Rechercher dans ce blog

lundi 25 janvier 2021

Cellule présentatrice d’antigène, Cellule presentatrice d'antigene, Cellule présentatrice d'antigène, Cellule principale, Cellule procaryote,

Cellule présentatrice d'antigène: Trouve plus

Cellule presentatrice d'antigene: Trouve plus

Cellule présentatrice d'antigène: Une cellule présentatrice d'antigène ou CPA (en anglais, antigen-presenting cell ou APC) est une cellule du système immunitaire qui présente des parties d'éléments intrus à des lymphocytes T. Il peut s'agir de monocytes, de macrophages, de lymphocytes B ou de cellules dendritiques. Les molécules du complexe majeur d'histocompatibilité (CMH) sont au cœur de ce processus. Des chaînes polypeptidiques du corps étranger sont présentées par le CMH de classe II, toujours associé au CMH de classe I, qui joue le rôle de carte d'identité corporelle. En d'autres termes, c'est « un ami présentant une identité ennemie ». Les lymphocytes T reçoivent l'information et peuvent enclencher la réponse ciblée grâce à la reconnaissance de signatures spécifiques. On passe d'une réponse immunitaire non spécifique (destruction d'un élément quelconque du non-soi) à une réponse immunitaire spécifique (destruction d'un élément précis du non-soi). Trouve plus

Cellule principale: Les cellules principales de l'estomac sont impliquées dans la sécrétion de pepsinogène,. Il s'agit du précurseur de la pepsine, une enzyme protéolytique permettant la biodégradation et la digestion des peptides. Leur cytoplasme est fortement basophile. Trouve plus

Cellule procaryote: Les procaryotes (Prokaryota) sont des bactéries et des archées dont la taille est de l'ordre de 0,01 mm, comme les coques, les bacilles ou les spirilles. Ils possèdent une paroi cellulaire (polypeptides, polysaccharides) et un ADN circulaire généralement unique (de nombreux procaryotes ont plusieurs chromosomes comme Rhodobacter qui en possède deux ou Deinococcus qui en a quatre). Cet ADN est associé aux protéines HU et IHF. Les procaryotes possèdent également parfois des plasmides. À l'inverse du noyau chez les cellules eucaryotes, la cellule procaryote possède un filament d'ADN qui contient l'information génétique qui n'est protégée que par une membrane plasmique. Les procaryotes étaient vus comme de simples sacs de cytosol, mais de nombreux niveaux de complexité structurelle ont été découverts depuis, comme la découverte du cytosquelette procaryote,, et la localisation spécifique de protéines dans le cytoplasme bactérien. Ces compartiments subcellulaires ont été nommés « hyperstructure bactériennes » (« bacterial hyperstructures » en anglais). Les bactéries possèdent un chromosome sous forme de filament d'ADN, support de l'hérédité. Le chromosome bactérien est en général unique et circulaire. En plus de cet ADN génomique, les cellules bactériennes contiennent souvent des molécules d'ADN circulaire extra-chromosomiques appelées plasmides. Les cellules contiennent aussi de nombreux ribosomes permettant la synthèse protéique grâce au mécanisme de la traduction. Le cytosol des procaryotes contient souvent des substances intracellulaires de réserve qui sont des stocks de nutriments sous forme de glycogène, amidon ou poly-b-hydroxybutyrate (PBH). Certaines espèces de bactéries aquatiques possèdent des vésicules à gaz qui assurent la flottabilité des cellules. D'autres espèces, les bactéries magnétotactiques, ont la particularité de présenter un magnétosome. Trouve plus

