Rechercher dans ce blog

vendredi 12 février 2021

Chateau de Stirling, Château de stirling, Chateau de Stockalper, Château de stockalper, Château de Stoerenbourg,

Chateau de Stirling: Trouve plus

Château de stirling: Trouve plus

Chateau de Stockalper: Trouve plus

Château de stockalper: Trouve plus

Château de Stoerenbourg: Le château du Stoerenbourg se trouve dans la commune française de Mitzach, dans le département du Haut-Rhin. Trouve plus

Château de Stokesay: Le château de Stokesay est un manoir fortifié à Stokesay dans le comté du Shropshire en Angleterre. Il fut construit à la fin du XIIIe siècle par Laurence de Ludlow, alors le plus grand marchand de laine en Angleterre, qui avait pour projet d'en faire une demeure privée sécurisée et d'en générer des revenus immobiliers. Les descendants de Laurence furent propriétaires du château jusqu'au XVIe siècle, à partir de quand il passa aux mains de différents propriétaires privés. Au moment où éclata la Première Révolution anglaise en 1641, Stokesay était la propriété de William Craven, le premier Comte de Craven et partisan du roi Charles 1er. Après que les efforts de guerre des royalistes se furent effondrés en 1645, les forces parlementaire assiégèrent le château en juin et forcèrent la garnison à se rendre peu après. Le parlement ordonna la destruction de la propriété, mais seuls quelques dégâts mineurs furent infligés aux murs, ce qui permit à Stokesay de continuer à être utilisé comme résidence par la famille Baldwyn jusqu'à la fin du XVIIe siècle. Au XVIIIe siècle, la famille Baldwyn loua le château pour des activités de productions agricoles et de manufacture. Il tomba en ruine, et l'antiquaire John Britton nota lors de sa visite en 1813 qu'il avait été "abandonné à la négligence et progressait rapidement vers la ruine". Des travaux de restauration furent réalisés dans les années 1830 et les années 1850 par William Craven, deuxième comte de Craven. En 1869, la propriété immobilière de Craven, alors massivement en dette, fut vendue au riche industriel John Derby Allcroft qui finança une autre série d'importants travaux de restauration au cours des années 1870. Ces propriétaires tentèrent tous deux de limiter les modifications apportées aux bâtiments existants lors de leur travaux de conservation, ce qui était inhabituel à cette époque. Le château devint un endroit populaire pour les touristes et les artistes et fut officiellement ouvert aux visiteurs payants en 1908. Les descendants d'Allcroft durent cependant faire face à des difficultés financières au début du XXe siècle, et il leur devint de plus en plus difficile de couvrir les coûts d'entretien de Stokesay. En 1986, Jewell Magnus-Allcroft accepta finalement de placer le château de Stokesay sous la tutelle de l'English Heritage, et le château fut finalement légué à l'organisation à sa mort en 1992. L'English Heritage effectua une restauration extensive du château à la fin des années 1980. Au XXIe siècle, le château de Stokesay continue d'être exploité en tant qu'attraction touristique, recevant 39218 visiteurs en 2010. D'un point de vue architectural, le château de Stokesay est "l'un des manoirs fortifiés médiévaux les mieux conservés d'Angleterre", selon l'historien anglais Henry Summerson. Le château comprend un mur d'enceinte entouré de douves, avec une entrée par l'intermédiaire d'un corps de garde du XVIIe siècle constitué d'une charpente en bois de chêne et de plâtre. À l'intérieur, la cour fait face à un hall central en pierre protégé par deux tours en pierre. Le hall dispose d'un plafond en bois du XIIIe siècle à poutres apparentes, ainsi que de figures sculptées du XVIIe siècle de style flamand ornant le corps de garde. Le château n'a jamais vraiment été destiné à être une fortification militaire, mais son style était destiné à évoquer les châteaux beaucoup plus vastes construits par Édouard Ier dans le nord du pays de Galles. Conçu à l'origine comme une demeure prestigieuse, sure et confortable, le château a très peu changé depuis le XIIe siècle et est l'un des rares vestiges d'ensemble complet de bâtiments médiévaux en Angleterre. L'English Heritage a décidé de minimiser la quantité de contenu interprétatif au sein de la propriété et a en conséquence gardé le château en grande partie non meublé. Trouve plus

