Rechercher dans ce blog

mardi 16 février 2021

Chlogio, Chlophedianol, Chlophédianol, Chłopia Łąka, Chłopiatyn,

Chlogio: Trouve plus

Chlophedianol: Trouve plus

Chlophédianol: Le chlophédianol est une molécule chimique indiquée dans le traitement de la toux. Des doses de 25 mg aux 6 à 8 heures sont recommandées pour avoir un effet appréciable et juste de l'élévation du réflexe de la toux au niveau du système nerveux central. Pour les enfants, une dose de 12,5 à 25 mg est indiquée. Trouve plus

Chłopia Łąka: Chłopia Łąka (prononciation polonaise: [ˈxwɔpja ˈwɔnka] ) est un village polonais de la gmina de Krasnosielc dans la powiat de Maków de la voïvodie de Mazovie dans le centre-est de la Pologne. Il se situe à environ 6 kilomètres au nord de Krasnosielc (siège de la gmina), 23 kilomètres au nord de Maków Mazowiecki (siège de la powiat) et à 96 kilomètres au nord de Varsovie (capitale de la Pologne). Trouve plus

Chłopiatyn: Chłopiatyn ( [xwɔˈpjatɨn] ) est un village polonais de la gmina de Dołhobyczów dans le powiat de Hrubieszów de la voïvodie de Lublin dans l'est de la Pologne, à la frontière avec l'Ukraine. Il se situe à environ 15 kilomètres au sud de Dołhobyczów (siège de la gmina), 40 kilomètres au sud de Hrubieszów (siège du powiat) et 132 kilomètres au sud-est de Lublin (capitale de la voïvodie). Le village comptait approximativement une population de 163 habitants en 2008. Trouve plus

Chłopice: Chłopice est une localité polonaise, siège de la gmina de Chłopice, située dans le powiat de Jarosław en voïvodie des Basses-Carpates. Trouve plus

Chłopice (gmina): Chłopice est une gmina rurale du powiat de Jarosław, Basses-Carpates, dans le sud-est de la Pologne. Son siège est le village de Chłopice, qui se situe environ 6 km au sud de Jarosław et 50 km à l'est de la capitale régionale Rzeszów. La gmina couvre une superficie de 49,11 km2 pour une population de 5 690 habitants. Trouve plus

Chłopiny: Chłopiny (prononciation polonaise : [xwɔˈpinɨ]) est un village polonais de la gmina de Lubiszyn dans la powiat de Gorzów de la voïvodie de Lubusz dans l'ouest de la Pologne. Il se situe à environ 8 kilomètres au nord-est de Lubiszyn (siège de la gmina) et 19 kilomètres au nord-ouest de Gorzów Wielkopolski (siège de la powiat). Le village comptait approximativement une population de 50 habitants en 2006. Trouve plus

Chłopków: Chłopków peut désigner : Trouve plus

Chłopków (Lublin): Chłopków ( [ˈxwɔpkuf] ) est un village polonais de la gmina de Frampol dans le powiat de Biłgoraj de la voïvodie de Lublin dans l'est de la Pologne. Il se situe à environ 12 kilomètres à l'est de Frampol (siège de la gmina), 20 kilomètres au nord de Biłgoraj (siège de la powiat) et 62 kilomètres au sud de Lublin (capitale de la voïvodie). Le village comptait approximativement une population de 362 habitants en 2008. Trouve plus

Chłopków (Mazovie): Chłopków ( prononciation polonaise: [ˈxwɔpkuf] ) est un village polonais de la gmina de Platerów dans la powiat de Łosice de la voïvodie de Mazovie dans le centre-est de la Pologne. Il se situe à environ 6 kilomètres au sud-est de Platerów (siège de la gmina), 12 kilomètres au nord-est de Łosice (siège de la powiat) et à 128 kilomètres à l'est de Varsovie (capitale de la Pologne). Le village possède approximativement une population de 185 habitants en 2010. Trouve plus

