Rechercher dans ce blog

jeudi 11 février 2021

Château de Karasuyama, Chateau de Karatsu, Château de Karatsu, Château de Karlberg, Château de Karlova Koruna,

Château de Karasuyama: Le château de Karasuyama (烏山城, Karasuyama -jō) est un château japonais situé à Nasukarasuyama au nord de la préfecture de Tochigi. À la fin de l'époque d'Edo, le château de Karasuyama héberge une branche du clan Ōkubo, daimyō du domaine de Karasuyama. Il est aussi appelé le Château cactus (臥牛, Gagyu- jō) Trouve plus

Chateau de Karatsu: Trouve plus

Château de Karatsu: Le château de Karatsu (唐津城, Karatsu-jō) est un château situé dans la ville japonaise de Karatsu, dans la préfecture de Saga. Terazawa Hirotaka, un vassal de Hideyoshi Toyotomi, obtient le domaine de Karatsu en 1595. Lors de la bataille de Sekigahara en 1600, il se joint à Ieyasu Tokugawa et attaque le château de Gifu. Il gagne en remerciement des territoires aux alentours de Karatsu et ordonne la construction du château pour protéger ses nouvelles terres. La construction dure six ans, de 1602 à 1608. On utilise des matériaux issus du château de Nagoya, appartenant à Hideyoshi Toyotomi, qui est démantelé. Le château est situé sur une colline dénommée mantōzan (満島山) et, lors de sa construction, il était au centre d'une forêt de pins s'étendant de part et d'autre le long de la mer. Cette forêt rappelait une grue étendant ses ailes, donnant au château son surnom « château de la grue dansante » (舞鶴城, maizurujō). Cette forêt a aujourd'hui pratiquement disparu de la rive gauche de la rivière Matsuura, tandis que subsiste la forêt Nijinomatsubara sur la rive droite. Trouve plus

Château de Karlberg: Le château de Karlberg est un château suédois situé sur les rives du lac Karlberg à Stockholm. Il abrite aujourd'hui l'école supérieure militaire Karlberg qui, avec l'école supérieure militaire Halmstad, est l'un des deux établissements de formation des officiers de l'armée suédoise. Trouve plus

Château de Karlova Koruna: Le château de Karlova Koruna est l'un des plus purs exemples d'architecture civile baroque en Bohême. Ce château se trouve sur une colline surmontant le bourg de Chlumec nad Cidlinou, à l'endroit d'une ancienne tour fortifiée en bois. Il est construit entre 1721 et 1723 sur ordre du comte František Ferdinand Kinský, alors archi-chancelier et grand veneur du royaume de Bohême par Jan Blažej Santini-Aichel assisté de František Maxmilian Kaňka. Son nom (Karlova Koruna signifie « couronne de Charles » en tchèque) est un hommage appuyé à l'empereur Charles VI qui règne alors et auquel le propriétaire des lieux est redevable de son ascension. Trouve plus

Château de Karlsburg: Le château de Karlsburg est un château allemand édifié en 1563, à Durlach, aujourd'hui au centre de Karlsruhe. Trouve plus

Château de Karlsburg (Poméranie-Occidentale): Le château de Karlsburg est un château situé à Karlsburg dans le nord-est de l'Allemagne en Poméranie-Occidentale. Trouve plus

Château de Karlsruhe: Le château de Karlsruhe (Karlsruher Schloss en allemand) est un château situé au centre de la ville de Karlsruhe, en Allemagne. Il a été édifié en 1715 pour le margrave Charles-Guillaume de Bade-Durlach. Jusqu'en 1918, il a servi de résidence officielle aux margraves puis grands-ducs de Bade. Il accueille depuis 1921 le musée national badois. Trouve plus

Château de Karlstein: Trouve plus

Château de Karow: Le château de Karow (Schloß Karow) est un château allemand situé à Karow, village appartenant à la municipalité de Plau am See, à l'est de l'arrondissement de Ludwigslust-Parchim dans le Mecklembourg entre Goldberg et Malchow. Trouve plus

Château de Kartlow: Le château de Kartlow (Schloß Kartlow) est un château néogothique allemand situé à Kartlow dans l'arrondissement du Plateau des lacs mecklembourgeois, près de Kruckow (Mecklembourg-Poméranie-Occidentale) construit par Friedrich Hitzig. Trouve plus

Chateau de Kastelholm: Trouve plus

Château de Kastelholm: Le château de Kastelholm (suédois : Kastelholms slott, finnois : Kastelholman linna) est un château médiéval situé à Sund, sur les îles Åland en Finlande. Trouve plus

