Rechercher dans ce blog

mardi 26 janvier 2021

Centre de semence de pommes de terre finlandais, Centre de semences de pommes de terre finlandais, Centre de semi-liberté, Centre de semi-liberté de Gagny, Centre de semi-liberté de Montargis,

Centre de semence de pommes de terre finlandais: Trouve plus

Centre de semences de pommes de terre finlandais: Le Centre de semences de pommes de terre (finnois : Suomen Siemenperunakeskus Oy, SPK) est une ancienne agence gouvernementale devenue en septembre 2002 une société par actions. Trouve plus

Centre de semi-liberté: Trouve plus

Centre de semi-liberté de Gagny: Le Centre de semi-liberté de Gagny est une prison française pour hommes située dans le département de la Seine-Saint-Denis en région Île-de-France. C'est l'un des onze centres de semi-liberté en France. Trouve plus

Centre de semi-liberté de Montargis: Le centre de semi-liberté de Montargis est un établissement pénitentiaire français situé à Montargis, dans le département du Loiret, en région Centre-Val de Loire. Trouve plus

Centre de service scolaire: Trouve plus

Centre de services: Le centre de services (CDS) est une fonction (au sens « département de l'entreprise ») de service d'assistance informatique de la partie « Soutien des Services » des bonnes pratiques ITIL. Son objectif est de servir de guichet unique aux utilisateurs pour leurs besoins de services informatiques. Trouve plus

Centre de services communautaires du Monastère: Le Centre de services communautaires du Monastère est un carrefour de services à la population et un catalyseur pour le développement social et communautaire du Plateau Mont-Royal. Il est situé dans le Monastère de la rue Saint-Hubert, au 4450, rue Saint-Hubert, Montréal. Trouve plus

Centre de services partagés: Un centre de services partagés ou, plus communément exprimé en anglais « Shared Service Center » (CSP ou SSC), est une structure qui assure la production de tâches opérationnelles pour plusieurs sociétés, sites ou entités d'un même groupe. En déléguant les tâches opérationnelles répétitives et à moindre valeur ajoutée à un CSP, les services centraux peuvent se concentrer sur les tâches à plus haute contribution. Un centre de services partagés peut regrouper des services de différents départements internes de l'entreprise ou être dédié à une fonction (finances, ressources humaines, achats, juridique, service après vente,...). Trouve plus

Centre de services partagés du Québec: Le Centre de services partagés du Québec (CSPQ) est l'organisme officiel du gouvernement québécois en matière de services partagés. Il a pour objectif « d'intégrer et de rationaliser les services administratifs au gouvernement du Québec afin d'en optimiser l'utilisation ». Le CSPQ a de nombreuses tâches et fonctions, mais il est surtout connu comme étant l'organisme public qui s'occupe de fournir et de gérer le matériel informatique de l'État québécois. La gestion du parc informatique du gouvernement québécois a été fortement critiquée dans les milieux politiques et médiatiques québécois au cours des dernières années. En tant que plus grand donneur de contrats informatiques, le CSPQ gère annuellement un budget avoisinant 4 G$. Trouve plus

Centre de services scolaire: Un centre de services scolaire est une institution de gouvernance locale au Québec regroupant les établissements d'enseignement publics préscolaires, primaires, secondaires, professionnels et aux adultes. Il a un mandat de soutien et d'accompagnement des établissements scolaires. Depuis le 15 juin 2020, les centres de services scolaires remplacent les commissions scolaires, sauf les commissions scolaires anglophones, Crie et Kativik. Trouve plus

