Rechercher dans ce blog

dimanche 7 février 2021

Charge alaire (oiseau), Charge anoblissante, Charge avec la crosse (hockey sur glace), Charge avec le corps (hockey sur glace), Charge baryonique,

Charge alaire (oiseau): La charge alaire chez les oiseaux est le rapport entre la masse de l'oiseau et la surface portante de ses ailes. La charge alaire des oiseaux varie beaucoup selon les espèces. En général, la charge alaire augmente avec la taille de l'oiseau, les plus gros oiseaux ayant une charge alaire plus grande. Ceci résulte du fait que la masse de l'oiseau augmente au cube (en fonction de la taille) alors que la surface portante augmente au carré. Par comparaison, pour qu'un cygne tuberculé ait la même charge alaire qu'un océanite culblanc, il faudrait que sa surface portante soit de 105 473 cm2, soit presque 16 fois plus qu'elle ne l'est actuellement. La charge alaire est aussi fonction du mode de vie des oiseaux. Les plongeurs (plongeons, pingouins...) ont souvent une charge alaire plus grande que les espèces qui planent beaucoup (vautours, aigles...). L'urubu à tête rouge et l'urubu noir sont deux espèces bien adaptées au vol à voile. L'urubu noir a toutefois une charge alaire un peu plus grande, ce qui fait qu'il est plus dépendant des courants ascendants pour se déplacer. La fréquence des courants ascendants diminue à mesure qu'on monte vers le nord. L'urubu noir est ainsi moins apte à coloniser l'Amérique du Nord que son congénère, ce qui se reflète sur la carte de répartition des deux espèces sur ce continent. On estime que la masse maximale pour qu'un oiseau soit encore capable de voler est près de 11,8 kg. Cette estimation est faite en fonction de la charge alaire et de la puissance nécessaire pour s'envoler. L'outarde kori, le pélican blanc, le cygne trompette et le condor des Andes ont une masse qui s'approche de cette limite. Le plus grand oiseau qui ait jamais volé, Pelagornis sandersi, est une espèce éteinte du genre Pelagornis avec une envergure de 6,1 à 7,4 m. Trouve plus

Charge anoblissante: Trouve plus

Charge avec la crosse (hockey sur glace): Trouve plus

Charge avec le corps (hockey sur glace): Trouve plus

Charge baryonique: La charge baryonique est une propriété intrinsèque portée par les particules composées d'un ou de plusieurs quarks. Il ne faut pas confondre la charge électrique avec le charge baryonique qui sont deux nombres quantiques différents. L'électron n'est pas composé de quarks, il n'aura donc aucune charge baryonique. Trouve plus

Charge cognitive: La charge cognitive est une théorie développée par John Sweller (en) et Fred Paas qui explique les échecs ou les réussites des personnes essentiellement en activité d'apprentissage mais aussi en activité de résolution de problème. La théorie de la charge cognitive met en jeu la capacité de stockage d'informations en mémoire de travail et l'intégration de nouvelles informations. Elle est utile aux enseignants et pédagogues, et leur donne des conseils facilement applicables en situation d'apprentissage. Trouve plus

Charge Composition Explorer: Charge Composition Explorer, également désigné sous l'appellation CCE ou AMPT/CCE ou Explorer 65 ou AMPTE 1, est un petit satellite scientifique de la NASA lancé en 1984 pour étudier les particules chargées de la magnétosphère. CCE est un des composants de la mission spatiale internationale AMPTE (es) qui comprend également IRM conçu par l'Allemagne et UKS fourni par le Royaume-Uni. CCE est un satellite du programme Programme Explorer. La charge utile est constituée de cinq instruments particulièrement performants chargés de mesurer les caractéristiques des électrons énergétiques ainsi que la composition des noyaux atomiques dont l'énergie est comprise entre 0,4 et plusieurs centaines de MeV. Trouve plus

Charge comptable: Trouve plus

Charge constatée d'avance: Trouve plus

Charge constatee d'avance: Trouve plus

Charge constatée d'avance: Les charges constatées d'avance (CCA) sont des actifs qui correspondent à des achats de biens ou de services dont la fourniture ou la prestation interviendra ultérieurement (article 211.1 PCG). Trouve plus