Château de Kasugayama: Le château de Kasugayama (春日山城, Kasugayama-jō) était la première forteresse du seigneur de guerre japonais Uesugi Kenshin durant l'époque Sengoku. Situé dans la ville moderne de Jōetsu, préfecture de Niigata, il fut construit et dirigé à l'origine par le clan Nagao. Uesugi Kenshin, à l'origine, Nagao Kagetora, devint seigneur du château en 1548. Après sa mort en 1578, son neveu Uesugi Kagekatsu en prit le contrôle après une brève série de batailles contre Kagetora Uesugi, le fils adoptif de Kenshin à propos de la succession. Vingt ans plus tard, le clan Hori devint propriétaire de Kasugayama. Les membres du clan décidèrent cependant que l'endroit n'était pas approprié pour diriger la zone aussi construisirent-ils un nouveau château à Fukushima. En 1607, les derniers seigneurs du château l'abandonnèrent. Le château de Kasugayama est aussi connu sous le nom de « château de Hachigamine », le nom Kasuga (littéralement « journée de printemps ») venant d'un lien avec Kasuga-taisha, un important sanctuaire shinto à Nara. Le château de Kasugayama est considéré comme un des cinq plus grands châteaux de montagne avec le château de Nanao, le château d'Odani, le château de Kannonji et le château de Gassantoda. Trouve plus

Château de Katholm: Le château de Katholm est un château danois Renaissance situé dans la paroisse d'Ålsø de la péninsule de Djursland dans le Jutland. Trouve plus

Château de Katsuren: Le château de Katsuren (勝連城, Katsuren gusuku) est un gusuku à Katsuren sur l'île d'Okinawa au Japon. Avec l'océan Pacifique des deux côtés, il est aussi appelé « Océan gusuku ». Son âge d'or se situe au milieu du XVe siècle au temps du puissant seigneur Amawari. De précieux carrelages et des céramiques chinoises de l'époque ont été mis au jour à Katsuren. Ils témoignent de la magnificence de l'ancien château et de la vitalité du commerce maritime. Dans les années 2010, on y a aussi découvert des monnaies romaines et ottomanes. Le château fait partie des sites gusuku et biens associés du royaume des Ryūkyū inscrits au patrimoine mondial en 2000. Trouve plus

Château de Kattentack: Le château de Kattentack (Schloss Kattentack en allemand) est un château balte situé aujourd'hui en Estonie, dans la province historique du Wierland. Il se trouvait dans la paroisse d'Haljall (aujourd'hui Haljala) et son domaine a été rebaptisé Aaspere, en estonien, dans les années 1920, lorsque les propriétés de l'aristocratie germano-balte ont été démantelées par la nouvelle république estonienne. Trouve plus

Château de Kaunas: Le château de Kaunas est un château situé à Kaunas en Lituanie. Portail des châteaux Portail de la Lituanie Trouve plus

Château de Kawagoe: Le château de Kawagoe (川越城, Kawagoe-jō) est un château de plaine situé dans la ville de Kawagoe, préfecture de Saitama au Japon. C'est le plus proche château de Tokyo encore accessible aux visiteurs puisque le château d'Edo est à présent le palais impérial japonais et n'est pratiquement pas ouvert au tourisme. Trouve plus

Château de Kawate: Le château de Kawate (川手城, Kawate-jō) était un château japonais qui exista entre l'époque Nanboku-chō et l'époque Sengoku. Ses ruines se trouvent dans la ville actuelle de Gifu, préfecture de Gifu au Japon. Une autre façon d'écrire son nom en japonais est 革手城, qui a la même prononciation. Il remplaça le château de Nagamori comme base des opérations de la région et servit de résidence pour le shugo régional jusqu'à ce que Saitō Dōsan se rende au château de Gifu. Après sa démolition, des monticules de terre restaient en place mais ils furent rasés à leur tour pour aider à la construction du château de Kanō. Trouve plus

Chateau de Kaysersberg: Trouve plus

Château de kaysersberg: Trouve plus

Château de Kazimi: Trouve plus

Château de Kechtel: Trouve plus

Château de Kehtna: Le château de Kehtna (estonien : Kehtna mõis), avant 1919 Château de Kechtel (allemand : Herrenhaus Kechtel) est un château situé près de Kehtna dans la province de Rapla en Estonie. Du temps de l'Empire russe, le château dépendait de la paroisse de Rappel (aujourd'hui Rapla). Trouve plus