Centre de services scolaire au Cœur-des-Vallées: Trouve plus

Centre de services scolaire de la Baie-James: Trouve plus

Centre de services scolaire de la Capitale: Trouve plus

Centre de services scolaire de la Jonquière: Trouve plus

Centre de services scolaire de la Pointe-de-l'Île: Trouve plus

Centre de services scolaire de la Rivière-du-Nord: Trouve plus

Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands: Trouve plus

Centre de services scolaire de Montréal: Trouve plus

Centre de services scolaire des Draveurs: Trouve plus

Centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais: Trouve plus

Centre de services scolaire des Navigateurs: Trouve plus

Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys: Trouve plus

Centre de services scolaire Marie-Victorin: Trouve plus

Centre de services scolaires: Trouve plus

Centre de services scolaires de la Pointe-de-l'Île: Trouve plus

Centre de situation et du renseignement de l'Union européenne: Le Centre de situation et du renseignement de l'Union européenne, ou l'Intcen est l'agence de renseignement du Service européen pour l'action extérieure (EEAS) de l'Union européenne, placé sous l'autorité du haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Trouve plus

Centre de ski de fond d'Alpensia: Trouve plus

Centre de ski du mont Sutton: Trouve plus

Centre de ski nordique de la Colle-Saint-Michel: Trouve plus

Centre de sociologie de l'innovation: Trouve plus

Centre de sociologie de l'innovation: Le Centre de sociologie de l'innovation (CSI) est un laboratoire de recherche en sciences sociales français fondé en 1967 à l'École des mines de Paris (actuellement Mines ParisTech). Il est associé au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et se distingue, en particulier, par ses contributions dans le domaine de la sociologie des sciences et des techniques et par les apports de plusieurs de ses membres à la théorie de l'acteur-réseau. La liste de ses membres (chercheurs, enseignants-chercheurs) actuels et passés inclut : Madeleine Akrich, Yannick Barthe, Michel Callon, Liliana Doganova, Antoine Hennion, Nicolas Dodier, Lucien Karpik, Bruno Latour, Philippe Larédo, Brice Laurent, Dominique Linhardt, Cécile Méadel, Fabian Muniesa, Philippe Mustar, Vololona Rabeharisoa et Catherine Rémy. Parmi ceux qui ont soutenu une thèse au CSI: Clément Combes, Emmanuel Didier, Sophie Dubuisson-Quellier, Emilie Gomart, Benjamin Lemoine, Hélène Mialet, Francesca Musiani, Albena Yaneva, etc. Trouve plus

Centre de sociologie des organisations: Unité mixte de recherche de Sciences Po et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), le Centre de sociologie des organisations (CSO) est un laboratoire de recherche en sciences sociales. Après avoir bâti sa réputation dans l'étude des organisations, le CSO a progressivement étendu ses domaines d'investigation et ses questions de recherche. Il est aujourd'hui un laboratoire en sciences sociales reconnu dans les champs de la sociologie économique, des organisations, de l'action publique, des professions, du travail, des mouvements sociaux et du droit. Le CSO rassemble une équipe de 28 chercheurs et enseignants-chercheurs (CNRS, FNSP, professeurs des universités) dont 3 émérites, 26 doctorants, 5-6 post-doctorants par an, 7 personnels de soutien à la recherche et une trentaine de chercheurs associés. Les locaux sont situés au no 19 de la rue Amélie et au 84, rue de Grenelle, dans le 7e arrondissement de Paris. Trouve plus

Centre de sociologie europeenne: Trouve plus

Centre de sociologie européenne: Le Centre de sociologie européenne (CSE), a été fondé en 1960 par Raymond Aron, avec Pierre Bourdieu comme assistant et secrétaire,. Il est remplacé en 2010 par le Centre européen de sociologie et de science politique. Trouve plus

