Rechercher dans ce blog

vendredi 19 février 2021

Chromatographie d'affinité, Chromatographie d'affinité sur ions métalliques immobilisés, Chromatographie de partage, Chromatographie de partage à polarité de phases inversée, Chromatographie de partage centrifuge,

Chromatographie d'affinité: La chromatographie d'affinité est une technique de chromatographie qui permet de séparer un composé en utilisant des interactions biologiques entre un ligand spécifique (greffé sur une matrice macromoléculaire) et son substrat, en l'occurrence la molécule à isoler. Sa principale application industrielle est la purification des anticorps monoclonaux. Trouve plus

Chromatographie d'affinité sur ions métalliques immobilisés: La chromatographie d'affinité sur ions métalliques immobilisés (IMAC, immobilized metal affinity chromatography) est une chromatographie d'affinité dont le mécanisme est basé sur la chélation de métaux immobilisés. Elle a pour but d'étudier des échantillons complexes comme des échantillons biologiques. La chélation consiste à un processus dans lequel il se forme un complexe entre un cation métallique et un ligand. Dans la chélation des métaux immobilisés, nous avons initialement un ion métal immobilisé dans une colonne, dans laquelle on écoulera la mixture à l'étude. Les liaisons entre le métal et les ligands se formeront à un pH d'entre 7-8 qui sera obtenu à l'aide d'une solution tampon introduite dans la colonne. Au départ, l'IMAC était utilisé pour séparer des protéines possédant naturellement des groupements d'histidine (C6H9N3O2) exposés à leur surface,. Cependant, des manipulations génétiques ont permis de séparer aussi les protéines auxquels on attache artificiellement des molécules d'histidine. Ces manipulations artificielles sont la base de la haute sélectivité et de l'efficacité de cette technique de séparation. Cet article couvrira le principe de l'IMAC, c'est-à-dire la façon que les échanges chimiques se font, la méthodologie (soit quels produits d'élution et d'attachements des solutions tampons et quels métaux seront nécessaires dans la phase immobile pour la séparation), et, finalement, les différentes applications de la technique. Trouve plus

Chromatographie de partage: La chromatographie de partage est une méthode de séparation de molécules par chromatographie suivant leur migration/répartition différentielle dans deux phases liquides. La phase stationnaire est liquide et la phase mobile l'est aussi, les liquides doivent donc être non miscibles. En 1952, Martin et Synge reçurent le prix Nobel de chimie pour leur invention de la chromatographie de partage. Le support : c'est le solide poreux qui est imprégné de liquide. Son intervention en tant qu'absorbant est inévitable et parfois même, il peut être dominant sur l'effet de partage. Il est choisi en fonction de critères expérimentaux (épaisseur, texture). Les supports sont très variables : cellulose, gel de silice… Trouve plus

Chromatographie de partage à polarité de phases inversée: Trouve plus

Chromatographie de partage centrifuge: La chromatographie de partage centrifuge (CPC) est une technique de séparation préparatoire visant à séparer un analyte de sa matrice sans support solide à l'aide de la force centrifuge d'une phase stationnaire et d'une différence de densité entre les phases non-miscibles. Elle sert principalement à la purification de composés naturels. Trouve plus

Chromatographie d'échange d'ions: Trouve plus

Chromatographie d'échange ionique: Trouve plus

Chromatographie d'exclusion sterique: Trouve plus

Chromatographie d'exclusion stérique: La chromatographie d'exclusion stérique (SEC pour size exclusion chromatography en anglais) est une méthode de chromatographie en phase liquide permettant de séparer des macromolécules en fonction de leur volume hydrodynamique. Elle est notamment utilisée pour faire l'étude de polymères. Suivant la nature des deux phases en présence, elle est encore désignée par chromatographie sur gel perméable (GPC pour gel permeation chromatography) ou par filtration sur gel (GFC pour gel filtration chromatography). Trouve plus