Cellule psychologique: Trouve plus

Cellule pyramidale: Les cellules pyramidales sont un certain type de neurone. Leur nom vient de la morphologie triangulaire de leur péricaryon. Elles possèdent en outre un arbre dendritique très développé qui reçoit un grand nombre de synapses. Leur axone peut projeter à grande distance. De par leurs propriétés morphologiques, on pense que les cellules pyramidales jouent un rôle central dans l'intégration de signaux convergents. Par ailleurs, elles s'adressent aux motoneurones et ont la possibilité de commander la force de contraction des muscles. Il existe plusieurs catégories de cellules pyramidales selon leur localisation dans le cerveau, leur morphologie change légèrement : les cellules pyramidales de la couche II/III du néocortex, les cellules pyramidales de la couche V du néocortex, les plus grosses, les cellules pyramidales de la région CA1 de l'hippocampe cervical, les cellules pyramidales de la région CA3 de l'hippocampe cervical.L'acide glutamique est le neurotransmetteur excitateur principal des neurones pyramidaux. Ce sont des neurones de projection trouvés dans les connexions corticostriatales et corticothalamiques. Trouve plus

Cellule régionale d'urgence médico-psychologique: Trouve plus

Cellule reproductrice: Trouve plus

Cellule reticulaire: Trouve plus

Cellule réticulaire: Une cellule réticulaire est un type de fibroblastes qui synthétise la collagène alpha-1 (III) et l'utilise pour produire des fibres réticulaires. La cellule entoure les fibres avec son cytoplasme, l'isolant des autres composants tissulaires et des cellules. Les cellules réticulaires fournissent un soutien structurel, car elles produisent et entretiennent les réseaux minces de fibres qui servent de soutien à la plupart des organes lymphoïdes. On les trouve dans de nombreux organes lymphoïdes, notamment la rate, les ganglions lymphatiques, et les nodules lymphatiques. Ils dirigent également les cellules B et les cellules T vers des régions spécifiques du tissu. On les appel également les cellules réticulées mésenchymateuses afin de les différencier des cellules réticulées épithéliales que l'on trouve dans le thymus et la bourse de fabricius mais qui sont incapables de sécréter des fibres de réticuline. Trouve plus

Cellule réticulaire épithéliale: Les cellules réticulaires épithéliales, ou cellules épithélioréticulaires, sont une structure présente à la fois dans le cortex et la médulla du thymus. Elles constituent avec les lymphocytes le parenchyme thymique. Elles offrent un support structural aux lymphocytes et sécrètent les hormones thymiques qui favorisent leur maturation. Elles se retrouvent également dans la bourse de Fabricius chez les oiseaux. Trouve plus

Cellule S: Les cellules S se trouvent principalement dans le duodénum et sécrètent la sécrétine, qui a pour effet d'agir sur le pancréas pour que celui-ci produise du Bicarbonate. Trouve plus

Cellule sanguine: On appelle « cellule sanguine », hématocyte ou élément figuré du sang toute cellule (ou tout organite de quelque type que ce soit) présente normalement dans le sang. Chez les mammifères, elles appartiennent à trois catégories qui correspondent à leur fonction et à certaines caractéristiques histologiques : les leucocytes ou globules blancs, qui agissent comme cellules de l'immunité et combattent les infections. Chez les humains, les leucocytes se subdivisent en : granulocytes (aussi appelés improprement « polynucléaires » pour des raisons historiques) : neutrophiles ; éosinophiles ; basophiles ; lymphocytes B, T et NK ; monocytes ; les érythrocytes ou globules rouges ou hématies, dont le but principal est le transport d'oxygène, issus de la transformation des réticulocytes qui en sont des formes primitives normalement très peu présentes dans le sang ; les thrombocytes ou plaquettes sanguines, qui sont des fragments des mégacaryocytes (de grandes cellules de la moelle osseuse) et jouent un rôle important dans la coagulation sanguine.Le terme de « cellule sanguine » est impropre (mais usuel) pour les deux dernières catégories car ce ne sont pas des cellules entières à proprement parler ; elles sont en effet dépourvues de noyau et donc de capacité de reproduction. On devrait plutôt les classer comme « organites sanguins », mais ils sont très largement présent dans le milieu intercellulaire (le plasma sanguin dont près de 99 % des « cellules sanguines » sont normalement constitués de ces organites essentiels au système respiratoire), et non dans le cytoplasme intracellulaire. Toutefois, la membrane des hématies et des plaquettes a bien pour origine celle d'une cellule dont elles sont issues après avoir perdu non seulement leur noyau (et donc leur capacité d'auto-réparation ou de résister aux infections par des agents pathogènes extérieurs contaminant le plasma) et normalement tous les autres organites intracellulaires (et donc la capacité de produire leur propre énergie autrement que par fermentation ; c'est du moins le cas chez l'homme, certaines espèces animales ayant encore des organites présents dans les érythrocytes. Normalement, les seules cellules du sang sont les leucocytes, présentes non seulement dans le plasma sanguin (faiblement), mais surtout dans la lymphe (normalement dépourvue d'érythrocytes et de thrombocytes, et donc assurant une circulation nettement plus aisée des leucocytes, principalement les lymphocytes) et sous des formes évoluées (granulocytes) dans d'autres tissus conjonctifs (muscles, os, système nerveux, derme) ou des formes primitives (notamment dans la moelle osseuse dont ils sont issus). En revanche les leucocytes sont absents des autres tissus non conjonctifs formés de cellules jointives (épithélium des muqueuses) Trouve plus

