Rechercher dans ce blog

mercredi 17 février 2021

Chojno (Szamotuły), Chojno-Błota Małe, Chojno-Błota Wielkie, Chojno-Młyn, Chojnow,

Chojno (Szamotuły): Chojno (ou Chojno-Wieś) (prononciation polonaise: [ˈxɔi̯nɔ] ) est un village polonais de la gmina de Wronki dans la powiat de Szamotuły de la voïvodie de Grande-Pologne dans le centre-ouest de la Pologne. Il se situe à environ 12 kilomètres à l'ouest de Wronki (siège de la gmina), 28 kilomètres au nord-ouest de Szamotuły (siège du powiat), et à 59 kilomètres au nord-ouest de Poznań (capitale de la Grande-Pologne). Trouve plus

Chojno-Błota Małe: Chojno-Błota Małe (prononciation polonaise: [ˈxɔi̯nɔ ˈbwɔta ˈmawɛ] ) est un village polonais de la gmina de Wronki dans la powiat de Szamotuły de la voïvodie de Grande-Pologne dans le centre-ouest de la Pologne. Il se situe à environ 12 kilomètres à l'ouest de Wronki (siège de la gmina), 29 kilomètres au nord-ouest de Szamotuły (siège du powiat), et à 60 kilomètres au nord-ouest de Poznań (capitale de la Grande-Pologne). Trouve plus

Chojno-Błota Wielkie: Chojno-Błota Wielkie (prononciation polonaise: [ˈxɔi̯nɔ ˈbwɔta ˈvjɛlkʲɛ] ) est un village polonais de la gmina de Wronki dans la powiat de Szamotuły de la voïvodie de Grande-Pologne dans le centre-ouest de la Pologne. Il se situe à environ 11 kilomètres à l'ouest de Wronki (siège de la gmina), 28 kilomètres au nord-ouest de Szamotuły (siège du powiat), et à 59 kilomètres au nord-ouest de Poznań (capitale de la Grande-Pologne). Trouve plus

Chojno-Młyn: Chojno-Młyn (prononciation polonaise: [ˈxɔi̯nɔ ˈmwɨn] ) est un village polonais de la gmina de Wronki dans la powiat de Szamotuły de la voïvodie de Grande-Pologne dans le centre-ouest de la Pologne. Il se situe à environ 15 kilomètres à l'ouest de Wronki (siège de la gmina), 30 kilomètres à l'ouest de Szamotuły (siège du powiat), et à 60 kilomètres au nord-ouest de Poznań (capitale de la Grande-Pologne). Trouve plus

Chojnow: Trouve plus

Chojnów: Chojnów, (en allemand Haynau ou Hainau) est une ville du sud-ouest de Pologne sur le Skora, dans la voïvodie de Basse-Silésie. Trouve plus

Chojnów (gmina): Chojnów est une gmina rurale du powiat de Legnica, Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. Son siège est la ville de Chojnów, bien qu'elle ne fasse pas partie du territoire de la gmina. La gmina couvre une superficie de 231,17 km2 pour une population de 9 377 habitants. Trouve plus

Chojnów (homonymie): Chojnów peut désigner : Trouve plus

Chojnów (Mazovie): Chojnów (prononciation polonaise: [ˈxɔi̯nuf] ) est un village polonais de la gmina de Piaseczno dans la powiat de Piaseczno de la voïvodie de Mazovie dans le centre-est de la Pologne. Il se situe à environ 8 kilomètres au sud-est de Piaseczno (siège de la powiat) et à 23 kilomètres au sud de Varsovie (capitale de la Pologne). Le village comte approximativement une population de 269 habitants en 2013. Trouve plus

Chojnówek: Chojnówek est un village polonais de la gmina de Grajewo, dans le powiat de Grajewo, voïvodie de Podlachie, au nord-est du pays. Il est situé à environ 7 km à l'ouest de Grajewo et à 79 km au nord-ouest de la capitale régionale Białystok. Portail de la Pologne Trouve plus

Chojnowo: Chojnowo est le nom de : Trouve plus

Chojnowo (Grajewo): Chojnowo est un village de Pologne, situé dans le gmina de Szczuczyn, dans le Powiat de Grajewo, dans la voïvodie de Podlachie. Trouve plus

