Rechercher dans ce blog

mardi 16 février 2021

Chlorothraupis, Chlorothraupis carmioli, Chlorothraupis frenata, Chlorothraupis olivacea, Chlorothraupis stolzmanni,

Chlorothraupis: Le genre Chlorothraupis regroupe quatre espèces de passereaux de la famille des Cardinalidae. Trouve plus

Chlorothraupis carmioli: Trouve plus

Chlorothraupis frenata: Trouve plus

Chlorothraupis olivacea: Trouve plus

Chlorothraupis stolzmanni: Trouve plus

Chlorotique: Trouve plus

Chlorotoluène: Le chlorotoluène ou chlorométhylbenzène est un composé aromatique de formule C7H7Cl. Il est constitué d'un cycle benzénique substitué par un groupe méthyle et un atome de chlore. Comme tous les benzènes disubstitués, il existe sous la forme de trois isomères structuraux, les composés ortho, méta et para, selon la position relative des deux substituants sur le cycle. Le chlorure de benzyle, parfois appelé α-chlorotoluène, est un isomère des chlorotoluènes où le chlore est substitué sur le groupe méthyle, mais il n'est pas considéré à proprement parler comme un chlorotoluène. Trouve plus

Chlorotoluron: Trouve plus

Chlorotrifluorométhane: Le chlorotrifluorométhane CClF3, également appelé fréon 13, CFC-13, ou R-13, est un halogénoalcane de la famille des chlorofluorocarbures (CFC). C'est un gaz ininflammable, non-corrosif, incolore, inodore (sauf en très grande concentration où son odeur est douce et éthérée, proche de celle du tétrachlorométhane). Il est utilisé comme réfrigérant sous le nom de R-13, mais du fait de la dégradation de l'ozone qu'il engendre, son usage est de plus en plus réduit. Le Protocole de Montréal a décidé l'arrêt total de sa production en 2010. Trouve plus

Chloroxuron: Le chloroxuron est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet herbicide, et qui appartient à la famille chimique des urées substituées. Trouve plus

Chloroxylénol: Le chloroxylénol ou 4-chloro-3,5-diméthylphénol est un composé chimique antimicrobien utilisé pour lutter contre les bactéries, algues et moisissures dans les colles, émulsions et peintures et pour nettoyer des réservoirs. Il est aussi régulièrement utilisé dans des solutions antibactériennes comme le Dettol ou des pommades comme la vaseline. Des études ont montré une légère activité antimicrobienne qui peut être améliorée par l'ajout d'additifs. Son action antibactérienne est due à sa capacité à rompre les membranes plasmiques. Trouve plus

Chlorphacinone: Trouve plus

Chlorphénacone: Trouve plus

Chlorphéniramine: La chlorphénamine ou chlorphéniramine est un composé chimique de la classe des pyridines, qui a des propriétés médicales anticholinergiques, sédatives, antitussives et antihistaminiques. C'est surtout comme antihistaminique que la chlorphénamine est utilisée. Elle se prescrit pour atténuer les symptômes associés aux allergies telles que le rhume des foins ou l'urticaire. C'est un antihistaminique de première génération et, à ce titre, elle a un effet de sédation important. Elle fait partie de la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé (liste mise à jour en avril 2013). Trouve plus

Chlorproéthazine: La chlorproéthazine est un antipsychotique. Trouve plus

Chlorpromazine: La chlorpromazine est historiquement le premier médicament antipsychotique. Vendue sous forme de chlorhydrate de chlorpromazine, elle fut initialement surnommée la « lobotomie chimique » par le Dr Heinz Lehmann en raison des effets similaires avec cette pratique neurochirurgicale controversée. Le surnom de « camisole chimique » fut par la suite généralisé en raison de son effet narcotique. Elle possède un effet anxiolytique, hypnotique, antihypertenseur, antiémétique et anticholinergique. Elle est aujourd'hui considérée comme un antipsychotique typique. Classée comme antipsychotique de 1re génération, elle est utilisée dans le traitement des psychoses aiguës et chroniques, comme la schizophrénie et certaines phases maniaques du trouble bipolaire. On l'utilise aussi dans le traitement de la porphyrie, du tétanos, de certains problèmes liés à la croissance chez l'enfant, et comme préanesthésique[Quoi ?]. Elle fait partie des médicaments existants testés contre la Covid-19, dans le cadre du projet ReCovery, au Groupe hospitalier universitaire (GHU) Paris psychiatrie & neurosciences. Trouve plus