Château de Stolberg: Le château de Stolberg (Schloß Stolberg) est un château du XIIIe siècle qui domine Stolberg dans les montagnes du Harz (Saxe-Anhalt). Il a été restauré en 2003 par la Deutsche Stiftung Denkmalschutz (Fondation allemande pour la protection des monuments). C'était jusqu'à son expulsion en 1945 la résidence de la Maison de Stolberg. Trouve plus

Château de Stolzenfels: Le château de Stolzenfels est un château néo-gothique qui se trouve sur la rive gauche du Rhin non loin de la ville de Coblence en Allemagne. Trouve plus

Château de Stomersee: Le château de Stomersee (letton : Stāmerienas muižas pils, anglais : Stāmeriena Palace, allemand : Schloss Stomersee) est un château construit à partir de 1835-1843 dans la région de Vidzeme, au nord de la Lettonie. Son premier propriétaire était Johann Gottlieb von Wolff (1756-1817) et le château appartient à ses descendants. Trouve plus

Château de Stormont: Le château de Stormont (Stormont Castle) est un manoir situé sur la propriété de Stormont (Stormont Estate), dans l'Est de Belfast, qui constitue le lieu de réunion de l'exécutif nord-irlandais. Trouve plus

Chateau de Stors: Trouve plus

Château de stors: Trouve plus

Château de Straupitz: Le château de Straupitz (Schloss Straupitz) est un petit château du Brandebourg de la commune de Straupitz dans la forêt de la Spree. Trouve plus

Château de Strauweiler: Le château de Strauweiler (allemand : Schloss Strauweiler) est un château en Allemagne situé dans la vallée de la Dhünn à Odenthal dans l'arrondissement de Rhin-Berg. Le domaine seigneurial est mentionné pour la première fois par écrit autour de l'an 1300. Un petit château fort y existe sans doute depuis la fin du XIIe siècle, siège des seigneurs d'Odenthal. Le château actuel a été bâti en 1565 et remanié au fil du temps. Il a appartenu successivement aux seigneurs de Vorst[Lequel ?], von Quadt, von Hall et von Wolff-Metternich. Le château est aujourd'hui la propriété d'une branche de la famille princière zu Sayn-Wittgenstein-Berleburg. Il ne se visite pas, mais est ouvert pour certaines manifestations culturelles. Trouve plus

Chateau de Strecno: Trouve plus

Chateau de Strečno: Trouve plus

Château de Strečno: Le château de Strečno (en slovaque : Strečniansky hrad) est un monument médiéval situé à Strečno, à 7 kilomètres à l'est de Žilina, au nord de la Slovaquie. Trouve plus

Château de Strome: Le château de Strome est un château en ruine sur les rives du Loch Carron, à environ six kilomètres au sud-ouest du village de Lochcarron, dans la côte ouest de la zone administrative écossaise de Highland Trouve plus

Château de Stupinigi: Trouve plus

Château de Sucy-en-Brie: Le château de Sucy est un château situé à Sucy-en-Brie (actuel département du Val-de-Marne). Il est aussi connu sous les noms de château Lambert (du nom de son premier propriétaire) et château de Berc (du nom de son dernier propriétaire). Le château est d'architecture classique, il est formé d'un corps de bâtiment flanqué de deux pavillons à ses extrémités. Construit en pierre de taille, il a un étage surmonté d'un toit mansardé, couvert d'ardoises, offrant un second étage. Il a été construit pour être le château de plaisance de propriétaires résidant à Paris. Situé à la sortie du bourg ancien de Sucy-en-Brie, il est à la limite entre le plateau et le début de la vallée du Morbras qu'il domine, offrant ainsi une vue dégagée sur la vallée, la ville d'Ormesson et au-delà la ville de Paris à l'ouest. Il fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 18 juillet 1975. Trouve plus