Chojnowo (Lubusz): Chojnowo ( prononciation polonaise: [xɔi̯ˈnɔvɔ] ) est un village polonais de la gmina de Bobrowice dans la powiat de Krosno Odrzańskie de la voïvodie de Lubusz dans l'ouest de la Pologne. Il se situe à environ 5 kilomètres au sud-est de Bobrowice (siège de la gmina), 13 kilomètres au sud de Krosno Odrzańskie (siège de la powiat) et 27 kilomètres à l'ouest de Zielona Góra (siège de la diétine régionale). Le village comptait approximativement une population de 73 habitants en 2007. Trouve plus

Chojnowo (Maków): Chojnowo ( prononciation polonaise: [xɔi̯ˈnɔvɔ] ) est un village polonais de la gmina de Sypniewo dans la powiat de Maków de la voïvodie de Mazovie dans le centre-est de la Pologne. Il se situe à environ 4 kilomètres au sud de Sypniewo (siège de la gmina), 21 kilomètres au nord-est de Maków Mazowiecki (siège de la powiat) et à 91 kilomètres au nord de Varsovie (capitale de la Pologne). Trouve plus

Chojnowo (powiat de Mońki): Chojnowo est un village polonais de la gmina de Trzcianne dans le powiat de Mońki et dans la voïvodie de Podlachie. Il se situe à environ 5 kilomètres à l'ouest de Trzcianne, à 11 kilomètres au sud-ouest de Mońki et à 45 kilomètres au nord-ouest de Białystok. Portail de la Pologne Trouve plus

Chojnowo (Przasnysz): Chojnowo ( prononciation polonaise: [xɔi̯ˈnɔvɔ] ) est un village polonais de la gmina de Czernice Borowe dans la powiat de Przasnysz de la voïvodie de Mazovie dans le centre-est de la Pologne. Il se situe à environ 5 kilomètres à l'est de Czernice Borowe (siège de la gmina), 7 kilomètres à l'ouest de Przasnysz (siège de la powiat) et à 92 kilomètres au nord de Varsovie (capitale de la Pologne). Trouve plus

Chojnowo (Żuromin): Chojnowo ( prononciation polonaise: [xɔi̯ˈnɔvɔ]) est un village polonais de la gmina de Kuczbork-Osada dans la powiat de Żuromin de la voïvodie de Mazovie dans le centre-est de la Pologne. Il se situe à environ 2 kilomètres au nord de Kuczbork-Osada (siège de la gmina), 11 kilomètres à l'est de Żuromin (siège de la powiat) et à 118 kilomètres au nord-ouest de Varsovie (capitale de la Pologne). Trouve plus

Chojny Młode: Chojny Młode est un village de Pologne, situé dans la gmina de Łomża, dans le Powiat de Łomża, dans la voïvodie de Podlachie. Trouve plus

Choju Sentai Liveman: Trouve plus

Choju Sentai Liveman (Bioman 3): Trouve plus

Choju-giga: Trouve plus

Chôjû-giga: Trouve plus

Chōjū-giga: Le Chōjū-jinbutsu-giga (鳥獣人物戯画, « Caricatures de personnages de la faune »), ou plus communément Chōjū-giga (鳥獣戯画, lit. « Caricatures d'animaux »), est un emaki japonais du XIIe siècle appartenant au temple Kōzan-ji de Kyōto. Plusieurs théories l'ont attribué au moine Toba Sōjō, probablement de façon erronée. De nos jours, ils sont exposés aux musées nationaux de Kyōto et de Tōkyō. Les rouleaux s'ouvrent sur des lapins et des singes anthropomorphiques prenant un bain et se préparant pour une cérémonie, tandis qu'un singe poursuit les autres animaux avec un roseau et frappe une grenouille durant la cérémonie mouvementée. Plus loin, les animaux jouent ou font de la lutte, tandis que d'autres prennent part à des funérailles. La dernière scène montre une grenouille caricaturant Bouddha. Les rouleaux ont été publiés ou adaptés plusieurs fois sur papier par les maisons d'édition Geijutsuhiroba, Misuzu Shobo et Shibundō. Trouve plus