Centre de soins de la faune sauvage: Trouve plus

Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie: Trouve plus

Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie: En France, un centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) est une structure ayant pour mission d'assurer les actions de prévention et de soins aux personnes atteintes d'addiction à des produits (drogues, alcool) ou des comportements (jeux, sexe, troubles alimentaires...). Les centres de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie regroupent les anciens centres spécialisés de soins aux toxicomanes (CSST) et les anciens centres de cure ambulatoire en alcoologie (CCAA). Les CSST étaient des structures ayant pour mission d'assurer les actions de prévention et de soins aux toxicomanes, mentionnées à l'article 3 de la loi du 31 décembre 1970, aujourd'hui article L. 3411-1 du Code de la santé publique. En 2003, le statut des CSST a changé, les faisant passer du dispositif d'exception, basé sur un système conventionnel financé par l'État (et de façon complémentaire par la MILDT et des collectivités locales), au droit commun des institutions médicosociales, financé par l'assurance maladie (enveloppe médico-sociale de l'ONDAM). Il existe 201 CSST à orientation ambulatoire, associatifs ou publics, 47 CSST associatifs avec hébergement, et 16 CSST en milieu carcéral, assurant la prise en charge d'environ 70 000 personnes. La liste des centres spécialisés de soins pour toxicomanes est publiée chaque année au bulletin des actes administratifs de la préfecture du département dans lequel le centre se situe. Trouve plus

Centre de soutien aux organisations sociales et de santé: Le centre d'aide à la sécurité sociale et aux services de santé (finnois : Sosiaali- ja terveysjärjestöjen avustuskeskus, sigle STEA) est une agence gouvernementale relevant du Ministère des Affaires sociales et de la Santé de Finlande. Trouve plus

Centre de spectrometrie nucleaire et de spectrometrie de masse: Trouve plus

Centre de spectrométrie nucléaire et de spectrométrie de masse: Trouve plus

Centre de sports et de loisirs de tasmajdan: Trouve plus

Centre de sports et de loisirs de tašmajdan: Trouve plus

Centre de stockage de Drigg: Le centre de stockage de Drigg (LLW Repository Ltd), sis à Drigg, en Cumbria, est le centre de stockage des déchets nucléaires faiblement radioactifs du Royaume-Uni de Grande-Bretagne. Il se situe à environ six kilomètres au sud-est de Sellafield (anciennement Windscale). Les déchets proviennent de l'usine de Sellafield, des centrales nucléaires, des hôpitaux et universités, des compagnies médicales ainsi que de l'industrie pétrolière. Trouve plus

Centre de stockage de l'aube: Trouve plus

Centre de stockage de la manche: Trouve plus

Centre de stockage de l'aube: Trouve plus

Centre de stockage de Morsleben: Le centre de stockage de Morsleben est aménagé en 1971 dans l'ancienne mine de potasse et de sel de Bartensleben (dans l'arrondissement de la Börde, en Saxe-Anhalt). Depuis 2017, la mine est exploitée par l'agence fédérale pour le stockage (de). L'ancien exploitant de la mine est la société allemande pour la construction et l'exploitation de centre de stockage de déchets (en), au nom de l'Office fédéral de la protection contre les rayonnements ionisants (en). Trouve plus

Centre de stockage de morvilliers: Trouve plus

Centre de stockage des déchets dangereux: Trouve plus

Centre de stockage des déchets ultimes: Trouve plus

Centre de surveillance de la conservation de la nature: Le Centre de surveillance de la conservation de la nature ou UNEP-WCMC est une agence des Nations unies basée à Cambridge au Royaume-Uni. Elle fait partie du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) depuis 2000, et est chargée du dossier de la biodiversité dans le système des Nations unies. Les activités de l'UNEP-WCMC incluent l'analyse de la biodiversité, le soutien de conventions internationales telles que la Convention sur la diversité biologique (CBD), la mise en place et la gestion de données concernant les espèces menacées et leurs territoires. Trouve plus

Centre de surveillance urbaine: Un centre de supervision urbain (abrégé en CSU) est une salle ou un bâtiment équipé d'écrans affichant en direct les images filmées par des caméras de vidéosurveillance, qui peuvent parfois être manipulées à distance. Plusieurs villes de France sont équipées d'un CSU : Montpellier, Montauban, Nice, Vichy, Clamart… Trouve plus