Château de Suduiraut: Le château de Suduiraut est un château français du XVIIe siècle, construit au sein du domaine viticole du même nom, premier cru de Sauternes. Il est situé sur la commune de Preignac, dans le département de la Gironde et la région Nouvelle-Aquitaine, au cœur des cinq villages du Sauternais : Sauternes, Preignac, Fargues, Bommes et Barsac. Le château Suduiraut est classé à l'Inventaire général du patrimoine culturel. Trouve plus

Château de Suemori: Le château de Suemori (末森城, Suemori-jō) se trouvait à Nagoya. Trouve plus

Château de Sully: Le château de Sully est situé sur la commune de Sully en Saône-et-Loire, entre Autun et Beaune. Ouvert au public, le château de Sully est depuis le milieu du XVIIIe siècle la propriété et résidence de la famille des marquis de Mac Mahon, ducs de Magenta. Trouve plus

Chateau de Sully-sur-Loire: Trouve plus

Château de sully-sur-loire: Trouve plus

Château de Sumoto: Le château de Sumoto (洲本城, Sumoto-jō) est un château japonais avec un tenshu (donjon) reconstruit, situé à Sumoto sur l'île d'Awaji dans la préfecture de Hyōgo, au Japon. L'endroit est classé site historique. La fortification commence en 1525, avec remodelage en pierre dans les années 1580. Le château est aboli dans les années 1630. En 1928, le tenshu est reconstruit en béton armé. Trouve plus

Château de Sunomata: Le château de Sunomata (墨俣城, Sunomata-jō) est un château japonais situé à Ōgaki dans la préfecture de Gifu construit par Toyotomi Hideyoshi, un des généraux d'Oda Nobunaga, alors qu'il assiégeaient le château de Gifu au milieu du XVIe siècle. Hideyoshi découvrit un passage secret dans le château et trouva Saitō Tatsuoki. Oda Nobunaga qui avait gagné cette guerre l'exila. Selon la légende, le château de Sunomata fut construit en une nuit. De nos jours on l'appelle « château d'Ichiya Sunomata » (墨俣一夜城 ; Sunomata ichiya-jō). « Ichiya » signifie littéralement « une nuit ». Le tenshu (donjon) du château a été reconstruit et héberge maintenant un musée d'histoire locale. Trouve plus

Château de Sunpu: Le château de Sunpu (駿府城, Sunpu-jō) est un château japonais situé à Shizuoka dans la préfecture de Shizuoka (ou l'ancienne province de Suruga) au Japon. Il est parfois appelé château de Fuchu (府中城, Fuchu-jō) ou château de Shizuoka (静岡城, Shizuoka-jō) ; il est surnommé aussi le « château de l'île flottante ». Trouve plus

Château de Surgères: Le Château de Surgères est situé sur la rive droite de la Gères à Surgères en Charente-Maritime et constitue le cœur historique, culturel et touristique de la ville. Ce vaste ensemble castral, édifié originellement au Moyen Âge, à la fin de la période carolingienne, comprend aujourd'hui un ensemble un peu disparate d'édifices datant du XIe siècle pour l'église et du XVIe siècle au XVIIIe siècle pour les bâtiments civils enserré derrière une ceinture de remparts et de tours datant de l'époque médiévale. Liste des seigneurs de Surgères : Famille Maingot de ? à 1345 Famille de Clermont de 1345 à 1487 Famille de Maumont de 1487 à ? Famille de Fonsèque-Monterey ? à 1600 Famille de La Rochefoucauld de 1600 à Trouve plus

Chateau de Suscinio: Trouve plus

Château de suscinio: Trouve plus

Château de Suse: Trouve plus

Château de Suzanne: Le château de Suzanne est une propriété privée qui se situe à Suzanne dans le département de la Somme, entre Amiens et Péronne. Trouve plus