Chlorpromazine (maladie professionnelle): Cet article décrit les critères administratifs pour qu'une allergie à la chlorpromazine soit reconnue comme maladie professionnelle. Cet article relève du domaine de la législation sur la protection sociale et a un caractère davantage juridique que médical. Trouve plus

Chlorprophame: Le chlorprophame, également désigné isopropyl3 chlorophénylcarbamate ou CIPC, est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet herbicide, et qui appartient à la famille chimique des carbamates. Cette substance est notamment employée comme anti-germinatif pour le stockage des pommes de terre. Elle permet de garantir une durée de stockage comprise entre 6 et 9 mois selon la vigueur germinative de la variété stockée ainsi que de la température du stockage. Trouve plus

Chlorprothixène: Le chlorprothixène (Truxal, Cloxan, Taractan) est un antipsychotique typique appartenant à la classe des thioxanthènes, et le premier à avoir été synthétisé. Il a été introduit en 1959 par Lundbeck. Trouve plus

Chlorpyrifos: Trouve plus

Chlorpyriphos: Trouve plus

Chlorpyriphos-ethyl: Trouve plus

Chlorpyriphos-éthyl: Le chlorpyriphos-éthyl (ou chlorpyrifos-éthyl ; 0,0-diethyl-O-[3,5,6-trichloro-2-pyridyl]phosphorothioate) est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet insecticide à large spectre, et qui appartient à la famille chimique des organophosphorés (OP) chlorés. En France, cette molécule entre dans la composition du Pyristar utilisé dans la culture des épinards, pour lutter contre les insectes (pucerons, chenilles et mouche des semis). Quand on parle, en france et dans les médias, du chlorpyriphos, il s'agit habituellement du chlorpyriphos-éthyl, à distinguer du chlorpyriphos-méthyl, aux propriétés bien différentes. Trouve plus

Chlorpyriphos-methyl: Trouve plus

Chlorpyriphos-méthyl: Le chlorpyriphos-méthyl est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet insecticide, et qui appartient à la famille chimique des organophosphorés. Trouve plus

Chlorsulfuron: Le chlorsulfuron est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet herbicide, et qui appartient à la famille chimique des sulfonylurées. Trouve plus

Chlortalidone: Le chlortalidone est un médicament diurétique de type thiazidique utilisé pour traiter l'hypertension artérielle et est commercialisé sous le nom d'Hygroton. Trouve plus

Chlortétracycline: L'Auréomycine (nom commercial de la chlortétracycline, Lederle) est un antibiotique, le premier découvert de la classe des tétracyclines. Il a été découvert en 1945 par Benjamin Minge Duggar employé des laboratoires Lederle, sous la supervision de Yellapragada Subbarow. Duggar a identifié cet antibiotique comme le produit d'un actinomycete qu'il cultivait dans un échantillon de sol de Sanborn Field à l'University of Missouri. L'organisme fut nommé Streptomyces aureofaciens et la molécule isolée, Auréo-mycine, pour rappeler sa couleur dorée. Trouve plus

Chlorthal: Le chlorthal est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet herbicide, et qui appartient à la famille chimique des dérivés phtaliques. Trouve plus

Chlorthiamide: Le chlorthiamide ou chlortiamide est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet herbicide, et qui appartient à la famille chimique des thioamides. Trouve plus

Chlortiamide: Trouve plus

Chlortoluron: Le chlortoluron est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet herbicide, et qui appartient à la famille chimique des urées substituées (C10H13ClN2O). Trouve plus

Chlorure: Dans le domaine de la chimie ou de la qualité de l'eau ou de l'air, le terme chlorure désigne : l'ion chlorure Cl- : c'est un atome de chlore chargé d'un électron supplémentaire ; c'est un ion négatif (anion), dit halogénure ; un atome de chlore ayant gagné un électron. Il est aussi produit lors de la dissociation du chlorure d'hydrogène dans l'eau. Des chlorures peuvent être localement impliqués dans les pluies acides et phénomènes d'acidification d'eaux superficielles ou souterraines ; tout sel de l'acide chlorhydrique (HCl) ; un chlorure peut donc être inorganique (minéral, métallique) ou organique (exemple : chlorométhane CH3Cl, également appelé chlorure de méthyle). Trouve plus

