Rechercher dans ce blog

jeudi 18 février 2021

Christianisme à Besançon, Christianisme à Brunei, Christianisme à Cuba, Christianisme à Djibouti, Christianisme à Nauru,

Christianisme à Besançon: Le christianisme à Besançon apparaît au IIIe siècle, période durant laquelle, selon la tradition, les martyrs Ferjeux et Ferréol ont évangélisé la ville et sa région. Toutefois le supplice et l'assassinat de ces deux figures du christianisme franc-comtois sont aujourd'hui tenus par certains historiens comme une invention de l'Antiquité tardive, l'ancienne Séquanie gallo-romaine ne se convertissant progressivement au christianisme qu'à partir du IVe siècle,. La première mention d'un évêque de la ville remonte à 346, mais des documents mentionnent des religieux en fonction dans la capitale comtoise dès le milieu du IIIe siècle, époque où fut probablement construite la première église franc-comtoise, sur le site de l'actuelle cathédrale Saint-Jean. D'autres édifices sont construits par la suite et jusqu'au XVIIIe siècle, tels que l'église Saint-Maurice, l'église Notre-Dame ou encore l'abbaye Saint-Paul. Au XVIIIe siècle sont édifiées l'église Sainte-Madeleine, l'église Saint-Pierre ainsi que de nombreuses autres chapelles et églises. Aujourd'hui l'archidiocèse de Besançon compte 67 paroisses (ou unités pastorales), regroupées en 13 doyennés représentant 1 010 communes. Actuellement, Besançon connaît, comme un grand nombre d'autres villes françaises et européennes, une baisse du taux de fréquentation de ses églises, et du nombre de fidèles pratiquants au sein de sa communauté chrétienne. Trouve plus

Christianisme à Brunei: Trouve plus

Christianisme à Cuba: Cuba est traditionnellement un pays catholique. Trouve plus

Christianisme à Djibouti: Le christianisme à Djibouti concerne 6 % des 650 000 habitants du pays dont la religion officielle est l'islam. La liberté religieuse est garantie par la constitution mais le prosélytisme est découragé par les autorités qui entretiennent des relations diplomatiques avec le Vatican. La plupart des chrétiens sont d'origine éthiopienne ou européenne; ils appartiennent principalement à l'Église éthiopienne orthodoxe (3,2 % des habitants) et à l'Église catholique romaine (1 ou 2 % des habitants), mais il y a aussi quelques centaines de protestants. Le diocèse catholique romain est le diocèse de Djibouti dont la cathédrale se trouve avenue de la République. L'Église protestante de Djibouti s'est implantée en 1960. Elle dispose d'une église sur le boulevard de la République, sous la responsabilité du Service protestant de Mission. Selon la World Christian Encyclopedia on trouverait aussi des membres de la «Red Sea Mission Team» et de la «Mennonite Mission». Il y a une paroisse de l'Église néo-apostolique à Djibouti. La présence chrétienne remonte au moins au Ve siècle dans la région, où les chrétiens orthodoxes étaient surtout présents chez les Afars vers Obock, la région étant faiblement peuplée à l'époque. . Les Issas, quant à eux, tribu de Somalis, présents dans l'actuelle Djibouti, animistes avant 630, vont devenir totalement musulmans, dès le VIIIe siècle.[réf. nécessaire]Les chrétiens actuels de Djibouti sont composés d'habitants locaux et de ressortissants éthiopiens et érythréens. Trouve plus

Christianisme à Nauru: L'histoire du christianisme à Nauru remonte à la fin du XIXe siècle. Tous les Nauruans sont chrétiens, protestants congrégationalistes aux deux tiers, catholiques pour le reste. Les seuls non-chrétiens de l'île se retrouvent au sein de la diaspora chinoise. Trouve plus

Christianisme à Taïwan: Le développement du christianisme à Taïwan est fortement lié à la colonisation de l'Extrême-Orient par l'Europe. Les expéditions militaires et commerciales venues des Provinces-Unies protestante et d'Espagne catholique furent souvent accompagnées de missionnaires venus évangéliser les habitants de l'île. Persécutés pendant les périodes d'isolationnisme ou de guerre, les chrétiens s'établirent cependant progressivement à Taïwan, représentant des congrégations non plus liées à l'Europe mais à l'Asie, notamment des églises originaires de Chine ou du Japon. Trouve plus

