Rechercher dans ce blog

vendredi 29 janvier 2021

Chalybs hassan, Chalybs janias, Chalybura, Chalybura buffonii, Chalybura urochrysia,

Chalybs hassan: Chalybs hassan est un papillon de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Theclinae et du genre Chalybs. Trouve plus

Chalybs janias: Chalybs janias est un papillon de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Theclinae et du genre Chalybs. Trouve plus

Chalybura: Chalybura est un genre d'oiseaux-mouches (la famille des Trochilidés) de la sous-famille des Trochilinae. Trouve plus

Chalybura buffonii: Trouve plus

Chalybura urochrysia: Trouve plus

Chalypyge: Chalypyge est un genre de lépidoptères de la famille des Hesperiidae, de la sous-famille des Pyrginae et de la tribu des Pyrrhopygini. Trouve plus

Chalysa Shegog: Trouve plus

Cham: Cham est un patronyme, un toponyme, un nom commun, un acronyme, ou le titre d'un film. Cham signifie Brûlé, ou foncé (de peau). Trouve plus

Cham (arrondissement): Trouve plus

Cham (Baviere): Trouve plus

Cham (Bavière): Cham est une ville de Bavière (Allemagne), située dans l'arrondissement de Cham, dans le district du Haut-Palatinat. Trouve plus

Cham (danse): La danse cham (tibétain : འཆམ་, Wylie : cham, THL : cham ; chinois : 跳欠 ; pinyin : tiàoqiàn, mongol : ᠴᠠᠮ, VPMC : cham, cyrillique : цам, MNS : tsam) est principalement associé à l'école gelug du bouddhisme tibétain ; c'est une danse animée où les danseurs portent des masques et des costumes représentant différents personnages du folklore et de la religion. La danse est accompagnée de musique jouée par des moines employant des instruments traditionnels. Ces danses comprennent souvent des instructions morales et apportent un mérite à ceux qui les observent. Trouve plus

Cham (dessinateur): Cham (prononcer « Cam' »), pseudonyme d'Amédée de Noé, né le 26 janvier 1818 à Paris et mort dans la même ville le 6 septembre 1879, est un illustrateur, caricaturiste et dramaturge français. Trouve plus

Cham (film): Cham, anciennement titré Khmers islam, est un film documentaire français, réalisé par Bruno Deniel-Laurent et Guillaume Orignac au Cambodge dont la sortie internationale est prévue pour mars 2020. Trouve plus

Cham (fils de Noé): Cham (héb. חם, Ham signifiant « chaud ») est un personnage de la Genèse dans la Bible. Trouve plus

Cham (langue): Le cham (parfois écrit cam, prononcer « tchamme ») est une langue austronésienne parlée dans le Sud du Viêt Nam et au Cambodge. Le cham est la langue des Chams, un peuple d'Asie du Sud-Est qui vit dans le centre de l'actuel Viêt Nam et dans une partie du Cambodge actuel, une partie d'entre eux pratique une version très spécifique de l'Islam et sont appelés les musulmans bani. Les Cham avaient autrefois un royaume, le Champa, annexé en plusieurs fois, la dernière date de 1822, par le Viêt Nam. Trouve plus

Cham (Oberpfalz): Trouve plus

Cham (peuple): Le peuple cham prononcé "tchame" ( cham : Urang Campa | ꨂꨣꩃ ꨌꩌꨚ, khmer : ជនជាតិចាម, vietnamien : người Chăm ou người Chàm) , est un groupe ethnique présent essentiellement au Cambodge, au Viêt Nam et en Chine sur l'île de Hainan, où ils sont appelés Utsul ou Hainan Cham. Il parle le cham, mais également le tsat en Chine : des langues malayo-polynésiennes de branches chamiques proches du jaraï, du rhade et de l' aceh, toutes cinq faisant partie de la famille des austronésiens. Les Cham ont jadis créé un état, le royaume de Champā situé entre les IIe et XVIIe siècles dans l'actuel Centre du Vietnam. Austronésiens originaires de Sumatra, le peuple cham a migré en Asie du Sud-Est continentale habité par les austroasiatiques khmers et môns via Bornéo. Trouve plus