Château de Kenfig: Le château de Kenfig (en gallois : Castell Cynffig) est un château situé au nord du village de Kenfig, dans le county borough de Bridgend (pays de Galles). En 1080, Iestyn ap Gwrgant, dernier roi du royaume de Morgannwg, le fortifie. Trouve plus

Château de Kenilworth: Le château de Kenilworth est situé dans le comté de Warwickshire, en Angleterre. D'origine médiévale, il était connu pour ses douves et par son siège de 1266 par Henri III d'Angleterre, il fut rebâti par Jean de Gand remarquable par son grand Hall. Élisabeth Ire le visita ; il en reste le jardin élisabéthain mais aussi l'outrage laissé par la visite des troupes d'Oliver Cromwell sur la porte normande. Trouve plus

Château de Ker Aulen: Le château de Ker Aulen est un château situé sur la commune de Frossay dans le département de la Loire-Atlantique. Trouve plus

Château de Keraël: Le château de Keraël est situé à Botsorhel dans le Finistère construit au milieu du XIXe siècle par les comtes Le Rouge de Guerdavid sur un premier château datant du début du XVe siècle. Propriété privée, il ne se visite pas. Trouve plus

Château de Kérampoul: Le château de Kérampoul (ou manoir de Karampoul, manoir de Ker an Poul) est un manoir situé à Sarzeau dans le département du Morbihan. Trouve plus

Château de Kerampuil: Le château de Kerampuil est situé au lieu-dit Kerampuil, à moins d'un kilomètre du centre-ville de Carhaix-Plouguer, dans le Finistère. Trouve plus

Château de Kerampuilh: Trouve plus

Château de Kéran: Le château de Kéran (ou château de Kerran, château de Kerdréan) est un château français situé à Arradon, dans le Morbihan, en région Bretagne. Trouve plus

Château de Kerangat: Le château de Kerangat est un château situé sur la commune de Plumelec dans le département du Morbihan. Trouve plus

Château de Keranroux: Le château de Keranroux, (ou Keroc'hiou, ou Ker-Oriou) est un château situé sur la commune de Morlaix, Finistère. Il est inscrit aux monuments historique par arrêté du 19 novembre 1992. Trouve plus

Château de Kéravéon: Le château de Kéravéon (ou château de Keravéon,) est un château français situé à Erdeven, dans le Morbihan, en région Bretagne. Trouve plus

Château de Kerbastic: Le château de Kerbastic est situé sur la commune de Guidel dans le Morbihan. Anciennement propriété privée, appartenant toujours à la famille Polignac, il est aujourd'hui un hôtel 4 étoiles. Il est également le lieu du festival de Polignac où se rencontrent des artistes prodiges de musique classique et baroque. Trouve plus

Château de Kercadio: Le château de Kercadio est situé sur la commune de Erdeven, dans le département du Morbihan. Trouve plus

Château de Kerfily: Le château de Kerfily est un château situé sur la commune d'Elven, dans le département du Morbihan (France). Trouve plus

Château de Kergos: Le château de Kergos est un château situé sur la commune de Clohars-Fouesnant dans le département du Finistère, à proximité de l'Odet, un kilomètre au nord de Bénodet. Trouve plus

Château de Kergounadeach: Le château de Kergounadeach (ou Kergounadec'h) est un château du début du XVIIe siècle situé sur la commune de Cléder dans le Finistère, en France. Il n'en reste que des ruines, et notamment les tours rondes et les mâchicoulis de style médiéval qui se mélangent aux cheminée de style renaissance. Trouve plus

Château de Kergrist: Le château de Kergrist est situé sur la commune de Ploubezre, dans le département des Côtes-d'Armor en France. Trouve plus

Château de Kergroadès: Le château de Kergroadès (Kergroadez en breton) est un château du XVIIe siècle situé sur la commune de Brélès, dans le département du Finistère, en Bretagne.Il fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis mai 1995. Trouve plus

Chateau de Kerguehennec: Trouve plus

Château de Kerguehennec: Trouve plus

Château de kerguéhennec: Trouve plus

Chateau de Keriolet: Trouve plus

Château de Keriolet: Trouve plus

Château de kériolet: Trouve plus

Château de Kerivon: Le château de Kerivon est situé sur l'ancienne commune de Buhulien (Lannion), dans le département des Côtes-d'Armor. Trouve plus