Chōju-ji (Kamakura): Le Hōkizan Chōju Zenji (宝亀山長寿禅寺) est un temple bouddhiste Rinzai de l'école Kenchō-ji situé à Yamanouchi (autrement appelé Kita-Kamakura), près de Kamakura, préfecture de Kanagawa au Japon. Il se trouve entre deux sites de Kita-Kamakura, l'entrée du col de Kamegayatsu et le Kenchō-ji, plus ancien monastère zen du Japon. Le Chōju-ji est un des deux bodaiji (菩提寺), c'est-à-dire temple funéraire, consacré à Ashikaga Takauji, fondateur de la dynastie des shoguns qui portent son nom. (L'autre est le Tōji-in de Kyoto). Le Chōju-ji a récemment ouvert pour la première fois ses portes au public. Trouve plus

Chojun Miyagi: Trouve plus

Chōjun Miyagi: Chōjun Miyagi (宮城 長順, Miyagi Chōjun, 25 avril 1888 à Naha, Okinawa - 9 octobre 1953) était un maître de karaté, fondateur du style Goju-Ryu. Trouve plus

Chok dee: Trouve plus

Chok wangun: Le plat nommé chok wangun est un plat du Cachemire à base d'aubergines, également connu sous le nom hindi de khatte baingan (खट्टे बैंगन, littéralement « aubergines acides ») dans le reste de l'Inde. Trouve plus

Choka: Choka, choca, cadère ou kader est le nom donné sur l'île de La Réunion, département d'outre-mer français du sud-ouest de l'océan Indien, à plusieurs espèces végétales, principalement Furcraea foetida, le choka vert, Agave americana, le choka bleu, et Agave angustifolia, le choka baïonnette, tous trois relevant de la famille des agavacées. Il est plus rarement employé pour des taxons éloignés mais à la morphologie similaire, en particulier les aloès Aloe vera et Aloe macra, ce dernier endémique de La Réunion. Les chokas trouvent ou ont autrefois trouvé de nombreux usages à La Réunion, en particulier le choka bleu, qui sert à la confection de cordes. Portail de la botanique Portail de La Réunion Trouve plus

Chōka: Le chōka (長歌, ou nagauta) est une des formes de la poésie waka. Le mot signifie littéralement « long poème ». Son schéma est du type : 5-7, 5-7, 5-7, etc., 7-7. Les chōka sont très souvent accompagnés d'un hanka (tanka comme si l'envoi) qui en complète le contenu. Kakinomoto no Hitomaro et Yamanoue no Okura sont les auteurs les plus importants de ce genre. Portail du Japon Portail de la poésie Trouve plus

Choka baïonnette: Trouve plus

Choka bleu: Trouve plus

Chokai (croiseur): Trouve plus

Chōkai (croiseur): Le Chōkai (鳥海) est le troisième croiseur de la classe Takao, construit pour la Marine impériale japonaise au début des années 1930. Avec un déplacement standard officiel (mais sous-évalué) de 9 850 tonnes, il associait une artillerie puissante, une protection satisfaisante et une grande vitesse. Comme ses trois sister-ships, il prit une part active aux opérations de la guerre du Pacifique, en particulier comme navire amiral de la 8e Flotte, pendant la campagne de Guadalcanal. Il a été le dernier navire opérationnel de sa classe et a été coulé, le 25 octobre 1944 pendant la bataille au large de Samar. Trouve plus

Chokalski: Trouve plus

Chokbo: Trouve plus

Chok-Dee: Chok-Dee est un film français réalisé par Xavier Durringer et sorti en 2005 d'après le livre de Dida Diafat. Trouve plus

Choke: Choke peut désigner : Choke, un roman de Chuck Palahniuk ; Choke (2001) un thriller psychologique écrit et dirigé par John Sjogren avec Dennis Hopper et Michael Madsen ; Choke (2008), un film de Clark Gregg tiré du roman de Chuck Palahniuk. le choke est le volet de démarrage à froid, sur une voiture, en anglais. Le terme se rencontre en français québécois. Le choke (ou choque), une danse originaire de Tura en Colombie. Le Choke, les degrés de rétreint qui désignent l'étranglement de la sortie de canon d'un fusil. Trouve plus