Cham (scoutisme): Le Cham est un stage de formation des responsables des scouts de France puis des Scouts et Guides de France. Il tire son nom de la commune francilienne de Chamarande, où était situé le centre de formation historique des Scouts de France. Un responsable ayant fait ce stage est dit chamarandais. C'est aujourd'hui la première étape du cursus de formation BAFD des Scouts et Guides de France. Trouve plus

Cham (Zoug): Cham est une commune suisse du canton de Zoug. Trouve plus

Cham de Phan Rang: Le cham de phan Rang (ou cham oriental) est une langue austronésienne parlée dans le Sud du Viêt Nam, autour des villes de Phan Rang et Phan Ri. Trouve plus

Cham des bondons: Trouve plus

Cham du Cros: La Cham du Cros est un sommet du massif du Tanargue dans le parc naturel régional des Monts d'Ardèche. Ce n'est pas le plus élevé (il culmine à 1 202 mètres) mais son aspect massif lorsqu'on la regarde du sud, vers Joyeuse est assez impressionnant. Trouve plus

Cham Joof: Trouve plus

Cham Tau Chau: Cham Tau Chau (chinois : 枕頭洲) est un îlot inhabité de Hong Kong, sous l'administration du district de Sai Kung. Il se trouve dans la zone intérieure de Port Shelter au sud de la péninsule de Sai Kung et au nord de Sharp Island et de Tai Tsan Chau (chinois : 大鏟洲). L'îlot a une côte de 800 mètres. Trouve plus

Cham ZG: Trouve plus

Cham, Yazd: Cham (en persan : چم) est un village zoroastrien de la Province de Yazd, au centre de l'Iran, situé à 20 km au S.-O. de la ville de Yazd. Sa population était de 11 habitants, répartis en 5 familles, au recensement de 2006 (8 familles, 27 personnes en 2017 selon FaceIran, Institut Culturel & Artistique MEHRYAR HAKHAMANESH). Il est entouré de vergers de grenadiers, de pistachiers et de noyers, irrigués par un système ancestral de canaux. À 1 km au S.-E. du village se trouve un site funéraire zoroastrien avec sa tour du silence (dakma) perchée sur une colline et, au pied de celle-ci, les ruines de khaiele, petits édifices voûtés en pisé réservés aux rites funéraires. Trouve plus

Cham.: Portail de l'histoire de la zoologie et de la botanique Portail de la botanique Trouve plus

Chama: Chama est un genre de mollusques bivalves de la famille des Chamidae. Trouve plus

Chama (Nouveau-Mexique): Chama est un village de l'État américain du Nouveau-Mexique, situé dans le comté de Rio Arriba. Selon le recensement de 2010, sa population est de 1 022 habitants. Trouve plus

Chama cha Demokrasia na Maendeleo: Trouve plus

Chama cha Mapinduzi: Le Chama cha Mapinduzi (CCM) est un parti politique tanzanien créé en 1977. Le CCM est au pouvoir en Tanzanie depuis l'indépendance du pays en 1962. Le nom du parti signifie « parti de la Révolution » en swahili. Le parti est créé le 5 février 1977 sous l'impulsion de Julius Nyerere. Il résulte de la fusion de deux partis : le TANU qui dirige la Tanzanie « continentale » ou Tanganyika depuis l'indépendance de 1962, et l'Afro-Shirazi Party qui est au pouvoir à Zanzibar. Jusqu'au 1er juillet 1992, le CCM est le parti unique de Tanzanie. Ensuite la constitution est modifiée par l'Assemblée nationale (appelée « Bunge ») pour permettre la reconnaissance d'autres partis politiques. Trouve plus

Chama Cha Mwananchi: Trouve plus

Chama cha Wananchi: Trouve plus

Chama Devi: Trouve plus

Chama elegans: Trouve plus

Chama Temmami: Chama Temmami, née le 5 août 2000 à Alger, est une gymnaste artistique algérienne. Trouve plus