Château de Kerjean: Le château de Kerjean est un château sur la commune de Saint-Vougay, dans le département français du Finistère. Il est classé au titre des monuments historiques par arrêté du 29 avril 1911. Témoignage de la Bretagne prospère, la forteresse de Kerjean est un des plus beaux exemples d'architecture de style Renaissance du pays de Léon. Le château de Kerjean appartient à l'Etat-Ministère de la Culture. L'EPCC Chemin du patrimoine en Finistère gère son ouverture au public. Trouve plus

Château de Kerlarec: Le château de Kerlarec est situé dans le département du Finistère sur la commune d'Arzano. Il est d'abord baptisé château de Kerouallanic. Trouve plus

Château de Kerlevénan: Le château de Kerlevénan est situé sur la commune de Sarzeau, dans le département du Morbihan. Trouve plus

Château de Kerlo: Trouve plus

Château de Kerlois: Le château de Kerlois est un château situé sur la commune de Pluvigner dans le département du Morbihan. Trouve plus

Château de Kermadio: Le château de Kermadio, est un château de la fin du XVIIIe siècle situé à Pluneret (Morbihan). Le personnage le plus célèbre qui y séjourna reste la Comtesse de Ségur, elle s'en inspira d'ailleurs pour écrire certains de ses ouvrages, tels que Les Malheurs de Sophie, Jean qui grogne et Jean qui rit, ou encore Après la pluie, le beau temps. Trouve plus

Château de Kermaria: Le château de Kermaria est situé à Morlhon-le-Haut dans l'Aveyron. Son nom ("chez Marie" en breton), qui figure maintenant au cadastre et sur les cartes, vient du prénom de Marie Dubrueil (1855-1938), épouse du général Raymond de Butler (1839-1907), qui en a fait elle-même le projet et les dessins. Trouve plus

Château de Kermenguy: Le château de Kermenguy est un château situé à Cléder dans le département français du Finistère. Le château de Kermenguy était à l'origine un ancien donjon datant du XIIIe siècle. Il a été remplacé par un joli manoir breton achevé en 1632, flanqué de deux tourelles et complété d'une autre aile avant la Révolution , époque à laquelle ces parties ont été détruites. Le manoir actuel est clôturé par une jolie galerie style Louis XIII caractérisée par ses petits piliers très rapprochés qui sont le cachet de l'époque. Le manoir, les balustrades ainsi que les piliers d'allées et le colombier sont inscrits à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques À la révolution l'aile Nord a dû brûler ainsi qu'une des tourelles. Durant cette trouble période le manoir a servi de cachette pour les prêtres non assermentés. C'est à cette époque que Nicolas de Kermenguy aide Monseigneur de la Marche, évêque de Saint-Pol-de-Léon, à s'exiler sur l'île de Jersey. Les bois de Kermenguy ont servi de quartier général pour les troupes contre-révolutionnaires lors de la bataille de Kerguidu en mars 1793, à proximité du moulin de Kerguidu, situé aujourd'hui sur la commune de Tréflaouénan. En 1810 la chapelle située dans le parc pour être accessible à tout le voisinage, trop éloignée de l'église paroissiale, est détruite et remplacée par un oratoire à l'intérieur de la maison. Les terres et le château de Kermenguy sont la propriété de la même famille (cf. famille de Kermenguy) depuis plus de six siècles. En 1400, Yvon Derian (ou Derrien) fils du seigneur de Pratalan épouse Basile de Coëtaudon, dame de Kermenguy et de Kerabret. C'est à cette époque que le nom de Kermenguy commence à être repris comme nom de famille. La famille Derrien dont descend Yvon Derrien s'est illustrée en donnant un évêque (1227 à 1238), un croisé (Guillaume Derrien en 1248), un sénéchal de Bretagne (Hervé Derrien en 1378). Les Kermenguy se sont illustrés en donnant un chevalier de Saint-Michel (Jacques de Kermenguy en 1647), un chevalier de Saint-Lazare en 1721, deux pages du roi en 1710 et 1750, un page de la reine en 1755, un député royaliste indépendant (Émile de Kermenguy, député de 1871 à 1893), de nombreux maires et prêtres récemment. Trouve plus

Château de Kermezen: Le château de Kermezen est un château qui se situe à Pommerit-Jaudy en Bretagne. Les bases datent du XIIIe siècle mais il a été restauré au XVIIe et au XIXe siècle. Il comporte une chapelle : la chapelle Ste Anne. Il est occupé depuis le XVIIe siècle par la famille de Kermel. Le château propose aujourd'hui des chambres d'hôtes. Trouve plus