Chromatographie d'interaction hydrophile: La chromatographie à interaction hydrophile (HILIC) est une technique de chromatographie qui permet la séparation de petites molécules polaires. Elle requiert l'utilisation d'une phase mobile constituée d'un solvant organique miscible dans l'eau, souvent l'acétonitrile, et d'un tampon aqueux. La séparation est le résultat d'un partage ou une adsorption de l'analyte dans une couche enrichie d'eau sur la phase stationnaire polaire. Trouve plus

Chromatographie d'interaction hydrophobe: La chromatographie d'interaction hydrophobe (HIC pour hydrophobic interaction chromatography) est une chromatographie en phase liquide à haute performance utilisée pour la séparation sans dénaturation des acides aminés hydrophobes, des peptides et des protéines. Trouve plus

Chromatographie échangeuse d'ions: Trouve plus

Chromatographie électrocinétique micellaire: La chromatographie capillaire électrocinétique micellaire, de l'anglais micellar electrokinetic capillary chromatography ou MEKC, est une technique de séparation utilisée en chimie analytique. Cette technique découle de l'électrophorèse capillaire, mais avec une concentration de surfactant un peu plus grande que la concentration micellaire critique, permettant la séparation de molécules hydrophobes non polaires. La phase mobile est une solution aqueuse utilisant un tampon basique et la phase semi-stationnaire est l'ensemble des micelles, généralement du SDS (laurylsulfate de sodium). Le tout est mis dans un capillaire avec une grande différence de potentiel aux extrémités pour provoquer un courant électroosmotique engendrant un déplacement des molécules différents pour chaque analyte, pour les séparer. Trouve plus

Chromatographie en couches minces: Trouve plus

Chromatographie en phase gazeuse: La chromatographie en phase gazeuse (CPG) est, comme toutes les techniques de chromatographie, une technique qui permet de séparer des molécules d'un mélange éventuellement très complexe de nature très diverses. Elle s'applique principalement aux composés gazeux ou susceptibles d'être vaporisés par chauffage sans décomposition. Elle est de plus en plus utilisée dans les principaux domaines de la chimie, mais aussi en parfumerie ou en œnologie. Le mélange à analyser est vaporisé à l'entrée d'une colonne, qui renferme une substance active solide ou liquide appelée phase stationnaire, puis il est transporté à travers celle-ci à l'aide d'un gaz porteur (ou gaz vecteur). Les différentes molécules du mélange vont se séparer et sortir de la colonne les unes après les autres après un certain laps de temps qui est fonction de l'affinité de la phase stationnaire avec ces molécules. Trouve plus

Chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse: Trouve plus

Chromatographie en phase gazeuse intégrale bidimensionnelle: La chromatographie compréhensive bidimensionnelle en phase gazeuse (CG x CG) est une technique qui, comme toutes les autres techniques de chromatographie, sert à séparer les molécules d'un mélange. Elle consiste à utiliser l'effluent d'une colonne de chromatographie en phase gazeuse (CG) comme point d'entrée à une deuxième colonne, d'où le nom « bidimensionnelle ». Cette technique fut publiée pour la première fois en 1991, par Liu et Phillips. Trouve plus

Chromatographie en phase gazeuse-Spectrometrie de masse: Trouve plus

Chromatographie en phase gazeuse-spectrométrie de masse: La chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse, abrégé CPG-SM, ou GC-MS de l'anglais Gas chromatography-mass spectrometry, est une technique d'analyse qui combine les performances de la chromatographie en phase gazeuse, pour la séparation des composés d'un échantillon, et de la spectrométrie de masse, pour la détection et l'identification des composés en fonction de leur rapport masse sur charge. Cette technique permet d'identifier et/ou de quantifier précisément de nombreuses substances présentes en très petites quantités, voire en traces. Les applications de la CPG-SM comprennent le dosage de médicaments ou de stupéfiants, l'analyse environnementale, la médecine légale et l'identification de toutes substances inconnues même sous forme de traces. La CPG-SM est d'ailleurs présentée comme étant la référence absolue des analyses en médecine légale. Trouve plus