Choke (danse): Le choke (ou choque, ou encore baile del choke) est une danse sud-américaine née dans les banlieues de Buenaventura (Valle del Cauca), et proche du perreo dont elle est issue. Elle est pratiquée sur de la musique reggaeton et consiste à balancer son corps en cognant le bassin de son partenaire sur le rythme de la musique. Ce mouvement suggestif n'a pas pour autant de connotation sexuelle puisque le couple de danseurs n'est pas forcément mixte et on peut changer de rôle à volonté en cognant le bassin de son partenaire avec n'importe quelle partie du corps. Trouve plus

Choke (film, 2001): Choke (Shock) est un film américain écrit et réalisé par John Sjogren sorti en 2001. Trouve plus

Choke (film, 2008): Choke est un film américain sorti en 2009, adapté du roman éponyme de Chuck Palahniuk, et réalisé par Clark Gregg. Trouve plus

Choke (roman): Choke est un roman de Chuck Palahniuk paru en 2001. Trouve plus

Choke Suplex: Trouve plus

Chokebore: Chokebore est un groupe de rock indépendant américain, originaire d'Honolulu, à Hawaï. Il est fondé au début des années 1990, séparé en 2005 après cinq albums studio et un album live, et reformé depuis 2010. Trouve plus

Chokehold: Trouve plus

Chokei: Trouve plus

Chôkei: Trouve plus

Chōkei: L'empereur Chōkei (長慶天皇, Chōkei Tennō, 1343 – 27 août 1394) était le 98e empereur du Japon, selon l'ordre traditionnel de la succession, et a régné sur la Cour du Sud de l'époque Nanboku-chō du 29 mars 1368 à 1383. Son nom personnel était Yutanari (寛成). Trouve plus

Chokela: Trouve plus

Choker: Choker ou collier ras du cou, une sorte de collier ; Choker, un film dont le compositeur de la musique est Harry Manfredini. Trouve plus

Chokeslam: Le Chokeslam ou en japonais Nodowa otoshi est une prise de lutte professionnelle utilisée au catch proche du side slam qui appartient au Body slam et qui se rapporte à un claquement du dos en saisissant la gorge de l'adversaire, le soulevant vers le haut pour le claquer vers le bas. Cette prise est plutôt utilisée comme prise de finition par la majorité des lutteurs de grand taille, comme Big Show, Kane (qui en fait sa prise de finition), Akira Taue, etc. mais c'est The Undertaker qui est le premier catcheur à populariser le chokeslam. Habituellement, pour effectuer un chokeslam, l'attaquant prend son adversaire en single arm choke, mais comme l'étranglement est illégal, l'attaquant délivre tout de suite un chokeslam. Cette prise peut être employée par un attaquant sur deux adversaires, chaque main saisit la gorge de chaque adversaire, c'est le Double chokeslam. Trouve plus

Choketawee Promrut: Choketawee Promrut (thaï : โชคทวี พรหมรัตน์) (né le 16 mars 1975 à Phang Nga en Thaïlande) est un joueur de football international thaïlandais, qui évoluait au poste de défenseur et de milieu de terrain, avant de devenir ensuite entraîneur. Trouve plus

Chokhatauri (municipalité): Trouve plus

Chokher Bali: Chokher Bali (চোখের বালি) est un film dramatique indien, réalisé par Rituparno Ghosh, sorti en 2003. Il est adapté du roman éponyme de Rabindranath Tagore, paru en 1903. Trouve plus

Chokhma: Trouve plus

Chökhor Ling: Chökhor Ling (tibétain : ཆོས་འཁོར་གླིང, Wylie : chos 'khor gling, signifiant « jardin de la roue du Dharma ») est un monastère gelugpa, école du bouddhiste tibétain, basée dans la Vienne (France) à Haims. Créé en 2007 par Geshé Thupten Khédroup, Anilas Gelek Drölkar (Davina Delor) et Gelek Chödzom, c'est un lieu de paix et de recueillement dédié aux moines et aux moniales bouddhistes et à toute personne souhaitant découvrir et approfondir les voies de la sagesse. Trouve plus