Chlorure acétyle: Trouve plus

Chlorure aurique: Trouve plus

Chlorure chromique: Trouve plus

Chlorure cobalteux: Trouve plus

Chlorure cuivrique: Trouve plus

Chlorure cyanurique: Le chlorure cyanurique est un composé chimique de formule (NCCl)3. C'est un dérivé chloré de la 1,3,5-triazine. C'est un trimère du chlorure de cyanogène. Trouve plus

Chlorure d' aminométhylpyrimidinylhydroxyéthylméthythiazolium: Trouve plus

Chlorure d'acyle: Trouve plus

Chlorure d'alkyle: Trouve plus

Chlorure d'aluminium: Trouve plus

Chlorure d'ammonium: Trouve plus

Chlorure d'argent: Trouve plus

Chlorure d'étain: Trouve plus

Chlorure d'étain(II): Trouve plus

Chlorure d'étain(IV): Trouve plus

Chlorure d'éthanoyle: Trouve plus

Chlorure d'ethyle: Trouve plus

Chlorure d'éthyle: Trouve plus

Chlorure d'hydrogène: Trouve plus

Chlorure d'or(III): Trouve plus

Chlorure d'acétyle: Le chlorure d'acétyle ou chlorure d'éthanoyle est un composé organique du groupe des chlorures d'acyle, une sous-famille des halogénures d'acyle. Dérivé de l'acide acétique (acide éthanoïque), sa formule est CH3COCl. Trouve plus

Chlorure d'acide: Trouve plus

Chlorure d'actinium: Le chlorure d'actinium est un cristal blanc composé de chlore et d'actinium. Trouve plus

Chlorure d'acyle: En chimie organique, un chlorure d'acyle est un composé organique comportant un groupe fonctionnel -CO-Cl, leur formule générale étant usuellement noté RCOCl, R étant une chaîne latérale. On les considère en général comme des dérivés réactifs des acides carboxyliques. Ils sont l'un des plus importants sous-groupes des halogénures d'acyle. Trouve plus

Chlorure d'alkyl: Trouve plus

Chlorure d'alkyle: Trouve plus

Chlorure d'allyl: Trouve plus

Chlorure d'allyle: Le chlorure d'allyle ou chlorure allylique ou encore 3-chloroprop-1-ène est le composé organique de formule semi-développée CH2=CH–CH2Cl. Il présente un groupe alcène ou allylique à côté d'un groupe chlorométhyle. Cet haloalcène liquide et incolore est quasiment insoluble dans l'eau mais est soluble dans la plupart des solvants organiques courants. Il est principalement converti en épichlorohydrine (1-chloro-2,3-époxypropane) qui est utilisée dans la production de résines, plastiques, explosifs. Trouve plus

Chlorure d'aluminium: Le chlorure d'aluminium (AlCl3) aussi appelé trichlorure d'aluminium, ou chlorure d'aluminium(III), est un sel d'aluminium et de chlore. La forme anhydre possède une structure particulière : bien qu'étant un halogénure d'un métal très électropositif, les liaisons chimiques sont principalement covalentes et non pas ioniques comme on pourrait s'y attendre. Cela a notamment pour conséquence qu'AlCl3 possède des températures de fusion et de sublimation basses (178 °C pour cette dernière), et qu'à l'état liquide, il conduit mal l'électricité contrairement aux halogénures ioniques comme le chlorure de sodium. Ce composé existe à l'état solide sous la forme d'un réseau hexacoordiné. Il fond en formant un dimère tétracoordiné, Al2Cl6 qui peut se vaporiser, mais qui se dissocie à température plus élevée pour former une espèce AlCl3 analogue à BF3. Le chlorure d'aluminium est très déliquescent et il peut exploser au contact de l'eau sous l'effet de l'hydratation. Il s'hydrolyse partiellement en présence d'eau pour former du chlorure d'hydrogène (acide chlorhydrique). En solution aqueuse, AlCl3 est totalement ionisé et la solution conduit bien le courant électrique. Cette solution est acide. De manière simplifiée, le cation produit par la réaction du chlorure d'aluminium avec l'eau s'écrit : AlCl3 est probablement l'acide de Lewis le plus couramment utilisé et parmi les plus puissants. Ce composé possède de très nombreuses applications dans l'industrie chimique, notamment comme catalyseur pour les réactions de Friedel et Crafts, à la fois l'alkylation et l'acylation. Il est également utilisé pour des réactions de polymérisation ou d'isomérisation de composés organiques. Il existe également un chlorure d'aluminium(I) (AlCl), mais il est très instable et n'est connu qu'à l'état gazeux. Trouve plus

