Rechercher dans ce blog

lundi 8 février 2021

Charles de Croy-Chimay, Charles de croÿ-chimay, Charles de culant, Charles de Cuttoli, Charles de Dinan,

Charles de Croy-Chimay: Trouve plus

Charles de croÿ-chimay: Trouve plus

Charles de culant: Trouve plus

Charles de Cuttoli: Charles de Cuttoli, né le 15 août 1915 à Sartène et mort le 11 décembre 2007 à Neuilly-sur-Seine, est un homme politique français. Trouve plus

Charles de Dinan: Charles de Dinan, seigneur de Montafilant et seigneur de Châteaubriant, en 1383, mort en 1418. Trouve plus

Charles de Dompierre d'Hornoy: Charles Marius "Albert" de Dompierre d'Hornoy est né à Hornoy le 24 février 1816, mort à Paris le 21 mars 1901, amiral et homme politique français. Trouve plus

Charles de Durand-Linois: Trouve plus

Charles de Duras: Trouve plus

Charles de durazzo: Trouve plus

Charles de Eustache d'Aoust: Trouve plus

Charles de Fages: Jean, Xavier, Victor, Charles de Fages de Latour, « comte de Rochemure » (17 octobre 1818, Largentière - 23 octobre 1870, Paris), est un homme politique français. Trouve plus

Charles de Faultrier du Fay: Charles de Faultrier du Fay, ou Dufay, seigneur de Malleval, mort en 1693, est un général français. Trouve plus

Charles de Ferriol: Charles de Ferriol (1652–1722) est un ambassadeur français envoyé par Louis XIV dans l'Empire ottoman de 1692 à 1711, pendant le règne du Sultan Ahmed III,. Un tableau de Jean-Baptiste van Mour, qui l'a accompagné lors de sa mission à Constantinople, montre sa réception par le Sultan. D'après le même peintre interprété par neuf graveurs dont Bernard Baron, Charles-Nicolas Cochin le Père et Jean-Baptiste Scotin, il est l'auteur d'une Explication des cent estampes qui représentent différentes nations du Levant avec de nouvelles estampes de cérémonies turques qui ont aussi leurs explications (Jacques Collombat, imprimeur-libraire, 1715). Ferriol, beau-frère de la célèbre dame de Tencin, est surtout connu pour être l'homme qui a amené en France l'épistolière Charlotte Aïssé, une esclave circassienne qu'il a achetée à Constantinople. On lui a prêté l'intention de chercher à obtenir ses faveurs, ce qui n'a pas été confirmé par Charlotte Aïssé ; cette histoire a fait l'objet de plusieurs récits, en particulier l'Histoire d'une Grecque moderne de l'Abbé Prévost (1740). Trouve plus

Charles de Feuquières: Charles de Feuquières, seigneur de Feuquières, de Thory et de Lihuts, est un juriste français du XVIe siècle. Trouve plus

Charles de Fiesque: Charles-Léon, comte de Fiesque, né en 1613 et mort en 1658 à Madrid, est un officier de l'entourage du Grand Condé dont plusieurs sources signalent le rôle pendant la Fronde. Trouve plus

Charles de fieux de mouhy: Trouve plus

Charles de fitz-james: Trouve plus

Charles de flahaut: Trouve plus

Charles de Folard: Trouve plus

Charles de Fontenay: Trouve plus

Charles de Forbin-Janson: Trouve plus

Charles de Forbin-Janson (1783): Trouve plus

Charles de Forbin-Janson (1783-1849): Le comte puis marquis Charles Théodore Palamède Antoine Alexandre Félix de Forbin-Janson, né à Montmartre le 14 juin 1783 et mort le 4 juin 1849 à Paris, est un aristocrate français des XVIIIe et XIXe siècles. Chambellan de l'empereur Napoléon Ier, il figure sur la liste de proscription établie par l'ordonnance du 24 juillet 1815. Il ne faut pas le confondre avec son frère cadet également appelé Charles de Forbin-Janson né en 1785, évêque de Nancy et de Toul et primat de Lorraine. Trouve plus

Charles de Forbin-Janson (1785): Trouve plus

Charles de Forbin-Janson (1785-1844): Le comte Charles-Auguste-Marie-Joseph de Forbin-Janson, né le 3 novembre 1785 à Paris et mort le 12 juillet 1844 près de Marseille, est homme d'Église et aristocrate français. Il fut évêque de Nancy et de Toul et primat de Lorraine. Trouve plus