Chokhorgyal: Le monastère de Chokhorgyal a été fondé en 1509 au Tibet. Le monastère de Chokhorgyal a été construit en un des points geomantiques ancien du Tibet, une vaste plaine triangulaire au confluent de trois cours d'eau et entouré par trois montagnes symbolisant l'harmonie parfaite de trois éléments : la terre, l'eau et l'air. Le mur d'enceinte du monastère à la forme d'un triangle équilateral. Le 2e dalaï-lama, Gendun Gyatso a fondé le monastère de Chokhorgyal en 1509 comme endroit de repos et de culte pour tous ceux faisant le pèlerinage au lac de Lhamo-Latso. Le monastère de Chokhorgyal a été rasé par les mongoles Dzoungars en 1718, reconstruit par la suite, le monastère fut à nouveau détruit par l'armée chinoise en 1959. À l'intérieur des murs, on trouve les ruines de centaines de bâtiments en pierre, y compris plusieurs temples. Avant sa destruction par les tanks et la dynamite, il y avait 500 moines à Chokhorgyal; maintenant, il n'y en a que quelques-uns, peut-être pas plus de deux. Pour atteindre Lhamo-Latso, il faut suivre le principal chemin pavé de larges pierres partant vers le nord-est du monastère. Trouve plus

Choki: Trouve plus

Chōki: Trouve plus

Chōki Motobu: Trouve plus

Chōkidōin Vander: Vander (超機動員ヴァンダー, chōkidōinvandā) est un manga de Masakazu Katsura, prépublié à partir de fin 1985 dans Weekly Shōnen Jump et publié en volumes en 1987 par Shueisha (réédité en 1995 et en 2001). Il comporte dix-huit scènes et une cachée Trouve plus

Chokier: Chokier (en wallon Tchôkire) est une section de la commune belge de Flémalle située en Région wallonne dans la province de Liège. C'était une commune à part entière avant sa fusion avec Flémalle-Haute le 26 mars 1969. Trouve plus

Choking Victim: Choking Victim est un groupe de punk rock américain, originaire de New York. Ils mêlent punk hardcore et ska, jouant un genre plus tard appelé skacore. Après la dissolution du groupe, qui a eu lieu le même jour que l'enregistrement de leur unique album studio No Gods, No Managers, ses membres ont créé le groupe Leftover Crack. Trouve plus

Chokio: La ville de Chokio est située dans le comté de Stevens, dans l'État du Minnesota, aux États-Unis. Sa population s'élevait à 400 habitants lors du recensement de 2010, estimée à 382 habitants en 2016. Trouve plus

Chōkitsu Kurumatani: Chōkitsu Kurumatani (車谷 長吉, Kurumatani Chōkitsu) né Kurumatani Yoshihiko (車谷 嘉彦, Yoshihiko Kurumatani) le 1er juillet 1945 dans le district de Shikama, préfecture de Hyōgo (à présent Himeji) et décédé le 17 mai 2015) est un écrivain japonais. Kurumatani étudie la langue allemande à l'université Keiō. Il travaille pour une agence de publicité et une maison d'édition et comme aide-cuisinier dans différentes parties de la région du Kansai. En 1993, il reçoit le prix Mishima pour Shiotsubo no saji, puis deux ans plus tard le prix Taiko Hirabayashi pour Hyōryūbutsu. Il est couronné du prix Naoki en 1998 pour Double Suicide manqué aux 48 cascades (Akame yonjūhachi-taki shinjū misui). Trouve plus

Chokkan 2 ~Nogashita Sakana wa Ōkiizo!~: Chokkan 2 ~Nogashita Sakana wa Ōkiizo!~ (直感2~逃した魚は大きいぞ!~) est le 28e single du groupe féminin de J-pop Morning Musume, sorti en 2005. Trouve plus

Chokladboll: Le chokladboll (pluriel en suédois : chokladbollar), connu aussi comme havreboll, kokosboll et negerboll, est un petit gâteau au chocolat et à la noix de coco originaire de Suède. Trouve plus