Chlorure d'aluminium(III): Trouve plus

Chlorure d'américium(III): Le chlorure d'américium(III) ou trichlorure d'américium est le composé chimique constitué d'américium et de chlore de formule AmCl3. Il forme des cristaux roses hexagonaux. À l'état solide, chaque atome d'américium a neuf atomes de chlore comme proches voisins, approximativement à la même distance,. L'hexahydrate a une structure cristalline monoclinale avec : a = 970,2 pm, b = 656,7 pm et c = 800,9 pm ; β = 93° 37' ; groupe d'espace : P2/n. Trouve plus

Chlorure d'ammonium: Le chlorure d'ammonium est un solide ionique de formule chimique NH4Cl. Trouve plus

Chlorure d'argent: Le chlorure d'argent (AgCl) est un composé inorganique du chlore et de l'argent. On le trouve sous la forme d'une poudre blanche amorphe. Trouve plus

Chlorure d'aryle: Trouve plus

Chlorure d'asoxime: Le chlorure d'asoxime, ou HI-6, est une oxime utilisée conjointement avec l'atropine dans le traitement de certains empoisonnements aux organophosphorés, comme des pesticides ou des agents innervants de la « série G » (tabun, sarin, soman) et de la « série V » (VR, VX). Sa structure contient un résidu d'isonicotinamide et un autre d'oxime de nicotinamide liés par un pont éther. L'asoxime est utilisée généralement sous forme de dichlorure (2 Cl–), mais également sous forme de dimésylate (2 CH3SO3–). Elle peut être administrée en complément du diazépam pour traiter les convulsions résultant d'une exposition aux insecticides ou aux agent innervants organophosphorés. L'asoxime présente également une certaine efficacité sur la souris contre le stress oxydant consécutif à une exposition au gaz moutarde (ypérite) et aux rayonnements ionisants. Trouve plus

Chlorure de 4-toluènesulfonyle: Le chlorure de 4-toluènesulfonyle, habituellement appelé chlorure de tosyle est un chlorure d'acide sulfonique de formule semi-développée CH3C6H4SO2Cl. Ce solide blanc (incolore) malodorant est un réactif très largement utilisé en synthèse organique. Abrégé par TsCl, c'est le dérivé du toluène portant le groupe fonctionnel chlorure de sulfonyle (-SO2Cl). Trouve plus

Chlorure de baryum: Le chlorure de baryum, de formule chimique BaCl2 est un sel de chlore et de baryum de couleur blanche. C'est un composé ionique soluble dans l'eau. Comme la plupart des sels de baryum, c'est un composé relativement toxique. Lorsqu'il est enflammé, il produit une flamme de couleur jaune-vert. Sa forme hydratée la plus fréquente est BaCl2.2H2O. Trouve plus

Chlorure de benzal: Trouve plus

Chlorure de benzalkonium: Le chlorure de benzalkonium, aussi connu sous le nom de chlorure d'alkyldiméthylbenzylammonium et ADBAC, est un mélange de chlorures d'alkylbenzyldiméthylammonium avec des chaînes carbonées de longueur variable. Ce produit est un agent de surface cationique de la famille des ammoniums quaternaires. Trouve plus

Chlorure de benzènediazonium: Le chlorure de benzènediazonium est un composé chimique de formule [C6H5N≡N]+Cl–. Il s'agit d'un sel du cation benzènediazonium [C6H5N≡N]+ et de l'anion chlorure Cl–. Il se présente sous la forme d'un solide cristallisé incolore, soluble dans les solvants polaires tels que l'eau, mais moins soluble dans l'éthanol. Il vire au brun lorsqu'il est exposé à l'air libre. C'est un composé instable, qui appartient à la famille des aryldiazoniums, précurseurs des colorants azoïques obtenus via un couplage azo. On produit le chlorure de benzènediazonium par les méthodes habituelles de préparation des diazoniums en dissolvant de l'aniline C6H5NH2 dans de l'acide chlorhydrique HCl à température voisine de zéro, puis en ajoutant du nitrite de sodium NaNO2 ; ce mélange produit de l'acide nitreux HNO2, qui réagit avec l'aniline : C6H5NH2 + HNO2 + HCl → [C6H5N2]Cl + 2 H2O.La température doit être étroitement contrôlée afin d'éviter la décomposition du produit formé. Une autre méthode de synthèse consiste à traiter des esters de nitrite — formés par réaction d'alcool avec l'acide nitreux — avec de l'aniline en présence d'acide chlorhydrique : C5H11ONO + HCl + C6H5NH2 → [C6H5N2]Cl + C5H11OH + H2O. Trouve plus

