de cet ouvrage. Le Chronicon Orientale fut pour la première fois traduit en latin par Abraham Ecchellensis (Chronicon Orientale, nunc primum latinitate donatum…, Paris, 1651 ; Paris, 1685). Cette traduction fut révisée par Joseph-Simonius Assemani et publiée avec quatre dissertations dans le Corpus Scriptorum Historiæ Byzantinæ (vol. 17, Venise, 1729). Trouve plus

Chronicon Paschale: Le Chronicon Paschale (appelé aussi Chronique pascale ou Chronicum Alexandrinum ou Constantinopolitanum, ou encore Fasti Siculi) est une chronique byzantine de l'histoire du monde rédigée au VIIe siècle. Son nom vient du fait qu'elle utilise un système de chronologie fondé sur le cycle pascal. Son titre (traduit du grec) est Résumé des époques depuis Adam le premier homme jusqu'à la vingtième année du règne du très-Auguste Héraclius. Pour les années qui vont de 600 à 627 (fin du règne de Maurice Ier, règne de Phocas et 17 premières années d'Héraclius) l'auteur relate des faits dont il a été contemporain. Comme tous les chroniqueurs byzantins, l'auteur de cet ouvrage populaire rapporte des anecdotes, donne une description physique des principaux personnages, et même parfois des portraits détaillés, note les événements extraordinaires comme les séismes et l'apparition de comètes, en adoptant le point de vue de l'histoire ecclésiastique accordée au plan chronologique de la Bible. Le langage employé est une langue populaire, sans raffinements littéraires. Le principal manuscrit qui nous transmet cette chronique est le Codex Vaticanus Graecus 1941 du Xe siècle. Il lui manque le début et la fin, car le texte conservé s'arrête avant l'année 627. Il comprend une introduction relative à la chronologie chrétienne et au calcul du cycle pascal. Il adopte une ère dite « byzantine » ou « romaine » commençant le jour de la création du monde, le 21 mars 5507 av. J.-C. L'auteur fut contemporain de l'empereur Héraclius (610-641), sans doute un clerc de la suite du patriarche œcuménique Sergios. Ses sources principales peuvent être identifiées : Julius Africanus (IIIe siècle) ; les Fastes consulaires ; l'Histoire ecclésiastique d'Eusèbe de Césarée ; la Chronique de Jean Malalas ; les Acta Martyrum ; le traité des Poids et Mesures d'Épiphane, évêque de Salamine de Chypre (IVe siècle). Trouve plus

Chronicon Roskildense: La Chronicon Roskildense (en danois : Roskildekrøniken, en français : chronique de Roskilde), est une chronique médiévale danoise traitant essentiellement d'informations présentées comme des faits historiques réels après une introduction sur le christianisme au Danemark. Trouve plus

Chronicon Salernitanum: Le Chronicon Salernitanum (en français la Chronique de Salerne) est un texte historiographique rédigé en Italie méridionale à la fin du Xe siècle. Le récit historique, en latin vulgaire, est mêlé de légendes, d'historiettes, voire de chansons populaires (et souvent « noyé » par elles selon René Poupardin). Trouve plus

Chronicon Scotorum: Le Chronicon Scotorum est une chronique irlandaise. Selon Nollaig O Muraile, le Chronicon Scotorum serait une collection d'annales appartenant au « groupe de Clonmacnoise », couvrant une période allant des temps préhistoriques jusqu'à l'année 1150, avec un certain nombre de lacunes. Il serait étroitement apparenté aux Annales de Tigernach. Il n'a subsisté que par une seule copie faite par Dubhaltach MacFhirbhisigh vers 1640 à partir d'un exemplaire qui n'existe plus. La copie de MacFhirbhisigh fut conservée par son ami, et probablement élève, Roderick O Flaherty, à la fin des années 1600, et elle se retrouva en France dans les années 1760, avant son rachat par le Trinity College de Dublin en 1776. Édité et publié par William M. Hennessy en 1866, il est considéré comme l'une des plus précieuses annales irlandaises grâce à ses informations datées, qui sont fréquemment faussées dans de semblables compilations. Trouve plus