Chokmah: Dans la Kabbale, Chokmah (transliteration de חכמה, la sagesse) (ou chochmah ou hokhmah) est l'avant-dernière Sephira. Dans la mystique juive du Zohar, c'est la première étape de transformation des émanations de Or Ein Soph, après leur manifestation initiale par Kether. C'est donc la première étape de la création active, mais à ce stade, le monde est encore indifférencié. Chokmah introduit la capacité à devenir. C'est l'étape où est acquise l'impulsion primordiale, le primum mobile, qui pousse la créature dans l'existence. C'est la « force » primitive dans le processus de création. La création gagne ici sa force fondamentale, son désir de devenir. Cette énergie n'est pas orientée ni structurée à ce stade (il est Tohu-Bohu, informe et vide - Gn 1:2), il ne deviendra compréhensible qu'au stade de Binah. Son désir de se réaliser ne peut pas encore s'accomplir, puisqu'il n'y a pas encore pour le réaliser de limite entre « soi » et « non-soi », ni même entre « avant » et « après » : c'est une énergie absolue, mais encore totalement potentielle. Pour traduire cette idée de mise en mouvement encore non appliquée, on peut remarquer que le premier mot de la Torah, Bereshit, qui signifie littéralement « en un commencement (Dieu créa le Ciel et la Terre) » a été traduit dans le Targum Yonatan ainsi : « Par Chokmah (Dieu créa le Ciel et la Terre) ». Dans la représentation usuelle de l'Arbre de Vie, c'est la plus élevée sur le pilier de droite (kav yamin, le pilier de la miséricorde). Il en part cinq sentiers. Elle est située sous Kether et à sa droite, au même niveau que Binah située sur l'autre pilier, au-dessus de la paire de Sephiroth que forment Hesed et Netzach (mais le sentier vers Netzach n'est parfois pas pris en compte dans certaines traditions cabalistes). Le dernier sentier la relie à Tiphereth sur le pilier central. En psychologie occulte, Chokmah est associée à la perception soudaine d'intuitions fulgurantes, sous le titre de « intelligence illuminante ». La « sagesse » de Chokmah est la capacité à examiner la réalité à son niveau d'abstraction le plus élevé, jusqu'à être capable de percevoir ce qui en fait la vérité essentielle. Cette « graine de vérité » alimente ensuite Binah, où elle vient féconder ce qui deviendra ensuite l'épanouissement d'une analyse plus formulée - et donc, compréhensible. Cette perception est associée au Psaume 34:9, « goûtez et voyez comme est bon le Seigneur », où l'on explique que le sens (intérieur et spirituel) du goût (transmis par Chokmah) précède celui de la vision (traduit par Hesed). Placée au sommet du pilier de l'amour, Chokmah est la force essentielle, le Sujet absolu, en relation avec Binah, l'Objet absolu. Chokmah est l'essentiel du principe mâle dans la dialectique entre principe masculin et féminin. De ce point de vue, Chokmah s'apparente à Shiva dans son opposition dialectique avec Shakti dans le Shakta tantra. De manière imagée, ce couple fonctionne comme le moteur et l'essence d'une voiture: Chokmah est l'essence qui fournit l'énergie pure, mais non structurée, alors que Binah est le moteur qui fournit la structure pure, mais sans énergie - l'un sans l'autre est inutile et ne peut que rester stérile, c'est l'association des deux qui permet au cosmos de se mettre en mouvement. Portail des religions et croyances Portail de la culture juive et du judaïsme Trouve plus

Choko: Un choko (猪口, parfois aussi appelé choku ou inoguchi) ou o-choko (avec le préfixe honorifique « o ») est une petite coupe (de 2 à 4 cm de diamètre et de hauteur) en céramique ou porcelaine dédiée au service du saké, l'alcool de riz du Japon. Historiquement, cette vaisselle contenait une sauce pour le service des sobas, les nouilles japonaises, mais à la faveur de la popularité du saké durant la période d'Edo, elle fut peu à peu consacrée au seul service de l'alcool. Après avoir réchauffé le saké (à 50° max) au bain-marie dans un pichet appelé tokkuri, on le verse dans le choko afin de le déguster. Conséquemment à la large ouverture de la coupelle, le saké perd instantanément 5°, mais reste ensuite longtemps à bonne température en raison de l'inertie de la céramique. On peut aussi y verser du saké froid, bien que dans ce cas, on préférera peut-être un choko en verre de facture récente ou un masu, un récipient traditionnel en bois. On trouve également depuis le XXe siècle, des coupelles plus larges (6 à 8 cm de diamètre et hauteur), appelées guinomi et destinées plutôt à la consommation personnelle. Portail de la bière Portail du Japon Trouve plus

Chôko Iida: Trouve plus

Chōko Iida: Chōko Iida (飯田蝶子, Iida Chōko) est une actrice japonaise née le 15 avril 1897 et morte le 26 décembre 1972. Trouve plus