Château de Kernévez: Kernévez est un château de style principalement néo-classique, à l'entrée de la ville de Saint-Pol-de-Léon (Finistère), en Bretagne. Le château de Kernévez a été construit peu après 1850 pour la famille de Guébriant sur l'emplacement du château de La Villeneuve. Le parc paysager de 37 hectares qui l'entoure et qui descend jusqu'à la mer est dessiné par les frères paysagistes Denis et Eugène Bühler au milieu du XIXe siècle. L'appel aux concepteurs parisiens reflète la coupure avec la tradition architecturale locale. Le site a été classé en 1973 et le parc est inscrit à l'ISMH depuis 1997 ainsi que le château et les constructions annexes (dépendances). Il possède, outre une grande variété d'arbres, une roseraie, les vestiges de la chapelle de Kerliviry, des écuries en moellons de granit, un étang, un dolmen en dalles de schiste... Trouve plus

Château de Keronic: Le château de Keronic est un château situé à Pluvigner, en France. Trouve plus

Château de Kerouzéré: Trouve plus

Château de Kérouzéré: Le château de Kérouzéré, situé dans la commune de Sibiril, est l'unique forteresse du XVe siècle visitable dans le Finistère. Le château est classé monument historique en 1883. Trouve plus

Château de Kerran: Trouve plus

Château de Ker-Saint-Éloy: Ker-Saint-Eloi ou Kersaint-Eloy est un manoir situé sur la commune de Glomel (Groñwel en breton), dans le département des Côtes-d'Armor, région Bretagne. Trouve plus

Château de Keruzoret: Le château de Kéruzoret est un château du début du XVIe siècle situé sur la commune de Plouvorn dans le Finistère, en France. Trouve plus

Château de Kervoazec: Le château de Kervoazec est un bâtiment du XIXe siècle à Saint-Goazec (Finistère). Trouve plus

Château de Ki: Le château de Ki (鬼ノ城, Ki no jō) est un château de type kōgoishi, construit à la fin du VIIe siècle par la cour impériale Yamatodu. Situé au sommet du mont Kijō, dans ce qui est à présent la ville de Sōja dans la préfecture d'Okayama, le château est considéré comme un monument national. Des parties du château ont été reconstruites au début des années 2000. Le nom du château signifie littéralement « château du démon » (ki est une autre façon d'écrire le caractère correspondant à oni). Selon une légende locale, un démon nommé « Onra » ou « Ura » régnait autrefois sur la province de Kibi à partir du château. Trouve plus

Château de Kidwelly: Le château de Kidwelly est un château médiéval normand surplombant la rivière Gwendreath et la ville de Kidwelly, dans le comté de Carmarthenshire. L'édifice actuel date, selon les parties, du XIIIe au XVe siècle. Il est propriété du Cadw, qui gère la majorité des châteaux au pays de Galles. Trouve plus

Château de Kiel: Le château de Kiel (Kieler Schloß) est un château situé à Kiel en Allemagne, dans le Schleswig-Holstein. C'était l'une des résidences des ducs de Gottorp. Ce château a été agrandi au cours des siècles, mais il a brûlé à la fin de la Seconde Guerre mondiale sous les attaques aériennes. Ses ruines, démolies en 1959, ont été remplacées par un bâtiment moderne, seule subsiste l'aile dite de Rantzau. Trouve plus

Château de Kilchurn: Le château de Kilchurn est un château en ruines datant du XVe siècle et situé à l'extrémité nord-est de Loch Awe, en Argyll and Bute, en Écosse. C'est la maison ancestrale des Campbell de Glenorchy, qui deviennent plus tard comtes de Breadalbane, et que l'on connaît également comme la branche Breadalbane du clan Campbell. La première construction du château fut le donjon et le Laich Hall (tourné vers Loch Awe). Aujourd'hui, c'est un lieu pittoresque et romantique et le château fait partie des structures les plus photographiées d'Écosse. Trouve plus

Château de Kildrummy: Le château de Kildrummy est un château en ruine près de la ville de Kildrummy dans l'Aberdeenshire, région du nord de l'Écosse. Bien qu'en ruine, c'est probablement le château le plus complet du XIIIe siècle à avoir survécu dans l'Écosse de l'Est. Il s'agissait du siège des comtes de Mar. Trouve plus