Cellule satellite: Il existe deux types de cellules satellites : les cellules satellites gliales ; les cellules satellites musculaires. Trouve plus

Cellule satellite gliale: Les cellules satellites gliales sont des cellules présentes au niveau des ganglions rachidiens et des ganglions du système nerveux végétatif et entourent les neurones végétatifs ou sensoriels à ce niveau. Ce sont des cellules riches en vésicules de pinocytose, leur rôle reste cependant toujours une énigme (peut-être impliquées dans les processus d'échange et de sécrétion des neurones). Portail de la biologie Trouve plus

Cellule satellite musculaire: Les cellules satellites musculaires sont des cellules souches situées entre la lame basale et les cellules musculaires striées dans le tissu musculaire, y compris adulte. Elles sont retrouvées uniquement dans le muscle strié squelettique. Une partie de ces cellules est située au niveau des niches proche des capillaires sanguins et l'autre partie se trouve dans la région hypoxiques. Ce sont des cellules non musculaires et non striées, très abondantes dont les noyaux représentent environ 4 % des noyaux totaux. Ces cellules sont particulièrement résistantes, en effet nous pouvons les prélever sur des cadavres de plusieurs jours et les mettre en cultures. Ces cellules sont généralement quiescentes, mais lors d'une lésion musculaire, ces cellules sont capables de proliférer, puis de se différencier en cellules musculaires. Certaines cellules restent indifférenciées et reconstituent ainsi le stock de cellules satellites. Portail de la biologie cellulaire et moléculaire Trouve plus

Cellule séminifère: Trouve plus

Cellule sensorielle: Trouve plus

Cellule sexuelle: Trouve plus

Cellule solaire: Trouve plus

Cellule solaire à pigment photosensible: Les cellules solaire à pigment photosensible également appelée cellules Grätzel (en anglais, Dye-sensitized solar cell ou DSC) est un système photoélectrochimique inspiré de la photosynthèse végétale qui, exposé à la lumière (photons), produit de l'électricité. Elle est souvent désignée par l'acronyme dérivé de son appellation en anglais : dye-sensitized solar cell, DSC, DSSc voire DYSC). Les cellules Grätzel ont été nommées ainsi en référence à son concepteur, Michael Grätzel, de l'École polytechnique fédérale de Lausanne. Les pigments organiques sont aussi dénommés « chromophores ». Les cellules à pigment photosensible ne sont pas actuellement les plus performantes du marché, mais elles peuvent être produites avec des matériaux à faible coût et pourraient bénéficier de progrès techniques et de conception. Elles présentent aussi l'avantage de pouvoir produire de l'énergie même sans ensoleillement direct voire sous un faible éclairage. Trouve plus