Chłopków-Kolonia: Chłopków-Kolonia ( prononciation polonaise: [ˈxwɔpkuf kɔˈlɔɲa] ) est un village polonais de la gmina de Platerów dans la powiat de Łosice de la voïvodie de Mazovie dans le centre-est de la Pologne. Il se situe à environ 6 kilomètres au sud-est de Platerów (siège de la gmina), 12 kilomètres au nord-est de Łosice (siège de la powiat) et à 128 kilomètres à l'est de Varsovie (capitale de la Pologne). Le village possède une population de 75 habitants en 2010. Trouve plus

Chłopomania: Chłopomania ou Khlopomanstvo (cyrillique: Хлопоманство, de chłop = paysan en polonais, littéralement paysanmania) est un terme historique et littéraire inspiré par le mouvement moderniste de Jeune Pologne Młoda Polska et la communauté ukrainienne (Hromada). L'expression est issue de la Galicie de la fin du XIXe siècle et de la fascination et l'intérêt de intelligentsia de l'Ukraine de la rive droite pour la paysannerie. Bien que le terme a été initialement utilisé en plaisantant,, avec le temps l'intérêt renouvelé pour les traditions folkloriques a influencé les réveils nationaux en Pologne et en Ukraine, tous deux gouvernés alors par des empires étrangers. La « Paysan-mania » est une manifestation à la fois du néo-romantisme et du populisme, qui a surgi pendant le règne de l'Autriche-Hongrie en Galicie et a touché les Polonais et les Ukrainiens. Ce mouvement s'est aussi manifesté dans l'Empire russe, où il a fortement contribué à l'élaboration de la culture ukrainienne moderne. Trouve plus

Chlopsidae: Les Chlopsidae constituent une famille de poissons de l'ordre des Anguilliformes, appelés « fausses murènes ». Trouve plus

Chłopska Wola: Chłopska Wola est une localité polonaise de la gmina de Pysznica, située dans le powiat de Stalowa Wola en voïvodie des Basses-Carpates. Trouve plus

Chłopy: Chłopy (en allemand Bauerhufen, en cachoube Borowô) est un village de la voïvodie de Poméranie occidentale, dans le nord-ouest de la Pologne. Chłopy est un village de pêcheurs. Trouve plus

Chloracétone: La chloracétone ou chloroacétone est un composé organique chloré dérivé de l'acétone, de formule C3H5ClO. Trouve plus

Chloracétophénone: Trouve plus

Chloracne: Trouve plus

Chloracné: La chloracné ou « acné chlorique » est un trouble rare de la peau semblable à l'acné, causée par une exposition à des agents chlorés (tels que les dioxines ou certaines molécules chlorées et/ou benzéniques notamment présentes dans certains pesticides et biocides). Trouve plus

Chloraea: Chloraea est un genre de la famille des Orchidaceae. Trouve plus

Chloraea magellanica: La Chloraea magellanica est une orchidée du sud du continent américain. Trouve plus

Chlóraka: Chlóraka (grec moderne : Χλώρακα) est un village de Chypre de plus de 5 356 habitants. Trouve plus

Chloral: Le chloral, également appelé trichloroacétaldéhyde et trichloroéthanal, est un composé organique de formule chimique Cl3CCHO. Cet aldéhyde se présente sous la forme d'un liquide incolore huileux à l'odeur piquante soluble dans une large gamme de solvants. Il réagit avec l'eau pour former de l'hydrate de chloral, autrefois très utilisé comme sédatif et hypnotique. Trouve plus

Chloralose: Le chloralose (gluco-chloral) est un composé organique organochloré somnifère et toxique,,,, , de formule brute C8 H11 O6 Cl3. Il résulte de la condensation du chloral et du glucose. Chimiquement, c'est un acétal chloré dérivé du glucose, sans propriétés réductrices, de masse molaire 309,527 g/mol. L'hydrolyse acide du chloralose régénère du glucose et du chloral. Son identification se fait en toxicologie par la réaction de Fujiwara-Ross. C'est un produit toxique aujourd'hui interdit de vente pour la plupart des usages dans l'Union européenne (depuis 1997) et antérieurement cité en Annexe I de la directive 67/548/EEC avec la classification « Nocif » (étiquette de danger : Xn). Trouve plus