Chlorure de benzoyle: Le chlorure de benzoyle, aussi appelé chlorure de benzènecarbonyle, est le chlorure de l'acide benzoïque et a pour formule semi-développée C7H5COCl. C'est un liquide incolore, fumant et d'odeur irritante. Il est principalement utilisé pour la production de peroxydes organiques mais aussi dans d'autres domaines comme la production de colorants, de parfums, pharmacologique et de résines. Trouve plus

Chlorure de benzyle: Le chlorure de benzyle est un halogénure aromatique de formule C6H5CH2Cl. Trouve plus

Chlorure de béryllium: Le chlorure de béryllium est un composé chimique de formule brute BeCl2. C'est un acide de Lewis utilisé comme catalyseur. Trouve plus

Chlorure de bis(triphénylphosphine)iminium: Le chlorure de bis(triphénylphosphine)iminium (PPNCl) est un composé chimique de formule [(C6H5)3P)2N]+Cl-, souvent écrite [(Ph3P)2N]+Cl-. Ce sel incolore est une source de cations PPN+, un phosphazène utilisé pour isoler des anions réactifs. On synthétise le PPNCl en deux étapes à partir de la triphénylphosphine : Ph3P + Cl2 → Ph3PCl2.Ce dichlorure de triphénylphosphine est structurellement apparenté au pentachlorure de phosphore PCl5. Le traitement de ce composé par l'hydroxylamine NH2OH en présence de triphénylphosphine aboutit à remplacer les liaisons P–Cl par des liaisons P=N : 2 Ph3PCl2 + NH2OH·HCl + Ph3P → [(Ph3P)2N]Cl + 4 HCl + Ph3PO.Dans les sels de PPN+, les liaisons P–N sont équivalentes, d'une longueur de 158 pm. Trouve plus

Chlorure de bore: Trouve plus

Chlorure de brome: Trouve plus

Chlorure de butanoyle: Trouve plus

Chlorure de butyryle: Le chlorure de butyryle ou chlorure de butanoyle est un composé organique de formule chimique CH3CH2CH2COCl. Il s'agit d'un chlorure d'acyle se présentant sous la forme d'un liquide volatil incolore à légèrement jaunâtre avec une forte odeur piquante, soluble dans pratiquement tous les solvants organiques aprotiques, mais qui se décompose en présence d'eau en libérant du chlorure d'hydrogène HCl. Il réagit également violemment en présence d'oxydants forts, de métaux de transition (notamment du fer), de métaux alcalins, de métaux alcalino-terreux, de bases et d'une variété de substances organiques telles que des amines, le diméthylsulfoxyde OS(CH3)2 et les alcools. Ces réactions sont souvent incendiaires et explosives, ce qui impose la plus extrême prudence lorsqu'on manipule du chlorure de butyryle. Le chlorure de butyryle fait partie des halogénures d'acyle susceptibles d'induire des réactions d'acylation (réaction de Friedel-Crafts). On peut obtenir le chlorure de butyryle en faisant réagir de l'acide butanoïque CH3CH2CH2COOH avec du chlorure de thionyle Cl2SO : CH3CH2CH2COOH + Cl2SO → CH3CH2CH2COCl + SO2 + HCl.On utilise des dérivés du chlorure de butyryle pour produire des pesticides, des médicaments, des fixateurs de perfums, des catalyseurs de polymérisation et pigments. On l'utilise notamment en synthèse organique pour préparer les substances précitées ainsi que des esters et des peroxydes. Trouve plus

Chlorure de cadmium: Le chlorure de cadmium est un composé chimique inorganique constitué de cadmium et de chlore, de formule CdCl2. Trouve plus

Chlorure de calcium: Le chlorure de calcium est un sel de calcium. C'est un produit anhydre recherché pour ses qualités exothermiques. Sa formule chimique est CaCl2, Il est déliquescent et très soluble dans l'eau. C'est un sel solide à la température ambiante, qui se comporte comme un sel d'halogénure typique, avec notamment une bonne conductivité électrique à l'état liquide et des liaisons chimiques ioniques. Il est notamment utilisé dans des unités de réfrigération, pour le salage des routes par grands froids, ou dans les ciments. Il peut être obtenu directement à partir de la craie, mais il est également produit en grandes quantités comme produit secondaire de réactions mises en œuvre dans le procédé Solvay. C'est un matériau très hygroscopique qui doit donc être conservé dans des récipients bien fermés. Le chlorure de calcium anhydre ne forme pas de minéral connu, mais deux formes hydratées existent dans la nature : la sinjarite CaCl2 · 2 H2O, qui cristallise dans le système tétragonal ; l'antarcticite CaCl2 · 6 H2O, qui cristallise dans le système trigonal. Trouve plus