Cellule somatique: L'ensemble des cellules somatiques, appelé soma, sont toutes les cellules formant le corps d'un organisme multicellulaire, c'est-à-dire toutes les cellules n'appartenant pas à la lignée germinale, telles que les gamètes, ou les cellules germinales. Ces dernières constituent le germen. Les cellules somatiques constituent généralement l'immense majorité des cellules constituant un individu. Théoriquement, ces cellules n'étant pas des cellules germinales (à l'origine des gamètes), elles ne transmettront jamais à leur descendance les mutations qu'elles ont pu subir. Cependant, chez les Spongiaires, des cellules somatiques non-différenciées forment la lignée germinale et, chez les Cnidaires, des cellules somatiques différenciées sont à l'origine de la lignée germinale. Trouve plus

Cellule souche: En biologie cellulaire, une cellule souche est une cellule indifférenciée capable, à la fois, de générer des cellules spécialisées par différenciation cellulaire et de se maintenir dans l'organisme par division symétrique ou division asymétrique. Les cellules souches sont présentes chez tous les êtres vivants multicellulaires. Elles jouent un rôle central dans le développement des organismes ainsi que dans le maintien de leur intégrité au cours de la vie. L'étude des cellules souches animales est un domaine de recherche très actif notamment en raison de leurs applications en médecine. Ce domaine d'étude a récemment connu une rapide expansion avec la mise au point de techniques permettant de générer, en culture, des cellules souches pluripotentes à partir de n'importe quelle cellule du corps, ces cellules souches sont dites induites. Cependant, les cellules souches sont également présentes chez les autres formes de vie pluricellulaire comme dans les méristèmes des plantes. Trouve plus

Cellule souche (animal): Trouve plus

Cellule souche (biologie): Trouve plus

Cellule souche (homonymie): Cellule souche, article généraliste Cellule souche animale, article se centrant sur les spécificités animales Cellule souche végétale, article se centrant sur les spécificités végétales Cellule souche (médecine), les utilisations des cellules souches en médecine et les implications éthiques,Sous-types de cellules souches : Cellule souche embryonnaire Cellule souche hématopoïétique Cellule souche neuraleCellule souche pluripotente induite Trouve plus

Cellule souche (medecine): Trouve plus

Cellule souche (médecine): Les cellules souches sont des cellules indifférenciées capables de s'autorenouveler et de se différencier en cellules spécialisées. Leur potentiel de différenciation dépend de leur capacité (cellules souches unipotentes, multipotentes ou pluripotentes) et de leur origine (cellules souches fœtales, embryonnaires ou adultes). Les cellules souches ont été décrites dans les années 60 notamment par les chercheurs James Till et Ernest McCulloch. Leur utilisation en clinique dans le cadre de la greffe de moelle osseuse a débuté avant même leur identification formelle dès les années 50. Les cellules souches possèdent un potentiel très prometteur pour de nombreuses autres applications cliniques. En particulier, les cellules souches pluripotentes pourraient être utilisées en thérapie cellulaire dans l'objectif de régénérer des tissus mais aussi en pharmacologie afin d'identifier de nouveaux médicaments. Elles font l'objet de recherches cliniques et fondamentales très actives. Cependant, l'utilisation des cellules souches soulève divers problèmes éthiques. Par exemple, l'origine des cellules souches embryonnaires humaines suscite de vifs débats sur leur recueil qui nécessite la destruction d'embryons humains. Pour répondre à cette critique, la loi française ne permet de réaliser une recherche que sur des embryons obtenus dans le cadre d'une aide médicale à la procréation et qui ne font plus l'objet d'un projet parental. D'autre part, l'essor de leur utilisation et de leur potentiel mis en avant ces dernières années peut donner lieu à des pratiques tel que le "tourisme de cellules souches". Trouve plus

Cellule souche animale: Une cellule souche animale est une cellule animale caractérisée par sa capacité à engendrer des cellules spécialisées en se différenciant et par sa capacité à se multiplier à l'identique (auto-renouvellement). Les cellules souches animales et en particulier les cellules souches humaines font l'objet de beaucoup de recherches, notamment en médecine en vue de régénérer des tissus voire de créer de toutes pièces des tissus et organes. L'utilisation des cellules souches en médecine pose des problèmes d'éthique. Trouve plus

