Rechercher dans ce blog

lundi 30 novembre 2020

Attentats après l'invasion de l'Irak, Attentats au Nigeria du 25 décembre 2011, Attentats contre Adolf Hitler, Attentats contre des synagogues de Paris en octobre 1941, Attentats contre Hitler,

Attentats après l'invasion de l'Irak: Trouve plus

Attentats au Nigeria du 25 décembre 2011: Trouve plus

Attentats contre Adolf Hitler: De nombreux attentats contre Adolf Hitler ont été organisés entre 1933 et 1945. Les deux plus célèbres sont ceux organisés par Johann Georg Elser le 8 novembre 1939 à Munich et par Claus von Stauffenberg le 20 juillet 1944 à la Wolfsschanze (la « tanière du loup »), le quartier-général d'Adolf Hitler en Prusse-Orientale. Au cours de ces douze années, Adolf Hitler a bénéficié d'une chance assez extraordinaire, soit en annulant la manifestation au cours de laquelle l'attentat était prévu, soit en quittant les lieux de l'attentat avant l'explosion (pour des raisons climatiques et d'horaires de train le 8 novembre 1939), soit encore en n'étant que légèrement blessé alors que d'autres personnes à ses côtés étaient tuées. Trouve plus

Attentats contre des synagogues de Paris en octobre 1941: Les Attentats contre des synagogues de Paris en octobre 1941 ont lieu dans la nuit du 2 au 3 octobre 1941, lorsque six synagogues de Paris sont endommagées par l'explosion d'engins placés devant leur porte entre 2 h 5 et 4 h 5. Les auteurs sont identifiés mais ne sont pas arrêtés. Trouve plus

Attentats contre Hitler: Trouve plus

Attentats contre les ambassades américaines en Afrique: Trouve plus

Attentats contre les ambassades des États-Unis au Kenya et en Tanzanie: Trouve plus

Attentats contre Louis-Philippe Ier: Un grand nombre d'attentats contre Louis-Philippe Ier ont été commis sous la monarchie de Juillet. Ces attentats se sont multipliés à partir du moment où le gouvernement de Louis-Philippe a commencé à sévir contre l'agitation républicaine. Certains républicains sont alors passés à l'action violente contre la personne du roi pour tenter de faire triompher leurs revendications. Trouve plus

Attentats d'Alger: Trouve plus

Attentats d'Agadez et Arlit: Les attentats d'Agadez et Arlit sont deux attaques-suicides commise par le MUJAO contre l'armée nigérienne et le groupe industriel français Areva le 23 mai 2013. L'attaque est baptisée par les jihadistes opération Abou Zeid, en référence à Abdelhamid Abou Zeid, chef d'AQMI au Mali, tué par l'aviation française le 23 février 2013 lors de la bataille de Tigharghâr. Ce sont les premiers attentat-suicides de l'histoire du Niger. Trouve plus

Attentats d'Agadez et Arlit des 23 et 24 mai 2013: Trouve plus

Attentats d'Alger: L'expression Attentats d'Alger peut correspondre à : la révolte d'Abd El-Kader de 1847, telle que commentée dans la presse écrite occidentale du XIXe siècle ; Événements d'Algérie, fin des années cinquante ; Bataille d'Alger, 1962 ; Attentats d'Alger du 11 avril 2007. Trouve plus

Attentats d'Alger du 11 avril 2007: Trouve plus

Attentats d'Alger du 11 décembre 2007: Trouve plus

Attentats dans le métro de Moscou le 29 mars 2010: Trouve plus

Attentats de 1986 en France: Les attentats de 1986 en France sont une série d'attaques terroristes qui se sont déroulées entre décembre 1985 et septembre 1986 en France. Trouve plus

Attentats de 1995 en France: Les attentats de 1995 en France sont une série d'attaques terroristes islamistes qui se sont déroulées entre juillet et octobre 1995 en France, faisant huit morts et près de 200 blessés. Ceux-ci furent officiellement attribués au Groupe islamique armé (GIA), basé en Algérie, pays qui fut frappé par la guerre civile. Trouve plus

Attentats de 1998 en Afrique: Trouve plus

Attentats de 1999 en Russie: Une série de cinq attentats en Russie en 1999 contre des immeubles d'habitations entre le 31 août et le 16 septembre 1999 dans plusieurs villes de l'ouest du pays font au moins 290 morts et un millier de blessés. Ces attaques commises à l'explosif et à la voiture piégée sont officiellement attribuées par les autorités russes à des indépendantistes Tchétchènes. Cependant, plusieurs observateurs indépendants prétendent au contraire que les autorités russes auraient organisé ces attentats pour justifier l'invasion du Daghestan par celles-ci à partir du 7 août, et le déclenchement de la Seconde guerre de Tchétchénie. Trouve plus

Attentats de 2011 en Norvège: Trouve plus

Attentats de 2015 en France: Trouve plus

Attentats de 2019 au Sri Lanka: Trouve plus

Attentats de Bagdad de 1950-1951: Les attentats de Bagdad de 1950-1951 visent la communauté juive d'Irak 2 à 3 ans après la création de l'État d'Israël. Trouve plus

Attentats de Bali: Trouve plus

Attentats de Bali du 12 octobre 2002: Les attentats de Bali sont un double attentat à la bombe qui s'est produit le 12 octobre 2002 dans la ville de Kuta sur l'île indonésienne de Bali, tuant 202 personnes et en blessant 209 autres. La plupart des victimes étaient des touristes étrangers, principalement australiens. Cette attaque est considérée comme l'attentat le plus meurtrier de l'histoire de l'Indonésie. Trouve plus

Attentats de Barcelone et Cambrils: Trouve plus

Attentats de Beyrouth du 12 novembre 2015: À Beyrouth (Liban), le 12 novembre 2015, durant le conflit au Liban, deux attentats-suicides quasi simultanés frappent le quartier chiite de Bourj el-Barajneh contrôlé par le Hezbollah. Les deux attentats sont revendiqués par l'organisation de l'État islamique. Trouve plus

Attentats de Beyrouth du 23 octobre 1983: Les attentats de Beyrouth du 23 octobre 1983 sont deux attentats-suicides quasi simultanés qui frappent les contingents américain et français de la Force multinationale de sécurité de Beyrouth durant la guerre du Liban. Les deux attentats sont revendiqués par le Mouvement de la révolution islamique libre puis par l'Organisation du Jihad islamique. Le premier attentat tue 241 soldats américains, le second 58 parachutistes français ainsi que la famille libanaise du gardien d'immeuble. Le déroulement et les responsabilités précises des attentats restent encore discutés. Trouve plus

Attentats de Bombay de 1993: Trouve plus

Attentats de Bombay des 27 et 28 novembre 2008: Trouve plus

Attentats de Bombay du 11 juillet 2006: Le 11 juillet 2006 a eu lieu une série de sept attentats à l'explosif commis quasi simultanément en fin de journée à l'heure de pointe dans des gares et trains de banlieue de Bombay en Inde. Les explosions ont eu lieu à Bombay dans les gares des quartiers de Matunga, Khar, Santacruz, Jogeshwari, Borivali et Bhayendar. Les explosions ont toutes eu lieu dans un intervalle de 20 minutes. La première s'est produite à 18 heures 24 (12 heures 54 UTC) dans un train de Khar. Le service ferroviaire a été interrompu. Les pompiers, qui ont dû lutter contre des incendies sur les sept sites des attentats, disent avoir dû soigner plus d'une trentaine de blessés dans la banlieue de Mahim et une cinquantaine à la gare de Matunga. Les grandes villes du pays ont été placées en alerte après ces actes de terrorisme non revendiqués pour le moment, rappelant ceux de Madrid en mars 2004. Trouve plus

Attentats de Boston: Trouve plus

Attentats de Bruxelles: Trouve plus

Attentats de Casablanca du 16 mai 2003: Les attentats de Casablanca sont une série de cinq attentats suicides terroristes qui se sont déroulés le 16 mai 2003 dans la ville marocaine de Casablanca. Ils furent perpétrés par une dizaine de terroristes originaires du bidonville Sidi Moumen, membres de Salafia, impliquant des binationaux franco-marocains et franco-turc des Yvelines. Le bilan s'élève à 33 victimes et une centaine de blessés,. Ces attentats se sont produits quelques jours après des attaques visant des intérêts occidentaux à Riyad en Arabie saoudite et visaient précisément des lieux soigneusement sélectionnés par les terroristes : un hôtel et un restaurant accueillant des clients étrangers, une pizzeria tenue par un Juif, le bâtiment social de l'alliance israélite, le cimetière juif de la ville ainsi que le consulat de Belgique. Trouve plus

