Rechercher dans ce blog

mardi 16 février 2021

Chlorométhane, Chlorométhoxyméthane, Chlorométhyl méthyléther, Chlorométhyl-méthyl-éther, Chloromonadines,

Chlorométhane: Le chlorométhane, également appelé chlorure de méthyle, Fréon 40 ou R40, est un composé chimique de formule CH3Cl. Il s'agit d'un fluide frigorigène également utilisé comme réactif pour de nombreuses synthèses. Trouve plus

Chlorométhoxyméthane: Le chlorométhoxyméthane ou chlorométhyl méthyl éther (CMME) est un composé organique de la famille des éthers chloroalkylés, de formule CH3OCH2Cl. Il est utilisé comme agent alkylant et solvant industriel dans la production de chlorure de dodécylbenzyle, de matériaux imperméabilisants, de résines échangeuses d'ions (en), de polymères, et comme agent de chlorométhylation. En synthèse organique, il est utilisé pour introduite le groupe protecteur méthoxyméthyle (MOM), et est pour cette raison souvent appelé MOM-Cl ou chlorure de MOM. Le chlorométhoxyméthane a été aussi utilisé pour préparer des complexes méthoxyméthyle de manganèse(I) ou de rhénium(I) coordonné aussi à des ligands carbonyle et bipyridyle : [M(CH2OCH3)(CO)3(bipy)] (M = Mn, Re). Trouve plus

Chlorométhyl méthyléther: Trouve plus

Chlorométhyl-méthyl-éther: Trouve plus

Chloromonadines: Trouve plus

Chloromonadophycées: Trouve plus

Chloromyia: Chloromyia est un genre d'insectes diptères brachycères de la famille des Stratiomyidae et de la sous-famille des Sarginae. Trouve plus

Chloromyia speciosa: Chloromyia speciosa est une espèce d'insectes de l'ordre des diptères, une mouche de la famille des Stratiomyidae vivant en Europe. Trouve plus

Chloronaphtalène: Les chloronaphtalènes (PCN pour polychlorinated naphthalene) sont des produits fabriqués par réaction chimique entre le chlore et le naphtalène, se présentant sous l'aspect d'un solide d'odeur douceâtre et âcre qui est fabriqué à partir du charbon ou du pétrole, et souvent utilisé pour le traitement pesticide antimite, en remplacement du paradichlorobenzène que l'AFSSA (saisie le 23 février 2004) avait recommandé d'interdire dans les antimites avant 2007, et dans les désodorisants utilisés dans les toilettes. La formule brute générique est C10H8−(m+n)Cl(m+m). Trouve plus

Chloronaphtalene (maladie professionnelle): Trouve plus

Chloronaphtalène (maladie professionnelle): Cet article décrit les critères administratifs pour qu'une intoxication par les dérivés halogénés des hydrocarbures aromatiques (chloronaphtalènes, polychlorophényles, chlorobenzènes, bromobenzènes) soit reconnue comme maladie professionnelle en France. Trouve plus

Chloronitrobenzène: Le chloronitrobenzène est un composé aromatique de formule C6H4ClNO2. Il est constitué d'un cycle benzénique substitué par un groupe nitro et un atome de chlore. Comme tous les benzènes disubstitués, il existe sous la forme de trois isomères structuraux, les composés ortho, méta et para, selon la position relative des deux substituants sur le cycle. Trouve plus

Chloronitrobenzene (maladie professionnelle): Trouve plus

Chloronitrobenzène (maladie professionnelle): Trouve plus

Chloronium: Trouve plus

Chloropentafluoréthane: Trouve plus

Chloropentafluoroethane: Trouve plus

Chloropentafluoroéthane: Le chloropentafluoroéthane est un composé de la famille des chlorofluorocarbures (CFC), de formule C2ClF5. Il a été utilisé comme réfrigérant sous le nom de R-115 ou CFC-115, jusqu'à son interdiction par le Protocole de Montréal. Sous le numéro E945, c'est un additif alimentaire (utilisé dans la catégorie gaz propulseur). Trouve plus