Cellule souche embryonnaire: Une cellule souche embryonnaire (CSE) est une cellule souche pluripotente issue de la masse cellulaire interne d'un embryon préimplantatoire au stade de blastocyste,. Un embryon humain atteint le stade de blastocyste 4 à 5 jours après la fécondation et consiste en un amas de 50 à 150 cellules (masse cellulaire interne et trophectoderme). L'isolation de la masse cellulaire interne requiert de détruire le blastocyste. Les cellules souches embryonnaires sont une source quasi-parfaite pour les greffes et l'ingénierie tissulaire. La capacité d'une cellule souche à générer l'ensemble des cellules du corps en fait un outil clé pour la recherche sur les maladies humaines, notamment génétique, ou pour tester in vitro la toxicologie de médicaments. Cependant, l'isolation de cellules souches embryonnaires pose un questionnement éthique qui nécessite notamment d'établir si un embryon au stade préimplantatoire possède les mêmes droits légaux et moraux qu'un être humain plus développé,. A l'inverse, ne pas utiliser ces cellules capables de sauver des vies est-il juste, alors que les embryons préimplantatoires surnuméraires ne seront pas utilisé et donc détruits ? Il n'existe pas de consensus et la législation sur l'obtention et l'utilisation en recherche de ces cellules souches embryonnaires varie selon les pays. Une des alternatives aux cellules souches embryonnaires est d'utiliser des cellules souches pluripotentes induites qui sont générées à partir de cellules différenciées (par exemple, des cellules de peau) et ne présentent donc pas ce même dilemme éthique. Trouve plus

Cellule souche hematopoietique: Trouve plus

Cellule souche hématopoïétique: Une cellule souche hématopoïétique (CSH, ou HSC pour les anglophones, pour Hematopoietic stem cells) est un type de cellule primitive (Cellule souche), qui ne représente qu'une infime fraction du tissu hématopoïétique, mais qui est à l'origine de toutes les lignées de cellules sanguines du corps. À la fois capable de s'auto-renouveler et se dupliquer, elle joue un rôle fondamental pour l'hématopoïèse. Trouve plus

Cellule souche mésenchymateuse: Trouve plus

Cellule souche neurale: Les cellules souches neurales sont des cellules souches - multipotentes et capables de s'auto-renouveler - dont le potentiel de différenciation est restreint aux types cellulaires neuraux, notamment : Neurone, Astrocyte et Oligodendrocyte.Durant l'embryogenèse, ces cellules souches neurales sont situées dans la zone ventriculaire du tube neural. Elles génèrent l'ensemble des types cellulaires nécessaires au système nerveux central (à l'exception de la microglie), par un processus appelé neurogenèse. Contrairement à ce qui était pensé au début du XXe siècle, la neurogenèse ne se produit pas uniquement durant le développement embryonnaire et jusqu'à l'adolescence, mais continue à évoluer physiologiquement durant toute la vie adulte. Un récepteur nucléaire orphelin, le « TLX » joue un rôle dans la persistance et la prolifération des cellules souches neurales adultes en réprimant leur différenciation vers un phénotype glial. Trouve plus

Cellule souche pluripotente induite: Les cellules souches pluripotentes induites (CSPi) (en anglais Induced pluripotent stem cells soit iPS ou iPSCs) sont des cellules souches pluripotentes générées en laboratoire à partir de cellules somatiques. Ces cellules souches induites ont le potentiel de se différencier en n'importe quelle cellule du corps humain et ont donc des applications très variées en thérapie et en recherche biomédicale. Elles sont considérées comme l'une des avancées majeures de la biotechnologie puisqu'elles permettent de constituer une alternative à l'utilisation de cellules souches embryonnaires humaines, permettant ainsi de dépasser les problèmes éthiques liés à ces dernières. Trouve plus