Chateau de Suze-la-Rousse: Trouve plus

Château de suze-la-rousse: Trouve plus

Château de Suzey: Le château de Suzey est un château médiéval aujourd'hui en ruines, situé en amont du hameau de Ivéry sur la commune de Pont-Saint-Martin, en Vallée d'Aoste, à la limite du territoire de la commune de Perloz. Il surplombe Ivéry, rehaussé sur un modeste éperon rocheux par rapport au village, sur un promontoire très prisé des excursionnistes et sur espace protégé par la réserve naturelle de l'étang de Holey en raison de sa flore très intéressante. Trouve plus

Château de Svaneholm: Le château de Svaneholm (Svaneholm slott) est un château suédois situé à Skurup à 40 km à l'est de Malmö en Scanie. Trouve plus

Château de Svartsjö: Le château de Svartsjö (en suédois : Svartsjö slott, ce qui signifie le château du Lac Noir) est un château suédois situé à Svartsjö, dans l'île de Färingsö du lac Mälar. Il est à trente minutes d'automobile de Stockholm. Trouve plus

Château de Svirj: Le château de Svirj (Свірзький замок) est un château fort qui se trouve à Svirj, dans l'oblast de Lviv (Lvov), en Ukraine. Il a été construit par la famille noble Świrzski au XVe siècle. Une petite chapelle datant de 1546 se trouve à l'intérieur du château. Trouve plus

Château de Sween: Le château de Sween est situé sur la côte est de Loch Sween, en Knapdale, sur la côte ouest d'Argyll, en Écosse. Le château de Sween est considéré comme un des premiers châteaux en pierre bâtis en Écosse, à la fin du XIIe siècle. Les tours du château sont des éléments additionnels à la structure de bois qui a aujourd'hui disparu. Trouve plus

Château de Swords: Le château de Swords est une forteresse médiévale de style normand érigée à Swords, juste au nord de Dublin aux alentours de 1200 ou un peu après. Construit en tant que résidence seigneuriale des archevêques de Dublin, le château de Swords n'a jamais été fort au sens militaire, mais couvre une grande surface pentagonale fortifiée de près de 6 000 m2 avec une tour au nord, probablement la résidence du Connétable, et un impressionnant complexe passerelle au sud. Le gardien occupait peut-être les quartiers à gauche de la porte, tandis que la chambre du concierge avec la chambre du prêtre au-dessus se trouvait à droite. La chapelle attenante, construite à la fin du XIIIe siècle, a probablement été utilisée comme oratoire privé de l'archevêque. D'autres bâtiments, consignés pour une enquête en 1326, ont maintenant disparu, y compris la grande salle sur le côté est de l'enceinte. Une fois le nouveau palais construit à Tallaght en 1324, l'archevêque abandonna Swords, déplacement sans doute encouragé par les dommages subis lors de la campagne de Bruce en 1317. Les remparts crénelés suggèrent une certaine forme d'occupation au cours du XVe siècle, mais dès 1583, lors de sa brève occupation par les protestants néerlandais, l'édifice est décrit comme « le château ancien tout gâté ». Utilisé comme jardin au XIXe siècle, le château fut vendu lors de la dissolution de l'Église d'Irlande. Récemment rénové, le château a été utilisé au printemps 2010 comme lieu de tournage pour la production de la série télévisée Les Tudors. Portail de l'Irlande Portail des châteaux Trouve plus

Chateau de Syam: Trouve plus

Château de syam: Trouve plus

Chateau de Sychrov: Trouve plus

Château de sychrov: Trouve plus

Château de Sydoriv: Le château de Sydoriv (Сидорівський замок) est une imposante ruine d'une forteresse construite par Marcin Kalinowski à Sydoriv, un village situé à 7 km au sud de Houssiatyn, en Ukraine. Le château est perché sur une colline entouré aux trois quarts par une rivière. Lors de sa construction dans les années 1640, la structure avait sept tours qui s'étendaient sur 178 m du nord au sud. Elle a été gravement endommagée par l'invasion des Turcs en 1672 et a été abandonnée par ses propriétaires au XVIIIe siècle. Portail des châteaux Portail de l'Ukraine Trouve plus