Chlorambucil: Le chlorambucil (chloraminophéne) est un agent alkylant anticancéreux actif par voie orale. À partir des années 1950, le chlorambucil était le traitement de référence de la leucémie lymphoïde chronique avant l'arrivée de la fludarabine dans les années 1990. Cependant, il reste encore recommandé chez les patients de plus de 65 ans selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé ( HAS ). Trouve plus

Chloramine: Les chloramines sont des composés chimiques caractérisés par le groupement -N-Cl, d'où leur nom signifiant amine chloré. Trouve plus

Chloramines: Trouve plus

Chloramine-T: On appelle chloramine-T le n-chloro-tosylamide de sodium. C'est un sulfamidé N-chloré et N-déprotonisé utilisé comme biocide et désinfectant. Il se présente sous la forme d'une poudre blanche cristalline qui donne des solutions instables dans l'eau. Le produit est utilisé dans l'industrie pour le blanchiment des textiles, la conservation des livres ou comme antiseptique dans les piscines. En aquaculture, la chloramine-T est utilisée comme antibactérien contre les affections bactériennes des branchies et la columnariose. Trouve plus

Chloramoebales: Les Chloramoebales sont un ordre d'algues de la classe des Synurophyceae. Trouve plus

Chloramphenicol: Trouve plus

Chloramphénicol: Le chloramphénicol est un antibiotique bactériostatique de la famille des phénicolés. Cet antibiotique peut être utilisé pour traiter la méningite, la peste, le choléra, la fièvre typhoïde uniquement lorsque les antibiotiques plus sûrs ne peuvent pas être employés. Lors du traitement, il est recommandé de contrôler tous les deux jours la composition sanguine. Le chloramphénicol est isolé en 1947 à partir de Streptomyces venezuelae (en). Cet antibiotique fait partie de la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé. Il agit en inhibant la synthèse peptidique en se fixant sur le ribosome bactérien. La molécule est disponible par voie intraveineuse, par voie orale et comme une pommade ophtalmique. Elle présente cependant une toxicité importante qui peut entraîner dans certains cas une aplasie médullaire et n'est pratiquement plus utilisée que par voie locale en médecine humaine du fait de sa toxicité potentielle. Trouve plus

Chloramphenicol acétyltransférase: Trouve plus

Chloramphénicol acétyltransférase: La chloramphénicol acétyltransférase (CAT) est une acétyltransférase qui catalyse la réaction : acétyl-CoA + chloramphénicol ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons } CoA + acétate de chloramphénicol.Cette enzyme, présente chez certaines bactéries, intervient dans la détoxication du chloramphénicol, conférant à ces bactéries une résistance (en) à cet antibiotique. Cette réaction d'acétylation, dans laquelle un résidu d'histidine de l'extrémité C-terminale joue un rôle déterminant, empêche le chloramphénicol de se lier aux ribosomes. Trouve plus

Chlorantacée: Trouve plus

Chloranthaceae: Les Chloranthacées sont une famille de plantes angiospermes de divergence ancienne. Trouve plus

Chloranthacée: Trouve plus

Chloranthacées: Trouve plus

Chloranthales: Les Chloranthales forment un ordre végétal introduit par le Angiosperm Phylogeny Website et ne contentant que la famille Chloranthaceae. Sa validité a été confirmée par la classification APG III. Cette famille était placée par la classification APG II à la base des Angiospermes, c'est-à-dire sans ordre. Trouve plus