Cellule souche végétale: Les cellules souches végétales sont des cellules indifférenciées présentes dans le méristème des plantes. On pourrait donc implanter un maximum de cellules souches végétales dans une seule plante et donc augmenter considérablement leur régénération et peut-être l'accélérer. Une cellule souche normale est une cellule indifférenciée se caractérisant par la capacité à engendrer des cellules spécialisées par différenciation cellulaire et une capacité à se maintenir par prolifération dans l'organisme (auto-renouvellement).Les cellules souches peuvent se distinguer en fonction de leur potentiel de différenciation : Les cellules souches totipotentes : pouvant donner tout type cellulaire, et donc un organisme entier. Les cellules souches pluripotentes : capables de donner tous les types cellulaires sauf les annexes embryonnaires. Les cellules souches multipotentes : susceptibles de donner différents types de cellules, mais spécifiques d'un lignage cellulaire donné. Les cellules souches unipotentes : qui ne peuvent donner qu'une seule sorte de cellule (elles peuvent cependant, comme toute cellule souche, s'auto-renouveler). Trouve plus

Cellule spumeuse: Une cellule spumeuse est une cellule (macrophage, cellule musculaire lisse vasculaire...) gonflée de gouttelettes de graisse (LDL). Trouve plus

Cellule STAP pour acquisition de pluripotence déclenchée par stimulus: Trouve plus

Cellule stellaire: Les cellules stellaires ou cellules étoilées hépatiques (anciennement appelées cellules de Ito ou cellules à vacuoles lipidiques), sont des cellules présentes dans le parenchyme du foie. Elles sont localisées plus précisément dans les espaces de Disse, espaces entre les hépatocytes et les cellules endothéliales des sinusoïdes veineux. Trouve plus

Cellule stomatique: Trouve plus

Cellule syncytiale: Trouve plus

Cellule T: Trouve plus

Cellule T auxiliaire: Trouve plus

Cellule t cytotoxique: Trouve plus

Cellule terroriste: Une cellule terroriste est un groupe formé de quelques individus intégrés localement à la population et susceptible de s'unir le moment venu pour l'exécution d'actes de destruction de biens ou de personnes selon les pratiques et directives d'une organisation terroriste. Le nombre de membres, leurs relations et celles avec d'autres cellules, sont limités et fortement contraints par la nécessité de ne pas éveiller l'attention des forces de police ou de renseignement dans l'exécution de leur plan. Portail du terrorisme Portail du renseignement Trouve plus

Cellule terroriste de Cannes - Torcy: La cellule de Cannes-Torcy est le nom donné au groupe terroriste impliqué dans un attentat antisémite commis à Sarcelles, dans le département du Val-d'Oise le 19 septembre 2012, et démantelé dans les semaines suivantes. Trouve plus

Cellule terroriste de Toronto: Trouve plus

Cellule terroriste des attentats de 2015-2016 en France et en Belgique: Trouve plus

Cellule thermophotovoltaïque: Une cellule thermophotovoltaïque est une cellule photovoltaïque optimisée pour la conversion en électricité d'un rayonnement électromagnétique infrarouge. Cette technologie, conceptualisée par Pierre Aigrain et réalisée pour la première fois par Henry Kolm au MIT en 1956, est à présent activement investiguée de par le monde car elle permettrait d'élargir sensiblement le spectre de longueurs d'onde susceptibles d'être converties en électricité, et donc d'étendre les domaines d'application de l'énergie photovoltaïque. Elle se heurte néanmoins à des difficultés techniques qui limitent fortement le rapport de son efficacité énergétique à son coût de revient. Trouve plus

Cellule totipotente: Trouve plus

Cellule transitionnelle: Une cellule transitionnelle est une cellule qui peut changer de forme en fonction de la pression exercée sur elle. Les cellules transitionnelles forme un type d'épithélium, l'épithélium transitionnel ou urothélium, dont la fonction principale est ce changement de conformation. Il s'étire facilement. Il ressemble aux épithéliums stratifiés squameux et cuboïde. Les cellules basales sont cuboïdes ou prismatiques, les cellules superficielles sont aplaties ou bombées selon le degré d'étirement de l'organe. Localisation : uretères, vessie, une partie de l'urètre. Trouve plus