Centre de symétrie: Trouve plus

Centre de technique de planification et d'économie appliquée: Le Centre de Technique de Planification et d'Économie Appliquée (CTPEA) est une institution universitaire publique haïtienne fondée par le décret-loi No. 81 publié dans le Moniteur le 21 Novembre 1983. Elle est composée de trois départements d'études : Statistiques, conduisant au diplôme intitulé "Diplôme d'Études Supérieures en Économie Appliquée-Option: Statistique"" Planification, conduisant au diplôme intitulé "Diplôme d'Études Supérieures en Économie Appliquée-Option: Planification" Économie appliquée, conduisant au diplôme intitulé "Diplôme d'Études Supérieures en Économie Appliquée"Elle est sous la tutelle du Ministère de la Planification et de la Coopération externe. Trouve plus

Centre de télécommunication par satellite de Pleumeur-Bodou: Le centre de télécommunication par satellite de Pleumeur-Bodou (CTS), situé dans les Côtes-d'Armor, est le téléport à l'origine de la première transmission télévisée en mondovision via le satellite « Telstar » en 1962. Trouve plus

Centre de télécommunication spatiale de Pleumeur-Bodou: Trouve plus

Centre de Télécommunications Spatiales de Pleumeur-Bodou: Trouve plus

Centre de Television du Vatican: Trouve plus

Centre de télévision du vatican: Trouve plus

Centre de toxicomanie et de santé mentale: Le Centre de toxicomanie et de santé mentale, ou Centre for Addiction and Mental Health en anglais, plus connu sous son acronyme CAMH et prononcé CAM-H, est un ensemble d'hôpitaux psychiatriques et de centres spécialisés dans le traitement des addictions, au Canada. CAMH est un centre hospitalier universitaire, dont les bâtiments principaux se trouvent à Toronto, et un réseau de 26 unités à travers l'Ontario. CAMH est affilié à l'Université de Toronto. Trouve plus

Centre de traduction des organes de l'Union européenne: Le Centre de traduction des organes de l'Union européenne (Cdt) est une agence de l'UE dont le siège se situe à Luxembourg. Son rôle principal consiste à répondre aux divers besoins en matière de communication multilingue des agences et autres organes de l'UE. En outre, les institutions européennes peuvent faire appel à lui pour absorber tout travail excédentaire qu'elles peuvent avoir. Le Centre contribue également à la coopération interinstitutionnelle entre les différents services de traduction de l'Union européenne dans le but de promouvoir l'utilisation d'une terminologie de l'UE et de partager les meilleurs outils et pratiques dans le domaine linguistique. Il fournit des services dans les 24 langues officielles de l'UE et dans diverses langues de pays tiers, soit un total de plus de 700 combinaisons linguistiques. Trouve plus

Centre de traduction et de relations littéraires d'Azerbaïdjan: Le Centre de traduction et de relations littéraires d'Azerbaïdjan, exerçant ses activités auprès de l'Union des écrivains d'Azerbaïdjan a été fondé par décision du Conseil des ministres du 6 mars 1989. Trouve plus

Centre de traitement de données: Trouve plus

Centre de traitement de données modulaire: Un centre de traitement de données modulaire est un centre de traitement de données informatiques dont la capacité de traitement peut être ajustée par ajout ou retrait de modules de serveurs. Typiquement, pour mettre en place un centre de données modulaire, on utilise des modules pré-équipés (rack de serveur, alimentation, climatisation, infrastructure réseau, ...), qui ont souvent l'apparence de conteneurs intermodaux de 20 ou 40 pieds. Pour installer un centre de données modulaire, il suffit de disposer d'un espace suffisant, d'une alimentation électrique et d'un point de connexion à internet, les modules étant auto-suffisants. Trouve plus