Chloropentafluorure de soufre: Le chloropentafluorure de soufre est un composé chimique de formule SF5Cl. Il se présente à température ambiante sous la forme d'un gaz incolore oxydant et toxique, comme le sont les composés inorganiques contenant le groupe pentafluorosulfanyle SF5. Cette réactivité contraste avec l'inertie chimique de l'hexafluorure de soufre SF6, et souligne la labilité de la liaison S–Cl. La molécule adopte une géométrie octaédrique avec une symétrie C4v. C'est le seul réactif disponible dans le commerce permettant d'ajouter des groupes SF5 en synthèse organique. Il permet par exemple d'introduire un groupe SF5 sur une liaison double à l'aide d'un radical intermédiaire, comme l'illustre la réaction suivante avec le propène CH3CHCH2, catalysée par le triéthylborane (CH3CH2)3B à environ −30 °C : CH3–CH=CH2 + SF5Cl → CH3–CHCl–CH2–SF5.Le bromopentafluorure de soufre SF5Br peut être utilisé de la même manière dans cette réaction. Plusieurs voies de synthèse permettent obtenir du chloropentafluorure de soufre, par exemple à partir de tétrafluorure de soufre SF4 et de décafluorure de disoufre S2F10 : SF4 + Cl2 + CsF → SF5Cl + CsCl ; ClF + SF4 → SF5Cl ; S2F10 + Cl2 → 2 SF5Cl. Trouve plus

Chloroperlidae: Les Chloroperlidae sont des insectes plécoptères du sous-ordre Arctoperlaria. On connaît 19 genres actuels et plus de 150 espèces. Trouve plus

Chloropeta: Le genre Chloropeta est un taxon aviaire obsolète qui regroupait trois espèces de fauvettes aquatiques appartenant à la famille des Acrocephalidae. Trouve plus

Chloropeta gracilirostris: Trouve plus

Chloropeta natalensis: Trouve plus

Chloropetalia: Chloropetalia est un genre dans la famille des Chlorogomphidae appartenant au sous-ordre des Anisoptères dans l'ordre des Odonates. Il comprend cinq espèces. Trouve plus

Chloropete aquatique: Trouve plus

Chloropète aquatique: Le Chloropète aquatique (Calamonastides gracilirostris anciennement Chloropeta gracilirostris) est une espèce d'oiseaux d'Afrique de la famille des Acrocephalidae. C'est une des espèces qualifiées d'endémique du papyrus. Trouve plus

Chloropete jaune: Trouve plus

Chloropète jaune: Le Chloropète jaune (Iduna natalensis, synonyme : Chloropeta natalensis) est une espèce de petits oiseaux africains de la famille des Acrocephalidae. Trouve plus

Chlorophacinone: La chlorophacinone, ou chlorodiphacinone, chlorphacinone ou encore chlorphénacone, est un dérivé de l'indane-1,3-dione. C'est un anticoagulant qui fonctionne comme un antagoniste de la vitamine K et qui est utilisé comme rodenticide. Trouve plus

Chlorophane: Trouve plus

Chlorophane émeraude: Trouve plus

Chlorophanes: Trouve plus

Chlorophanes spiza: Trouve plus

Chlorophenol: Trouve plus

Chlorophénol: Un chlorophénol est un composé aromatique constitué d'un cycle benzénique substitué par un groupe hydroxyle (phénol) et par un ou plusieurs atomes de chlore (chlorobenzène). Les chlorophénols sont produits par halogénation électrophile aromatique du phénol par le dichlore. Le groupe hydroxyle étant orienteur ortho-para (effet -I/+M), on obtient préférentiellement un mélange de 2-chlorophénol et de 4-chlorophénol, puis le 2,4-dichlorophénol et enfin le 2,4,6-trichlorophénol. La tétra- et pentachloration nécessitent la présence d'un catalyseur (AlCl3). La plupart des chlorophénols sont solides à température ambiante ; ils ont un très fort goût et odeur « médical ». Les chlorophénols sont couramment utilisés comme pesticides, herbicides et désinfectants. Trouve plus