Attentats de Charm el-Cheikh du 23 juillet 2005: Des attentats ont eu lieu en Égypte à Charm el-Cheikh dans la nuit du 22 juillet au 23 juillet 2005, jour de la fête nationale égyptienne. Une série de sept explosions presque simultanées ont eu lieu à 1h15 (locale) (22h15 GMT) touchant : le parking du Vieux marché où un minibus rempli d'explosifs a explosé ; le parking de l'hôtel Mövenpick, où un sac rempli d'explosifs a explosé ; l'hôtel Ghazala Gardens dans le quartier de Naama Bay, qui a été complètement détruit par une voiture piégée qui s'est projeté dans la réception de l'hôtel.Les explosions ont été ressenties sur plusieurs kilomètres. Seul l'attentat contre l'hôtel Ghazala Gardens serait dû à un kamikaze, les autres explosions auraient été déclenchées à distance. Les conséquences économiques pourraient être importantes pour l'Égypte.[Quand ?] En effet, les voyagistes occidentaux ont dû affréter des avions spéciaux pour assurer le retour des touristes, qui ont exprimé le désir d'écourter leurs vacances, tandis que d'autres proposaient le remboursement aux voyageurs ne désirant plus partir à Charm el-Cheikh. Trouve plus

Attentats de Christchurch: Les attentats de Christchurch sont une série d'attaques terroristes d'extrême droite commise le 15 mars 2019 par Brenton Tarrant contre deux mosquées de la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, et qui font 51 morts et 49 blessés. Il s'agit de la tuerie la plus meurtrière commise spécifiquement contre des musulmans dans un pays occidental et l'attentat d'extrême droite ayant causé le plus de victimes depuis les attentats d'Oslo et d'Utøya en 2011 (77 morts). C'est le massacre le plus meurtrier survenu en temps de paix en Nouvelle-Zélande depuis celui du Boyd en 1809 (66 à 70 morts). Trouve plus

Attentats de Copenhague en février 2015: Trouve plus

Attentats de Damas du 23 décembre 2011: Les attentats de Damas du 23 décembre 2011 ont lieu lors de la guerre civile syrienne. Trouve plus

Attentats de décembre 2011 au Nigeria: Trouve plus

Attentats de décembre 2013 à Volgograd: Trouve plus

Attentats de décembre 2015 à Aden: Les attentats du 6 décembre 2015 à Aden sont perpétrés par la branche yéménite de l'organisation terroriste État islamique contre le convoi du gouverneur d'Aden, le général Jaafar Mohammed Saad. La veille, un attentat similaire avait tué un juge antiterroriste. Le bilan est de 7 morts dont 6 gardes du corps du gouverneur pour la deuxième attaque. Le premier attentat a tué un juge antiterroriste. Trouve plus

Attentats de décembre 2015 au Yémen: Trouve plus

Attentats de Dublin et Monaghan: Les attentats de Dublin et Monaghan ont lieu le 17 mai 1974 à Dublin et Monaghan en Irlande, au troisième jour de la grève loyaliste de l'Ulster Workers' Council en Irlande du Nord. Quatre voitures piégées (trois à Dublin, une à Monaghan) explosent à 17 h 30 (Dublin) et 18 h (Monaghan), faisant 33 morts (26 à Dublin, 7 à Monaghan) et 258 blessés. C'est l'attentat le plus meurtrier du conflit nord-irlandais. Les groupes paramilitaires loyalistes nient toute implication dans ces attentats, néanmoins, Sammy Smyth, porte-parole de l'Ulster Defence Association et de l'Ulster Workers' Council , déclare : « I am very happy about the bombings in Dublin. There is a war with the Free State and now we are laughing at them. », (« Je suis vraiment content à propos de ces explosions à Dublin. Il y a une guerre avec l'État libre (ndlr : référence à l'État libre d'Irlande) et maintenant nous rigolons d'eux. »). À la suite d'un reportage télévisé, l'UVF fait paraître le 15 juillet 1993 un communiqué revendiquant les attentats. Certains historiens, journalistes et victimes pensent que les services secrets britanniques sont à l'origine de cette attaque,. Trouve plus

Attentats de février 2015 au Danemark: Trouve plus

Attentats de Hanau: Les attentats de Hanau ont lieu le 19 février 2020, quand neuf personnes sont tuées et cinq blessées par un terroriste qui attaque deux bars à chicha à Hanau en Allemagne. Après les attaques, le terroriste est retourné à son appartement où il a tué sa mère et s'est suicidé. Le massacre a été défini comme un acte terroriste par le ministère fédéral de l'Intérieur. Le terroriste n'a été lié à aucune organisation ou groupe extrémiste mais les attentats ont été liés à la montée de l'extrême droite en Allemagne. Trouve plus

Attentats de Homs du 25 février 2017: Les attentats de Homs du 25 février 2017 ont eu lieu lors de la guerre civile syrienne. Trouve plus

Attentats de Hyde Park et Regent's Park: Les attentats de Hyde Park et Regent's Park se sont déroulés le 20 juillet 1982 à Londres. Des cérémonies militaires de l'armée britannique à Hyde Park et Regent's Park sont la cible de deux bombes qui tuent onze personnes et en blessent une cinquantaine. Ils sont revendiqués par l'Armée républicaine irlandaise provisoire. Trouve plus

Attentats de Jaipur: Trouve plus

Attentats de Jaipur du 13 mai 2008: Les attentats de Jaipur ont été constitués par l'explosion de sept bombes dans la ville touristique indienne de Jaipur, capitale du Rajasthan, le 13 mai 2008 à 19 h 30, heure locale. Une huitième bombe, attachée à une bicyclette, fut désamorcée par les services de sécurité. Les explosions se sont étalées sur 12 minutes ; elles visaient un grand bazar de joaillerie, deux temples hindous, des marchés et plusieurs autres lieux publics situés dans la vieille ville. Les bombes étaient placées dans une voiture, une échoppe ou tout simplement accrochées à un vélo, dans un rayon d'un kilomètre environ. Selon la police et les responsables de l'hôpital Sawai Man, il y aurait eu 63 tués et 216 blessés. Les quartiers visés sont : Badi Choupal, Manas Chowk Police Station area, Johari Bazar, Tripolia Bazar, Choti Choupal et Kotwali area. Trouve plus

Attentats de Jakarta du 17 juillet 2009: Les attentats de Jakarta du 17 juillet 2009 sont des attentats-suicides qui se sont déroulés à 5 minutes d'intervalle dans deux lieux distincts : les hôtels JW Marriott et Ritz-Carlton dans le quartier de Setiabudi à Jakarta, la capitale de l'Indonésie. Il a fait sept victimes : trois Australiens, un Indonésien, deux Néerlandais et un Néo-Zélandais, et plus de cinquante blessés,,. Les attaquants étaient descendus dans les deux hôtels comme clients plusieurs jours auparavant. Ces attentats avaient eu lieu quatre années après le dernier grave attentat terroriste en Indonésie. Trouve plus

Attentats de janvier 2015 en France: Les attentats de janvier 2015 en France sont une série d'attaques terroristes islamistes qui se sont déroulées entre les 7 et 9 janvier 2015 en France, qui visaient la rédaction du journal Charlie Hebdo, des policiers et des clients d'une supérette casher, et au cours desquelles dix-sept personnes ont été tuées et leurs trois assassins abattus par les forces de l'ordre. Les événements débutent le mercredi 7 janvier 2015 par l'attentat contre Charlie Hebdo, une tuerie au siège du journal satirique à Paris : deux djihadistes français, les frères Kouachi, assassinent onze personnes — dont huit collaborateurs du journal — et en blessent onze autres avant de tuer durant leur fuite, un policier déjà blessé et à terre. Les frères Kouachi sont finalement abattus deux jours plus tard par le GIGN dans une imprimerie où ils s'étaient retranchés, à Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), au nord-est de Paris. L'attentat est alors revendiqué par Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), basé au Yémen. Le 8 janvier 2015, Amedy Coulibaly, un Français proche des frères Kouachi, tue par balle une policière municipale à Montrouge et blesse grièvement un employé municipal à Montrouge. Le lendemain, il prend en otage les clients d'une supérette casher à la porte de Vincennes à Paris et en tue quatre. Il est finalement abattu lors d'un assaut du RAID et de la BRI. Il affirmait agir au nom de l'organisation djihadiste de l'État islamique qui n'a cependant pas revendiqué son acte. Ses actions ont été coordonnées avec celles des frères Kouachi. Le retentissement de ces événements est considérable, aussi bien en France qu'à l'étranger : plus de quatre millions de personnes manifestent lors des « marches républicaines » des 10 et 11 janvier sur tout le territoire français, quarante-quatre chefs d'État défilent à Paris le dimanche 11 janvier en compagnie de plus d'un million et demi de personnes. De nombreux rassemblements de solidarité ont par ailleurs lieu un peu partout dans le monde les jours suivant les attentats. Après le 12 janvier 2015 et pour une durée indéterminée, dans le cadre de l'opération Sentinelle, près de 10 500 militaires sont déployés en France pour sécuriser 830 points sensibles (lieux de culte, écoles, représentations diplomatiques et consulaires, organes de presse). Le 17 janvier 2015, la Belgique prend également les mêmes mesures en déployant des militaires afin de sécuriser les points sensibles du territoire dans le cadre de l'opération Vigilant Guardian, équivalent belge de l'opération Sentinelle française. Trouve plus