Château de Kilkea: Le château de Kilkea est une ancienne forteresse médiévale située à 5 km au nord-ouest de Castledermot dans le comté de Kildare en Irlande. Jusque dans les années 1960, la forteresse appartient à la famille FitzGerald, comtes de Kildare. Vendue, elle est transformée en hôtel jusqu'au début du XXIe siècle. En 2009, à cause de la crise financière qui touche durement l'Irlande, le château est fermé et remis en vente. Trouve plus

Château de Kilkenny: Le château de Kilkenny, est un des plus grands châteaux d'Irlande, construit entre 1192 et 1207 par Guillaume de Clare, 1er Comte de Pembroke pour contrôler un passage à gué de la rivière Nore et la jonction de plusieurs voies. Il était le symbole de l'occupation normande et, dans sa construction originelle du XIIIe siècle, il constituait un élément important des défenses de la ville avec quatre grosses tours circulaires aux angles et un fossé massif, dont une partie est toujours visible sur la Parade. Il est resté la possession de la famille Butler pendant sept siècles jusqu'à ce qu'il soit transféré à la population de Kilkenny en 1967 pour 50 £ irlandaises, une association étant chargée de l'entretenir et de le restaurer. Peu de temps après, il a été repris par l'État qui l'a rénové et ouvert à la visite. Le château et le parc sont maintenant sous l'autorité de l'Office of Public Works. Les jardins et le parc autour du château sont ouverts au public. La Tour de la Parade est un lieu de conférences. Des collections nationales d'art sont exposées dans le château qui possède un vaste parc et des jardins d'ornement. Des visites guidées sont organisées. Trouve plus

Château de Kilmory: Le château de Kilmory, également connu sous le nom de Kilmory House, est une grande maison du XIXe siècle situé juste au sud de Lochgilphead, en Argyll and Bute, sur la côte ouest de l'Écosse. Elle fait actuellement office de quartier général pour le conseil d'Argyll and Bute. Le jardin est ouvert au public et fait partie d'un "country park" situé sur la propriété d'origine. Il y avait une église à Kilmory dans les temps anciens, et dans les années 1550 l'église et les terres de Kilmory étaient détenues par l'abbé de Paisley. En 1575 la propriété est acquise par Donald Campbell de Kilmory, et reste dans la famille Campbell pendant plus de 250 ans. Une résidence a pu y être bâtie dès le XIVe siècle. Eliza Campbell, la fille aînée de Peter Campbell, épouse Sir John Orde, 2nd Baronet en 1824. Il hérite de la propriété à la suite de la mort de son beau-père en 1828 et de sa femme en 1829. Orde fait démolir la modeste maison des Campbell et la remplace par une grande bâtisse de style gothique dont les plans sont réalisés par l'architecte Joseph Gordon Davis. Le noyau de la vieille maison est conservé, mais est étendue pour former un L, avec de nouvelles décorations extérieures et intérieures, et une grande tour octagonale au coin sud-ouest. Orde a également beaucoup amélioré les abords de la maison, en chargeant William Hooker d'étendre les jardins en 1830. De nouvelles extensions ont lieu dans les années 1860. Orde est enterré dans le cimetière privé accolé à la maison en 1878. Son fils lui succède comme baronet, et change son nom en Campbell-Orde en 1880. Le Campbell-Orde Baronets conserve la propriété jusqu'en 1938. Elle passe dans différentes mains par la suite, et est successivement un hôtel, et un centre de conférences.. En 1974, Le conseil d'Argyll County acquiert le bâtiment pour en faire le quartier général du Argyll and Bute District Council, créé en 1975. En 1995 le fonctionnement du gouvernement local du pays est à nouveau réorganisé, mais la maison demeure le quartier général de la nouvelle entité administrative d'Argyll and Bute. Une extension au bâtiment est réalisée en 1980-1982 pour accueillir des bureaux et augmenter la place disponible. Le feu abîme le bâtiment principal l'année suivante et plusieurs intérieurs doivent être refaits. On dit que le château est hanté par le fantôme d'une 'Green Lady'. Trouve plus

Château de Kilravock: Le château de Kilravock (parfois prononcé Kil-ré-vok) se trouve près de la ville de Nairn, à proximité d'Inverness, chef-lieu du district du district du même nom, dans la zone administrative écossaise de Highland. Trouve plus

Château de Kimbolton: Le château de Kimbolton est situé dans un bourg du même nom, dans le comté de Cambridgeshire. Il a été le dernier lieu de résidence de Catherine d'Aragon, première épouse du roi Henri VIII. Il s'agissait à l'origine d'un château médiéval transformé par la suite en palais, qui devint le siège de la famille des ducs de Manchester (en) de 1615 à 1950. Il abrite aujourd'hui une école appelée Kimbolton School (en). Trouve plus