Charge contre la bande (hockey sur glace): Trouve plus

Charge contre la tete ou la nuque (hockey sur glace): Trouve plus

Charge contre la tête ou la nuque (hockey sur glace): Trouve plus

Charge Coupled Device: Trouve plus

Charge creuse: La charge creuse, appelée par les militaires HEAT (en anglais : High Explosive Anti-Tank, signifiant « Explosif Brisant Anti-Tank »), est un type de munition destiné à percer un blindage. Un de ses usages aux XXe et XXIe siècles se trouve dans l'industrie pétrolière, pour percer des trous à intervalle régulier dans le blindage d'un puits à mettre en production, ou dans la démolition de bâtiments industriels. Trouve plus

Charge creuses: Trouve plus

Chargé d'affaires: Trouve plus

Charge d'âme: Trouve plus

Chargé d'enseignement: Trouve plus

Charge d'espace: Trouve plus

Charge d'exploitation: Trouve plus

Charge d'affaires: Trouve plus

Chargé d'affaires: Un chargé d'affaires est une fonction ou une profession. Traditionnellement, le chargé d'affaires est un diplomate. De nos jours, le chargé d'affaires désigne une profession de la banque et de la finance, du BTP ou de l'ingénierie. Trouve plus

Charge d'alincourt: Trouve plus

Charge d'âme: Charge d'âme est un roman de Romain Gary publié en 1977 aux éditions Gallimard. Trouve plus

Charge dans le dos (hockey sur glace): Trouve plus

Charge de Burkel: La charge de Burkel fut une escarmouche entre les forces belges et allemandes en octobre 1918, durant la Première Guerre mondiale. Elle est tenue pour la dernière charge de cavalerie effectuée de façon planifiée par une unité de cette importance en Europe occidentale. Trouve plus

Charge de Canton: Le Charge de Canton (en anglais : Canton Charge) est une équipe de la NBA Gatorade League, ligue américaine mineure de basket-ball créée et dirigée par la NBA. L'équipe est domiciliée à Canton (Ohio). Trouve plus

Charge de clientele: Trouve plus

Chargé de clientèle: Un chargé de clientèle, est un salarié à qui est attribué un portefeuille de clients, aux caractéristiques ciblées par une segmentation marketing. Par exemple dans une agence bancaire : poste appelé dans ce cas conseiller financier ; dans l'industrie de l'assurance : chez un assureur ; dans une agence d'un agent général, d'un courtier, ou d'un conseiller de gestion en patrimoine indépendant (CGPI), le chargé de clientèle est quelquefois appelé : « collaborateur d'agence » pour les postes administratifs dits de back office ; « conseiller en assurance » pour les postes commerciaux (front office).Il est chargé de : accueillir, répondre aux premières questions, orienter vers un professionnel senior, ... fidéliser la clientèle confiée, par les conseils et services qu'il lui apporte ; augmenter les opérations avec elles, en lui vendant notamment de nouveaux produits (vente croisée) ; accroître le portefeuille, en prospectant de nouveaux clients.Il dispose normalement pour cela : de l'aide du service vente ou marketing de l'entreprise ; d'une gamme de produits et services correspondant à ce type de clientèle, ainsi que la documentation afférente contractuelle ; des outils informatiques de la technique, du marketing et de la vente ; de l'expertise des personnels expérimentés et aguerris au sein de l'agence.Il doit appliquer à son niveau le plan marketing de l'entreprise, et sa déclinaison : le plan d'action commerciale (PAC). Il doit notamment remplir des objectifs établis par sa hiérarchie selon divers critères de performance, l'accroissement de ses ventes en particulier. Il doit par ailleurs participer à la mise à jour de la base de données clients, voire rédiger des rapports d'entretien. Il peut avoir dans sa rémunération une partie variable associée à sa performance personnelle et/ou à la performance collective de l'équipe ou de l'agence. Poids lourds de l'économie française, la banque et l'assurance sont parmi les premiers employeurs privés. La banque totalise 370 000 salariés tandis que l'assurance fait travailler 147 000 personnes. Le salaire moyen d'un chargé de clientèle particuliers est de 35 000 Euros brut par an. Trouve plus

Chargé de communication: Le chargé de communication développe des actions de communication vers des publics variés en cohérence avec la stratégie générale de l'établissement. Il met en œuvre tout moyen, action, réseau de communication visant à faciliter celles-ci au sein et à l'extérieur de sa structure. Trouve plus