Chamaco: Chamaco est l'apodo (« pseudonyme ») de deux matadors espagnols : Antonio Borrero Morano, né en 1935 : Antonio Borrero Borrero, né en 1972, fils du précédent. Trouve plus

Chamaco (Antonio Borrero Borrero): Trouve plus

Chamaco (Antonio Borrero Morano): Antonio Borrero Morano dit « Chamaco », né le 13 septembre 1935 à Huelva (Espagne), mort le 11 novembre 2009 à Huelva, était un matador espagnol. Trouve plus

Chamaco II: Antonio Borrero Borrero dit « Chamaco II », né le 28 juillet 1972 à Séville (Espagne), est un matador espagnol retiré des arènes. Trouve plus

Chamada: La Chamada (appel, en portugais) est un mouvement stratégique de Capoeira Angola qui consiste à inviter son partenaire à s'approcher ou baisser sa garde pour établir un nouveau dialogue. Elle peut être réalisée pour tester l'autre, pour diversifier le jeu, pour faire la paix après un épisode violent, pour se reposer ou tout simplement pour continuer le dialogue en partant sur une nouvelle base. La chamada est bien plus qu'un mouvement, car elle est symbolique et lourde de sens, en plus d'être une leçon de vie pour le capoeiriste qui la considèrera comme le danger qui le guette tous les jours. Autrefois, la capoeira a servi à tuer et la chamada rappelle à son adversaire que ce n'est plus le cas en l'invitant à s'approcher ou baisser sa garde. Ce dernier s'exécutera alors en faisant preuve de méfiance et en s'efforçant de se mettre à l'abri de la moindre traitrise. Pour les chamadas avec « paso a dois » (en exécutant un pas chorégraphié d'avant en arrière et vice-versa), le capoeiriste pourra éventuellement s'approcher rapidement pour ne pas lui laisser le temps de préparer quelque chose, ou bien il tournera autour de lui, s'approchera timidement sans le quitter des yeux, et tentera accessoirement de neutraliser certaines des parties du corps qui pourraient le blesser en s'en protégeant de la main, du bas vers le haut: le pied, le genou, le coude, la main, la tête… Chaque chamada s'accompagne d'une chorégraphie, durant laquelle les partenaires prépareront la suite du dialogue avant de reprendre le jeu, généralement sur l'invitation de celui qui a fait l'appel. Trouve plus

Chamade: Chamade peut désigner : Trouve plus

Chamade (orgue): Dans l'orgue, un jeu d'anche est dit en chamade lorsque ses tuyaux sont posés à l'horizontale, en général postés sur la face avant du buffet, de sorte qu'ils soient bien visibles et parlent directement dans la salle ou la nef. Étant visibles, les tuyaux de chamades sont toujours plus soignés que ceux qui sont enfermés dans le buffet. Bien que faisant partie des éléments sonores, ils constituent aussi un élément décoratif. Ainsi le bord du résonateur est généralement ourlé et le métal brillant peut même être doré. Dans l'orgue français les chamades sont généralement des anches de type trompette ou clairon, mais on trouve aussi la bombarde en chamade, le hautbois en chamade et différents types de régales en chamade. C'est surtout dans l'orgue ibérique de la période baroque que se sont multipliés les jeux d'anche en chamade : Orlos, Cro orlo, Dulzayna, Viejas (Viejos, Viegas), Chirimía, Regalia, Gaitas, Trompeta de Batalla, Trompeta Imperial, Trompeta Magna, llamada, etc. Au XXe siècle, une mode probablement excessive voulait qu'à chaque restauration d'un instrument on en profite pour ajouter des chamades et on a ainsi affublé de tuyaux horizontaux même des buffets baroques qui n'avaient pas été prévus pour cela. Mais c'est surtout l'orgue moderne américain qui s'est paré de ces faisceaux de tubes alignés comme des canons et portant des noms faisant plus penser à des symboles de puissance qu'à de véritables instruments de musique, leurs pressions poussées au-delà du raisonnable, à tel point que pour les accorder, l'organier doit se protéger les oreilles avec un casque anti-bruit ! Ces jeux puissants ont pour noms Tuba Magna, Tuba Mirabilis, Festival Trumpet, Pontifical Trumpet, State Trumpet, Silver Trumpet, Fan Trumpet, Fan Tuba, Trompeta de Los Angeles. Trouve plus