Chronimed: Chronimed est une association loi de 1901 fondée par le Pr Luc Montagnier, Corinne Skorupka, Dominique Rueff, le Dr Philippe Bottéro et le Dr Philippe Raymond, en tant que « groupe de réflexion sur les infections froides, l'inflammation et les phénomènes ondulatoires ». Elle est présidée par le Dr Gérard Guillaume, et travaille sur l'autisme et la maladie de Lyme. Ses théories sont largement dénoncées comme pseudoscientifiques. L'association fédère des médecins (les « chronidocs ») autour de protocoles de soin de l'autisme et de la maladie de Lyme par des médicaments antibiotiques, antifongiques et antiparasitaires. En septembre 2020, une cinquantaine de médecins membres ou sympathisants de Chronimed sont mis en cause par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé pour avoir réalisé des essais thérapeutiques sauvages sur des enfants autistes. Trouve plus

Chroniosaurus: Chroniosaurus est un genre éteint d'amphibiens reptiliomorphes de la famille des Chroniosuchidae. Il a vécu au cours du Permien supérieur et a été découvert dans les régions de Novgorod, Orenbourg et Vologda en Russie. Il a d'abord été nommé par Tverdokhlebova en 1972 et l'espèce type est Chroniosaurus dongusensis. Trouve plus

Chroniosuchia: Les Chroniosuchia sont un ordre de tétrapodes qui vivaient du Permien central au Trias tardif dans ce qui est devenu l'Allemagne, Europe de l'Est, le Kirghizstanet la Chine. Les chroniosuchiens occupaient vraisemblablement des niches écologiques comme prédateurs au bord de la rivière et avaient probablement été dépassés par les reptiles semi-aquatiques tels que les phytosaures à la fin du Trias. Les Chroniosuchiens sont souvent présentés comme un ordre de reptiliomorphes, mais des analyses phylogénétiques récentes suggèrent plutôt qu'il s'agit de tétrapodes basaux. Ils étaient plutôt courts, avec une queue forte et un museau allongé, évoquant quelque peu les crocodiles actuels. Le groupe était historiquement considéré comme un ordre ou sous-ordre de labyrinthodontes (en classification évolutionniste). La plupart d'entre eux était protégée par une lourde armure de scutelles le long du dos, soit pour se protéger de prédateurs locaux tels que des thérapsides, soit pour renforcer l'axe du squelettique pour faciliter leur locomotion terrestre. En effet, la microanatomie fémorale de Chroniosaurus suggère qu'ils avaient un mode de vie en partie amphibie et en partie terrestre. Trouve plus

Chroniosuchidae: Les Chroniosuchidae forment une famille éteinte d'amphibiens reptiliomorphes , des animaux semi-aquatiques dont les fossiles ont été retrouvés dans les sédiments du Permien supérieur et du Trias supérieur, la plupart en Russie. Trouve plus

Chroniosuchus: Chroniosuchus est un genre éteint d'amphibiens reptiliomorphes de la famille des chroniosuchidés, découverts dans les dépôts sédimentaires du Permien supérieur des régions d'Arkhangelsk, Orenbourg et Vologda, en Russie. Nommé par Vjuschkov en 1957, l'espèce type est Chroniosuchus paradoxus. Le genre Buzulukia, nommé en 1957 sur la base des ostéodermes, est considéré comme un synonyme de Chroniosuchus. Trouve plus

Chronique: Chronique peut faire référence aux choses suivantes : En médecine, une maladie est dite chronique lorsqu'elle persiste ; Une chronique est un recueil de faits, consignés par ordre chronologique : En histoire religieuse, une chronique universelle fusionne l'histoire sacrée du peuple juif d'après l'Ancien Testament et de l'Église, dans l'histoire du monde, En histoire, on utilise ce terme particulièrement pour le Moyen Âge (chroniques médiévales) et pour les travaux du XVIe et XVIIe siècles réalisés sur l'Amérique précolombienne par des descendants indigènes ou en collaboration avec eux ; La chronique est un article de presse consacré à un domaine particulier de l'actualité ; la chronique est subjective et dépend de l'humeur de son auteur ; Un livre de l'Ancien Testament, aujourd'hui généralement scindé en deux : Premier Livre des Chroniques et Deuxième Livre des Chroniques ; Chronique, une chronique universelle écrite par Jérôme de Stridon vers 380 ; Chronique, œuvre en deux volumes d'Eusèbe de Césarée ; Chronique, œuvre de Jérôme de Stridon ; Chroniques, œuvre de Jean Froissart ; Éditions Chronique, maison d'édition française. Trouve plus