Christianisme à Vesoul: Le christianisme à Vesoul commence durant le XIe siècle avec l'implantation du prieuré Saint-Nicolas de Marteroy, en 1092. Le Prieuré de Marteroy fut fondé par Gislebert Ier de Faucogney, vicomte de Vesoul proche d'un cimetière antique. Au fil des siècles, la ville fonda de nombreux lieux de culte, comme des églises, couvents, chapelles, oratoires, temples... pour desservir l'ensemble de sa population croyante et pratiquante. La ville a accueilli de nombreuses personnalités chrétiennes du diocèse comme le Cardinal Mathieu, Cardinal Gousset lors des fameux congrès et procession religieuse de Notre-Dame-de-la-Motte. L'église paroissiale a également connu des vicaires comme Émile-Charles-Raymond Pirolley, Jean-Joseph Gaume et Maurice-Louis Dubourg. Elle fut également le siège de la circonscription ecclésiastique du Diocèse de Vesoul. Trouve plus

Christianisme ancien: Trouve plus

Christianisme antique: Trouve plus

Christianisme archaïque: Trouve plus

Christianisme arien: Trouve plus

Christianisme au Bahreïn: Trouve plus

Christianisme au Bhoutan: D'après le site « Aide à l'Église en détresse », en 2008 les chrétiens au Bhoutan seraient au nombre de 12 255, dont 1 000 catholiques baptisés. Ils ne représentent que 0,5 % de la population contre 74 % pour les bouddhistes, 20,5 % pour les Hindous, 3,8 % pour les animistes et 1,2 % pour ceux n'entrant pas dans ces catégories. Trouve plus

Christianisme au Brunei: Trouve plus

Christianisme au Japon: Trouve plus

Christianisme au Kazakhstan: Le christianisme est le deuxième religion du Kazakhstan, après l'islam. Selon le recensement de 2009, il y a environ 4,2 millions de chrétiens au Kazakhstan, qui comptent pour 26 % de la population du pays. Trouve plus

Christianisme au Koweït: Les chrétiens sont une minorité religieuse dans l'État du Koweït. Le nombre des chrétiens est d'environ 200 000. Un petit nombre d'entre eux sont des nationaux mais la très grande majorité sont des expatriés. Il leur est interdit d'évangéliser des musulmans. L'établissement de maisons d'édition religieuses non musulmanes est interdit. La constitution mentionne la liberté religieuse. L'instruction religieuse islamique est obligatoire pour tous les élèves des écoles publiques. L'instruction religieuse non-islamique est interdite. Mais il y a des rapports paisibles entre les religions chrétienne et musulmane au Koweït. L'Église catholique romaine, l'Église anglicane et l'Église grecque-catholique sont reconnues officiellement. Avant 1930, le Koweït ne comptait que quelques Chrétiens Nestoriens, et Catholiques Syriaques parmi sa population . Trouve plus

Christianisme au Laos: Le christianisme est une religion minoritaire au Laos. Il y a 150 000 chrétiens au Laos, moitié protestants et moitié catholiques. Il existe trois Églises reconnues au Laos : l'Église évangélique du Laos, l'Église Adventiste du Septième Jour et l'Église catholique. Les chrétiens au Laos ont toujours été opposés au communisme, bien que les communistes laos ne soient pas anticléricaux. Trouve plus

Christianisme au Liban: Les chrétiens du Liban représentent probablement un peu moins de la moitié de la population de ce pays. Les estimations les plus courantes donnent environ 46% de chrétiens au moins, soit le pourcentage le plus élevé de tous les pays du Proche et du Moyen-Orient. La plupart des Églises orientales sont représentées au Liban, ce qui fait de ce pays un véritable conservatoire du christianisme oriental. Trouve plus

Christianisme au maghreb: Trouve plus

Christianisme au Maroc: Les chrétiens au Maroc constituent environ 1,1 % (~380 000 [réf. nécessaire]) de la population totale du pays qui est de 34 859 364 en juillet 2009. La plupart d'entre eux sont catholiques et protestants. Les Chrétiens au Maroc sont majoritairement étrangers (Espagnols, Français, Maltais, et Italiens). Trouve plus