Chargé de contenus: Trouve plus

Charge de couleur: En physique des particules, la charge de couleur est une propriété des quarks et des gluons, reliée à l'interaction forte, dans le contexte de la chromodynamique quantique. Il est à noter que la « charge de couleur » des quarks et des gluons n'a aucun rapport avec un aspect visuel de la couleur. Le choix du terme couleur est due à une analogie reliant la charge responsable de l'interaction forte entre des particules aux couleurs primaires qui ont été définies pour décrire la vision humaine : rouge, vert, et bleu. Une autre palette possible serait rouge, jaune et bleu, en analogie avec la peinture plutôt qu'avec la lumière, mais l'important dans cette analogie est que le groupement des trois couleurs primaires donne un résultat « blanc », c'est-à-dire non coloré, ou si l'on préfère neutralisé, du point de vue de la charge de couleur. À chaque particule correspond une antiparticule. Une particule de couleur rouge, verte ou bleue a une antiparticule correspondante, dont la couleur sera antirouge, antiverte ou antibleue, respectivement, pour satisfaire la conservation du bilan de la charge de couleur dans les créations et annihilations particule-antiparticule. Une combinaison des trois couleurs, des trois anticouleurs, ou toute combinaison d'une couleur et de son anticouleur complémentaire est donc dite « blanche » ou « sans couleur », et a une charge de couleur nette nulle. Les particules libres sont blanches : les baryons sont composés de trois quarks rouge, vert et bleu (ou d'antiquarks des trois anticouleurs respectives) ; les mésons sont formés d'une paire quark-antiquark où l'antiquark possède l'anticouleur associée à la couleur du quark, de bilan neutre. La charge de couleur diffère de la charge électromagnétique, qui n'a qu'un type de valeur (les charges positive et négative sont de même valeur, et ne diffèrent que par le signe). Peu après la découverte de l'existence des quarks en 1964, on a introduit la notion de charge de couleur pour expliquer comment les quarks pouvaient coexister dans les hadrons dans des états qui sinon sembleraient identiques, et donc continuer de satisfaire le principe d'exclusion de Pauli. Le concept s'est avéré indispensable. La chromodynamique quantique s'est développée depuis les années 1970, et constitue une importante partie du modèle standard en physique des particules. Trouve plus

Chargé de cours: Trouve plus

Charge de dieu: Trouve plus

Charge de Krojanty: La charge de Krojanty, également dénommée escarmouche de Krojanty ou bataille de Krojanty, est une charge de la cavalerie polonaise qui eut lieu le 1er septembre 1939 lors du déclenchement de la campagne de Pologne, pendant la Seconde Guerre mondiale. Trouve plus

Charge de la brigade legere: Trouve plus

Charge de la brigade légère: La charge de la brigade légère est une désastreuse charge de cavalerie, dirigée par Lord Cardigan au cours de la bataille de Balaklava le 25 octobre 1854 lors de la guerre de Crimée. Elle est restée dans l'histoire comme le sujet d'un poème célèbre d'Alfred Tennyson, The Charge of the Light Brigade, écrit en décembre de la même année, dont les vers 13 à 15 « Il n'y a pas à discuter / Il n'y a pas à s'interroger / Il n'y a qu'à agir et mourir », ont fait de cette charge un symbole autant de la bravoure et du sacrifice que de l'absurdité de la guerre. Trouve plus

Charge de la dette: Trouve plus

Charge de la preuve: La charge de la preuve est une obligation à prouver ses dires, étudiée dans plusieurs champs d'application. En droit, la charge de la preuve est le degré probatoire qu'un demandeur doit satisfaire pout obtenir gain de cause dans une action en justice ; si celui-ci est atteint, le défendeur doit établir le contraire par un renversement de la charge de la preuve. En philosophie, la charge de la preuve est débattue pour déterminer la validité d'une argumentation, notamment scientifique en épistémologie. Trouve plus

Charge de la preuve (droit): Cet article présente la notion juridique de charge de la preuve (aussi nommée fardeau de la preuve) en fonction des pays et des branches du droit. Généralement, en droit civil, chaque partie doit apporter des éléments de preuve pour établir les faits et en déduire le droit. En droit pénal, il s'agit des faits prouvant la culpabilité de l'accusé. La charge de la preuve revient à répondre à la question : « qui doit prouver quoi ». Elle se distingue du « mode de preuve » qui répond à la question : « de quel moyen celui qui a la charge de la preuve dispose-t-il pour apporter la preuve qui lui incombe ? ». Trouve plus

Charge de la preuve (philosophie): En philosophie, la charge ou le fardeau de la preuve est l'obligation des opposants d'un débat épistémique à fournir des preuves de leurs positions. Trouve plus