Centre de traitement de l'alerte: Trouve plus

Centre de traitement de l'alerte: Le centre de traitement de l'alerte (CTA) est une composante du système d'alerte des pompiers français. Le CTA est l'échelon avancé du Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours (CODIS) pour la réception, le traitement et la réorientation éventuelle des appels destinés à demander des secours. Les CTA sont définis à l'article R1424-44 du Code Général des Collectivités Territoriales. Trouve plus

Centre de traitement des données: Trouve plus

Centre de traitement et de régulation de l'alerte: En France, un centre de traitement et de régulation de l'alerte (CTRA) est une composante du système d'alerte des pompiers. Il centralise les appels faits aux pompiers (112 et 18) et au SAMU (15). Un centre de traitement de l'alerte (CTA) assure la même fonction, à la différence qu'il ne centralise que les appels faits aux pompiers (112 et 18). Dans certains département le CTA ou CTRA sont regroupés dans le même lieu que le CODIS Trouve plus

Centre de traitement informatique: Trouve plus

Centre de transfert technologique de la mode: Le Centre de transfert technologique de la mode (CTTM) est un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) reconnu auprès du Collège LaSalle par le Ministère de l'Éducation, Enseignement supérieur et Recherche (MEESR) du Québec, en 1983. À titre de centre collégial de transfert de technologie, le CTTM s'est vu confier le mandat de contribuer au développement économique dans le secteur de l'industrie de la mode et de la fabrication du vêtement au Québec, par des activités de recherche appliquée, d'aide technique et d'information auprès des entreprises. Cette contribution au développement économique des industries de la mode et du vêtement s'exerce par l'élaboration et la réalisation de projets de recherche orientée vers la conception de nouveaux produits ou de nouveaux procédés de production, par de l'aide technique pour faciliter l'implantation de changements dans l'entreprise et par la formation sur mesure et la diffusion de l'information auprès des entreprises. Trouve plus

Centre de transfusion sanguine des armées: Le centre de transfusion sanguine des armées Jean-Julliard (CTSA) est un Établissement de transfusion sanguine créé en 1945 et placé sous l'autorité du ministre des Armées. Il a pour mission de collecter le sang et ses composants et de préparer, conserver, distribuer et délivrer aux armées les produits sanguins labiles qui leur sont nécessaires. Trouve plus

Centre de transit par Manas: Trouve plus

Centre de transmission de Kerlouan: Le centre de transmissions de Kerlouan est une station d'émission, situé à Kerlouan dans le Finistère, utilisant de très basses fréquences (VLF) et utilisée par les forces sous-marines de la Marine nationale française, notamment la Force océanique stratégique pour transmettre des informations et ordres aux sous-marins. L'antenne culminant à 310 mètres, il s'agit de la onzième plus haute structure de France et la plus haute structure de Bretagne. Trouve plus

Centre de transmission de rosnay: Trouve plus

Centre de transmissions de la Marine nationale de Rosnay: Le Centre de transmissions de la Marine nationale de Rosnay ou Émetteur HWU est une station d'émission radio, en très basse fréquence (VLF) utilisée par les forces sous-marines de la Marine nationale française pour transmettre des informations et ordres aux sous-marins. Son indicatif est HWU. Il est le plus grand centre de transmission de France. Il fait partie avec l'émetteur de Sainte-Assise du réseau de transmission de la force océanique stratégique française. Sa mission principale consiste à acheminer les transmissions de la force océanique stratégique, implantée à Brest, vers les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) et les sous-marins nucléaires d'attaque (SNA), à la mer. Trouve plus