Chōkō Ikuta: Chōkō Ikuta (生田 長江), 21 avril 1881 - 1er novembre 1936, est un critique littéraire et traducteur japonais. Avec ses traductions d'œuvres de Nietzsche (Ainsi parlait Zarathoustra), Gabriele D'Annunzio (Le Triomphe de la mort), Dante (la Divine Comédie), Karl Marx et Gustave Flaubert, Ikuta s'impose comme un traducteur japonais majeur du début du XXe siècle. En tant que promoteur du mouvement féministe émergent, il dirige avec la poétesse Akiko Yosano et les écrivains Kochō Baba et Sōhei Morita un cercle littéraire pour femmes (Keishū Bungakkai). Trouve plus

Choko Mabuchi: Trouve plus

Chōko Mabuchi: Chōko Mabuchi (馬淵 テフ子, Mabuchi Chōko), née le 5 juin 1911 à Hirosaki et morte le 23 février 1985, est une pionnière de l'aviation japonaise. Sa collègue Kiku Nishizaki et elle sont en novembre 1933 les premières femmes à franchir la mer du Japon aux commandes d'un avion. Trouve plus

Chōkō Senki Kikaiōh: Trouve plus

Chōkō-ji: Chōkō-ji (朝光寺 Chōkōji) est un temple bouddhiste situé à Yashiro, préfecture de Hyōgo au Japon. Trouve plus

Chokoloskee: Chokoloskee est une census-designated place située dans le comté de Collier, dans l'État de Floride, aux États-Unis. Sa population s'élevait à 359 habitants lors du recensement de 2010. Trouve plus

Cho-Ko-Nu: Trouve plus

Chokoro: Chokoro – appelé Sokoro en sénoufo – est une commune rurale située dans le département de Koloko de la province de Kénédougou dans la région des Hauts-Bassins au Burkina Faso. Trouve plus

Chokosai Eisho: Trouve plus

Chōkōsai Eishō: Chōkōsai Eishō, ou Eisho comme il est plus généralement connu (actif entre 1790 et 1799), est un artiste japonais ukiyo-e. Élève de Eishi, il s'inscrit dans la lignée stylistique de celui-ci, mais également dans celle de Utamaro, par son recours fréquent aux okubi-e, qui peuvent également faire appel à des fonds micacés qui en accroissent encore l'impact. Richard Lane a souligné également, outre la parenté avec Utamaro, une certaine proximité de Eisho avec Kiyonaga, par un style plus « robuste », moins gracile que celui de Eishi. Ses œuvres rappellent celles de Eisui et de Eiri, autres élèves de Eishi. Parmi ses œuvres, on compte la série d'estampes ukiyo-e nommée kakuchū bijin kurabe. Trouve plus

Chokosoku Card Racer: Chokosoku Card Racer est un jeu vidéo de course utilisant un système de cartes, développé et édité par Capcom en 2007 sur System 246. Trouve plus

Chokotoff: Le Chokotoff est une friandise chocolatée d'origine belge de la marque Côte d'Or. Introduit sur le marché en 1934, le chokotoff est composé d'un « cœur » parallélépipédique de 30 mm x 15 mm x 15 mm de caramel semi-dur au chocolat enrobé d'une « croûte » de 2 mm de chocolat noir croquant. Il est emballé dans un papier sulfurisé brun foncé (pour rappeler le chocolat) ; les extrémités tournées en papillote sont imprimées d'un motif « pied-de-poule » doré, la partie centrale est couverte d'un papier aluminium laminé or et brun, portant le nom « Chokotoff », la marque Côte d'Or et son emblème, l'éléphant. Le nom de cette friandise combine le préfixe choko (chocolat) et la contraction du mot « toffee » ; il est aussi probable que son créateur ait voulu faire un jeu de mot avec le mot « tof » qui en dialecte bruxellois signifie bon, plaisant, agréable. En 2010, Côte d'Or a lancé un nouveau Chokotoff. Il s'agit du Chokotoff blanc, pour lequel le cœur au caramel reste le même, mais où le chocolat noir est remplacé par du chocolat blanc. En juin 2011, le groupe Kraft Foods, propriétaire de la marque Côte d'Or, annonce la délocalisation en Europe de l'Est, prévue pour 2013, de la fabrication du chokotoff. Le chokotoff, produit dans l'usine de Hal (Belgique) depuis sa création, devait, dès 2012, être produit en Lituanie à partir de chocolat belge ; la perte de ce symbole suscitait de vives réactions du personnel. Cependant, en février 2012, le syndicat socialiste (BBTK) a annoncé que la production restait à Hal, réduisant ainsi les pertes d'emplois. Trouve plus