Charles de foucauld: Trouve plus

Charles de Foucauld (chalutier): Le Charles de Foucauld est un bateau de pêche en bois, construit en 1957 au chantier Caloin & Leprêtre à Étaples dans le Pas-de-Calais. Son immatriculation était B.2795 (quartier maritime de Boulogne-sur-Mer. Il appartient maintenant à la commune et a été exposé à terre, dans son ancien chantier naval. Le Charles de Foucauld est Inscrit MH depuis le 6 décembre 1984. Trouve plus

Charles de Foucauld (homonymie): Charles de Foucauld (1858-1916) est un militaire français devenu explorateur et géographe, puis religieux catholique et linguiste. Il a donné son nom à : L'avenue Charles-de-Foucauld, une voie du 12e arrondissement de Paris. La Maison Charles de Foucauld, maison de fondation spirituelle. La chapelle de Charles de Foucauld, une chapelle catholique à Béni-Abbés en Algérie. Charles de Foucauld, un ancien bateau de pêche en bois français, aujourd'hui classé monument historique. Le groupe scout Foucauld Marly (GSFM), basé près de Fribourg, en Suisse. Plusieurs établissements scolaires en France (dans les villes de Lyon, Nancy, Paris, Schiltigheim) Trouve plus

Charles de Fournas-Moussoulens: Charles François Joseph de Fournas-Moussoulens, est un homme politique français né le 30 juin 1782 à Moussoulens (Aude), décédé le 25 mai 1848 à Carcassonne (Aude). Propriétaire, le baron Fournas fut élu maire de Carcassonne le 24 avril 1823 et s'acquitta de cette charge jusqu'à la fin du règne de Charles X. Trouve plus

Charles de Fournier de la Chapelle: Trouve plus

Charles de Fraipont: Charles Marie Julien Joseph de Fraipont, dit Charles de Fraipont, né le 21 mars 1883 à Chênée et décédé le 15 avril 1946 à Forest, fut un scientifique et homme politique belge. Il est le fils du célèbre paléonthologe liégeois Julien Fraipont (1857-1910). Trouve plus

Charles de france: Trouve plus

Charles de France (1270-1325): Trouve plus

Charles de France (1386): Charles de France, dauphin de Viennois, né le 25 septembre 1386 à Vincennes et mort le 28 décembre 1386 dans cette même ville, est le fils aîné du roi Charles VI de France et d'Isabeau de Bavière. Trouve plus

Charles de France (1392-1401): Charles de France, dauphin de Viennois et duc de Guyenne, né le 6 février 1392 à Paris et mort le 13 janvier 1401 à Vincennes, est un des fils du roi Charles VI de France et d'Isabeau de Bavière. Trouve plus

Charles de france (1446-1472): Trouve plus

Charles de France (1496): Charles de France, né au château d'Amboise, le 8 septembre 1496, est le deuxième fils de Charles VIII de France et d'Anne de Bretagne. Trouve plus

Charles de france (1686-1714): Trouve plus

Charles de France (homme politique): Charles de France est un homme politique français né le 8 décembre 1876 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et décédé le 30 novembre 1951 à Wissant (Pas-de-Calais). Propriétaire terrien, il est conseiller municipal de Saint-Inglevert en 1902 et maire de 1904 à 1919, conseiller général du canton de Marquise de 1909 à 1919 et député du Pas-de-Calais de 1910 à 1914, inscrit au groupe des Républicains progressistes. Trouve plus

Charles De France d'Hésecques: Charles de France d'Hésecques est un homme politique français né le 26 septembre 1823 à Amiens (Somme) et décédé le 19 juin 1888 à Mailly (Somme). Propriétaire terrien, il est député de la Somme de 1869 à 1870, siégeant dans l'opposition. Trouve plus

Charles de Frégeville: Trouve plus

Charles de freycinet: Trouve plus

Charles de Frondat: Charles de Frondat est un caricaturiste français, né à Paris le 12 février 1846. Trouve plus