Attentats de Kaduna du 23 juillet 2014: Les attentats de Kaduna du 23 juillet 2014 sont commis au cours de l'insurrection djihadiste au Nigeria. Trouve plus

Attentats de Kampala du 11 juillet 2010: Les attentats du 11 juillet 2010, désignent l'explosion de trois bombes au milieu de foules qui regardaient la finale de la Coupe du monde de football de 2010 à Kampala, en Ouganda, dans deux endroits différents. Trouve plus

Attentats de l'Irgoun pendant la Grande Révolte arabe: Trouve plus

Attentats de la guerre civile syrienne: Trouve plus

Attentats de la guerre d'Irak: Trouve plus

Attentats de la guerre d'Irak: Trouve plus

Attentats de la guerre du Mali: Trouve plus

Attentats de l'Irgoun pendant la Grande Révolte arabe: Trouve plus

Attentats de Londres: Trouve plus

Attentats de Londres de 2005: Trouve plus

Attentats de Londres de juillet 2005: Les attentats du 7 juillet 2005 à Londres (56 morts) ; Les attentats du 21 juillet 2005 à Londres (seuls les détonateurs ont explosé). Trouve plus

Attentats de Londres du 21 juillet 2005: Les attentats de Londres du 21 juillet 2005 sont quatre tentatives d'attentats à la bombe qui ont mis en arrêt le système de transport public de la ville deux semaines après les attentats de Londres du 7 juillet 2005. Des explosions ont eu lieu : à 12 h 26 dans le métro à Shepherd's Bush ; à 12 h 30 dans le métro à Oval ; à 12 h 45 dans le métro à Warren Street et à 13 h 30 dans un bus à Bethnal Green. Un cinquième terroriste a jeté son engin explosif avant de l'enclencher. Seuls les détonateurs ont explosé, ne faisant aucune victime. Le trafic des trois lignes de métro, les Victoria, Northern et Hammersmith & City lines, a été interrompu. Ces évènements (3 métros touchés, 1 bus touché) ont fait penser à une réplique des attentats du 7 juillet 2005 à Londres. Le lendemain 22 juillet, en raison des suspicions provoquées par les attentats de la veille, un électricien, Jean Charles de Menezes, a été abattu par la police. Trouve plus

Attentats de Londres du 7 juillet 2005: Le 7 juillet 2005, quatre explosions touchent les transports publics de Londres et font 56 morts et 784 blessés. Les trois premier attentats ont lieu dans un intervalle de 50 secondes (heures locales selon le fuseau horaire UTC+1) : 8 h 50 : explosion dans le métro à Moorgate/Aldgate East/Liverpool Street ; 8 h 50 : explosion dans le métro à Russell Square/King's Cross ; 8 h 51 : explosion dans le métro à Edgware Road. 9 h 47 : explosion à l'étage supérieur d'un bus à impériale à Tavistock Square.Ces attentats-suicides, commis par quatre jeunes terroristes islamistes britanniques, surviennent le jour de l'ouverture du 31e sommet du G8 en Écosse et le lendemain de la désignation de Londres comme hôte des Jeux olympiques d'été de 2012. Trouve plus

Attentats de Madrid: Trouve plus

Attentats de Madrid de 2004: Trouve plus

Attentats de Madrid du 11 mars 2004: Les attentats qui ont touché Madrid le jeudi 11 mars 2004 ont été l'acte terroriste le plus meurtrier en Europe depuis 1988. Plusieurs explosions de bombes, posées par des islamistes radicaux, se sont produites dans des cercanías (trains de banlieue) à Madrid le matin du 11 mars 2004, exactement deux années et demie après les attentats du 11 septembre 2001 soit 911 jours. Près de deux cents personnes ont péri et mille neuf cents ont été blessées, faisant de ces attaques l'attentat le plus important survenu en Europe, depuis l'explosion du vol 103 Pan Am au-dessus du village écossais de Lockerbie le 21 décembre 1988, qui avait tué 270 personnes. Sur treize bombes utilisées, dix ont explosé. Cet attentat surpasse de loin l'attentat du groupe séparatiste armé basque ETA dans un supermarché de Barcelone en 1987, qui tua vingt et un civils et était, jusqu'au 11 mars, l'attentat le plus meurtrier commis sur le sol espagnol. Les Espagnols désignent cet événement par l'expression 11-M. Trouve plus

Attentats de mars 2012 à Toulouse et Montauban: Trouve plus

Attentats de mars 2012 en France: Les attentats de mars 2012 en France, ou tueries de mars 2012 à Toulouse et Montauban, sont une série d'attentats islamistes qui se sont déroulés en mars 2012, tuant sept personnes : trois militaires dont deux de confession musulmane et quatre civils, dont trois enfants d'une école juive. Le parquet antiterroriste de Paris s'est saisi des affaires et a ouvert trois enquêtes « pour des faits qualifiés d'assassinat et tentatives d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste », d'après François Molins, le procureur de Paris. La méthode employée lors de chaque meurtre est identique : casqué, à scooter, équipé d'une caméra GoPro,, le terroriste islamiste franco-algérien Mohammed Merah exécute ses victimes « à bout touchant » avec un pistolet de type Colt 45 de calibre .45 ACP et un pistolet mitrailleur de type Mini-Uzi de calibre 9 mm Parabellum. L'analyse balistique a montré que l'une des armes du crime était la même dans les trois attaques. Retranché dans son appartement, Mohammed Merah est tué le 22 mars 2012 lors de l'assaut donné par les policiers du RAID. Trouve plus

Attentats de Mogadiscio du 14 octobre 2017: L'attentat de Mogadiscio du 14 octobre 2017 a lieu lors de la guerre civile somalienne. Il s'agit alors de l'attentat le plus meurtrier de l'histoire de l'Afrique. Trouve plus

Attentats de Moscou du 29 mars 2010: Trouve plus

Attentats de Nairobi et de Dar es-Salaam: Trouve plus

Attentats de Nassiriya du 14 septembre 2017: Les attentats de Nassiriya du 14 septembre 2017 perpétrés par l'État islamique contre des chiites ont lieu pendant la seconde guerre civile irakienne dans la province de Dhi Qar et font 84 morts et 93 blessés. Trouve plus

Attentats de novembre 2003 à Istanbul: Des attentats-suicides ont eu lieu à Istanbul le 15 et 20 novembre 2003, visant des synagogues, le consulat britannique et un immeuble de la banque HSBC. Ils ont fait 58 morts, dont le consul britannique. Celui du 15 novembre a fait 23 morts, dont 6 juifs (les autres sont des musulmans)Ils ont été revendiqués par le Front islamique du Grand Orient, mais les autorités turques ont rejeté cette revendication comme trompeuse. 74 personnes ont été jugées pour ces attentats, et 26 d'entre elles acquittées. En février 2007, le Syrien Loai al-Saqa, ainsi que six autres citoyens turcs, ont été condamnés à la perpétuité par la justice turque pour avoir organisé cet attentat. Les autorités turques affirment qu'al-Saqa était proche d'Al-Qaïda. Trouve plus

Attentats de novembre 2015: Trouve plus

Attentats de novembre 2015 en France: Trouve plus

Attentats de Nyanya des 14 avril et 1er mai 2014: Plusieurs attentats ont eu lieu à Nyanya : Premier attentat de Nyanya (14 avril 2014) ; Deuxième attentat de Nyanya (1er mai 2014). Portail de l'histoire militaire Portail du Nigeria Portail des années 2010 Trouve plus

Attentats de Ouagadougou: Trouve plus

Attentats de Qahtaniya de 2007: Trouve plus

Attentats de Qahtaniya du 14 août 2007: Les attentats de Qahtaniya de 2007 eurent lieu à 20 heures, heure locale, le 14 août 2007, quand quatre attentats-suicides simultanés eurent lieu dans les villes irakiennes de Qahtaniya et Jazeera (Siba Sheikh Khidir), près de Mossoul. L'armée américaine fait état d'un bilan définitif de 796 morts et le croissant rouge irakien estime le nombre de blessés à plus de 1 500, ce qui fait de cet attentat le plus meurtrier de la guerre d'Irak à cette date et le plus meurtrier depuis ceux du 11 septembre 2001 aux États-Unis. Les attaques visaient une minorité religieuse kurde, les Yézidis,. Trouve plus

Attentats de Riyad: Les attentats de Riyad consistent en une série d'attentats à la bombe visant en majorité des bâtiments abritant des expatriés, notamment américains, qui ont eu lieu en mai 2003. La capitale de l'Arabie saoudite a ainsi été la proie à une attaque meurtrière qui a causé plusieurs morts et blessé une soixantaine de personnes par l'explosion d'une série des bombes explosant en divers endroits de la capitale. Certains savants musulmans ont condamné cet attentat et tous les autres attentats criminels perpétrés au nom de l'Islam. Trouve plus