Chlorantraniliprole: Le chlorantraniliprole est une substance active de produit phytosanitaire ; c'est la première molécule de la famille chimique des diamides anthraniliques mise sur le marché, qui présente un puissant effet insecticide et acaricide. Il a été approuvé par la commission Européenne malgré les lacunes notamment identifiées par l'EFSA dans son « projet de rapport d'évaluation » (DAR) relatif à ses impacts potentiels sur les pollinisateurs. Une étude récente (2019), postérieure à son autorisation, a confirmé des symptômes sublétaux et mortels chez l'abeille domestique. Trouve plus

Chlorapatite: Trouve plus

Chlorarachiaceae: Trouve plus

Chlorarachnea: Trouve plus

Chlorarachniaceae: Trouve plus

Chlorarachniales: Trouve plus

Chlorarachnida: Trouve plus

Chlorarachniidae: Trouve plus

Chlorarachnion: Chlorarachnion est un genre d'algues vertes de la famille des Chlorarachniaceae. Trouve plus

Chlorarachnionida: Trouve plus

Chlorarachniophyceae: Trouve plus

Chlorarachniophycées: Portail de la phycologie Trouve plus

Chlorarachniophyta: Les Chlorarachniophytes (ou Chlorarachniophyta) sont un sous-embranchement d'eucaryotes unicellulaires classé parmi les Cercozoa, ou parmi les Viridiplantae selon les auteurs. Il contient une seule classe : les Chlorarachniophyceae (ou Chlorarachnea, parfois classées dans le sous-embranchement des Reticulofilosa), avec un seul ordre : les Chlorarachniales (ou Chlorarachnida) et une seule famille, les Chlorarachniaceae (ou Chlorarachiidae). Cette famille comporte huit espèces décrites en 2008,. Les cellules sont nues et amiboïdes. Elles sont réunies entre elles par des filopodes à l'intérieur d'un plasmode. Trouve plus

Chlorarachniophyte: Trouve plus

Chlorarachniophytes: Trouve plus

Chlorarchniales: Trouve plus

Chlorarchniophyceae: Trouve plus

Chlorate: Un chlorate (ou trioxochlorate) est un composé chimique contenant l'anion chlorate ClO–3. Cet anion est la base conjuguée de l'acide chlorique HClO3, et les chlorates sont les sels de cet acide. L'atome de chlore y est au degré d'oxydation +V. Ce sont par exemple le chlorate de potassium KClO3, le chlorate de sodium NaClO3 et le chlorate de magnésium Mg(ClO3)2. L'anion ClO–3 a une configuration pyramidale à base triangulaire, l'atome de chlore étant lié à trois atomes d'oxygène. Les chlorates sont de puissants oxydants à conserver à l'écart des matières organiques et des matériaux facilement oxydables. Les chlorates forment avec à peu près n'importe quel combustible (du sucre, de la sciure de bois, du charbon de bois, des solvants organiques, de la poudre métallique, etc.) des mélanges déflagrants, et ont été pour cette raison largement employés en pyrotechnie, bien que leur utilisation à cette fin soit aujourd'hui tombée en désuétude du fait de leur instabilité — on utilise plutôt des perchlorates (sels comportant l'anion ClO–4, qui sont plus stables. Trouve plus

Chlorate d'argent: Le chlorate d'argent est un composé instable à garder à l'abri de la lumière et des composés oxydables. Trouve plus

Chlorate de baryum: Le chlorate de baryum est un comburant utilisé pour la fabrication d'allumettes, d'explosifs, en pyrotechnie pour obtenir des flammes vertes. Trouve plus

Chlorate de calcium: Le chlorate de calcium est un composé du calcium principalement utilisé comme désherbant. Trouve plus

Chlorate de potassium: Le chlorate de potassium est un composé chimique de formule KClO3. Lorsqu'il est pur, c'est une substance blanche cristalline. C'est le chlorate le plus commun dans l'industrie. Il est notamment utilisé : Comme agent oxydant Comme désinfectant Dans les explosifs et les feux d'artifice Trouve plus