Charge de l'électron: Trouve plus

Chargé de mission: En France, un chargé de mission est un salarié ou un fonctionnaire recruté par une administration ou une entreprise pour traiter de tâches définies faisant généralement l'objet d'une description pouvant figurer sur une fiche de poste ou une lettre de mission. Trouve plus

Charge de Montecieco: La Charge de Montecieco (en italien : Carica di Montecieco) est une péripétie de la phase offensive pendant la campagne d'Italie lancée par l'armée alliée afin de percer la ligne Gothique sur l'Adriatique afin de libérer la ville de Rimini. Trouve plus

Charge de Mulliken: Les charges de Mulliken proviennent de l' analyse de population de Mulliken et fournissent des moyens d'estimation des charges atomiques partielles à partir des calculs menés au moyen des méthodes de chimie numérique, et en particulier celles basées sur la combinaison linéaire d'orbitales atomiques. Si les coefficients des fonctions de base dans l'orbitale moléculaire sont Cμi pour la μe fonction de base dans la ie orbitale moléculaire, les coefficients de la Matrice densité sont : D μ ν = 2 ∑ i C μ i C ν i ∗ {\displaystyle \mathbf {D_{\mu \nu }} =\mathbf {2} \sum _{i}\mathbf {C_{\mu i}} \mathbf {C_{\nu i}^{*}} } pour un système fermé compact dans lequel chaque orbitale moléculaire est doublement occupée. La matrice de population P {\displaystyle \mathbb {P} } a donc comme coefficients : P μ ν = ( D S ) μ ν {\displaystyle \mathbf {P_{\mu \nu }} =\mathbf {(\mathbf {D} \mathbf {S} )_{\mu \nu }} } S {\displaystyle \mathbb {S} } est la matrice de recouvrement des fonctions de base. La somme de l'ensemble des termes de P μ ν {\displaystyle \mathbf {P_{\mu \nu }} } est N - le nombre total d'électrons. L'analyse de population de Mulliken vise à tout d'abord répartir les N électrons sur toutes les fonctions de base. Ceci est fait en prenant les éléments diagonaux de P μ ν {\displaystyle \mathbf {P_{\mu \nu }} } et en factorisant les éléments non-diagonaux de manière égale entre les deux fonctions de base appropriées. Les termes non-diagonaux incluant P μ ν {\displaystyle \mathbf {P_{\mu \nu }} } et P ν μ {\displaystyle \mathbf {P_{\nu \mu }} } , cela simplifie l'opération à une somme sur une ligne. Cela définit la population orbitalaire brute (en anglais : gross orbital population - GOP) comme : G O P μ = ∑ ν P μ ν {\displaystyle \mathbf {GOP_{\mu }} =\sum _{\nu }\mathbf {P_{\mu \nu }} } Les termes G O P μ {\displaystyle \mathbf {GOP_{\mu }} } se somment sur N puis répartissent le nombre total d'électrons entre les fonctions de base. Il reste alors à sommer ces termes sur toutes les fonctions de base d'un atome donné A afin d'obtenir la population atomique brute (GAP). L'intégrale des termes G A P A {\displaystyle \mathbf {GAP_{A}} } donne aussi N. La charge, Q A {\displaystyle \mathbf {Q_{A}} } , est ensuite définie comme la différence entre le nombre d'électrons sur l'atome isolé libre, qui est le numéro atomique Z A {\displaystyle \mathbf {Z_{A}} } , et la population atomique brute : Q A = Z A − G A P A {\displaystyle \mathbf {Q_{A}} =\mathbf {Z_{A}} -\mathbf {GAP_{A}} } Le problème avec cette approche est la répartition égale des termes non-diagonaux entre les deux fonctions de base. Ceci conduit à des séparations de charges entre les molécules qui sont exagérées. De nombreuses autres méthodes sont utilisées pour déterminer les charges atomiques dans les molécules. Trouve plus