Chronique (Eusèbe de Césarée): La Chronique ou Chronicon (Παντοδαπὴ ἱστορία Pantodape historia, Histoire universelle) est une œuvre en deux volumes d'Eusèbe de Césarée. Elle semble avoir été compilée à la fin du IVe siècle. Elle contient une chronique depuis Abraham jusqu'à Constantin Ier en 325. Le livre 1 contient des extraits d'écrivains plus anciens ; le livre 2 contient une liste de dates et d'évènements sous forme de tableau, ce qui constitue une innovation technique. Le texte original en koinè est perdu, mais d'importantes citations existent chez des chronographes plus tardifs. Cependant, les deux parties ont été conservées, bien qu'avec des lacunes, dans une traduction arménienne retrouvée par hasard en 1782 et révélée en Occident en 1818 par deux publications bilingues arménien-latin concurrentes ; c'est cette traduction qui permit d'ailleurs de repérer les parties des chroniques byzantines qui étaient empruntées à Eusèbe. Le livre 2 nous a été entièrement transmis dans la traduction en latin de Jérôme (Chronicum ad annum Abrahæ), où la chronologie est d'ailleurs prolongée jusqu'à l'avènement de Théodose Ier en 379. Des extraits se retrouvent également dans des citations d'auteurs de langue syriaque ancienne tels que des fragments par Jacques d'Édesse et, ensuite, Michel le Syrien. La Chronique telle qu'elle nous a été transmise va jusqu'à l'année 325, et a été écrite avant l'Histoire ecclésiastique. Trouve plus

Chronique (littérature): Une chronique (en latin : chronica, du grec χρονικά, de χρόνος, chronos, « temps ») est un récit historique des faits et événements classés par ordre chronologique, comme dans une chronologie. En règle générale, le même poids est donné tant pour les événements historiquement importants que pour les événements locaux, contrairement au récit ou aux livres sur l'histoire, qui excluent les faits que l'auteur ne considère pas comme importants. Portail de la littérature Portail de l'histoire Trouve plus

Chronique (médecine): Trouve plus

Chronique (médias): Trouve plus

Chronique (presse): Trouve plus

Chronique (radio): Trouve plus

Chronique anglo-saxonne: La Chronique anglo-saxonne (Anglo-Saxon Chronicle) est un ensemble d'annales en vieil anglais relatant l'histoire des Anglo-Saxons. Leur rédaction débute dans le royaume de Wessex sous le règne d'Alfred le Grand, à la fin du IXe siècle. De multiples copies des annales sont distribuées aux monastères d'Angleterre et ensuite mises à jour indépendamment les unes des autres. Le manuscrit original de la Chronique est perdu, mais il en subsiste neuf copies, dont l'état de conservation et l'importance historique varient. La rédaction de la plus ancienne copie subsistante semble avoir débuté vers la fin du règne d'Alfred, tandis que la plus récente est composée à l'abbaye de Peterborough au début du XIIe siècle et mise à jour jusqu'en 1154. Les différentes copies de la Chronique reflètent souvent les intérêts et les biais des abbayes où elles ont été rédigées. Il leur arrive de faire preuve de partialité dans leur récit, voire d'omettre complètement certains événements. Certaines se contredisent également entre elles. Malgré ces problèmes, la Chronique constitue la principale source historique pour la période comprise entre l'abandon de la Bretagne par les Romains en 410 et la conquête normande de l'Angleterre en 1066 : une grande partie des informations présentes dans la Chronique n'apparaît nulle part ailleurs. Ses manuscrits sont également des sources importantes pour l'histoire de la langue anglaise : la fin du texte de la « Chronique de Peterborough » est notamment l'un des plus anciens exemples connus de moyen anglais. Sept des neuf manuscrits subsistants de la Chronique anglo-saxonne sont conservés à la British Library. Les deux autres se trouvent à Oxford et Cambridge. Trouve plus

Chronique archéologique du pays de Liège: Trouve plus

Chronique auto: La Chronique auto est une rubrique du journal Spirou sur l'automobile. Trouve plus

Chronique byzantino-arabe: La Chronique byzantino-arabe (Chronica byzantia-arabica en latin) est une chronique médiévale datant du VIIIe siècle, aux environs de l'an 741, fusion de deux documents rédigés en Égypte et sur la Péninsule Ibérique. Son auteur est inconnu et elle est considérée comme favorable aux Maures. Son point de départ est la mort en 601 du roi wisigoth Récarède Ier pour s'achever avec le début du règne du calife omeyyade Hicham ben Abd al-Malik en 724. Trouve plus

Chronique d'un scandale: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...