Château de Symond: Trouve plus

Château de Taagepera: Le château de Taagepera (estonien : Taagepera mõis, allemand : Wagenküll) est un château estonien construit dans le style Jugendstil entre 1907 et 1912 et devenu sanatorium puis un hôtel sous le nom de Taagepera loss. Il se trouve à Helme dans la région de Valga. Trouve plus

Château de Tachibana: Le château de Tachibana (立花城, Tachibana-jō) est un château japonais de la province de Chikuzen, au nord de Kyūshū, au Japon. Il se trouve au sommet du mont Tachibana, empiétant partiellement sur l'arrondissement Higashi-ku de Fukuoka. Le château est aussi connu sous les noms de château de Rikka, château de Tachibanayama, ou château de Rikkasan (立花山城, Rikkasan-jō, litt. « château de la montagne à Tachibana »). Trouve plus

Château de Taehtvere: Le château de Taehtvere (ou Techlefer avant 1919) est un bâtiment Heimatstilschutzarchitektur (ou néogermanique) qui remplace un ancien manoir, situé à Taehtvere. Il fait aujourd'hui partie de l'université de Tartu en Estonie. Trouve plus

Château de Tahara: Le château de Tahara (田原城, Tahara-jō) est un château japonais situé à Tahara au sud de la préfecture d'Aichi au Japon. À la fin de la période Edo, le château est le siège du clan Miyake, daimyō du domaine de Tahara aux revenus de 12 000 koku. Trouve plus

Chateau de Tailleboug: Trouve plus

Château de tailleboug: Trouve plus

Château de Taillebourg: Le château de Taillebourg est situé à Taillebourg en Charente-Maritime. Trouve plus

Château de Tailly-l'Arbre-à-Mouches: Le Château de Tailly-l'Arbre-à-Mouches est une propriété privée située sur le territoire de la commune de Tailly, dans le département de la Somme à l'ouest d'Amiens. Trouve plus

Château de Taisey: Le château de Taisey est situé sur la commune de Saint-Rémy en Saône-et-Loire, à la lisière sud du village, sur une terrasse dominant la Saône. Il fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 27 mai 1975. Trouve plus

Château de Takamatsu: Le château de Takamatsu peut désigner : le château de Takamatsu, un château japonais de la préfecture de Kagawa ; le château de Takamatsu, un château japonais de la préfecture d'Okayama. Trouve plus

Château de Takamatsu (Bitchu): Le château de Takamatsu (高松城, Takamatsu-jō) de la province de Bitchu était un château japonais situé dans ce qui est à présent la ville d'Okayama dans la préfecture d'Okayama. Comme la plupart des châteaux japonais, celui-ci fut construit à la fin du XVIe siècle, durant l'époque Azuchi Momoyama. Trouve plus

Château de Takamatsu (Kagawa): Le château de Takamatsu (高松城, Takamatsu-jō) se trouve à Takamatsu, préfecture de Kagawa, sur l'île de Shikoku au Japon. Le château est aussi connu sous le nom de château de Tamamo (玉藻城, Tamamo-jō). Trouve plus

Château de Takamatsu (Okayama): Trouve plus

Château de Takasaki: Le château de Takasaki (高崎城, Takasaki-jō) est un château japonais situé à Takasaki au sud de la préfecture de Gunma au Japon. À la fin de l'époque d'Edo, le château de Tatebayashi héberge une branche du clan Matsudaira, daimyos du domaine de Takasaki, mais le château est gouverné par un grand nombre de clans différents tout au long de son histoire. Le château est aussi connu sous le nom Wada-jō (和田城). Trouve plus