Christianisme au Nigeria: Trouve plus

Christianisme au Pakistan: Le christianisme au Pakistan représente la deuxième minorité religieuse du pays après l'hindouisme. Les chrétiens comptent pour environ 1,6 % de la population du Pakistan en 1998, et seraient environ 2,8 millions de fidèles en 2018. Leur présence dans le pays remonte surtout au XVIIIe siècle, quand des missionnaires ont converti principalement des hindous sous la période coloniale du Raj britannique. Les chrétiens pakistanais vivent essentiellement dans la province du Pendjab. On compterait approximativement environ autant de protestants que de catholiques. Depuis la fondation du Pakistan en 1947, ils souffrent de nombreuses discriminations et violences, notamment des conversions forcées, le pays étant le cinquième pire au monde de l'index mondial de persécution des chrétiens. Trouve plus

Christianisme au Qatar: Les chrétiens sont une minorité religieuse dans l'État du Qatar. Ce sont principalement des expatriés établis dans le pays (Philippins, Indiens, Libanais, Européens, Américains...). Trouve plus

Christianisme au tchad: Trouve plus

Christianisme au Tibet: Le Tibet, au cœur de l'Asie, est resté longtemps inconnu ou mal connu en Occident. Les premières traces de chrétiens au Tibet, sous l'empire tibétain, ne sont pas très nombreuses. Les premiers témoignages écrits d'Occidentaux datent du XIIIe siècle avec Jean de Plan Carpin (1180-1252), Guillaume de Rubrouck (1215-1295) ou Marco Polo (1254-1324) bien qu'aucun d'eux ne soit entré dans ce territoire. Ces trois premiers observateurs représentaient la religion chrétienne, et plus particulièrement catholique. Les missionnaires sont les premiers Européens à visiter le Tibet, ils en étudient la langue, la culture et sont les témoins d'évènements importants. Leurs travaux restent une source précieuse pour l'Histoire, ils sont à l'origine de l'attrait des chercheurs occidentaux pour la culture de cette région mais leurs intentions premières étaient aussi et surtout « l'évangélisation » de ses habitants. Les idées véhiculées par ces premiers missionnaires ont survécu jusqu'au XXe siècle et l'Occident leur doit une certaine vision stéréotypée du Tibet. Ce sont aussi ces missionnaires qui sont à l'origine de la tibétologie par le regard de Desideri et grâce aux matériaux ethnographiques qu'ils ont rapportés. Ils ont été témoins de l'histoire du Tibet et ont permis les premières relations entre le Tibet et l'Occident. Après l'approche du Tibet central par ces missionnaires, les protestants et les Missions étrangères de Paris se sont cantonnés à l'évangélisation des marges du Tibet. Ce qui ne les a pas empêchés d'étudier la langue la société en profondeur. Ce sont eux qui ont véritablement converti une partie des populations rencontrées qui survivent encore aujourd'hui. Au XXIe siècle, de nouveaux missionnaires se rendent en Inde, en Assam et au Tibet même où leur action peut prendre, dans le contexte de la République populaire de Chine, un aspect politique. Trouve plus

Christianisme au Timor oriental: Le Timor oriental est peuplé très majoritairement de catholiques romains, et l'Église catholique est l'institution religieuse dominante. Il existe aussi une minorité protestante de 30 000 personnes. Le pays comporte une province ecclésiastique composé de l'archidiocèse de Dili et de ses deux diocèses suffragants, Baucau et Maliana. Trouve plus

Christianisme au Turkménistan: Au Turkménistan, environ 9 % des personnes pratiquant une religion sont des chrétiens. Bien que la constitution garantisse la liberté religieuse, le Département d'État des États-Unis fait état de pressions exercées à l'encontre des chrétiens par les autorités et d'un non-respect de la liberté religieuse. L'organisation Portes Ouvertes parle quant à elle de Bibles saisies, de pressions sur les nouveaux convertis de la part des autorités et des mollahs et de tortures. Trouve plus

Christianisme au XVIIIe siècle: Le christianisme au XVIIIe siècle est marqué par le premier grand réveil en Amérique, ainsi que par l'expansion des empires espagnol et portugais dans le monde, qui a contribué à propager le catholicisme. Trouve plus