Chromatographie en phase inverse: La chromatographie en phase inverse ou plus précisément chromatographie de partage à polarité de phases inversée est une méthode physico-chimique très utilisée en biochimie et visant à séparer les constituants d'un mélange en fonction de leur polarité. Les composés polaires sont récoltés en premier à l'inverse d'une séparation par chromatographie classique. La base d'une phase inverse est une phase normale sur laquelle des chaînes alkyles (ou autres selon la polarité recherchée) ont été greffées au niveau des groupes silanols (end-capping). Trouve plus

Chromatographie en phase liquide: La chromatographie en phase liquide (CPL) ou liquid chromatography (LC) est une technique d'analyse quantitative, qualitative et séparative principalement utilisée dans le domaine de la chimie analytique comme outil scientifique majeur mais aussi dans des domaines variés tels que la chimie organique et la biochimie. Elle recouvre la chromatographie sur couche mince (CCM), la chromatographie sur papier, la chromatographie en phase liquide en colonne ouverte ou à basse pression, et la chromatographie en phase liquide à haute performance (HPLC). Ce type de chromatographie repose sur la séparation de composés entraînés par un liquide (phase mobile) à travers un solide divisé (phase stationnaire) qui est soit placé dans un tube (colonne chromatographique) , soit fixé sur une surface inerte. La séparation s'opère suivant les interactions chimiques ou physiques des analytes avec la phase mobile ainsi qu'avec la phase stationnaire. Trouve plus

Chromatographie en phase liquide a haute performance: Trouve plus

Chromatographie en phase liquide à haute performance: La chromatographie en phase liquide à haute performance (CLHP) — mais on trouve plus fréquemment l'abréviation anglaise HPLC (high performance liquid chromatography ou plus rarement high pressure liquid chromatography ) depuis les années 1990 — est une technique de séparation analytique et/ou préparatrice de molécules présentes dans un mélange. Cela permet d'adapter les méthodes chromatographiques usuelles (voir Colonne) sur un montage haute pression. Cette forme de chromatographie est fréquemment utilisée en biochimie, ainsi qu'en chimie analytique. Le P du sigle, à l'origine signifiait Pression mais lorsque la méthode a été améliorée (réduction des particules et régulation de la phase stationnaire) le P a été attribué à Performance afin de marquer cette innovation. Trouve plus

Chromatographie en phase liquide à haute pression: Trouve plus

Chromatographie en phase liquide en colonne ouverte: Trouve plus

Chromatographie en phase liquide-spectrométrie de masse: La chromatographie en phase liquide couplée à la spectrométrie de masse (en anglais Liquid chromatography-mass spectrometry ou LC-MS) est une méthode d'analyse qui combine les performances de la chromatographie en phase liquide et de la spectrométrie de masse afin d'identifier et/ou de quantifier précisément de nombreuses substances. Une unité LC-MS est composée de deux blocs principaux : un chromatographe en phase liquide et un spectromètre de masse. Portail de la chimie Portail de la biologie cellulaire et moléculaire Portail de la biochimie Trouve plus

Chromatographie en phase supercritique: La chromatographie en phase supercritique (SFC ou CPS) est une méthode de chromatographie utilisant un fluide supercritique comme phase mobile. La SFC a été mise en œuvre pour la première fois en 1962. À la différence des principales techniques chromatographiques (GC et LC), cette méthode requiert que la sortie de la colonne soit pressurisée. C'est une condition nécessaire pour créer cette phase mobile intermédiaire, d'énergie interne élevée, qui transfère les solutés comme le ferait un gaz et les dissout comme le ferait un liquide. Ainsi s'ouvre un vaste domaine de conditions opératoires tridimensionnelles où l'on peut faire varier la pression, en plus de la température (dimension de la GC) et de la composition de la phase mobile (dimension de la LC). Trouve plus