Charge de Pickett: La charge de Pickett (en anglais : Pickett's Charge) est l'assaut de l'infanterie confédérée contre la ligne de défense de l'Union le 3 juillet 1863, au troisième jour de la bataille de Gettysburg. Il est considéré aujourd'hui par les historiens comme une erreur stratégique majeure qui aurait pu être évitée car il a porté un grave préjudice à l'effort de guerre sudiste, les Confédérés ne s'étant jamais remis psychologiquement de cet échec cinglant. Il est nommé en référence à George Pickett, l'un des trois généraux de division ayant mené l'assaut. Après l'échec de l'offensive menée le jour précédent, Robert Lee est déterminé à frapper le centre des lignes de l'armée du Potomac. Mais son adversaire, le général George Meade, prévoit les intentions du général sudiste lors d'un conseil de guerre dans la nuit du 2 au 3 juillet. L'assaut est précédé par un bombardement d'artillerie massif des Confédérés, dans le but d'affaiblir la ligne de défense de l'Union et d'endommager une partie de l'artillerie nordiste ; mais le bombardement se révèle en grande partie inefficace. Environ 12 500 hommes, répartis dans neuf brigades, se lancent ensuite à l'assaut des lignes adverses. Ils doivent d'abord traverser des champs à découvert et sont pris sous le feu nourri des fusils et des canons de l'Union. Une partie d'entre eux parvient à atteindre le mur de pierres derrière lequel les défenseurs nordistes tiennent leur ligne, mais ils sont repoussés. Les pertes sont très lourdes et contraignent Lee à abandonner le combat, faisant ainsi de la bataille de Gettysburg le principal tournant de la guerre de Sécession. Trouve plus

Charge de Planck: La charge de Planck ( q P {\displaystyle q_{\text{P}}} ) est l'unité de Planck liée à la charge électrique. C'est la charge élémentaire que peut porter une particule de Planck. La charge de Planck est la seule unité de base de Planck qui ne dépend pas de la constante gravitationnelle. Trouve plus

Charge de profondeur: Trouve plus

Charge de recherche: Trouve plus

Chargé de recherche: Trouve plus

Chargé de recherche de classe normale: Trouve plus

Chargé de recherche hors classe: Trouve plus

Chargé de recherches: Trouve plus

Charge de service public de l'électricité: Trouve plus

Charge de travail: En ergonomie, la charge de travail est le coût d'une activité. La notion de ressource est au centre de ce concept.[pas clair]Selon Jacques Leplat, « le travail est une activité et la charge de travail représente ce que coûte cette activité à celui qui la pratique. » On parle de surcharge de travail et de sous-charge de travail. Il y a surcharge de travail lorsque les ressources de l'opérateur sont dépassées par le coût que nécessite le travail. Ce coût peut être influencé par les limites propres à l'opérateur. Il y a sous-charge de travail lorsque l'opérateur ne dispose pas de suffisamment de travail pour maintenir son attention. Pour la mesurer, il existe différentes méthodes classées en trois catégories : les méthodes basées sur les corrélations ; les méthodes basées sur la double tâche ; les méthodes d'évaluation subjective.Selon Michel Gendrier, en ergomotricité, on évalue le niveau d'exigence énergétique de la tâche par rapport à la capacité énergétique du sujet. En fonction des résultats, on diminue les exigences énergétiques de la tâche par une organisation du poste de travail et on augmente les capacités énergétiques du sujet par des savoir-faire. Trouve plus

Chargé d'éducation des maisons d'éducation de la Légion d'honneur: Trouve plus

Charge d'enseignement: Trouve plus

Chargé d'enseignement: En France et au Québec, le titre universitaire de chargé d'enseignement ou chargé de cours est attribué à un enseignant qui ne fait pas ou n'est pas payé pour faire de la recherche. Habituellement, le chargé de cours se voit attribuer les cours à la pièce et ne participe pas aux réunions départementales, tandis que le chargé d'enseignement se voit attribuer par contrat une tâche d'enseignement pour une ou plusieurs années et peut, selon l'université, participer aux réunions départementales. C'est l'équivalent du titre de course lecturer aux États-Unis. Trouve plus

Charge d'espace: La charge d'espace est un nuage d'électrons, situé dans un espace qui peut être un vide, un gaz, un liquide ou un solide. Bien que le plus souvent cet effet soit rencontré dans le vide avec les tubes électroniques. Trouve plus

Charge d'exploitation: Trouve plus

Charge dirigée légère et lourde 96: Charge dirigée légère 96 et Charge dirigée lourde 96 en abréviation militaire ch dir L 96 et ch dir ld 96 sont deux versions du même modèle de mine terrestre à charge dirigée suisse, s'inspirant de la mine à charge dirigée américaine M18A1 Claymore. Trouve plus