Attentats de Riyad de mai 2003: Trouve plus

Attentats de Sanaa en 2015: Trouve plus

Attentats de Sanaa et Saada du 20 mars 2015: Trouve plus

Attentats de Sanaa et Sa'dah du 20 mars 2015: Les attentats de Sanaa et Sa'dah du 20 mars 2015 sont quatre attentats-suicides perpétrés simultanément le 20 mars 2015 à Sanaa, capitale du Yémen, et à Sa'dah, dans l'après-midi lors de la grande prière du vendredi. Ces attentats, les pires de l'histoire du pays, sont revendiqués le lendemain par l'organisation de l'État islamique. Trouve plus

Attentats de septembre 2001: Trouve plus

Attentats de Stockholm en 2010: Les attentats de Stockholm en 2010 sont deux explosions qui ont secoué le centre de la capitale suédoise le samedi 11 décembre 2010 en fin d'après-midi, faisant un mort et deux blessés légers. La victime est le poseur de bombe, Taimour Abdulwahab al-Abdaly, un citoyen suédois né en Irak et résidant en Angleterre. Trouve plus

Attentats de Tartous et Jablé: Les attentats de Tartous et Jablé ont lieu le 23 mai 2016 lors de la guerre civile syrienne. Trouve plus

Attentats de Téhéran: Les attentats de Téhéran sont deux attaques quasi simultanées menées le 7 juin 2017 au Parlement iranien et dans le mausolée de l'ayatollah Khomeini, le fondateur de la République islamique d'Iran,. L'attaque est revendiquée le jour même par l'État islamique et fait au moins 17 morts et 52 blessés,,. Trouve plus

Attentats de Tripoli du 23 août 2013: Les attentats de Tripoli du 23 août 2013 sont commis lors du conflit libanais de 2011-2017. Trouve plus

Attentats de Volgograd des 29 et 30 décembre 2013: Trouve plus

Attentats de Warrington: Les attentats de Warrington sont un double attentat à la bombe commis par l'IRA provisoire le 20 mars 1993 à Warrington en Angleterre, tuant deux enfants (Johnathan Ball, 3 ans, et Tim Parry, 12 ans) et blessant 56 personnes. L'IRA provisoire avertit les Samaritans (en) (une association caritative) de l'imminence de l'explosion à 11 h 58. Imprécis et tardifs, ces avertissements ne permettent aucune évacuation de la zone. Les bombes explosent à 12 h 12 GMT dans Bridge Street, près du centre commercial du Golden Square. Trouve plus

Attentats déjoués à Verviers: Les attentats déjoués à Verviers consistent en une opération des services de sécurité belges visant à démanteler une cellule djihadiste sur le point de commettre des attentats commandités par l'État islamique. Cette intervention s'est déroulée le soir du 15 janvier 2015 à Verviers. Trouve plus

Attentats déjoués du 15 janvier 2015 à Verviers: Trouve plus

Attentats des 17 et 18 août 2017 en Catalogne: Les attentats des 17 et 18 août 2017 en Catalogne sont des attaques terroristes islamistes au véhicule-bélier perpétrées les 17 et 18 août 2017 sur la Rambla à Barcelone et à Cambrils, en Espagne. L'organisation État islamique revendique l'attentat de Barcelone le jour même et celui de Cambrils le lendemain, par l'intermédiaire de son organe de propagande Amaq. Trouve plus

Attentats des 29 et 30 décembre 2013 à Volgograd: Les attentats de Volgograd sont deux attentats-suicides survenus les 29 et 30 décembre 2013 à Volgograd, en Russie. Le premier attentat a lieu à la gare de Volgograd, causant la mort de 16 personnes et en blessant une cinquantaine d'autres. Le second se déroule dans le raïon (district) de Dzerjinsk, dans un trolleybus, tuant 14 personnes. Trouve plus

Attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015: Trouve plus

Attentats des aéroports de Rome et de Vienne: Les attentats des aéroports de Rome et de Vienne sont deux attaques réalisées le 27 décembre 1985 devant les guichets de la compagnie israélienne El Al dans deux aéroports en Italie et Autriche. Exécutés par le Fatah-Conseil révolutionnaire, ils font dix-huit morts et cent quinze blessés. Trouve plus

Attentats des aéroports de Rome et de Vienne du 27 décembre 1985: Trouve plus

Attentats des ambassades américaines en Afrique: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Attentat du 6 mars 2020 à Kaboul, Attentat du 7 août 1932 à Rennes, Attentat du 7 août 2019 à Kaboul, Attentat du 7 avril 2017 à Stockholm, Attentat du 7 juillet 2017 à Rafah,

Attentat du 6 mars 2020 à Kaboul: L'attentat du 6 mars 2020 à Kaboul est un attentat survenu le 6 mars 2020 à Kaboul, en Afghanistan, visant un rassemblement politique. L'attentat fait 32 ou 70 morts et 81 blessés.,,,,, Trouve plus

Attentat du 7 août 1932 à Rennes: L'attentat du 7 août 1932 à Rennes est un attentat à la bombe visant une œuvre du sculpteur Jean Boucher symbolisant l'union de la Bretagne à la France, et placée dans une niche de l'hôtel de ville de Rennes. La statue, représentant Anne de Bretagne, est, depuis son inauguration en 1911, jugée dégradante par le mouvement breton, en raison de sa position agenouillée devant le roi de France. Il prend symboliquement pour cadre les festivités marquant le 400e anniversaire de l'union de la Bretagne à la France qui ont lieu le même jour à Vannes. Premier attentat commis par le mouvement breton, il est aussi la première action du groupe armé Gwenn ha Du. Il est réalisé par Célestin Lainé, qui fournit la bombe, et André Geffroy, qui la pose. L'évènement, bien qu'ayant peu de conséquences concrètes politiquement et ne représentant pas une date clef dans l'histoire du mouvement breton, acquiert immédiatement une forte charge symbolique parmi ses militants. Trouve plus

Attentat du 7 août 2019 à Kaboul: L'attentat du 7 août 2019 à Kaboul est l'explosion d'une voiture piégée à un poste de contrôle devant un poste de police de la capitale afghane, Kaboul, le 7 août 2019. L'explosion se produit tôt le matin dans un quartier à majorité chiite de l'ouest de la ville. Au moins 14 personnes sont tuées et 145 sont blessées, principalement des civils. Les talibans revendiquent la responsabilité de l'attaque, citant le fait qu'un de leurs kamikazes a attaqué « un centre de recrutement ». L'attaque a lieu alors que des négociations entre les talibans et les États-Unis sont en cours à Doha au Qatar depuis septembre 2018. Trouve plus

Attentat du 7 avril 2017 à Stockholm: L'attentat de Stockholm d'avril 2017 est un attentat terroriste au camion-bélier perpétré le 7 avril 2017 dans une grande rue piétonne du centre de Stockholm (Suède), la Drottninggatan. L'attaque fait 5 morts et 14 blessés. Le camion finit sa course dans une entrée de magasin et son conducteur réussit à fuir la scène de crime. Trouve plus

Attentat du 7 juillet 2017 à Rafah: L'attentat du 7 juillet 2017 à Rafah est une attaque terroriste islamiste à la voiture piégée faisant 23 morts et 30 blessés. Le groupe terroriste État islamique revendique l'attaque. Trouve plus

Attentat du 7 juin 2016 à Istanbul: L'attentat d'Istanbul en date du 7 juin 2016 est un attentat-suicide commis dans le centre d'Istanbul, tuant 12 personnes et en blessant 51,. Il fait suite à deux autres attentats qui ont eu lieu dans la même ville en 2016 : celui du 12 janvier 2016 et celui du 19 mars 2016, tous deux attribués à l'État islamique. Contrairement aux deux précédents, l'attentat du 7 juin est revendiqué par les Faucons de la Liberté du Kurdistan (TAK). Trouve plus

Attentat du 7 octobre 2019 à Jalalabad: L'attentat du 7 octobre 2019 à Jalalabad est un attentat ayant eu lieu à Jalalabad, en Afghanistan dans lequel au moins 10 personnes ont été tuées et 27 autres blessées. Trouve plus

Attentat du 7 septembre 2007 à Batna: Trouve plus

Attentat du 8 août 2016 à Quetta: L'attentat de Quetta du 8 août 2016 est un attentat-suicide et une fusillade qui ont eu lieu à l'hôpital civil de Quetta, la capitale du Baloutchistan, au Pakistan. L'attaque vise des avocats qui se recueillaient après le meurtre de Bilal Anwar Kasi, bâtonnier du Baloutchistan, tué le jour même. L'attaque fait entre 70 et 90 morts, l'une des plus violentes qui aient touché la ville lors du conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan. Il est à la fois revendiqué par le Jamaat-ul-Ahrar puis par l'État Islamique. Trouve plus