Chamadelle: Chamadelle est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde en région Nouvelle-Aquitaine. Trouve plus

Chamaea: Trouve plus

Chamaea fasciata: Trouve plus

Chamaeangis: Chamaeangis Schltr. est un genre d'Orchidées. Trouve plus

Chamaeangis letouzeyi: Chamaeangis letouzeyi Szlach. & Olszewski est une espèce d'Orchidées du genre Chamaeangis, endémique d'Afrique centrale. Trouve plus

Chamaeangis spiralis: Chamaeangis spiralis est une plante herbacée de la famille des Orchidaceae et du genre Chamaeangis, présente au Cameroun et au Nigeria. Synonyme : Diaphananthe spiralis (Stévart & Droissart) P.J.Cribb & Carlsward (2012) Trouve plus

Chamaeangis thomensis: Chamaeangis thomensis est une espèce de plantes de la famille des Orchidées et du genre Chamaeangis. Comme son épithète spécifique l'indique (thomensis), elle est endémique de l'île de Sao Tomé. Trouve plus

Chamaeangis vagans: Chamaeangis vagans est une espèce de plantes de la famille des Orchidées et du genre Chamaeangis, endémique de l'île de Principe, à Sao Tomé-et-Principe. Trouve plus

Chamaecereus sylvestrii: Trouve plus

Chamaecostus: Chamaecostus C.Specht & D.W.Stev. (2006) est un genre de 7 espèces de plantes phanérogames appartenant à la famille des Costaceae. Elles sont exclusivement du continent Sud-Américain : de l'Asie du Sud-Est, Colombie, Venezuela, Guyane, le bassin amazonien le Sud-Est du Brésil et la Bolivie.... Trouve plus

Chamaecostus cuspidatus: Chamaecostus cuspidatus est une espèce de plantes de la famille des Costaceae. Cette espèce est encore connue sous son précédent nom scientifique, Costus cuspidatus, voire Costus igneus. En effet, la réforme du genre Costus est récente (2006). Elle est originaire de l'Est du Brésil. Trouve plus

Chamaecostus subsessilis: Chamaecostus subsessilis est une espèce de plante du genre Chamaecostus de la famille des Costaceae. La réforme du genre Costus est récente (2006). Trouve plus

Chamaecrista: Chamaecrista est un genre de plantes dicotylédones de la famille des Caesalpiniaceae, ou des Fabaceae, sous-famille des Caesalpinioideae, selon la classification phylogénétique. Les espèces de ce genre ont longtemps été rattachées au genre Cassia. Ce n'est que depuis le début des années 1980 que le genre Chamaecrista est considéré comme un genre à part entière. (Un autre genre a été détaché du genre Cassia, le genre Senna.) Trouve plus

Chamaecrista absus: Chamaecrista absus est une espèce végétale de la famille des Fabaceae. Trouve plus

Chamaecrista bucherae: Chamaecrista bucherae est une espèce de plantes de la famille des Fabaceae. Trouve plus

Chamaecyparis: Les Chamaecyparis constituent un genre de la famille des Cupressacées, incluant cinq ou six espèces d'arbres (selon les auteurs, Chamaecyparis taiwanensis est classé comme une espèce distincte ou comme une variété de Chamaecyparis obtusa). Ces arbres, qui sont très voisins par leurs caractères botaniques des Cupressus, sont souvent appelés « cyprès » ou « faux cyprès » dans le langage courant. Le Chamaecyparis nootkatensis (cyprès de Nootka) a été transféré (2005) dans un autre genre, Xanthocyparis, sous le nom de Xanthocyparis nootkatensis, sur la base de données génétiques et morphologiques. Cette espèce avait été décrite initialement par David Don, en 1824, sous le nom de Cupressus nootkatensis. Les Chamaecyparis sont les hôtes des larves de certains lépidoptères, dont la noctuelle du pin (Panolis flammea). Le nom générique Chamaecyparis est formé de deux mots grecs, χαμαί, chamai, « à terre », et κυπάρισσος, cyparissos, le « cyprès ». À noter qu'en grec ancien, Chamaecyparissos, littéralement cyprès nain, désignait chez les Anciens la santoline. Les chamaecyparis ne sont pas spécialement près du sol, certains espèces, comme le cyprès de Lawson peuvent atteindre soixante mètres de haut. Trouve plus