Charles de froulay: Trouve plus

Charles de Froullay: Trouve plus

Charles de galles: Trouve plus

Charles de Ganahl Koch: Trouve plus

Charles de Gand: Trouve plus

Charles de Gaule: Trouve plus

Charles de Gaulle: Charles de Gaulle [ ʃaʁl də ɡol] , communément appelé le général de Gaulle ou parfois simplement le Général, né le 22 novembre 1890 à Lille et mort le 9 novembre 1970 à Colombey-les-Deux-Églises, est un militaire, résistant, homme d'État et écrivain français. Il est notamment chef de la France libre puis dirigeant du Comité français de libération nationale pendant la Seconde Guerre mondiale, président du Gouvernement provisoire de la République française de 1944 à 1946, président du Conseil des ministres de 1958 à 1959, instigateur de la Cinquième République, fondée en 1958, et président de la République de 1959 à 1969, étant le premier à occuper la magistrature suprême sous ce régime. Élevé dans une culture de grandeur nationale, Charles de Gaulle choisit une carrière d'officier. Au cours de la Première Guerre mondiale, il est blessé et fait prisonnier. Par la suite, il sert et publie dans l'entourage de Philippe Pétain, prônant auprès de personnalités politiques l'usage des divisions de blindés dans la guerre contemporaine. En mai 1940, devenu colonel, il est placé à la tête d'une division blindée et mène plusieurs contre-attaques pendant la bataille de France ; il est dans la foulée promu général de brigade à titre temporaire. Pendant l'exode qui suit, il est sous-secrétaire d'État à la Guerre et à la Défense nationale dans le gouvernement Reynaud. Rejetant l'armistice demandé par Pétain à l'Allemagne nazie, il lance de Londres, à la BBC, l'« appel du 18 Juin », qui incite le peuple français à résister et à rejoindre les Forces françaises libres. Condamné à mort par contumace et déclaré déchu de la nationalité française par le régime de Vichy, il entend incarner la légitimité de la France et être reconnu en tant que puissance par les Alliés. Ne contrôlant que quelques colonies, mais reconnu par la Résistance, il entretient des relations froides avec Franklin Roosevelt, mais bénéficie généralement de l'appui de Winston Churchill. En 1943, il fusionne la France libre au sein du Comité français de libération nationale, dont il finit par prendre la direction. Il dirige le pays à partir de la Libération ; favorable à un pouvoir exécutif fort, il s'oppose aux projets parlementaires et démissionne en 1946. Il fonde l'année suivante le Rassemblement du peuple français (RPF), mais son refus de tout compromis avec le « régime des partis » l'écarte de toute responsabilité. Il revient au pouvoir après la crise de mai 1958, dans le cadre de la guerre d'Algérie. Investi président du Conseil, il fait approuver la Cinquième République par un référendum. Élu président de la République par un collège élargi de grands électeurs, il prône une « politique de grandeur » de la France. Il affermit les institutions, la monnaie (nouveau franc) et donne un rôle de troisième voie économique à un État planificateur et modernisateur de l'industrie. Il renonce par étapes à l'Algérie française malgré l'opposition des pieds-noirs et des militaires, qui avaient favorisé son retour. Il poursuit la décolonisation de l'Afrique noire et y maintient l'influence française. En rupture avec le fédéralisme européen et le partage de Yalta, de Gaulle défend l'« indépendance nationale » : il préconise une « Europe des nations » impliquant la réconciliation franco-allemande et qui irait « de l'Atlantique à l'Oural », réalise la force de dissuasion nucléaire française, retire la France du commandement militaire de l'OTAN, oppose un veto à l'entrée du Royaume-Uni dans la Communauté européenne, soutient le « Québec libre », condamne la guerre du Viêt Nam et reconnaît la Chine communiste. Sa vision du pouvoir, c'est-à-dire un chef directement approuvé par la Nation, l'oppose aux partis communiste, socialiste et centristes pro-européens. Ces formations critiquent un style de gouvernance trop personnel, voire un « coup d'État permanent », selon la formule du socialiste François Mitterrand, contre lequel de Gaulle est réélu en 1965 au suffrage universel direct — un mode de scrutin qu'il a fait adopter par référendum en 1962 à la suite de l'attentat du Petit-Clamart le visant. Il surmonte la crise de Mai 68 après avoir semblé se retirer, convoquant des élections législatives qui envoient une écrasante majorité gaulliste à l'Assemblée nationale. Mais en 1969, il engage son mandat sur un référendum (sur la réforme du Sénat et la régionalisation) et démissionne après la victoire du « non ». Il se retire dans sa propriété de Colombey-les-Deux-Églises, où il meurt dix-huit mois plus tard. Considéré comme l'un des dirigeants français les plus influents de l'histoire, Charles de Gaulle est aussi un écrivain de renom. Il laisse notamment des Mémoires de guerre, où il affirme s'être toujours « fait une certaine idée de la France », jugeant que « la France ne peut être la France sans la grandeur ». Trouve plus