Christianisme au Yémen: Les chrétiens sont une petite minorité religieuse au Yémen. Ce sont principalement des expatriés originaires de nombreux pays. Trouve plus

Christianisme aux comores: Trouve plus

Christianisme aux États-Unis: Trouve plus

Christianisme biblique: Trouve plus

Christianisme byzantin: Trouve plus

Christianisme cathare: Trouve plus

Christianisme catholique: Trouve plus

Christianisme celtique: Le christianisme celtique (ou « chrétientés celtiques ») est un mode d'organisation de la vie religieuse, au sein du christianisme d'Occident. À l'inverse du système romain, il est fondamentalement décentralisé. Il apparaît au ve siècle, connaît son apogée au vIIe siècle, et s'éteint au xIIe siècle. On peut y distinguer deux cultures : la culture brittonique (de langue brittonique) et la culture scottique, ou gaélique (de langue gaélique), ou christianisme irlandais. Le christianisme celtique, d'une orthodoxie reconnue, est d'abord circonscrit aux terres peu ou pas du tout romanisées, et vierges d'invasions germaniques (Ouest de la Bretagne insulaire, Ouest de la Bretagne armoricaine, Irlande). Au vIIe siècle, grâce aux missionnaires irlandais (Gaels), il connaît un fulgurant essor en Occident, jusqu'en Italie et en Germanie. Trouve plus

Christianisme chalcédonien: Trouve plus

Christianisme charismatique: Le Christianisme charismatique est une forme de christianisme et un ensemble de réveil spirituel qui met en valeur les « charismes » (du grec χάρις, charis, grâce) ou « dons du Saint Esprit » que l'on trouve notamment décrits dans les épîtres de Paul. Ce courant est catégorisé en trois mouvements : le pentecôtisme (« la première vague ») en 1906, le Mouvement charismatique évangélique (« la deuxième vague ») en 1960 et le Mouvement néo-charismatique (« la troisième vague ») en 1980. Selon les chiffres de la World Christian Encyclopedia, les pentecôtistes sont au nombre de 78 millions, les charismatiques de 192 millions et les néo-charismatiques de 318 millions, soit au total 588 millions. Selon le Pew Research Center, en 2011, les pentecôtistes et les charismatiques représentaient ensemble 584 millions de croyants, dont 279 pour les pentecôtistes et 305 millions pour les charismatiques. Trouve plus

Christianisme charismatique (1960): Trouve plus

Christianisme charismatique (trois mouvements): Trouve plus

Christianisme dans Formosa: Trouve plus

Christianisme dans le monde romain: Cet article traite de différents aspects du christianisme dans le monde romain. Trouve plus

Christianisme dans les Émirats arabes unis: Trouve plus

Christianisme dans les pays du Maghreb: Trouve plus

Christianisme d'avant Nicée: Le christianisme d'avant Nicée est l'histoire chrétienne jusqu'au premier concile de Nicée, c'est-à-dire la période allant de l'âge apostolique du premier siècle, vers 100 apr. J.-C., à Nicée en 325. Trouve plus

Christianisme de Brunei: Trouve plus

Christianisme de la Birmanie: Trouve plus

Christianisme de l'Ouzbékistan: Trouve plus

Christianisme d'Occident: Trouve plus

Christianisme d'Orient: Trouve plus

Christianisme du Koweït: Trouve plus

Christianisme du Turkménistan: Trouve plus

Christianisme en Afrique: Le christianisme en Afrique eut une grande influence dans les premiers siècles de notre ère. Les berbères Tertullien, Cyprien de Carthage puis Augustin d'Hippone figurent parmi les premiers Pères de l'Église latins ; l'Église d'Alexandrie est au 3e rang de la Pentarchie et étendait ses prérogatives jusqu'à l'Éthiopie. L'expansion arabe aboutit à l'islamisation de l'Afrique du Nord aux dépens du christianisme qui disparut des provinces d'Afrique romaine. Seules demeurèrent les Églises coptes en Égypte, en Éthiopie et en Érythrée. Les missions catholiques, exclusivement portugaises jusqu'à l'abolition de l'esclavage intervinrent peu en Afrique. Par la suite leurs efforts ne rencontrèrent pas un grand succès ; à la fin du XIXe siècle seuls 1 % des chrétiens sont africains. C'est au XXe siècle qu'un nouvel essor du christianisme apparaît en Afrique, surtout dans la partie subsaharienne où foisonnent de multiples confessions. Il est dû en partie au prosélytisme des protestants évangéliques, mais aussi à l'émergence de prophètes créant de nouvelles Églises. Le catholicisme est également en augmentation. Près du quart des chrétiens vivent désormais en Afrique, essentiellement en Éthiopie, au Nigeria et en République démocratique du Congo. Trouve plus