Chokotto Love: Chokotto Love (ちょこっとLOVE) est le premier single du groupe féminin de J-pop Petit Moni, sous-groupe de Morning Musume, sorti en 1999. Trouve plus

Chokri: Le monastère de Chokri est un monastère du Bouddhisme tibétain situé dans le Kham, le Tibet oriental. Trouve plus

Chokri (homonymie): Trouve plus

Chokri Abahnini: Trouve plus

Chokri Belaid: Trouve plus

Chokri Belaïd: Chokri Belaïd (arabe : شكري بلعيد soit [ˈʃokri belˈʕiːd] en arabe tunisien), né le 26 novembre 1964 à Djebel Jelloud et assassiné le 6 février 2013 à El Menzah VI, est un homme politique et avocat tunisien. Son assassinat provoque des manifestations violentes et la plus grave crise gouvernementale depuis la révolution de 2011. Trouve plus

Chokri Belhassen: Chokri Belhassen (arabe : شكري بن حسن), également orthographié Choukri Ben Hassan, né le 8 décembre 1972 à Sousse, est un homme politique tunisien. Secrétaire d'État chargé de l'Environnement de 2016 à 2018 puis de l'Économie sociale et solidaire jusqu'en 2020, il devient ensuite ministre de l'Environnement et ministre des Affaires locales par intérim pendant quelques mois. Trouve plus

Chokri Ben Samir: Chokri Ben Samir, né le 4 novembre 1988, est un handballeur tunisien. Trouve plus

Chokri El Ouaer: Chokri El Ouaer (arabe : شكري الواعر), né le 15 août 1966 à Tunis, est un footballeur tunisien qui a joué au poste de gardien de but avec l'équipe de Tunisie et l'Espérance sportive de Tunis. Il a occupé le poste de directeur sportif de la section football de l'Espérance sportive de Tunis en 2007. En 2011, il est inscrit sur la liste de l'Union patriotique libre, dans la circonscription de Tunis 1, en vue de l'élection de l'assemblée constituante. Trouve plus

Chokri Ghanem: Trouve plus

Chokri Jouini: Chokri Jouini, né le 25 avril 1989 à Tunis, est un volleyeur tunisien. Il mesure 1,94 m et joue en tant qu'attaquant. Trouve plus

Chokri Mabkhout: Chokri Mabkhout (arabe : شكري المبخوت), né le 3 mai 1962 à Tunis, est un linguiste, écrivain et universitaire tunisien. Trouve plus

Chokri Mahassine: Chokri Mahassine, né le 16 mars 1960 à Casablanca (Maroc) est un homme politique belge flamand, membre du Sp.a. Il est agrégé de l'enseignement moyen inférieur. Il est employé. Il est aussi connu pour être l'organisateur du festival Pukkelpop. Trouve plus

Chokri Mamoghli: Chokri Mamoghli, né le 26 novembre 1958 à Tunis et mort le 28 avril 2018 dans la même ville, est un universitaire tunisien qui a assumé plusieurs responsabilités académiques et politiques. Trouve plus

Chokri Omar Hanachi: Chokri Omar Hanachi ou Chokri Omar Hannachi, né à Tunis, est un chanteur et compositeur tunisien. Il a collaboré avec plusieurs artistes et compositeurs tunisiens, notamment Hatem Guizani. Parmi ses chansons figurent : La la Wallah ; Baayounek Ya Leïla.Chokri Omar Hanachi participe à plusieurs festivals et cérémonies en Tunisie,,, notamment le Festival international de Carthage. Il est l'un des fondateurs du syndicat tunisien des musiciens et a été secrétaire général du syndicat des chanteurs professionnels. Il est le frère de l'interprète Abdelwaheb Hanachi, du réalisateur Tawfik Hanachi et de la musicienne Zakïa Hanachi. Trouve plus

Chokri Omar Hannachi: Trouve plus

Chokri Terzi: Chokri Terzi, né le 12 septembre 1967 à Siliana, est un ingénieur et homme politique tunisien. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...