Attentat du 8 janvier 2017 à Bagdad: Trouve plus

Attentat du 8 janvier 2017 à Jérusalem: L'attentat du 8 janvier 2017 à Jérusalem est une attaque terroriste au camion-bélier sur la promenade d'Armon Hanatziv dans le quartier de Talpiot-Est. L'attaque a fait 4 morts et 17 blessés. L'auteur de l'attentat a été abattu. Trouve plus

Attentat du 8 juin 2016 à Tel Aviv: L'attentat de Tel Aviv du 8 juin 2016 est une attaque terroriste à l'arme à feu perpétrée par 2 Palestiniens contre des civils attablés au café Max Brenner (en) du marché Sarona à Tel Aviv. L'attentat fait 4 tués et 7 blessés. Trouve plus

Attentat du 8 mai 1984 à l'hôtel du Parlement du Québec: Trouve plus

Attentat du 8 mai 2002 à Karachi: L'attentat-suicide du 8 mai 2002 a eu lieu à Karachi, dans la province du Sind au Pakistan, et a provoqué la mort de 14 personnes, dont 11 employés français de la Direction des constructions navales (DCN). Le bus militaire qui les transportait a été pulvérisé devant l'hôtel Sheraton de Karachi par un kamikaze au volant d'un faux taxi. Jusqu'en juin 2009, l'attentat était attribué à Al-Qaïda ; depuis, les juges français chargés de l'affaire privilégient l'hypothèse de représailles à l'encontre de la France, organisées par une partie des services secrets pakistanais. Le sujet même de ces représailles est encore soumis à débat. La justice pakistanaise, qui elle aussi avait d'abord privilégié la piste islamiste, a remis en liberté les principaux suspects en 2009. L'attentat a donné son nom à l'affaire judiciaire liée à la vente de frégates à l'Arabie saoudite et de sous-marins au Pakistan, qui aurait donnée lieu a des rétrocommissions pour financer illégalement la campagne présidentielle de 1995 d'Édouard Balladur. Trouve plus

Attentat du 9 avril 2017 à Tanta: Trouve plus

Attentat du 9 octobre 2019 à Halle-sur-Saale: Trouve plus

Attentat du Bardo: Trouve plus

Attentat du bâtiment du DAS: L'attentat du bâtiment du DAS est une attaque au véhicule piégé qui s'est déroulée à Bogota, en Colombie, à 7 h 30 du matin le 6 décembre 1989. La bombe visait le quartier général du Departamento Administrativo de Seguridad (DAS). L'explosion d'un camion garé près du bâtiment tua 52 personnes et en blessa un millier,. Le souffle de l'explosion, dont la puissance est estimée à 500 kg de dynamite, toucha plusieurs pâtés de maisons et détruisit plus de 300 commerces. L'attaque est généralement attribuée au Cartel de Medellín, dont le but était de tuer le directeur du DAS Miguel Maza Márquez (en), qui ne fut pas blessé. Le même groupe est soupçonné d'être à l'origine de l'explosion du vol 203 Avianca le mois précédent. Trouve plus

Attentat du Bayardo: L'attentat du Bayardo eut lieu le 13 août 1975 à Belfast, en Irlande du Nord. Une unité de la brigade de Belfast de l'IRA provisoire, menée par Brendan McFarlane, lança une attaque à la bombe et au fusil sur le bar du Bayardo, situé à la rue d'Aberdeen, dans un quartier loyaliste. Il était fréquenté tant par des membres de l'Ulster Volunteer Force (UVF) que par des civils. L'attentat tua quatre personnes, dont un membre de l'UVF et trois civils. Selon les journalistes Alan Murray et Peter Taylor, il s'agit d'une réplique à la tuerie du Miami Showband, où, une quinzaine de jours plus tôt, le groupe populaire dublinois tomba dans une embuscade de l'UVF et vit trois de ses membres abattus. McFarlane et deux de ses complices, Peter Hamilton et Seamus Clarke, furent condamnés à la prison à perpétuité. Trouve plus

Attentat du bus scolaire de Shaar HaNéguev: L'attaque du bus scolaire de Shaar HaNéguev est une attaque qui s'est produite le 7 avril 2011 dans le Sha'ar HaNegev (Néguev), au sud d'Israël, dans laquelle des combattants du Hamas dans la bande de Gaza tirent un missile Kornet antichar à guidage laser sur un bus scolaire israélien, tuant un adolescent et blessant le conducteur. Trouve plus

Attentat du Capitole: L'attentat du Capitole est un attentat à la bombe perpétré le 29 mars 1982 dans un train Capitole assurant la liaison entre Paris-Austerlitz et Toulouse-Matabiau, à hauteur de la commune de La Jonchère-Saint-Maurice, près de Limoges (Haute-Vienne). Attribué à Carlos, il a causé 5 morts et 28 blessés. Trouve plus

Attentat du château de Versailles: L'attentat du château de Versailles entraîne la dégradation d'une partie de l'aile gauche du château de Versailles, principalement la galerie des Batailles, par l'explosion d'une bombe dans la nuit du 25 au 26 juin 1978. Cette bombe est placée la veille par deux membres du Front de libération de la Bretagne (FLB), Lionel Chenevière et Padrig Montauzier, et provoque des destructions dans un rayon de 80 mètres, pour un coût de restauration d'un peu plus de trois millions de francs. L'attentat intervient dans le cadre d'un regain d'activité du FLB entre 1976 et 1978, à une époque où la mouvance commence à prendre pour cible des biens culturels pour protester contre la signature de la Charte culturelle bretonne l'année précédente, dont les avancées sont jugées insuffisantes par le groupe. Les deux auteurs de l'attentat, déjà placés sous surveillance par le service régional de police judiciaire de Rennes depuis plusieurs mois, sont arrêtés dès le 27 juin. Après un procès de trois jours, ils sont condamnés à quinze ans de réclusion criminelle le 30 novembre 1978. À la suite de l'élection de François Mitterrand à la présidence de la République en 1981, ils sont amnistiés en août de la même année. Trouve plus

Attentat du cinéma le Building: L'attentat du cinéma le Building est une attaque à la bombe incendiaire survenue le 3 octobre 1988 à Besançon, dont l'auteur est un militant intégriste catholique et membre du Front national. Il entendait agir contre la projection du film La Dernière Tentation du Christ, s'inscrivant dans une forte opposition à l'encontre de ce film. Trouve plus

Attentat du cinéma Saint-Michel: L'attentat du cinéma Saint-Michel est l'incendie criminel, dans la nuit du 22 au 23 octobre 1988, du cinéma Espace Saint-Michel à Paris. Un groupe intégriste catholique, rattaché à l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet, a déposé un engin incendiaire dans ce cinéma pour protester contre la projection du film La Dernière Tentation du Christ de Martin Scorsese. Le feu, qui s'est déclenché peu après minuit, a pris naissance sous un fauteuil de la salle du sous-sol, moins surveillée, où était projeté Un lundi trouble de Mike Figgis. L'engin incendiaire était constitué d'une charge de chlorate de potassium déclenchée par une ampoule d'acide sulfurique. Cet attentat a fait quatorze blessés dont quatre sévères. Cinq personnes sont condamnées le 3 avril 1990 par la 10e chambre de la Cour d'appel de Paris, à des peines de 15 à 36 mois d'emprisonnement avec sursis et à 450 000 francs de dommages et intérêts. Trouve plus

Attentat du Club des Pins: L'attentat du Club des Pins est une attaque terroriste islamiste à la voiture piégée perpétrée au Club des Pins, en Algérie, le 17 août 1995. Trouve plus

Attentat du Crossroads Center: L'attentat du Crossroads Center est une attaque terroriste islamiste commise le 17 septembre 2016. Un islamiste radical, Dahir Adan, attaque avec un couteau des clients du centre commercial Crossroads Center (en) de Saint Cloud, dans le Minnesota, aux États-Unis. Trouve plus

Attentat du DC-10 d'UTA: Trouve plus

Attentat du Dolphinarium: Trouve plus

Attentat du Dolphinarium de Tel Aviv: Trouve plus

Attentat du Drakkar: Trouve plus

Attentat du Drakkar du 23 octobre 1983 à Beyrouth: Trouve plus

Attentat du drugstore Publicis: L'attentat du drugstore Publicis est un acte terroriste commis le 15 septembre 1974 à Paris. Ce jour-là, vers 17 h 15, un homme lance une grenade au sein du drugstore Publicis, situé à côté de la brasserie Lipp et en face du Café de Flore, en plein quartier Saint-Germain-des-Prés à Paris. L'attentat entraîne la mort de deux personnes et en blesse 34 autres. Le terroriste Carlos est condamné à deux reprises à la peine de la réclusion criminelle à perpétuité pour ces faits dont il est reconnu coupable en 2017, puis en 2018. Trouve plus