Christianisme en Afrique romaine: Trouve plus

Christianisme en Algérie: Le christianisme est introduit en Algérie au cours de l'époque romaine. Son influence connait un certain déclin durant les invasions vandales et se renforce durant la période byzantine, puis tend à disparaitre progressivement avec les invasions arabes au VIIe siècle. L'Afrique du Nord est principalement musulmane : l'islam est la religion d'État en Algérie, en Libye et au Maroc. Bien que la loi garantisse la liberté de culte, celle-ci est limitée par l'interdiction du prosélytisme. Les convertis au christianisme peuvent, en effet, faire l'objet d'enquête et de poursuites de la part des autorités, la liberté de culte étant pourtant inscrite dans la Constitution. Bien que le nombre d'adeptes soit bas en Algérie, des églises construites durant la période coloniale existent encore. Il semble, cependant, que le nombre de conversions au christianisme soit en augmentation ces dernières années. Les chiffres restent très bas, il n'y avait que 0,2 % de chrétiens en Algérie en 2009. L'ONU décomptait, alors, 45 000 catholiques romains et entre 50 000 et 100 000 protestants dans le pays. Les conversions se concentrent principalement dans la Kabylie, particulièrement dans la wilaya de Tizi Ouzou. La proportion de chrétiens dans cette wilaya est évaluée entre 1 et 5 %. Il est arrivé qu'ils soient attaqués en raison de leurs croyances. En 1996 Monseigneur Pierre Claverie, évêque d'Oran, est assassiné par des terroristes. Ce meurtre s'est déroulé peu de temps après celui des moines de Tibéhirine et de six religieuses. Cette période est communément appelée la décennie noire, durant laquelle entre 100 000 et 200 000 algériens ont perdu la vie. Trouve plus

Christianisme en Arabie saoudite: Les chrétiens d'Arabie saoudite sont une minorité religieuse dans ce royaume. Ce sont principalement des expatriés établis dans le pays (Philippins, Indiens, Libanais, Palestinien, Irakiens, Syriens, Égyptiens, Jordaniens, Maghrébins, Européens, Américains, Suisses, etc.) mais il existe aussi des Saoudiens convertis au christianisme. Ils sont estimés à 1,5 million, soit environ 4 % de la population. Trouve plus

Christianisme en Azerbaïdjan: Le christianisme en Azerbaïdjan est une religion minoritaire. Les chrétiens représentent 4,8 % de la population du pays. 2,5 % de la population appartient à l'Église orthodoxe russe (1998), affiliés à une Éparchie orthodoxe russe. Trouve plus

Christianisme en Birmanie: Le christianisme est la religion de 6,2 % de la population de Birmanie selon le recensement de 2014. Les premiers missionnaires catholiques sont arrivés au XVIIIe siècle. Les chrétiens en Birmanie sont régulièrement persécutés. Ils appartiennent surtout aux minorités ethniques et sont majoritairement protestants baptistes. Trouve plus

Christianisme en Chine: Cet article traite du christianisme en Chine. Trouve plus

Christianisme en Corée du Nord: Trouve plus

Christianisme en Corée du Sud: Le christianisme est aujourd'hui la principale religion de Corée du Sud, il rassemble en 2010 31,6 % des Sud-Coréens, contre 24,2 % pour le bouddhisme. Le christianisme est lui-même partagé entre 24,0 % de protestants et 7,6 % de catholiques. La Corée du Sud compte ainsi la plus grande proportion de chrétiens en Asie, après les Philippines, le Timor oriental, le Liban, l'Arménie et la Géorgie. Trouve plus

Christianisme en dacie: Trouve plus

Christianisme en Égypte: Les chrétiens d'Égypte représentent de 10 à 25 % de la population du pays. C'est la plus nombreuse des communautés chrétiennes du Proche-et-Moyen-Orient, et la seconde en pourcentage après celle du Liban. Environ un chrétien oriental sur deux dans le monde est égyptien. Trouve plus