Château de Takashima: Le château de Takashima (高島城, Takashima-jō) est un château japonais situé à Suwa, dans la préfecture de Nagano, au centre du Japon. À la fin de l'époque d'Edo, le château de Takashima abritait le clan Suwa, le daimyō du domaine de Suwa. Le château est également connu sous le nom de « château flottant de Suwa » (諏訪の浮城, Suwa-no-uki-shirō) ou « château de Shimazaki » (島崎城, Shimazaki-jō). Trouve plus

Château de Takatsuki: Le château de Takatsuki (japonais : 高槻城, Takatsuki-jō) se trouve dans la ville de Takatsuki dans la préfecture d'Osaka. Pendant la période Edo, les Nagai y ont résidé en tant que fudai daimyō. Trouve plus

Château de Takayama: Le château de Takayama (高山城, Takayama-jō) se trouve dans la ville de Takayama, préfecture de Gifu au Japon. Construit sur une montagne de 687 m de haut, le château présente de nombreuses caractéristiques typiques, dont une base en pierres, des murs en terre et une douve le ceinturant. En dépit de son apparence défensive, le château ne fut cependant pas construit pour des buts guerriers. Son style est similaire à celui du château d'Azuchi construit par Oda Nobunaga. Trouve plus

Château de Takeda: Le château de Takeda (竹田城, Takeda-jō) était un château japonais, désormais en ruine, situé dans la ville d'Asago au Japon. Il est situé à environ 353 mètres au-dessus du niveau de la mer dans la partie nord de la préfecture de Hyōgo, au nord de Himeji et au nord-ouest de Kyoto. En 2006, il a été listé comme étant l'un des cent châteaux japonais remarquables et est parfois surnommé le « Machu Picchu du Japon »[réf. nécessaire], ainsi que le « château dans les nuages », car la brume qui envahit la vallée à l'aube donne l'impression que le château flotte dans les nuages. En 2014, il a attiré le nombre record de 580 000 visiteurs. Trouve plus

Château de Takeshi: Trouve plus

Château de Taki-no-jō: Le château de Taki-no-jō (滝の城, Taki-no-jō, qui signifie littéralement « château de la chute d'eau ») est un château de plaine dont les ruines se trouvent à Tokorozawa, préfecture de Saitama au Japon. Il était situé sur une route essentielle entre le nord de la région de Kantō et Hachiōji. La structure la plus récente a été construite au XVe siècle par Sadahisa Ōishi et perdura durant l'époque Sengoku du XVIe siècle de l'histoire japonaise. En 1546, le clan Hojo d'Odawara en prit possession et, en 1569, la propriété passa au clan Takeda. Après 1590, le château fut abandonné, ayant perdu son utilité première, en même temps qu'arrivait Tokugawa Ieyasu dans la région. Le château est à présent une ruine, avec des preuves archéologiques sûres des fondations d'un certain nombre de bâtiments ainsi qu'une douve à sec. Le nom du château, « Taki-no-jō », qui signifie « chute d'eau », provient d'une cascade qui existe sur la partie orientale du parc du château. Sur le site se trouve à présent un parc appelé Taki-no-jō (滝の城址公園, Taki-no-jō-shi Kōen, « parc du site du château »). Trouve plus

Château de Talaud: Le château de Talaud est situé à Loriol-du-Comtat dans le Vaucluse. Sa construction date de 1757. Le bâtiment est inscrit au titre des monuments historiques depuis le 13 septembre 1988. Outre une activité viticole sur l'aire de production de l'AOC Ventoux, le château abrite une activité d'hôtellerie. Trouve plus

Chateau de Talcy: Trouve plus

Château de talcy: Trouve plus

Château de Talhouët: Le château de Talhouët est un château de Pluherlin, dans le Morbihan. Trouve plus

Château de Talhouët (Pluherlin): Trouve plus

Château de Tallard: Le château de Tallard est situé à Tallard dans les Hautes-Alpes, en France. Trouve plus