Charge dite de Reichshoffen: Trouve plus

Charge d'un électron: Trouve plus

Charge effective de Born: La notion de charge effective de Born est utilisée en physique du solide, plus précisément dans l'étude des matériaux diélectriques. Elle doit son nom au physicien Max Born. Un cristal ionique, dans sa représentation la plus simple, peut être décrit comme un arrangement périodique de charges ponctuelles. Dans ce modèle simplifié, le déplacement d'un ion hors de sa position d'équilibre provoque une variation de polarisation simplement égale à la charge de l'ion multipliée par le déplacement. Pour un calcul plus réaliste, on définit la charge effective de Born comme la variation de polarisation dans une direction α {\displaystyle \alpha } provoquée par un déplacement d'un ion dans une direction β {\displaystyle \beta } . La charge effective de Born est donc un tenseur d'ordre 2 représenté dans un système de coordonnées donné par une matrice 3×3. Dans la pratique, elle peut se calculer par des méthodes ab initio ou par des modèles atomistiques. Formellement, cette définition peut s'écrire : Z i j ∗ = Ω e δ P i δ d j {\displaystyle Z_{ij}^{*}={\frac {\Omega }{e}}{\frac {\delta P_{i}}{\delta d_{j}}}} où Ω {\displaystyle \Omega } est le volume de la maille élémentaire du cristal, e {\displaystyle e} la charge élémentaire de l'électron, et P i {\displaystyle P_{i}} et d i {\displaystyle d_{i}} les composantes suivant la direction i {\displaystyle i} de la polarisation et du déplacement de l'ion considéré. Il existe une définition alternative et équivalente selon laquelle la charge de Born se calcule comme la variation de force induite sur un ion par un petit champ électrique uniforme : Z i j ∗ = − e δ F i δ E j {\displaystyle Z_{ij}^{*}=-e{\frac {\delta F_{i}}{\delta E_{j}}}} Dans le cas général, la charge de Born sera différente de la charge formelle de l'ion, particulièrement dans les matériaux ferroélectriques. Par exemple, pour le ferroélectrique classique PbTiO3, pour lequel les ions Pb, Ti et O portent formellement des charges +2, +4 et -2, les charges de Born au voisinage de la transition ferroélectrique sont +3,9 pour Pb, 7,1 pour Ti et -5,8 pour O. Trouve plus

Charge electrique: Trouve plus

Charge électrique: La charge électrique est une propriété fondamentale de la matière qui lui permet d'interagir par le biais de champs électromagnétiques. Il s'agit d'une grandeur scalaire, qui joue pour l'interaction électromagnétique le même rôle que la masse pour l'interaction gravitationnelle. Toutefois, contrairement à cette dernière, il existe deux types de charges électriques, que l'on distingue par leurs signes, positif ou négatif. Des charges de même signe se repoussent, tandis que celles de signes opposés s'attirent. Dans la matière ordinaire, il y a équilibre entre les charges positives et négatives, on parle de neutralité électrique. L'unité usuelle de mesure de la charge est le coulomb (C). Toutefois, dans certains contextes, d'autres unités comme l'ampère-heure (A h) sont parfois utilisées. La charge électrique se conserve toujours et constitue une propriété essentielle des particules élémentaires soumises à l'interaction électromagnétique. La matière électriquement chargée est influencée par, et produit, les champs électromagnétiques. Depuis l'expérience de Millikan en 1909, il a été mis en évidence que la charge électrique est quantifiée : toute charge Q quelconque est un multiple entier de la charge élémentaire, notée e, qui correspond à la valeur absolue de la charge de l'électron, avec e ≈ 1,602 × 10−19 C. Toutefois, en raison de la petitesse de cette valeur, il est souvent possible de considérer la charge comme une quantité continue lorsque des quantités macroscopiques de charges sont considérées. En électronique, le caractère discret de la charge électrique se manifeste cependant par un type de bruit particulier appelé « bruit de grenaille ». Trouve plus

Charge électrique élémentaire: Trouve plus

Charge électrique non linéaire: Trouve plus

Charge électromagnétique: Trouve plus

Charge électronique: Trouve plus

Charge électrostatique: Trouve plus

Charge elementaire: Trouve plus

Charge élémentaire: En physique, la charge élémentaire est la charge électrique d'un proton ou, de façon équivalente, l'opposé de la charge électrique d'un électron. Elle est notée e et s'exprime en coulombs (C), ou en A s dans le Système international d'unités. Elle a été mesurée pour la première fois en 1909 par le physicien américain Robert A. Millikan (1868-1953),. Trouve plus