Christianisme en Erythree: Trouve plus

Christianisme en érythrée: Trouve plus

Christianisme en Éthiopie: Le christianisme en Éthiopie regroupe environ 60 % de la population selon le recensement de 1994,. Les membres de l'Église orthodoxe Tewahedo éthiopienne représentent alors 50 % de la population, les autres chrétiens sont surtout protestants, mais aussi membres d'autres églises orthodoxes ou catholiques. Trouve plus

Christianisme en Europe: Trouve plus

Christianisme en france: Trouve plus

Christianisme en Guinée-Bissau: Le christianisme en Guinée-Bissau représente selon les sources entre 10 % et 22,1 % de la population du pays,,. La Guinée-Bissau est le seul pays lusophone où soit déclarée une majorité de musulmans, les autres étant majoritairement chrétiens. Les chrétiens de Guinée-Bissau habitent généralement Bissau ou d'autres grandes villes. Les opérations des missionnaires chrétiens ne sont pas restreintes ; la Constitution du pays prévoit de faire respecter la liberté de religion. Trouve plus

Christianisme en Inde: Le christianisme est, statistiquement, la troisième religion de l'Inde, avec approximativement 31 millions de fidèles, selon le recensement de 2011, qui constituent 2,3 % de la population totale du pays. Le christianisme est une religion minoritaire en Inde. Trouve plus

Christianisme en Irak: Les chrétiens en Irak étaient encore au nombre de 636 000 environ en 2005, représentant 2 % de la population du pays, mais ils étaient presque le double, soit un million, en 1980 ; leur survie est compromise. Leur nombre a constamment diminué depuis l'invasion américaine de 2003, à cause des exactions islamistes, et ils sont aujourd'hui en voie de disparition surtout depuis la mainmise de plus en plus pressante de l'État islamique en Mésopotamie, après 2014. C'est une des plus anciennes communautés chrétiennes du Moyen-Orient. Trouve plus

Christianisme en Iran: Les chrétiens d'Iran représentent entre 0,4 et 0,8 % de la population du pays. C'est une des plus anciennes communautés chrétiennes du Proche-et-Moyen-Orient, puisque l'Église de Perse aurait été fondée par l'apôtre Thomas. En 2004 un député arménien d'Iran estimait à 250 000 chrétiens sur 70 millions d'habitants, Le Figaro mentionne d'après ses sources une présence de 180 000 chrétiens soit un taux de 0,26 % de la population. Selon d'autres sources, 120 000 en 1994. C'est une communauté qui a une identité linguistique et culturelle spécifique, puisqu'elle est majoritairement non persophone et appartient à des groupes ethniquement minoritaires: les Arméniens et les Assyro-chaldéens. D'autres Chrétiens sont très isolés, comme par exemple, les Nestoriens. Les Chrétiens d'Iran se déclarent souvent sous-évalués dans les statistiques officielles. Trouve plus

Christianisme en Irlande: Trouve plus

Christianisme en islande: Trouve plus

Christianisme en Israël: Trouve plus

Christianisme en italie: Trouve plus

Christianisme en Jordanie: Les chrétiens de Jordanie représentent entre 3 et 6 % de la population du pays et appartiennent à plusieurs dénominations (Orthodoxes orientaux, Orthodoxes, Catholiques orientaux et latins, Anglicans et Protestants). Trouve plus

Christianisme en Libye: Les Chrétiens de la Libye sont une minorité. Trouve plus

Christianisme en Mauritanie: Le christianisme est une religion anecdotique en Mauritanie dont la population est presqu'intégralement de confession musulmane. Certaines sources chrétiennes évoquent un pourcentage de 0,26 % de la population qui serait de confession chrétienne. La communauté catholique compterait 4500 personnes (0,2 % de la population). Environ 0,01 % serait de confession protestante[réf. nécessaire]. Il y a des églises au moins à Nouakchott, à Atar, à Zouerate, à Nouadhibou et à Rosso. Suivant les règles de l'Islam, les conversions de l'Islam au Christianisme sont interdites ainsi que la distribution de matériel religieux non-islamique. Il est illégal de posséder des bibles dans des maisons non privées. Aucune organisation chrétienne n'est reconnue. Les programmes de radio chrétiens sont interdits. Trouve plus