Attentat du Düsseldorf: L'attentat du remorqueur Düsseldorf a lieu dans le port de Dieppe (France), le 23 août 1940. C'est un des premiers attentats en France commis contre l'occupant allemand pendant la Seconde Guerre mondiale. Pendant un exercice de la Wehrmacht, deux jeunes marins, le capitaine belge Joseph Godu et le mécanicien français Jean de Ruyck, font exploser leur remorqueur alors que des soldats allemands se trouvent dessus. La détonation fait 38 morts, dont les deux auteurs. Trouve plus

Attentat du El Descanso: Trouve plus

Attentat du hôtel Canal à Bagdad: Un kamikaze a fait exploser une voiture dans l'après-midi du 19 août 2003, visant le siège des Nations Unies, l'hôtel Canal dans le quartier du canal à l'est de Bagdad. Au moins 22 personnes ont été tuées et 100 autres blessées, dont des Irakiens et des étrangers. L'attentat est revendiqué par une organisation extrémiste affiliée à Al-Qaïda. Le bâtiment de l'hôtel est utilisé comme siège des Nations Unies en Irak depuis 1991. L'explosion a tué un représentant de Kofi Annan en Irak, Sergio de Mello, auquel succède Ashraf Qazi en août 2004. L'explosion a été suivie par une explosion et un autre le 22 Septembre de la même année ciblant le même bâtiment. Trouve plus

Attentat du Jakarta Stock Exchange: Trouve plus

Attentat du La Mon House Hotel: L'attentat du La Mon House Hotel est un attentat à la bombe incendiaire dans l'hôtel-restaurant de La Mon à Belfast en Irlande du Nord le 17 février 1978. Posée par l'IRA provisoire dans le contexte du conflit nord-irlandais, il fait 12 morts. Attachée à un baril d'essence, la bombe explose prématurément. L'avertissement donné par les poseurs de bombe, seulement 9 minutes avant l'explosion, est insuffisant pour permettre l'évacuation des lieux. La bombe provoque une boule de feu qui tue 12 civils protestants. Le 19 février, l'IRA provisoire revendique l'attentat, présente ses excuses aux proches des victimes et dit regretter l'attentat. Trouve plus

Attentat du Liceu: L'attentat du Liceu est un attentat anarchiste perpétré par Santiago Salvador Franch contre le public du grand théâtre du Liceu, à Barcelone, en Espagne, le 7 novembre 1893. En lançant deux bombes Orsini dans la salle, le terroriste fait vingt morts. Le 7 novembre 1893, l'opéra de Barcelone ouvre sa saison 1893-1894 avec Guillaume Tell de Gioachino Rossini. Salvador n'ayant pas assez d'argent pour s'acheter une place, son épouse la lui paye, parmi les moins onéreuses, au cinquième étage du théâtre, dans le "paradis". L'anarchiste laissa passer le premier acte et, pendant le second, à onze heures du soir, il jeta ses deux bombes vers les places d'orchestre. La première tomba dans la rangée 13 et explosa immédiatement lors de l'impact. La seconde tomba sur la jupe d'une femme et le vêtement amortit le choc, ce qui empêcha la détonation de l'engin explosif, qui roula sous un fauteuil. Sept personnes moururent sur le coup, treize autres sont morts dans les heures qui ont suivi. Portail du terrorisme Portail de l'anarchisme Portail des années 1890 Portail de Barcelone Trouve plus

Attentat du Louvre: Trouve plus

Attentat du marathon de Boston: Trouve plus

Attentat du marché de Moscou: Trouve plus

Attentat du marché de Noël de Strasbourg: L'attentat du marché de Noël de Strasbourg est un attentat terroriste islamiste perpétré le 11 décembre 2018 par Chérif Chekatt au marché de Noël de Strasbourg. En début de soirée, dans les rues proches du Christkindelsmärik de la ville alsacienne, le terroriste — qui a prêté allégeance à l'État islamique — ouvre le feu, tuant cinq personnes et en blessant onze autres. Chérif Chekatt, 29 ans, connu de la justice pour de multiples faits de droit commun (27 condamnations en France, en Suisse et en Allemagne) et radicalisé, est abattu par les forces de police non loin de son domicile, après une chasse à l'homme de 48 heures. L'organisation terroriste État islamique revendique ensuite l'attentat. Trouve plus

Attentat du marché Tcherkizovski: L'attentat du marché Tcherkizovski est un attentat à la bombe perpétré le 21 août 2006 à Moscou, en Russie, par l'organisation d'extrême droite Le Salut (en). La bombe explose au marché Tcherkizovski (en), où travaillent beaucoup de vendeurs originaires d'Asie centrale, et fait quatorze morts et une cinquantaine de blessés. Trouve plus

Attentat du métro Barbès: L'attentat du métro Barbès est le premier attentat meurtrier commis par la Résistance à Paris sous l'Occupation allemande. Un militaire de la Marine allemande, l'aspirant Alfons Moser, est tué par un jeune communiste, Pierre Georges (dit colonel Fabien), le 21 août 1941, à la station Barbès – Rochechouart. Trouve plus

Attentat du métro de Saint-Pétersbourg: L'attentat du métro de Saint-Pétersbourg est un attentat-suicide à la bombe survenu le 3 avril 2017 dans une rame de la ligne 2 du métro de Saint-Pétersbourg, dans le tunnel entre les stations Sennaïa plochtchad et Tekhnologuitcheski institout. Réalisé à l'aide d'une bombe artisanale, l'explosion fait 14 morts et 53 blessés,. Une seconde bombe artisanale est découverte et désamorcée dans la station Plochtchad Vosstania. L'auteur de l'attentat est Akbarjon Djalilov, un ressortissant kirghize de 22 ans soupçonné de liens avec des groupes djihadistes. C'est la première fois (dans l'histoire récente) que l'ancienne capitale impériale est frappée par un attentat. Le dernier attentat à la bombe sur le sol russe s'était déroulé à Volgograd les 29 et 30 décembre 2013. Trouve plus

Attentat du métro Parsons Green: L'attentat de Londres du 15 septembre 2017 est provoqué par l'explosion d'un sac de voyage à la station Parsons Green du métro londonien,,. Le gouvernement convoque une réunion d'urgence via le dispositif COBRA. Trouve plus

Attentat du Métropolis: L'attentat du Métropolis est un attentat politique terroriste perpétré aux dernières heures du 4 septembre 2012 par un tireur au Métropolis, à Montréal, pendant le discours de Pauline Marois, nouvellement élue première ministre du Québec à la suite de l'élection générale québécoise de 2012. Trouve plus

Attentat du Milk-Bar: L'attentat du Milk-Bar est un attentat du Front de libération nationale (FLN) perpétré à Alger le 30 septembre 1956, pendant la guerre d'Algérie, à l'aide de deux engins explosifs déposés devant le Milk-Bar, un glacier, un troisième à la cafétéria rue Michelet (renommée depuis rue Didouche-Mourad), ainsi qu'une bombe au Maurétania qui n'explosera pas. Cet attentat marque le début de la bataille d'Alger,,. Trouve plus

Attentat du monastère d'Ekayana: L'attentat du monastère d'Ekayana est une attaque terroriste qui s'est produite le 4 août 2013 à 18h53 à Jakarta, en Indonésie. Elle visait un monastère bouddhiste nommé Ekayana à Jakarta. L'attentat a fait trois blessés. Trouve plus

Attentat du musée du Bardo: Trouve plus

Attentat du musée juif de Belgique: L'attentat du musée juif de Belgique est un attentat terroriste islamiste qui a eu lieu le samedi 24 mai 2014 à Bruxelles. Un homme, après être entré dans l'édifice, abat quatre personnes à l'aide d'un revolver puis d'un fusil d'assaut. Le 30 mai, un suspect, Mehdi Nemmouche, est arrêté à Marseille en possession d'armes de guerre. Il s'agit d'un Français d'origine algérienne, condamné pour plusieurs délits et soupçonné de s'être radicalisé en prison puis d'avoir rejoint l'État islamique en Irak et au Levant, le principal groupe étranger participant à la guerre civile syrienne. La justice belge demande son extradition le 2 juin. Le 14 juin, le musée juif se constitue partie civile. L'attentat du musée juif de Bruxelles est la première attaque perpétrée par l'organisation terroriste État islamique en Occident. Le procès commence le 7 janvier 2019. Le 12 mars 2019, Mehdi Nemmouche est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Nacer Bendrer, co-auteur des faits est condamné à 15 ans de réclusion criminelle. Trouve plus