Chlorophénols: Trouve plus

Chlorophis bequaerti: Trouve plus

Chlorophis carinatus: Trouve plus

Chlorophis cyaneus: Trouve plus

Chlorophis gracilis: Trouve plus

Chlorophis heterodermus: Trouve plus

Chlorophis heterodermus pobeguini: Trouve plus

Chlorophis neglectus: Trouve plus

Chlorophis oldhami: Trouve plus

Chlorophis schubotzi: Trouve plus

Chlorophone: Trouve plus

Chlorophoneus: Le genre Chlorophoneus comprend six espèces de gladiateurs, passereaux appartenant à la famille des Malaconotidae. Trouve plus

Chlorophoneus dohertyi: Trouve plus

Chlorophoneus sulfureopectus: Trouve plus

Chlorophoneus sulfureopectus similis: Trouve plus

Chlorophonia: Chlorophonia est un genre de passereaux comprenant cinq espèces de chlorophones, maintenant appelées organistes, comme les espèces du genre Euphonia. Trouve plus

Chlorophonia occipitalis: Trouve plus

Chlorophora excelsa: Trouve plus

Chlorophorus: Chlorophorus est un genre d'insectes coléoptères de la famille des Cerambycidae. Trouve plus

Chlorophorus herbstii: Chlorophorus herbstii est une espèce d'insectes coléoptères de la famille des Cerambycidae, sous-famille des Cerambycinae, de la tribu des Clytini et du genre Chlorophorus. Trouve plus

Chlorophorus trifasciatus: Chlorophorus trifasciatus est une espèce d'insectes coléoptères de la famille des Cerambycidae, de la sous-famille des Cerambycinae, de la tribu des Clytini et du genre Chlorophorus. Trouve plus

Chlorophorus varius: Chlorophorus varius, le chlorophore soufré, est une espèce d'insectes coléoptères de la famille des Cerambycidae, sous-famille des Cerambycinae, de la tribu des Clytini et du genre Chlorophorus. Trouve plus

Chlorophthalmus agassizi: Trouve plus

Chlorophyceae: Les Chlorophyceae (Chlorophycées) sont une classe d'algues vertes de la division des Chlorophyta. Le mot associe les racines grecques χλωρός [khlôros] (vert) et φύκος [phucos] (algue). Au fil de l'histoire de la phycologie, la composition de ce groupe s'est profondément modifiée et réduite. Dans son acception scientifique la plus récente, celle de 1994 de Christensen, les Chlorophyceae sont une classe de l'embranchement des Chlorophyta et comprennent essentiellement des algues vertes d'eau douce, majoritairement unicellulaires. Cependant certaines publications font encore référence à une définition plus large des Chlorophyceae, qui recouvre alors la même réalité que les Chlorophyta. Enfin, dans un langage plus courant, le terme de « chlorophycées » reste parfois employé pour désigner les algues vertes d'une manière très générale. Trouve plus

Chlorophycée: Trouve plus

Chlorophycées: Trouve plus

Chlorophyle: Trouve plus

Chlorophylien: Trouve plus

Chlorophylle: La chlorophylle (mot composé en 1816 à partir du grec ancien χλωρός / khlôrós (« vert ») et φύλλον / phúllon (« feuille »)) est le principal pigment assimilateur des végétaux photosynthétiques. Isolé en 1816 par Joseph Bienaimé Caventou et Joseph Pelletier, ce pigment, situé dans les chloroplastes des cellules végétales, intervient dans la photosynthèse pour intercepter l'énergie lumineuse, première étape dans la conversion de cette énergie en énergie chimique. Son spectre d'absorption du rayonnement lumineux est responsable de la couleur verte des végétaux ; la longueur d'onde la moins absorbée étant le vert, c'est donc cette couleur qui est perçue dans la lumière réfléchie vers l'œil par la feuille. L'assimilation chlorophyllienne qualifie l'assimilation active du dioxyde de carbone par voie de photosynthèse avec de la chlorophylle. Elle est un processus biologique de transformation de l'énergie lumineuse en énergie chimique de liaison grâce aux chloroplastes chlorophylliens. La synthèse chlorophyllienne est la forme la plus fréquente de photosynthèse. Trouve plus