Chromatographie en phase vapeur: Trouve plus

Chromatographie énantiosélective: Trouve plus

Chromatographie gazeuse: Trouve plus

Chromatographie gazeuse inverse: Chromatographie Gazeuse Inverse, appelée CGI ou plus souvent IGC (Inverse Gas Chromatography) est une technique d'analyse de surface permettant d'examiner, à l'échelle moléculaire, des propriétés de surface de solides (API, poudres pharmaceutiques, excipients, pigments, noir de carbones, oxydes minéraux, fibres etc.) et d'estimer leurs capacités d'interactions. La technique IGC est appelée à mesurer l'énergie de surface, la nanorugosité, le caractère acido-basique, l'isotherme d'adsorption, la surface spécifique, l'hétérogénéité de surface, la température de transition vitreuse, les HSP etc. La technique IGC permet ainsi d'expliquer des phénomènes tels que l'adhésion, l'adsorption, l'agglomération, la dispersion, l'hydrophile ou l'hydrophobie. Dès 1956 Archer John Porter Martin considérait déjà que l'analyse chromatographie procurait une méthode aisée et rapide pour étudier la thermodynamique de l'interaction d'une espèce volatile avec un solvant non-volatile. Il avait même remarqué que le logarithme du temps de rétention d'éléments d'une série homologue tels que les alcanes linéaires était proportionnel à la longueur de la chaine carbonée. Il créait ainsi une nouvelle branche de l'analyse chromatographique : la chromatographie gazeuse inverse. Mais pourquoi est-elle qualifiée d'inverse ? Parce qu'à l'inverse de la chromatographie analytique ce n'est pas le mélange injecté qui fait l'objet de l'analyse, mais le solide introduit dans une colonne qui est alors montée dans un chromatographe analytique classique. Classiquement un chromatographe dédié à la IGC se composera donc des éléments habituels : un injecteur, une enceinte thermostatée dans laquelle est montée la colonne ou tout autre dispositif adéquat, un détecteur en général un FID, et un ordinateur comprenant une carte de conversion analogique/digital et des logiciels dédiés pour un traitement adapté du signal chromatographique. Traitement qui variera selon les protocoles d'analyse adoptés. C'est là le "cerveau" de l'IGC dont le contenu la distingue profondément de la chromatographie analytique. Trouve plus

Chromatographie ionique: Trouve plus

Chromatographie liquide: Trouve plus

Chromatographie liquide à haute performance: Trouve plus

Chromatographie liquide à haute performance sur gel dénaturant: La Chromatographie liquide à haute performance sur gel dénaturant (Denaturing High Performance Liquid Chromatography) (DHPLC), est une méthode chromatographique permettant la détection de substitutions de bases, de petites délétions ou d'insertions au niveau de l'ADN. Grâce à sa rapidité et sa résolution élevées, cette méthode est particulièrement utile pour la recherche de polymorphismes dans l'ADN. Trouve plus

Chromatographie liquide bidimensionnelle: La chromatographie bidimensionnelle (ou deux dimensions) résulte du couplage de deux séparations chromatographiques de nature différente dans le but de séparer des mélanges complexes de substances similaires. Le principe est de découper le premier chromatogramme en plages de quelques secondes (cinq à dix). Tous les composés élués durant chacune de ces plages sont ensuite soumis à une nouvelle chromatographie dont les critères de séparation diffèrent de la première. Bien que le principe de cette technique remonte à plusieurs années[Quand ?], les moyens informatiques (principalement la puissance de traitement des ordinateurs) permettant l'analyse des résultats sont récents[Quand ?]. Cette procédure peut être appliquée à la chromatographie sur colonne (regroupant notamment l'HPLC et la CPG) et à la chromatographie planaire (qui recouvre la CCM et la chromatographie sur papier). Dans le cas de la chromatographie planaire, celle-ci s'effectue en deux étapes entre lesquelles on change de solvant et on tourne le papier de 90°. Les interactions développées par le nouveau solvant seront différentes, ce qui modifiera la séparation dans cette deuxième dimension et permettra une meilleure séparation globale. Trouve plus