Centre de transmissions de Rosnay: Trouve plus

Centre de traumatologie et des grands brûlés: Le Centre de traumatologie et des grands brûlés (arabe : مركز الإصابات والحروق البليغة), également connu sous le nom d'hôpital Mohamed-Bouazizi (مستشفى محمد البوعزيزي) après la révolution de 2011, est un établissement de santé publique tunisien situé à Ben Arous. Ouvert en 2008, il propose des services de santé d'urgence avec une spécialisation dans le traitement des blessures et brûlures graves qui résultent des accidents routiers et du travail. Il se situe à Ben Arous, près de l'autoroute, à l'entrée sud de la ville de Tunis. Il couvre une surface de six hectares, dont 2,2 bâtis pour une capacité de 168 lits, et comporte sept étages et dix salles opératoires. Il comprend plusieurs départements, parmi lesquels ceux d'orthopédie, de réanimation de brûlés, de chirurgie esthétique, de médecine d'urgence, de médecine générale, de neurochirurgie et d'anesthésie, auxquels s'ajoutent des départements de physiothérapie, d'imagerie médicale, de biologie médicale, de banque du sang et de pharmacie. Trouve plus

Centre de tri: Un centre de tri peut être : une installation de transit, regroupement ou tri de déchets. un centre de tri du courrier. Trouve plus

Centre de tri de déchet: Trouve plus

Centre de tri de déchets: Trouve plus

Centre de tri de Paris Tolbiac: Le centre de tri postal de Paris Tolbiac était un bureau-gare de l'Administration des PTT situé dans le 13e arrondissement de Paris, rue Bruneseau, dans l'emprise de la Gare de Paris-Tolbiac (gare de triage SNCF), implanté sous le Boulevard périphérique. Il était spécialisé dans le tri et l'expédition des sacs du trafic dit pondéreux. Trouve plus

Centre de tri du courrier de nancy: Trouve plus

Centre de vacance: Trouve plus

Centre de vacances: Le centre de vacances est un aménagement sur un espace proposant un hébergement touristique — un ou plusieurs hôtels traditionnels ou d'hôtellerie de plein air —, un ou plusieurs services de restauration (snacks, selfs, restaurants) ainsi que des services et activités sportives et de loisirs. Il est synonyme de « village de vacances » ou encore camps de vacances. En France, le centre de vacances pouvait désigner une « colonie de vacances », avant son changement de nom en « séjour de vacances ». Autres usages : Centre de vacances et de loisirs (CVL) est l'ancien nom juridique français pour désigner un centre d'accueil collectif de mineurs. Centre de vacances naturiste est aussi l'expression employée par des fédérations nationales de naturisme pour désigner les lieux de vacances dédiés à la pratique du naturisme. Portail du tourisme Trouve plus

Centre de vacances et de loisirs: Centre de vacances et de loisirs (CVL) est un ancien nom juridique donné par l'administration française à un hébergement organisé pour accueillir des groupes d'enfants en période extrascolaire ou périscolaire. Dans le language courant, ces établissements sont appelés colonies de vacances ou, plus famillièrement, colo. CVL a été remplacée au 1er septembre 2007 par Accueil collectif de mineurs à caractère éducatif (ACM). Ces centres sont sous la tutelle du ministère de la Jeunesse et des Sports et de la vie associative, et réglementés par une législation précise. Sous cette appellation se regroupaient deux types de structures accueillant des enfants et/ou adolescents : les « centres de loisirs éducatif sans hébergement », couramment appelés « centres aérés » ou CLSH ; et les « centres de vacances », couramment appelés « colonies de vacances » ou « camps de vacances », qui sont pour leur part des lieux d'hébergement. Plusieurs textes de loi se sont succédé et remplacés au fil des années pour réglementer les centres de vacances et de loisirs. Le terme centre de vacances et de loisirs remplace les termes centre aéré et colonie de vacances afin de les englober sous la même législation. Celle-ci date du 13 mars 1973[réf. nécessaire] et voit la création des centres de loisirs sans hébergement recevant des mineurs et des centres de vacances et de loisirs au sein du Code de l'action sociale et des familles. Trouve plus