Chlorophylle (bande dessinee): Trouve plus

Chlorophylle (bande dessinée): Chlorophylle est une série de bande dessinée animalière créée par le Belge Raymond Macherot en 1954 dans Le Journal de Tintin. Celui-ci a animé la série jusqu'en 1963 avant de passer à Spirou où il a lancé sa nouvelle série Sibylline, qui reprend un univers animalier similaire à Chlorophylle ainsi que la poésie de ses aventures et de ses dessins mais chez un autre éditeur. À compter de 1968, différents auteurs mettront en scène l'univers de Chlorophylle dans Tintin. Trouve plus

Chlorophylle (BD): Trouve plus

Chlorophylle (homonymie): La chlorophylle, un pigment végétal. Chlorophylle, une bande dessinée de Raymond Macherot. Le Parc Chlorophylle, parc à thème belge à Manhay. Chlorophylle, une entreprise canadienne dans le domaine du vêtement. Trouve plus

Chlorophylle (parc): Trouve plus

Chlorophylle a: La chlorophylle a est la principale forme de chlorophylle présente chez les organismes qui mettent en œuvre la photosynthèse. On en trouve également en petite quantité chez les bactéries vertes sulfureuses. La chlorophylle a présente, en milieu aqueux, deux maximums d'absorption spectrale, aux environs de 430−440 nm dans le bleu et de 670 nm dans le rouge (les valeurs exactes varient en fonction de la composition du solvant), et une plage d'absorption très faible à nulle d'environ 470 à 610 nm, ce qui correspond à toutes les gammes de vert et donne leur couleur dominante aux organismes qui contiennent de la chlorophylle. Il s'agit d'un pigment photosynthétique essentiel pour la photosynthèse chez les eucaryotes, les cyanobactéries et les prochlorophytes en raison de son rôle de donneur d'électron initial dans une chaîne de transport d'électrons constituée d'une suite de réactions d'oxydoréduction appelée photophosphorylation. Trouve plus

Chlorophylle b: La chlorophylle b est une forme de chlorophylle de couleur jaune qui absorbe essentiellement la lumière bleue et qui est davantage soluble en milieu aqueux que la chlorophylle a en raison de la présence d'un groupement carbonyle dans sa structure. La chlorophylle b n'est pas un donneur d'électrons initial dans la chaîne respiratoire mais accroît le rendement énergétique de la photosynthèse en augmentant la quantité d'énergie lumineuse absorbée par les plantes et autres organismes photosynthétiques. Son spectre d'absorption est en effet décalé par rapport à celui de la chlorophylle a, de sorte que ces deux chlorophylles se complètent : Chez les plantes terrestres, la chlorophylle b se trouve essentiellement autour du photosystème II ; on a ainsi observé un rapport plus élevé de photosystème II par rapport au photosystème I dans les chloroplastes ayant subi une adaptation à la pénombre, ce qui offre un ratio accru de chlorophylle b par rapport à la chlorophylle a et permet donc d'absorber davantage d'énergie dans la pénombre, puisque les chloroplastes situés face au soleil ont proportionnellement moins de chlorophylle b. Trouve plus

Chlorophylle c1: La chlorophylle c1 est une forme de chlorophylle de couleur dorée à brune présente chez certaines phéophycées (algues brunes) telles que les diatomées et les dinoflagellés. Elle est utilisée par ces organismes comme pigment photosynthétique complémentaire des chlorophylles a et b. Elle présente quelques particularités structurales telles que l'absence de chaîne latérale terpénoïde et un cycle D non réduit. Ses pics d'absorption se situent, pour Sargassum flavicans, autour de 444,5 nm, 578,6 nm et 628,2 nm. Trouve plus