Chromatographie liquide haute performance: Trouve plus

Chromatographie liquide sur glace: La chromatographie liquide sur glace est un domaine spécialisé de la chromatographie, et est un procédé de séparation physique. Tout d'abord, il existe deux développements possibles en ce qui concerne l'innovation de nouvelles méthodes de séparation, soit le développement de nouveaux matériaux ou soit la modification chimique du matériel déjà connu. C'est la deuxième option qui a été retenue par les deux scientifiques Yuiko Tasaki et Tetsuo Okada. L'inventeur de la chromatographie sur glace est inconnu, mais ces derniers sont les seuls à avoir publié sur le sujet depuis 2006. Depuis ce temps, ils ont publié plusieurs articles scientifiques et récemment, en 2009, ils ont publié un article démontrant l'utilité de la chromatographie sur glace et les développements futurs de celle-ci Trouve plus

Chromatographie par exclusion stérique: Trouve plus

Chromatographie par interaction hydrophobe: Trouve plus

Chromatographie préparative: La chromatographie préparative est une technique de chromatographie utilisée pour purifier et récupérer des échantillons, que ce soit après une synthèse organique ou une étape d'extraction. Les échantillons récupérés seront ensuite identifiés par des méthodes d'analyse telles que la RMN ou la spectrométrie de masse. Ils pourront aussi être utilisés pour des applications telles que des tests cliniques dans le cas de principes actifs de médicaments. Trouve plus

Chromatographie sur colonne: La chromatographie sur colonne est basée sur le même principe que la chromatographie sur couche mince, sauf que la silice ne se trouve pas sur une plaque mais dans une colonne. Cette technique est très utilisée dans la purification en chimie organique. La séparation des composés est provoquée par l'écoulement continu d'un éluant passant dans la colonne par gravité ou sous l'effet d'une faible pression. Les composés sont entraînés par l'éluant à des vitesses différentes en fonction de leurs affinités avec la silice et avec l'éluant. Ce procédé permet de séparer les différents composants d'un produit mais aussi de purifier le produit d'une réaction. Trouve plus

Chromatographie sur couche mince: La chromatographie sur couche mince (CCM, en anglais TLC pour Thin layer chromatography) est une technique de chromatographie planaire dont la phase mobile est liquide. Elle est couramment utilisée pour séparer des composants dans un but d'analyse (CCM analytique) ou de purification (CCM préparative). Elle comprend : une phase stationnaire : une couche mince de matériel adsorbant (usuellement du gel de silice, de l'oxyde d'aluminium ou de la cellulose) ; une phase liquide, dite phase mobile ou éluant : un solvant ou un mélange de solvants qui va entraîner les composés à se séparer le long de la phase stationnaire.Le phénomène d'adsorption est prépondérant (mais il y a également partage si le solvant est un mélange) pour les phases stationnaires polaires. Dans le cas des phases inverses, c'est-à-dire hydrophobes, c'est le phénomène de chromatographie de partage qui prédomine. Trouve plus

Chromatographie sur gel perméable: Trouve plus

Chromatographie sur papier: La chromatographie sur papier est une technique de chromatographie planaire dont la phase mobile est liquide. Trouve plus

Chromatographie sur phase chirale: Trouve plus

Chromatograpie échangeuse d'ions: Trouve plus

Chromatomyia: Chromatomyia est un genre d'insectes diptères de la famille des Agromyzidae. Trouve plus

Chromatomyia lonicerae: Chromatomyia lonicerae, la Mineuse du Camerisier, est un insecte de l'ordre des diptères, de la famille des Agromyzidae dont la larve parasite les feuilles de Lonicera xylosteum. Trouve plus