Charles de Gaulle - Étoile: Trouve plus

Charles de Gaulle - Étoile (métro de Paris): Charles de Gaulle - Étoile est une station des lignes 1, 2 et 6 du métro de Paris, implantée sous la place Charles-de-Gaulle. Initialement appelée Étoile, elle est située à la limite des 8e, 16e et 17e arrondissements de Paris. Trouve plus

Charles de gaulle (1948-): Trouve plus

Charles de Gaulle (avocat): Trouve plus

Charles de gaulle (barz bro c'hall): Trouve plus

Charles de Gaulle (député européen): Trouve plus

Charles de Gaulle (écrivain): Charles de Gaulle (Barz Bro C'hall ou Charlez a Vro C'hall en breton), né le 31 janvier 1837 à Valenciennes et mort le 1er janvier 1880 à Paris, est un écrivain français, défenseur de la langue bretonne et du celtisme. Il est l'oncle du général de Gaulle, qui porte son prénom. Trouve plus

Charles de Gaulle (homonymie): Trouve plus

Charles de Gaulle (métro de Rennes): Charles de Gaulle est une station de la ligne a du métro de Rennes, située esplanade Charles de Gaulle, à l'intersection du cours des Alliés et de la rue d'Isly, dans le quartier Colombier - Champ-de-Mars à Rennes, préfecture de la région Bretagne. Elle dessert notamment Les Champs Libres, les centres commerciaux Les Trois Soleils et Colombia, ce dernier sera plus directement desservi par la future station Colombier de la ligne b, les salles de spectacles Le Liberté et l'Étage et la tour de l'Éperon, le deuxième plus haut gratte-ciel de la ville. Mise en service en 2002, elle a été conçue par le cabinet d'architectes Atalante Architecture. C'est une station équipée d'ascenseurs, accessible aux personnes à mobilité réduite. Trouve plus

Charles de Gaulle (navire): Trouve plus

Charles de Gaulle (né en 1948): Trouve plus

Charles de Gaulle (philatelie): Trouve plus

Charles de gaulle (philatélie): Trouve plus

Charles de Gaulle (porte-avions): Le Charles de Gaulle (indicatif visuel R91) est un porte-avions nucléaire de la Marine nationale française, dont il est le bâtiment majeur et la pièce maîtresse. Il est le premier et unique bâtiment de combat de surface à propulsion nucléaire construit en Europe occidentale. En 2019, la France est le seul pays en dehors des États-Unis à avoir terminé la construction d'un porte-avions à propulsion nucléaire. Ce porte-avions est doté de 2 catapultes à vapeur. Cette configuration, nommée CATOBAR, n'est utilisée et maitrisée que par la France et les États-Unis. Un bâtiment utilisant ce système est en développement en Chine. Le Charles de Gaulle a remplacé le porte-avions Clemenceau. Un second porte-avions devait être construit, le PA 2 pour remplacer le Foch, conformément aux promesses du président Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007, mais le projet a finalement été repoussé, des études d'évaluation ont été menées en 2009, puis il a été abandonné en 2013. Paris est la ville marraine du Charles de Gaulle depuis le 9 octobre 2001. Il est entré en cale sèche aux bassins Vauban de Toulon en février 2017 pour y subir un chantier d'entretien et de mise à niveau de dix-huit mois ; il a retrouvé son quai habituel, aux appontements Milhaud, le 16 mai 2018 après 15 mois en cale sèche. Un nouveau déploiement a été réalisé au début de 2019 après les essais à la mer commencés le 14 septembre 2018, puis le retour à bord du groupe aérien embarqué (GAE) et la qualification de l'ensemble du groupe aéronaval de la Marine nationale,,. Le 23 octobre 2018, Florence Parly, ministre des Armées, annonce le début de la phase d'étude du programme de remplacement du Charles de Gaulle. L'évaluation du coût de la conception et de la construction d'un premier porte-avions de nouvelle génération dans sa version nucléaire, équipements inclus, est de 225 millions d'euros par an pendant vingt ans. Trouve plus

Charles de Gaulle (président): Trouve plus

Charles de Gaulle (rose): 'Charles de Gaulle' est un cultivar de rosier obtenu en 1974 par la maison Meilland. Il rend hommage au général de Gaulle (1890-1970), président de la République française. Trouve plus