Chlorophylle c2: La chlorophylle c2 est une forme de chlorophylle de couleur dorée à brune présente chez certaines phéophycées (algues brunes) telles que les diatomées et les dinoflagellés. Elle est utilisée par ces organismes comme pigment photosynthétique complémentaire des chlorophylles a et b. Elle présente quelques particularités structurales telles que l'absence de chaîne latérale terpénoïde et un cycle D non réduit. Ses pics d'absorption se situent, pour Sargassum flavicans, autour de 448,5 nm, 581,8 nm et 628,8 nm. Trouve plus

Chlorophylle d: La chlorophylle d est une forme de chlorophylle présente chez les cyanobactéries, qui sont des organismes photosynthétiques. Elle absorbe l'énergie lumineuse aux longueurs d'onde voisines de 690 nm in vitro, et entre 400 et 470nm dans le rouge profond à la limite du spectre visible, avec une fluorescence présentant un pic à 722 nm. La chlorophylle d a longtemps été décrite comme étant présente dans les chloroplastes des algues rouges ; en réalité, elle se trouve seulement dans les cyanobactéries épiphytes,. Trouve plus

Chlorophylle f: La chlorophylle f est une forme de chlorophylle découverte en été 2010 dans des stromatolithes de la baie Shark en Australie-Occidentale. Elle présente la particularité d'avoir un spectre d'absorption décalé vers le rouge, c'est-à-dire qu'elle absorbe davantage de rayonnement infrarouge (à l'entour de 700 nm) que les autres chlorophylles. La chlorophylle f absorbe aussi les longueurs d'onde dans le bleu et l'ultraviolet (entre 350 et 450 nm) Son étude par RMN, par DFT et par spectroscopie visible et spectrométrie de masse indiquent que sa structure serait celle d'une chlorophylle a ayant un groupe aldéhyde –CHO en C2 à la place du méthyle –CH3, soit la 2-formyl-chlorophylle a. La distribution de cette chlorophylle dans l'écosystème demeure inconnue. On savait déjà en 2010 que certaines bactéries photosynthétiques étaient capables d'utiliser le rayonnement infrarouge mais il s'agissait de bactéries qui, contrairement aux plantes et aux cyanobactéries, ne produisent pas d'oxygène, lequel pourrait nécessiter des ondes plus énergétiques que la lumière infrarouge : l'existence éventuelle de bactéries photosynthétiques produisant de l'oxygène à partir de rayonnements infrarouges constituerait une découverte significative. L'étude de 2010 n'établissait cependant pas le rôle exact de la chlorophylle f, qui pouvait n'intervenir que pour apporter de la chaleur. En 2018, une étude biophysique de la cyanobactérie Chroococcidiopsis thermalis montre qu'elle est capable de se développer sous un éclairage infrarouge autour de 750 nm et que la chlorophylle f est bien impliquée dans les deux photosystèmes I (autour de 745 nm) et II (autour de 727 nm). Trouve plus

Chlorophyllide: Une chlorophyllide est un précurseur immédiat d'une chlorophylle : ainsi, la chlorophyllide a correspond à une chlorophylle a dépourvue de sa chaîne latérale phytyle, ajoutée à la dernière étape de la biosynthèse de cette molécule par estérification d'un phytol. Portail de la chimie Portail de la biochimie Trouve plus

Chlorophyllide a: La chlorophyllide a est le précurseur immédiat de la chlorophylle a, correspondant structurellement à cette dernière dépourvue de sa chaîne latérale phytol. Contrairement aux protochlorophyllides, les chlorophyllides ne sont pas liées à des protéines holochromes et se trouvent à l'état libre dans les cellules végétales, où elles peuvent jouer un rôle photosensibilisant et générer des radicaux libres nocifs. Trouve plus