Chlorure de carbonyle: Trouve plus

Chlorure de césium: Le chlorure de césium est un composé chimique de formule brute CsCl. C'est un sel qui trouve de nombreuses applications comme source d'ions césium Cs+. Sa maille cristalline cubique est un exemple type en cristallographie. Trouve plus

Chlorure de cétalkonium: Le chlorure de cétalkonium (abréviation CKC) est un ammonium quaternaire de la famille des chlorures d'alkylbenzyldiméthylammonium, où l'alkyl est une chaîne en C16 (16 atomes de carbone). Il est utilisé dans les produits pharmaceutiques et dispositifs médicaux, soit comme excipient (Cationorm, Retaine MGD, Ikervis, Verkazia), soit comme principe actif (Bonjela, Pansoral). On peut le trouver en très petite quantité dans le chlorure de benzalkonium (moins de 5 % du mélange total). Trouve plus

Chlorure de cétylpyridinium: Le chlorure de cétylpyridinium est un antiseptique qui tue les bactéries et autres microorganismes. Trouve plus

Chlorure de chaux: Le chlorure de chaux est simplement l'ancien nom français du chlorure de calcium. Mais il est aussi, du fait des procédés anciens et des usages médicinaux ou pharmaceutiques au XIXe siècle, un mélange mal défini de chlorure et d'hypochlorite de calcium. Le "chlorure de chaux" des médecins du XIXe siècle n'est pas uniquement un chlorure. Trouve plus

Chlorure de chloracétyle: Trouve plus

Chlorure de chloroacétyle: Le chlorure de chloroacétyle est un composé de la famille des chlorures d'acyle chlorés. Composé bifonctionnel, il est intéressant comme « bloc de construction » chimique, mais d'une double réactivité, il se comporte violemment en diverses circonstances. Trouve plus

Chlorure de cholamine: Trouve plus

Chlorure de choline: Le chlorure de choline est un composé organique et un sel d'ammonium quaternaire. Il en existe deux variantes cristallines. Trouve plus

Chlorure de chrome(II): Le terme chlorure de chrome(II) décrit des composés inorganiques de formule CrCl2(H2O)n. Le solide anhydre est blanc à l'état pur, cependant les échantillons commerciaux sont souvent gris ou verts ; il est hygroscopique et se dissout rapidement dans l'eau pour donner des solutions bleu-vif sensibles à l'air de tétrahydrate Cr(H2O)4Cl2. Le chlorure de chrome(II) n'a pas d'applications commerciales mais il est utilisé à l'échelle des laboratoires pour la synthèse d'autres complexes de chrome. Trouve plus

Chlorure de chrome(III): On appelle chlorure de chrome(III), ou chlorure chromique, une série de composés de formule CrCl3(H2O)x, où x peut valoir 0, 5 et 6. Le composé anhydre de formule CrCl3 est un solide violet. La forme la plus commune du trichlorure est l'hexahydrate CrCl3(H2O)6, vert foncé. Les chlorures de chrome(III) sont utilisés comme catalyseurs et comme précurseurs de colorants pour la laine. Trouve plus

Chlorure de chromyle: Le chlorure de chromyle est un composé inorganique de la famille des oxychlorures, de formule CrO2Cl2. Il se présente sous la forme d'un liquide rouge sang foncé, opaque dans les conditions normales de température et de pression. Il fume également en présence d'humidité. Trouve plus

Chlorure de cobalt: Trouve plus

Chlorure de cobalt(II): Le chlorure de cobalt(II) est un composé inorganique constitué de cobalt et de chlore, de formule CoCl2. On le trouve usuellement sous la forme d'hexahydrate CoCl2•6H2O, qui est le composé du cobalt le plus commun en laboratoire. Cette forme hexahydrate est violette, alors que la forme anhydre est bleu ciel. Trouve plus

Chlorure de cuivre: Chlorure de cuivre peut faire référence au : Chlorure de cuivre(I) de formule CuCl ; Chlorure de cuivre(II) de formule CuCl2. Trouve plus

Chlorure de cuivre (I): Trouve plus

Chlorure de cuivre (II): Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...