Charles de Gaulle discours de Montréal: Trouve plus

Charles de Gaulle express: Trouve plus

Charles de Gavre: Charles de Gavre, 1er comte de Beaurieu et du Saint-Empire, seigneur de Frésin, était un militaire et diplomate, né vers 1525 et mort en 1611. Trouve plus

Charles de geer: Trouve plus

Charles de Géer: Trouve plus

Charles de Gélas de Léberon: Charles de Gélas de Léberon (mort en 1600 à Pavie), ecclésiastique, fut évêque de Valence et de Die de 1574 à 1600. Trouve plus

Charles de gerville: Trouve plus

Charles de Goal: Charles de Goal est un groupe de punk rock français formé autour de Patrick Blain. Entre son premier disque en 1980 et son premier concert en 1985, Patrick Blain joue seul et entretient l'anonymat. Après une longue interruption, Charles De Goal est recréé en 2006 sous la forme d'un groupe. Trouve plus

Charles de Gondi: Charles de Gondi, né en 1569, mort le 22 mai 1596 au Mont-Saint-Michel, est un seigneur français d'origine italienne du XVIe siècle. Il fut marquis de Belle-Île, gentilhomme de la Chambre, Général des galères de France et gouverneur de Fougères. Il était également l'héritier du duché de Retz, détenu par ses parents, mais mourut avant eux, âgé de 27 ans, sans avoir été duc de Retz. Trouve plus

Charles de gontaut-biron: Trouve plus

Charles de gonzague: Trouve plus

Charles de Gorostarzu: Marie Félix Charles de Gorostarzu, né le 6 octobre 1860 à Saint-Vincent-de-Tyrosse (diocèse d'Aire-Dax) et mort le 27 mars 1933 à Penang (Malaisie), est un prêtre français des Missions étrangères de Paris, missionnaire en Chine et vicaire apostolique dans le Yunnan. Trouve plus

Charles de Goyon: Trouve plus

Charles de Goyon de Matignon: Trouve plus

Charles de Goyon de Matignon (1564-1648): Charles de Goyon de Matignon, né en 1564 à Torigni-sur-Vire et mort le 2 juin 1648, sire de Matignon et de Lesparre, comte de Thorigny, de Gacé et de Selles, marquis de Lonray, baron de la Marque, de Moyon, de Saint-Lô, et de la Roche-Tesson (commune actuelle de La Colombe), Conseiller du roi en ses Conseils, et chevalier de ses Ordres, gouverneur de Granville, Cherbourg et de Saint-Lô, et lieutenant général de la province de Normandie, était un militaire et un homme politique français des XVIe et XVIIe siècles. Trouve plus

Charles de Graimberg: Charles (ou Carl), comte de Graimberg (30 juillet 1774, château de Paars – 10 novembre 1864, Heidelberg) est un conservateur, collectionneur et artiste français. Trouve plus

Charles de Grammont: Trouve plus

Charles de Gramont: Charles de Gramont (né en Gascogne, mort en 1544 à l'abbaye de Sordes) est un prélat navarrois du XVIe siècle. Trouve plus

Charles de Grande-Bretagne: Trouve plus

Charles de Grande-Bretagne (1948-): Trouve plus

Charles de Grandmaison: Charles de Grandmaison, né le 29 mai 1824 à Poitiers, mort le 19 juin 1903 à La Membrolle-sur-Choisille, est un archiviste et historien français. Trouve plus

Charles de Grassaille: Charles de Grassaille (en latin médiéval : Carolus Degrassalius), dit le Carcassonnais (Carcasonensis), né à Carcassonne (Languedoc, France) en 1495, mort en 1582, est un juriste français. Trouve plus

Charles de Grimaldi d'Antibes: Charles de Grimaldi d'Antibes (né à Cagnes en 1705, mort à Ollioules 10 mars 1770), ecclésiastique, fut évêque de Rodez de 1716 à 1733. Trouve plus

Charles de Groux: Charles de Groux, né à Comines (France) le 25 août 1825 et mort à Saint-Josse-ten-Noode (Bruxelles) le 30 mars 1870, est un peintre, graveur, lithographe et illustrateur français. Comme toute sa carrière a eu lieu en Belgique il est généralement désigné comme un artiste belge. Ses représentations de scènes de la vie des personnes défavorisées et de la classe inférieure de son temps le désignent comme le premier peintre du réalisme social en Belgique. Trouve plus