Chlorophyllienne: Trouve plus

Chlorophylline: Les chlorophyllines sont des composés semi-synthétiques dérivés des chlorophylles, obtenues par saponification des chlorophylles. Elles en diffèrent également par l'anion métallique central. Les chlorophylles chélatent du magnésium, alors que les chlorophyllines peuvent chélater du cuivre. Les chlorophyllines sont également des colorants alimentaires, de numéro E140 (pour les chlorophyllines au magnésium) et E141 (pour les chlorophyllines au cuivre). Portail de la chimie Trouve plus

Chlorophyllum: Chlorophyllum est un genre de champignons basidiomycètes de l'ordre des Agaricales et de la famille des Agaricaceae. Ce sont, avec les espèces du genre Macrolepiota, les formes géantes des Lépiotes. Certaines espèces sont très toxiques, comme la lépiote de Morgan (Chlorophyllum molybdites) et il faut prendre garde de ne pas faire de confusion avec la Lépiote élevée (Macrolepiota procera) et autres espèces comestibles. Le genre Chlorophyllum est issu d'un des deux clades (tribus) de l'ancien genre Macrolepiota . Il fut décrit pour la première fois en 1898 par George Edward Massee, puis isolé de Macrolepiota en raison de la couleur verte de ses spores et l'absence de boucles de conjugaison (cf. Singer 1948, 1951). Par la suite, on a découvert des boucles dans l'espèce type de Chlorophyllum (Heinemann 1968, Natarajan and Manjula 1981, Singer 1969, Sundberg 1971), tandis que chez certaines Macrolepiota, elles sont rares ou absentes (Vellinga et al. 2003). La seule différence restant entre les deux genres étant la couleur de la sporée (verte pour les Chlorophyllum et blanche pour les Macrolepiota), quelques auteurs trouvant ce seul caractère insuffisant pour maintenir les deux genres distincts, le premier fut synonymisé avec le second (Moreno et al. 1995). Trouve plus

Chlorophyllum molybdites: Chlorophyllum molybdites, plus connu sous les noms communs de Lépiote de Morgan, fausse coulemelle ou coulemelle à spores vertes est un champignon basidiomycète saprophyte de l'ordre des agaricales assez commun localement hors d'Europe, notamment en région tropicale. Sa consommation provoque de sévères syndromes gastro-intestinaux . Il s'agit du champignon vénéneux le plus couramment consommé en Amérique du Nord et du principal responsable d'intoxication chez les Européens d'Outremer ou vivant en région tropicale,. Cela semble dû à son aspect charnu et engageant, à sa présence commune à proximité des habitations, et surtout à sa ressemblance avec certains champignons réputés bons comestibles comme la coulemelle (lépiote élevée), la lépiote déguenillée (coulemelle rougissante) ou le coprin chevelu ,. Il est cependant facile de l'identifier à ses lames vertes à maturité, à condition d'avoir des exemplaires âgés de 2 ou 3 jours, temps nécessaire à la maturation des spores vertes. Trouve plus

Chlorophyllum rhacodes: La Lépiote déguenillée ou Coulemelle rougissante, appelée Chlorophyllum rhacodes depuis 2002 (anciennement Lepiota rhacodes), est une espèce de champignons basidiomycètes de la famille des Agaricaceae, caractérisée par un chapeau couvert d'écailles laineuses et recourbées. Le genre Chlorophyllum est issu d'un des deux clades (tribus) de l'ancien genre Macrolepiota. Comme la plupart des macrolépiotes, cette espèce est comestible. Trouve plus

Chlorophyta: Les Chlorophytes (Chlorophyta) sont une division des Plantae. Elles comprennent une partie de ce que l'on appelle communément algues vertes. Trouve plus