Christianisme en Mongolie: Le christianisme en Mongolie et particulièrement le nestorianisme, a été la religion dans laquelle ont été élevés plusieurs Khagans, à la suite du mariage de Tolui fils de Gengis Khan à une nestorienne. Le recensement de 2010 dénombre 2,1 % de chrétiens parmi les 2 754 685 habitants du pays. En Mongolie-Intérieure, demeurée chinoise après l'indépendance de la Mongolie en 1911, on trouve également quelques églises, notamment dans la capitale, Hohhot. Trouve plus

Christianisme en Oman: Le christianisme est la religion de 2,50 % de la population d'Oman c'est-à-dire de 64 000 personnes. On compte 90 paroisses à Oman. Presque tous les chrétiens proviennent d'autres pays. La plupart de ces personnes viennent des Philippines, d'Inde ou des pays occidentaux. Il existe une église St Thomas Christian Church à Oman. Il est interdit d'évangéliser des musulmans. Plus de 50 groupes et assemblées actives de foi chrétienne existent dans l'aire urbaine de Mascate. L'Église protestante d'Oman, le diocèse catholique d'Oman et le Centre al Amana sont reconnus par le Ministère des Fondations et des affaires religieuses. Il existe des écoles chrétiennes à Oman. L'enseignement de l'islam est obligatoire dans les écoles publiques. Trouve plus

Christianisme en Ouzbékistan: Il n'y a pas de statistiques officielles concernant l'appartenance religieuse des populations d'Ouzbékistan. D'après le département d'État des États-Unis, 90 % de la population y est de confession musulmane sunnite et 1 % musulmane chiite. Concernant la population de confession chrétienne, la population orthodoxe est estimée à 5 %, chiffre en déclin eu égard à la migration des populations d'origine russe et slave. Les autres branches du christianisme présentes (catholiques romains, chrétiens coréens - méthodistes, baptistes et presbytériens -, luthériens, adventistes du septième jour, évangélicalistes et pentecôtistes) se répartissent en petites communautés dans les 3 % restant avec les autres confessions. L'Ouzbékistan a été porté sur la liste des pays à statut particulier du département d'État des États-Unis en rapport aux violations de la liberté religieuse. Trouve plus

Christianisme en Palestine: Trouve plus

Christianisme en République de Chine: Trouve plus

Christianisme en République démocratique du Congo: Trouve plus

Christianisme en République populaire de Chine: Trouve plus

Christianisme en Scandinavie: Trouve plus

Christianisme en Somalie: Le christianisme en Somalie est très marginal. La majorité des chrétiens de Somalie sont des fidèles de l'Église éthiopienne orthodoxe, et une centaine de catholiques vivent dans le diocèse de Mogadiscio. Quelques membres de l'Église anglicane, de la Somalia Believers Fellowship, de la Somalia Mennonite Mission et des Adventistes du Septième Jour sont aussi présents en Somalie. Trouve plus

Christianisme en Syrie: Les chrétiens de Syrie représentaient environ 15 % de la population du pays en 1905 (soit de l'ordre de 3 millions de personnes), ils étaient 10 % de la population syrienne avant le début du conflit en 2011. C'est une des plus anciennes communautés chrétiennes au monde. Trouve plus