Chromatopelma: Trouve plus

Chromatopelma cyaneopubescens: Chromatopelma cyaneopubescens ou GreenBottle Blue, est l'unique représentant du genre Chromatopelma. C'est une espèce d'araignées mygalomorphes de la famille des Theraphosidae. Trouve plus

Chromatopelma cyanopubescens: Trouve plus

Chromatophore: Les chromatophores sont des cellules pigmentaires qui réfléchissent la lumière présente dans le tégument de certains animaux. Ils sont en grande majorité responsables de la couleur de la peau et des yeux des animaux à sang froid et sont créés par la crête neurale durant le développement embryonnaire. Ils sont situés à la surface du tégument de certains Amphibiens, Poissons, Reptiles, Crustacés et Céphalopodes. Les brusques modifications de couleur des téguments, visibles chez certaines espèces, sont dues aux variations de taille des chromatophores, à la migration des pigments ou à la réorientation de lamelles réfléchissantes, sous contrôle hormonal, nerveux ou mixte. Ces modifications de couleur sont souvent employées comme moyen de camouflage par homochromie, mais peuvent aussi être déclenchées par des variations d'humeur, de température, de nature de l'environnement local, ou par le stress. Les chromatophores matures sont regroupés en sous-classes selon la couleur (ou plutôt la « teinte ») qu'ils possèdent quand ils sont éclairés par de la lumière blanche : xanthophores (jaune), érythrophores (rouge), iridophores (réfléchissant / iridescent), leucophores (blanc), mélanophores (noir ou brun) et cyanophores (bleu). À la différence des animaux à sang froid, les Mammifères et les Oiseaux ont leurs propres sortes de cellules, les mélanocytes, qui sont l'équivalent des mélanophores. Ces derniers sont étudiés par les scientifiques pour comprendre les anomalies de pigmentation humaines, et utilisés pour la découverte de médicaments. Le terme peut aussi se référer aux vésicules colorées associées à la membrane de certaines formes de bactéries phototrophes. Trouve plus

Chromatopterum: Chromatopterum est un genre d'insectes diptères brachycères de la famille des Chloropidae et de la sous-famille des Chloropinae. Trouve plus

Chromatopterum elegans: Trouve plus

Chromatothérapie: Trouve plus

Chrome: Le chrome est l'élément chimique de numéro atomique 24, de symbole Cr. Le corps simple est un métal de transition. Trouve plus

Chromé: Trouve plus

Chrome (chimie): Trouve plus

Chrome (comics): Trouve plus

Chrome (couleur): Trouve plus

Chrome (élément): Trouve plus

Chrome (groupe de musique): Trouve plus

Chrome (groupe): Chrome est un groupe de rock américain, originaire de San Francisco, en Californie. Trouve plus

Chrome (homonymie): Trouve plus

Chrome (jeu vidéo): Chrome est un jeu vidéo de tir à la première personne développé par Techland et édité par Strategy First, sorti en 2003 sur Windows. Il a pour suite Chrome Specforce. Trouve plus

Chrome (logiciel): Trouve plus

Chrome (maladie professionnelle): Trouve plus

Chrome (navigateur): Trouve plus

Chrome (VI): Trouve plus

Chrome (X-Men): Trouve plus

Chrome 48: Trouve plus

Chrome 51: Trouve plus

Chrome 53: Trouve plus

Chrome 54: Trouve plus

Chrome 6: Trouve plus

Chrome affections respiratoires (maladie professionnelle): Trouve plus

Chrome cancers (maladie professionnelle): Trouve plus

Chrome Dino: Trouve plus

Chrome Division: Chrome Division est un groupe de heavy metal norvégien, originaire d'Oslo. Le groupe est formé en 2004 par Shagrath (alors membre des groupes Dimmu Borgir, Ov Hell, ex-Old Funeral, ex-Fimbulwinter, et ex-Ragnarok) sur la guitare rythmique, Eddie Guz au chant, Ricky Black à la guitare, Björn Luna à la basse et Tony White à la batterie. Le groupe s'inspire beaucoup du groupe de heavy metal Motörhead, d'ailleurs les couvertures des trois albums du groupe rappellent beaucoup la couverture de l'album Bastards. Dans l'histoire du groupe, le chanteur fondateur du groupe Eddie Guz et le batteur Lex Icon quittent le groupe et furent remplacés respectivement par Shady Blue au chant et Tony White à la batterie. Trouve plus