Chlorate de sodium: Le chlorate de sodium (NaClO3), aussi appelé par abus de langage chlorate de soude, est utilisé comme désherbant ainsi que dans le domaine de la pyrotechnie. Les chlorates sont des oxydants plus puissants, mais également plus sensibles, que les nitrates. Les perchlorates sont encore plus oxydants que les chlorates ; le plus connu d'entre eux, le perchlorate d'ammonium (NH4ClO4), est utilisé comme comburant de certaines fusées (militaires notamment). Le perchlorate de potassium (KClO4) est lui autorisé en pyrotechnie (dans certains pays) car bien que plus puissant que les chlorates, il est moins sensible (à la friction et aux chocs notamment). Les chlorates de sodium et de potassium sont utilisés dans la fabrication de poudres flash, à combustion très rapide. Les chlorates ont cependant un défaut majeur pour leur utilisation en pyrotechnie : ils libèrent du dichlore et du dioxyde de chlore, qui sont des gaz irritants pour les voies respiratoires. Ils sont donc proscrits si de larges nuages de fumées retombaient sur les spectateurs, ou sur des forêts. En Europe, la plupart des pays ont interdit l'utilisation des chlorates en pyrotechnie du fait de leur réactivité et de leur plus grande puissance. Seuls quelques pays, tels l'Espagne, autorisent cette utilisation dans certaines pièces d'artifices. Dans l'industrie des pâtes et papiers, il est utilisé comme produit de base pour remplacer le chlore dans les divers stades de blanchiment car il se décompose en dioxyde de chlore (ClO2) et en hydroxyde de sodium (NaOH), aussi appelé soude caustique. Trouve plus

Chlorate de soude: Trouve plus

Chlorate d'hydrogène: Trouve plus

Chloration: Le terme chloration désigne au sens général l'ajout de chlore dans une matière, un matériau ou un processus. Il est utilisé avec un sens légèrement différent selon les domaines : Dans le domaine de l'hygiène, de la santé et de la désinfection ; depuis le XIXe siècle, la chloration (aussi autrefois nommée verdunisation) est l'action de désinfecter avec des produits chlorés (eau de Javel, dioxyde de chlore...).Dans le domaine de la chimie de fabrication, la chloration est une réaction chimique de substitution ou de transposition (le terme plus général d'« halogénation» est alors plutôt employé) ; elle intervient dans de très nombreux processus de la chimie fine et industrielle par exemple pour fabriquer des pesticides organochlorés, plastiques (PVC notamment), antiseptiques, colorants, peintures, produits pétroliers chlorés, fibres textiles synthétiques, néoprène, dissolvants, chlorates, chloroforme, tétrachlorure de carbone, et dans l'extraction de brome, etc.Autres domaines :la chloration dans la métallurgie ; la chloration de la laine (pour la rendre irrétrécisable) ou comme facteur dit d'obsolescence programmée ; divers processus ayant utilisé l'eau de Javel ; le blanchiment de la pâte à papier (où le chlore gazeux, très dangereux et source de polluants organochlorés est de moins en moins utilisé, au profit du dioxyde de chlore en combinaison avec du peroxyde d'hydrogène) ; divers procédés de décoloration ou de désodorisation... Trouve plus

Chloration (chimie): La chloration est une réaction chimique de substitution ou de transposition (les anglophones et de plus en plus les francophones parlent alors plutôt d'« halogénation »). Action sur les cyanures : on obtient les cyanates.Par le dichlore : CN− + Cl2 + 2 OH− → CNO− + 2 Cl− + H2O.Par l'hypochlorite : CN− + ClO− → CNO− + Cl−.Action de l'acide hypochloreux HOCl sur l'ammoniac : on obtient les chloramines.HOCl + NH3 → H2O + NH2Cl (monochloramine)NH2Cl + HOCl → H2O + NHCl2 (dichloramine)Action du dichlore sur le méthane : on obtient le chlorométhane (chlorure de méthyle ou monochlorométhane).CH4 + Cl2 → CH3Cl + HCl Trouve plus