Charge émotionnelle: La charge émotionnelle ou charge affective désigne la propension à se soucier d'autrui et à offrir des signes d'affection ou d'attention. Elle est particulièrement développée par les femmes, dans leur vie professionnelle et dans leur sphère privée. La notion de « travail émotionnel » est forgée et diffusée en 1983 par Le Prix des sentiments de la sociologue Arlie Russell Hochschild, ouvrage qui connaît un grand retentissement aux États-Unis à sa sortie, puis dans de nombreux pays où il est traduit, et qui fait aujourd'hui partie des classiques des sciences sociales. La notion est vulgarisée en France par une bande dessinée publiée en 2018 par Emma, déjà connue pour un précédent ouvrage sur la charge mentale ménagère,. Emma définit la notion comme « le souci principalement porté par les femmes de mettre son environnement à l'aise aux dépens, souvent, de leur propre confort à elles ». Trouve plus

Charge en formulation: Trouve plus

Charge financière: Trouve plus

Charge flottante: En common law, une charge flottante est une sûreté qui porte sur la totalité des biens actuels et futurs de l'entreprise. Devant être publiée, elle prend seulement effet au moment où la société est en état d'inexécution par rapport à ses obligations. Cette sûreté provient du droit des pays anglo-saxons, où elle est appelée floating charge. Au Québec, la charge flottante était utilisée comme sûreté avant 1994, mais elle a été remplacée par l'hypothèque ouverte (art. 2715 C.c.Q.) lors de l'adoption du Code civil du Québec. Trouve plus

Charge glycémique: Trouve plus

Charge incorrecte (hockey sur glace): Trouve plus

Charge indirecte: On appelle charges indirectes les charges qui concernent plusieurs produits (et parfois même tous les produits) de l'entreprise et qui sont réparties (ou « imputées ») entre ces produits à l'aide de clés de répartition. Ce sont par exemple : certains frais d'usine (bâtiment, entretien, assurances, etc.), les coûts des services généraux de l'entreprise (direction générale, direction de la recherche, direction commerciale, etc.), les campagnes publicitaires portant sur plusieurs produits de l'entreprise ou sur l'entreprise elle-même (publicité corporate).Par contre, une charge est dite directe par rapport à un produit lorsqu'elle participe sans ambiguïté à la fabrication de ce produit. Parmi les charges directes, on a entre autres les matières premières et fournitures qui entrent en fabrication des produits et la main d'œuvre directe composée des frais de personnel résultant des travaux effectués sur un seul produit. Les charges directes d'un produit sont en général assez faciles à calculer et ne donnent pas lieu à contestation. En revanche, les charges indirectes doivent être réparties à l'aide de clés de répartition qui comportent toujours une part d'arbitraire. Trouve plus

Charge leptonique: La charge leptonique est une propriété intrinsèque portée par les particules appelées leptons. Il existe deux types de leptons, les électrons et les neutrinos, avec leur anti-particules associées. Par rapport à la charge leptonique, il n'y aura pas de différence entre les différentes variantes énergétiques (= massique) des leptons (e mu tau, que ce soit les électrons ou les neutrinos). Trouve plus

Charge lineaire: Trouve plus

Charge linéaire: Une charge linéaire est un terme d'électricien pour désigner un récepteur constitué de dipôles électriques linéaires. Ce récepteur peut être monophasé ou triphasé. De par sa constitution, le facteur de puissance d'une charge linéaire est forcément égal à cosinus φ, avec φ le déphasage du courant par rapport à la tension. En régime sinusoïdal, la tension et l'intensité ont même forme (à un déphasage près), ce qui n'est pas le cas pour une charge électrique non linéaire. Trouve plus

Charge magnétique: Trouve plus

Charge maximale d'utilisation: Trouve plus

Charge maximale d'utilisation: La charge maximale d'utilisation (CMU), en anglais SWL pour safe working load (« charge de travail en sécurité ») ou WLL pour working load limit (« limite de charge de travail »), est la charge maximale que le matériel de levage (pont roulant, palan, crochet, élingue, etc.) peut supporter en utilisation courante. Cette caractéristique mécanique fait partie d'une spécification ; sa valeur est indiquée sur le moyen de levage et sur la notice d'utilisation du fabricant. Elle est exprimée en tonnes (t) ou kilogrammes (kg). La CMU dépend de nombreux paramètres : composition du matériau, géométrie, mode d'accrochage de la charge, température du matériel, etc. Elle fait référence uniquement à des charges statiques et ne tient pas compte des charges latérales. Le coefficient de sécurité (ou coefficient d'utilisation) (sans unité) est le rapport arithmétique entre la charge minimale de rupture garantie par le fabricant et la CMU. La charge maximale d'utilisation ne doit pas être confondue avec la charge d'épreuve maximale. Trouve plus