Charles de Guastalla: Charles de Gonzague de Guastalla (Guastalla, 30 avril 1602 – 1670) était un militaire du duché de Mantoue puis de la monarchie de Habsbourg. Trouve plus

Charles de gueldre: Trouve plus

Charles de guise: Trouve plus

Charles de Guise, cardinal de Lorraine: Trouve plus

Charles de Guise, duc de Mayenne: Trouve plus

Charles de Guise, Le Cardinal de Lorraine: Trouve plus

Charles de habsbourg: Trouve plus

Charles de habsbourg-lorraine: Trouve plus

Charles de Habsbourg-Lorraine (homonymie): Plusieurs membres de la maison de Habsbourg-Lorraine ont porté le prénom de Charles (en allemand, Karl ou Carl von Habsburg-Lothringen) : Charles-Joseph de Habsbourg-Lorraine (1745-1761), archiduc d'Autriche, fils de l'impératrice Marie-Thérèse et de l'empereur François Ier ; Charles-Louis de Habsbourg-Lorraine-Teschen (1771-1847), archiduc d'Autriche, duc de Teschen, fils de l'empereur Léopold II et de l'infante Marie-Louise d'Espagne ; Charles-Ambroise de Habsbourg-Lorraine-Este (1785-1809), archiduc d'Autriche, prince de Modène, primat de Hongrie, fils de Ferdinand, duc de Brisgau et de la princesse Marie-Béatrice de Modène ; Charles-Ferdinand de Habsbourg-Lorraine-Teschen (1818-1874), archiduc d'Autriche, duc de Teschen, fils de Charles-Louis, duc de Teschen et de la princesse Henriette de Nassau-Weilbourg ; Charles-Louis de Habsbourg-Lorraine (1833-1896), archiduc d'Autriche, fils de l'archiduc François-Charles d'Autriche et de la princesse Sophie de Bavière ; Charles-Salvator de Habsbourg-Lorraine-Toscane (1839-1892), archiduc d'Autriche, prince de Toscane, fils de Léopold II, grand-duc de Toscane et de la princesse Marie-Antoinette des Deux-Siciles ; Charles-Étienne de Habsbourg-Lorraine-Teschen (1860-1933), archiduc d'Autriche, prince de Teschen, fils de Charles-Ferdinand, duc de Teschen et de l'archiduchesse Élisabeth d'Autriche, princesse palatine de Hongrie ; Charles-Albert de Habsbourg-Lorraine (1888-1951), archiduc d'Autriche, fils du précédent et de l'archiduchesse Marie-Thérèse d'Autriche, princesse de Toscane (auteur de la branche d'Altenbourg) ; Charles de Habsbourg-Lorraine (1887-1922), archiduc d'Autriche, devenu l'empereur Charles Ier, fils de l'archiduc Otto d'Autriche et de la princesse Marie-Josèphe de Saxe ; Charles-Pie de Habsbourg-Lorraine-Toscane (1909-1953), archiduc d'Autriche, prince de Toscane, fils de l'archiduc Léopold-Salvator d'Autriche, prince de Toscane et de l'infante Blanche d'Espagne ; Charles-Louis de Habsbourg-Lorraine (1918-2007), archiduc d'Autriche, fils de l'empereur Charles Ier d'Autriche et de la princesse Zita de Bourbon-Parme ; Charles de Habsbourg-Lorraine (1961), « archiduc d'Autriche », fils d'Otto de Habsbourg-Lorraine et de la princesse Regina de Saxe-Meiningen ; Charles-Christian de Habsbourg-Lorraine (1954), « archiduc d'Autriche », fils de l'archiduc Charles-Louis d'Autriche et de la princesse Yolande de Ligne ; Charles-Pierre de Habsbourg-Lorraine (1955), « archiduc d'Autriche », fils de l'archiduc Rodolphe d'Autriche et de la comtesse Xénia Tschernyschev-Besobrasoff ; Carl Christian de Habsbourg-Lorraine (1977), « archiduc d'Autriche », fils de Rudolf de Habsbourg-Lorraine et de la baronne Hélène de Villenfagne de Vogelsanck ; Trouve plus

Charles de Hacqueville: Charles de Hacqueville (né à Ons-en-Bray vers 1572, mort Paris le 27 février 1623) est un ecclésiastique qui fut évêque de Soissons de 1619 à 1623. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...