Attentat du Nevsky Express: L'attentat du Nevsky Express est un attentat à l'explosif trinitrotoluène, d'une charge de 7 kg, qui a eu lieu le 27 novembre 2009 à 21 heures 34 (heure locale) contre le train Nevsky Express no 166 reliant Moscou à Saint-Pétersbourg. Le train transportait alors 682 passagers, 653 voyageurs et 29 membres de l'équipage. Cet attentat, commis par des islamistes caucasiens, a fait vingt-sept morts et quatre-vingt-seize blessés. La charge explosive a provoqué le déraillement du train, près de Bologoïe à 320 km de Moscou. Alors que les enquêteurs sont sur place, une seconde bombe déclenchée à distance et de moindre intensité explose sur le lieu du déraillement le lendemain à 14 heures. Elle fait plusieurs blessés, parmi lesquels le chef du comité d'enquête, Alexandre Bastrykine. Parmi les victimes de l'attentat du 27 novembre 2009, on note deux femmes enceintes et plusieurs tués ayant des fonctions importantes, comme : Boris Evstratikov, chef de la Rosreserve Lioudmila Moukhina, directrice adjointe du bureau scientifique du Rosrybolovtsvo[réf. souhaitée] Sergueï Tarassov, président de Rosavtodor, ancien député de Saint-Pétersbourg au conseil de la Fédération. Trouve plus

Attentat du Nevsky Express (2009): Trouve plus

Attentat du Nevsky Express du 27 novembre 2009: Trouve plus

Attentat du parc du Centenaire: L'attentat du parc du Centenaire est un acte terroriste à la bombe perpétré aux États-Unis, le 27 juillet 1996, dans le parc olympique lors des Jeux d'été d'Atlanta. L'explosion tue une personne et en blesse 111 autres. En outre, il provoque indirectement la mort d'un caméraman turc, victime d'une crise cardiaque alors qu'il courait pour filmer la scène. À peine un an après l'attentat d'Oklahoma City, jusqu'alors le plus meurtrier sur le sol américain, et dix jours après l'explosion du vol TWA 800, l'enquête policière se déroule sous pression, scrutée par les journalistes du monde entier couvrant les Jeux olympiques. Répondant au profil de loup solitaire américain qu'ils ont défini, les enquêteurs s'intéressent d'abord au garde de sécurité qui a trouvé la bombe, Richard Jewell. Les fuites dans la presse le présentent comme le principal suspect de l'enquête policière et le probable terroriste. Ayant besoin d'un coupable avant la réouverture du parc du Centenaire et n'ayant pas d'autre piste, le FBI s'attache à trouver des preuves pour renforcer l'accusation contre Jewell. Bien qu'il ne soit pas accusé officiellement, les médias le surveillent en continu et le contraignent à rester enfermé à son domicile. Après l'annonce officielle de son innocence en octobre 1996, l'enquête s'enlise avant que deux bombes n'explosent à Atlanta au début de l'année 1997. Lorsqu'une quatrième bombe explose dans l'Alabama en janvier 1998, les enquêteurs se concentrent sur Eric Rudolph, un proche des milices et mouvements religieux extrémistes hostiles au gouvernement fédéral. Il devient l'un des suspects les plus recherchés des États-Unis. Placé sur la liste des dix fugitifs les plus recherchés du FBI en mai, il est pourchassé dans le Sud des Appalaches pendant plusieurs années. Arrêté le 31 mai 2003, il plaide coupable des quatre attentats domestiques et est condamné à quatre peines consécutives de prison à vie. Il justifie son acte en affirmant sa volonté de sanctionner la politique du gouvernement sur l'avortement. Trouve plus

Attentat du parlement indien en 2001: L'attentat du parlement indien en 2001, mené par le Lashkar-e-Toiba et le Jaish-e-Mohammed, a lieu durant la matinée du 13 décembre 2001 à New Delhi. Un groupe de cinq hommes, porteurs d'armes à feu et de grenades, attaque le Sansad Bhavan, le siège du Parlement de l'Inde, alors que les députés sont encore présents dans son enceinte. Ils utilisent une voiture officielle et des laissez-passer. Après avoir tiré, un des attaquants actionne sa ceinture d'explosif, les autres terroristes sont par la suite abattus. L'attaque provoque la mort des 5 terroristes, ainsi que 6 policiers, 2 attachés parlementaires et un jardinier. Elle provoque pendant plusieurs mois une escalade militaire le long de la frontière avec le Pakistan provoquant des centaines de morts. En février 2013, un militant séparatiste du Cachemire est exécuté à la suite de sa condamnation à la peine de mort pour complicité dans cet attentat. Trouve plus

Attentat du Pearl Continental de Peshawar: Trouve plus

Attentat du Pearl Continental de Peshawar du 9 juin 2009: Trouve plus

Attentat du Petit Clamart: Trouve plus

Attentat du Petit-Clamart: L'attentat du Petit-Clamart, désigné par ses auteurs sous le nom d'opération Charlotte Corday, est l'action du OAS-Métropole / OAS-CNR, dirigé par le lieutenant-colonel Jean Bastien-Thiry, visant à assassiner le général de Gaulle, président de la République, le 22 août 1962 à Clamart dans le département de la Seine (aujourd'hui dans les Hauts-de-Seine). Trouve plus

Attentat du port d'Alger: L'attentat du port d'Alger est une attaque de l'Organisation de l'armée secrète à la voiture piégée perpétrée au port d'Alger le 2 mai 1962. Le bilan définitif fait état de 200 morts et 250 blessés. Trouve plus

Attentat du Radisson Blu de Bamako: L'attentat du Radisson Blu de Bamako est une fusillade et prise d'otages, survenues au Radisson Blu de Bamako, le 20 novembre 2015, lors de la guerre du Mali. Cette attaque terroriste fait 22 morts et est revendiquée par Al-Mourabitoune. Trouve plus

Attentat du RER B à Port-Royal: Trouve plus

Attentat du RER B à Saint-Michel: Trouve plus

Attentat du restaurant Maxim: L'attentat-suicide du restaurant Maxim à Haïfa a été perpétré le 4 octobre 2003, par une terroriste palestinienne de 28 ans, Hanadi Jaradat, du Jihad islamique palestinien et a tué 21 Israéliens, juifs et arabes, et blessé 51 autres. Le restaurant situé en front de mer près de la limite sud de la ville de Haïfa, fréquenté tant par les Arabes que par les Juifs, était considéré comme un symbole de la coexistence pacifique spécifique à Haïfa. Il était devenu le restaurant des footballeurs du Maccabi Haïfa (trois membres de l'équipe dirigeante du club ont été blessés dans l'attaque). L'intérieur du restaurant a été complètement détruit par l'explosion. Trouve plus

Attentat du Samjhauta Express: L'attentat du Samjhauta Express a lieu dans la nuit du 18 au 19 février 2007 dans un train indien circulant sur la ligne du Samjhauta Express qui relie des villes indiennes et pakistanaises. Vers minuit, une soixantaine de passagers sont morts brûlés vifs après l'explosion de deux bombes incendiaires. Le bilan final est de soixante-huit personnes tuées et une cinquantaine de blessés. L'attaque se déroule près de la gare de Deewana située à cinq kilomètres de la ville indienne de Panipat dans l'État de l'Haryana. Le train, qui effectue la liaison Delhi-Atari, transporte 757 personnes dont 553 Pakistanais. Ils doivent descendre à Atari, une gare frontalière indienne dans le nord-ouest du Pendjab, et réembarquer dans un train pakistanais à destination de Lahore, le terminus, Trouve plus

Attentat du sanctuaire de La'l Shahbâz Qalandar: L'attentat du sanctuaire de La'l Shahbâz Qalandar est un attentat-suicide perpétré le 16 février 2017 par un membre du groupe terroriste État islamique au cours d'une cérémonie soufie dans le Sind, au Pakistan. L'attaque, faisant 88 morts et 340 blessés, est revendiquée par le groupe État islamique. Elle s'inscrit dans le contexte du conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan, qui, depuis 2004, voit s'opposer les autorités aux insurgés djihadistes. Trouve plus

Attentat du sanctuaire de Shah Noorani: Trouve plus

Attentat du SuperFerry 14: L'attentat du SuperFerry 14 est un attentat islamiste survenu le 27 février 2004 aux Philippines qui a entraîné le naufrage du ferry SuperFerry 14 et la mort de 116 personnes dans l'attaque terroriste la plus meurtrière des Philippines. Six enfants de moins de cinq ans et neuf enfants entre six et 16 ans font partie des morts ou des personnes portées disparues, dont six élèves d'une équipe de championnat envoyée par les écoles du nord de Mindanao pour concourir dans un concours de journalisme. Trouve plus

Attentat du T 4: Trouve plus

Attentat du Temple de la Dent de 1998: Trouve plus

Attentat du Thalys: Trouve plus

Attentat du train Alger-El Affroun: L'attentat du train Alger-El Affroun est une attaque terroriste islamiste à la bombe perpétrée contre le train Alger-El Affroun le 23 février 1998. Le bilan définitif fait état de 18 morts et 25 blessés. Trouve plus