Cellule tueuse induite par les cytokines: Une cellule tueuse induite par une cytokine (CIK) est un type de cellules NKT du système immunitaire générées artificiellement qui est utilisé pour traiter les tumeurs. Trouve plus

Cellule tueuse naturelle: Trouve plus

Cellule tumorale circulante: Les cellules tumorales circulantes (CTC) sont des cellules qui se déplacent avec le sang une fois passées dans le système vasculaire depuis une tumeur en développement, cellules susceptibles de générer de nouvelles tumeurs, appelées métastases, dans des organes vitaux éloignés, phénomène responsable de la grande majorité des décès liés au cancer. La mesure des caractéristiques mécaniques des CTC de tous les cancers est corrélée au pronostic de la maladie cancéreuse, selon les lois de l'oncologie physique. Trouve plus

Cellule vegetale: Trouve plus

Cellule végétale: Les cellules végétales sont les unités élémentaires, très nombreuses, constituant les organismes végétaux. Elles comprennent généralement un noyau cellulaire entouré d'un cytoplasme, divers organites ou plastes, le tout étant protégé par une membrane plasmique. Elles peuvent mesurer entre 10 et 200 µm. Trouve plus

Cellule vivante: Trouve plus

Cellule-anatole: La cellule-anatole, ou turn-around est une progression d'accords parcourant les degrés I VI II V de la tonalité. On trouve cette progression d'accords dans de nombreux standards de jazz, en particulier dans la forme musicale dite « anatole ». Trouve plus

Cellule-flamme: Trouve plus

Cellule-œuf: Trouve plus

Cellules: Trouve plus

Cellules à pigment photosensible: Trouve plus

Cellules à polymères photovoltaïques: Trouve plus

Cellules associées: Trouve plus

Cellules B: Trouve plus

Cellules bordantes: Trouve plus

Cellules bordantes de l'os: Trouve plus

Cellules bordantes de l'os: Trouve plus

Cellules caliciformes: Trouve plus

Cellules CGIS: Trouve plus

Cellules ciliées: Trouve plus

Cellules communistes combattantes: Les Cellules communistes combattantes (CCC) sont une organisation belge clandestine de lutte armée d'extrême gauche, fondée en juin 1983 et responsable de plusieurs attentats. Après l'arrestation des principaux membres en 1985, le groupe disparaît. Trouve plus

Cellules de Benard: Trouve plus

Cellules de bénard: Trouve plus

Cellules de Bergmann: Trouve plus

Cellules de Clara: Trouve plus

Cellules de convection: Trouve plus

Cellules de Ferrel: Trouve plus

Cellules de Graetzel: Trouve plus

Cellules de Hadley: Trouve plus

Cellules de Hargraves: Trouve plus

Cellules de Küppfer: Trouve plus

Cellules de Langerhans: Trouve plus

Cellules de Leydig: Trouve plus

Cellules de lieu: Trouve plus

Cellules de Merkel: Trouve plus

Cellules de Pékin: Trouve plus

Cellules de Purkinje: Trouve plus

Cellules de Raji: La lignée cellulaire Raji (ou cellules de Raji) est la première lignée cellulaire humaine cultivée en laboratoire qui soit continue et d'origine hématopoïétique. Il s'agit de cellules de type Lymphocyte B. Trouve plus

Cellules de reed-sternberg: Trouve plus

Cellules de Renshaw: Trouve plus

Cellules de Schwann: Trouve plus

Cellules de Sertoli: Trouve plus

Cellules de soutien des gamètes: Trouve plus

Cellules delta: Trouve plus

Cellules dendritiques: Trouve plus

Cellules des capsules frontières: Trouve plus

Cellules électrochimiques: Trouve plus

Cellules en bâtonnet: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...