Chrome Dokuro: Chrome Dokuro (クローム 髑髏 , Kurōmu Dokuro) est un personnage principal du manga Reborn!. Trouve plus

Chrome Dreams: Chrome Dreams est un projet d'album de Neil Young qui devait sortir en 1977 sous le label Prestige. Trouve plus

Chrome Dreams (Rust Edition): Trouve plus

Chrome Dreams II: Chrome Dreams II est le 30e album studio de Neil Young, paru en octobre 2007. Trouve plus

Chrome hexavalent: Le chrome hexavalent ou chrome(VI) est le 6e état d'oxydation du chrome. Les produits qui en contiennent sont le plus souvent extrêmement toxiques. Le chrome se trouve dans cet état d'oxydation dans de nombreux composés, tels que le trioxyde de chrome (anhydride chromique), le dichromate de sodium, le dichromate de potassium et le chromate de strontium, qui sont utilisés dans des procédés industriels : tannage du cuir, préparation de surface avant peinture, chromage dur, décor, etc. Ces procédés utilisent une propriété du chrome VI faisant de lui un cation fortement oxydant, mais qui le rend aussi dangereux pour la santé et l'environnement. Trouve plus

Chrome Hoof: Chrome Hoof est un groupe/orchestre expérimental londonien formé en 2000 par le bassiste de Cathedral, Leo Smee, et son frère Milo Smee. À l'origine un duo pratiquant une musique essentiellement électronique, le groupe s'est considérablement élargi en intégrant de nouveaux membres (une dizaine actuellement) et donc de nouveaux instruments tels que batterie, saxophone, violon électrique, claviers, guitare, basse ou bassonLa musique du groupe combine des éléments venus aussi bien du metal que de l'electro ou du disco, avec une touche de psychédélisme. Trouve plus

Chrome Hounds: Trouve plus

Chrome Mozilla: Trouve plus

Chrome natif: Le chrome natif est une minéral rare, corps simple naturel métallique de formule chimique Cr correspondant à l'élément chimique chrome. Le chrome appartient à la classe minéralogique des éléments natifs, il s'agit d'un métal natif très rare qui se retrouve dans des roches très basiques dispersés en très faibles quantités, par exemple en micro-grains ou granules micrométriques insérées dans de rares milieux miniers basiques spécifiques, et le plus souvent en poussières recueillies avec des sables issus de roches ultramafiques parfois serpentinisées. Trouve plus

Chrome os: Trouve plus

Chrome V8: Trouve plus

Chrome VI: Trouve plus

Chrome Web Store: Chrome Web Store est la plate-forme de téléchargement de Google à destination de son navigateur Google Chrome et de son système d'exploitation Google Chrome OS. Trouve plus