Chlorophyta (classification phylogenetique): Trouve plus

Chlorophyta (classification phylogénétique): Cette page a pour objet de présenter un arbre phylogénétique des Chlorophyta stricto sensu (Chlorophytes, Algues vertes), c'est-à-dire un cladogramme mettant en lumière les relations de parenté existant entre leurs différents groupes (ou taxa), telles que les dernières analyses reconnues les proposent. Ce n'est qu'une possibilité, et les principaux débats qui subsistent au sein de la communauté scientifique sont brièvement présentés ci-dessous, avant la bibliographie. Trouve plus

Chlorophyte: Trouve plus

Chlorophytes: Trouve plus

Chlorophytum: Chlorophytum est un genre de plantes appartenant à la famille des Liliaceae selon la classification classique[Laquelle ?], ou à celle des Asparagaceae, selon la classification phylogénétique[Laquelle ?]. Il comprend près de deux cents espèces, dont la plus connue est sans doute Chlorophytum comosum, espèce ornementale souvent utilisée comme plante d'intérieur. Il est originaire d'Afrique du Sud et plus précisément du Cap de Bonne-Espérance.[réf. nécessaire]Le chlorophytum est appelé plante vaudoise ou herbe vaudoise, en Suisse, car la couleur de ses feuilles rappelle celle du drapeau vaudois. Trouve plus

Chlorophytum baturense: Chlorophytum baturense K. Krause est une espèce de plantes de la famille des Liliaceae et du genre Chlorophytum. Elle est endémique du Cameroun. . Trouve plus

Chlorophytum benuense: Chlorophytum benuense Engl. & K. Krause est une espèce de plantes de la famille des Liliaceae et du genre Chlorophytum. Elle est endémique du Cameroun. . Trouve plus

Chlorophytum brevipedunculatum: Chlorophytum brevipedunculatum est une espèce de plantes de la famille des Liliaceae et du genre Chlorophytum. Elle est endémique du Cameroun. Trouve plus

Chlorophytum camporum: Chlorophytum camporum Engl. & K. Krause est une espèce de plantes de la famille des Liliaceae et du genre Chlorophytum. Elle est endémique du Cameroun. Trouve plus

Chlorophytum caudatibracteatum: Chlorophytum caudatibracteatum Engl. & K. Krause est une espèce de plantes de la famille des Liliaceae et du genre Chlorophytum. Elle est endémique du Cameroun. Trouve plus

Chlorophytum comosum: Chlorophytum comosum est une espèce de plantes de la famille des Liliaceae selon la classification classique, ou de celle des Asparagaceae selon la classification phylogénétique, originaire d'Afrique du Sud. Chlorophytum comosum est sans doute la plus connue du genre Chlorophytum. En effet, de culture facile, elle est largement présente comme plante ornementale d'appartement. Une étude réalisée en 1989 par la NASA le classe parmi les plantes dépolluantes, mais son efficacité n'est pas avérée en conditions réalistes. Trouve plus

Chlorophytum palghatense: Chlorophytum palghatense est une espèce de plantes herbacées de la famille des Asparagaceae. Elle a été découverte dans les montagnes du Muthikulam, en Inde. C'est une espèce endémique. Trouve plus

Chlorophytum sparsiflorum: Chlorophytum sparsiflorum est une espèce de plantes de la famille des Liliaceae et du genre Chlorophytum. La variété Chlorophytum sparsiflorum var. bipindense (Engl. & K.Krause) Bjorå & Nordal dont le synonyme est Chlorophytum cauliferum Poelln. est endémique au Cameroun. Trouve plus

Chloropicrine: La chloropicrine est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet fongicide. Dérivée du chloroforme, elle appartient à la famille chimique des aliphatiques. Ce produit, notamment utilisé comme gaz de combat (suffocant) durant la Première Guerre mondiale est maintenant concerné par la Convention sur l'interdiction des armes chimiques. Trouve plus

Chloropicus: Chloropicus est un genre d'oiseaux (pics) de la famille des Picidés et originaire d'Afrique. Les espèces de ce genre étaient assignées auparavant à Dendrocopos,. Trouve plus

Chloropicus namaquus: Trouve plus

Chloropicus pyrrhogaster: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...