Chloration (désinfection): Dans le domaine de l'hygiène et de la santé publique, la chloration est l'action de désinfecter un produit, un substrat et parfois des aliments (dans le domaine de l'industrie agroalimentaire et de la cuisine industrielle), avec des produits chlorés (eau de Javel, dichlore…). Il s'agit le plus souvent d'ajout de chlore à l'eau pour limiter le risque de « maladies hydriques » diffusées par le réseau d'eau potable, le chlore étant ici utilisé pour ses propriétés superoxydantes et rémanentes qui en font un biocide bien adapté à la désinfection d'un réseau de distribution d'eau ou d'une réserve d'eau (si elle est confinée dans une enceinte étanche). D'autres usages, médicaux, hospitaliers, vétérinaires, agroalimentaires, domestiques et industriels existent aussi, ci-dessous décrits. Trouve plus

Chlordane: Le chlordane est un insecticide organochloré non systémique (non absorbé par la plante). Le chlordane est connu pour faire partie de la dirty dozen ou douzaine de polluants majeurs à l'échelle mondiale, selon la Convention de Stockholm, et a été interdit dans l'Union européenne depuis 1981 et aux États-Unis en 1983. Trouve plus

Chlordecone: Trouve plus

Chlordécone: Le chlordécone (commercialisé sous les noms de Kepone aux États-Unis, Merex dans les pays anglophones , ou Képone et Curlone en France) est un insecticide organochloré toxique, écotoxique et persistant. La chlordécone, de formule brute C10Cl10O, est la molécule qui entre dans la constitution de ce pesticide. Trouve plus

Chlordécone aux Antilles françaises: Le chlordécone est un insecticide organochloré qui fut utilisé dans les Antilles françaises entre 1972 et 1993 sous les noms commerciaux de Képone et Curlone, pour lutter contre le charançon du bananier. Interdit dès 1976 aux États-Unis, son autorisation de vente en France fut retirée en 1990. Mais la chlordécone (nom du principe actif des insecticides concernés) ne cessa pas d'être utilisée dans les Antilles françaises (Guadeloupe et Martinique) grâce à deux délais d'un an (à validité nationale) obtenus par les producteurs de bananes, puis grâce à un flou dans la législation, jusqu'en 1993,. Des ventes illégales ont de plus été dénoncées après 1993. Les sols contaminés des cultures bananières, y compris ceux qui ont été rendus à la culture vivrière, sont à l'origine de pollutions graves des nappes d'eau souterraine, d'aliments pour animaux et de végétaux ; pollutions qui continuent d'empoisonner les populations locales avec des risques avérés de prématurité et de cancer de la prostate. Trouve plus

Chlordécone dans les Antilles françaises: Trouve plus

Chlordesméthyldiazépam: Trouve plus

Chlordiazépoxide: Le chlordiazépoxide est une molécule appartenant à la famille des benzodiazépines, une classe de médicaments utilisés pour traiter l'anxiété. C'est la première benzodiazépine découverte, en 1957. À partir de ce moment, une nouvelle classe d'anxiolytiques et d'hypnotiques était née. Aujourd'hui, les benzodiazépines restent les médicaments les plus utilisés pour traiter l'anxiété, que ce soit en France ou dans le monde. Trouve plus

Chlordimeform: Trouve plus

Chlordiméform: Le Chlordiméform est un produit phytosanitaire, pesticide organochloré. Le chlordiméform est connu pour faire partie de la dirty dozen ou douzaine de polluants majeurs à l'échelle mondiale, selon la Convention de Rotterdam. Trouve plus