Chrome(VI): Trouve plus

Chrome-acmite: Trouve plus

Chromebook: Le Chromebook est le nom donné par Google aux ordinateurs portables fonctionnant sous le système d'exploitation Chrome OS. Ces appareils sont destinés principalement à exécuter différentes tâches avec pour interface le navigateur web Google Chrome. La plupart des applications et de leurs données résident dans le «cloud» plutôt que sur l'appareil lui-même. Pour cette raison, les Chromebooks sont généralement proposés avec un espace de stockage local bien plus petit que les ordinateurs portables habituels. Leur puissance de calcul est elle aussi généralement inférieure, ce qui n'empêche pas d'en faire des appareils suffisamment performants pour la majorité des tâches quotidiennes effectuées par la plupart des utilisateurs. Les Chromebooks apportent plusieurs avantages sur les ordinateurs portables habituels : interface graphique unifiée, facilité de gestion des logiciels via le magasin d'applications, sauvegardes en ligne, migration facilitée, etc.). Ils stockent aussi davantage de données personnelles de l'utilisateur chez une unique entreprise (Google), ce qui peut être vu comme un inconvénient. Cependant, ils indiquent offrir une sécurité des données personnelles avec un compte Google Workspace, conforme aux exigences du RGPD et de l'ANSSI. Les Chromebooks sont d'ailleurs suggérés dans le CARMO (Cadre de référence pour l'Accès aux Ressources pédagogiques via un équipement MObile). Avec la sortie de Windows 10 (2015), Microsoft rattrape Chrome OS en ce qui concerne plusieurs de ces caractéristiques (facilités et inconvénients). Néanmoins, quelques entreprises (Véolia, Décathlon, etc.) migrent sur des Chromebooks pour des raisons de flexibilité, de sécurité, et aussi de capacité de collaboration en ligne. Trouve plus

Chromebooks: Trouve plus

Chromeč: Chromeč (en allemand : Krumpisch) est une commune du district de Šumperk, dans la région d'Olomouc, en République tchèque. Sa population s'élevait à 555 habitants en 2020. Trouve plus

Chrome-carbonyle: Trouve plus

Chromecast: Le Chromecast est un appareil lecteur de flux multimédias (passerelle multimédia) en temps réel développé et commercialisé par Google. L'appareil se branche sur le port HDMI d'un téléviseur et communique, par connexion Wi-Fi, avec un autre appareil connecté à Internet (ordinateur, smartphone, tablette…), afin d'afficher sur le téléviseur le contenu multimédia reçu depuis une application compatible avec la technologie Google Cast, depuis le navigateur Google Chrome présent sur un ordinateur, ou depuis certains appareils Android. Commercialisé initialement aux États-Unis le 24 juillet 2013, le Chromecast est disponible en France et au Canada depuis le 19 mars 2014. Il est aussi disponible en Belgique. La seconde génération de la clé HDMI, appelée Chromecast 2, est sortie le 29 septembre 2015 avec un nouveau design (rond). L'appareil apporte plusieurs améliorations : un Wi-Fi plus performant, un processeur plus économe en énergie (remplacement du ARM Cortex-A9 par un ARM Cortex-A7) et moins de mémoire flash (réduction de 2 Go à 256 Mo). Spotify, qui intégrait le bouton propriétaire Spotify Connect a accepté d'être intégré à Chromecast. Par ailleurs, à la même date, Google a sorti un Chromecast audio qui est un appareil lecteur de flux audio en temps réel. L'appareil se branche sur des enceintes (ou chaîne Hi-Fi...) via un câble jack 3.5 analogique ou mini-TOSLink numérique afin de diffuser la musique depuis un smartphone, tablette ou ordinateur portable. Le 4 octobre 2016 Google a dévoilé la troisième génération de son Chromecast, baptisée Chromecast Ultra. Il prend en charge la définition Ultra HD de 3 840×2 160 px, le HDR (High Dynamic Range) grâce à la compatibilité HDR10, qui permet d'améliorer la qualité de l'image en augmentant le niveau de détail dans les zones sombres et les zones lumineuses (l'image est plus précise, plus lumineuse, avec des couleurs plus détaillées), le Dolby Vision, le Wi-Fi 802.11ac. Ce nouveau produit coûte, au départ, le double de la version 2. Par ailleurs, Chromecast était aussi à l'origine le nom d'une application permettant de relier les appareils connectés à la clef HDMI. Elle a changé de nom par deux fois, d'abord « Google Cast » en mars 2016 et ensuite Google Home depuis novembre 2016. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...