Château de Talmay: Le château de Talmay est un ensemble castral du XVIIIe siècle, situé à Talmay, dans le département de la Côte-d'Or, et la région de Bourgogne-Franche-Comté. Trouve plus

Château de Talmont: Le château de Talmont est un château médiéval en ruines qui se trouve sur la commune de Talmont-Saint-Hilaire, dans le département de la Vendée. Trouve plus

Château de Talmont-Saint-Hilaire: Trouve plus

Château de Tamsel: Le château de Tamsel (Schloss Tamsel) est un château historique de la Nouvelle Marche du Brandebourg, situé aujourd'hui en Pologne dans le petit village de Dąbroszyn (anciennement Tamsel). Il a été construit à la fin du XVIIe siècle pour le maréchal Hans Adam von Schöning (de) (1641-1696). Sa petite-fille Louise-Éléonore (1708-1784) en hérite de son père Hans Ludwig, à l'âge de quatre ans. Elle est mariée à l'âge de seize ans à Adam Friedrich von Wreech. Ce château est lié à l'histoire du roi Frédéric II de Prusse. Il a été décrit dans un chapitre entier des Promenades de la Marche du Brandebourg de Theodor Fontane. Trouve plus

Château de Tamworth: Le château de Tamworth est un château normand situé à Tamworth, dans le Staffordshire, en Angleterre. Trouve plus

Château de Tanaka: Le château de Tanaka (田中城, Tanaka-jō) est un château japonais situé à Fujieda, au centre de la préfecture de Shizuoka au Japon. À la fin de la période Edo, le château de Tanaka était le siège d'une branche du clan Honda, daimyos du domaine de Tanaka. Trouve plus

Chateau de Tancarville: Trouve plus

Château de tancarville: Trouve plus

Chateau de Tanlay: Trouve plus

Château de tanlay: Trouve plus

Château de Tantallon: Le château de Tantallon (Tantallon Castle en anglais) est une forteresse du milieu du XIVe siècle, située à cinq kilomètres à l'est de North Berwick, dans l'East Lothian en Écosse. Il se dresse sur un promontoire donnant sur le Firth of Forth, au sud de l'île de Bass Rock. Dernier château entouré d'une courtine à avoir été construit en Écosse, Tantallon ne possède en réalité qu'un seul mur d'enceinte protégeant l'accès au promontoire, les trois autres côtés étant naturellement défendus par des falaises donnant sur la mer. Le château fut construit vers le milieu du XIVe siècle par William Douglas, Ier comte de Douglas. Il fut transmis à son fils illégitime, fait comte d'Angus par la suite, et malgré de nombreuses vicissitudes demeura la propriété de ses descendants durant une grande partie de son histoire. Il fut notamment assiégé en 1491 par le roi Jacques IV, puis en 1528 par Jacques V, son successeur, qui le détruisirent en grande partie. Par la suite, il fut pris par les covenantaires en 1639 pendant la première guerre des évêques et à nouveau détruit en 1651 lors de l'invasion de l'Écosse par Oliver Cromwell. Il fut vendu par les Douglas en 1699 et tomba peu à peu en ruines avant de passer finalement sous la protection d'Historic Scotland. Il constitue désormais une attraction touristique importante et est classé en catégorie A et listé comme Scheduled Ancient Monument. En 2009, des photographies furent publiées dans la presse britannique montrant un supposé fantôme apparaissant à une des fenêtres du château. Trouve plus

Château de Tarascon: Le château de Tarascon - Centre d'art René d'Anjou - est situé en bordure du Rhône dans le département des Bouches-du-Rhône en France. Par son état remarquable de conservation, ce monument d'exception est un des plus beaux châteaux médiévaux de France et d'Europe construit au début du XVe siècle, de 1400 à 1435, par les comtes de Provence-Barcelone, ducs d'Anjou, hôtes des châteaux d'Angers et de Saumur. Trouve plus