Chamaecyparis formosensis: Chamaecyparis formosensis Matsum., le cyprès de Taiwan est un arbre conifère appartenant au genre Chamaecyparis de la famille des Cupressaceae. Il pousse jusque 2 900 m à Taiwan et dépasse parfois les 3 000 ans. Trouve plus

Chamaecyparis funebris: Trouve plus

Chamaecyparis lawsoniana: Trouve plus

Chamaecyparis obtusa: Chamaecyparis obtusa, le cyprès du Japon ou hinoki faux-cyprès est une espèce d'arbres conifères appartenant au genre Chamaecyparis et à la famille des Cupressaceae. Trouve plus

Chamaecyparis pisifera: Chamaecyparis pisifera (ou cyprès de Sawara, en japonais : サワラ) est une espèce de faux cyprès, originaire du sud et du centre du Japon, en particulier des îles d'Honshū et de Kyūshū,. Il s'agit d'un conifère à croissance lente pouvant atteindre 35 à 50 mètres de hauteur avec un tronc de 2 mètres de diamètre. L'écorce est brun-rouge, avec des fissures verticales et une texture filandreuse. Le feuillage est constitué de branches plates; les feuilles adultes ressemblent à des écailles, mesurent 1,5 à 2 mm de longueur, avec des bouts en pointe - contrairement aux pointes émoussées des feuilles du Chamaecyparis obtusa (cyprès Hinoki ) - vert au-dessus et vert en dessous avec une bande stomatale blanche à la base de chaque feuille; ils sont disposés en paires décussées opposées sur les pousses. Les feuilles juvéniles que l'on trouve sur les branches jeunes ressemblent à des aiguilles de 4 à 8 mm de longueur, douces et d'un bleu-vert glauque. Les cônes sont globuleux, de 4 à 8 mm de diamètre, avec 6 à 10 écailles disposées en paires opposées, mûrissant en automne environ 7 ou 8 mois après la pollinisation. l'épithète latin pisifera (porteur de poire) fait référence à ses petits cônes ronds et verts. Un autre faux cyprès natif de Taiwan, Chamaecyparis formosensis (cyprès de Formose), diffère par ses cônes plus longs et ovoïdes mesurant de 6 à 10 mm de longueur avec de 10 à 16 écailles. Trouve plus

Chamaecytisus: Chamaecytisus est un genre de plantes à fleurs de la famille des Fabaceae. Ses espèces sont généralement appelées « genêts ». Trouve plus

Chamaecytisus palmensis: Trouve plus

Chamaecytisus polytrichus: Chamaecytisus polytrichus, le Cytise hérissé est une plante vivace du sud de l'Europe, de 5 à 10 cm à port étalé, sur rochers et pierriers. SynonymesD'après BioLib (5 juillet 2016) : Chamaecytisus hirsutus subsp. polytrichus (M. Bieb.) Ponert Cytisus hirsutus subsp. polytrichus (Bieb.) Hayek (d'après P. Fournier) Cytisus polytrichus M.Bieb., 1819 Genista hirta Rouy Genista hirta subsp. hirta Rouy Trouve plus

Chamaecytisus prolifer: Trouve plus

Chamaecytisus proliferus: Trouve plus

Chamaedaphne: Trouve plus

Chamaedaphne calyculata: Le Cassandre caliculé (Chamaedaphne calyculata (L.) Moench) est une espèce de plantes de la famille des Éricacées et la seule espèce du genre Chamaedaphne. Elle est distribuée globalement dans les régions tempérées et subarctiques de l'hémisphère nord. C'est un petit arbrisseau d'une hauteur de 1,5 m. Les feuilles sont alternes et ont une forme ovale et pétiolée de 3 à 4 cm, au-dessus vert foncé et au-dessous vert pâle. Les feuilles sont persistantes, mais prennent souvent une couleur brune en hiver. Les fleurs sont petites, blanches et en forme de clochettes disposées en grappe. On la retrouve principalement dans des tourbières ou des marais, où elle forme de vastes colonies clonales. Le nom Chamaedaphne provient du grec pour « laurier de sol ». Le cassandre caliculé sert de nourriture pour les larves de certains Lépidoptères comme Coleophora ledi. Trouve plus