Château de Kinbane: Le château de Kinbane est un ancien château fort désormais en ruines du XVIe siècle situé à Cregganboy (district de Moyle), dans le comté d'Antrim en Irlande du Nord. Construit en 1547 par Colla MacDonnell, frère du chef du clan MacDonnell d'Antrim pour défendre leurs possessions en Antrim face aux Anglais, il a été assiégé à de nombreuses reprises au milieu du XVIe siècle lors de leurs expéditions, notamment en 1551 et 1558. À la mort de Colla en 1557, le château est passé à son frère Sorley Boy qui l'a échangé en 1571 avec Gillaspick, fils de Colla. À la mort accidentelle de ce dernier en 1571, il a été offert comme récompense de leur service à un chef de clan allié, Owen MacEoin Dubh MacAlister, 2e de Loup, chef du clan MacAlister. Il est resté la propriété de ses descendants jusqu'au XVIIIe siècle. Aujourd'hui en ruines, il est classé comme monument historique et protégé. Trouve plus

Château de Kincardine: Le château de Kincardine peut faire référence à : Château de Kincardine (en), Royal Deeside, au Nord-Est de Kincardine O'Neil (en), Aberdeenshire. (époque victorienne) Château de Kincardine, au Nord-Est de Fettercairn, Aberdeenshire et qui a donné son nom à l'ancien comté de Kincardineshire (château médiéval en ruine) Château de Kincardine (en), au Sud-Ouest d'Auchterarder, Perth and Kinross Château de Kincardine, également à Auchterarder mais au Sud-Est (château médiéval détruit en 1645) Trouve plus

Château de Kincardine (Fettercairn): Le château de Kincardine est un château médiéval disparu qui a donné son nom à l'ancien comté de Kincardine au Nord-Est de l'Écosse. Trouve plus

Château de Kindrochit: Le château de Kindrochit est une ancienne fortification située dans l'Aberdeenshire en Écosse. Il fut originellement fondé en 1059 par Malcolm Canmore comme un pavillon de chasse sur les rives de loch de Clunie. Trouve plus

Château de Kingsgate: Le Château de Kingsgate est un château anglais situé à l'extrémité sud-est du pays, dans le comté du Kent et la ville de Broadstairs. Situé au bord des falaises de la baie de Kingsgate, il fut construit dans les années 1760 par Henry Fox. Le nom de Kingsgate (la porte du roi) vient de l'accotement accidentel du roi Charles II sur les lieux le 30 juin 1683. D'autres monarques ont également utilisé cette crique comme George II en 1748. Par la suite, le château fut la résidence de John Lubbock qui y mourut en 1913. Aujourd'hui, le bâtiment abrite 31 appartements. Trouve plus

Château de Kingswear: Le château de Kingswear est un château anglais situé dans le comté du Devon, à l'embouchure du Dart. Il s'agit d'une tour d'artillerie destinée à supporter des canons lourds face au château de Dartmouth. L'ensemble des deux châteaux servait à contrôler l'entrée du fleuve. Le rôle défensif du château a décliné avec les améliorations techniques des armements car les nouvelles installations furent alors ajoutées sur l'autre rive. Le château appartient au Landmark Trust, il n'est généralement pas accessible au public. Trouve plus

Château de Kinkempois: Trouve plus

Château de Kinloch: Le château de Kinloch se trouve sur l'île de Rùm, rattachée à la zone administrative écossaise de Highland. Trouve plus

Château de Kinlochaline: Le château de Kinlochaline est une forteresse du XIIe siècle dans la péninsule de Morvern du district de Lochaber, faisant partie de la zone administrative écossaise de Highland. Trouve plus

Château de Kinnaird: En Écosse, trois châteaux portent le nom de Kinnaird : Le château de Kinnaird à Fraserburgh dans l'Aberdeenshire ; Le château de Kinnaird à Kinnaird dans le Perth and Kinross ; Le château de Kinnaird à Brechin dans l'Angus. Trouve plus

Château de Kinnaird (Aberdeenshire): Le Château de Kinnaird est situé à Fraserburgh dans l'Aberdeenshire. Construit au XVIe siècle, il a été converti en phare en 1787, et héberge le musée des phares écossais. Trouve plus