Attentat du train Italicus: Trouve plus

Attentat du train Italicus Express: Trouve plus

Attentat du train Naples-Milan: Trouve plus

Attentat du train Strasbourg-Paris: L'attentat du train Strasbourg-Paris est un attentat à la bombe perpétré le dimanche 18 juin 1961 sur la ligne de Paris à Strasbourg entre les gares de Vitry-le-François et Loisy-sur-Marne. Vers 15 h 10, le train rapide no 12 Strasbourg-Paris déraille à la hauteur du village de Blacy. Le déraillement est provoqué par une bombe placée sous le rail et qui explose au passage du train. Selon des historiens et des journalistes, la bombe aurait été placée par l'OAS dans le contexte de la guerre d'Algérie. L'attentat fait 24 morts et 132 blessés ou 28 morts et 170 blessés. Il est resté l'attentat le plus meurtrier commis en France, devant l'attentat de la rue Saint-Nicaise, qui fit 22 morts en 1800, jusqu'aux attentats du 13 novembre 2015 en Ile-de-France, qui ont fait 130 morts. Trouve plus

Attentat du train Thalys du 21 août 2015: Trouve plus

Attentat du train Thalys le 21 août 2015: L'attentat du train Thalys le 21 août 2015 est une tentative terroriste avortée par armes à feu qui s'est déroulée à bord du train Thalys no 9364 reliant Amsterdam à Paris sur la ligne LGV Nord, alors que celui-ci se trouve aux alentours de la commune d'Oignies, dans le Pas-de-Calais. L'attaque, projetée par Ayoub El Khazzani, un ressortissant marocain proche de l'islamisme radical, est déjouée par des passagers du train, qui immobilisent le terroriste. En 2020, l'agresseur est jugé pour tentatives d'assassinats, association de malfaiteurs et détention d'armes, le tout en relation avec une entreprise terroriste. La même cellule terroriste franco-belge, constituée autour d'Abdelhamid Abaaoud et dirigée depuis Raqqa, prépare, coordonne et commet également les attentats déjoués à Verviers en janvier 2015, les attentats du 13 novembre 2015 en France et les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles. Trouve plus

Attentat du vol 434 Philippine Airlines du 11 décembre 1994: Trouve plus

Attentat du vol Metrojet 9268: Trouve plus

Attentat du World Trade Center de 1993: L'attentat du World Trade Center de 1993 est un attentat terroriste commis le 26 février 1993 dans le parking de la tour Nord du World Trade Center à New York. Un cocktail explosif de près de 680 kg est placé dans une voiture piégée avec pour objectif de faire basculer la tour Nord sur la tour Sud et de détruire ainsi le complexe, tuant des milliers de civils. Considérée comme un échec, l'opération terroriste tue 6 personnes et en blesse 1 042 autres. Quelques jours après l'attentat, l'enquête policière se concentre sur une cellule islamiste de Jersey City et Brooklyn autour de Omar Abdel Rahman, surnommé « le cheikh aveugle ». Le chauffeur du groupe, Mohammed Salameh est le premier arrêté et les indices mènent à ses différentes planques et complices. Le groupe de conspirateurs compte dans ses rangs Ramzi Yousef, Mahmud Abouhalima, Nidal Ayyad, Abdul Rahman Yasin et Ahmed Ajaj. Le financement de l'attentat, peu coûteux, est assuré par l'oncle de Ramzi Yousef, Khalid Cheikh Mohammed. En mars 1994, Abouhalima, Ajaj, Ayyad et Salameh sont condamnées pour la fabrication de la bombe à 240 années d'emprisonnement chacun. Les charges retenues portent sur l'association de malfaiteurs, la destruction de propriété privée au moyen d'explosifs et le transport de ces mêmes explosifs sur le territoire fédéral. En novembre 1997, deux autres membres de la cellule sont condamnés : Ramzi Yousef, le cerveau de l'attentat, et Eyad Ismoil, le chauffeur du camion piégé. Inspiré par Al-Qaïda, cet attentat peut être considéré comme le premier attentat djihadiste de l'histoire contre un pays occidental. Trouve plus

Attentat du World Trade Center du 26 février 1993: Trouve plus

Attentat du World Trade Center en 1993: Trouve plus

Attentat d'Ürümqi de mai 2014: L'attentat d'Ürümqi de mai 2014 a eu lieu dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang alors que deux véhicules de type SUV, transportant cinq assaillants, ont attaqué un marché public fréquenté majoritairement par l'ethnie han. Une douzaine d'explosifs ont été lancés à partir des véhicules en direction des gens présents. Les deux véhicules sont par la suite entrés en collision l'un contre l'autre et ont explosé[réf. nécessaire]. Incluant les assaillants, 43 personnes ont perdu la vie en plus de 90 blessés. Cette attaque est la plus meurtrière depuis le commencement des troubles en région autonome ouïghoure du Xinjiang. L'attaque est revendiquée par le Parti islamique du Turkestan. Trouve plus

Attentat islamiste: Trouve plus

Attentat pâtissier: Trouve plus

Attentat rock: Trouve plus

Attentat sonore: Trouve plus

Attentat suicide: Trouve plus

Attentat sur un Airbus russe dans le Sinaï: Trouve plus

Attentat terroriste du 15 avril 1953 sur la place de Mai: L'attentat terroriste du 15 avril 1953 sur la place de Mai de Buenos Aires est un attentat à la bombe visant un rassemblement de travailleurs réunis devant la Casa Rosada et venus écouter, à l'invitation de la CGT, un discours de Juan Perón. Cette action terroriste, non revendiquée, qui consista en l'explosion de deux bombes, se solda par la mort de six personnes, en plus de 90 blessés, dont 19 grièvement. L'événement se produisit à un moment de forte polarisation politique (entre péronistes et anti-péronistes) en Argentine, où le pouvoir de Perón, confronté à une profonde crise économique depuis 1949, s'était dit prêt à mettre un terme à sa dérive autoritaire et avait lancé à l'opposition un appel à collaboration pour résoudre les problèmes de l'heure ; l'attentat pourrait donc être interprété comme la réponse des fractions antipéronistes les plus radicales à cette offre de conciliation. Les auteurs présumés, jeunes gens de bonne famille, universitaires et cadres professionnels, seront arrêtés peu de jours plus tard, mais soit nieront toute implication, soit clameront que des aveux leur avaient été extorqués sous la torture, soit encore affirmeront que les bombes n'étaient que des pétards fumigènes et que le lourd bilan était dû uniquement à la subséquente bousculade ; néanmoins condamnés, ils seront cependant bientôt amnistés. Dans la foulée de l'attentat, des militants, sans doute de la droite nationaliste pro-Perón, incendia, en guise de représailles, plusieurs lieux symboliques de l'opposition antipéroniste à Buenos Aires. Trouve plus

Attentats: Trouve plus

Attentats à Cuba: Trouve plus

Attentats à la bombe dans le métro de Bakou: Les attentats à la bombe dans le métro de Bakou sont une série d'incidents terroristes survenus dans le métro de Bakou, en Azerbaïdjan, les 19 mars et 3 juillet 1994. La première attaque a été perpétrée à la station de métro "20 janvier", tandis que la seconde a eu lieu entre les stations "28 mai" et "Ganjlik". À la suite de la première attaque, 14 personnes ont été tuées et 49 ont été blessées. La deuxième attaque a fait 13 morts et 42 blessés. La responsabilité de l'attaque a été assumée par Sadval, un mouvement séparatiste lezghien. Onze auteurs indirects de la première attaque ont été inculpés : deux ont été condamnés à la réclusion à perpétuité et les neuf autres à 15 ans de prison. Le seul auteur de la deuxième attaque a également été condamné à la réclusion à perpétuité. Trouve plus

Attentats à la bombe d'août 2016 en Thaïlande: Le 11 août 2016, deux bombes ont explosé dans la ville balnéaire de Hua Hin. Une personne a été tuée et 23, majoritairement des touristes, ont été blessés. Le lendemain, plusieurs attentats à la bombe ont eu lieu, dans la Province de Phuket et de Trang. Au moins trois personnes ont été tuées et de nombreuses autres ont été blessées. Au total, quatre personnes ont été tuées et 36 blessées. Trouve plus

Attentats à la bombe du Caire (1948): Les Attentats à la bombe du Caire, en 1948, sont une série d'attentats ciblant la communauté juive égyptienne,. Entre juin et juillet 1948, 70 juifs furent tués et 200 blessés. Selon le président séfarade de la communauté juive du Caire Salvator Cicurel (en), qui s'est exprimé en octobre 1948 devant le Comité des juifs américain, "les récentes explosions de violence […] sont liées à l'existence d'Israël et aux défaites de l'armée égyptienne dans la guerre israélo-arabe", Trouve plus

Attentats à Londres du 7 juillet 2005: Trouve plus

Attentats à Madrid du 11 mars 2004: Trouve plus

Attentats après la guerre d'Irak: Trouve plus

: undefined Trouve plus

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...