Charge maximale utile: Trouve plus

Charge mentale: Charge cognitive en psychologie ; Charge mentale ménagère en psychologie et sociologie. Trouve plus

Charge mentale ménagère: La charge mentale ménagère (ou domestique) est un principe de sociologie traitant de la charge cognitive. Dans ce phénomène, la gestion du foyer au quotidien représente une charge cognitive pour la personne. Hommes et femmes seraient tous concernés, quel que soit leur genre, mais les femmes en ressentiraient beaucoup plus les effets. Trouve plus

Charge militaire: Une charge militaire est une manœuvre consistant en une attaque frontale et massive effectuée à l'aide d'infanterie ou de cavalerie. L'objectif d'une charge frontale est d'entrer en contact avec l'ennemi et de le désorganiser, soit par le mouvement, soit par le feu (ou le tir de projectiles avant l'invention des armes à feu) ; la charge rapide limite le temps d'exposition aux projectiles adverses et permet de déstabiliser l'adversaire grâce à l'énergie cinétique emmagasinée. La charge lente permet de garder une plus grande cohésion à la troupe attaquante. La charge fut largement employée par les phalanges macédoniennes, la vitesse apportant une puissance de pénétration destructrice aux sarisses dont étaient équipées ces hommes. Elle fut aussi largement utilisé par les peuples de langue iranienne, principalement les Parthes et les Perses Sassanides, par le biais de la cavalerie lourde : les Cataphractaires. Au Moyen Âge, ce fut au tour des chevaliers européens. Puis, au XVIIIe siècle, ce fut l'infanterie de ligne qui perpétua cette manœuvre en chargeant à la baïonnette après un bref échange de coups de feu. L'usage de la charge frontale d'infanterie se perpétua même dans les guerres modernes : ce fut la manœuvre offensive la plus utilisée lors de la guerre des tranchées et elle fut employée au cours de certaines batailles de la Seconde Guerre mondiale notamment par l'Armée rouge et l'armée japonaise. Trouve plus

Charge moteur: Trouve plus

Charge négative: Trouve plus

Charge nominale: La charge nominale est la masse maximale établie par le fabricant d'appareils de levage pour une utilisation dans des conditions normales. La charge nominale doit être affichée en évidence sur la plaque diagramme fixée sur l'appareil de levage en fonction de la distance D. Cette dernière est la distance comprise entre le talon de la fourche et le centre de gravité de la charge. Cette charge nominale varie aussi en fonction de l'élévation de la charge. Les coefficients de perte sont les suivants : Trouve plus

Charge non lineaire: Trouve plus

Charge non linéaire: Une charge non linéaire est une charge (un élément de circuit qui consomme une puissance, active ou réactive, sur le système d'alimentation – ne pas confondre avec la charge électrique) qui n'est pas exclusivement constituée de dipôles électriques linéaires. Ceci a plusieurs conséquences : Alimentée par des tensions sinusoïdales, cette charge est traversée par des courants qui ne sont pas purement sinusoïdaux : on parle de courants harmoniques Le facteur de puissance ne peut pas être assimilé au cosinus du déphasage du courant par rapport à la tension (pour la bonne raison que le courant n'est pas sinusoïdal).Dans une charge constituée de nombreux dipôles, un seul dipôle non linéaire (par exemple une diode) rend cette charge non linéaire. La plupart des dispositifs de l'électronique de puissance se comportent comme des charges non linéaires. Par exemple, une lampe halogène alimentée directement est une charge linéaire alors que cette même lampe alimentée à travers un gradateur est une charge non linéaire. Dans certains cas la distinction entre charge linéaire et charge non linéaire est plus délicate : dans une certaine gamme de tension et de courant, une réactance à noyau de fer peut être considérée comme une charge linéaire. Au-delà d'un certain seuil, la saturation se fait sentir et cette réactance doit être considérée comme une charge non linéaire. Portail de l'électricité et de l'électronique Portail de la physique Trouve plus

Charge notariale: Trouve plus

Charge nucléaire: Trouve plus

Charge of Flowerdew's Squadron: Charge of Flowerdew's Squadron est un tableau d'Alfred Munnings, réalisé en 1918 sur huile sur toile. Il est conservé au musée canadien de la guerre à Ottawa au Canada Portail de la peinture Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...