Christianisme en Terre sainte: Trouve plus

Christianisme en Turquie: Le nombre réel des chrétiens de Turquie est très difficile à évaluer, pour plusieurs raisons, notamment parce qu'il n'existe pas de statistiques officielles sur le sujet en Turquie, État laïc. Une autre raison est que les statistiques disponibles ne sont pas fiables : les étrangers ne sont pas recensés pour une grande partie d'entre eux, notamment pour les réfugiés ; de nombreuses communautés chrétiennes sont disséminées dans l'immensité du pays et préfèrent vivre discrètement à l'abri du principe de laïcité. Ainsi, même une communauté aussi importante que celle des Arméniens, ne peut recenser ses « ouailles » qui vivent éparpillées sur le territoire. On se contente généralement d'une estimation. Le nombre des chrétiens en Turquie ne dépasserait pas à ce jour quatre cent mille personnes, bien que la plus grande ville du pays, Istanbul, soit le siège de deux patriarcats anciens et prestigieux : celui des Grecs et celui des Arméniens. Les Arméniens constituent la plus grande communauté chrétienne du pays (environ 60 000, dont 45 000 vivent à Istanbul, les autres surtout à Antakya et Kayseri), répartie en trois communautés : apostoliques (57 000), catholiques (3 000) et protestants (500). On peut également citer les Syriaques (dont 20 000 orthodoxes disséminés dans le sud-est et 2 000 catholiques à Istanbul et Mardin), les catholiques latins (5 000 concentrés à Istanbul et Izmir avec de petites communautés à Bursa, Konya, Mersin, Tarsus, Antakya, Iskenderun, Samsun, Trabzon), les Orthodoxes grecs (3 000 à Istanbul, Gökçeada, Bozcaada et Antakya), les orthodoxes russes qui sont estimés à 15 000 , et les « nouveaux » protestants, d'obédience évangélique, estimés au nombre de 5 000. En 2017, la situation est décrite comme difficile pour les chrétiens en Turquie. Trouve plus

Christianisme ésotérique: Le christianisme ésotérique, également appelé christianisme hermétique ou mystique, est un ensemble de courants spirituels qui considèrent le christianisme comme une religion du mystère, et professent l'existence et la possession de certaines doctrines ésotériques ou pratiques, que le grand public ignore (auxquelles il peut même se voir refuser l'accès) et qui ne sont comprises que par un petit groupe de personnes. Ces courants spirituels partagent quelques dénominateurs communs, tels que les théologies chrétiennes hétérodoxes ou hérétiques, les évangiles canoniques, diverses littératures apocalyptiques, et certains apocryphes du Nouveau Testament comme des textes sacrés et la disciplina arcani, une supposée tradition orale élaborée à partir des Douze Apôtres et des enseignements ésotériques de Jésus Christ. Trouve plus

Christianisme et alcool: Le christianisme et l'alcool sont liés dans leur histoire, et on retrouve la mention du vin, de la bière dans la Bible. Trouve plus

Christianisme et avortement: Trouve plus

Christianisme et homophilie: Trouve plus

Christianisme et homosexualité: Trouve plus

Christianisme et richesse: On peut rencontrer des opinions très diverses au sujet des liens entre Christianisme et richesse matérielle. Une des causes de la naissance du protestantisme était le scandale occasionné par l'opulence matérielle des résidences ecclésiastiques et le style de vie des hauts prélats de l'Église. Même les ordres religieux, qui cependant font vœu de pauvreté, n'étaient pas sans reproche. À une extrémité du spectre il y a une vue en ce qui considère la richesse et le matérialisme comme un mal à éviter et même combattue. À l'autre extrémité il y a une autre vue en ce qui considère la prospérité et le bien-être comme une bénédiction de Dieu. Certains chrétiens affirment qu'une propre compréhension des enseignements chrétiens prend une plus grande vue où l'accumulation de la richesse n'est pas le point central de la vie, mais plutôt une ressource pour favoriser la «bonne vie». David Miller a décrit trois attitudes qui prévalent chez les protestants vers la richesse. Sous cette rubrique, les diverses protestants considèrent la richesse comme : (1) une infraction à la foi chrétienne (2) un obstacle à la foi, ou (3) le résultat de la foi. Trouve plus

Christianisme et Spiritisme: Christianisme et Spiritisme est un ouvrage de Léon Denis publié à l'origine en France en 1898 et régulièrement réédité depuis. Cette analyse historique et littéraire des sources chrétiennes cherche à démontrer que la doctrine spirite codifiée par Allan Kardec au XIXe siècle contient des principes similaires à ceux du christianisme primitif. Le spiritisme y est exposé comme un renouveau du Christianisme originel. L'auteur réfute également les interprétations de la Bible définies par l'Église catholique romaine. Trouve plus

Christianisme et théosophie: Le christianisme et la théosophie entretiennent depuis plus de cent ans une relation « complexe et parfois troublée ». La foi chrétienne a toujours été la religion d'origine de la grande majorité des théosophes occidentaux, mais beaucoup sont venus à la théosophie par un processus d'examen ou même d'opposition au christianisme. Selon le professeur Robert S. Ellwood, « cette question a été une source de division au sein de la théosophie »,. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...