Centre de vacances naturiste: Centre de vacances naturiste est l'expression pour désigner les hébergements de tourisme naturiste commerciaux accueillant les naturistes, par opposition aux « clubs naturistes » qui sont des associations. Elle est utilisée notamment par des fédérations de naturisme. Ces hébergements peuvent être des campings, de l'hôtellerie de plein air, des résidences de tourisme, ou des villages de vacances. La particularité de ces centres de vacances est que les occupants partagent le mode de vie naturiste, défini par une charte. Les formules « club », « resort », « écovillage », « naturiste » (et « FKK »), « tourisme et handicap », « tout inclus » (all inclusive), d'« hôtellerie » et de pension peuvent être associées à leur nom. Trouve plus

Centre de vacances ou de loisirs: Trouve plus

Centre de valorisation organique de sequedin: Trouve plus

Centre de valorisation organique de sequedin (59): Trouve plus

Centre de ville: Trouve plus

Centre de villegiature: Trouve plus

Centre de villégiature: Trouve plus

Centre de villégiature et de congrès Lanaudière: Le Centre de Villégiature et de Congrès Lanaudière est un complexe de loisirs québécois situé à Saint-Jean-de-Matha dans la région de Lanaudière, dans la MRC de Matawin. Le complexe regroupe le Club de Golf St-Jean-de-Matha, les Super Glissades St-Jean-de-Matha et l'Auberge du CVC. Trouve plus

Centre de visionnage: Le Centre de visionnage (CDV), aussi appelé in extenso « le Centre de visionnage de l'émission Nulle part ailleurs sur la chaîne Canal plus, dans le but de contribuer à son amélioration dans la mesure où il y aurait lieu de le faire », était une rubrique humoristique de quelques minutes clôturant l'émission Nulle part ailleurs, séquence présentée par Édouard Baer accompagné de divers intervenants et diffusée en direct de 1997 à 1999 sur Canal+. Trouve plus

Centre de vol spatial Goddard: Trouve plus

Centre de vol spatial marshall: Trouve plus

Centre de vols spatiaux goddard: Trouve plus

Centre d'échange pour la prévention des risques biotechnologiques: Le Centre d'échange pour la prévention des risques biotechnologiques (CEPRB) est à la fois le nom d'un portail et d'un « mécanisme international » issu du « Protocole de Carthagène sur la prévention des risques biotechnologiques ». Les anglophones le nomment Biosafety Clearing-House (ou BCH). Le CEPRB comprend un portail central et une base de données centrale. Par ces moyens, il vise au minimum, à favoriser et faciliter la fourniture et l'échange d'informations relatives aux : organismes vivants modifiés (OVM) ; nouvelles créations d'OGM (caractéristiques, utilisés selon leur concepteur) ; mouvements transfrontières (licites ou illicites) d'OGM dans le monde ; informations utiles (scientifiques et juridiques notamment) pour la mise en œuvre du Protocole de Carthagène ; résumés des évaluations des risques biotechnologiques faites en application de la réglementation de la partie concernée ; résumés des études environnementales relatives aux organismes vivants modifiés faites en application de la réglementation de la partie concernée ; les informations pertinentes concernant les produits dérivés d'OGM (article 20 du Protocole, paragraphe 3 c).Plus généralement, il doit aider les parties à mieux respecter les obligations qui leur incombent en vertu du Protocole ; avec des « principes d'exhaustivité, de transparence et d'équité, et ouvert à tous les gouvernements ». Trouve plus

Centre d'échanges de Perrache: Le centre d'échanges de Perrache est un bâtiment et une plate-forme de correspondance de transport en commun situé cours de Verdun dans le quartier de Perrache, dans le 2e arrondissement de Lyon. Il regroupe une station de métro, une station de tramway, une gare routière et un échangeur entre les autoroutes A6 (vers Paris) et A7 (vers Marseille). De plus il jouxte la gare de Lyon-Perrache. Très décrié de par son style et la présence de l'autoroute, il est qualifié de « verrue », de « Blockhaus », de « Goldorak » ou encore de « Connerie du siècle » ce que son architecte René Gagès n'a jamais supporté,. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...