Chateau de Tarasp: Trouve plus

Château de tarasp: Trouve plus

Château de Tarbert: Le château de Tarbert est situé sur la rive sud de Tarbert Bay, à Tarbert, en Argyll, en Écosse, à l'extrémité nord de Kintyre. Le château de Tarbert est une forteresse royale stratégique au Moyen Âge et un des trois châteaux de Tarbert. Le château permet de surveiller le port et bien qu'il date d'avant le XIVe siècle, les tours datent de 1494 et de la visite de Jacques IV d'Écosse dans les Western Highlands. Trouve plus

Château de Tarcienne: Le château de Tarcienne est un château situé dans le village de Tarcienne, dans la commune de Walcourt, en province de Namur, Belgique. À l'origine, le château est construit par Charles-Ignace de Colins en 1674, en style Louis XIV. Aujourd'hui, le château appartient à Eric Roosens, qui le restaure. Il n'est pas accessible au public. Trouve plus

Château de Tardes: Le château de Tardes est situé dans la commune de Saint-Macaire, dans le département de la Gironde en France. Trouve plus

Chateau de Targe: Trouve plus

Château de targé: Trouve plus

Château de Targé (Châtellerault): Le château de Targé est un château situé à Châtellerault dans le département de la Vienne (région Nouvelle-Aquitaine). Il est classé monument historique depuis 1987. Situé à 4 km au sud-est de Châtellerault dans la Vienne, le château de Targé est une ancienne forteresse reconstruite vers 1450 par Jeanne de Targé, dernière du nom. La forteresse fut terminée par son troisième mari Claude de Norroy. De 1453 à 1760, le château fut successivement habité par les familles de Norroy, les Blanchefort et les Turpin de Crissé. En 1760, c'est Pérusse des Cars qui entreprit la reconstruction du château qui subsiste aujourd'hui dans son état inachevé. La famille de La Poëze d'Harambure en fut propriétaire du 26 décembre 1844 jusqu'en 1899. Virginie d'Harambure, fille du général baron Alexandre d'Harambure et dernière du nom, épousera René Louis Ambroise de La Poëze qui reprendra le nom d'Harambure pour sa descendance par Ordonnance Royale du 17 septembre 1817. Dans la mesure où ils étaient aussi tous deux propriétaires du château d'Harambure à Yzeures-sur-Creuse et du château des Courtils à Barrou, ils donnèrent priorité aux propriétés plus importantes. Le château fut légué à leur second fils Gabriel de La Poëze d'Harambure le 31 mars 1856 et sera vendu par celui-ci pour la rénovation du château d'Yzeures qui deviendra la Villa Gabriel. Il est de nos jours une propriété privée. Le village de Targé fut intégré à Châtellerault. Trouve plus

Château de Targé (Vienne): Trouve plus

Château de Tariquet: Le Château du Tariquet est un domaine viticole situé à Eauze dans le département du Gers. Ce domaine produit des armagnacs et des vins en IGP côtes-de-gascogne. Le domaine est la propriété de la famille Grassa depuis 1912. Trouve plus

Château de Tartigny: Le château de Tartigny est un château commencé au XVIe siècle et terminé dans le courant du XIXe siècle situé dans l'Oise, en région Hauts-de-France en France. Le château fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 30 janvier 1998. Trouve plus

Château de Tasch–Paddern: Trouve plus

Château de Tassigny: Le château de Tassigny est un château du XVIe siècle, situé sur un territoire que se sont disputé l'Empire Germanique et le royaume de France, à Sapogne-sur-Marche. Trouve plus

Château de Tāšu Padure: Trouve plus

Château de Tateyama: Le château de Tateyama (館山城, Tateyama-jō) est un château japonais situé à Tateyama, au sud de la préfecture de Chiba au Japon. À la fin de l'époque d'Edo, le château servait de résidence au clan Inaba, daimyos du domaine de Tateyama, mais le château est plus connu par ses liens avec les anciens maîtres de la province d'Awa, le clan Satomi. Le château était aussi connu sous le nom de « Nekoya-jō » (根古屋). Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...