Chlore: Le chlore est l'élément chimique de numéro atomique 17, de symbole Cl. C'est le plus commun des halogènes. Le chlore est abondant dans la nature, son dérivé le plus important est le sel de table ou chlorure de sodium (NaCl). Ce dernier est nécessaire à de nombreuses formes de vie. Le chlore, à l'état de corps simple, se présente sous la forme de la molécule de dichlore Cl2, qui est un gaz jaune-vert 2,5 fois plus dense que l'air, aux conditions normales de température et de pression. Ce gaz a une odeur suffocante très désagréable et est extrêmement toxique. L'ion hypochlorite de l'eau de Javel contenant un atome de chlore, on dit souvent d'une eau javellisée qu'elle est « chlorée ». Il s'agit toutefois d'un abus de langage, source fréquente de confusions entre l'élément chlore, le gaz dichlore et l'ion hypochlorite. C'est sous le nom de chlore que le dichlore est en effet répertorié pour le transport des matières dangereuses par exemple. Certains virus (norovirus par exemple), certaines bactéries ou les biofilms peuvent développer une certaine résistance au chlore. Ce phénomène est d'intérêt épidémiologique et écoépidémiologique. Trouve plus

Chloré: Trouve plus

Chlore 35: Trouve plus

Chlore 36: Le chlore 36 (36Cl) est l'isotope du chlore dont le noyau est constitué de 17 protons et de 19 neutrons. C'est un radioisotope cosmogénique du chlore avec une demi-vie de 301 000 années existant à l'état de traces dans l'environnement, dans un ratio d'environ 7×10−13 pour 1 avec les isotopes stables,. 36Cl se désintègre principalement par désintégration β- en 36Ar (98,1 %), mais aussi par désintégration ε en 36S (1,9 %). Trouve plus

Chlore 37: Trouve plus

Chlore acuminée: Trouve plus

Chlore perfoliée: Trouve plus

Chlore tardive: Trouve plus

Chlorella: Chlorella est un genre d'algues vertes unicellulaires d'eau douce, les Chlorelles. Il fut décrit en 1890 par un microbiologiste hollandais Martinus Willem Beijerinck. Ces algues se distinguent des autres végétaux par une exceptionnelle concentration en chlorophylle et leur capacité à former des associations symbiotiques avec certains animaux (coraux, éponges…). Trouve plus

Chlorella pyrenoidosa: Trouve plus

Chlorella vulgaris: Chlorella vulgaris est une espèce d'algues vertes unicellulaire microscopique de la famille des Chlorellaceae. Trouve plus

Chlorelle: Trouve plus

Chlorémie: La chlorémie correspond à la quantité de l'ion chlorure dans le sang. L'hypochlorémie caractérise la baisse du taux de chlore sanguin, tandis que l'hyperchlorémie caractérise son augmentation. Trouve plus

Chloremys: Trouve plus

Chlorestes: Trouve plus

Chlorestes notata: Trouve plus

Chlorestes notatus: Trouve plus

Chloreuptychia: Chloreuptychia est un genre néotropical de lépidoptères (papillons) de la famille des Nymphalidae et de la sous-famille des Satyrinae. Trouve plus

Chloreuptychia agatha: Chloreuptychia agatha est une espèce de papillons de la famille des Nymphalidae et de la sous-famille des Satyrinae, de la tribu des Satyrini, de la sous-tribu des Euptychiina. Trouve plus

Chloreuptychia arnaca: Trouve plus

Chloreuptychia callichloris: Chloreuptychia callichloris est une espèce de papillons de la famille des Nymphalidae et de la sous-famille des Satyrinae, de la tribu des Satyrini, de la sous-tribu des Euptychiina. Trouve plus

Chloreuptychia catharina: Chloreuptychia catharina est une espèce de papillons de la famille des Nymphalidae et de la sous-famille des Satyrinae, de la tribu des Satyrini, de la sous-tribu des Euptychiina. Trouve plus

Chloreuptychia chlorimene: Chloreuptychia chlorimene est une espèce de papillons de la famille des Nymphalidae et de la sous-famille des Satyrinae et du genre Chloreuptychia. Trouve plus

Chloreuptychia herseis: Chloreuptychia herseis est une espèce de papillons de la famille des Nymphalidae et de la sous-famille des Satyrinae, de la tribu des Satyrini, de la sous-tribu des Euptychiina. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...