Château de Kinsgate: Trouve plus

Chateau de Kintzheim: Trouve plus

Château de kintzheim: Trouve plus

Château de Kirchberg: Le château de Kirchberg est une ancienne résidence des princes de Hohenlohe-Kirchberg, branche protestante de la famille Hohenlohe, qui se trouve à Kirchberg an der Jagst dans le Bade-Wurtemberg, autrefois capitale de la principauté de Hohenlohe-Kirchberg. Trouve plus

Château de Kirkel: Le château de Kirkel est un château en ruine sur un rocher de grès surplombant la commune de Kirkel, située dans le Land allemand de Sarre, dans le district de Saarpfalz. Les villes les plus proches sont Saint-Ingbert à environ 8 km à l'ouest, Neunkirchen à environ 9 km au nord et Hombourg et Deux-Ponts à environ 11 km à l'est. Trouve plus

Château de Kirna: Le château de Kirna (en allemand : Gutshaus Kirna ; en estonien : Kirna mõis) est un petit château néoclassique situé à Kirna, village de la région de Järva, en Estonie. Trouve plus

Château de kishiwada: Trouve plus

Chateau de Kisimul: Trouve plus

Château de Kisimul: Le château de Kisimul, en anglais Kisimul Castle, en gaélique écossais Caisteal Chiosmuil, est un petit château fort du Royaume-Uni situé en Écosse, dans les Hébrides extérieures. L'édifice de type maison-tour est construit sur un îlot rocheux au ras de l'eau face à Castlebay, la principale localité de l'île de Barra. Fief ancestral du chef du clan MacNeil, il est l'un des plus vieux châteaux d'Écosse et a la particularité de n'être jamais tombé aux mains des ennemis. Il fait l'objet de nombreuses modifications architecturales entre les XVe et XVIIe siècles avant d'être abandonné puis vendu en 1838. Durant un siècle, il se dégrade en raison des conditions atmosphériques et de l'action humaine, les pierres du château faisant l'objet d'un commerce. Racheté par ses anciens propriétaires en 1937, il est restauré jusqu'en 1970 et constitue depuis un site touristique classé en catégorie A. Trouve plus

Château de Kitanosho: Le château de Kitanosho (北圧城, Kitanosho-jō) était un hirashiro (château situé sur une colline). Ses ruines se trouvent dans la ville actuelle de Fukui, préfecture de Fukui au Japon. Comme le château n'exista que durant huit ans, peu d'informations nous en sont parvenues. On sait cependant qu'il fut construit par Shibata Katsuie en 1575 et que son tenshu (donjon) avait neuf étages, ce qui en faisait le plus haut de son époque. En 1583, en raison de la défaite de ses alliés et d'une grande partie de son armée pendant la bataille de Shizugatake, Katsuie se retira au château et demanda à son épouse Oichi de fuir avec ses trois filles. Devant son refus, Katsuie et Oichi décidèrent de se faire seppuku après avoir incendié le château qui fut complètement détruit. Quelques pierres de fondation ont été découvertes à l'occasion de fouilles archéologiques. Les trois filles qui échappèrent de l'incendie du château sont célèbres pour avoir épousé des hommes d'influence à l'époque. Ce sont : Chacha, ou Yodo Ono, la seconde épouse de Toyotomi Hideyoshi et mère de l'héritier de Hideyoshi, Hideyori Toyotomi ; Hatsu, l'épouse du daimyo Takatsugu Kyogoku ; Oeyo, ou Sūgen'in, épouse du deuxième shogun Tokugawa, Hidetada Tokugawa et mère de son successeur, Iemitsu Tokugawa. Trouve plus

Château de Kittendorf: Le château de Kittendorf se trouve à Kittendorf dans le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (Allemagne septentrionale). Construit entre 1848 et 1853, c'est un exemple remarquable de château néogothique à la Tudor. Trouve plus

Château de Kiyosu: Le château de Kiyosu (清洲城, Kiyosu-jō) sert de base d'opérations à Oda Nobunaga durant la seconde moitié de l'époque Sengoku (XVIe siècle) du Japon féodal. Il se trouve dans la ville de Kiyosu (préfecture d'Aichi) au Japon. L'actuelle reconstruction partielle date de 1989, et a été réalisée à l'occasion du centenaire de la ville moderne de Kiyosu. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dolezelova, Doleželová, Dolezich, Doležil, Dolezol,

Dolezelova: Trouve plus Doleželová: Trouve plus Dolezich: Trouve plus Doležil: Trouve plus Dolezol: Trouve plus Dolezyc...