Chamaedorea: La chamaedorée, Chamaedorea, est un genre de la famille des Arecaceae. C'est un genre de palmier qui comprend un nombre très élevé d'espèces. Trouve plus

Chamaedorea costaricana: Chamaedorea costaricana est une espèce de palmier dans le genre Chamaedorea, on le trouve en Amérique Centrale. Un nom commun local au Costa Rica est pacaya, bien que ce soit également utilisé comme un nom commun pour Chamaedorea tepejilote. Trouve plus

Chamaedorea elegans: Chamaedorea elegans (synonyme : Neanthe Bella) est une des 120 espèces du genre de palmiers Chamaedorea. Il est originaire de la forêt pluviale du Mexique et du Guatemala. L'espèce est dioïque. Trouve plus

Chamaedorea metallica: Chamaedorea metallica (Synonyme : Chamaedorea tenella) est une des 120 espèces du genre de palmiers Chamaedorea. Son nom d'espèce vient du vert profond presque bleu, avec des reflets métalliques, de son feuillage. L'extrémité de la feuille se termine en V . Il est originaire de la forêt pluviale d'Amérique centrale, du Mexique au Guatemala. L'espèce est dioïque comme tous Chamaedorea. Sa taille va de 1 à 2 m comme le C. elegans, il reste un petit palmier de 50 cm en culture d'intérieur. Sa floraison, et sa fructification, se passe de décembre jusqu'à Janvier. Trouve plus

Chamaedorea microspadix: Chamaedorea microspadix (Palmier-bambou), est un palmier originaire des forêts du centre montagneux du Mexique qui forme dans la nature des touffes très denses mesurant 3 m de haut. Il pousse en sous-bois humide. Trouve plus

Chamaedoreeae: Chamaedoreeae est une tribu de la famille des palmiers (Arecaceae). Elle comprend cinq genres très dissemblables. Tant par la forme , que par la taille et l'habitat. Comme on le dit souvent «Phylogenetic research in progress at the moment ». Trouve plus

Chamaeini: Trouve plus

Chamael: Trouve plus

Chamaeleo: Chamaeleo est un genre de sauriens de la famille des Chamaeleonidae. Ce genre comprend en particulier la seule espèce présente naturellement en Europe, le Caméléon commun. Trouve plus

Chamaeleo abbotti: Trouve plus

Chamaeleo aegyptius: Trouve plus

Chamaeleo africanus: Le Caméléon africain (Chamaeleo africanus) est une espèce de sauriens de la famille des Chamaeleonidae. Trouve plus

Chamaeleo anchietae: Chamaeleo anchietae, le Caméléon d'Angola, est une espèce de sauriens de la famille des Chamaeleonidae. Trouve plus

Chamaeleo anchietae marunguensis: Trouve plus

Chamaeleo anchietae mertensi: Trouve plus

Chamaeleo anchietae vinckei: Trouve plus

Chamaeleo angusticoronatus: Trouve plus

Chamaeleo antimena: Trouve plus

Chamaeleo arabicus: Chamaeleo arabicus, le Caméléon d'Arabie, est une espèce de sauriens de la famille des Chamaeleonidae. Trouve plus

Chamaeleo ater: Trouve plus

Chamaeleo balebicornutus: Trouve plus

Chamaeleo balteatus: Trouve plus

Chamaeleo barbouri: Trouve plus

Chamaeleo belalandaensis: Trouve plus

Chamaeleo bequaerti: Trouve plus

Chamaeleo bergeri: Trouve plus

Chamaeleo bibroni: Trouve plus

Chamaeleo bifidus: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...